Vous êtes sur la page 1sur 3

- Définition du Supply Chain Management

Les entreprises tout au long de leur existence s'évertuent à optimiser la gestion des flux
physiques et des flux d'information le long de la chaîne logistique depuis le fournisseur du
fournisseur jusqu'au client du client et cherchent d'emblée à garantir au producteur et au
distributeur la qualité, c’est-à-dire la conformité du service logistique avec ce qui figure au
cahier des charges, leur donnant un avantage concurrentiel, opposable à leurs compétiteurs sur
le marché.

L'anglicisme "Supply Chain Management" communément exploité sous l'acronyme SCM est
l'instrument qui permet de gérer efficacement la tryptique: qualité, productivité, sécurité, s'y
ajoutant la sécurité dorénavant. Ces paramètres interdépendants expliquent la fonction
désormais primordiale de la logistique au sein des entreprises. En atteste le fait que les
directeurs de la logistique ou de la Supply Chain siègent dans les comités de direction et
rapportent directement aux représentants des actionnaires de l'entreprise.

On appelle SCM (Supply Chain Management, ou en français GCL, gestion de la chaîne


logistique) les outils et méthodes visant à améliorer et automatiser l'approvisionnement en
réduisant les stocks et les délais de livraison. On parle ainsi de travail en "flux tendu" pour
caractériser la limitation au minimum des stocks dans toute la chaîne de production.

Les outils de SCM s'appuient sur les informations de capacité de production présentes dans le
système d'information de l'entreprise pour passer automatiquement des ordres de commandes.
Ainsi les outils de SCM sont très fortement corrélés au Progiciel de Gestion Intégré (ERP,
Enterprise Resource Planning) de l'entreprise.

Idéalement un outil de SCM permet de suivre le cheminement des pièces (on parle de
traçabilité) entre les différents intervenants de la chaîne logistique.

Le Supply Chain Management c'est aussi l’ensemble des intervenants de la chaîne logistique
allant des producteurs de matières premières jusqu'au consommateur final, en passant par tous
les intermédiaires éventuels (transformateurs, grossistes, transporteurs, distributeurs…).

La Supply Chain ou chaîne logistique peut-être assimilée à un modèle séquentiel d'activités


organisé autour d'un réseau d'entreprises dont le but est de mettre un produit ou un service à
la disposition du client dans des conditions optimales en termes de quantité, de date, de lieu…

Ce réseau regroupe des organisations se trouvant à l'amont et à l'aval du processus productif.


Elles partagent un objectif commun, celui de s'engager dans un processus de création de valeur
représenté par le produit ou le service livré au consommateur ».

Le SCM regroupe toutes les fonctions exercées et actions menées par l'ensemble de ces
intervenants.

Le SCM concerne toutes les étapes internes et externes impliquant une identification, une
coordination et une rationalisation des flux (physiques, humains, financiers et surtout
d'information). Il a pour but d'optimiser l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement.

Créer une stratégie adaptative commence par la modélisation de la Supply Chain et


l'élaboration d'un scénario de planification. Cela permet de gérer plus efficacement les risques
et de faire face aux changements et à l'incertitude du marché, ce qui, en retour, augmente le
cash-flow et la rétention de clientèle. Dès lors, une fois l'exécution de la stratégie lancée, il
faut être en mesure de la reformuler sur la base des modèles et des tendances provenant de
l'information en temps réel.

En raison de son objectif principal visant à générer de la valeur, la Supply Chain est parfois
désignée par l'expression "value delivery network". De façon schématique, le Supply Chain
Management pourrait être : un ensemble de flux (physiques, informatifs et financiers) qui est
synchronisé avec l'aide des différentes structures humaines constitutives d'une chaîne de
valeurs au service du client dans un but d'économie et d'optimisation.

Contrairement à certaines idées reçues, le Supply Chain Management ne désigne pas


uniquement une famille de produits logiciels d'entreprises destinés à faciliter la gestion de
ladite chaîne.

Le Supply Chain Management définit l'ensemble des ressources, moyens, méthodes, outils et
techniques destiné à piloter le plus efficacement possible la chaîne globale
d'approvisionnement.

Il s'agit en effet d'anticiper les besoins et d'être en mesure de délivrer le juste produit, là où il
faut, lorsqu'il le faut, tout en assurant une maîtrise optimale des coûts et de la qualité.

Cette notion de pilotage dépasse largement la seule gestion technique des flux. Il s'agit en
effet de bousculer les idées reçues afin d'établir de solides coopérations avec l'ensemble
des partenaires de la chaîne logistique dans un esprit d'avantage concurrentiel partagé.

Nous examinerons dans quelle mesure la gestion de la chaîne logistique (GCL) (en anglais
supply chain management : SCM) est l'activité qui consiste à améliorer la gestion des flux
physiques au sein de l'entreprise et avec son environnement lui permettant de réaliser des
marges bénéficiaires substantielles. Il conviendrait aussi de cerner la corrélation entre
l'optimisation de la qualité de service et l'augmentation des ventes et / ou des parts de
marché.

La différence entre la logistique et le Supply Chain Management

La logistique représentait traditionnellement l'activité allant de la mise à disposition des


produits finis par l'usine ou le négociant jusqu'à la livraison au client. Elle s'est désormais
fondue dans le concept de Supply Chain Management ou SCM dont l'objectif est d'optimiser la
gestion des flux physiques et des flux d'information le long de la chaîne logistique depuis le
fournisseur du fournisseur jusqu'au client du client.

Elle est donc présente à tous les niveaux de l’entreprise, aussi bien au niveau opérationnel
(pour la gestion des flux physiques de marchandises par exemple), au niveau tactique (pour
définir les organisations et piloter ces flux à moyen terme), qu’au niveau stratégique – pour
définir les grandes orientations à long terme.

Planifier toute l'activité de l'entreprise, achats, production et distribution des produits, en se


calant sur la demande des clients, telle pourrait être une définition synthétique de
l'optimisation de la Supply Chain.

La « Supply Chain » n'est pas une fonction de l'entreprise, ce n'est pas non plus un service
achetable à un prestataire de service, ce n'est pas un module informatique, c'est en fait une
démarche de fonctionnement qui vise à assurer une gestion et une synchronisation de
l’ensemble des processus qui permet à un ou plusieurs systèmes clients / fournisseurs de
prendre en compte et de répondre aux attentes des clients finaux (du fournisseur du
fournisseur au client du client).
On peut dire alors que la « Supply Chain » contient toutes les activités associées au flux et à la
transformation des biens, depuis les matières premières jusqu’au produit fini livré à
l’utilisateur, ainsi que les flux d’informations associées. c’est que la « Supply Chain
Management » se définit alors comme l’intégration de ces activités afin d’engendrer un
avantage compétitif pour l'entreprise en mettant la satisfaction des besoins client au coeur du
système.