Vous êtes sur la page 1sur 8

06/04/2019

FSJES-USMBA-Fès
Master FCA: Finance, Contrôle et Audit
Année Universitaire: 2018-2019

Cpté approfondie
Prof: A. BADIS

CHAPITRE 4 : OPÉRATIONS
EN MONNAIES ÉTRANGÈRES

Problématique et spécificités :
Contrats, factures en monnaies étrangères + Cours de
change flottants + Paiement ne se faisant pas au
comptant.
Créances et dettes/Opérations avec l’étranger+ libellées
en devises: converties et enregistrées en dirhams sur la
base du cours de change au jour de l’opération: date de
facturation, date du contrat/accord, date de paiement
en ce qui concerne les avances et acomptes.
La variation du cours des devises/dh : variations des
valeurs des créances ou des dettes enregistrées en dh;
Risque de perte ou chance de gain du fait de l'évolution
des cours entre la date de l’opération et la date du
règlement;

1
06/04/2019

Créances // Dettes // Dépréciation // Appréciation.


Cas 1: Naissance des créances ou des dettes et leur
règlement pendant le même exercice.
Pertes ou gains de change: à inscrire dans les charges
financières ou les produits financiers.
Les écarts constatés entre la VE et le règlement = des
pertes ou des gains de change à inscrire dans les ch.
financières ou les pdts financiers de l’ex.
Cas 2: Naissance des créances ou des dettes et leur
règlement dans 2 exercices différents:
A la date de clôture des comptes les créances et les
dettes libellées en monnaies étrangères sont
converties sur la base du dernier cours de change.

1- Evaluation à l’entrée dans le patrimoine:


On retient le cours du jour de l’opération, c-à-d celui
du jour de la facturation ou du contrat.
Exemple 1: Le 1/11/N, une Ese vend des
marchandises à un client français pour 15 000 euros
(€). Facture payable dans deux semaines par virement
bancaire.
Au 1/11/N, le cours de l’euro est de 10,6 dh.
Cas 1: Le 15/11/N, Cours de change: 1€ = 10,45 dh;
Cas 2: Le 15/11/N, Cours de change: 1€ = 10,70 dh.

2
06/04/2019

Exemple 2: D’un dossier d’importation de mdses par


une Ese en date du 1/2/N, on extrait les inf° suivantes:
Facture de l’exportateur allemand: 90 000 €; payable
le 15/2/N par virement bancaire.
Facture de l’ODEP Casa / Chèque: 25 000 dh HT; TVA:
20%;
Facture du transporteur / Chèque: 12 000 dh HT; TVA:
14%;
Quittance de douane / payable dans 10 jours: 56 000
dh (DD), TVA: 120 000 dh.
Taux de change le 1/2/N: 1€ = 10,55 dh
Taux de change le 15/2/N:
Cas 1: Cours de change: 1€ = 10,40 dh
Cas 2: Cours de change: 1€ = 10,60 dh.

Exemple 3: Le 1/3/N, une Ese emprunte 250.000 €


auprès d’une banque allemande. L’emprunt est
remboursable en 5 fractions égales. Les intérêts
annuels, au taux de 12%, sont payables au 1 mars de
chaque année. Au jour de la conclusion du contrat, le
cours de l’euro est: 1€ = 10,75 dh.
2- A la date de l’arrêté des comptes
Les créances et les dettes figurent dans le bilan après
leur conversion en dh sur la base du dernier cours de
change.
Les différences entre la VE (valeur historique) et la
valeur d’inventaire découlant de la conversion au taux
à la clôture font apparaitre:

3
06/04/2019

-Des pertes latentes dans le cas d’augmentation des


dettes ou de diminution des créances;
-Des gains latents dans le cas de majoration des créances
ou de minoration des dettes.
Ces écarts de conversion sont inscrits en contrepartie des
variations des créances et dettes:
•À l’actif du bilan pour les pertes latentes dans les
rubriques « ECA » de l’actif immobilisé et l’actif circulant;
•Au passif du bilan pour les gains latents dans les
rubriques « ECP » du financement permanent et du passif
circulant.
En application du principe de clarté et de prudence:
-Il n’est pas opéré de compensation entre gains latents et
pertes latentes (sauf exceptions prévues par le CGNC);

-Les gains latents ne sont pas inscrits dans les produits


car non encore réalisés;
-Les pertes latentes, représentant un risque de
change à l’inventaire, entrainent la constitution de
provision pr R&C de caractère durable pour les
créances et les dettes à + d’1 an, ou de provision pr
R&C du PC pr celles à – d’1 an d’échéance à la date du
bilan.
-Exemple 4: Revenons à l’exemple 3 et supposons
qu’au 31/12/N, le cours de change est de 1€ = 11 dh.

4
06/04/2019

3- A la date de leur règlement


Les pertes et les gains sont alors certains; ils doivent
donc être comptabilisés en tant qu’éléments du
résultat financier: G. change (7331) et P. change
(6331).
Si une provision pour perte de change avait été
comptabilisée, elle devient alors sans objet et devrait
être rapportée au résultat de l’ex du règlement.

Exemple 5: Le 1/12/N, une Ese vend des mdses à un


client espagnol à un prix de 80 000 € payable dans 60
jours (31/1/N+1).
Au 1/12/N, le cours de l’euro est de 10,5 dh.
A la clôture de l’exercice N, le cours de l’euro est de 11
dh.
Le 31/1/N+1, le client français règle le montant de
l’opération par virement bancaire. A cette date, le le
cours de l’euro est de 10,8 dh.
TAF:
Passer toutes les opérations nécessaires dans le
journal de l’Ese.
Déterminer les impacts fiscaux de ces opérations.

5
06/04/2019

Exemple 6: suite des exp 3 et 4.


Exemple 3: Le 1/3/N, une Ese emprunte 250.000 € auprès
d’une banque allemande. L’emprunt est remboursable en
5 fractions égales. Les intérêts annuels, au taux de 12%,
sont payables à terme échu, au 1 mars de chaque année.
Le jour de la conclusion du contrat, le cours de l’euro est:
1€ = 10,75 dh.
Exemple 4: Revenons à l’exemple 3 et supposons qu’au
31/12/N, le cours de change est de 1€ = 11 dh.
----
Le 1/3/N+1, date à laquelle le taux de change est de 11,5
dh, l’Ese a effectué le 1er remboursement annuel. Elle a
en outre procédé au paiement des intérêts annuels.
Le cours de change le 31/12/N+1: 11,3 dh.

Cas de l’existence d’une couverture de change


Opération en devises + Opération parallèle de couverture
de change: Provision constituée à concurrence du risque
non couvert.
Définition de la couverture de change:
Technique consistant à effectuer une opération sur devise
en sens inverse de l’opération à couvrir.
On devient créancier et débiteur de la même somme en
devises ; le risque de gain ou de perte se trouve annulé.
Méthodes de couverture de change :
-Emprunt contracté (ou prêt consenti) en devises auprès
d’un établ financier et remboursable au même terme que
l’opération à couvrir;
-Achat (ou vente) à terme de devises.

6
06/04/2019

Conséquences de la couverture de change: L’Ese


constitue une prov limitée au risque non couvert.
Deux situations sont à distinguer:
•Couverture de change ne fixant pas le cours de la
monnaie étrangère à l’échéance:
Deux opérations de sens inverse (Créance/Dette)
conclues dans la même devise et à la même échéance.
Couverture sans connaissance, à l’avance, du cours de la
devise à la fin 2 opérations. D’où:
-Constatation des écarts de conversion / clôture des
cptes;
-Constitution d’une provision pour perte de change à
concurrence du risque non couvert.

Exemple:
Une Ese marocaine a effectué les 2 opérations
suivantes:
-Le 1/8/N: Achats de marchandises à un frs allemand
pour un montant de 70 000 € (1€= 10,75 dh). Date de
paiements le 31 octobre N+1.
-Le 20/8/N: En couverture, souscription à un emprunt
émis par une bq européenne en euro pour un
montant de 60000€ (1€= 11 dh) remboursable le 31
octobre N+1.
Déterminer le montant de la provision à constituer,
sachant que le 31/12/N, le cours du dh / € est: 1 € =
11,10 dh.
Passer les écritures d’inventaire.

7
06/04/2019

•Couverture de change fixant le cours de la devise à


l’échéance:
C’est le cas le + fréquent dans la pratique.
Achats (ou ventes) à terme de devises. D’où: créances
ou dettes.
Le cours de la devise à l’échéance est connu;
l’opération en devises se transforme en une opération
en dh.
La différence entre le montant enregistré initialement
et celui fixé par référence à ce crs = un gain ou une
perte.
A l’inv, aucune régul° n’est à effectuer quelle que soit
l’évolution.

D’où:
-Le montant en dh qui résulte de l’application des taux
figurant dans les contrats est considéré définitif ;
-Gains ou pertes de change enregistrés dans l’exercice
pendant lequel la couverture de change est
intervenue;
-Aucun écart de conversion n’est à enregistrer.
Exemple:
Le 5/11/N, achat de mdses à l’étranger payable le
31/3/N+1. Prix d’achat: 150 000 € (1 € = 10,5 dh). Le
5/12/N, couverture de change par un achat à terme
d’un montant identique au cours de 1 € = 10,75 dh.