Vous êtes sur la page 1sur 12

Peut-on résister

aux marchés?

D
Il y a deux ans, les Etats sauvaient les mar-
chés financiers de la débâcle. Aujourd’hui,
ces mêmes marchés menacent les Etats,
au moins certains d’entre eux. Plus encore que l’arro-
gance de tous ceux qui n’ont rien appris et tout oublié,
tLe gouvernement incite les seniors à poursuivre ou à reprendre ce rapprochement choque. Il nourrit le sentiment que
rien n’a changé, sinon en pire : que les gouvernants ont
une activité, et les salariés à épargner pour leurs vieux jours beaucoup gesticulé mais peu réformé, qu’involontaire-
ment ou volontairement, les Etats ont manqué leur
tLes actifs restent confrontés au faible taux d’emploi fenêtre de tir et que, désormais affaiblis, ils sont à la
merci de ceux-là mêmes qui quémandaient hier leur
dès 55 ans, et méfiants vis-à-vis assistance.
Cette vision des choses mérite d’être nuancée, pour
de la capitalisation deux raisons : d’abord parce qu’il est faux de penser que
rien n’a été fait en matière de réforme financière ; ensui-
te parce que la symétrie entre Etats et marchés est trom-

Retraites:
peuse. Prenons ces deux questions une à une.
Dans un récent papier publié par l’institut Bruegel,
Stéphane Rottier et Nicolas Véron ont tenté de mesurer
les progrès accomplis en matière de régulation financiè-
re, sur la base du programme fixé en novembre 2008 à
Washington, lors du premier G20. Ils montrent que

àla poursuite
celui-ci a été inégalement mis en application, et relè-
vent l’écart entre les actions confiées à des organisa-
tions internationales fortes et celles pour lesquelles on
s’est borné à appeler à la coordination entre autorités
nationales. Mais, au total, l’acquis est loin d’être nul : en
particulier, les Etats-Unis ont voté en juillet une réfor-

dela pension
me financière d’ampleur, l’Europe a trouvé un accord
politique sur la sienne, et les régulateurs bancaires vien-
nent de se mettre d’accord sur un durcissement substan-
tiel de la réglementation du risque de crédit.
Le programme de Washington (qu’avait signé Geor-
ge W. Bush) n’était cependant ni très ambitieux ni très

perdue
structuré. Il ne visait pas la domestication de la finance,
et surtout il ne s’inspirait pas d’une analyse bien pro-
fonde de la crise. Pressés d’agir et parce qu’ils ne
savaient pas quelles pistes privilégier, les Etats
s’étaient donné une longue liste quelque peu hétérocli-
te. N’y figuraient pas les idées plus radicales qui ont
émergé plus tard dans le débat, comme la règle dite de
Volcker, qui introduit une séparation entre banques et
fonds spéculatifs, désormais inscrite dans la législation
américaine, ou la création d’un mécanisme de résolu-
tion des faillites bancaires par transformation quasi
automatique en actions des créances obligataires déte-
nues sur les banques, une option sérieusement à l’étu-
de dans plusieurs pays. N’y figurait pas non plus le
sujet controversé de la taille des banques.
aaa Lire la suite page 2

Annonces
Dirigeantsp Finance, administration,
juridique, RH p Banque assurance
p Conseil, audit p Marketing, commercial,
communication p Santé p Industries
et technologies p Carrières internationales
Multiposte p Collectivités territoriales
Pages 7 à 12
Consultez notre site: www.lemonde.fr

Pour soutenir son développement,


la ville de Boulogne-Billancourt
Q
uel que soit le sort de la le source de revenus le minimum La libéralisation du cumul sants ne sont plus obligés, depuis
réforme des retraites, qui vieillesse, indique le ministère de emploi-retraite entrée en vigueur 2004, de cesser leur activité pour
sera l’objet de nouvelles
protestations les 2 et
la santé.
Pour compenser la baisse du
pour les indépendants en 2004 et
l’assouplissement des conditions
liquider leur retraite du régime
général, « ce qui a créé un effet
renforce ses équipes.
12 octobre et en séance publique niveau de pension, des mesures de ce cumul adopté pour les sala- d’aubaine et entraîné une forte pro-
au Sénat à partir du 5 octobre, les ont été prises par étapes, depuis la riés début 2009 se sont traduits gression de la part d’artisans-com-
Français savent que le niveau de précédente réforme de 2003, afin par une progression légère mais merçants de 60 ans et plus perce-
de faciliter la poursuite ou la repri- constante du nombre de retraités vant une retraite du régime géné-

Dossier se d’une activité ; des amende-


ments ont par ailleurs été adoptés
au travail.
Au régime général, ceux qui
ral»,noteCarolineGaudemer,char-
gée d’études statistiques au RSI.
lors du vote en première lecture de reprennent ou poursuivent une Le bilan fin 2008 restait toute-
leur pension va baisser dans les l’actuelle réforme des retraites à activité salariée représentent 5 % fois très modeste, avec près de
années à venir. Fin 2008, la pen- l’Assemblée nationale, le 15 sep- des nouveaux retraités et le taux 270 000 retraités au travail
sion moyenne des quelque 15 mil- tembre, pour rendre plus attrac- de « cumulants » pourrait passer à (207 000 salariés, 62 300 indépen-
lions de retraités était de 1 122 euros tifs les produits d’épargne-retrai- 7% à court terme, prévoit la Caisse dants).
(régime de base plus régime com- te.Mais ces dispositifs permettent- nationale d’assurance-vieillesse Dominique Gallois
plémentaire) par mois. Mais ilsune réelle amélioration des pen- (CNAV). Du côté du régime social et Anne Rodier
70 000 retraités avaient pour seu- sions ? Sont-ils accessibles à tous ? des indépendants (RSI), les coti- aaa Lire la suite page 4

MartinWolf p.2 Entreprise p.3 Prix du livre RH page6


La Chine doit «Est-il rentable Dixième édition,
parvenir de bien agir?», en partenariat
à équilibrer par Julie avec Sciences Po Retrouvez les postes
son économie Battilana et Syntec Recrutement en rubrique Carrières Publiques.
Cahier du « Monde » N˚ 20428 daté Mardi 28 septembre 2010 - Ne peut être vendu séparément
2 Economie Expertises 0123
Mardi 28 septembre 2010

Peut-on résister L’éclairage Le modèle économique de la Chine


aux marchés ?
aaa Suite de la chronique
est efficace mais souffre d’un surinvestissement
de Jean Pisani-Ferry

La réforme financière est donc


massif et d’une mauvaise affectation du capital

Inquiétudes chinoises
inachevée. Cependant, l’un des
points positifs des derniers mois
est la création d’institutions publi-
ques plus fortes, capables d’ali-
menter la réforme dans la durée,
et aussi de la mettre en œuvre.
C’est ici qu’intervient la deuxiè-
me question : en prenant le temps
de réfléchir, n’a-t-on pas gâché l’op-
portunité politique de porter le
fer, n’a-t-on pas laissé la finance Par Martin Wolf
reprendre la haute main sur les

L
Etats ? Le rapport de forces n’est e développement écono- La différence réside dans la Michael Pettis, de la Guanghua sous-évalué ; un fort investisse- plus forte de la consommation.
certainement plus ce qu’il était il y mique de la Chine man- taille du pays et son niveau initial School of Management de l’univer- ment ; une croissance rapide des Certains signes l’ont montré au
a deux ans. Pour autant, il ne va que d’équilibre, de coor- de pauvreté. Le PIB chinois par tête sité de Pékin (« Chinese consump- exportations ; de forts excédents cours des deux dernières années.
pas de soi que la capacité de régu- dination et de durabili- (à parité de pouvoir d’achat) attei- tion and the Japanese “sorpasso” », extérieurs. La Chine, c’est un Mais comme le remarque le pro-
ler des Etats soit gravement enta- té. » C’est le premier gnait 4 % de l’américain en 1978. consultable sur Mpettis.com). La « Japon plus » : son taux d’investis- fesseur Pettis, pour que la consom-
mée par leur statut d’emprunteur. ministre chinois Wen Aujourd’hui encore, il en représen- caractéristique de la croissance sement est plus élevé, ses excé- mation croisse notablement plus
La Grèce a quasiment perdu l’ac- Jiabao qui a porté ce jugement temoinsd’un cinquième. Iléquiva- chinoise est, comme le note dents commerciaux plus impor- vite que le PIB, le revenu disponi-
cès au marché des capitaux, mais négatifsurl’économiela plus dyna- lait celui du Japon en 1950. Si la M. Wen, d’être « déséquilibrée » : tants, son taux de consommation ble des ménages doit aussi croître.
l’Allemagne n’a jamais emprunté mique du monde lors du « Davos Chine parvenait au même PIB rela- elle dépend fortement de l’inves- plus faible et son intervention sur Or pour que cela se produise, il
à de meilleures conditions. Et cela d’été», quis’est tenu du 13 au 15sep- tif par tête que celui de l’Archipel tissement en tant que source de le taux de change plus musclée. fautprélever des revenus sur le sec-
n’empêche ni l’Union européenne tembre à Tianjin, une métropole avant le fort ralentissement de demande et moteur de l’offre. Ce modèle a été très efficace teur industriel. Ce qui implique
ni le G20 de réguler. chinoise située à 150 kilomètres de croissance subi par celui-ci, elle C’est,d’une certaine façon, l’écono- mais, souligne le professeur Pettis, une diminution des profits, via
Surtout, de la même manière Pékin, sur la mer de Bohai. Il a rai- connaîtrait vingt-cinq années de mie la plus « capitaliste » de tous on constate qu’il finit par se heur- une hausse des taux d’intérêt et
que nous avons appris à distin- son. Mais alors que presque tout le forteexpansionéconomique, deve- les temps. teraux contraintes « d’un surinves- des salaires réels ou une apprécia-
guer entre l’Etat actionnaire et monde pense que la Chine est nant ainsi, sans doute, la plus forte Ainsi, entre 1997 et 2009, l’in- tissement massif et d’une mauvai- tion du taux de change.
l’Etat régulateur, et compris qu’il invulnérable, qu’est-ce qui pour- économie du monde. vestissement brut est passé de se affectation du capital ». « Dans Cette politique augmenterait le
faut le faire précisément parce rait déraper ? Qu’est-ce qui pourrait freiner ce 32 % à 46 % du PIB, quand la tous les cas, poursuit-il, il a été très risque d’un effondrement de l’in-
que les initiatives de l’un ne coïnci- Mais, comme le remarque aussi poids lourd ? Certains évoquent la consommation des ménages chu- difficile de changer de modèle de vestissement, avec des conséquen-
dent pas nécessairement avec les M. Wen, « les deux dernières vive croissance monétaire, les bul- tait de 45 % à 36 % du PIB. Cela doit croissance parce qu’une part trop ces catastrophiques sur la deman-
intérêts de l’autre, il faut aujour- années ont vu la Chine [être] l’un les de crédit, des prix d’actifs suré- représenter la part de consomma- importante de l’économie dépend de. Comme le souligne le profes-
d’hui savoir séparer l’Etat emprun- des premiers pays à enregistrer un valués et des dettes pourries. Mais tion la plus faible jamais enregis- de subventions invisibles. » Par seurPettis, en Chine, «la croissance
teur de l’Etat régulateur financier. rebond économique et à maintenir ces inquiétudes sont exagérées. trée dans une économie significati- ailleurs, l’étendue du pays fera que estforte(…) parce quelaconsomma-
Il serait grave que les gouverne- un développement régulier et rela- le coût des importations, notam- tion [des ménages] est faible ». Réé-
ments qui exigent des institutions
financières plus de prudence dans
tivement rapide dans des circons-
tances extrêmement difficiles et La Chine présente le cas ment de matières premières, ne
cessera d’augmenter, accélérant la
quilibrer l’économie pourrait met-
tre en péril la capacité à soutenir la
la gestion des risques leur deman-
dent dans le même temps de négli-
complexes ». Et d’ajouter : « Nous
devons notre réussite à la (…) mise de rattrapage économique le plus diminution des profits.
LaChine abesoind’uneaugmen-
croissance. Si tel est le cas, la Chine
serait condamnée à une course à
ger le risque qu’ils peuvent eux-
mêmes présenter.
en œuvre des mesures de relance. »
Grâce à elles, l’économie chinoise impressionnant de l’histoire tation du taux d’investissement
pour maintenir un taux de crois-
l’investissement permanent.
L’empire du Milieu présente le
Même si cela paraît injuste, il a connu une croissance de 9,1 % en sance économique donné. A un cas de rattrapage économique le
est au contraire logique d’attendre 2009 et de 11,1 % au cours des six La croissance du crédit est en ve. Dans un pays qui compte des momentou à un autre, l’investisse- plus impressionnant de l’histoire.
des agences de notation, qui premiers mois de 2010. voie de normalisation. M.Wen sou- centaines de millions de pauvres, ment cessera de croître, et la crois- Cela est dû en partie au fait que son
s’étaient montrées négligentes Cesuccèsvientaprèstrois décen- ligne que le ratio du niveau requis le chiffre est même choquant. sance ralentira. Le pays sera alors économie est fortement déséquili-
dans l’évaluation des risques de nies de forte croissance. En parité de fonds propres et celui des prêts Dans le même temps, la hausse du confronté au même défi que le brée. Plus Pékin tardera à la rééqui-
crédit, d’être aujourd’hui rigoureu- de pouvoir d’achat, le produit inté- non productifs se situent respecti- taux d’investissement a été le prin- Japon : comment soutenir la librer, plus douloureux sera l’ajus-
ses dans l’appréciation de tous les rieur brut (PIB) par tête a été quasi- vement à 11,1 % et 2,8 %, donc en ter- cipal moteur de la croissance. demande alors que le taux d’inves- tement. Dans deux décennies,
risques, y compris souverains. ment multiplié par dix depuis le rain sûr. Plus fondamentalement, Il s’agit là, soutient le profes- tissement requis s’effondre ? Vu la l’économie de la Chine devra être
L’histoire n’est donc pas écrite, lancement, par Deng Xiaoping, de tant que la Chine reste solvable et seur Pettis, d’une « version amélio- forte dépendance de la Chine à moins portée par l’investissement
ni le vainqueur désigné. La réfor- lapolitique«deréforme etd’ouver- que la croissance se maintient, le rée » du modèle de développe- l’égard de l’investissement comme qu’elle ne l’est aujourd’hui. Com-
me financière peut encore s’enli- ture » en 1978. C’est unbilan remar- secteur financier ne devrait pas ment asiatique à l’œuvre au Japon source de demande, toute baisse ment et quand y parvien-
ser. Mais il est trop tôt pour annon- quable, mais qui n’est pas inédit. Le être à la source d’une crise incon- et en Corée du Sud dans les décen- de croissance attendue pourrait se dra-t-elle ? Ce sont là d’immenses
cer sa déroute. p rythme auquel la Chine rattrape trôlable. Un pays doté d’une écono- nies passées. Les caractéristiques traduire par une forte récession. questions.p
les Etats-Unis n’est pas très diffé- mie croissant de 8 % à 10 % par an de cette approche orientée vers la Une réponse pourrait être un
Jean Pisani-Ferry est économiste et rent de ceux qu’ont connus le devrait pouvoir échapper aux sou- production sont : les transferts des nouveau soutien à l’investisse- Cette chronique de Martin Wolf,
directeur de Bruegel, centre de recher- Japon avant le milieu des années bresauts, en particulier en absor- ménages vers l’industrie manufac- ment assuré par le gouvernement, éditorialiste économique,
che et de débat sur les politiques 1970 et la Corée du Sud entre le bant cette capacité excédentaire. turière au travers de faibles taux si faibles que puissent être les est publiée en partenariat exclusif
économiques en Europe. début des années 1960 et la crise Le point de vue pessimiste le d’intérêt sur l’épargne, du blocage retours. Une meilleure réponse avec le « Financial Times ». © FT.
Courriel : chronique@pisani-ferry.net. financière de 1997. plus intéressant est celui de des salaires et d’un taux de change résiderait dans une croissance (Traduit de l’anglais par Gilles Berton)

La Course au luxe,
Robert H. Frank,
éditions Markus Haller,
446 pages, 28 euros

Le livre Les acteurs de l’économie Jean-Marc Daniel


Totem Silvio Gesell, inventeur de la monnaie fondante

L D
e prix Nobel d’économie Society (Free Press, 1995), littérale- Lors de son discours famille gère divers commerces, la sation. La loi de Jean-Baptiste Say Un député UMP a récemment
(2001) George Akerlof a quali- ment « La société où le gagnant du 27 août dans le Suisse et l’Allemagne. En (1767-1832), qui postule que l’offre suggéré de verser l’allocation de
fiécelivre,sous-titré«L’écono- rafle la mise ». Wyoming, Ben Ber- avril1919, il est commissaire du trouve toujours la demande néces- rentrée scolaire en bons d’achat à
mie de la cupidité et la psychologie La consommation ostentatoire nanke, le président de la Réserve peuple aux finances de l’éphémè- saire, repose sur l’idée que les durée limitée: savait-il qu’il propo-
dubonheur»d’«unedesplusimpor- pour les ménages est comme les fédérale américaine, a manifesté re République des conseils de entreprises distribuent les reve- sait une politique imaginée par un
tantescontributionsàlascienceéco- dépenses militaires pour les Etats, son désarroi. Malgré une stratégie Bavière dirigée par des intellec- nus permettant d’acheter la pro- commissaire du peuple de la Répu-
nomique de ces dernières années ». souligne Frank : il faut rester dans économique agressive dont l’élé- tuels anarchisants hostiles à la duction. Or, une partie des reve- blique des soviets de Bavière? p
Pour Robert H. Frank, les dépenses la course. Il y a ceux, qui sont en ment-clé est une politique moné- fois à la droite traditionnelle et au nus est thésaurisée, si bien que la
de luxe ont un effet négatif sur la haut du « totem économique », et taire très accommodante, les indi- bolchevisme. Il meurt de pneumo- loi de Say est erronée. Jean-Marc Daniel est professeur
société. «Il y a d’autres manières de les autres. Quand Onassis se faisait cateurs montrent que la croissan- nie le 11 mars 1930, laissant une Et le manque de demande ne à l’ESCP-Europe.
dépenser notre temps et notre construire un yacht de 100 mètres, ce marque le pas aux Etats-Unis. œuvre abondante dont le texte le peut aller qu’en s’amplifiant. En
argent », écrit le professeur à l’uni-
versitéCornell(Etats-Unis), encom-
mençant par raconter les difficul-
son rival Niarchos commandait
un bateau de 114 mètres. Mais le
luxe est relatif. Il est affaire
Les injections de liquidités se
répètent sans parvenir à générer
de l’activité, la « trappe à liquidité »
plus important, publié en 1911, s’in-
titule L’Ordre économique naturel.
effet, la baisse des prix qui s’en
suit accroît le pouvoir d’achat des
encaisses dormantes, incitant à
0123
Siège social : 80, bd Auguste-Blanqui
tés qu’il a eu à changer son barbe- d’« écart », écrit l’auteur, qui théorisée par Keynes étant mani- La dénonciation des rentes l’augmentation de leur volume. Il 75707 PARIS CEDEX 13
cue, acheté 89,95 dollars ; les modè- reprend à son compte le théorème festement à l’œuvre. Pour tourner L’unité de cette œuvre repose faut donc favoriser la circulation Tél. : +33 (0)1-57-28-20-00
les proposés coûtaient tous… entre de Mencken : « L’homme riche est cette difficulté, on pourrait relire sur la dénonciation des rentes. La de la monnaie en pénalisant la Fax. : +33 (0)1-57-28-21-21
1000 et 5 000 dollars. celui qui gagne cent dollars de plus celui qui fut, d’après les dernières rente foncière d’abord, dont la thésaurisation. Gesell prône une Télex : 206 806 F
Pourquoi la « fièvre du luxe » ? que le mari de sa belle-sœur. » pages de la Théorie générale de nocivité lui apparaît à la lecture de perte de la valeur des sommes thé- Edité par la Société éditrice
(le titre original du livre est Luxury En ces temps de disette budgé- l’emploi, de l’intérêt et de la mon- l’économiste américain Henry saurisées de 0,1 % par semaine, du « Monde » SA,
Fever). Parce que, explique taire, l’ouvrage plaide pour une naie (1936) de Keynes, un des inspi- George (1839-1897). Pour que la soit 5,2 % par an. C’est le principe Président du directoire,
l’auteur, également chroniqueur réformefiscale. Non pas sous la for- rateurs des idées monétaires de ce société récupère cette rente, ce der- de la « monnaie fondante », dont directeur de la publication,
régulier au New York Times, un cer- me d’une taxe supplémentaire sur dernier: Silvio Gesell. Qualifié par nier défend la nationalisation des la concrétisation est la monnaie directeur du « Monde » :
taintypedemarchés’estconsidéra- le luxe. Mais sous celle d’un impôt Keynes d’« étrange prophète », Sil- terres. Gesell propose d’en confier « estampillée ». Il propose que cha- Eric Fottorino
blement développé sur le modèle progressif sur la consommation vio Gesell a développé une vision la gestion aux femmes ; en effet, cun passe régulièrement à la pos- La reproduction de tout article est interdite
du sport et du spectacle. Des écarts de chaque ménage. Ce prélève- habitée de l’économie, construite cette rente augmente avec la popu- te faire tamponner ses billets de sans l’accord de l’administration. Commission
paritaire des journaux et publications no 0712C 81975.
de performance minimes s’y tra- ment ne tuerait pas l’industrie et il en autodidacte, une vision où des lation ; et ce sont les femmes qui banque, chacun recevant une ISSN : 0395-2037
duisent par d’énormes différences permettrait de dégager des mil- théories farfelues voisinent avec sont à l’origine de l’accroissement valeur revue à la baisse selon la
en termes de récompense écono- liards pour l’amélioration de notre de vraies intuitions. démographique. A elles d’assu- durée de sa détention.
Pré-presse Le Monde
mique. C’est ce que montrait déjà qualité de vie. De « l’argent facile », Né le 17 mars 1862 près d’Aix-la- mer le problème… Depuis, le moyen le plus natu- Impression Le Monde
un précédent livre de Frank, écrit soutient Frank. Sur le papier, c’est Chapelle dans une région alleman- La rente monétaire ensuite. rel de pénaliser la thésaurisation 12, rue M.-Gunsbourg
en collaboration avec l’économiste séduisant. p de devenue belge en 1919, il parta- Pour Gesell, la monnaie souffre qu’est l’inflation a montré ses 94852 Ivry Cedex
Printed in France
Philip Cook : The Winner-Take-All Philippe Arnaud ge sa vie entre l’Argentine où sa d’un handicap qui est la thésauri- limites, avec la stagflation.
0123
Mardi 28 septembre 2010 Expertises Economie 3

L’Etat face à la banque de l’ombre


Entreprise Julie Battilana
D
On qualifie aux Etats-Unis de transformations de liquidité, de maturité
shadow banking, banque de et de crédit, ce sont la taille des marchés et
l’ombre, la partie du secteur la diversité de produits financiers dont les
Est-il rentable de bien agir? financier qui ne bénéficie pas de la garantie
automatique de l’Etat, composée de ban-
fluctuations de prix sont peu corrélées.
Or, en situation de crise, les intervenants
ques d’investissement, de sicav, de fonds ayant subi des pertes, ou craignant d’en
d’investissement spéculatifs, etc. Les tailles subir, se retirent brutalement, provoquant
respectives étaient, à l’aube de la crise, de la contraction de ces marchés alors que les

D
L’engouement susci- Movers Program. Les participants, Les résultats d’une étude récen- 20 000 milliards de dollars (15 000 mil- pertes essuyées les obligent à vendre des
té par l’entrepreneu- une quinzaine chaque année, te menée par Joshua Margolis liards d’euros) pour la banque de l’ombre actifs dont les prix se corrèlent à la baisse.
riat social, défini au sont issus pour certains de multi- (université de Harvard), Hillary contre 11 000 milliards de dollars pour la Comme les établissements de la banque de
sens large comme l’ensemble des nationales telles que IBM, BBVA, Elfenbein (université Washington banque proprement dite ; la fourchette l’ombre sont liés entre eux par de longues
activités entrepreneuriales à finali- Coca-Cola ou Microsoft. Ils ont en à Saint-Louis) et James Walsh (uni- s’est resserrée depuis, avec 16 000 contre chaînes d’engagements réciproques, c’est
té sociale, n’a cessé de croître commun la volonté de lancer des versité du Michigan), révèlent 13 000 milliards de dollars. la fragilité du plus exposé qui détermine la
depuis le début des années 1990. projets de changement visant à pourtant que, si les actions visant L’Etat dispense sa garantie en assurant robustesse de la chaîne tout entière.
Universités et écoles de com- développer ou renforcer l’impact à améliorer la performance socia- les dépôts bancaires jusqu’à un certain Mais les difficultés ne s’arrêtent pas là :
merce créent des chaires spéciali- social de leur organisation. le des organisations n’ont pas d’ef- montant et en étant prêt à intervenir com- secteurs de la lumière et de l’ombre sont
sées. En France, les acteurs du sec- L’un d’entre eux a ainsi créé un fet négatif sur leur performance me prêteur de dernier recours. Ne bénéfi- imbriqués, et le second entraîne alors le pre-
teur viennent de fonder le Mouve- programme d’engagement civi- financière, elles n’auraient qu’un ciant pas d’une telle garantie, la banque de mier avec lui. Lorsque le système tout
ment des entrepreneurs sociaux que chez IBM, permettant chaque faible effet positif (« Does it pay to entier menace de s’écrouler, l’Etat vient en
pour peser sur le débat public. De année à près de 200 cadres de tra- be good ? », article publié en 2010 aide à tous les acteurs stratégiques, que
plus en plus visibles à l’échelle
internationale, les entrepreneurs
vailler en équipe pendant plu-
sieurs semaines sur un projet de
dans la série des HBS Working
Papers). L’absence ou le manque
Chronique ceux-ci aient été prédéfinis comme tels ou
qu’on leur découvre cette qualité au
sociaux sont devenus les figures
de proue d’un mouvement qui
développement à l’étranger, en
partenariat avec des organisations
d’engagement en matière de res-
ponsabilité sociale semble, en
de la semaine moment de la crise, le risque systémique
ne connaissant pas de barrières. La distinc-
vise à promouvoir une nouvelle non gouvernementales locales. revanche, de plus en plus pénali- tion entre secteurs garanti et non garanti
façon de penser les entreprises, sant pour les multinationales, aus- Paul Jorion s’estompe alors, et l’Etat se retrouve garant
alliant une logique sociale à celle, Un enjeu stratégique si bien en termes de réputation économiste et anthropologue de facto de l’ensemble du système finan-
économique, qui guide tradition- Une autre participante travaille que de résultats. cier, quel que soit le découpage réglemen-
nellement leurs actions. au lancement d’une plate-forme Au moment où les pressions l’ombre est soumise à une réglementation taire. A ceci près que, pour la banque de
L’influence de ce mouvement qui mettrait en relation les cadres poussant les organisations à pren- plus légère, dont le principal défaut, com- l’ombre, les interventions de l’Etat sont
ne se limite pas aux petites et de Microsoft avec des entrepre- dre en compte les implications me on l’a constaté au cœur de l’orage, est plus délicates : moins réglementé, le sec-
moyennes entreprises nouvelle- neurs sociaux partout dans le sociales de leurs activités s’intensi- l’absence d’obligation de constituer des teur est moins connu, et les procédures for-
ment créées, mais touche les mul- monde, facilitant les échanges fient, le développement de l’intra- réserves à la hauteur des risques encourus. melles d’intervention, inexistantes. Du
tinationales. Le terme d’« intrapre- entre eux et favorisant l’implica- preneuriat social devient un enjeu L’intermédiation financière qu’opère le coup, les réponses étatiques sont improvi-
neur social » est maintenant utili- tion des employés de la multina- stratégique pour les entreprises secteur bancaire traditionnel met en sées et souvent incohérentes, comme l’a
sé pour désigner ceux qui mettent tionale dans des activités entrepre- désireuses d’innover en matière contact immédiat dépositaires et emprun- illustré le cas de Lehman Brothers en sep-
en œuvre, en interne, des solu- neuriales à visée sociale. de responsabilité sociale. teurs. Le secteur financier non garanti, lui, tembre 2008.
tions innovantes en matière de res- L’intérêt croissant des entrepri- Les champions de ces innova- établit des maillons intermédiaires. Ceux- Le risque systémique dont est porteur
ponsabilité sociale. ses pour ces initiatives témoigne tions réussiront-ils à imposer la ci transforment par étapes les flux finan- le secteur financier de l’ombre, non garan-
L’Aspen Institute, une organisa- de leur implication accrue dans la prise en compte de la performance ciers (intérêts et principal) d’emprunts peu ti par l’Etat et peu réglementé, ne peut
tion américaine à but non lucra- sphère sociale. Mais l’hypothèse sociale, non comme un moyen liquides, à long terme et exposés au risque donc être ni contenu ni cantonné. Or ce
tif, qui a notamment pour mis- selon laquelle ces actions leur per- pour accroître la rentabilité, mais de crédit – le cas typique étant celui des cré- risque, en raison de sa capacité à faire pas-
sion de renforcer les liens entre le mettraient d’accroître leur rentabi- comme une fin, au même titre que dits hypothécaires – en flux aisément ser instantanément les intérêts particu-
monde économique et la société, lité économique reste l’un des prin- la performance économique ? p échangeables à court terme et au risque de liers au rang de l’intérêt général, consti-
a lancé en 2009 un programme cipaux arguments avancés par les crédit réduit par l’établissement de priori- tue en soi une menace pour la démocra-
destiné au développement de l’in- intrapreneurs sociaux pour légiti- Julie Battilana est professeur assistant tés et la constitution de fonds de réserves. tie. L’existence d’une banque de l’ombre
trapreneuriat social, baptisé First mer leurs projets en interne. à la Harvard Business School. Ce qui autorise en temps ordinaire ces est injustifiable. p

Management Armand Hatchuel


Leçons indiennes

D
On associe souvent faveur de leurs employés et les qui signifie improvisation,
le réveil de la Chine projets à vocation humanitaire. débrouillardise, et désigne les
ou de l’Inde à des Cette orientation fait écho à la véhicules faits de bric et de broc.
données macroéconomiques : tradition hindouiste, mais il s’agit Car les problèmes à résoudre
main-d’œuvre à bas coût, ouvertu- moins de philanthropie que d’un sont nombreux et les ressources
re aux investissements, libertés effort pour donner un sens collec- rares. Il faut donc s’appuyer sur
commerciales… Mais ces vues tif à leur développement. Elle est des salariés préparés à agir avec
générales masquent les forces perçue comme une source d’effica- métier et créativité.
diverses qui participent à l’enri- cité car elle permet d’attirer, de for- Les dirigeants indiens refusent
chissement d’un pays. mer et de garder un personnel aussi d’associer la réussite de leur
D’où l’intérêt récent pour l’étu- compétent et motivé : « Employee entreprise à leurs seules straté-
de des sociétés des pays émer- first, customer second » est le slo- gies. Ils consacrent plus de temps
gents devenues, en peu d’années, gan iconoclaste du PDG indien de que leurs collègues américains à
des géants industriels. C’est la firme HCL Technologies. structurer, mobiliser et coordon-
notamment le cas des groupes ner les initiatives de leurs équipes.
indiens (Reliance, Tata, Infosys,
Wypro…), dont le succès tiendrait,
« Employee first, C’est dans cet esprit que Tata
aurait conçu sa voiture low cost
selon une enquête récente, à un customer second » pour qu’elle puisse être montée et
type de management qui, à
rebours des doctrines venues des
est le slogan distribuée, non par une chaîne cen-
trale de production, mais par de
Etats-Unis, semble étonnamment iconoclaste du PDG petits ateliers à travers le pays.
proche du modèle européen pro-
gressiste des années 1980 (Peter
de la firme Au prisme de la vision financiè-
re de l’entreprise qui s’est impo-
Cappelli, Harbir Singh, Jitendra HCLTechnologies sée depuis les années 1990, les
Singh et Michael Useem, « The conceptions du management
Indian Way : Lessons for the US », Les groupes indiens investis- indien ont un air plutôt « rétro ».
Academy of Management Perspec- sent beaucoup dans la formation Et, proche, de surcroît, des
tives, vol 24, n˚ 2, 2010). théorique et pratique de leurs sala- patrons européens progressistes
Conduite dans une centaine riés (65 % d’entre eux mesurent des années 1970-1980 pour qui le
d’entreprises indiennes, cette étu- l’accroissement des compétences corps social de l’entreprise était
de montre que celles-ci refusent, de leur personnel, contre seule- l’atout essentiel.
tout d’abord, d’être au seul service ment 25 % dans un échantillon Faut-il y revenir en s’inspirant
du profit de leurs actionnaires, et comparable de firmes américai- d’un « modèle indien », comme le
ont une vision souvent large de nes). A l’embauche, des forma- suggèrent les chercheurs améri-
leurs « parties prenantes ». Sans tions de plusieurs mois sont mon- cains ? Compte tenu des différen-
négliger les intérêts du capital, naie courante. Le faible niveau ces historiques, sociales et culturel-
elles jugent que leur mission pre- moyen d’éducation de la popula- les, une nouvelle conception euro-
mière est de nature sociale : aider tion incite à cet effort. Mais il péenne de l’entreprise est plutôt à
au développement de l’Inde, lut- découle aussi d’une représenta- inventer. Reste que ces nouveaux
ter contre la pauvreté, construire tion différente de la nature du tra- géants d’Asie nous invitent à une
des infrastructures. La plupart vail. Celui-ci est souvent associé à réflexion plus critique : comment
multiplient les fondations en la notion de jugaad, terme hindi en est-on venu à penser, à codifier
et à enseigner que l’entreprise
n Sur lemonde.fr n’est rien d’autre qu’un ensemble
« L’après-crise est mal partie », Pierre Pascallon, économiste, de « facteurs» au service exclusif
président du club Participation et Progrès. des actionnaires ? p

n Le blog du « Monde Economie » Armand Hatchuel est professeur


consacré à l’emploi et au management, http://lemonde-emploi.blog.lemonde.fr à Mines ParisTech
4
Dossier
0123
Mardi 28 septembre 2010

a RETRAITÉS : COMBIEN SONT-ILS ? COMBIEN TOUCHENT-ILS ? a NIVEAU DE VIE MOYEN EN 2003


Patrimoine Pension de droit direct, tous régimes
Montant moyen mensuel, Effectif,
Revenu disponible, en euros
Hors revenus du patrimoine
Le niveau de vie des retraités ne se mesure pas à leur seule pension, esti- en euros courants en milliers
mée en moyenne, en 2008, à 1 122 euros mensuels (hors droits dérivés, 1 500 15 000 Avec revenus du patrimoine et loyers imputés
1 426
majorations et minimum vieillesse). Leur patrimoine est une part non 1 400
négligeable de leur richesse. A ce titre, le ratio retraités/actifs du revenu 1 314 12 000
1 300 Hommes
disponible est édifiant, puisqu’il passe de 0,85 si l’on ne tient compte 21 500 21 800
que des revenus hors patrimoine à 0,98 avec les revenus du patrimoine 1 200
1 122 9 000 18 500
et les loyers imputés aux propriétaires et aux personnes logées gratuite- 1 100 15 800
ment. Pour s’assurer que le niveau de vie des retraités reste acceptable, 1 016
1 000
il est donc opportun de s’intéresser aux revenus, éventuels, du patri- Ensemble 6 000
moine. Les assureurs ont certes un rôle important à jouer en proposant 900
825
des produits d’épargne-retraite par capitalisation – plan d’épargne- 800 3 000
retraite populaire, plan d’épargne-retraite entreprise, etc... –, mais ils 724
700
n’ont pour l’instant rencontré que peu de succès. Ce type de placement Femmes
600 0
ne représente que 10 % du volume de l’assurance-vie. En outre, les Fran-
çais ne s’y intéressent que bien trop tard pour pouvoir constituer un 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Retraités Actifs
capital suffisant pour être transformé en rente mensuelle. p SOURCE : DREES / AVRIL 2010 SOURCE : INSEE-DGI

Seules 270000personnes ont fait le choix de cumuler travail et pension;


le montant d’épargne-retraite n’atteint que 10% de celui de l’assurance-vie

Lessourcesderevenus
alternatifsrestentlimitées
aaa Suite de la première page études de ma fille. J’ai 74 ans, et ça des aléas de carrière. Résultat, les tes à l’Assemblée nationale, le l’entreprise, sauf avis contraire de effet dans les produits spécifiques
fait treize ans et demi que ce boulot retraités salariés sont majoritaire- 15 septembre. L’oubli a été corrigé celui-ci.Un autre assouplit leméca- deretraiteauxnoms barbares com-
Si, pour les indépendants, le assure mes fins de mois. » En ment ceux dont le niveau de pen- parles députésavec l’ajout d’amen- nisme du PERP. Il autorise à perce- me Articles 83, 82, 39, Perco, PERE
complément de revenu est connu, moyenne, le cumul rapporte aux sion avant cumul est déjà supé- dementsconcernant lePlan d’épar- voir une partie du revenu de son (Plan épargne-retraite d’entrepri-
dans la mesure où c’est la pension salariés 412 euros supplémentaires rieur à la moyenne, et il s’agit, à gne collectif pour la retraite (Perco) placement sous forme de capital, se), PERP, Madelin, Préfon, sous-
qui complète la poursuite de l’acti- par mois aux hommes et 376 euros plus de 70 %, de personnes qui et le Plan d’épargne-retraite popu- alors qu’il n’était prévu, jusque-là, crits individuellement…
vité – il était en 2008 de 448 euros aux femmes, selon un document étaient dans l’emploi l’année pré- laire (PERP) créés, sans grand suc- que le versement d’une rente via- Ainsi, à la fin de l’année 2009,
mensuels pour les femmes et de interne de la CNAV. cédant la liquidation de leur retrai- cès, dans le cadre de la loi Fillon sur gère. L’objectif explicite de ces tous les contrats d’assurance
579 euros pour les hommes, indi- Mais le cumul n’a qu’un temps : te. Le cumul est donc une réponse les retraites, en 2003. amendements est de rendre plus retraite ne représentaient que
que le service des statistiques du après 75ans, peu de retraités, indé- limitée à la baisse du niveau de attractifs ces produits de capitali- 124 milliards d’euros d’encours,
RSI –, il varie, pour les retraités sala- pendants ou salariés, ont encore pension. Compenser sation, afin de compenser la baisse soit 10 % du montant total de l’as-
riés, en fonction de l’activité. « Je un emploi, ce qui n’est peut-être Silesrevenus du travailn’appor- Adoptés lors du vote de la loi en des pensions versées au titre du surance-vie. Et les deux tiers
touche 700 euros par mois, soit pas à regretter… Enfin, depuis tent pas de réponse satisfaisante première lecture, mercredi 15 sep- système par répartition. avaient été souscrits par le biais
50% de ma pension, témoigne sous 2009, la loi limite ces avantages pour compenser cette baisse, tembre, ces amendements vont Pour l’instant, cependant, les des entreprises… Parmi ces place-
le couvert de l’anonymat un retrai- pour ceux qui n’ont pas cotisé le qu’en est-il pour ceux du capital ? être à nouveau discutés au Sénat le Français préfèrent se constituer un ments, les contrats dits « arti-
té qui distribue des prospectus. On nombre de trimestres nécessaires, La question de l’épargne com- 5 octobre. L’un prévoit d’affecter complément de retraite en inves- cle 83 » – un régime à cotisations
est tellement exploité que les jeunes ce qui est le cas de tous ceux qui plémentaire n’avait pas été évo- dans le Perco la moitié des som- tissant dans l’assurance-vie et l’im- définies réservé aux cadres – repré-
ne tiennent pas deux jours, mais sont entrés tardivement sur le quéeen amontde l’examen dupro- mes perçues par un salarié au titre mobilier, des placements aux sentaient l’essentiel des encours
c’est ce qui m’a permis de payer les marché du travail ou qui ont subi jet de loi sur la réforme des retrai- de la participation aux résultats de règles simples. Ils se perdent en (37 milliards d’euros). aaa

L’Espagne est devenue l’eldorado des retraités Questions-réponses


de l’Europe du Nord Emploi
sidente des « Golden Girls » de Tor- Malgré la crise, les Britanni- religieuses ou politiques et se réu- les assurés ayant eu des parcours

1
Madrid Pourquoi le niveau
Correspondance revieja, dans la province d’Alican- ques, au nombre de 177 000, for- nissent entre francs-maçons, de pension va-t-il continus en termes d’emploi,
te, une des associations – la région ment toujours la première com- entre anciens bobbies, entre sym- baisser ? conduisant à des niveaux de retrai-
Pour échapper aux conséquences en compte une centaine – qui ani- munauté, suivis des Allemands pathisants du Labour Party ou La croissance du montant tes dans le haut de la distribution,
de la baisse des pensions, une solu- ment la vie sociale des retraitées (81 000) et des Français (26 000). entre fans des opéras de Gilbert et moyen de la pension constatée de et pour lesquels le recours au
tion est d’aller vivre dans un pays britanniques. « Pourtant, si la vie Chacune se partage un bout de la Sullivan. En revanche, ils ne s’intè- 2004 à 2008 est « due essentielle- cumul permettrait de prolonger
où la vie est moins chère. Son en Espagne est plus chère qu’à côte espagnole. « A Malaga ou Ali- grent pas à la population locale, ment à l’effet de noria », notent les une longue carrière interrompue
soleil, son mode de vie et la dou- notre arrivée, il y a neuf ans, cante, ce sont principalement des ne parlent que très rarement l’es- services des statistiques du minis- parfois avant 60 ans [retraite
ceur de ses prix ont ainsi fait de convient-elle, elle reste moins chè- Britanniques, aux Canaries et aux pagnol et reproduisent le mode tère de la santé. En d’autres ter- anticipée]. L’autre profil corres-
l’Espagne une destination de re qu’en Angleterre. » Baléares plutôt des Allemands, et de vie de leur pays d’origine à mes, elle est la conséquence méca- pond plutôt aussi à des carrières
choix pour les retraités du nord sur la Costa Brava des Français », l’identique. nique de l’arrivée de nouveaux longues, mais avec plus d’aléas
de l’Europe. Presque tous propriétaires explique M. Rodriguez. Ces voisins modèles ont per- retraités dont les carrières ont été [chômage et maladie] que pour la
En 2009, 430 000 étrangers La différence de niveau de vie A San Fulgencio, petite ville de mis à de nombreuses villes et villa- plus favorables que celles de leurs première catégorie se répercutant
européens de plus de 55 ans ont avec les autres pays européens 12 000 habitants située au sud ges de l’intérieur qui se mour- aînés. Mais ce phénomène devrait sur le niveau des pensions. La repri-
été recensés en Espagne. « Mais, ils n’est plus aussi sensible à Madrid d’Alicante, la langue dominante raient durant les mois d’hiver de être gommé par l’entrée en retrai- se d’activité à la retraite correspon-
peuvent être 20 %, 30 % voire 40 % ou Barcelone mais elle reste consi- est l’anglais. Ici, près de 76 % de la faire vivre des commerces toute te des personnes nées après 1956, drait plus alors à un complément
de plus car tous ne se signalent pas dérable sur la côte méditerranéen- population est composée de l’année et de développer de nou- dont le parcours sur le marché du de carrière et éventuellement de res-
auprès des mairies », souligne ne. Les retraités étrangers y ont de retraités européens venus passer velles activités. « Les Norvégiens travail aura été plus cahoteux. sources nécessaires. Les hommes se
Vicente Rodriguez, chercheur au meilleurs revenus que les Espa- leurs vieux jours dans cette ont construit leur propre clinique Surtout, le niveau de pension retrouveraient plus fréquemment
Centre de sciences humaines et gnols, dont la pension moyenne région où le soleil brille 320 jours tandis que les Britanniques dispo- va baisser relativement au niveau dans le premier profil et les fem-
sociales du Conseil supérieur de est de 890 euros par mois. Les par an. Ils pratiquent le cricket, le sent d’un supermarché de pro- d’activité. « Le Conseil d’orienta- mes plutôt dans le second. Ces pre-
recherche scientifique (CSIC, équi- prix de l’immobilier sont aussi badminton, le bridge ou la Chero- duits anglais où les prix sont indi- tion des retraites (COR) prévoit miers résultats seront consolidés
valent espagnol du CNRS). « A l’ori- avantageux, ce qui explique que kee Line Dance entre compatrio- qués en livres », indique José Anto- une hausse des salaires réelle de dans le cadre de travaux complé-
gine, précise-t-il, cette migration 85 % des retraités étrangers soient tes ; ils participent aussi à des réu- nio Carachan, membre du conseil 1,5 % par an d’ici à 2030, alors que mentaires plus fins menés sur les
découlait du mouvement hippie. propriétaires de leur logement. nions philatéliques, botaniques, de voisinage de Bénidorm, dans la la retraite moyenne augmentera déroulements de carrière. »
Puis, elle a connu trois phases. De province d’Alicante. durant cette période de 0,8 % par

3
Quelle est l’appro-
la fin des années 1980 à la crise de Pour en savoir plus Mais ces retraités étrangers an », estime Henri Sterdyniak, che des entreprises
1992-1993, une première vague consomment aussi des ressour- directeur du département Econo- face aux conséquen-
a fait de l’Espagne une destination Etudes de réalisée par le cabinet de ces, notamment de santé. Ils mie de la mondialisation de l’Ob- ces de la réforme des retraites ?
privilégiée. Puis ce mouvement – « Les retraités et les retraites conseil Towers Watson est sur le savent qu’à partir de 65 ans, tous servatoire français des conjonctu- Selon une étude réalisée du 2 au
s’est ralenti avant de reprendre for- en 2008 », Etudes et résultats site www.towerswatson.com/ les frais médicaux sont gratuits res économiques (OFCE). 10 septembre par le cabinet de
tement entre 1997 et 2007. » en Espagne, médicaments inclus. conseil Towers Watson auprès des

2
n˚ 722, avril 2010, sur le site france/press (sur demande). Qui sont les retrai-
Depuis la crise, le pays connaît www.sante-sports.gouv.fr. En théorie, les administrations tés qui retournent directions des ressources humai-
une nouvelle baisse des arrivées. – « Le cumul emploi-retraite : Rapports sanitaires espagnoles se font rem- travailler ? nes de 73 grandes entreprises du
De nombreux retraités retour- les retraités du régime général – « Les revenus et le patrimoine bourser auprès du pays d’origine Selon une note interne de la secteur privé (3 millions de sala-
nent chez eux, surtout des Britan- “actifs” », Cadrage n˚ 12, est des ménages », avril 2010, Insee. du patient mais, dans la pratique, Caisse nationale d’assurance- riés), 6 % seulement d’entre elles
niques, victimes de la chute de la consultable sur Internet sur le – Le « Rapport annuel 2009 de la elles se plaignent régulièrement vieillesse (CNAV), « la reprise d’acti- se déclarent « être prêtes à recru-
livre. « En 2009, notre groupe qui site www.cnav.fr. Fédération française des sociétés de ne pas rentrer dans leur vité salariée durant la retraite sem- ter des seniors ». En revanche, 70 %
comptait 200 membres en a per- – « La perception des entreprises d’assurances » est consultable frais. p ble s’associer à deux types de trajec- envisagent de développer l’épar-
du 40 », témoigne Kath Rowe, pré- de la réforme des retraites », étu- sur le site www.ffsa.fr. Sandrine Morel toires professionnelles : d’une part, gne-retraite d’entreprise. p
0123
Mardi 28 septembre 2010 Dossier Economie 5
a PART DES RETRAITÉS CUMULANT a PART DES COTISANTS DU RÉGIME SOCIAL aRÉPARTITION DE L’ÉPARGNE-RETRAITE a LES PRODUITS D’ÉPARGNE VOLONTAIRE
UN EMPLOI SALARIÉ en 2008 DES INDÉPENDANTS AYANT DEMANDÉ Contrats d’assurance-retraite, en millions d’euros
Selon l’année d’effet LEUR PENSION AU RÉGIME GÉNÉRAL en milliards d’euros 124 PERCO (source AFG) PERP
de la pension, en % selon l’année de liquidation de la retraite Particuliers Entreprises
6 111 6 000
en % 105
5,4 5,4 33% 5 330
25 96
5 4,7 87 5 000
20 78
4 4,0 4 000

3 15 3 000 3 000

10 67%
2 2 000

1 5 1 000
Base 2008 : 490
0 0 62 337 cumulants 0 77
2004 2005 2006 2007 2000 2002 2004 2006 2008 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2004 2005 2006 2007 2008 2009
SOURCE : CNAV SOURCE : CNAV-RSI SOURCE : FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D’ASSURANCES SOURCE : FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D’ASSURANCES

aaa Ce régime garantit le verse- Mais il s’agit surtout d’une ques-


ment d’une rente à la retraite. tion de capacité de financement.
L’autre contrat, appelé « arti- L’AFG propose, elle, de s’inspirer
cle 39 », est un dispositif à presta- du « système Riester » en Allema-
tions définies destiné aux cadres gne – il permet depuis 2001 aux
dirigeants, plus connu sous le plus modestes de recevoir une aide
nom de… « retraite chapeau ». de l’Etat allant jusqu’à 90 % de leur
Le Perco, lui, a été créé pour tous capital. « Mais cette proposition est
les salariés. Mais il ne représente difficile à mettre en œuvre en ces
que 3 milliards d’euros. « Après un tempsde rigueurbudgétaire,recon-
démarrage lent, la collecte s’est naît Laure Delahousse. Cela reste
accélérée. Les encours ont progressé pourtant une bonne piste.»
de 50 % en 2009 et la tendance se
confirme au premier semestre Une solution, s’expatrier
2010 », indique Laure Delahousse, S’ilsn’ontpasles moyens d’épar-
chargée de l’épargne retraite à l’As- gner pour leur retraite, et guère la
sociation française de la gestion possibilité de poursuivre leur car-
financière(AFG):«112000entrepri- rière, les retraités peuvent choisir
ses, soit 10 % des sociétés françaises, de s’expatrier. Selon un sondage
ont lancé des Perco. Sur les 2,5 mil- publié en août par le courtier d’as-
lions de salariés concernés par ces surances Aon auprès de 7 500 sala-
accords, 630 000 font des verse- riés européens, 81 % des Français,
ments réguliers.» mais seulement 43 % des Britanni-
De plus, l’âge moyen des déten- ques et 46 % des Allemands, veu-
teursde Perco est de 47 ans. « Or en lent prendre leur retraite dans leur
l’espace de cinq à dix ans, vous pays d’origine. Interrogés sur les
n’avez pas le temps de vous consti- raisons qui les feraient migrer,
tuer un capital important », relève Sur les plages espagnoles, le soleil brille encore pour les retraités bien après le départ des estivants. JO VOETS/PICTURETANK 40 % des Français de 50 ans et plus
Hubert Clerbois, associé chez EPS interrogés par Ipsos pour Pleine
Partenaires, société de conseil en tué un capital de… 300 000 euros », verser très tôt. « Mais, comment tier. Au vu des carrières cahoteu- « Nous devons faire un effort de Vie (12 février) 17 % évoquent « le
épargne et protection salariale. confirme Lionel Tourtier, délégué intéresser les jeunes à préparer leur ses, il préconise d’harmoniser les pédagogie », reconnaît Gilles meilleur moyen de faire face à la
« Une personne qui veut percevoir général de l’Association française retraite quand ils ont d’autres prio- conditions de sortie des différents Cossic, directeur des assurances de baisse du pouvoir d’achat ». p
une rente de 1 000 euros par mois à professionnellede l’épargne retrai- rités financières, comme trouver un produits d’épargne et de créer des personnes à la Fédération françai- Dominique Gallois
partir de 60 ans devra avoir consti- te (Afpen). Il faudrait commencer à logement ? », s’interroge M. Tour- passerelles entre eux. se des sociétés d’assurances (FFSA). et Anne Rodier

«La réforme risque de délégitimer le système


de répartition aux yeux des jeunes» Appel à Manifestation d’Intérêt
Anne-Marie Guillemard, professeure de sociologie à Paris-V
SAS Provence-Alpes-Côte d’Azur Investissement
Face à la baisse prévisible des les gérer comme il le souhaite.
pensions, la sociologue que Mais la réforme proposée va en
vous êtes a-t-elle perçu un inté- sens inverse et rend illisibles les La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur dispose d’un potentiel d’innovation
rêt accru des futurs retraités choix possibles en mêlant trois
pour des solutions alternatives ? paramètres : l’âge, la durée de coti-
important et d’un tissu économique dominé par des TPE et PME très dynamiques.
Les individus ne sation et la décote/surcote. Elle a également mis en place depuis de nombreuses années une large gamme
Y sont pas des Homo
œconomicus, qui
ne choisiraient qu’en fonction d’ar-
Mais le libre choix des salariés
ne s’exprime-t-il pas sur le mar-
d’outils pour soutenir les entreprises régionales.
Toutefois, afin de stimuler davantage l’innovation sur son territoire et
bitrages financiers. Ils réagissent ché des produits d’épargne des
en fonction du contexte dans assurances privées ? soutenir les projets en création nécessitant de forts besoins immatériels, la Région
lequel ils sont. Or, cumuler emploi En termes d’épargne retraite Provence-Alpes Côte d’Azur a créé en décembre 2009 un fonds de co-investissement
et retraite, prolonger sa carrière DR individuelle, les Français ont fait
pour arrondir sa pension, sont des le choix de l’assurance-vie. Car les
destiné à apporter les fonds propres nécessaires aux entreprises innovantes dans
solutions réservées à un petit nom- dans la mesure où les seniors produits dédiés à la retraite repré- les phases d’amorçage et de démarrage.
bre de personnes, cadres supé- occupent plutôt les métiers d’hier sentent un pari sur la survie : ils ne
rieurs ou travailleurs indépen- que ceux de demain. C’est dans la sont réversibles au conjoint ou Pour sa mise en œuvre la Région Provence- Alpes -Côte d’Azur a
dants. La grande majorité n’a pas formation tout au long de la vie, aux survivants que moyennant mobilisé 6 Millions d’euros de fonds européens (fonds FEDER), et créé une
le choix : ce sont les employeurs sur laquelle la France a pris un un surcoût. Ce qui n’est pas le cas
qui, dans un contexte économi- retard abyssal, qu’il faut investir : de l’assurance-vie : si on survit, Société Anonyme par Actions Simplifiée « Provence-Alpes-Côte d’Azur Inves-
que donné, décident. le problème est autant d’amélio- elle tient lieu de pension, sinon tissement », au capital de 12M€ entièrement détenu par la Région .
Les salariés n’ont pas pour hori- rer l’emploi des seniors que de for- elle est transmise aux ayants-
zon l’âge légal de la retraite. Il ne mer les quadras aux métiers droit. En revanche, les Français Ce fonds novateur, adossé à un régime européen récent, permet de
suffit donc pas de modifier celui- qu’ils devront occuper dans sont restés hostiles aux fonds de
ci pour changer leurs comporte- dix ans. On ne pourra convaincre pension. Et avec raison : même la
combiner ressources financières publiques et privées, et d’augmenter ainsi
ments. Leur horizon, c’est l’espé- les employeurs de garder les tra- réforme envisagée amputera les fonds mobilisables pour l’innovation dans la région.
rance de durée dans l’emploi, et vailleurs âgés que si on leur moins leurs pensions que ne l’a
donc l’âge de départ effectif, démontre qu’ils peuvent en obte- fait la crise financière pour celles, La SAS Provence Alpes Côte d’Azur Investissement lance un appel à
depuis longtemps inférieur à l’âge nir une meilleure performance : par capitalisation, des Britanni- manifestation d’intérêt afin de sélectionner la société gestionnaire du fonds.
légal. Or, les entreprises poussent c’est ce qu’ont fait les Finlandais, ques et des Irlandais !
dehors les travailleurs âgés, qui champions d’Europe de l’allonge- Les organismes intéressés sont informés du lancement par la SAS
regardent d’autant plus vers la sor- ment de la durée des carrières... Mais si entreprises et salariés
tie qu’on ne leur propose rien d’in- sans modification de l’âge légal ! continuent à camper sur leurs Provence-Alpes-Côte d’Azur Investissement de cet appel à manifestation d’intérêt
téressant pour rester. La qualité Je suis favorable à l’idée d’élar- positions, ne risque-t-on pas de pour la gestion du fonds de co-investissement, conformément à la décision de la
du travail s’est dégradée en France gir les choix: l’allongement de l’es- voir exploser le système ?
séance plénière du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur du 7 décembre 2009.
plus qu’ailleurs, et il existe une cor- pérance de vie a modifié les trois Le plus grand risque est de le
rélation parfaite entre cette quali- séquences formation-emploi- délégitimer aux yeux des jeunes. Cet appel à manifestation d’intérêt ainsi que son cahier des charges
té et le taux d’emploi des seniors. retraite. Il faut que chacun puisse La répartition est un contrat entre
Tant que l’on ne change pas cela, les générations : ceux qui cotisent sont disponibles sur le site internet de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur :
les salariés préféreront partir le Parcours le font parce qu’ils savent que regionpaca.fr, pendant la durée de la consultation, soit jusqu’au Mardi 2 Novem-
plus tôt possible. ceux qui viendront après eux paie-
2010 Anne-Marie Guillemard, pro- ront à leur tour. Il lui faut une base bre 2010.
Que faudrait-il faire ? fesseur de sociologie à l’universi- stable et un engagement à long ter-
Sauver le système par réparti- té Paris-V, publie Les Défis du me, dont l’Etat est le garant. S’il
tion ne passe pas par la modifica- vieillissement – Age, emploi, modifie sans arrêt les conditions
tion de ses paramètres financiers, retraite : perspectives internatio- du contrat à coups de réformettes
mais par une réforme du marché nales (Armand Colin, 368 pages, comptables, ce consentement ris-
du travail qui permette aux jeu- 33,40 ¤, en librairie le 1er octobre). que de s’effacer. A moins qu’une
nes de trouver un emploi, et aux réforme structurelle propose la
seniors d’y demeurer. En passer 1985 Professeur à Paris-I « retraite à la carte » qu’implique
par le « tutorat » comme l’exige le l’évolution démographique. p
plan gouvernemental pour l’em- 1984 Thèse d’Etat sur Le Déclin Propos recueillis
ploi des seniors n’a pas de sens du social (PUF, 1986). par Antoine Reverchon
6 Economie Prix du livre RH 0123
Mardi 28 septembre 2010

Dixième édition du Prix du livre ressources humaines 2010


Sciences Po/Syntec Recrutement, qui sera décerné mardi 28 septembre

Démystifications
sité Paris-Dauphine, spécialiste en
Les clés de Echanges sociologie du travail et des organi-
sations. Il revendique l’héritage de
Marcel Mauss et de son fameux
l’équilibre informels Essaisurle don(PUF, 2007). On don-
ne pour exister. Mais le don est une
anomalie. Il subvertit l’ordre mar-
Entre famille Donner chand, bouscule la hiérarchie et
et travail et prendre : transgresse les règles établies, jus-
Ouvrage La coopération tementparce qu’iln’estpas modéli-
collectif en entreprise sable. Les ouvrages de manage-
La Découverte, Norbert Alter ment préconisent généralement
500 pages, La Découverte- que salariés et employeurs soient
27 ¤. Mauss quittes, plutôt que mutuellement
230 pages, 20 ¤) endettés. Il s’ensuit que la multitu-
de d’échanges informels dans l’en-

L N
es difficultés à concilier orbert Alter n’est pas le pre- treprise est souvent l’objet d’un
famille et travail se sont mier à souligner l’avantage déni. A tort.
accrues ces dernières années, des stratégies coopératives Des entretiens que Norbert
provoquant, par exemple, la baisse dans le monde du travail. L’intérêt Alteramenés, ilressortquele«mal-
du taux d’activité des femmes de ce livre est d’abord de fournir être » au travail proviendrait sur-
nées après 1955. Pourtant, des unesynthèseéclairante desproblé- tout de l’incapacité de l’entreprise
mesures ont été prises pour soute- matiques sur le sujet. Ensuite, de àreconnaître la valeurdes dons des
nir la politique familiale : chèque s’appuyer sur la parole de cadres, salariés. Ingratitude, déficit de
emploi-service, congé de paterni- d’employés, de techniciens,d’infir- reconnaissance sont les mots qui
té, RTT, etc. Mais la relation famille- mières, dont on peut lire les témoi- reviennent le plus souvent.
travail ne dépend pas de la seule gnages reproduits, pour certains in L’auteur montre que les pratiques
politique gouvernementale, loin extenso… Enfin, de déboulonner, coopératives,du partagedecompé-
s’en faut. Elle se construit sur mesure» pouraméliorer les perfor- que. Puis il propose sa propre parfois avec ironie, quelques dog- tences aux gestes de solidarité, en
autant de paramètres qu’il existe
de genres (homme, femme), de
Lesourirede mances, mais au risque de« déqua-
lifier le travail des salariés » ; leur
approche de la gestion du change-
ment, dont on retiendra surtout
mes d’un management qui vou-
drait notamment que le problème
passant par les « dons affinitaires »,
sontenréalitéprofitables.Elles des-
métiers pratiqués, d’organisations implication, qui « constitue un fac- qu’elle en appelle à l’observation numéro un des organisations soit sinent les contours d’une vraie
du travail et d’aides proposées.
C’est à l’analyse de ce kaléidos-
lacaissière teur potentiel davantage concur-
rentiel quand les rivalités commer-
des pratiques réelles et à l’écoute
des points de vue de chacun. Le
de « mobiliser les salariés ».
« Il existe bien une forme d’éco-
« ingéniosité collective » que le
management préfère ignorer,
cope que s’est brillamment attelé ciales sont exacerbées », fait l’objet véritable changement serait donc nomie primitive dans toute une quand il ne lui fait pas la chasse. p
un collectif de démographes, de Le Management de la deuxième partie ; la forma- de faire preuve… de bon sens. p partie de nos échanges dits moder- Philippe Arnaud
sociologues, d’économistes et de des ressources tion des managers, de la troisième, Antoine Reverchon nes », écrit le professeur à l’univer- (« Le Monde Economie » du 5 mai 2009)
statisticiens pour élaborer, au humaines abordée dans l’un des articles sous
cours de deux ans de travaux, une dans la grande l’angle de la psychanalyse.
analyse très fouillée. distribution Les auteurs insistent sur la
En quatre parties, ces experts Christophe nécessité d’un « état d’esprit matu-
passent à la loupe l’articulation Vignon coord. re » de l’encadrement et du déve-
famille-travail au jour le jour, l’évo- Vuibert, 27 ¤. loppement de sa « capacité psychi-
lution de cette conciliation sur le que à assumer la complexité des

P
cycle de la vie, les pratiques des artant d’un exemple spécifi- relations de travail nécessaires à la
entreprises et celles des salariés au que – la grande distribu- réalisation des objectifs ». Sinon, le
regard de ce que leur offre leur tion –, l’ouvrage collectif retour de bâton ne tarde pas, qui
employeur des secteurs privé, coordonné par Christophe Vignon peutse traduire par la«désidéalisa-
public ou associatif. permet d’apporter des réponses tion », l’agressivité, voire des actes
Les auteurs tordent le cou aux aux principales questions que se de sabotage. p Energie solaire et bâtiment :
idées reçues en constatant par posent les directeurs des ressour- Pierre Jullien composants-clés et solutions d’intégration
exemple que l’intrusion de l’activi- ces humaines (DRH), bien au-delà
té professionnelle dans l’univers de ce secteur qui emploie près de
privé concerne à peu près autant
les femmes que les hommes. Mais
650 000 salariés en France, répar-
tis à travers 14 000 points de vente.
A rebours
la richesse de cet ouvrage réside L’image de la grande distribu-
avant tout dans la mine d’informa-
tions précises extraites de l’enquê-
tion pâtit d’une réputation qui
associe « déqualification, intensité
de la mode 17-18 NOVEMBRE 2010
te de l’Institut national d’études des rythmes de travail, harcèle-
démographiques – « Familles et ment, non-respect de la législation Gestion du
employeurs » 2004-2005 –, menée du travail, etc. ». Elle semble changement,
sous la direction d’Ariane Pailhé et confrontéeà deux logiques antago- François
d’Anne Solaz, en collaboration nistes, « ayant à un extrême, le Pichault,
avec l’Insee. client pour référence, et à l’autre, Ed. de Boeck,
Dans sa préface, l’économiste l’optimisation des processus dans 197 pages,
ThomasPikettytire deux enseigne- une logique industrielle ». 25 ¤.
ments majeurs : il constate l’échec Cette problématique fait l’objet
des politiques françaises des vingt de ce livre qui fait la part belle à la

L
dernières années, mais surtout il sociologie (Ah! le sourire des hôtes- e thème du changement est
affirme que les politiques de la ses de caisse, élément-clé de la poli- devenu une tarte à la crème
famille et celles des employeurs tiqued’accueil-client). Très accessi- du management. Les salariés
doivent être distinctes et complé- ble,même pour un lecteur non spé- sont sans cesse assaillis de projets
mentaires : la puissance publique cialiste, l’ouvrage s’appuie sur de de réorganisation, d’innovations,
Concpon : l’atelier de Balthazar / cé phoos : isockphoos.com / dv Hs

est « mieux outillée » que les entre- nombreuses études de cas, organi- de restructurations, et leurs mana-
prises pour créer des places en crè- sées en trois segments. gers priés de les mettre en œuvre.
chequand l’organisationdes horai- Dans une première partie est Le grand ennemi des organisa-
res de travail relève de l’employeur établi que l’évolution rapide des tions serait, dans la même veine, la
plutôt que de l’Etat. p contextes de travail entraîne « le « résistance au changement »,
Anne Rodier développement des instruments de objet de séminaires et de presta-
tions des consultants les plus
Comment les ouvrages ont été sélectionnés divers. A tel point que le change-
ment, ou ses variantes (l’adapta-
Le comité de pilotage et le jury se Le jury était composé de douze tion, la souplesse, le « reenginee-
sont réunis à plusieurs reprises, membres Philippe Cafiero (DRH ring »), est admis comme une
sous la houlette de Roland Cha- de la Croix-Rouge française), valeur en soi, et son contraire,
brier, directeur du cabinet R & C Jean-Marc Deval (DRH opéra- l’«immobilisme», condamné com-
Consultants. tions chez Areva), Patrice Gry me une tare absolue.
(DRH de Darty), Christophe Herr- Malgré sa présentation et son
Sept critères ont présidé mann (DRH de Coface), Estelle titre, qui risqueraient de le faire
à la sélection La nouveauté ; l’ac- Legrand (DRH de Mersen), passer pour un énième « livre de
tualité et l’originalité du sujet trai- Damien Rasse (DRH de Delphi), recettes » sur ce thème, l’ouvrage
té ; l’explicitation des fondements
scientifiques ; la lisibilité ; le carac-
Jean-Paul Brette (DG d’Hudson),
Joëlle Dujour (présidente d’Alpha
de François Pichault en est l’exact
opposé. Il démystifie le discours
www.solar-meetings.com
tère pédagogique ; la mise en pra- CDI), Wilhelm Laligant (DG de asséné aux managers, et permet de inscrivez-vous
tique (possible) des idées et Randstad Search & Selection), prendre le recul nécessaire sur cet-
l’exhaustivité du traitement. Nadia Marik (directrice adjointe te mode qui, disons-le, « pourrit »
Une soixantaine d’ouvrages de Sciences Po), Antoine Rever- la vie de bien des salariés.
étaient en lice. Après plusieurs chon (« Le Monde Economie ») et L’auteur donne d’abord tous les
réunions, six livres ont été rete- Pierre-Eric Tixier (président du éléments de description des chan-
nus, puis quatre. Le prix sera jury, professeur des universités à gements offerts par la littérature
décerné mardi 28 septembre. l’IEP de Paris, master GRH). scientifique – empirique ou théori-
REPRODUCTION INTERDITE LE MONDE/MARDI 28 SEPTEMBRE 2010/7

>Dirigeants, Finance, Commercial


Cette importante fédération très représentative
L’A.S.E.I, association reconnue d’utilité publique, employant
dans plusieurs secteurs des biens durables, notamment DES ENJEUX DÉPARTEMENTAUX CONSIDÉRABLES 3 000 salariés dans ses 84 établissements et services (soit
dans le secteur de l’électronique, recherche pour SOUS VOTRE RESPONSABILITÉ 3 100 lits et places) situés sur les régions Midi-Pyrénées et
deux syndicats affiliés, consécutivement au départ Nous sommes un groupe original, acteur immobilier social
Languedoc-Roussillon, assure l’accompagnement d’environ
à la retraite du titulaire actuel, son : 6 000 enfants et adultes handicapés. Nous recherchons
majeur d’un département lorrain. Aujourd’hui nous avons
pour notre siège social basé à RAMONVILLE SAINT-AGNE
décidé d’accélérer le positionnement de nos activités, en tant
(Haute-Garonne) :
que maître d’ouvrage, bailleur et aménageur. Dans un monde

RESPONSABLE exigeant et passionnant, nous avons besoin des meilleurs.


Nous recherchons notre :
Directeur Comptable
DEVELOPPEMENT Directeur du Département et Financier h/f
& LOBBYING
Poste basé à Toulouse (31)
Administration et Finance h/f Sous l’autorité du Directeur Général de l’association et
Basé en Lorraine – 50 mn Paris Est par TGV membre du Comité de Direction, vous aurez pour principales
ELECTRONIQUE Rémunération en phase avec les enjeux. missions, de :
- Assurer et garantir la conformité à la réglementation : • des
Paris 8 - Sous l’autorité du Délégué Général de la fédération,
ème
Membre du comité de direction, vous prenez en charge tous documents supports (budgétaires, investissements, CPOM, …)
sa mission sera mettre en place la politique syndicale définie par les aspects liés à la comptabilité (publique), aux finances et à • des comptabilités du siège et des établissements.
les Présidents des deux syndicats. Par son action au quotidien, il l’administration de l’organisme. Avec votre équipe, vous êtes le - Encadrer les équipes en place et adapter l’organisation de la
développera la représentativité des syndicats électroniques grand garant de nos procédures, de leur rigueur, et participez direction aux évolutions des besoins de l’association (siège et
public et professionnels : recherche de nouveaux adhérents, activement à un projet, particulièrement rare et original, de établissements).
lobbying auprès des pouvoirs publics et des organisations fusion de deux organismes. Vous apportez soutien et appui à la - Accompagner les directions d’établissements et leurs
professionnelles, animation de commissions internes et externes, direction générale et aux directions opérationnelles, notamment personnels comptables dans leur mission de gestion.
défense des intérêts des adhérents dans les commissions dans la mise à disposition de ressources.
extérieures... Il assurera également un véritable rôle de - Assurer un suivi des provisions, des recettes et charges afin
Community Manager* et sera « Monsieur Hautes Technologies » en Nous recherchons une formation supérieure en comptabilité de garantir la pérennité et le développement des structures
interne, grâce à une connaissance des nouveaux modes de et finances (sup de co., DESS, DESCF…), et une expérience (suivi budgétaire, contrôle de gestion, indicateurs).
communication tel le Web 2.0. avérée dans notre univers : maîtrise d’ouvrage et locatif social. - Assurer l’équilibre financier de l’association par une analyse
Ce poste intéresse un candidat (H/F) disposant d’une expérience Une connaissance de la comptabilité et de l’univers public serait financière pointue, une sécurité dans l’optimisation de la
d’au moins 10 ans au sein du secteur des produits électroniques un atout essentiel. trésorerie, une prévision des investissements par la mise en
(marketing, vente, développement…), motivé par la promotion Au-delà de cela, nous cherchons une personnalité engagée, œuvre prospective de la politique d’investissement et du
et l’expansion de deux syndicats. La compréhension des présente, capable de nous accompagner dans des projets patrimoine de l’association.
thématiques techniques du poste nécessite une véritable expertise exaltants et complexes. De formation supérieure bac + 5 spécialisée dans les
dans ce secteur. Sens du développement et réflexion sont domaines financiers et comptables de type MSG, MST, DESS,
essentiels pour réussir à ces fonctions de véritable Secrétaire Pour en savoir plus et nous rejoindre sur ce poste d’envergure, Ecole de commerce, vous justifiez d’une expérience réussie
Général. merci de postuler par e-mail : d’au moins 5 ans à un poste identique et vous avez une bonne
connaissance du secteur médico-social et financier.
Merci de nous adresser votre candidature, sous la réf. 15069, recrutement.fr@mercuriurval.com
via notre site www.quadra-consultants.com, rubrique Espace Précisez la référence FR96.20400-LM dans l’objet du mail,
Candidat, ou par voie postale à QUADRA, Henri Micheron, Merci de postuler via notre site www.mercuriurval.com
ou à Mercuri Urval, Cité Internationale,
5 rue Tronchet, 75008 Paris. Référence FR44.00537
94 quai Charles De Gaulle, 69463 Lyon cedex 06.
www.mercuriurval.com/fr ou par courrier : Mercuri Urval, 27-29 rue des Poissonniers,
*Gestionnaire de communauté 92522 Neuilly-sur-Seine cedex.

Stratégiquement situé au sud du L’A.S.E.I, association reconnue d’utilité publique,


bassin parisien, l’Indre-et-Loire
vous accueille !
Directeur(trice) Général(e) employant 3 000 salariés dans ses 84 établissements et
services situés sur les régions Midi-Pyrénées et
Languedoc-Roussillon, assure l’accompagnement d’environ
Territoire de près de 600 000 habitants répartis sur N o t re c l i e n t e s t u n é t a b l i s s e m e n t b a n c a i re p u b l i c
6 000 enfants et adultes handicapés. Nous recherchons
277 communes et 37 cantons, le département de premier plan, très présent dans le domaine de l’aide
d’Indre-et-Loire, en dépit du contexte difficile que connaissent pour notre siège social basé à RAMONVILLE SAINT-AGNE
sociale.
ces collectivités, a choisi de maintenir un haut niveau (Haute-Garonne) :
d’implication dans les domaines de la culture, du sport et de la
Toulon (83)  H/F  50/70 K
vie associative, se positionnant ainsi résolument comme un
territoire d’avenir. Les priorités de ce projet, impliquant
Directeur de la Vie
Rattaché(e) au Conseil d'Orientation et de Surveillance,
l’ensemble des acteurs locaux, s’articulent autour des axes de
solidarité, d’attractivité et de qualité de vie. Pour porter cette
vous prenez en charge la stratégie et le développement des Établissements
de l'activité du réseau de la banque. Vous animez ainsi
ambition, nous recherchons notre :
près de 90 collaborateurs répartis sur une dizaine et de la Vie Associative h/f
d'agences. Sous l’autorité du Directeur Général de l’association et
Directeur Général Adjoint Dans le cadre de vos fonctions, vous êtes le garant de membre du Comité de Direction vous aurez pour principales
« Vivre Ensemble » h/f l'intégration et de la promotion des services auprès
du réseau de distribution. Vous organisez et coordonnez
missions :
- Accompagner les directeurs de nos établissements en
Rattaché(e) directement au directeur général des Services, l'ensemble de l'activité commerciale dans le respect de la assurant :
et partenaire de ce dernier au sein du Comité de Direction, vous stratégie de la banque. Vous êtes force de proposition • la veille juridique, l’accompagnement et la mise en action
piloterez la mise en œuvre de cinq grands domaines de
quant au développement et à l'amélioration des services des droits des usagers et de la famille (informations, CVS,
compétences répartis autour de l’éducation et la jeunesse (56
collèges sur ce territoire), la culture, le sport, le livre et la lecture b a n c a i re s d e v o t re é t a b l i s s e m e n t d o n t v o u s a v e z médiation),
publique, les archives, l’archéologie et la documentation confor- l a c h a r g e . Vo u s re p r é s e n t e z e n f i n l a b a n q u e a u p r è s • la recherche et le développement de pratiques innovantes,
mément aux orientations définies par l’exécutif départemental. de l'ensemble de ses partenaires et de ses prestataires. • la restructuration du fonctionnement des établissements
Vous vous appuierez sur 4 directions réunissant quelque 700 par bassins géographiques.
agents (dont près de 420 dans les collèges du département). D e f o r m a t i o n s u p é r i e u re , v o u s a v e z a c q u i s u n e
compétence bancaire diversifiée au travers de fonctions - Contribuer au développement de notre association par :
Disposant d’une vision globale des problématiques de votre
DGA, vous veillerez par ailleurs, au respect d’une logique de commerciales et opérationnelles transverses. Vous avez • la recherche de fonds et de bénévoles,
transversalité avec les autres services du Département. Enfin, impérativement fait vos preuves dans l'animation et le • la création de partenariats permettant d’optimiser le
vous serez un interlocuteur reconnu de l’Etat, des autorités p i l o t a g e d ' u n r é s e a u b a n c a i re à t a i l l e h u m a i n e . U n e positionnement de notre organisation sur son secteur,
académiques, des collectivités locales et des différentes connaissance du secteur public serait appréciée. • la dynamisation de la vie institutionnelle (AG, CA, Bureau).
associations (particulièrement nombreuses dans les secteurs De formation supérieure de type 3ème cycle juridique,
sportifs et culturels) partenaires du Conseil Général. Autonome, organisé(e), diplomate et charismatique, vous
saurez prendre en charge les responsabilités inhérentes à sciences politiques, management de l’information, ou
Diplômé(e) de l’enseignement supérieur, vous disposez autres approches systémiques, vous connaissez bien le
d’une expérience professionnelle supérieure à 10 ans la fonction en termes d'organisation, de gestion des
ressources humaines et de conduite de projets. Votre secteur médico-social et pouvez l’attester par une
embrassant idéalement l’ensemble des compétences dont
vous aurez la charge. Connaissant les collectivités territoriales, capacité à fédérer les équipes et à vous adapter à votre expérience réussie de direction d’établissements et de
vous démontrerez vos qualités d’organisation, de conception et environnement, tout en faisant preuve de conviction, vous siège. Vous maîtrisez le droit des usagers et des familles et
de management. Vos qualités personnelles vous permettent de permettra de réussir pleinement ce challenge. vous êtes rompu au management fonctionnel ou
disposer d’un relationnel aisé, avec une grande capacité hiérarchique d’équipes pluridisciplinaires.
d’écoute, capable d’évoluer dans un environnement complexe.
M e rc i d ' a d re s s e r v o t re C V pa r e - m a i l ( f o r m a t W O R D ) : Merci de postuler via notre site : www.mercuriurval.com
b a n q u e @ m i c h a e l p a g e . f r a v e c e n o b j e t l a r é f é re n c e en précisant la référence : FR44.00479
Merci de postuler via notre site www.mercuriurval.com
BSRI 573535 à Sébastien Riba (Bureau de Neuilly-sur-Seine).
Référence FR131-00546 ou par courrier : Mercuri Urval,
ou par courrier auprès de Charles Pouvreau, Directeur du Pôle 27-29 rue des Poissonniers,
Affaires Publiques, Mercuri Urval, 27-29 rue des Poissonniers, 92522 Neuilly-sur-Seine cedex.
92522 Neuilly-sur-Seine cedex. www.michaelpage.fr

Retrouvez notre
recherche opération spéciale
collaborateurs (trices)
le Sénat
recrute, par concours,
4 ADMINISTRATEURS-ADJOINTS (H/F)
résidant sur Paris RP
d’un bon niveau de culture générale pour f INDUSTRIE
(avec possibilité d’une liste complémentaire) poste à caractère commercial le lundi 4 octobre*
Les administrateurs-adjoints sont des fonctionnaires parlementaires appelés à exercer • Formation assurée
des fonctions de nature variée exigeant, selon le cas, des capacités organisationnelles,
une aptitude aux tâches de gestion et au maniement des chiffres, une bonne culture • Statut salarié
juridique et un goût pour la recherche documentaire.
• Véhicule de fonction
Ce concours s’adresse aux candidats titulaires d’un diplôme sanctionnant trois années
d’études supérieures.
dans
L’ensemble des conditions d’inscription ainsi que le programme des épreuves Candidature à adressée à :
figurent dans la brochure du concours.
Date limite de retrait des dossiers : ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS FRANCE
Mardi 2 novembre 2010
Date limite de dépôt des candidatures :
9 rue Antoine Chantin – 75014 PARIS
Vendredi 5 novembre 2010 A l’attention de Malika DAHMOUN
Les candidats peuvent s’inscrire à partir du site Internet du Sénat : Retrouvez toutes nos offres sur
http ://www.senat.fr/emploi ou retirer le dossier d’inscription recrut@britannica.fr
auprès du Service des Ressources humaines www.lemonde.fr
et de la Formation, 8 rue Garancière, 75291 Paris cedex 06.
TEL. : 01 78 09 40 21
*daté mardi 5 octobre.
8/LE MONDE/MARDI 28 SEPTEMBRE 2010 REPRODUCTION INTERDITE

Regard sur DOSSIER RÉALISÉ PAR LE MONDE PUBLICITÉ

Banque/Assurance : on recrute plus que jamais !


Confirmés et même seniors ont leur carte à jouer dans un secteur qui continue à recruter beaucoup de jeunes diplômés…

Globalement, le secteur de la banque et de taire sur le paysage bancaire et la mise en place souffert de la crise en 2009, mais depuis la Crédit du Nord, la volonté est de proposer des clientèle au sein des 22 agences réparties dans
l’assurance est depuis une dizaine d’années un de nouvelles normes draconiennes incite les rentrée de septembre, de nombreuses campagnes postes de 3 à 4 ans aux collaborateurs afin qu’ils toute la France et il s’agit pour eux d’instaurer
marché dynamique : la plupart des établissements banques à recruter de plus en plus de profils de recrutement ont été lancées. Ainsi, le Crédit maîtrisent au mieux leur métier. «Il n’y a pas de une relation de confiance à travers les années
ont été confrontés au problème du renouvellement seniors dans les métiers de l’audit et du contrôle du Nord, qui n’a d’ailleurs jamais stoppé ses carrière toute faite, insiste Claire Michiels, spé- en capitalisant sur un portefeuille.
des générations et ont du faire face à des des risques…» recrutements et a toujours été sur une tendance cialiste recrutement au Crédit du Nord. C’est Discours différent côté assurance, où on met en
départs en retraite massifs de la génération En effet, les expérimentés sont favorisés dans de 700 à 1 000 recrutements chaque année avant tout une question d’opportunités, de avant la mobilité à tous les niveaux. «Il ne s’agit
baby-boom. un contexte où les entreprises cherchent à depuis 2007, crise ou pas crise, prévoit encore compétences, et d’envie… mais les passerelles surtout pas d’une filière gelée, souscription ou
Cette tendance lourde a certes été affectée par renforcer leurs équipes à tous les échelons. de recruter 400 collaborateurs d’ici la fin de entre siège et réseau sont fréquentes et si direction générale, carrière commerciale ou au
la crise financière mais essentiellement du côté Beaucoup préfèrent ainsi miser sur des profils l’année pour atteindre son objectif de 800 CDI l’évolution classique passe par la progression siège, beaucoup de voies existent», souligne
de la banque d’affaires et non pas en banque de de 45/50 ans, cadres confirmés, plus à même en 2010. Pour ses 800 agences réparties sur conseiller de clientèle particuliers,puis conseiller Fabrice Coudray, directeur chez Robert Half
détail, qui a poursuivi ses recrutements bon an d’apporter une certaine stabilité au sein d’une tout le territoire, la banque recrute des collabo- de clientèle professionnels, puis directeur International France. Et le consultant de préciser :
mal an… équipe, tout en transmettant un savoir-faire rateurs de tous profils : jeunes diplômés bac +2 d’agence, on peut fort bien envisager des «Dans un domaine comme l’assurance, où on
Ainsi Legal & General, dont le cœur d’activité reconnu. à bac +4/5 débutants ou disposant d’une première passages vers le marketing ou les RH au siège, recherche des hard sellers, plutôt bac +2, un
est la gestion de patrimoine pour des clients Dans un univers où les chargés de clientèle expérience mais aussi des candidats plus expéri- ou vice-versa… Notre souci est avant tout de faire jeune diplômé bac +4/5 qui accepte de passer
haut de gamme, a recruté une cinquantaine de particuliers peuvent être amenés à gérer de mentés issus du secteur bancaire ou d’autres évoluer nos collaborateurs… Nous construisons par le terrain et fait le pari de 2 ou 3 ans de vente
conseillers en gestion de patrimoine chaque grosses fortunes pour des particuliers de secteurs d’activité. «Nous attendons de nos avec eux un véritable parcours professionnel.» pure et dure s’assure un accélérateur de carrière
année : «Nous sommes sur une niche avec une CSP++, certaines compétences comporte- collaborateurs conseillers de clientèle une Chez Legal & General, l’évolution passe par la indéniable…» Mais s’il est vrai que les postes de
philosophie de sécurisation du patrimoine, nous mentales restent incontournables : «Au-delà triple compétence : ils doivent être de bons gestion de portefeuilles plus importants ou la commerciaux en assurances concernent la
n’avons pas ou peu été touchés par la crise» des indispensables qualités de relationnel et de commerciaux, des gestionnaires de risques et prise en charge d’une agence. Mais là, aucune France entière, les actuaires en revanche, sont à
explique Emmanuelle Costa, DRH de Legal & communication, les futurs conseillers ou être à l’écoute des attentes de leurs clients», mobilité n’est encouragée : les gestionnaires de 75% en Ile de France voire sur Paris.
General. gestionnaires de patrimoine doivent savoir créer explique Frank Raynel, spécialiste recrutement patrimoine doivent parfaitement connaître leur N.C
Depuis le début du deuxième semestre, les la confiance et avoir une force de conviction au Crédit du Nord.
indicateurs sont donc à nouveau au vert. «Il y a certaine. Et dans ce cas là, leur âge et leur
un véritable message d’optimisme à faire passer, expérience sont loin d’être un handicap», insiste 3 à 4 ans dans chaque poste Les perles rares
explique Charles Maitenaz, directeur de Michael Charles Maitenaz. «Nos conseillers en patri-
Page Banque et Assurance. «En 2010, l’activité moine sont atypiques en ce sens que le CV seul Côté banque comme côté assurance, la durée Trois grands types de postes sont recherchés dans ce secteur : les commerciaux,
a été bien plus soutenue en demande de nos ne suffit pas, insiste Emmanuelle Costa de Legal moyenne d’un poste reste de trois à quatre ans très appréciés dans un environnement hautement concurrentiel, les fonctions
support avec une forte attente pour les profils dédiés aux métiers de
clients et en expression de besoins précis, sans & General : «Ils doivent certes avoir une tête et la mobilité est fortement encouragée, voire
la finance et du contrôle des risques et bien sûr les actuaires, qui côté
revenir bien sûr aux volumes de 2006/2007, bien faite, un intérêt pour la finance, mais aussi indispensable. Dans certains types de métiers
assurance, sont toujours très prisés… et que l’on s’arrache entre compagnies
2011 devrait permettre cependant un retour beaucoup de charisme afin d’instaurer une bancaires (trading, marchés financiers, etc) une
et mutuelles.
à des volumes médians…» Et Pierre Daubas, relation de qualité dans la durée,-un peu comme expérience anglo-saxonne s’avère un plus, mais
Très recherchés également, les « compliance officers» ou responsables
manager du pôle banque / assurance chez un médecin de famille qui suivrait plusieurs attention, comme le signale Pierre Daubas, «La conformité, chargés du respect des réglementations en vigueur, de même
Robert Half International France de confirmer : générations- et enfin avoir des qualités de place boursière de Londres continue à faire rêver que les gestionnaires de risques (risk managers). Ce qui sous-entend des
«Nous constatons un net regain de confiance de développeur et donc un sens commercial et attire indéniablement…pour un candidat profils analytiques : école de commerce avec un troisième cycle banque
la part des recruteurs qui s’explique par le fait exceptionnel…» D’où des candidats bac +3/4 ambitieux, elle est incontournable, mais les finance, ou formation universitaire en banque/assurance ou audit. Salaire 38
que les entreprises ont renoué avec les bénéfices avec plutôt une expérience de 3 à 4 ans, dans opportunités sont plus rares que par le passé… » à 45 000 € annuels pour un bac +4/5 avec 5 ans d’ancienneté. Voire
avec parfois des résultats supérieurs à leurs les compagnies d’assurances ou les réseaux… En revanche, l’international n’est pas un facteur beaucoup plus : 46% des conseillers en gestion de patrimoine de Legal &
attentes et par voie de conséquence un net Attention cependant à ne pas noircir le tableau clef de réussite dans les banques de détail, General gagnent plus de 75 000 € au bout de 2 ans.
retour à l’emploi.En outre,la pression réglemen- pour les jeunes diplômés. Certes, ils ont beaucoup même si la mobilité fait partie du cursus : au

recrute des Directeurs d’agences


et Directeurs adjoints en Banque Privée
Changez votre regard
sur le Conseil en Gestion
Bilans patrimoniaux élaborés
de Patrimoine !

Créé en 1836, Legal & General est un groupe


britannique parmi les plus importants
groupes financiers européens (plus de 350
Des produits performants et reconnus milliards d’euros d’actifs sous gestion à fin
2009). Installé en France depuis 1934, Legal
& General a axé son activité de Banque
Privée et de Compagnie d’Assurance Vie sur
Relation pérenne avec le client la gestion de l’épargne des particuliers les
Grand groupe financier européen plus exigeants. La satisfaction de cette
clientèle “haut de gamme” s’appuie sur un
0% de droits d’entrée réseau de conseillers patrimoniaux salariés,
sur une expertise approfondie et sur une
gamme complète de solutions financières
sans frais ni droits d’entrée.

Une formation d’excellence


Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
lgfrance-rh.com

N° 1 sur les Dirigeants et Cadres


avec une audience de 386 000 lecteurs*
N° 1 sur les Cadres de la Fonction Publique
avec une audience de 139 000 lecteurs*
Pour insérer vos annonces de recrutement dans la rubrique contactez le : 01.57.28.30.00
ou adressez vos annonces par mail : emploi@mondepub.fr
* Source AudiPresse Premium 2009.
REPRODUCTION INTERDITE LE MONDE/MARDI 28 SEPTEMBRE 2010/9

>Dirigeants, Recherche/santé, International


L’Institut de Recherche pour le Développement
Nous sommes un Groupement Professionnel
Consultant(e) en Evaluation
(2200 agents, budget de 225 Me, 28 implantations à l’étranger
de plan et avons des objectifs très ambitieux. et dans les ROM-COM) a pour mission de développer des
projets scientifiques centrés sur la relation entre l’homme et
Nous recherchons notre :
Fort de plus de 30 ans d'expérience, le Groupe Michael Page, son environnement dans la zone intertropicale, il recrute par
reconnu comme le leader du conseil en recrutement voie de détachement, mise à disposition ou contractuelle

Directeur des Centres et de l'intérim spécialisé, compte aujourd’hui 135 bureaux


répartis dans 28 pays. Un Directeur de la mission de
de Formation h/f Dans le cadre du développement de notre entité
“Page Assessment”, nous recherchons un(e) Consultant(e) l’Evaluation scientifique (h/f)
Fédération Professionnelle en Evaluation. Catégorie A
Basé à PARIS Rattaché à la Présidence, vous contribuez à la définition de la
Hauts-de-Seine (92)  H/F politique d’évaluation des activités de l’Institut ainsi qu’au dévelop-
Rattaché au Secrétaire Général, votre rôle est Vous participez au déploiement de l’offre évaluation du Groupe pement d’une réflexion inter-organismes, nationale et européenne,
de garantir aux professionnels du groupement des sur les enjeux et les évolutions de l’évaluation de la recherche,
en France. En contact avec des clients internes (consultants)
notamment celle pour le développement. Vous accompagnez les
outils de formation performants et évolutifs. et externes (entreprises), vous intervenez sur des processus
travaux du Conseil Scientifique (CS), des Commissions Scientifiques
Responsable de nos centres de formation, vous d’évolution des candidats / collaborateurs en proposant Sectorielles (CSS) et des Commissions de Gestion de la Recherche
des solutions et dispositifs d'assessment. et de ses Applications (CGRA) en matière d’évaluation des
managez une importante équipe pluridisciplinaire A ce poste, vous travaillez en autonomie au sein d'une équipe, chercheurs, de structures ou de programmes de recherche de l’IRD,
et êtes le moteur et le garant de la stratégie de dans un environnement motivant et réactif. Vos principales et contribuez à la réflexion sur la politique scientifique de l’établisse-
Formation Initiale et Continue. responsabilités sont les suivantes : ment. A ce titre, vous collaborez avec l’ensemble des Directions
 Participer à la conception des prestations d'évaluation : choix scientifiques de l’Institut et avec la D.R.H.
Vous avez une solide expérience d’une Direction des produits, organisation du mode de fonctionnement,
de Centres de Formation (formation Initiale et Titulaire d’un Doctorat ou équivalent, vous disposez d’une expé-
 Exécuter les missions qui vous sont confiées, sur la base rience scientifique, de préférence sur les thématiques du développe-
Continue), dans un environnement technique, et d'entretiens approfondis avec, en appui, des tests d'aptitudes ment, complétée par des responsabilités dans l’accompagnement et
avez une très bonne connaissance de tous les et de personnalité, des mises en situation professionnelle..., la gestion de la recherche. Vous possédez des connaissances en
 Participer, en fonction de votre profil, au développement matière de : • réglementation juridique, administrative, financière
partenaires et organismes extérieurs : OPCA,
commercial de l'offre. relatives aux établissements et grands principes du droit public et
écoles, universités, conseil régional, chambre de privé • gestion R.H. (statutaire notamment) et techniques d’évalua-
Vous êtes un(e) psychologue diplômé(e), spécialiste et
commerce. passionné(e) d'évaluation et de recrutement. Vous bénéficiez tion • organisation de la recherche nationale et européenne, principes
et modalités de son évaluation.
Vos qualités de manager, de gestionnaire et de d'une expérience opérationnelle d'au moins 5 ans en cabinet
communicant sont les meilleurs atouts pour ou en entreprise et disposez d'une expertise significative sur Vous maîtrisez les techniques de communication et la conduite
des profils et secteurs variés. Vous maîtrisez les outils spécifiques de réunions, savez déterminer des indicateurs et élaborer des
réussir dans cette fonction autonome qui offre un à l'évaluation et savez les valoriser. tableaux de résultats. Rigoureux et très organisé, vous avez le sens
très large domaine d’intervention. Force de proposition, vous souhaitez participer au challenge de la confidentialité, une aptitude au dialogue et à la négociation.
du développement d’une offre différenciatrice au sein d’une Doté de capacités rédactionnelles, vous justifiez d’une très bonne
maîtrise de l’anglais.
Merci de postuler via notre site structure dynamique et entreprenante.
Poste basé à Marseille, au siège de l’IRD.
www.mercuriurval.com
Merci d'adresser votre CV par e-mail (format WORD) : Le profil de poste détaillé est disponible sur www.ird.fr/nous-rejoindre
Référence FR11.00542 rh@michaelpage.fr avec en objet la référence HGPC 571901
Mercuri Urval, 27-29 rue des Poissonniers, à Guillaume Pican (Bureau de Neuilly-sur-Seine).
92522 Neuilly-sur-Seine cedex. Merci d’adresser votre dossier de
candidature (CV et lettre de motivation),
avant le 10/10/2010, à l’adresse suivante :
www.michaelpage.fr dp.recrutement@ird.fr ou par voie postale
IRD, DRH, Immeuble Sextant,
4 boulevard de Dunkerque,
13572 Marseille Cedex 02

La Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique


Université
franco-allemande The University of Luxembourg qui regroupe l’ensemble des activités professionnelles de la profes-
sion recherche :
Deutsch-Französische is a multilingual, international research university Son Délégué Général (h/f)
Hochschule
Sous la responsabilité du Président et du Secrétaire Général il mettra en œuvre le
Au sein de l’Université franco-allemande, le poste du/de la programme d’actions de cet organisme et en développera les principaux axes (relations
The University of Luxembourg invites applications for the following avec les tutelles, les Sociétés Nationales et Internationales, les associations de patients,

vice-président(e) français(e) vacancy in its Faculty of Law, Economics and Finance:


mise en place du Développement Professionnel Continu, communication de la société,…).
Le candidat est titulaire au minimum d’un équivalent Master 2 avec une expérience mini-
mum de 5 ans dans le monde médical et/ou dans le monde des tutelles avec lesquelles
(et futur(e) président(e)) 1 Professor/Associate Professor la SOFCOT a des relations et/ou dans le monde de l’entreprise. Il maîtrise l’anglais, oral et
écrit. Il a des qualités d’écoute et de synthèse, et possède des qualités relationnelles.
est à pourvoir au 1er janvier 2012 ou plus tôt. Selon le calendrier actuel et les
Le Salaire sera fonction de l’expérience. Le poste est basé à Paris.
statuts de l’UFA, le/la vice-président(e) français(e) et le président allemand en
mandat de 2011 à 2012 alterneront leurs fonctions au 1er janvier 2013; le/la
in Satellite Communications Merci d’adresser votre candidature par e mail au Président de la Sofcot :
vice-président(e) prenant alors la fonction de président(e) pour une durée de
deux ans. La durée complète du mandat est de quatre ans. and Media Law (m/f) sofcot@sofcot.fr

Conjointement avec le/la président(e) allemand(e), le/la vice-président(e) Ref.: SES Chair, F2-050003 (to be mentioned in all correspondence)
français(e) forme la présidence de l’UFA. La présidence est élue par les éta- Employee status • full-time
blissements membres de l’UFA sur proposition du conseil d’université. L’Ecole Oasis Internationale
d’enseignement de langue française
L‘Université franco-allemande (UFA) est un réseau de 160 établissements
d‘enseignement supérieur français et allemands qui organisent des forma- 1 Professor/Associate Professor (Le Caire, Egypte), recrute :
tions intégrées binationales et des collèges doctoraux. Son siège administratif
est situé à Sarrebruck. in European Law (m/f) E Professeurs Collège (MYP) et Lycée (Diplôme IB)
des jeunes professeurs en actualité ou jeunes retraités :
Missions : Ref.: F2-100020 (to be mentioned in all correspondence)
Conformément à l‘accord de Weimar portant création de l‘UFA, le/la vice- E Mathématiques
Employee status • full-time
président(e) apporte son concours au/à la président(e) pour la mise en œuvre E Chimie, Physiques
de la politique de l’UFA dans le cadre des décisions du conseil d’université. E Biologie
Le mandat de la présidence est de quatre ans, renouvelable une seule fois.
Le/la président(e) représente l‘UFA à l‘égard des tiers. La présidence dispose
1 Professor in Civil Law (m/f) Envoyer votre candidature : CV avec photo récente + lettre de motivation + photocopie
d‘un secrétariat dirigé par un secrétaire général. Ref.: F2-070006 (to be mentioned in all correspondence) des diplômes et dernier bulletin de salaire par fax (00 202) 27545280.
Profil : Employee status • full-time E.mail : oasisdemaadi@yahoo.com - Tél.: (+202) 16949 – 16979 ou (+202) 25162608
Est éligible au poste de vice-président(e) français(e) toute personne: Adresse : Quartier n° 3-n° 7A et B – Zahraa El Maadi – 11435 Le Caire – Egypte
– exerçant et/ou ayant exercé une activité d‘enseignement supérieur, Website : www.oasisdemaadi.com Website : www.oasisdemaadi.com
– disposant d’une expérience de direction au sein d‘un établissement ou Further information can be found on our website under job offers
d‘une institution d‘enseignement supérieur, www.uni.lu
– disposant d’une expérience en matière de projets de coopération interna-
tionaux et The University of Luxembourg is an equal
– possédant une bonne maîtrise de la langue allemande. cherche un
Compagnie
opportunity employer.
La présence souhaitée à l’UFA à Sarrebruck est d‘une journée hebdomadaire

internationale, Représentant
en tant que vice-président(e) puis de deux jours maximum par semaine en
tant que président(e).

Commercial (H/F)
Le/la président(e) et le/la vice-président(e) peuvent faire l’objet d’une mise à
disposition partielle de l’UFA par leurs établissements. Ils reçoivent de l’UFA
des indemnités de voyage et de séjour liées à leurs fonctions, ainsi qu’une
prime d’administration appropriée.
Interested candidates are asked to send their application in
printed form and electronic version to the following address: Fripur S.A., pour nos produits de la mer.
Uruguay
Les candidatures, accompagnées du dossier d‘usage (curriculum vitae, liste
des publications), devront être adressées d‘ici au 31 janvier 2011 (date de University of Luxembourg • Professeur André Prüm
réception) à Monsieur le Président du Comité électoral de l‘Université Dean of the Faculty of Law, Economics and Finance Veuillez envoyer votre
franco-allemande, Villa Europa, Kohlweg 7, D-66123 Sarrebruck. 162a, avenue de la Faïencerie • L-1511 Luxembourg
Pour toute information complémentaire, on pourra s‘adresser à Monsieur FDEF-recrutement@uni.lu C.V. et photo à :
Jochen Hellmann, secrétaire général et responsable du scrutin, tél. +49 (0) www.fripur.com.uy arfa14@yahoo.com
681 938 12 103 ou courriel: hellmann@dfh-ufa.org. Applications will be handled in the strictest confidence.

Future Leaders
The Female Touch*
Top Women, Top Careers – un événement de Careers in Europe

Bruxelles, 19-20 novembre 2010 INSCRIVEZVOUS AVANT LE 10 OCTOBRE

Si vous avez brillamment réussi vos études en ingénierie, sciences ou commerce


(ou êtes en dernière année) ou si vous avez quelques années d’expérience dans une
entreprise de premier plan, alors rejoignez-nous pour des ateliers sur votre
développement personnel et professionnel et pour des entretiens individuels avec
des recruteurs internationaux.

Un événement exclusif pour 200 jeunes femmes venant de toute l’Europe.


Sur invitation uniquement. Hébergement offert.
Information et inscription sur WWW.CAREERSINEUROPE.COM

* Leaders de demain: le rôle essentiel des femmes

Partenaire:
10/LE MONDE/MARDI 28 SEPTEMBRE 2010 REPRODUCTION INTERDITE
>Carrières publiques

VILLE DE BERGERAC, 30.000 HABITANTS,


La Région des Pays de la Loire, + DE 700 AGENTS, UN BUDGET DE + DE 50 M€.
recrute
Pôle de centralité économique, touristique et social et de services à la population
son Directeur de la Culture et des Sports (h/f) du Département de la Dordogne.
Administrateur territorial ou fonctionnaire de grade équivalent
Dominique ROUSSEAU, Maire depuis 2008 et Conseiller Général depuis 6 ans
Sous l’autorité du Directeur Général des Services et en lien étroit avec la Directrice Générale Déléguée en charge de la Stratégie et désire professionnaliser la fonction de directeur de cabinet de la ville afin de
des Territoires, vous proposez et mettez en œuvre les politiques publiques régionales dans les domaines de la culture, du patrimoine, dynamiser la communication de l’action politique de son équipe municipale.
du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire. Membre du Comité de Direction, vous pilotez ou participez à la conduite de projets de Il souhaite ardemment mobiliser son équipe d’élus autour du respect des
développement et accompagnez les élus régionaux dans l’élaboration de politiques partagées par les différents acteurs de l’action publique. engagements et du projet municipal par une meilleure cohérence de la
communication politique autour de 5 axes stratégiques majeurs : favoriser le
Vous préparez, assistez et assurez le suivi des instances consultatives régionales dans les domaines de la culture, du sport et de la développement économique, l’emploi, l’insertion et la formation ; développer
jeunesse. Vous animez et dirigez les équipes de la Direction (57 agents dont 30 cadres A) dont vous pilotez le budget (45 M€ dont 30 M€ une nouvelle offre de services de proximité ; aménager le cadre de vie dans une
en fonctionnement et 15 M€ en investissement). perception solidaire ; raisonner le territoire dans une perspective de moyen et
long terme ; renforcer une image de marque attractive pour la commune.
Diplômé(e) de l’enseignement supérieur, vous justifiez d’une expérience professionnelle avérée en ingénierie de développement culturel. C’est pourquoi, dans cette perspective il recherche son :
Vous maîtrisez le pilotage et les techniques d’évaluation et de contrôle de l’action publique en tant que maître d’ouvrage et avez acquis
une connaissance fine des processus et circuits de décision ainsi que de l’environnement social et juridique des différents domaines
de compétence de la Direction. Votre aptitude au management opérationnel d’équipes et votre aisance relationnelle vous permettent de
dialoguer avec l’ensemble des acteurs de l’action territoriale.
• DIRECTEUR DE CABINET H/F Réf 1002/TL

Sous l’autorité du Maire, et en étroite relation avec le directeur


Merci d’adresser votre dossier de candidature général des services, vous :
(CV et lettre de motivation) dans les plus brefs délais au : Cabinet Owen Conseil, 57 rue de la Chaussée d’Antin, 75009 PARIS
sowen@cabinetowenconseil.fr • Organisez et structurez le fonctionne- • Animez l’équipe de collaborateurs du
ment et la communication interne/externe cabinet composé de trois personnes.
du groupe majoritaire tout en vous Recrutement par voie du statut de
attachant à apporter aux élus les savoir collaborateur et/ou de contractuel.
faire et connaissances indispensables à
leur fonction municipale en valorisant la Bac + 4/5 de type ESC/IEP/CELSA
diversité des groupes ou des mandats et/ou aménagement du territoire, vous
électifs ; êtes doté d’une expérience similaire d’au
COMPÉTENCES REQUISES Angers Loire Développement www.angers-developpement.com, agence de moins 10 ans au sein d’une ville
développement économique, créée en 2000 sous forme d’établissement public • Assurez un pilotage et un suivi des pro- moyenne membre d’un EPCI.
> De formation supérieure jets de la mandature en étroite relation Vous êtes ouvert, curieux, à l’écoute,
(Grande Ecole ou Université) industriel et commercial, est chargée de l’élaboration et de la mise en œuvre des avec le directeur général des services et pragmatique, souple, doté d’une
de type école de commerce, IEP actions de développement économique de l’agglomération d’Angers éclairerez le Maire quant aux options intelligence relationnelle, prêt à mettre
ou Master en développement (280 000 habitants). L’agence recherche son : stratégiques et opérationnelles à mettre votre énergie et votre plume au service

E&M GRAND SUD


économique, bilingue anglais ; en œuvre; d'un projet ambitieux.
vous justifiez d’une expérience
confirmée en négociation • Co-construisez en lien avec le service
d’implantations d’entreprises,
acquise si possible au sein d’une
Agence de Développement et dans
Directeur général h/f Communication une stratégie d’information
et de communication publique et politique ;

le secteur privé. Vous possédez


une réelle pratique Merci de déposer votre dossier de candidature
de la prospection d’entreprises, DESCRIPTION DU POSTE réf. 1002/TL sur l’espace recrutement
une bonne capacité de du site www.territoires-rh.fr
négociation avec les acteurs > Sous l’autorité du Président et en partenariat étroit avec la Communauté d’Agglomération Angers à l’attention de M.Tony LOURENÇO
institutionnels et le monde des Loire Métropole, vous mettez en œuvre et faites aboutir les projets de développement économique
milieux économiques. Une bonne du territoire. A cette fin, dans le cadre des orientations stratégiques définies par le conseil
connaissance de l’ingénierie d’administration, vous proposez et mettez en œuvre un projet d’entreprise permettant d’atteindre
de projets, de la gestion et de
les objectifs fixés.
la commercialisation d’un parc
immobilier (90 000 m² - 100
entreprises locataires) et de > Vous avez à conduire les actions de l’agence et son animation (14 collaborateurs- 4 MÐ de budget)
23 parcs d’activités dans l’objectif de renforcer la prospection, de favoriser l’implantation de nouvelles entreprises,
communautaires, de l’animation d’aider au développement des entreprises présentes sur l’agglomération, de développer la
d’une équipe, ainsi que la maîtrise dimension internationale de l’agglomération, de communiquer sur ses succès, et sur l’attractivité
des outils informatiques et
internet sont requis.
du territoire en s’appuyant sur un plan marketing économique opérationnel. La Haute Autorité de santé
recrute
pour son Service Certification des Etablissements de Santé un
Pour postuler, merci d’adresser votre CV avec photo accompagné d’une lettre de motivation manuscrite, sous référence
LM - CDG3270 par e-mail : jyarnaud@fcconseil.fr ou par courrier à FC Conseil, 147 avenue Paul Doumer,
92500 Rueil-Malmaison, qui garantit la confidentialité.
Consultez nos offres d’emploi sur www.fcconseil.fr
Chef de service (h/f)
(CDI – Temps plein)
Autorité publique indépendante à caractère scientifique, la Haute Autorité
de santé a pour mission d’améliorer la qualité des soins, de renforcer les
liens avec tous les acteurs du système de santé et de garantir la transparence
Dans le cadre de ses actions de coopération internationale, une grande collectivité de l’ouest de la France a initié de l’information médicale. Elle évalue l’utilité médicale de l’ensemble des
un partenariat étroit avec le Burundi depuis 2006. L’objectif prioritaire de la coopération est de contribuer à développer actes, prestations, dispositifs et produits de santé, pris en charge par
les services publics de proximité à travers un appui institutionnel et des échanges de savoir-faire techniques. l’assurance maladie, assure la promotion des bonnes pratiques et le bon
Cette coopération décentralisée s’articule autour de 4 axes principaux : le sport et la pratique handisport, usage des soins auprès des professionnels et du grand public, élabore
des recommandations et met en œuvre la certification des établissements
la santé, l’environnement et l’agroalimentaire. de santé. La Haute Autorité de santé comprend un Collège ainsi que
Dans ce cadre, le Cabinet Light recrute 6 commissions spécialisées, dont la commission de certification des
établissements de santé.
Rattaché à la Direction l’Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des
le Responsable du bureau de représentation au Burundi (h/f) Soins, le Service de Certification des Etablissements de Santé est chargé
de la mise en œuvre des procédures de certification des établissements
Rattaché au Service Relations internationales et européennes basé en France, le responsable du bureau de représentation de la collectivité assure de santé, de la mise au point des outils et méthodes y afférents,
les missions suivantes : • Coordination générale du programme de coopération et des actions mises en place sur le terrain au Burundi en lien avec de l’animation du réseau des experts-visiteurs et de l’instruction des
les coordinateurs et le Service Relations internationales et européennes • Représentation de la collectivité au Burundi en collaboration avec le propositions de décision de certification.
chef de file de la coopération au Burundi et avec l’ambassade de France à Bujumbura • Consolidation et création de partenariats avec les acteurs
de coopération internationale présents au Burundi sur les thématiques de coopération • Recherche de cofinancements extérieurs et appui au 쮿 Rattaché(e) au Directeur de l’Amélioration de la Qualité et de la Sécurité
montage de dossiers • Gestion des reportings techniques et financiers sur le fonctionnement du bureau de représentation de la collectivité des Soins : Vous aurez pour mission l’encadrement d’un service, composé
• Accueil et encadrement des missions/délégations françaises dans le cadre de la coopération • Recherche de nouveaux partenariats de de 60 collaborateurs, organisé en 4 unités, en charge de la conception,
coopération décentralisée au Burundi • Encadrement de l’équipe franco-burundaise du bureau de représentation. du déploiement et de l’évaluation de la procédure de certification des
établissements : • Définition des orientations stratégiques de la certification
Issu d’une formation supérieure en sciences sociales (droit, économie, sciences politiques…), vous avez capitalisé une expérience en gestion de en concertation avec la commission de certification des établissements de
projets de développement. Votre connaissance de la coopération institutionnelle est reconnue. Autonome et avec une forte implication, vous avez santé • Elaboration et mise en œuvre de la procédure de certification
une capacité évidente à tisser et à entretenir des liens avec les différents acteurs, notamment dans un domaine interculturel. (informer les établissements de santé, recruter, former et évaluer les
Recrutement statutaire de catégorie A - Avantages liés au poste. experts visiteurs, élaborer les outils et méthodes destinés aux acteurs
de la procédure) • Organisation du dispositif de retour d’expérience afin de
Poste basé à Bujumbura. porter le programme d’amélioration de la qualité • Animation du dispositif
d’information du public sur la qualité des établissements de santé en
Merci d’adresser votre dossier de candidature sous référence 4732/AMR, par courriel à : contact@lightconsultants.fr relation avec les représentants des usagers • Définition du programme
Sur le site : www.lightconsultants.fr • LIGHT Consultants - 282 bd St Germain - 75007 PARIS de travail du service, son organisation et son suivi • Assurer le reporting de
l’activité du service (participation au contrôle de gestion, ajustement et suivi
des indicateurs de pilotage • Conduire la mise en œuvre de l’évaluation
externe des centres de référence de maladies rares (conception des outils,
organisation des visites d’évaluation avec la DGOS et la DGS • Représentation
de la Haute Autorité de Santé auprès d’institutions, lors de colloques.
De formation bac +5 dans le domaine de la santé, vous justifiez d’une
expérience confirmée du management d’équipes pluridisciplinaires.
Vous disposez également de bonnes connaissances de l’organisation du
système de santé, du fonctionnement des établissements de santé et
médico-sociaux, des méthodes et outils de la qualité, de la gestion des
risques et des systèmes d’information hospitaliers. Votre parcours et votre
potentiel font de vous un manager reconnu. Dynamique et rigoureux(se),
doté(e) de qualités humaines, organisationnelles, rédactionnelles et de
l’esprit d’équipe, vous disposez d’un excellent relationnel. Diplomate,
doté(e) du sens de l’écoute, vous savez fédérer et motiver votre équipe
dédiée à la qualité des soins. La maîtrise de l’anglais est indispensable.
Vous avez envie de vous investir dans les projets ambitieux de la HAS ?
Capable de relever un challenge, rejoignez-nous !
Pour cela, n’hésitez pas à déposer vos CV et lettre de motivation sur notre
site internet : www.has-sante.fr Rubrique “ressources humaines”, “nous
rejoindre”, “consulter nos offres” ou à nous adresser votre candidature
par mail à : recrutements@has-sante.fr

N° 1 sur les Cadres de


la Fonction Publique
139 000 lecteurs issus de la
Fonction Publique lisent Le Monde *
*Source AudiPresse Premium 2009.
REPRODUCTION INTERDITE LE MONDE/MARDI 28 SEPTEMBRE 2010/11

>Carrières publiques, Avis de concours


LE CENTRE DE GESTION
Premier pôle tertiaire de l’Est parisien, ville en très forte expansion économique, choisie pour accueillir le
DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE SEINE-ET-MARNE
deuxième collège-lycée international d’Ile-de-France, Noisy-le-Grand (65 000 habitants) est une commune dans
Organise en convention avec les Centres Interdépartementaux de Gestion laquelle les projets sont particulièrement nombreux et importants : dossier ANRU, projets de développement
de la Grande Couronne et de la Petite Couronne de la région Ile-de-France, d’espaces commerciaux (80 000m2) et de création de bureaux (500 000m2), construction de gymnases et d’une
les Centres de Gestion du Cher, du Loir-et-Cher et du Loiret piscine, nouvel Hôtel de Ville (10 000m2), …
UN CONCOURS SUR TITRES AVEC EPREUVES Située à proximité de Paris (12 km), sur les bords de Marne, la ville de Noisy-le-Grand offre une diversité de projets
visant à améliorer la qualité et le cadre de vie de ses habitants.
DE PUERICULTRICE TERRITORIALE
Le nombre de postes est fixé à 46 au moins. Noisy-le-Grand recrute son
Date de l’épreuve écrite : 08 février 2011
à Centrex – 15 rue Bouquet – 77185 LOGNES
Adresser lettre de
Directeur Général des Services (h/f)
La période de pré-inscription en ligne et de retrait des dossiers est fixée du motivation, curriculum Cadre d’emplois des Administrateurs et/ou des Ingénieurs territoriaux
26 octobre au 24 novembre 2010 inclus. vitae avec photo à
La date limite de dépôt des dossiers complets est arrêtée au Monsieur le
Emploi fonctionnel de DGS
02 décembre 2010 inclus. Député-Maire Missions : Collaborateur direct du Député-maire, le DGS devra impulser une dynamique nouvelle dans la gestion des
A l’attention de projets municipaux tout en poursuivant la politique engagée d’une gestion équilibrée des finances. Il aura à cœur de
Monsieur Julien Bouclet, conforter l’attractivité du territoire. Il devra animer et coordonner de manière efficiente ses équipes.
LE CENTRE DE GESTION Directeur de Cabinet
DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE SEINE-ET-MARNE Profil :
Hôtel de Ville
Organise en convention avec les Centres Interdépartementaux de Gestion BP 49 • Formation universitaire supérieure ou grandes écoles
de la Grande Couronne et de la Petite Couronne de la région Ile-de-France, 93161 Noisy-le-Grand • Expérience professionnelle réussie sur un poste de DGS d’une commune de strate équivalente ou de DGA sur une strate
les Centres de Gestion du Loiret, de l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher supérieure
Cedex
• Expert dans la conduite de projets
UN CONCOURS SUR TITRES AVEC EPREUVES
• Qualités managériales
Email :
D’INFIRMIER TERRITORIAL cabinet.maire@ville- Rémunération selon ville de 80 000 à 150 000 habitants, régime indemnitaire, 13ème mois, avantages liés à la
noisylegrand.fr fonction (voiture et logement de fonction – pavillon en centre-ville).
Le nombre de postes est fixé à 85 au moins.
Date de l’épreuve écrite : 03 février 2011
à Centrex – 15 rue Bouquet – 77185 LOGNES
La période de pré-inscription en ligne et de retrait des dossiers est fixée du
09 novembre au 08 décembre 2010 inclus.
La date limite de dépôt des dossiers complets est arrêtée au
16 décembre 2010 inclus.

Adresse du site permettant la pré-inscription en ligne :


www.cdg77.fr
Adresse à laquelle les dossiers de candidature peuvent,
à défaut, être demandés et postés ou déposés :
CENTRE DE GESTION DE SEINE-ET-MARNE
335, rue du Bois Guyot – 77350 LE MEE-SUR-SEINE

Avis d’ouverture
Le CENTRE de GESTION
de la GIRONDE

gan a   l’anné 2011,


p l épamn  la Gn   L  Gann
Le CoNCours eXterNe ’accè a ca ’mpl

d’eduCAteur territoriAL
de JeuNes eNFANts
(Caég B)
Le concours est ouvert pour 18 postes

L’épreuve d’admissibilité du concours aura lieu AVIS DE CONCOURS AVIS DE CONCOURS


le MArdi 8 Fevrier 2011 Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale
Cette date est donnée à titre indicatif. Le CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN des Ardennes organise pour l’interrégion Grand-Est
Les épreuves se dérouleront à Bordeaux ou le cas échéant dans fonction publique territoriale - Le concours sur titres avec épreuves de Psychologue pour 18 postes :
sa proche banlieue. organise en convention avec les Centres de gestion de la Côte Ce concours est ouvert aux candidats titulaires :
incpn : d’Or, du Doubs, de la Marne, de Meurthe et Moselle, de la Meuse, 1°- De la licence et de la maîtrise en psychologie ; les candidats doivent en outre
de la Nièvre, du Bas-Rhin, de la Haute-Saône, de la Saône et justifier de l’obtention :
Les dossiers de candidature seront à retirer à partir du
Loire, de l’Yonne, et du Territoire de Belfort, a) Soit d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en psychologie ;
MARDI 26 OCTOBRE 2010
b) Soit d’un diplôme d’études approfondies en psychologie comportant un stage
au Centre de Gestion de la Gironde
professionnel dont les modalités sont fixées par arrêté du ministre chargé de l’ensei-
12 rue du Cardinal Richaud, 33049 BORDEAUX Cedex un CONCOURS externe d’EDUCATEUR gnement supérieur ;
Tél : 05 56 11 94 33 TERRITORIAL de JEUNES ENFANTS c) Soit de l’un des diplômes dont la liste figure en annexe au décret n°2004-584 du
du lundi au jeudi de 8h30 à 16h30 16 juin 2004.
25 postes sont ouverts au concours
le vendredi de 9h à 12h 2°- De diplômes étrangers reconnus comme équivalents aux diplômes mentionnés au
Condition d’inscription : Concours ouvert aux candidats titulaires 1° dans les conditions fixées par l’article 1er du décret du 22 mars 1990 modifié ;
da lm  man   pa  pal : d’un diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants. 3°- Du diplôme de psychologie du travail délivré par le Conservatoire national des
(joindre une enveloppe A4 affranchie pour l’envoi jusqu’à 100gr Date des épreuves : à partir du 8 février 2011 arts et métiers ;
d’une lettre - libellée à l’adresse du candidat) Retrait des dossiers d’inscription : du 26 octobre 2010 au 4°- Du diplôme de psychologie délivré par l’école des psychologues praticiens de
MARDI 16 NOVEMBRE 2010 24 novembre 2010 l’Institut catholique de Paris ;
Date limite de dépôt des dossiers : le 2 décembre 2010 (cachet 5°- Du diplôme d’Etat de conseiller d’orientation-psychologue.
da lm  a    cana : de la poste faisant foi) Dates à retenir : - période de pré-inscription : du 19 octobre au 17 novembre 2010
au siège du CDG 33 Modalités de retrait des dossiers : inclus (uniquement sur internet)
MERCREDI 24 NOVEMBRE 2010 • Par courrier, en joignant une enveloppe de format A4 affranchie à - date limite de dépôt des dossiers : 25 novembre 2010 minuit (le cachet de la poste
1,40 € libellée aux nom et adresse du candidat auprès du Centre faisant foi)
Pé  péncpn  l  www.cg33.f de gestion du Haut-Rhin 22 rue Wilson 68027 COLMAR Cedex. - date de l’épreuve d’admissibilité : 10 février 2011
• Au guichet du Centre de gestion du Haut-Rhin. - date de l’épreuve d’admission : pas encore fixée
du MARDI 26 OCTOBRE 2010 au
MERCREDI 24 NOVEMBRE 2010 • Par pré-inscription en ligne sur le site internet : www.cdg68.fr, NOTA BENE : L’épreuve d’admissibilité du concours de Psychologue se déroulera
rubrique ‘Les Concours». dans le département des Ardennes.
da lm  épô   : Dossiers à déposer ou à envoyer UNIQUEMENT au Centre de En fonction des effectifs, des centres d’examen pourront être ouverts dans d’autres
gestion du Haut-Rhin. départements. Les dossiers d’inscription devront être postés (le cachet de la poste fai-
JEUDI 02 DECEMBRE 2010
sant foi), ou déposés exclusivement (aux horaires d’ouverture de l’Etablissement, soit
(sur place aux horaires d’ouverture ou par voie postale, Aucune inscription ne sera prise par téléphone, télécopie ou du lundi au vendredi de 9 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 30 à 17 h 00) au Centre de Gestion
cachet de la poste faisant foi)
messagerie électronique. des Ardennes, 30 rue de la Gravière – 08000 CHARLEVILLE-MEZIERES.

PARIS
professionne
ana

formateur btp
ergothéraapeute
cien
diététic
echnicien clientèle
d
encadrant entreprise d’insertion
médecin de la protection mateernelle et infantile
serveur
pédiatre pharmacie
tomobile
auto
mécaniciencarrreaux

ur :
laveur

s
encadrant en entreprrise d’insertion

i
inspecteur nettoyage

lo
responsable de collection habillement

15 000 of semploi.org
p
égoutier naceliste
barman
auditeur comptable

m
ingénieur JAVA

’ e
anicien
électroméca

d
R
consultant AMOA ingénieur logiciel
assistant

s
achat

fre
technicien maintenance

U
chauffeur poids lourd et su
uper poids lourd

couvreur agent de surveillance

PO LOI
designer sonore
chargé de recouvrement

agent de tri business analyst hôtesse-buffe


gardien d'immeubles menuisie
conseiller marketing grande cconsommation

technicien CHR on et méthodes


argé de mission en organisatio
ssistant ressources humaines

ri
hargé de commu nication

a
multi-technique
technicien de maintenance CVC

conseiller cli entèle

.p
kinésithéra peute

w w
ouvrier des espaces verts
guichetier de banque architecte

w
esponsable de collectioon habillemen
agent de gérance fossoyeur
ingénieur agrronome
responsable de mission audit
dirigeant de PME/PMI marbrier
et ressources humaines
responsable administratif, financier

Pgratuite / munissez-vous de CV / nt
canalisteur platrier

marin d'état

L’EM
d'épargne
conseiller en assurance et prod
oduits
ements de production
chef d'atelier de maintenance d'équipem
ouvrier des espaces verts sage-femme
responsable soutien logisttique intégré
gestionnaire paie
bio-ingénieur assistant social chargé de gestion
locative

chef de secteur restauration hors domicile


ation et méthodes
chargé de mission en organisat
directeur administratif et financier
conseilller en formation

plombiercarreleur
caissier terrassier
étalagiste
ingénieur des ventes
animal

A BCD
technicien en expérimenttation
professionnelle
n
encadrant technique en insertion
auxiliaire familiale légionnaire
ovisionnement
responsable achats et approattaché territorial
manipulateur en radiologie
styliste-dé corateur trésorier
ement hôtelier
réceptionniste en établisse cuisin
vendeur en prêt-à-porter
voituri

maître de maison
graphe
assistant paie et administration carto -fraiseur
e tourneur
employé de libre-servic informatique
développement
ingénieur d'études et
ble d'affaires
assistant responsablélectronicien

ecrute
hydrologue fiscalisvoirie
te
auxiliaire parental agenticien
de

r
vendeur en boutiquetechn
cycles

é s
e-buffet

libre et
métallier-serrurier hôtess

it
ur

v
dessinateur-pprojete

cti
riculteur

entrée le
employé de libre-service pué

l
comptable

o
responsable de rayon

c
auration

t
serveur en rest duction

e
éducateur agent de pro

s
fromager

e
ère
ménagnch

is
aide m

r
chef gérant

p
isé

e
entrepreneur/fra hats

450 entr
maître d'hôtel

0
technicien clientèle
des ac

1
élagueur directeurr u

0
travace

2
télévendeur conducteteur de
assuran

re
déménageur commerciial en ant (vdi)

b
manager distributeur indépend

o
énierie

c t
magasinier chargé d' affaires ing rise

o
en entrep
unication riste
téléconseiller de comm 1 frigo

5
SSIAP
menuisier ouv responsable
sécurité rier

1
affréteur conseiller commercia ce vie saisie agent de

i
l assuran

d
auxiliaire de puériculture opérateur de ine

re
cuis ux

d
ingénieur d'études en électronique
directeur adjoint de supermarché second de

n
tie
conten ent hôtelie
r

e
agentniste en établissemgistique

jeudi 14 & v Place de la Concoo


hôte/hôtesse de caisse

rde
technicien d'exploita récept
ion
ble lo urre
ingénieur de producouvrages gaz soudeur graphiste responsa
aueffenega
tion

officier de police baby-si n ch


tion informatique tter
technicien clien
tuyauteur coo tèle employé polyval ent en re stau ra tio ic
t de se tionna
rv ire
animateur d'enfants rdonnatrice SPS agen ten ur
pha rmat
médecin référen cien
directeur artistique manu ndu cte
manager demécanicien automobile chef co d'agence
le
ien clientè
n technic
médical tretie
t d'en

électricienrayon caissier chenifsateur rcial


en
automaticie projeteur ag
n

urbanisteattaché co mm ingéénieur re
ling e JAVA
corde
frigoriste
maçon ère logis ticien orga
o ce coiffeur

- 18h C n coffreur
officier
affréteurtechnicien maic
magasinier aide-s
tenan
nte
oiggnan t
chef de
cadoduit
e pr
yield ma nage
r
manager
cons
ultant
téléa
cteu
r

9h
ingénieu
déve
r en méc
lopp ge agent de vo irie
chef d'a
anique eur stionnaire aie v
p co ager urtie
r
monteur telier
chef de câbleur
acheteur mécanicien ile
mob t
autom
assistant ma
man
secrétaire métre
peintre
chantier chef de proje
standardtist web infirmier stewcien
techni ur
ffe
ar
gestionna e
ir
e chargé d’ ma es
chau ger
na trésorie ve

juriste chargé de
comptable
recruteme
analyste OPCVM
nt
mécanicien éttud
n
aviode
inspect r
eur
ch
i

web street mafinancier chef de


adm ismaster
préparate
ur
directeur de co mman
rketeur
auditeur technicien ch n
de crèche ef gardie
sapeurin-p trateur
ompier super du so ert viseur exp dien avoc
télécon gar r
secré seiilleurtier
conseilltairecoboucheré
t
HAUTS-DE-SEINE - 113000 HABITANTS - 2300 AGENTS -
2 VILLE D’ILE-DE-FRANCE - 2 LIGNES DE MÉTRO

POUR SOUTENIR SON DÉVELOPPEMENT, LA VILLE DE BOULOGNE BILLANCOURT RENFORCE SES ÉQUIPES ET RECRUTE

Un Directeur Général Adjoint Un Responsable du suivi


chargé du département Culture, Education, des projets et interventions
Jeunesse et Sports h/f
Emploi fonctionnel
sur l’espace public
Technicien supérieur h/f
Sous l’autorité du Directeur Général des Services, vous êtes chargé de :
쮿 participer au processus de décision et à la définition d’une ligne stratégique Sous l’autorité du directeur de l’espace public, vous intervenez au nom et pour
de la collectivité, le compte de la Ville auprès de la Communauté d’Agglomération Grand Paris
쮿 mettre en œuvre, réguler et évaluer les plans d’actions dans votre domaine Seine Ouest s’agissant des projets et interventions en matière d’espace public sur
de compétence, le territoire de Boulogne. Vous préparez et suivez les dossiers et gérez les relations
쮿 encadrer et soutenir au plan managérial les directions relevant de votre avec les partenaires internes et externes. Enfin, vous gérez les missions et vous
département, vous assurez de la faisabilité et de la validation des projets.
쮿 contribuer à la définition des politiques publiques sectorielles dans le
Rigoureux, organisé et méthodique, vous êtes doté de qualités d’initiative, de
domaine de la Culture, de l’Education, de la Jeunesse et des Sports,
rédaction et de synthèse. Vous connaissez l’organisation et l’articulation des
쮿 vous assurer d’une bonne synergie entre les élus et les services,
interventions des différents échelons territoriaux et vous avez des connaissances
쮿 optimiser l’organisation administrative et définir les priorités d’actions,
techniques relatives à l’aménagement de l’espace public. Vous êtes doté de
쮿 être le garant de la gestion des ressources (financières, humaines et
qualités relationnelles et de communication avec votre hiérarchie et les
matérielles) et l’organisation des secteurs dont vous aurez la charge,
intervenants internes et externes.
쮿 être force de proposition auprès de l’autorité territoriale.
Rigoureux, réactif et très disponible, vous maîtrisez les procédures juridiques
et comptables ainsi que le statut des personnels de la Fonction Publique
Territoriale. Capable d’analyse et d’évaluation des politiques publiques, vous
Un Chargé de mission finances
faites preuve de qualités rédactionnelles et relationnelles ainsi que d’aptitudes Attaché h/f
au management et à l’encadrement. Diplomate, discret et doté d’un esprit
d’équipe et d’initiative, vous justifiez de préférence d’une expérience confirmée Sous l’autorité du directeur finances, vous avez en charge :
dans un poste analogue. 쮿 le suivi des relations financières avec la Communauté d’Agglomération Grand
Paris Seine Ouest, en lien direct avec le chef du service Ressources • la mise à
jour des charges transférées et les refacturations • la préparation des travaux
de la CLECT • l’analyse de la DSC et la vérification des données fiscales fournies
par Grand Paris Seine Ouest (Taxe Professionnelle),
쮿 le suivi des éléments financiers de la SAEM Val de Seine Aménagement :
Un Directeur Général Adjoint • le compte-rendu annuel de la collectivité locale • l’assistance ponctuelle sur des
montages spécifiques (TVA…),
chargé du département Aménagement 쮿 l’assistance à la production d’un reporting mensuel : • la collecte des tableaux
de la Cité h/f de bord afférents aux recettes, aux dépenses et à la dette • l’agrégation des
données financières et la rédaction de notes de synthèse,
Emploi fonctionnel 쮿 l’assistance à la production des documents budgétaires, en lien direct avec
le chef du service Budget : • la vérification et l’analyse de la cohérence des
documents comptables (BP, DM, CA).
Sous l’autorité du Directeur Général des Services, vous êtes chargé de : Doté d’un esprit de synthèse et de qualités rédactionnelles, vous maîtrisez la
쮿 animer, encadrer les équipes et contrôler l’activité des directions : • veiller à comptabilité publique et privée et connaissez le fonctionnement des collectivités
la mutualisation des compétences entre les équipes et avec les autres directions locales. Vous maîtrisez les outils bureautiques (Word, Excel et Powerpoint).
• mettre en place des procédures de suivi et d’évaluation des actions • optimiser
les ressources humaines et financières du département • organiser et mettre
en œuvre les objectifs opérationnels des différentes directions • être le garant
de la qualité et de l’optimisation du fonctionnement des services dans le cadre
Un Acheteur public spécialisé
des orientations générales définies par les élus,
쮿 impulser et coordonner des projets stratégiques d’un ou plusieurs secteurs
en développement durable
d’activités, Catégorie A, filière technique ou administrative h/f
쮿 vous impliquer fortement dans la gestion des dossiers, aussi bien au niveau
du pilotage des projets que des aspects techniques, juridiques et financiers
spécifiques : • suivre les objectifs prioritaires de la direction en matière Sous l’autorité du directeur du service achat public, vous êtes chargé de :
d’aménagement opérationnel • gérer la planification urbaine • superviser la 쮿 coordonner et animer l’équipe de travail dont vous aurez la responsabilité,
mise en œuvre de la modification et de la révision simplifiée du PLU 쮿 mettre en œuvre les objectifs fixés dans le cadre d’une politique municipale
• promouvoir le développement durable dans l’ensemble des projets • favoriser des achats,
le développement de la politique de développement économique, 쮿 assurer les missions d’acheteur pour les segments d’achats significatifs,
쮿 développer et animer la relation avec les partenaires mobilisés sur les projets notamment dans le domaine technique (bâtiments et travaux publics),
(SAEM, SPLA, Communauté d’Agglomération, Conseil Général, Etat…), 쮿 définir et mettre en œuvre les préoccupations de développement durable dans
쮿 conseiller les élus et alerter sur les risques (techniques, juridiques…). le domaine des achats publics,
쮿 analyser les modes de fonctionnement de services et termes d’achats afin de
De formation supérieure à dominante technique (aménagement) ou permettre une optimisation de ces achats par la modification des méthodes de
généraliste, vous bénéficiez d’une expérience significative des différentes travail et/ou par le changement des habitudes.
fonctions et d’une expérience confirmée dans la conduite de projets
Organisé, discret et rigoureux, vous êtes doté de qualités relationnelles et
transversaux. Vous maîtrisez la réglementation de l’urbanisme et de
d’esprit de synthèse. Vous avez le sens de la négociation, de l’anticipation et
l’aménagement (droit des sols, construction et habitation, hygiène et sécurité,
du dialogue et vous savez travailler en équipe. Issu d’une formation technique
droit de la propriété) et faites preuve d’une expérience concluante de
dans le domaine des bâtiments et des travaux publics, vous maîtrisez les
management d’équipe. Doté du sens de la pédagogie et force de conviction,
méthodes et pratiques en matière d’achat et vous connaissez le Code des
vous êtes disponible et montrez une grande flexibilité. marchés publics. Vous justifiez impérativement d’une expérience dans le
domaine des achats et dans celui du développement durable et son évolution
permanente ainsi que de connaissances techniques en la matière.

Merci d’adresser votre candidature par courrier au Député-maire, hôtel de ville,


26 avenue André Morizet, 92104 Boulogne Billancourt cedex ou
www.boulognebillancourt.com par courriel : recrut@mairie-boulogne-billancourt.fr