Vous êtes sur la page 1sur 2

Les couts partiels

Elle consiste à ne retenir dans les couts que la partie jugée pertinente des
charges. Cette méthode vise ainsi un pilotage par calcul de marges
Marge = CA – Cout partiel

I. COUT VARIABLE /SPECIFIQUE/MARGINALE

1. La méthode des Couts variables

Un cout variable (direct costing) constitue l’ensemble des charges qui


varient avec le volume d’activité.
Marge sur cout variable : MCV = CA- Charges variables
Taux de MCV = MCV/CA
 Cette méthode n’est pertinente que si le poids des charges variables est
important dans la structure des couts
NB : Dans le sujet d’examen cette méthode vient :
- compléter l’analyse des couts complets quand il faut étudier la décision de
maintenir ou abandonner un objet de cout dont le résultat analytique est
négatif
- étudier le risque d’exploitation

2.La méthode des Couts spécifiques (couts variables évoluées)

C’est un prolongement de la méthode des couts variables


Principe : identifier tous les couts qui disparaissent lorsqu’on arrête la
production et la distribution d’un produit ou service

Charges variables + Charges fixes spécifiques


(directes + indirectes) (directes)

CA – CV = MCV
MCV – CFS = MCS
MCS – CFC (charges fixes communes) = R (résultat)

3.Cout marginal

L’analyse marginale n’a de sens que pour prendre des décisions essentiellement
relatives à l’acceptation de commandes supplémentaires et à la fixation des prix,
sous traiter ou non, (étudier l’impact des variations des charges suite à une
décision exceptionnelle sur le résultat), ou l’utilisation comme prix de cession
interne..
En cas de structure suffisante :
Cout marginal = cout variable de l’unité supplémentaire
En cas de structure insuffisante :
Cout marginal = cout variable de l’unité supp + cout de structure supp
II. COUT-VOLUME - PROFIT
Ce model est utilisé pour calculer le seuil de rentabilité (les ventes qui
permettent d’obtenir un résultat nul).

En effet, le seuil de rentabilité, que l’on appellera SR couvre l’ensemble des


charges, on a donc la relation suivante :
Seuil de rentabilité (SR) = Charges Fixes (CF) + Charges Variables (CV)

NB : Le calcul du seuil de rentabilité peut s’effectuer de plusieurs façons :


 MCV = CF
 Résultat = 0
 CA = Charges totales

Appréciation du risque

Déterminer les indicateurs du risque d’exploitation (perte liée à la non


couverture des charges de structure)

 Date de seuil de rentabilité

 Marge de sécurité (MS): la baisse du CA qui peut être supportées sans subir des
pertes
En valeur absolue : MS = CA – SR
En valeur relative (indice de sécurité) : IS = MSr = CA-SR
CA

 L’indice de prélèvement (IP) : Le pourcentage du CA nécessaire pour couvrir


les charges fixes :
IP = CF x100
CA
Plus il est faible, plus l’entreprise peut atteindre son SR facilement

 Levier opérationnel : L’élasticité du résultat par rapport au CA


LO = CA ou MO = 1
CA-SR MSr

Interprétation : un levier opération = 4 signifie que l’augmentation (la baisse) de


10% le CA, entraine une augmentation (baisse) de 40% de résultat.

Centres d'intérêt liés