Vous êtes sur la page 1sur 2

METHODE ABC

Activity based Costing ABC - Méthode de base d’activité

Le développement de la méthode ABC est lié à la mauvaise application de la


méthode traditionnelle, en effet, la méthode des centres d’analyse est appliqué
comme une recette de cuisine sans analyse préalable de la nature des couts, le
principe d’homogénéité n’est pas respecté, car le découpage des centres
d’analyse découle souvent du découpage fonctionnel de l’entreprise .

Hypothèses implicite de la méthode des centres d’analyse :

Méthode des couts complets


Méthode traditionnelle Méthode ABC
Contexte -Economie de l’offre -Economie de la demande
économique -Produits standardisés fabriqués -Diversification des produits
en grandes séries -Nouveaux facteurs de compétitivité
-Procédés de fabrication stables (innovation, pays émergeants)
-Prépondérance des charges -Concurrence accrue
directes Importance des charges indirectes
-Gestion taylorienne (RD..etc)
-Sert le model industriel (avec -Raccourcissement de la durée de vie
stock) des produits
Découpage Approv – production – Découpage en activités selon chaque
distribution entreprise
Normalisation Normalisée (PCG) N’est pas normalisée
Principe Pragmatique et calculatoire Les activités consomment des
ressources et les produits consommes
des activités
Approche Ingénieur (notions maths) : coeff Management : comprendre le fonction
de corrélation…etc de l’entreprise en conduisant des
entretiens avec les acteurs
Limites  Défaut d’analyse sérieuse des - Cout de maintenance
charges indirectes => - Cout de traitement
distorsion dans les calculs de - Affichage peu claire des messages à
cout de revient faire passer
 La nature des unités d’œuvre - Elimination des activités peu
(volumique..) consommatrice de ressources
 lorsque ces risques existent on - Regroupement de activités par
risque d’aboutir à un cout de facteur de causalité
revient faux : on parle de
subventionnement croisé (le
cout d’un produit est
surestimé au bénéfice d’un
autre)
 L’importance croissante des
charges indirectes
RESUME : la méthode traditionnelle est un model daté, fondé sur une approche
fonctionnelle, centrée sur le cout de production, et développée pour le secteur
industriel. Il ne correspond plus aux nouvelles formes d’organisation

Une nouvelle approche : ABC

Dans le model fordiste, la stratégie dominante est une stratégie de domination


par les couts. La crise du fordisme a généré l’apparition de nouveaux outils
d’analyse stratégique moins axés sur la réduction des couts mais sur
l’identification de facteurs clés de succès. (Chaine de valeur de Porter). Ce mode
de découpage de l’entreprise en activités a pour objectif d’identifier parmi elles
celles qui sont stratégiques pour l’entreprise, cad génératrice de valeur, qui
procurent un avantage concurrentiel et qu’il faut privilégier.

Mise en œuvre de la méthode ABC :

Elaborer la carte des activités Gestion des couts ABM

 Quelles sont les activités présentes ?  Quelles sont les causes de l’activité ?
(entretiens)  Quelles sont ses performances ?
 Quelles ressources consomment-elles ?  …etc
 Quelle est leur production ? (choix
d’inducteur (similaire à l’unité d’œuvre)

Calcul des couts à base d’activités

Identification des couts par activité

Regroupement des couts par activité

Calcul des couts complets

NB : Cette méthode est complexe à mettre en œuvre. Elle se focalise sur les
charges indirectes. Elle n’est pas admise par le PCG ni l’administration fiscale
pour la valorisation des stocks.