Vous êtes sur la page 1sur 5

Thème 1.

Chapitre 1 Unité et diversité des individus au sein


d’une espèce

Comment expliquer la stabilité génétique au sein d’une espèce ?


Comment expliquer les variations individuelles au sein d’une espèce ?

Ppt (rappels)

Espèce : ensemble d’êtres vivants qui en général se ressemblent, qui peuvent se reproduire
entre eux et dont la descendance n’est pas stérile.

Tous les Hommes appartiennent à la même espèce. .


Ils possèdent des caractères partagés (communs), propres à l’espèce humaine (caractères
spécifiques de l’espèce). Pour chaque caractère, les individus présentent des particularités, des
variations individuelles, les caractères individuels qui permettent de les distinguer. Ainsi,
chaque individu est unique.

Les caractères qui se transmettent dans les générations successives sont des caractères
héréditaires. Certains peuvent sauter une ou plusieurs générations.
Les facteurs environnementaux, les conditions de vie peuvent modifier certains de ces
caractères mais les modifications ne sont pas transmissibles.

Les informations qui déterminent les caractères héréditaires constituent le programme


génétique. Celui-ci se situe dans le noyau des cellules. Les chromosomes sont le support de ce
programme génétique.

Dans l’espèce humaine, la plupart des cellules d’un individu possède 23 paires de chromosomes.
22 paires sont identiques chez l’homme et la femme. La 23ième paire diffère, la paire de
chromosomes sexuels qui détermine le sexe de l’individu : XY chez l’homme, XX chez la femme.

Un caryotype est une représentation des chromosomes d’une cellule dans laquelle ils sont
classés par paire selon leur forme et leur taille. Il est caractéristique de l’espèce.
.
I- Du chromosome à l’information génétique

A- La constitution des chromosomes.

L’ADN est la principale molécule qui constitue les chromosomes.


ADN = Acide DésoxyriboNucléique.

Quand la cellule ne se divise pas, la molécule d’ADN est sous forme de filaments déroulés, elle
est décondensée, les chromosomes ne sont pas visibles dans la cellule. Quand elle se divise, la
molécule d’ADN s’enroule, se compacte. Elle est sous forme condensée. Les chromosomes sont
alors visibles.

Schéma d’un chromosome à 2


molécule d’ADN
chromatides identiques
(2 molécules d’ADN identiques)

centromère chromatide

une paire de
chromosome

Exemple de caryotype

chromosome à 2
chromatides
B- Les chromosomes, supports des gènes

Chaque chromosome porte de nombreux gènes.


Un gène est un morceau d’ADN qui contient une information (=information génétique) à l’origine
d’un caractère héréditaire.
Pour chaque paire de chromosomes, un gène occupe la même position sur chacun des deux
chromosomes.
Chaque individu de l’espèce humaine possède les mêmes gènes, localisés au même endroit.
L’ensemble des gènes d’un individu est appelé génome.
Le plus souvent, plusieurs gènes entre en jeu pour la mise en place d’un seul caractère (un seul
gène par exemple pour le groupe sanguin, mais plusieurs pour la couleur de la peau ou celle des
cheveux)

Exemple : La paire de chromosome 9 porte le gène groupe sanguin

C- Gènes, allèles et diversité

Si tous les individus d’une même espèce ont les mêmes gènes, d’où viennent les différences ?

Chaque gène existe en plusieurs versions appelées allèles du gène. Ces allèles sont à l’origine des
variations qui existent pour chaque caractère et expliquent la très grande diversité observée au
sein d’une espèce.
Les chromosomes d’une paire possèdent les mêmes gènes mais peuvent présenter tous les deux
le même allèle ou des allèles différents. Dans ce dernier cas, soit les deux allèles s’expriment
ensemble (c’est-à-dire que l’information qu’il porte va être exploitée par la cellule), soit un seul
des deux s’exprime, l’allèle dominant (l’information de l’autre allèle n’est alors pas exploitée).
Voir correction de l’activité 1, l’exemple des groupes sanguins

Individu du groupe AB : possède l’allèle a et l’allèle b

Les 2 chromatides Le gène ne peut pas être


doivent être identiques à des endroits différents

On peut représenter les chromosomes par un seul « bâton »


puisque les 2 chromatides sont identiques.

Une paire de chromosome

Le phénotype obtenu est groupe sanguin AB


Autre exemple :

Gène Couleur : allèle B dominant, à l’origine d’une couleur bleue


allèle v à l’origine d’une couleur verte

On peut représenter les chromosomes par un seul « bâton »


puisque les 2 chromatides sont identiques.

Une paire de chromosomes

Le phénotype obtenu pour la couleur est bleu.

Les allèles sont à l’origine des différences dans les caractères héréditaires entre les individus
d’une même espèce. Ils sont responsables de la diversité génétique.