Vous êtes sur la page 1sur 5

LA FEUILLE ET LES ECHANGES GAZEUX

Le CO2, nécessaire à la fabrication d’amidon est incorporé au niveau des feuilles. La synthèse de matière organique se fait au niveau des parties chlorophylliennes.
On cherche à trouver son parcours dans la feuille et les structures impliquées dans ce parcours.

1ère partie : L’entrée du CO2 dans la feuille

Mise en situation et recherche à mener Barème


Le Houx est un végétal chlorophyllien dont on sait que les pertes d’eau sont importantes sur l’épiderme supérieur de la feuille mais sont limitées sur l’épiderme inférieur de la feuille. On cherche à
comprendre si ces mêmes structures sont impliquées dans l’entrée des gaz comme le CO2 impliqué dans la photosynthèse.

Matériel à disposition :
feuille fraîche, flacon de vernis incolore muni d’un pinceau, verre de montre ou équivalent
2 microscopes à grossissements identiques avec éclairage adapté, lames, lamelles, pince fine, aiguille lancéolée, papier filtre
pissette d’eau, feutre, lampe

Ressources :
L'épiderme est la couche de cellules externes des feuilles.
Il est difficile de prélever directement cet épiderme car il est fin.
Le vernis à ongle est incolore, sèche rapidement et peut se décoller en formant une sorte « d’empreinte »
Étape 1 : concevoir une stratégie pour résoudre un problème scientifique (durée max 10 min)
Proposer une démarche pour déterminer les structures impliquées dans l’entrée du CO2 dans la feuille. 2pts
Appeler l’examinateur pour vérifier la proposition et obtenir la suite du sujet. Votre proposition peut être écrite au brouillon ou énoncée oralement
.
Étape 2 : Mettre en œuvre un protocole de résolution
Mettre en œuvre le protocole expérience 1 en utilisant le matériel mis à disposition et en suivant les instructions de la fiche protocole fournie. Pendant le 4 pts
temps de séchage, réaliser le protocole 2 pour gagner du temps.
Une attention sera portée sur l’organisation de votre plan de travail pour manipuler proprement, sur le respect des consignes de sécurité et le
rangement final du matériel.
Étape 3 : Traiter des données et communiquer des résultats
Rechercher au microscope la structure impliquée.
2.5pts
Appeler l’examinateur pour vérification.

Présenter vos résultats sous forme d’un dessin de l’épiderme inférieur sur la fiche réponse candidat.
Étape 4 : Exploiter les résultats obtenus afin de faire évoluer le problème posé initialement
Expliquer comment vos observations permettent d’apporter une réponse au problème posé. 1.5pts

Fiche protocole
Protocole expérience 1
La face inférieure de la feuille est marquée d’une croix au feutre
Les empreintes d’épiderme reproduisent fidèlement le contour des cellules.

1. Etaler une goutte de vernis incolore (ou pansement liquide) sur une surface de 0,5cm de diamètre sur la face supérieure de la feuille fournie. Eviter les couches excessivement fines qui ne
se décollent pas ainsi que les gouttes épaisses qui sèchent très lentement. (NB réaliser plusieurs étalements pour faire plusieurs essais).
2. Répéter l’opération sur la face inférieure.
3. Faire sécher la feuille quelques minutes, posée sur le verre de montre ou équivalent. sous une lampe.
4. Quand le vernis est sec, soulever le bord d’une couche de vernis à l’aide de l’aiguille lancéolée et la décoller délicatement à l’aide de la pince fine.
5. Monter entre lame et lamelle dans une goutte d’eau. Placer l'empreinte réalisée en la retournant face décollée sur le dessus.
6. Répéter la manipulation avec l’épiderme de la face inférieure.

AIDE A L’OBSERVATION DES STOMATES ET A LA LEGENDE DES DESSINS


Stomates d’un épiderme type :
Les stomates ont une structure en forme de disque constitué de deux cellules stomatiques arquées bordant une ouverture en forme de boutonnière à bords épais : l’ostiole. Les cellules
entourant un stomate sont des cellules épidermiques.
Les empreintes d’épiderme reproduisent fidèlement le contour des cellules .

2ème partie : Parcours du CO2 dans la feuille


À l’aide de la lame de rasoir, on a réalisé des coupes transversales les plus fines possibles d’une feuille.
Observer la coupe au microscope.
1. A partir du livre doc 1 p 14 et de vos observations compléter le schéma.
2. Indiquer par des flèches le parcours du CO2

fiche réponse candidat


Correction

Fois 10
CORRECTION DU TP

L'observation à des grossissements élevés permet d'identifier des cellules jointives, collées deux à deux, en forme de « haricot » avec leur paroi et leur noyau appelés cellules stomatiques.
Leur ouverture, ou ostiole, permet le passage des gaz du milieu extérieur vers les cellules du parenchyme de la feuille. L’ensemble forme le stomate.

Coupe transversale d’épiderme de poireau

Epiderme supérieur

Parenchyme palissadique

de poireau

CO2 Parenchyme lacuneux


dissous
Epiderme inférieur

CO2 gazeux