Vous êtes sur la page 1sur 22

ROYAUME DU MAROC

AGENCE SPECIALE DE TANGER MEDITERRANEE

APPEL D’OFFRES OUVERT

N°: TMPA _AO_......_18

ETUDES TECHNIQUES ET SUIVI DES TRAVAUX DE LA


SIGNALETIQUE DU COMPLEXE PORTUAIRE TANGER
MED

JUIN 2018

PIECE N°2 : CPS

Page 1 sur 22
SOMMAIRE

CHAPITRE I : CLAUSES ADMINISTRATIVES ET JURIDIQUES ...................................................................... 4


ARTICLE- 1 OBJET DE LA CONSULTATION : ....................................................................................... 4
ARTICLE- 2 CONSISTANCE DES ETUDES ............................................................................................. 4
ARTICLE- 3 DESIGNATION DES INTERVENANTS : .............................................................................. 4
ARTICLE- 4 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE : ............................................................................ 4
ARTICLE- 5 TEXTES GENERAUX .......................................................................................................... 4
ARTICLE- 6 VALIDITE ET DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU MARCHE ....................... 5
ARTICLE- 7 PIECES MISES A LA DISPOSITION DU PRESTATAIRE ......................................................... 5
ARTICLE- 8 ACCES AU PORT : ............................................................................................................. 5
ARTICLE- 9 CONNAISSANCE DES LIEUX .............................................................................................. 6
ARTICLE- 10 PRESENTATION DE DOCUMENTS .................................................................................... 6
ARTICLE- 11 DELAI de validation DES DOCUMENTS par le maître d’ouvrage .................................... 6
ARTICLE- 12 PERSONNE CHARGÉE DU SUIVI DE L'EXÉCUTION DU MARCHÉ....................................... 6
ARTICLE- 13 ELECTION DU DOMICILE DU PRESTATAIRE...................................................................... 6
ARTICLE- 14 NANTISSEMENT: .............................................................................................................. 6
ARTICLE- 15 SOUS TRAITANCE ET APPORT EN SOCIETE ...................................................................... 7
ARTICLE- 16 DELAI D’EXECUTION OU DATE D’ACHEVEMENT ............................................................. 7
ARTICLE- 17 nature des prix................................................................................................................. 7
ARTICLE- 18 REVISION DES PRIX .......................................................................................................... 8
ARTICLE- 19 REGIME FISCAL & DOUANIER .......................................................................................... 8
ARTICLE- 20 LE CAUTIONNEMENT PROVISOIRE et definitif :............................................................... 8
ARTICLE- 21 RETENUE DE GARANTIE ................................................................................................... 9
ARTICLE- 22 ASSURANCES - RESPONSABILITE ..................................................................................... 9
ARTICLE- 23 DROITS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT ................................................................... 9
ARTICLE- 24 Réception provisoire ET DEFINITIVE ................................................................................ 9
ARTICLE- 25 DELAI DE GARANTIE......................................................................................................... 9
ARTICLE- 26 HONORAIRES ................................................................................................................... 9
ARTICLE- 27 la déecomposoition du prix ............................................................................................. 9
ARTICLE- 28 MODALITES DE REGLEMENT ......................................................................................... 10
ARTICLE- 29 AVANCES........................................................................................................................ 10
ARTICLE- 30 PENALITES POUR RETARD ............................................................................................. 10
ARTICLE- 31 Pénalité pour non assistance aux réunions de chantier................................................ 11

Page 2 sur 22
ARTICLE- 32 RETENUE A LA SOURCE APPLICABLE AUX TITULAIRES ETRANGERS NON RESIDENTS AU
MAROC 11
ARTICLE- 33 RESILIATION DU MARCHE.............................................................................................. 11
ARTICLE- 34 LUTTE CONTRE LA FRAUDE ET LA CORRUPTION ........................................................... 11
ARTICLE- 35 PROTECTION DE LA MAIN D’ŒUVRE, CONDITIONS DE TRAVAIL IMMIGRATION AU
MAROC 13
ARTICLE- 36 MESURES DE SECURITE.................................................................................................. 13
ARTICLE- 37 REGLEMENT DES DIFFERENDS ET LITIGES ..................................................................... 13
ARTICLE- 38 RESPONSABILITE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE .................................................... 13
ARTICLE- 39 CLAUSES QSE (QUALITE SECURITE ET ENVIRONNEMENT) ET SURETE : ........................ 15
1 Qualité : ......................................................................................................................................... 15
2 Santé Sécurité au travail : ............................................................................................................ 15
3 Environnement : .......................................................................................................................... 15
4 Sûreté :........................................................................................................................................... 15
5 Avantage sociaux ........................................................................................................................ 16
ARTICLE- 40 LE SECRET, LA SÉCURITÉ ET LA CONFIDENTIALITÉ DES DONNÉES :............................... 16
CHAPITRE II- MODE D'EXECUTION DE LA MISSION du bet................................................................... 19
CHAPITRE III- Bordereau des prix et detail estimatif ............................................................................ 22

Page 3 sur 22
CHAPITRE I : CLAUSES ADMINISTRA TIVES ET JURIDIQUES

ARTICLE- 1 OBJET DE LA CONSULTA TION :


La présente consultation a pour objet :
ETUDES TECHNIQUES ET SUIVI DES TRAVAUX DE LA SIGNALETIQUE DU COMPLEXE
PORTUAIRE TANGER MED

ARTICLE- 2 CONSISTANCE DES ETUD ES


Les prestations à réaliser consistent en ce qui suit :
 Mission 1 : Diagnostic, étude et conception jusqu’à la réalisation du dossier
de consultation des entreprises.
 Mission 2 : Analyse des offres et aide à la passation du marché avec
l’entreprise retenue pour la mise en œuvre de la signalétique
 Mission 3 : Suivi de la réalisation et de l’implantation des dispositifs
signalétiques jusqu’à la réception finale du marché de fourniture et
d’implantation de la signalétique

ARTICLE- 3 DESIGNATION DES INTE RVENANTS :


 Tanger Med Port Authority (TMPA) désigné par le Maître d’Ouvrage dans le présent
CPS
 Le Bureau d’études techniques chargé des études techniques technique et suivi des
travaux désigné dans le présent CPS par le BET (adjudicataire du présent marché)

ARTICLE- 4 PIECES CO NSTITUTIVES DU MARCH E :


Les documents constitutifs du marché sont ceux énumérés ci-après :
1. L’acte d’engagement ;
2. Le présent Cahier des Prescriptions Spéciales (CPS) ;
3. L'offre technique
4. mémoire technique d'exécution
5. La décomposition du montant global pour les marchés à prix global;
6. Le cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés de services
portant sur les prestations d’études et de maîtrise d’œuvre.

En cas de contradiction ou de différence entre les documents constitutifs du marché, ceux-ci


prévalent dans l’ordre où ils sont énumérés ci-dessus.
Par le fait, même de la signature de l’acte d’engagement, le soumissionnaire est réputé avoir
lu et accepté les conditions et clauses prévues au présent marché ainsi que celles prévues par
les autres pièces rendues contractuelles par ce même document.

ARTICLE- 5 TEXTES GENERAUX


En outre, pour tout ce qui n’est pas en contradiction avec le marché, le Bureau d’étude
technique reste soumis aux dispositions des textes généraux suivants :
A- Textes généraux

Page 4 sur 22
 Dahir N° 1-15-05 du 29 rabii II 1436 (19 février 2015) portant promulgation de la
loi 112-13 relative au nantissement des marchés publics ;;
 Le dahir n° 1-03-194 du 14 Rajeb 1424 (11 septembre 2003) portant
promulgation de la loi n°65-99 relative au code du travail ;
 Le décret n° 2.01.2332 du 22 rabii I 1423 (4 juin 2002) approuvant le cahier des
clauses administratives générales applicables aux marchés de services portant
sur les prestations d’études et de maîtrise d’œuvre passés pour le compte de
l’Etat ;
 Tous les textes législatifs et réglementaires concernant l’emploi, les salaires de la
main d’œuvre particulièrement le Décret n° 2-14-343 du 24 juin 2014 portant
revalorisation du salaire minimum dans l’industrie, le commerce, les professions
libérales et l’agriculture.
Tous les textes réglementaires rendus applicables à la date de signature du marché.
Ainsi que tous les textes relatifs à la conformité légale et réglementaire ayant trait à l’aspect
environnemental en vigueur à la date de la signature du contrat, demeurent applicables.
Le BET devra se procurer ces documents s’il ne les possède pas et ne pourra en aucun cas
exciper de l’ignorance de ceux-ci et se dérober aux obligations qui y sont contenues.
Si le présent marché déroge à une prescription du C.C.A.G.EMO ou du D.G.A, la titulaire se
conformera aux prescriptions du présent marché.

ARTICLE- 6 VALIDITE ET DELAI DE NOTIFICATION DE L’AP PROBATION


DU MARCHE
Le présent marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu’après notification de son
approbation par l’autorité compétente.
L’approbation du marché doit intervenir avant tout commencement de réalisation. Cette
approbation sera notifiée dans un délai maximum de 90 jours à compter de la date limite de
remise des plis.

ARTICLE- 7 PIECES MISES A LA DI SPOSITION DU PRESTATAIRE


Aussitôt après la notification de l’approbation du marché, le maître d’ouvrage remet
gratuitement au titulaire, contre décharge, un exemplaire vérifié et certifié conforme de l’acte
d’engagement, du cahier de prescriptions spéciales et des pièces expressément désignées
comme constitutives du marché à l’exception du cahier des prescriptions communes
applicable et du cahier des clauses administratives générales relatif aux prestations d’études
et de maîtrises d’œuvre .
Le maitre d’ouvrage remet également, au titulaire les pièces suivantes :

 Plan de relevée de la signalétique existante


 Plan du zoning du complexe portuaire
 Schéma des flux

ARTICLE- 8 ACCES AU PORT :


Dans le cadre du plan de sécurité et de sûreté en vigueur (code ISPS), l’accès au port est
strictement réservé aux personnes disposant des badges délivrés par l'autorité portuaire.
Dès la notification du marché, le prestataire devra effectuer à sa charge les démarches
nécessaires pour l’obtention desdits badges pour son personnel amené à exercer dans
l'enceinte portuaire.

Page 5 sur 22
ARTICLE- 9 CONNAISSANCE DES LIE UX
Le prestataire reconnaît avoir effectué une visite des lieux et a pris connaissance des
conditions de travail et des exigences des prestations objet du présent marché. En
conséquence, du seul fait de la signature du marché, le prestataire reconnaît avoir reçu du
maître d’ouvrage toutes les indications générales et détaillées, les documents, les données et
les précisions qui lui sont nécessaires ou celles qu’il a demandé pour s’engager en
connaissance de cause. L’ignorance de ces conditions ne pourra en aucun cas être évoquée
pour réclamer une augmentation du délai ou des prix contractuels.

ARTICLE- 10 PRESENTATION DE DOCU MENTS


Les documents relatifs au présent contrat seront fournis, sur support papier et sur CD, au
format A4.pour les pièces écrites, et sous forme de plans en format A0 aux échelles Indiquées
par le maître d’ouvrage et selon chaque type de dossier (APS, APD, DCE).
Ces documents seront établis en 3 exemplaires, Ils seront livrés au maître d’ouvrage dans un
délai de 7 jours après leur validation actée par des PV de validation de chacun des phases
études.

ARTICLE- 11 DELAI DE VALIDATION DES DOCUMENTS PAR LE


MAITRE D’OUVRAGE
Le maître d'ouvrage s'engage à procéder par écrit à l'acceptation des documents concernant
la mission 1 ou à faire ses observations éventuelles au prestataire dans les conditions prévues
par l’article 47 du CCAG- EMO. Si le délai prévu pour l'approbation de chaque phase est
dépassé, un délai supplémentaire s'ajoutera au délai prévu au planning des études..

ARTICLE- 12 PERSONNE CHARGÉE DU SUIVI DE L'EXÉCUTION DU


MARCHÉ
Le suivi de l’exécution du marché est confié à un responsable désigné par le maître
d’ouvrage.

ARTICLE- 13 ELECTION DU DOMICILE DU PRESTATAIRE


A défaut d’avoir élu domicile au niveau de l’acte d’engagement, toutes les correspondances
relatives au présent marché sont valablement adressées au domicile élu par le prestataire qui
est indiqué dans le préambule du présent marché.
En cas de changement de domicile, le prestataire est tenu d'en aviser le maître d'ouvrage
dans un délai de 15 jours suivant ce changement

ARTICLE- 14 NANTISSEMENT:
Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement, il sera fait application des dispositions
du Dahir N° 1-15-05 du 29 rabii II 1436 (19 février 2015) portant promulgation de la loi 112-
13 relative au nantissement des marchés publics ;, étant précisé que :
1°) la liquidation des sommes dues par TMPA, en exécution du présent marché sera opérée
par les soins de la Direction Administrative et Financière ;
2°) le fonctionnaire, chargé de fournir au titulaire du marché ainsi qu'au bénéficiaire des
nantissements ou subrogations les renseignements et états prévus à l'article 7 du Dahir N° 1-
15-05 du 29 rabii II 1436 (19 février 2015) portant promulgation de la loi 112-13 relative au
nantissement des marchés publics, est le Directeur Administratif et Financier.

Page 6 sur 22
3°) les paiements prévus au présent marché seront effectués par le Directeur Administratif et
Financier, seul qualifié pour recevoir les significations des créanciers du titulaire du présent
marché.
Le maître d'ouvrage délivre sans frais, au prestataire, sur sa demande et contre récépissé, un
exemplaire spécial du marché portant la mention " exemplaire unique" et destiné à former
titre conformément aux dispositions du Dahir N° 1-15-05 du 29 rabii II 1436 (19 février 2015)
portant promulgation de la loi 112-13 relative au nantissement des marchés publics ;
Les frais de timbre de l’original du marché et de l’exemplaire unique remis au prestataire sont
à la charge de ce dernier.

ARTICLE- 15 SOUS TRAITANCE ET AP PORT EN SOCIETE


Si Le BET envisage de sous-traiter une partie du marché, il doit requérir l’accord préalable du
maître d’ouvrage auquel il est notifié la nature des prestations et l’identité, la raison ou la
dénomination sociale et l’adresse des sous-traitants et une copie conforme du contrat de la
sous-traitance.
La sous-traitance ne peut en aucun cas dépasser cinquante pour cent (50%) du montant du
marché.
Le BET pourra sous-traiter à sa charge les études techniques particulières sous réserve qu’il
notifie au Maitre d’Ouvrage la nature des prestations qu’il envisage de sous-traiter ainsi qu’un
dossier de présentation des sous-traitants.
Les sous-traitants doivent recevoir l’approbation explicite du Maitre d’Ouvrage.
Toutefois, le BET garde l’entière responsabilité de l’étude technique objet du Présent contrat.

ARTICLE- 16 DELAI D’EXECUTION OU DATE D’ACHEVEMENT


Le BET devra réaliser les phases études dans un délai de 45 jours
Le délai de la réalisation court à partir de la date prévue par l’ordre de service prescrivant le
commencement de la réalisation des études.


Phases DELAI D’EXECUTION
mission
Phase 1 – analyse et diagnostic 15 jrs à partir de l'OS de
commencement
Phase 2 : étude et conception 20 jrs à partir de la OS de
Mission 1 commencement de la phase 2
phase 3 : rédaction du dossier de 15 jrs à partir de l'OS de
consultation des entreprises commencement de la phase 3

Ce délai ne s’applique pas aux missions 2 et 3.

ARTICLE- 17 NATURE DES PRIX


Le présent marché est à prix global ou forfaitaire
Le prix est établi et calculé sur la base de la décomposition du montant global définie dans
l'article N°1 du présent cahier des prescriptions spéciales.

Page 7 sur 22
Le prix global couvre et rémunère l’ensemble des prestations qui font l’objet du marché et
telles qu’elles doivent être exécutées conformément à ce dernier et ce quelles que soient les
quantités réellement exécutées.
Les prix du marché sont réputés comprendre toutes les dépenses résultant de l’exécution des
études y compris tous les droits, impôts, taxes, frais généraux, faux frais et assurer au
prestataire une marge pour bénéfice et risques et d'une façon générale toutes les dépenses
qui sont la conséquence nécessaire et directe du travail.

ARTICLE- 18 REVISION DES PRIX


Les prix du marché sont fermes et non révisables.
Toutefois, ces prix peuvent être révisés si l’approbation du marché n’a pas été notifiée à
l’attributaire dans les délais fixés par l’article 6 du présent cahier des prescriptions spéciales et
que l’attributaire maintient son offre. Dans ce cas, le prix du marché sera révisé par
application de la formule suivante :
P = Po [k +a (I/Io)] où
P : est le montant hors taxe révisé de la prestation considérée ;
Po : le montant initial hors taxe de cette même prestation ;
K : est la partie fixe;
K, a, b, c ... sont des coefficients invariables;
P/Po : étant le coefficient de révision des prix ;
Io : est la valeur de l’index global relatif à la prestation considérée au mois qui suit la date de
l'expiration du délai prévu pour la notification de l'approbation des marchés passés à prix
fermes qui deviennent révisables
I : est la valeur de l’index global du mois de la date de l'exigibilité de la révision.

ARTICLE- 19 REGIME FISCAL & DOUA NIER


N.B : le prestataire est réputé parfaitement informé de toutes les lois fiscales, douanières et
administratives en vigueur au Maroc.
Il sera en conséquence tenu de régler tous les impôts directs et indirects, taxes et frais de
douanes, et autres redevances similaires fixées par les dites lois, dont il est passible à
l’exception de la TVA dont le Maitre d’Ouvrage est exonéré, compte tenu de son statut et de
sa situation commerciale. Il sera également tenu de faire observer les règlements fiscaux par
ses propres employés.
L'offre financière s'entend en conséquence toutes taxes, tous impôts, toutes redevances et
tous droits compris en vigueur durant le mois de remise des offres.

ARTICLE- 20 LE CAUTIONNEMENT PRO VISOIRE ET DEFINITIF :


Il n’est pas prévu de cautionnement provisoire dans le présent Appel d’Offres.

Le cautionnement définitif est fixé à 3% du montant initial du marché et doit être constitué
dans les 30 jours qui suivent la notification de l’approbation du marché.
Il sera restitué après la réception définitive de toutes les prestations objet du marché. Le
cautionnement définitif sera arrondi à la dizaine de dirhams supérieure.

Page 8 sur 22
La restitution du cautionnement définitif sera faite, selon les stipulations de l’article 16 du
CCAG -EMO, dans un délai maximum de trois (3) mois suivant la date de la réception
définitive des prestations dans les conditions prévues à l’article 49 du CCAG ŔEMO

ARTICLE- 21 RETENUE DE GARANTIE


Par dérogation aux dispositions des articles 13 et 40 du CCAG-EMO, il ne sera pas exigé de
retenue de garantie sur les règlements dus au Bureau d’Etude Technique.

ARTICLE- 22 ASSURANCES - RESPONSABILITE


Le BET doit adresser au maître d’ouvrage, avant tout commencement des études, les
attestations des polices d’assurance qu’il doit souscrire et qui doivent couvrir les risques
inhérents à l’exécution du marché et ce, conformément aux dispositions de l’article 20 du
CCAG-EMO, tel qu’il a été modifié et complété.

ARTICLE- 23 DROITS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT


Le BET doit acquitter les droits auxquels peuvent donner lieu le timbre et l'enregistrement du
marché, tels que ces droits résultent des lois et règlements en vigueur.

ARTICLE- 24 RECEPTION PROVISOIRE ET DEFINITIVE


A l’achèvement des prestations définies dans le présent marché et en application de l’article
47 du CCAG-EMO, le maître d’ouvrage s’assure en présence du prestataire de la conformité
des prestations aux spécifications techniques du marché et prononcera la réception
provisoire et définitive.
Cette réception sera sanctionnée par l’établissement d’un procès verbal de réception
provisoire et définitive.
S’il constate que les prestations présentent des insuffisances ou des défauts ou ne sont pas
conformes aux spécifications du marché, le prestataire procédera aux réparations et
rectifications nécessaires conformément aux règles de l’art. A défaut, les réceptions ne seront
pas prononcées, et le délai d’exécution ne sera pas prorogé pour autant.

ARTICLE- 25 DELAI DE GARANTIE


Il n’est pas prévu de délai de garantie dans le présent marché.

ARTICLE- 26 HONORAIRES
Le prix global couvre et rémunère l’ensemble des prestations qui font l’objet du marché et
telles qu’elles doivent être exécutées conformément à ce dernier et ce quelles que soient les
quantités réellement exécutées.
Les prix du marché sont réputés comprendre toutes les dépenses résultant de l’exécution des
études , suivi et réception des travaux y compris tous les droits, impôts, taxes, frais généraux,
faux frais et assurer à l’entrepreneur une marge pour bénéfice et risques et d'une façon
générale toutes les dépenses qui sont la conséquence nécessaire et directe du travail.

ARTICLE- 27 LA DEECOMPOSOITION D U PRIX


La décomposition du prix du marché est établie suivant le Tableau suivant (

Décomposition du prix forfaitaire

Page 9 sur 22
N° Décomposition du
Phases
mission forfait
Phase 1 – analyse et diagnostic 10%

Phase 2 : étude et conception 40%


Mission 1
phase 3 : rédaction du dossier de 15%
consultation des entreprises

Analyse des offres et aide à la passation des 5%


Mission 2
marchés
Suivi de la réalisation 20% (*)
Mission 3 Réception provisoire 5%
Réception définitive 5%
(*) au prorata des décomptes validés

ARTICLE- 28 MODALITES DE REGLEME NT


Le règlement des prestations réalisées sera effectué sur la base de décomptes établis par le
maître d’ouvrage en application des prix du bordereau des prix Ŕ détail estimatif aux
quantités réellement exécutées..
Le montant de chaque décompte est réglé au prestataire après réception par le maître
d’ouvrage des prestations objet du marché.
Seules sont réglées les prestations prescrites par le présent cahier des prescriptions spéciales
ou par ordre de service notifié par le maître d’ouvrage.
Sur ordre du maître d’ouvrage, les sommes dues à l’entrepreneur seront versées dans son
compte bancaire indiqué en préambule du présent marché.
Le maître d’ouvrage s’acquittera des sommes dues dans un délai de 60 jours fin de mois à
compter de la date du dépôt au bureau d’ordre du maître d’ouvrage des factures
accompagnées obligatoirement des attachements ou situations dûment visés par le maître
d’ouvrage.
Conformément à la Loi des Finances 2016, et en vertu de la disposition introduite au niveau
de l’articles 145-VIII du Code Général des Impôts, le Titulaire (en tant que contribuable) est
tenu de mentionner l’Identifiant Commun de l’Entreprise « ICE » sur les Factures ou les
documents en tenant lieu ainsi que sur toutes les déclarations fiscales prévues par le Code
Général des Impôts « CGI »

ARTICLE- 29 AVANCES
Le présent marché ne prévoit pas de versements à titre d’avances dans le cadre du présent
marché.

ARTICLE- 30 PENALITES POUR RETAR D


A défaut d'avoir terminé les phases des études dans les délais prescrits (ou à la date
d’achèvement prescrite lorsque le marché fixe ladite date), il sera appliqué au prestataire une
pénalité par jour calendaire de retard de 1 ‰ (un pour mille) du montant du marché modifié
ou complété éventuellement par les avenants.

Page 10 sur 22
Cette pénalité sera appliquée de plein droit et sans mise en demeure sur toutes les sommes
dues au prestataire.
L’application de ces pénalités ne libère en rien Le BET de l’ensemble des autres obligations et
responsabilités qu’il aura souscrites au titre du présent marché.
Toutefois, le montant cumulé de ces pénalités est plafonné à Dix pour cent (10 %) du
montant du marché modifié ou complété éventuellement par des avenants.
Lorsque le plafond des pénalités est atteint, l’autorité compétente est en droit de résilier le
marché après mise en demeure préalable et sans préjudice de l'application des mesures
coercitives prévues par l'article 42 du CCAG-EMO.

ARTICLE- 31 PENALITE POUR NON AS SISTANCE AUX REUNIONS DE


CHANTIER
Le BET devra assister à toutes les réunions de chantier (en moyenne 1 réunion par semaine)
auxquelles il serait convoqué par le MAITRE D’OUVRAGE par émail ou courrier ou tout
autre moyen de communication valable.
En cas d’absence, une pénalité forfaitaire de 2000,00 DH par absence sera appliquée d’office
sur les décomptes du prestataire. Les pénalités pour absences ne sont pas plafonnées.

ARTICLE- 32 RETENUE A LA SOURCE APPLICABLE AUX TITULAIRES


ETRANGERS NON RESIDE NTS AU MAROC
Une retenue à la source au titre de l’impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu, le cas
échéant, fixée au taux de dix pour cent (10 %), sera prélevée sur le montant hors taxe sur la
valeur ajoutée des études réalisées au Maroc dans le cadre du présent marché.

ARTICLE- 33 RESILIATION DU MARCH E


La résiliation du marché peut être prononcée dans les conditions et modalités prévues par le
CCAG-EMO et notamment ses articles 27 à 33 et 52.
La résiliation du marché ne fera pas obstacle à la mise en œuvre de l’action civile ou pénale
qui pourrait être intentée au titulaire du marché en raison de ses fautes ou infractions.
Si des actes frauduleux, des infractions réitérées aux conditions de travail ou des
manquements graves aux engagements pris ont été relevés à la charge du prestataire,
l’autorité compétente, sans préjudice des poursuites judiciaires et des sanctions dont Le BET
est passible, peut par décision motivée, l'exclure temporairement ou définitivement de la
participation aux marchés lancés par ses soins.

ARTICLE- 34 LUTTE CONTRE LA FRAU DE ET LA CORRUPTION


Les intervenants dans les procédures de passation des marchés doivent tenir une
indépendance vis-à-vis des concurrents et n’accepter de leur part aucun avantage ni
gratification et doivent s’abstenir d’entretenir avec eux toute relation de nature à
compromettre leur objectivité, leur impartialité et leur indépendance.
le prestataires ne doit pas recourir par lui-même ou par personne interposée à des pratiques
de fraude ou de corruption des personnes qui interviennent, à quelque titre que ce soit, dans
les différentes procédures de passation, de gestion et d’exécution du marché.

Page 11 sur 22
Le BET ne doit pas faire, par lui-même ou par personne interposée, des promesses, des dons
ou des présents en vue d'influer sur les différentes procédures de conclusion d'un marché et
lors des étapes de son exécution.
Les dispositions du présent article s’appliquent à l’ensemble des intervenants dans l’exécution
du présent marché.
Si des actes frauduleux, des infractions réitérées aux conditions de travail ou des
Manquements graves aux engagements pris ont été relevés à la charge du prestataire,
l’autorité compétente, sans préjudice des poursuites judiciaires et des sanctions dont Le BET
est passible, peut par décision motivée, l'exclure temporairement ou définitivement de la
participation aux marchés de son administration.
S’il établit que l’entrepreneur s’est livré à la corruption, la fraude, la collusion, la coercition ou
l’obstruction au cours de l’attribution ou l’exécution du marché, le maître d’ouvrage peut,
après le lui avoir notifié, résilier le marché et lui enjoindre de quitter le site, et les dispositions
de l’article de la Résiliation s’appliqueront dans les mêmes conditions.
le maître d’ouvrage a pour principe, dans le cadre des marchés qu’il passe, de demander aux
emprunteurs (y compris les bénéficiaires de ses financements) ainsi qu’aux concurrents et
leurs agents (déclarés ou non), sous-traitants, sous-consultants, prestataires de services ou
fournisseurs ainsi que leur personnel, d’observer, lors de la passation et de l’exécution de ces
marchés, les normes d’éthique les plus élevées. En vertu de ce principe, le Maitre d’ouvrage :
(a) aux fins d’application de la présente disposition, définit comme suit les termes
suivants :

(i) est coupable de « corruption » quiconque offre, donne, sollicite ou accepte,


directement ou indirectement, quelque chose de valeur en vue d’influencer
indûment l’action d’une autre partie;
(ii) se livre à des « manœuvres frauduleuses » quiconque agit ou s’abstient
d’agir, ou dénature des faits, induit en erreur délibérément ou par imprudence
ou cherche à induire en erreur une partie afin d’en tirer un avantage financier
ou autre, ou de se soustraire à une obligation ;
(iii) se livrent à des « manœuvres collusoires » des parties qui s’entendent afin
d’atteindre un objectif illicite, notamment en influençant indûment les actions
d’autres parties ;
(iv) se livre à des « manœuvres coercitives » quiconque qui nuit ou porte
préjudice, ou menace de nuire ou de porter préjudice directement ou
indirectement à une partie ou à ses biens en vue d’influencer indûment les
actions de ladite partie ;
(v) se livre à des « manœuvres obstructives » :
(v.1) quiconque détruit, falsifie, altère ou dissimule délibérément des
éléments de preuve sur lesquels se fonde une enquête ou de faire des
fausses déclarations aux enquêteurs afin d’entraver une enquête sur des
accusations liées à des faits de corruption, de fraude, de coercition ou de
collusion ; et/ou bien menace, harcèle ou intimide une personne dans le
but de l’empêcher de révéler des informations relatives à cette enquête ou
de l’empêcher de poursuite l’enquête ou

Page 12 sur 22
(v.2) celui qui entrave délibérément l’exercice de l’autorité compétente de
son droit d’examen et de vérification.
(b) rejettera la proposition d’attribution du marché si elle établit que le concurrent auquel il
est recommandé d’attribuer le marché ou un des membres de son personnel ou ses
agents, sous-consultants, sous-traitants, prestataires de services, fournisseurs et/ou leurs
employés, est coupable, directement ou indirectement, de corruption ou s’est livré à
des manœuvres frauduleuses, collusoires, coercitives ou obstructives en vue de
l’obtention de ce marché ;
(c) sanctionnera l’entreprise ou le fournisseur, à tout moment, conformément aux procédures
de sanctions en vigueur de l’autorité compétente, y compris en le/la déclarant
publiquement, soit indéfiniment soit pour une période déterminée, exclu i) de tout
processus d’attribution des contrats financés par la banque ; et ii) de toute possibilité
d’être retenu comme sous-traitant, fournisseur, ou prestataire de services d’une
entreprise qui est par ailleurs susceptible de se voir attribuer un marché lancé par le
maitre d’ouvrage ;
(e) pourra exiger aux concurrents, et à leurs agents, membres du personnel, sous-consultants,
sous-traitants, prestataires de services ou fournisseurs, d’autoriser l’autorité compétente
à examiner tous leurs comptes, registres et autres documents relatifs à la soumission
des offres et à l’exécution du marché, et à les soumettre pour vérification à des
auditeurs désignés par l’autorité compétente.

ARTICLE- 35 PROTECTION DE LA MAI N D’ŒUVRE, CONDITIONS DE


TRAVAIL IMMIGRATION AU MAROC
Les formalités de recrutement et de paiement des employés sont celles prévues par les
dispositions de l’article19 du CCAG-EMO.

ARTICLE- 36 MESURES DE SECURITE


Le BET s’engage à respecter les mesures de sécurité conformément aux dispositions de
l’article 24 du CCAG-EMO. Il doit en particulier observer les mesures suivantes :
Port des équipements individuels de sécurité :
- Le port du casque, portant un signe distinctif par entreprise, est obligatoire pour toute
personne pénétrant sur le chantier. Aussi, le port de gilet et des chaussures de sécurité est
obligatoire.
- Pour l’inspection des travaux de grande hauteur Le port des équipements individuels de
sécurité suivants sont obligatoire : harnais, ligne de vie, antichute automatique pour ligne
verticale, longe, connecteurs et mousquetons, etc.

ARTICLE- 37 REGLEMENT DES DIFFER ENDS ET LITIGES


Si, en cours d’exécution du marché, des désaccords surgissent avec le titulaire, les parties
s’engagent à régler ceux-ci dans le cadre des stipulations des articles 52, 53 et 55 du CCAG-
EMO.
Les litiges éventuels entre le maître d’ouvrage et Le BET sont soumis au tribunal administratif
de Rabat

ARTICLE- 38 RESPONSABILITE SOCIA LE ET ENVIRONNEMENTA LE


L’entreprise s’engage et exige de ses éventuels sous-traitants qu’ils s’engagent à observer les
normes nationales et internationales en matière de protection de l’environnement et de droit

Page 13 sur 22
du travail, en cohérence avec les lois et règlements applicables au Maroc, dont les
conventions fondamentales de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et les
conventions internationales en matière d’environnement.
Par ailleurs, l’entreprise et ses éventuels sous-traitants doivent respecter les dispositions
suivantes :
1‐ Préservation des ressources en eau :
L’entrepreneur prendra les mesures nécessaires pour que les rejets de carburant et d’huile en
provenance des véhicules se font d’une manière acceptable et sans nuire à l’environnement.
A cet effet, L’entrepreneur s’engage à récupérer dans des futs étanches et ne présentant pas
de signes extérieurs de corrosions toutes les huiles et graisses.
L’entrepreneur s’engage à effectuer un stockage adéquat des carburants, lubrifiants et autres
produits.
L’entreposage des fûts sur les lieux devra se faire dans des conditions respectant
l’environnement et de préférence sur des palettes avec couverture par des bâches
imperméables.
L’entrepreneur s’engage à une bonne manutention des véhicules et engins et évitera tout
déversement de carburant lors de ravitaillement des engins et s’engage à acheminer les
huiles et graisses récupérées vers les points de traitement spécifique. L’entrepreneur devra
effectuer une collecte et traitement des eaux usées et des déchets avant leur restitution à la
nature.
2‐ Préservation de la qualité de l’air :
L’entrepreneur doit prendre les mesures nécessaires pour éviter les émissions de poussières et
des vibrations causées par les activités des chantiers.
Ainsi, l’entrepreneur s’engage à :
•mettre en œuvre de bonnes techniques de chantier, telles que l’arrosage des pistes
et zones de stockage des matériaux ;
• respecter des limitations de vitesse en vigueur des véhicules sur les routes
desservant les
Chantiers ;
• utilisation de véhicules et engins de chantier respectant les normes
environnementales en termes d’émission des gaz d’échappement ;
• limiter les activités nocturnes de construction.

3‐ Réduction des effets sonores :


L’entrepreneur prendra les mesures nécessaires pour réduire le niveau de bruit au niveau des
sites causé par les activités des chantiers, et s’engage à mettre en place de bonnes techniques
de chantier :
• Utilisation du matériel de construction à moteur diesel équipé de silencieux ;
• Orientation des équipements bruyants au loin des habitations, si possible.

Page 14 sur 22
ARTICLE- 39 CLAUSES QSE (QUALITE SECURITE ET
ENVIRONNEMENT) ET SU RETE :
TMPA dispose d’un Système de Management Intégré QSE (Qualité, Sécurité et
Environnement) avec lequel elle gère l’ensemble des activités liées aux processus Accueil du
navire, Accueil des Passagers et Accueil du Fret, Elle dispose également d’un Plan de Sûreté
déclinant l’ensemble des mesures de sûreté à mettre en œuvre afin de se conformer aux
dispositions du Code ISPS (le Code International pour la Sûreté des Ports et des Installations
Portuaires). De ce fait, le titulaire du marché devra s’engager à respecter les exigences ci-
dessous :

1 QUALITE :

Le titulaire du marché est tenu à respecter les exigences du système de management qualité
en vigueur, lors de l’exécution de ses prestations et établir le reporting nécessaire afin de
garantir une meilleure surveillance de la performance des prestations et déceler les non-
conformités éventuelles.

2 SANTE SECURITE AU TRAVAIL :

Le titulaire du marché devra respecter les dispositions du code de travail relatives à l’hygiène
et à la sécurité et devra établir une évaluation des risques professionnels et définir un plan de
prévention et ce conformément au système QSE du maitre d’ouvrage y compris la formation
du personnel.

3 ENVIRONNEMENT :

Le titulaire du marché devra respecter la politique environnementale du Maitre d’ouvrage


ainsi que toutes les réglementations de l’environnement en vigueur.
A ce sujet il devra procéder à une analyse environnementale et réglementaire afin d’identifier
les aspects environnementaux liés à ses activités et d’évaluer leurs impacts sur
l’environnement, et ce conformément aux procédures internes du Maitre d’Ouvrage.
Après l’évaluation précitée ; le titulaire du marché devra entreprendre les mesures nécessaires
à la maitrises des impacts des aspects environnementaux retenus et à la surveillance de leur
évolutions.
Il devra aussi sensibiliser son personnel au sujet de l’environnement et de communiquer par
rapport à ses actions visant la protection de l’environnement.

4 SURETE :

Le Port Tanger Med et ses Installations Portuaires sont mis en conformité ISPS, et par
conséquent le titulaire du marché devra respecter les mesures de sûreté suivantes :

 Désigner un correspondant sûreté pour s’occuper de l’établissement des demandes


de circulation des personnes et des véhicules et pour sensibiliser le personnel sur les
mesures de sûreté à respecter ;
 Fournir les documents exigés pour la constitution du dossier administratif sûreté de
l’entité ;
 Restituer le titre de circulation permanent au Bureau des Formalité d’accès
moyennant un accusé de restitution en cas de départ d’un élément de son
personnel ou dès la cessation de ses prestations dans la zone portuaire.
Page 15 sur 22
5 AVANTAGE SOCIAUX

 Transport du personnel
Le titulaire devra assurer le transport du personnel de leur domicile jusqu’au poste de
relève.
 Autres avantages sociaux
Le titulaire s’engage à appliquer une politique sociale et à faire bénéficier son
personnel affecté au site de primes pour fêtes religieuses et événements spéciaux
« naissance, décès, opération chirurgicale.. »
Le titulaire doit faire bénéficier son personnel d’une assurance maladie
complémentaire.

ARTICLE- 40 LE SECRET, LA SÉCURI TÉ ET LA CONFIDENTIA LITÉ DES


DONNÉES :
Afin de garantir le secret, la sécurité et la confidentialité des données, Le BET s’engage à :
 prendre toutes précautions utiles, afin de préserver la sécurité des données,
notamment empêcher qu’elles ne soient déformées, endommagées et empêcher tout
accès qui ne serait pas préalablement autorisé par TMPA ;
 ne traiter les données que dans le cadre des instructions et de l’autorisation reçues de
TMPA ;
 ne traiter les informations qu’entièrement et exclusivement en son sein et dans le
cadre du présent contrat ;
 s’assurer de la licéité des traitements réalisés dans le cadre de la mission confiée ;
 ne pas recourir aux services d’un sous-traitant, sauf à ce que ce dernier soit
préalablement et expressément habilité par TMPA et agisse sous sa responsabilité et
le contrôle du prestataire, dans le cadre d’un contrat soumis à la validation préalable
de TMPA et permettant d’assurer le respect des obligations souscrites par Le BET;
 respecter son obligation de secret, de sécurité et de confidentialité, à l’occasion de
toute opération de maintenance et de télémaintenance, réalisée au sein des locaux
du prestataire ou de toute société intervenant dans le cadre du traitement ;
 prendre toutes mesures de sécurité, notamment matérielle et logique, pour assurer la
conservation et l’intégrité des données traitées ;
 prendre toutes mesures permettant d’empêcher toute utilisation détournée,
malveillante ou frauduleuse des données traitées ;
 procéder, en fin de contrat, à la destruction des données, fichiers informatisés ou
manuels, figurant sur tout support.
Par ailleurs, Le BET s’interdit :
 de divulguer, sous quelque forme que ce soit, tout ou partie des informations
contenues dans des fichiers informatisés ou manuels, ou figurant sur tout support

Page 16 sur 22
transmis par TMPA ou concernant les informations recueillies au cours de l’exécution
des prestations relatives au présent contrat ;
 d’utiliser les supports ou documents qui lui ont été confiés, par quelque moyen ou
finalité que ce soit, pour son compte ou pour le compte de tiers, à des fins
professionnelles, personnelles ou privées autres que celles définies au présent contrat,
tout ou partie des informations contenues sur lesdits supports ou recueillies par elle
au cours de l’exécution des prestations relatives au présent contrat ;
 de prendre copie ou stocker, quelles qu’en soient la forme et la finalité, tout ou partie
des informations contenues sur les supports ou documents qui lui ont été confiés ou
recueillies par elle au cours de l’exécution du présent contrat.
Le BET s’engage :
 à première demande de TMPA à apporter la preuve qu’il dispose des moyens
organisationnels, techniques et financiers permettant de garantir le respect et
l’effectivité de l’obligation de secret, de confidentialité et de sécurité résultant du
contrat ;
 à coopérer avec TMPA dans toutes circonstances mettant en jeu l’obligation de secret,
de confidentialité et de sécurité ;
 à permettre la réalisation par TMPA ou toute personne mandatée par cette dernière et
sous réserve que les vérificateurs ne soient pas des concurrents directs du prestataire,
de toute vérification lui paraissant utile de l’exécution des obligations par le
prestataire. Le BET s’engage à coopérer de bonne foi et sans réserve avec les
vérificateurs dès lors qu’il sera avisé de la réalisation d’un audit ;
 à mettre en œuvre à ses frais et sans délai toutes mesures correctives soulignées dans
le rapport de vérification.
Le BET reconnaît :
 qu’en cas de non-respect des obligations souscrites dans le cadre du présent contrat,
sa responsabilité pourra être engagée pénalement ;
 qu’il pourra être tenu responsable envers TMPA des dommages qui seraient causés
par suite d’un manquement aux obligations résultant du présent contrat, ainsi qu’au
versement de réparations du préjudice subi
 que TMPA pourra prononcer la résiliation immédiate du contrat de prestation de
services, sans indemnité en faveur du prestataire, en cas de non-respect du secret, de
la confidentialité et de la sécurité des données.
Le prestataire autorise TMPAS à conserver ses données personnelles à des fins de gestion des
consultations et des appels d’offres, référencement des fournisseurs, et de gestion des
évaluations des prestataires.

Page 17 sur 22
A cette fin, TMPA s’engage à n’utiliser lesdites données que pour la finalité de susmentionnée
et à les traiter avec la diligence requise dans le respect des dispositions de la Loi n°09-08 et les
textes pris pour son application. En effet, l’usage est exclusivement interne et éventuellement
par les auditeurs publics (Cours des comptes, Inspection générale des finances,..), ou privés
(Commissaires au comptes, auditeurs de certification etc.…).
En particulier, TMPA traitera ces données de manière loyale, licite, confidentielle, sécurisée,
adéquate, pertinent et non excessive au regard de ladite finalité. « Ce traitement a été
autorisé par la CNDP sous le numéro……………………………………….. »
Le prestataire dispose à tout moment d’un droit individuel d’accès ainsi que d’un droit
d’information complémentaire, de rectification des données le concernant et, le cas échéant,
d’opposition au traitement de ses données ou à leur transmission par TMPA à des tiers. Il peut
exercer ses droits en envoyant

 un courrier électronique à l’adresse : conformite0908@tmsa.ma


ou

 un courrier avec accusé de réception à l’adresse suivante :


Responsable des AchatsŔ
Direction Maintenance et Achats.
Tanger Med Port Authority - TMPA, ZF KSAR ALMAJAZ,
OUED RMEL, Commune FAHS ANJAR Ŕ
TANGER.

Page 18 sur 22
CHAPITRE II- MODE D'EXECUTION DE LA MISSION DU BET

Périmètre de la prestation
Le périmètre de l’étude concerne tous le complexe portuaire et la route Nationale
N°16 depuis le giratoire de la sortie de l’autoroute jusqu’à Dalia.

Missions du BET

 Mission 1 : Diagnostic, étude et conception jusqu’à la réalisation du dossier


de consultation des entreprises.

La Prestation A correspondra à la réalisation par le BET du diagnostic, de l’étude


et de la conception jusqu’à la réalisation du dossier de consultation des
entreprises. Cela comprend les 3 phases suivantes :

Phase 1 - analyse de diagnostic


Le diagnostic sur site est indispensable avant d’élaborer la conception de la
signalétique.
Il s’agit d’établir un diagnostic global de la signalétique existante dans le port et
d’analyser les contraintes liées à l’environnement interne et externe du port :

Missions de la phase 1 :

 Analyse des équipements et infrastructure portuaire existante et projetée


(TMPC, Zone Franche Logistique, Capitainerie, terminaux, bureaux, parkings,
passagers roulier, sas… etc.) et de ses contraintes,
 identification des différents accès au site selon les différents moyens de
transport,
 identification des points de choix de destinations
 Analyse de la signalétique existante : points forts et améliorations proposées
 Analyse de l’identité du site portuaire
Livrables phase 1 :

 note d’analyse
 plan indiquant les différents accès et choix de destinations
 tout autre document nécessaire pour le bon accomplissement de la mission

Documents remis par le MO :

 Plan de relevée de la signalétique existante


 Plan du zoning du complexe portuaire
 Schéma des flux

Page 19 sur 22
Phase 2 - Etude et conception

Etude et conception des outils signalétiques qui permettront d’offrir une


information homogène, hiérarchisée et de qualité en tenant compte des projets en
cours et à venir au sein même du port et aux abords du port sur l’axe routier.

Missions de la phase 2 :

 Définir un schéma directeur de signalétique qui servira à établir les positions


des supports signalétiques en prenant en considération l’existant, et le
caractère évolutif du Port,

 Réaliser une charte de signalétique qui prend en considération les chartes


existantes (couleurs TangerMed, charte architecturale,..), le contexte
portuaire, spécificité du site et spécifiant les matériaux à utiliser, le
développement du port et répondre aux besoins tous les usagers, contexte
international du port

 définition d’un cahier des contenus de la signalétique générale horizontale et


verticale du site (libellés des espaces) et de la hiérarchisation des
informations. Ce cahier des contenus sera élaboré en français, les contenus
devront être traduits en langues souhaitée par TMPA lorsque le cahier aura
été visé et validé à l’issue de cette phase

Livrables de la phase 2
 charte signalétique
 plan de masse du complexe portuaire assez lisible indiquant la proposition de
nouvelle signalisation, le libellé des zones et la codification des panneaux
signalétiques
 carnet des maquettes des panneaux signalétiques avec codification
correspondante et type de support. Le plans devront indiquer les dimensions
de chaque panneau, le texte définitif qui y sera inscrit et la taille du texte
 estimation du coût du projet validé par le MO avec proposition du phasage de
réalisation

Phase 3 - Rédaction du dossier de consultation des entreprises


Missions de la phase 3 :
Préparation du dossier de consultation pour désigner l’entreprise qui se chargera
de la mise en place et de la réalisation des dispositifs signalétiques. Cela
correspond à réaliser le cahier des charges, le quantitatif, l’établissement des
budgets et leur programmation, l’établissement des DCE, le bordereau de prix,
les plans de principe des éléments de signalétique, le cahier des contenus. Seule
la partie administrative du dossier d’appel d’offre ne fait pas partie de la mission
du consultant.
Livrables phase 3

Page 20 sur 22
 cahier des plans validés à l’issu de la phase 2
 cahier des spécifications techniques
 bordereau des prix et détail estimatif avec avant métré

 Mission 2 : Analyse des offres et aide à la passation du marché avec


l’entreprise retenue pour la mise en œuvre de la signalétique

La mission 2 correspondra à l’analyse des offres techniques par le BETet faire


des propositions à TMPA pour le choix de l’entreprise retenue pour la mise en
œuvre de la signalétique, ce qui correspondra aux missions suivantes :

- Analyser en collaboration avec TMPA des offres techniques reçues par les
différents soumissionnaires ayant répondu à l’appel d’offres,
- Gérer les réponses aux questions techniques posées par les candidats.

 Mission 3 : Suivi de la réalisation et de l’implantation des dispositifs


signalétiques jusqu’à la réception finale du marché de fourniture et
d’implantation de la signalétique

La mission 3 correspondra au suivi de la réalisation et de l’implantation des


dispositifs signalétiques jusqu’à la réception finale du marché de fourniture et
d’implantation de la signalétique. Dans ce cadre, le BET devra également
accompagner l’entreprise retenue au cours de toutes les différentes étapes allant
de la mise en place de la signalétique (commande, réception des fournitures)
jusqu’à leur implantation sur le port et aux abords du port.
Cette mission comprend les éléments suivants :

 validation des plans d’exécution remis par l’entreprise


 validation des matériaux et fiche techniques remises par l’entreprises
 assistance de l’entreprise aux opérations d’implantation des panneaux et de
leur mise en œuvre
 suivi de fabrication
 validation des attachements remis par l’entreprise
 réception provisoire et définitive du marché

Page 21 sur 22
CHAPITRE III- BORDEREAU DES PRIX E T DETAIL ESTIMATIF

Désignation Unité Qté P.U Dh HT P.T Dh HT

ETUDES TECHNIQUES ET SUIVI DES


TRAVAUX DE LA SIGNALETIQUE DU
COMPLEXE PORTUAIRE TANGER MED FORFAIT 1

TOTAL EN DHS HT

Arrêté la présente Offre à la somme de ....................................................Dhs


HT ( en Lettre .................Hors Taxes )

Page 22 sur 22