Vous êtes sur la page 1sur 14

MODULE 7:

LES BREVETS

Présenté par:
El fadil Meryem
Rhabi Siham
Définition d’un brevet

 Les brevets est l’une des formes les plus anciennes de la protection intellectuelle.
 Un brevet est un document délivré sur base de dépôt de demande, par l’autorité publique qui décrit
l’invention et qui crée une situation légale dans laquelle l’invention ne peut normalement être
exploitée qu’avec l’autorisation du titulaire du brevet.
 un brevet protège une invention à son titulaire et octroie un droit exclusif d’utiliser son invention
pour une période bien limitée.
Objectifs du brevet

Accordé une forme de protection aux progrès techniques

récompense la divulgation de la création d’un objet nouveau

Perfectionnement et l’amélioration des techniques existantes


Les critères des inventions brevetables

L’Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC)
énumère trois critères et conditions pour qu’une invention soit brevetable :

Susceptible
Impliquer une
Invention nouvelle d’application
activité inventive
industrielle
• L’invention ne • l’invention doit • l’invention doit
doit jamais avoir représenter un pouvoir être
été réalisée, progrès suffisant utilisée en
menée à bien ou par rapport à l’état pratique à une
utilisée de la technique certaine échelle.
auparavant. avant sa
réalisation.
Les objets brevetés

Par convention internationale, des brevets peuvent être obtenus pour toutes inventions, de
procédé ou de produit dans tous les domaines technologiques.

Les composés chimiques Les machines

Les procèdes de fabrication d'objets


Cependant, il y a des objets qui ne peuvent pas être brevetés et qui sont exclus du champ de
brevetabilité comme:
 Les objets qui existent dans la nature, qui sont découverts et non inventés.
 Les machines qui défient les lois de la nature, telles que la machine à mouvement perpétuel.
 Les théories scientifiques et les méthodes mathématiques.
 Les méthodes diagnostiques ou thérapeutiques pour le traitement des personnes ou des animaux.
 Les végétaux et les animaux autres que les micro-organismes, et les procédés essentiellement
biologiques d’obtention de végétaux ou d’animaux, autres que les procédés non biologiques et
microbiologiques.
Les étapes d’obtention d’un brevet

Pour obtenir un brevet il faut :

Il faut que le déposant de la


demande de brevet fournisse
un office peut également une description écrite
examiner la demande pour
adéquate permettant à des
déterminer si l’information
un déposant doit d’abord tiers de réaliser l’invention
divulguée en rapport avec
pour bénéficier en échange
déposer une demande. l’invention est suffisant pour
permettre à une personne des avantages confères par

compétente dans le domaine le brevet.


concerné de réaliser ou utiliser
l’invention.
Le droit de priorité

 La Convention de Paris pour la protection de la propriété industrielle , prévoit ‘le droit de


priorité’. Ce droit signifie que sur la base d’un premier dépôt de demande de brevet fait dans un
des pays contractants, le déposant peut dans une période de 12 mois déposer une autre demande
de brevet portant sur la même invention dans l’un des pays contractants.
 Les demandes ultérieures seront considérées comme si elles étaient déposées à la même date que
la première demande. En d’autres termes, les demandes ultérieures auront droit de priorité sur les
autres demandes portant sur la même invention déposées par des tiers pendant la même période.
Les avantages du brevet

Les avantages résident de manière très spécifique et très technique dans le fait que:

le titulaire d’un brevet peut interdire à des tiers, dans le territoire désigné par le brevet, de
le titulaire d’un d’utiliser,
fabriquer, brevet peut deinterdire à des tiers,
vendre, d’offrir à ladans
venteleou
territoire désigné
d’importer par le brevet, de
l’invention.
fabriquer, d’utiliser, de vendre, d’offrir à la vente ou d’importer l’invention.

le titulaire du brevet peut empêcher des tiers de commercialiser l’invention et d’en tirer profit
lependant
titulaireune
du brevet
certainepeut empêcher
période des tiers dedans
mais seulement commercialiser l’invention est
les pays où l’invention et d’en tirer profit
protégée .
pendant une certaine période mais seulement dans les pays où l’invention est protégée .

 À l’échelle internationale la durée de la protection d’un brevet est généralement de 20 ans à


compter de la date à laquelle la demande est déposée; celui qui a mis au point une technique et
qui obtient un brevet.
Possibilité d’obtention d’un brevet mondial

 Dans l’état actuel du système international des brevets, Il n’existe pas de brevet couvrant tous les pays du
monde, voire un très grand nombre de pays dans le monde. Pour obtenir une protection dans un pays donné,
vous devez obtenir un brevet dans ce pays.
 Maintenant, avec la mondialisation de l’économie, le monde évolue vers un système plus international : nous
disposons du Traité de coopération en matière de brevets, qui prévoit le dépôt d’une demande internationale
unique qui peut se transformer en une multitude de demandes nationales – non pas de brevets réels mais de
demandes – qui sont alors examinées dans chacun des pays désignés.
 Et pour maintenir le brevet en vigueur il faut en général payer une taxe annuelle dans chaque pays où le brevet
est déposer.
Possibilité d’obtention d’un brevet mondial

 Il existe certains systèmes régionaux, tels que celui de l’Organisation Européenne des Brevets, dans le
cadre desquels un examen unique, passé avec succès, aboutit à un ensemble de brevets nationaux. Des débats
se sont déroulés en Europe quant à la possibilité d’aboutir à un brevet européen unique – qui couvrirait tous
les pays de l’Union européenne – mais cette éventualité soulève des difficultés considérables.
 il existe un arrangement international, administré par l’OMPI, intitulé Traité de Coopération en matière de
Brevets (PCT), et qui régit le dépôt, la recherche, la publication et l’examen des demandes internationales. Le
PCT facilite l’obtention de brevets dans les États contractants en prévoyant le dépôt d’une seule demande
internationale, qui peut, par la suite, être instruite dans les différents offices nationaux ou régionaux désignés
des États parties au PCT.
Autres moyens de protection des inventions
Le secret d’affaires:
• Une autre façon efficace d’obtenir une protection est de garder la technique secrète et de s’appuyer sur ce que
l’on appelle le secret d’affaires, pour garder confidentielle l’information relative à l’invention.
• La protection au titre du secret d’affaires est cependant toujours disponible et peut être très utile notamment en
ce qui concerne le savoir-faire.
• L’avantage qu’il y a à conserver ce secret réside dans le fait que la protection n’est pas limitée dans le temps.
 L’exemple le plus célèbre est celui de la compagnie Coca-Cola
Conclusion

 Les brevets a pour but d’encourager le développement en récompensant la créativité intellectuelle.


 Une invention doit revêtir les caractéristiques suivantes :
- elle doit être nouvelle.
- elle doit impliquer une activité inventive.
- elle doit être susceptible d’application industrielle.
 Étant donné qu’il n’existe pas véritablement de protection mondiale, un inventeur doit payer une taxe de dépôt
et une taxe de maintien en vigueur dans chaque pays où il souhaite obtenir une protection.