Vous êtes sur la page 1sur 3

Bulletin officiel n° 2341 du 06/09/1957 (6 septembre 1957)

Dahir n° 1-56-093 du 10 hija 1376 (8 juillet 1957) concernant l'organisation


des services médicaux du travail.

LOUANGE A DIEU SEUL!

(Grand sceau de Sidi Mohammed ben Youssef)

Que l'on sache par les présentes - puisse Dieu en élever et en fortifier la teneur !

Que Notre Majesté Chérifienne,

Vu le dahir du 13 chaabane 1366 (2 juillet 1947) portant réglementation du travail dans les établissements
industriels et commerciaux et les dahirs qui l'ont modifié ou complété,

A Décidé ce qui suit :

Article Premier : Les établissements et les employeurs dont la liste sera déterminée par décret devront organiser
des services médicaux du travail.

Ces services seront assurés par un ou plusieurs médecins qui prendront le nom de médecins du travail et leur
rôle essentiellement préventif consistera à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail,
notamment en surveillant les conditions d'hygiène du travail, les risques de contagion et l'état de santé des
travailleurs.

Article 2 : Suivant l'importance des entreprises, les services médicaux du travail pourront être propres à une
seule entreprise ou communs à plusieurs. Dans ce dernier cas, le service interentreprises sera doté de la
personnalité morale et de l'autonomie financière.

Des décrets pris en conseil de cabinet détermineront les obligations auxquelles sont soumis les médecins du
travail, les conditions d'organisation, de financement par les employeurs et de fonctionnement des services
médicaux du travail.

Article 3 : A partir d'une date qui sera fixée par décret, un diplôme sanctionnant des études supérieures de
médecine ou d'hygiène du travail sera obligatoire pour l'exercice des fonctions de médecin du travail.

Article 4 : La procédure de mise en demeure prévue à l'article 49 du dahir du 13 chaabane 1366 (2 juillet 1947)
susvisé sera applicable aux prescriptions du présent dahir et des décrets pris pour l'exécution de ce dernier dahir.

Article 5 : Les infractions aux dispositions du présent dahir et des décrets pris pour son exécution seront
constatées par les agents chargés de l'inspection du travail.

Elles seront passibles des sanctions prévues au titre V du dahir susvisé du 13 chaabane 1366 (2 juillet 1947).

Fait à Rabat, le 10 hija 1376 (8 juillet 1957).

Enregistré à la présidence du conseil,


le 10 hija 1376 (8 juillet 1957) :
Bekkaï.
This document was created with Win2PDF available at http://www.daneprairie.com.
The unregistered version of Win2PDF is for evaluation or non-commercial use only.