Vous êtes sur la page 1sur 10

PLAN

Introduction...................................................................................................................2

Axe I : La transformation numérique pour les PME marocaines............................................................3

Section 1 : Définition des PME marocaines et la transformation numérique...............................3

Section 2 : La transformation numérique pour les PME marocaines.............................................3

Axe II : Les enjeux de la transformation numérique pour les PME marocaines.....................................4

Section 1 : Les défis de la transformation numérique pour les PME marocaines..........................4

Section 2 : Les bénéfices de la transformation numérique pour les PME marocaines..................5

Axe III : Transformation numérique : Plan d’action des parties prenantes............................................6

Section 1 : Les étapes clés pour réussir la transformation numérique de la PME........................6

Section 2 : Les stratégies mises en œuvre pour stimuler la transformation numérique des PME
marocaines..................................................................................................................................7

Conclusion.....................................................................................................................9

Webographie...............................................................................................................10

1
INTRODUCTION
Bonjour, nous allons vous présenter un exposé sur les PME marocaines à l’ère de la
transformation numérique.

A l’image de la révolution industrielle qui a profondément modifié la société du 19


éme siècle, la transformation numérique bouleverse notre société actuelle. Elle fait
désormais partie intégrante de notre quotidien et surtout elle est amenée à se
développer et à s’intensifier dans les prochaines années. Entreprises, employés ou
clients, personne ne peut y échapper.

Qu’elle suscite l’intérêt, la peur ou l’indifférence, la transformation numérique est


un sujet très vaste couvrant un large périmètre et des domaines variés. BIG DATA,
intelligence artificielle, objets connectés ... autant de mots qui peuvent semblés barbares
et qui bien souvent incitent les PME marocaines à penser que cette voie reste réservée
aux grandes entreprises.

La complexité apparente du sujet, les compétences nécessaires, les budgets perçus


comme important sont autant de facteurs qui font penser aux dirigeants des PME
marocaines que la transformation numérique n’est pas pour eux. Or les PME marocaines
ont de nombreux atouts contrairement aux grandes entreprises, elles conservent en
général une certaine agilité organisationnelle, les prises de décision sont plus rapides et
les changements plus faciles à insuffler dans la mesure où elles sont bien accompagnées.

Par conséquent et à travers cet exposé notre problématique sera :

La transformation numérique : quels enjeux pour la PME


marocaine ?

2
AXE I : La transformation numérique pour les PME marocaines

Section 1 : Définition des PME marocaines et la transformation numérique

1. Définition de la PME marocaine


Quand on parle de la PME et TPE, on évoque sans conteste un organe essentiel de l’économie
nationale. Les petites et moyennes entreprises représentent l’essentiel du tissu entrepreneurial, soit
une proportion dépassant les 95%. Ces entités jouent un rôle primordial dans la promotion de la
dimension sociale ainsi que dans le développement économique et territorial. En effet, les PME sont un
facteur primaire de promotion de l’emploi et de partage des richesses. Elles représentent une large
population de fournisseurs au service de l’industrie nationale et des investisseurs directs étrangers. Elles
représentent également un enjeu crucial pour le Maroc de demain. En effet, la compétitivité de
l’économie marocaine dépend de la solidité et de la performance de la PME. C’est dans cette optique
qu’une place de choix a été attribuée à ces unités productives.
Jusqu’en Juillet 2002, il n’existait pas de définition officielle de la PME au Maroc, jusqu’alors on
distingue traditionnellement deux types de critères d’identification. D’une part, les critères quantitatifs,
ils sont nombreux et portent sur les différents éléments constitutifs de l’activité de l’entreprise. Il s’agit
de l’effectif, du CA, de la VA, du CS, de l’implantation et du marché. D’autre part, des critères qualitatifs
qui sont utilisés non seulement pour compléter les premiers, mais aussi pour donner une idée précise de
la PME puisqu’ils renseignent sur sa structure interne, son organisation et ses méthodes de gestion.
Toutefois, la définition de la loi 53-00 formant « Charte de la PME », cette catégorie d’entreprises
a une définition officielle. Par ailleurs, les PME doivent répondre aux deux conditions suivantes :
- Avoir un effectif permanent ne dépassant pas 200 personnes.
- Avoir réalisé, au cours de deux derniers exercices, soit un CAHT inférieur à 75 millions de DH,
soit un total de bilan inférieur à 50 millions de DH.
Cette charte propose également des critères spécifiques aux entreprises nouvellement crées
(c.à.d. celles qui ont moins de deux années d’existence), considérées comme PME les entreprises ayant
managé un programme d’investissement initial inférieur à 25 millions de DH et respectant un ratio
d’investissement par emploi inférieur à 250000 DH.

2. Définition de la transformation numérique


La transformation numérique, parfois appelée la transformation digitale, est une transformation
en profondeur de l’activité d’une entreprise ou organisation au niveau de son activité, de son processus,
de ses compétences et du business modèle afin de tirer parti des changements et opportunités liés au
mélange de technologie digitale.
Elle signifie aussi l’application des capacités digitales aux processus, produits et biens pour
améliorer l’efficacité, augmenter la valeur apportée au client, gérer les risques et découvrir de nouvelles
opportunités de monétisation.

Section 2 : La transformation numérique pour les PME marocaines


Les PME marocaines remplacent rapidement leurs interactions traditionnelles par des expériences
numériques optimisées par les avancées technologiques. Cela se produit souvent non pas parce que les
PME marocaines choisissent la transformation, mais parce qu’elles doivent se transformer pour survivre.
Le marché en est venu à attendre des expériences numériques efficaces de la part de ses entreprises, et

3
une PME marocaine qui ne s’adapte pas à ce nouveau modèle de client numérique sera abandonnée.
Les trois aspects d’une PME marocaine afin qu’elle puisse continuer à évoluer au même rythme que la
technologie sont :
- Améliorer le processus :
La nouvelle technologie permet aux entreprises d’automatiser les processus les plus
simples et de réduire les intermédiaires pour les processus les plus complexes. Cela rend les
entreprises plus agiles et leur permet d’utiliser leur capital humain de manière plus efficace.
- Trouver des nouvelles sources de revenus :
Des possibilités profitables qui n’étaient peut-être pas accessibles aux entreprises au début
peuvent l’être à présent grâce aux nouvelles technologies.
- Créer des expériences plus personnalisées et attrayantes pour les clients :
Les clients modernes s’attendent à ce que les entreprises les écoutent et répondent à leurs
besoins spécifiques. La technologie à évolué pour servir ce but précis.

AXE II : Les enjeux de la transformation numérique pour les PME marocaines
La transformation numérique ou bien digitale est sans conteste l’une des priorités stratégiques
de toutes les organisations. C’est également un enjeu majeur pour le développement des PME
marocaines, notamment avec l’essor des nouvelles technologies.

Dans la conjoncture économique actuelle, la transformation digitale et l’utilisation de toutes les


technologies digitales disponibles permettent à toutes les PME marocaines d’améliorer leurs
performances et contribuent à l’amélioration de leurs productivités .

La transformation digitale se traduit en effet à 3 niveaux :

 Le business model :

C'est-à-dire que la transformation numérique révolutionne les modèles traditionnelles en les


rendant disruptifs.

 Le parcours client :

C’est que avec la pénétration de la technologie, le client est désormais plus connecté, plus
mobile, plus exigeant, ainsi la transformation digitale permet de mieux s’adapter pour mieux
répondre aux besoins croissants des clients.

 Le parcours métier :

L’offre se voit de plus en plus digitalisé, cela devient un préalable pour la PME marocaine.

Section 1 : Les défis de la transformation numérique pour les PME marocaines
La transformation numérique est vitale pour les PME, Certaines PME marocaines sont entrées dans la
course numérique, d’autres pas encore. Donc on va poser la question quels sont les défis que les PME
marocaines rencontrent lors de l’application de la transformation numérique ?

4
Pour répondre à cette question une étude a été mené par le cabinet officium et l’observatoire
marocain des pratiques de management en collaboration avec la fédération du commerce et service.

Les résultats de cette enquête qui ont été présentées le Mardi 8 janvier 2019, lors d’une conférence
de débat, montrent d’abord qu’il y a une prise de conscience par les PME marocaines quant à
l’importance stratégique du digitale.

Toutefois, ces PME marocaines ont des défis dont :

 L’élément humain : Les PME marocaines disent qu’elles ont besoin d’hommes et
femmes capables d’opérer et surtout de s’adapter à la révolution numérique.
 Le financement de leur passage au numérique : C’est un investissement qui
nécessite des charges supplémentaires importantes.
 L’accompagnement méthodologique : Les PME marocaines disent qu’elles savent quoi
faire mais pas comment faire, elles manquent des méthodes de travail.

Section 2 : Les bénéfices de la transformation numérique pour les PME marocaines
En ce qui concerne les PME marocaines 30,8 % disent qu’elles ont introduit le digital dans leurs
processus d’activité alors que 32,9 % n’ont pas encore sauté le pas.

Donc on pose la question, quels sont les bénéfices du digital pour les PME marocaines ?

Le numérique représente un gain de croissance et de productivité pour les PME marocaines, parmis
les avantages que les PME marocaines bénéficient lors de l’adaptation de la transformation numérique
on trouve :

 L’optimisation de la performance :

Le principal effet et le principal objectif de la transformation numérique est d’augmenter


la productivité en simplifiant l’accès et la circulation des données au sein des différents
services d’une même entreprise et donc la collaboration et les échanges entre les salariés.

 Meilleure communication / plus rapide et plus informelle :

Réduire le temps de diffusion des informations et le temps de réponse pour doper la


productivité.

 Meilleure expérience collaborateur et une nouvelle relation client :

C’est l’utilisation des messageries instantanés et les réseaux sociaux d’entreprise qui aura
comme effet de rendre moins formel et plus convivial le ton employé lors des échanges
entre les salariés et parfois même avec les clients.

On peut aussi citer d’autres avantages comme :

 L’automatisation des tâches répétitives permet une meilleure optimisation du temps


de travail pour atteindre un résultat donné.
 Gain de temps dans les process.

5
 La communication moins cher, car elle est mieux ciblée.
 Pouvoir collecter une grande quantité de données sur les clients pour affiner la cible
de l’entreprise.1

Pour terminer cet axe on constate que pour rester compétitive, les PME marocaines doivent
impérativement s’adapter et innover, donc le digital est nécessaire pour perdurer.

Axe III : Transformation numérique : Plan d’action des parties prenantes

Section 1 : Les étapes clés pour réussir la transformation numérique de la PME

La transformation digitale n’est pas réservée aux grands groupes et aux start-ups. Elle concerne
tous les secteurs, toutes les tailles de structures, même les PME ont les moyens de s’adapter, car le
premier obstacle à la transformation n’est pas le manque de moyens, mais l’absence de vision. Il est
urgent pour les PME de revoir leur stratégie et leurs business modèles face à de nouveaux concurrents,
mais aussi de repenser leur organisation interne.

Ainsi, La transformation numérique de la PME ne passe pas par une étape mais plutôt par plusieurs :

 Initier la réflexion stratégique : à ce niveau, la prise de conscience de la nécessité de


se transformer est la première étape à franchir par les PME.
 Faire le point sur les besoins : savoir quelles sont les nouvelles compétences et les
nouveaux métiers qui seront indispensable à la PME dans le cadre d’une
transformation digitale.
 Impliquer les collaborateurs : les intégrer dans le projet dès le début du processus
permet à chacun de comprendre la stratégie et ses enjeux, se sentir impliqué et
d’être en capacité de l’appliquer au quotidien.
Cela passe par un effort pour expliquer le sens du projet et répondre à leurs
inquiétudes. Il faut leur montrer les avantages concrets qu’ils pourront en retirer de
cette transformation digitale.

 Repenser la formation en entreprise : les mutations technologiques sont rapides et


la formation des salariés doit se faire en continu afin d’éviter l’obsolescence des
compétences.
 Déployer les bons outils digitaux : une fois que les besoins sont identifiés, on peut
parler technologies qui font partie des réponses à ces besoins. Dans ce cadre, autant
de technologies qui accéléreront la transformation numérique se représentent
comme par exemple le Cloud, intelligence artificielle, RES, big data.. Et qui dit
digitalisation dit également cyber sécurité ; il faut choisir une offre de Cloud adaptée
à ses besoins afin de sécuriser ses données.

Même si le digital offre de nombreuses opportunités, il faut savoir adopter la bonne méthodologie
pour les saisir.

6
Section 2 : Les stratégies mises en œuvre pour stimuler la transformation
numérique des PME marocaines

 Les stratégies nationales

 Maroc Numeric 2013

Maroc Numeric 2013 est un plan stratégique que chapeaute le Ministre du Commerce, de
l’Industrie et des Nouvelles Technologies Abdelkader Amara. Lancée en octobre 2009 sous la présidence
du Roi Mohammed VI, cette stratégie a été dotée d’un budget de 5.2 milliards de dirhams. Elle
ambitionne d’ériger le Royaume en un hub technologique qui soit générateur de richesse, avec des
entreprises et des individus bien ancrés dans une mondialisation qui avance à pas effrénés.

Elle s'articule autour de différents axes tels que la transformation sociale, les services publics
orientés usagers (e-gov), le développement de l’industrie et l’informatisation des PME.

La méconnaissance de la rentabilité de l’investissement et la résistance au changement ont été


identifiés comme étant les principaux freins à l’informatisation du PME. Ainsi, pour lever ces freins des
ambitions ont été fixés parmi lesquels :

- Soutenir l’informatisation des PME des filières à fort enjeu PIB (telles que la textile-
habillement, la cuire, l’agro alimentaire, l’automobile)
- Sensibiliser, initier et inciter les PME à l’usage des TI. Dans cette initiative des formations TI ont
été proposées notamment un programme national d’initiation gratuite des dirigeants PME aux
TI.
Ainsi, selon le ministre du commerce, de l’industrie et des nouvelles technologies Abdelkader
Amara, le taux d’équipement des entreprises en matériel informatique ou en connexion à connu une
forte évolution, passant de 56% en 2010 à 83% en 2012.

 Maroc digital 2020

En vue d’assurer la continuité de la dynamique créée par la précédente stratégie nationale et de


booster davantage le développement du secteur de l’économie numérique, une nouvelle vision pour le
digital à l’horizon 2020 a été élaboré. Cette stratégie vise à connecter 20% des PME marocaines.

 Agence Nationale pour la promotion des petites et moyennes entreprises – Maroc PME :

ANPME : Maroc PME a pour mission de soutenir l’émergence d’un éco système entrepreneurial
national compétitif. A travers ses différents programmes, l’agence soutient différents profils
d’entreprises et d’entrepreneurs marocains dans la modernisation et le développement de leur activité.
Cela passe également par la digitalisation et l’utilisation des nouvelles technologies au profit de la
performance de l’entreprise.

 Programme Moussanada TI : il s’agit d’un programme d’accompagnement des PME


dans leurs projets de modernisation SI, et ce à travers la mise en place d’une

7
subvention pour l’acquisition des solutions d’informatisation sectorielle. Cette
subvention s’élèvera à près de 60% de l’investissement TI.
 Programme Rawaj-TI consiste à moderniser les commerces de proximité grâce à
une solution tout secteur pour la gestion du stock et des transactions commerciales.
 Programme Inftiah vise, lui à équiper les PME en solution informatique
comprenant ordinateurs ou tablettes, logiciel de gestion commercial et connexion
3G.

8
CONCLUSION

En guise de conclusion, la transformation numérique doit être appréhendée comme


un véritable projet.

Premièrement, la question pour une PME n’est plus de savoir si elle va passer au
digital, mais plutôt comment elle va piloter ses équipes lors de cette transformation
profonde des processus internes. La transformation numérique passe par une
modification complète du traitement des données et des flux de communication interne
et externe ainsi que de repenser certaines méthodes de travail.

Deuxièment, les moyens financiers constituent un enjeu majeur pour les PME
marocaines. Donc il est opportun de se poser le sujet sous un autre angle à savoir :
« Combien cela nous coutera si nous y allons ? » Ce changement de prisme modifie
complètement la façon d’appréhender le projet de la transformation numérique.

En outre, il est bon de rappeler que, si l’investissement est nécessaire, il est souvent
surestimé à priori par les dirigeants. Il est donc essentiel pour la PME marocaine de
s’entourer de professionnels qui sauront l’accompagner dans cette voie bénéfique, voire
indispensable pour son développement.

La transformation numérique généralement, considérée comme facteur de


croissance, touche tous les secteurs d’activité et tous les services d’une organisation pour
permettre une harmonisation et une collaboration au sein des PME. Mais son
déploiement même si source d’optimisation des processus doit être préparé en amont.

9
WEBOGRAPHIE

https://www.digitall-conseil.fr/transformation-digitale-comment-les-pme-
et-tpe-peuvent-elles-faciliter-lacquisition-de-nouvelles-competences/

https://www.libe.ma/La-digitalisation-un-veritable-levier-de-croissance-
pour-les-TPME-marocaines_a109849.html

http://aujourdhui.ma/economie/le-digital-comme-levier-de-la-
transformation-de-leconomie-le-maroc-a-lere-du-tout-numerique

https://lnt.ma/strategie-maroc-numeric-2013-bientot-a-son-terme/

http://www.egov.ma/sites/default/files/Maroc%20Numeric%202013.pdf

https://en.unesco.org/creativity/periodic-reports/measures/strategie-
maroc-digital-2020
Magazine : TELQUEL Numéro 878 DU 1 AU 7 novembre 2019. 

TELQUEL Numéro 878 DU 1 AU 7 novembre 2019. 

Le Matin .ma

Conférence de débat : cabinet officium et l’observatoire marocain des pratiques de management


en collaboration aves la fédération de commerce et des services .

10