Vous êtes sur la page 1sur 22

CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE ET D'AUDIT NICOLAS KOUVAHEY

Expert Comptable, Commissaire aux Comptes, Inscrit au Tableau de l'ONECCA-Mali


NIK Audit - Représentant au Mali de Deloitte & Touche
AUDIT - COMPTABILITE - CONSEIL - INFORMATIQUE - FORMATION

EUROLAIT MALI SA

INTERIM DU COMMISSARIAT AUX COMPTES

PERIODE DU 01/01/2016 AU 30/09/2016

---------------------------

LETTRE DE RECOMMANDATIONS A LA DIRECTION

DECEMBRE 2016

               
HAMDALAYE ACI, Rue 310 Commune IV côté Est du terrain de Réal - B.P. 3223 Bamako - R. C. N° MA.BKO.2006.A.3284 - Identification Fiscale N° : 082200071 T
Tél.:(223) 20 21 98 24 - Fax : (223) 20 21 03 95 - E-mail : nikaudit@orangemali.net / ccabinetnicolas@yahoo.fr
Bamako, le 16 Décembre 2016

Monsieur le Président du Conseil


d’Administration de EUROLAIT MALI SA

BAMAKO

Monsieur le Président,

En exécution de la mission de Commissariat aux Comptes qui nous a été confiée, nous avons effectué
un intérim portant sur la période du 01/01/2016 au 30/09/2016.

A l'issue des travaux, nous venons par la présente, vous transmettre nos observations récapitulées
dans la présente Lettre de Recommandations à la Direction de votre Société.

Nous avons procédé à l'examen des procédures comptables et du système de Contrôle Interne.

Cet examen a été effectué pour évaluer la fiabilité des enregistrements comptables et de l'information
financière.

Il ne met donc pas nécessairement en évidence toutes les améliorations qu'une étude spécifique et
plus détaillée pourrait éventuellement révéler.

Il a permis, cependant, de déceler un certain nombre de points nécessitant des améliorations qui font
l'objet de la présente Lettre de Recommandations.

Nous restons à votre disposition pour vous donner toutes les informations complémentaires que vous
souhaiteriez utiles à la suite des présentes observations.

En vous souhaitant bonne réception, nous vous prions d'accepter, Monsieur le Président, nos
salutations distinguées.

Le Commissaire aux Comptes

Nicolas KOUVAHEY
Expert Comptable
Commissaire aux Comptes
Inscrit au Tableau de l’ONECCA-Mali

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 2
SOMMAIRE

I – METHODOLOGIE APPLIQUEE................................................................................................4

II - CONTRÔLE INTERNE............................................................................................................10

III - CONTROLE D’ORDRE JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL...............................................16

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 3
I – METHODOLOGIE APPLIQUEE

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 4
I - METHODOLOGIE APPLIQUEE

1.1 Présentation d’EUROLAIT MALI SA

EUROLAIT MALI SA est une Société Anonyme avec un capital de FCFA 500 000 000 divisé
en 50 000 actions de 10 000 FCFA de valeur nominale. EUROLAIT MALI SA a été créée le 19
Avril 2004. Elle est immatriculée au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier de Bamako sous
le numéro MA. BKO. 2004 M-1202 à la date du 20 Avril 2004 et identifiée fiscalement au Mali
par le numéro 087800514J.
Au 31/12/2008, le Capital a connu une augmentation de FCFA 200 000 000 décidée lors de
l’Assemblée Générale Extraordinaire du 15 Décembre 2008 passant ainsi de FCFA 300 000 000 à
FCFA 500 000 000.

Selon les statuts, EUROLAIT MALI SA a notamment pour objet la fabrication, le


conditionnement et la vente de toutes sortes de produits laitiers, dérivés du lait et tout autre produit
alimentaire, l’importation et la vente des mêmes produits et généralement toutes autres activités se
rapportant à la production, la fabrication et la commercialisation desdits produits.

1.2 Rappel des principes Comptables

La présentation des Etats Financiers issus de la comptabilité, technique d’information financière,


se fondent sur des conventions dénommées principes comptables dont le respect est un des
éléments de la sincérité des comptes.

La compréhension de la comptabilité ne peut être obtenue que si l’Entreprise a utilisé des


conceptions et des méthodes préalablement définies et acceptées de tous.

Nous rappelons ci-après quelques uns des principes comptables adoptés conformément au Système
comptable OHADA et qui permettent d’assurer une présentation fidèle et conforme à la réalité des
données comptables communiquées dans les Etats Financiers.

1.2.1. Principe de continuité d’exploitation

L’Entreprise est normalement considérée comme étant en activité ; c’est à dire devant continuer à
fonctionner dans un avenir prévisible.

1.2.2 Principe de spécialisation des exercices :

L’activité de l’Entreprise est découpée en périodes comptables appelées exercices et ceux-ci sont
autonomes. Des comptes de régularisation ont été servis afin de rattacher à chaque exercice les
charges et les produits qui le concernent effectivement, et ceux-là seulement.

1.2.3 Principe de nominalisme (Principe du coût historique)

Les flux ou mouvements économiques qui traversent l’Entreprise sont enregistrés de façon
définitive à la valeur nominale exprimée en francs de la Communauté Financière d’Afrique (CFA)
courant.

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 5
1.2.4 Principe de prudence :

Ce principe vise à éviter de donner une vue trop optimiste de la situation de l’entreprise. Un gain
doit être comptabilisé lorsqu’il est devenu certain ; au contraire, une charge doit être prise en
compte dès lors que son existence est probable.

1.2.5 Principe de la permanence des méthodes :

Sauf changement exceptionnel, les règles appliquées au cours des périodes annuelles successives
doivent rester fixes afin de permettre la comparaison dans le temps de l’évolution de l’Entreprise.

1.2.6 Principe de l’importance significative :

Toute information ou élément pouvant influencer les utilisateurs des documents doit être fournie et
explicitée.

1.2.7 Principe d’intangibilité du bilan d’ouverture :

Le bilan d’ouverture d’un exercice doit correspondre au bilan de clôture de l’exercice précédent. Il
n’est pas possible d’imputer sur les capitaux propres d’ouverture, ni les produits et charges
afférents à des exercices antérieurs, ni l’incidence de changement de méthode.

1.2.8 Principe de la prééminence de la réalité sur l’apparence :

La réalité économique prime sur l’apparence juridique. Il est donc possible d’inscrire au bilan des
biens détenus dans le cadre d’un contrat de crédit bail et de réserve de propriété, d’inscrire dans les
charges de personnel le coût des services fournis par le personnel extérieur non lié à l’entreprise
par un contrat de travail.

1.2.9 Principe de transparence :

La comptabilité doit se conformer aux règles et procédures édictées par le Système Comptable
OHADA.

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 6
1.3 - Diligences mises en œuvre

Nous avons examiné les comptes d’EUROLAIT MALI SA en mettant en œuvre toutes les
diligences nécessaires afin de nous assurer que les comptes sont réguliers et sincères et présentent
une image fidèle de la situation financière d’EUROLAIT MALI SA pour la période sous revue.
Nous avons, notamment procédé:

- à  la prise de connaissance de la structure et à l’analyse documentaire ;

- à  l’appréciation du Contrôle Interne et à l’analyse préalable des données exceptionnelles ;

- au contrôle des comptes et des situations comptables et financières de la période allant du


01/01/2016 au 30/09/2016;

- à  l’analyse juridique, fiscale et sociale.

1.3.1 Analyse documentaire

Cette phase permet de comprendre le contexte général, d’évaluer les risques dus à l’ensemble des
activités, aux caractéristiques générales et spécifiques de la Société et d’identifier les transactions
significatives.

Elle a donc pour principale fonction de :

- prendre connaissance de la structure juridique de la Société ;

- décrire et analyser l’organisation : organigramme, répartition des tâches ;

- identifier, cerner et structurer l’importance des flux concernés et leur méthode de


traitement, les zones à enjeux maxima et les contraintes ;

- prendre connaissance des procédures administratives et comptables ;

- analyser les règles et les méthodes comptables utilisées ;

- intégrer les derniers évènements ayant une incidence possible sur la mission de
Commissariat aux Comptes.

1.3.2 Appréciation du Contrôle Interne et analyse préalable des données exceptionnelles

L’appréciation du Contrôle Interne permet de comprendre les systèmes de production de


l’information financière et d’identifier les risques liés à leur conception et à leur fonctionnement.
Dans ce cadre, nous avons vérifié notamment que les procédures adéquates sont mises en place et
effectivement appliquées dans le but de :

- s’assurer de l’exhaustivité de l’enregistrement des opérations ;


- s’assurer de l’enregistrement et de l’imputation corrects des opérations.

L’analyse préalable des données exceptionnelles nous permet d’appréhender les risques propres,
d’anticiper les problèmes éventuels et de préparer un programme de contrôle adapté.

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 7
1.3.3 Contrôle des comptes et des situations comptables et financières de l’exercice

En fonction de la connaissance des forces et des faiblesses du Contrôle Interne et de l’origine des
informations significatives, il est procédé à un programme adapté de Contrôle des comptes ayant pour
objectif de nous permettre, de nous assurer définitivement de la validité des comptes sur lesquels le
Rapport est émis.

Les informations nécessaires sont collectées suivant les procédures suivantes :

- Demandes de confirmation directe 

Cette procédure est appliquée en fin d’année pour les comptes de tiers tels que les fournisseurs, les
clients ou les banques afin de vérifier la concordance des comptes et de détecter toute erreur ou
omission d’enregistrement.

- Contrôle des comptes et documents de synthèse :

Cette phase de travaux effectuée en fin d’année, comprend un examen approfondi des comptes du
bilan et des comptes de résultat, des comptes arrêtés pour la période considérée.

 Pour les comptes de bilan, un premier contrôle est effectué sur les reports à nouveau de l’exercice,
afin de vérifier que le principe d’intangibilité du bilan a bien été respecté.
En outre, nous avons vérifié le respect de la règle de non compensation entre les postes d’actif et du
passif.
 Une vérification par sondage des opérations financières avec les pièces justificatives, écrites ou
autres (contrats, factures, relevés bancaires, etc.) a été opérée afin de nous assurer de la réalité et de
l’exactitude des opérations, de leur enregistrement complet et régulier dans les livres comptables.

A titre d’exemple, nous vous indiquons pour les comptes les plus significatifs, les contrôles ont été
effectués en relation avec les objectifs recherchés :

 Capitaux :

A l’aide des procès-verbaux d’Assemblées Générales Ordinaires, nous avons contrôlé que les
opérations ayant affecté les capitaux propres de l’exercice ont bien été autorisés et comptabilisées
(affectation du résultat).

 Immobilisations :

A l’aide des comptes fournisseurs et des comptes de charges, nous avons vérifié que toutes les
acquisitions concernées ont bien été comptabilisées en immobilisation, que le coût d’acquisition
retenu est correct (adjonction des frais accessoires), et que ces acquisitions sont dûment autorisées
quand les procédures le nécessitent.

 Fournisseurs :

Chaque solde est décomposé :


- son origine est déterminée et justifiée ;
- le sondage des pièces pour valider l’enregistrement a été effectué.

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 8
En outre, nous avons vérifié que les factures à recevoir ont été apurées ou non.

 Clients :

Chaque solde est décomposé :

- son origine est déterminée et justifiée ;


- le sondage des factures a été effectué.

 Etat :

Toutes les déclarations déposées auprès de l’administration fiscale ont été contrôlées afin de
déceler tout risque de redressement fiscal : Contribution Forfaitaire Employeur, Taxe
d’Apprentissage, Taxe Logement, Taxe emploi jeunes, ITS, INPS.

La vérification des bases et des taux de calcul a été faite.

La concordance entre la comptabilisation et les déclarations a été vérifiée : concordance entre la


masse salariale déclarée et comptabilisée au titre de l’exercice.

 Comptes de trésorerie :

Dans le cas des banques, les états de rapprochements bancaires ont été examinés et seront comparés
aux réponses de confirmations bancaires envoyées.
Pour les agios et les échéances de prêts, des recoupements ont été effectués avec les comptes de
charges financières concernés.

 Charges et produits :

Une vérification par sondage des factures a été opérée afin de nous assurer de la réalité des recettes et
des dépenses et de l’exactitude des enregistrements comptables.

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 9
II - CONTRÔLE INTERNE

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 10
2.1. Revue des recommandations antérieures

Au cours de la présente mission nous avons passé en revue les recommandations faites lors des
missions précédentes.
I - Contrôle Interne

Points soulevés Recommandation Niveau d’exécution

Absence de plafond pour les dépenses Procéder à une révision du Manuel de Exécutée
en espèces Procédures
Non codification des immobilisations Procéder à la codification des Non exécutée
immobilisations
Non mise à jour du registre Procéder à la mise à jour du registre Exécutée
d’immobilisations des immobilisations
Non changement du montant du Capital Procéder à la correction du montant Exécutée
Social sur les papiers entête de la dudit Capital sur le papier en-tête.
Société

II- Contrôle des comptes

Utilisation de comptes non prévus par leRespecter la nomenclature des comptes du Exécutée
plan comptable SYSCOHADA. plan comptable général du SYSCOHADA Le compte « 60600000 »
« Droits de douanes » est
toujours utilisé.
Non respect du principe de la Veiller au respect des principes Non exécutée
prééminence de la réalité sur comptables de l’OHADA. Les frais du personnel
l’apparence juridique  extérieur ne sont pas
virés dans les charges
de personnel
III- Contrôle d'ordre juridique, fiscal et social

Non émargement des feuilles de Procéder à la signature de la feuille de Partiellement exécutée


présence du Conseil d’Administration présence conformément à l’Article 534
(CA) et de l`Assemblée Générale de l’Acte Uniforme de l’OHADA relatif
Ordinaire (AGO) au Droit des Sociétés Commerciales et
GIE.
Absence de Numéro d’Identification Procéder à la retenue de 15% sur les Non Exécutée
Fiscale sur certaines factures des factures des fournisseurs sans NIF
fournisseurs
Nous avons constaté que EUROLAIT Procéder à la déclaration de la totalité du Encours
MALI SA n'a pas déclaré certains de ses personnel au Régime de l'Assurance
employés au Régime de l'Assurance Maladie Obligatoire (AMO).
Maladie Obligatoire.
Absence de Comité d’Hygiène et de Mettre en place un Comité d’Hygiène et Exécutée
Sécurité au sein de EUROLAIT MALI de Sécurité.
SA alors qu’elle dispose de plus de
cinquante (50) salariés.

2.2 Constats relevés

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 11
2.2.1 Ecarts entre le solde caisse comptabilisé et celui figurant sur les PV des arrêtés de caisse

Nous avons constaté sur toute la période considérée, que le solde du compte caisse figurant en
comptabilité est supérieur à celui qui figure sur les procès verbaux des arrêtés de caisse.
La situation est la suivante :

Dates Soldes caisse  


PV de Caisse Comptabilité Ecarts
(a) (b) © = (a)-(b)
 
30/01/2016 13 526 375 24 577 915 - 11 051 540
29/02/2016 1 783 285 14 112 035 - 12 328 750
30/03/2016 7 379 375 13 053 025 - 5 673 650
30/04/2016 14 222 260 26 037 760 - 11 815 500
31/05/2016 12 340 845 22 939 685 - 10 598 840
30/06/2016 11 717 485 21 084 785 - 9 367 300
30/07/2016 13 009 527 28 250 777 - 15 241 250
31/08/2016 3 049 475 8 363 575 - 5 314 100
30/09/2016 4 255 880 16 736 885 - 12 481 005
TOTAUX 81 284 507 175 156 442 - 93 871 935

2-2-2 Non enregistrement des bons provisoires


Principe :

L’Article15 de l’Acte Uniforme portant organisation et harmonisation des comptabilités des entreprises dispose
que : « L’organisation comptable doit assurer :
- un enregistrement exhaustif, au jour le jour, et sans retard des informations de base ;
- le traitement en temps opportun des données enregistrées ;
- la mise à la disposition des utilisateurs des documents requis dans les délais légaux fixés pour leur
délivrance ».

Constat :
Direction, service commerciale, service comptable,...) ou au personnel pour des achats ou des réparations
diverses.
Ces opérations sont matérialisées par des bons de décaissements dit « provisoires à régulariser dans les 48
Heures » .
L’analyse des documents mis à notre dispositions nous permis de constater d’une part, que ces bons de
décaissements ne sont pas comptabilisés et d’autres part, que le montant décaissé est traité comme une recette
existante encore en caisse sur les procès verbaux des arrêtés quotidiens de caisse.
La comptabilité n’attend que les justificatifs liés au décaissement pour l’enregistrement.

Risque/ Effets
Le solde comptable du compte Caisse et le Procès verbal des arrêtés quotidien de caisse ne reflètent pas
fidèlement la situation de la caisse à la fin de chaque journée affectée par ces décaissements dit « Provisoires à
régulariser dans les 48 Heures »

Recommandations
Enregistrer les décaissements dit «  Provisoires à régulariser dans les 48 Heures » à l’aide d’un compte
d’attente (débiteur), le jour même où le décaissement à eu lieu et régulariser à la disposition des justificatifs.
Traiter les montants figurants sur les bons de caisse dit «  Provisoires à régulariser dans les 48 heures » comme
des dépenses sur les procès verbaux des arrêtés quotidiens de caisse et régulariser selon qu’il y a eu reliquat
reversé ou excédent de dépenses remboursé.

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 12
2-2-3Absence d’une comptabilité matière pour la gestion des stocks de pièce de rechange

La Société EUROLAIT MALI SA n’a pas mis en place une comptabilité matière pour la gestion
de ses stocks de pièces de rechanges.

Recommandation :

Nous recommandons à EUROLAIT MALI SA de mettre en place une comptabilité en


matière pour la gestion de ses stocks de pièces de rechange

2-2-4Absence de pièces justificatives :

Nous avons constaté :

- L’absence des Bons de Commande et de Bordereaux de Livraison pour les acquisitions de la


période sous revue ;
- L’absence des factures pro forma pour les acquisitions dont le montant est supérieur à FCFA
100 000 ;
- L’absence d’attestation de service fait

La situation est la suivante :

 Absence de bon de commande

Date N° Pièce Libellé Montant


Achat de câble et disjoncteur tête pour le nouveau
05 01 16 CAI 020/1 7213 442 500
compresseur ATLAS
03 05 16 CAI 010/05 7553 Pièces détachées/nouveau camion Mercedes 460 000
Mamary Diallo N°svt/Décoration et peinture du
16 06 16 AC 018/06 7570 333 000
nouveau camion

 Absence d'attestation de service fait

Date N° Pièce Libellé Montant


07 04 16 AC 010/04 7471 AJIMO N° sn/travaux de BETON Hangar +usi 2 900 000
12 04 16 AC 18/04 7471 AJIMO N° sn/travaux FINITION HANGAR MEC 1 200 000
03 05 16 CAI 010/05 7553 Pièces détachées/nouveau camion Mercedes 460 000
27 05 16 CAI 191/05 7562 Pièces pour réparation du nouveau camion 355 000
Mamary Diallo N°sn/Décoration et peinture du
16 06 16 AC 018/06 7570 333 000
nouveau camion

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 13
 Absence de 3 Pro forma

Date N° Pièce Libellé Montant


05 01 16 CAI 020/1 7213 Achat de câble et disjoncteur compresse ATLAS 442 500
07 01 16 AC 005/01 7211 TOLMALI N°048/TOLES Construction Hangar 1 402 763
18 01 16 AC 026/01 7211 LABTECH N°6220/FAUTEUIL BUREAU 165 000
15 03 16 AC 012/03 7435 ELRAWASS N°sn /camion Mercedes 8 500 000
Mamary Diallo N°sn/Décoration et peinture du
16 06 16 AC 018/06 7570 333 000
nouveau camion

 Facture sans adresse du Fournisseur

Date N° Pièce Libellé Montant


CAI
03 05 16 010/05 7553 PICES détachées/nouveau camion Mercedes 460 000

Recommandation

Nous recommandons à EUROLAIT MALI SA que tous les achats soient soutenus par une
facture, un Bon de Commande et un Bordereau de Livraison.

2-2-5 Absence des noms des signataires sur les états de rapprochement bancaires et des suspens
de plus de six mois non apurés à la date du 30/09/2016

-L'analyse des Etats de rapprochements nous a permis de constater que sur la période de
Janvier à Septembre 2016, les signataires des Etats de rapprochements bancaires
n'ont pas mentionné leurs noms sur lesdits états et ceci, pour toutes les banques (BDM,
BICIM, ECOBANK, BIM et BOA)
-Nous avons aussi constaté que des chèques émis par EUROLAIT MALI SA au profit de
certains tiers n’ont pas été encaissés par ces derniers.
La situation de ces chèques en suspens, est résumée dans le tableau ci - après:

Banques Description du Chèque Montant Date


d'émission
BDM CHQ N°4304249 LPPN 4 920 000 27/02/2012
  CHQ°1149713 SOMAGEP SA 34 623 04/05/2015
------------
- TOTAL (1) 4 954 623 ---------------

BICIM CHQ N°1748222 SODRAF SARL 7 100 000 08/04/2011


  TOTAL (2) 7 100 000 ---------------
------------ TOTAL (3) = (1) +(2) 12 054 623 ---------------

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 14
2-2-6-Des écarts entre les soldes présentés au 01/01/2016 et ceux présentés au 31/12/2015:

Principe :

Selon le Principe de l'intangibilité du bilan, le bilan de clôture (celui de l'exercice N-1) doit
correspondre au bilan d'ouverture (celui de l'exercice N).

Constat :

Nous avons constaté que, pour certains comptes, les soldes présentés au 01/01/2016 sont
différents de ceux du 31/12/2015

La situation de ces comptes est résumée dans le tableau ci-après.

N° de Soldes au Soldes au Ecarts


Comptes Intitulés des comptes 31/12/2015 01/01/2016
(a) (b) © = (b) - (a)
11100000 Réserves Légales 31 797 560 27 105 691 - 4 691 869
12100000 RAN Créditeur 296 489 423 301 181 292 4 691 869
Résultat en instance
13000000 d'affectation 57 200 069 - - 57 200 069
  TOTAL 385 487 052 328 286 983 - 57 200 069

Recommandation

Nous recommandons à EUROLAIT MALI SA de se conformer au principe sus indiqué.

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 15
III - CONTROLE D’ORDRE JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 16
3-1- Procès-verbal d’AG du 19 MAI 2016

Principe :

Conformément aux dispositions de l’article 535 de l’Acte Uniforme relatif au Droit des sociétés
commerciales et des GIE «  Le procès-verbal des délibérations de l’assemblée indique la date et le
lieu de réunion, la nature de l’assemblée, le mode de convocation, l’ordre du jour, la composition
du bureau, le quorum, le texte des résolutions soumises au vote de l’assemblée et le résultat des
votes pour chaque résolution, les documents et rapports présentés à l’assemblée et un résumé des
débats.
Il est signé par les membres du bureau et archivé au siège social avec la feuille de présence et ses
annexes conformément aux dispositions de l'article 135 du présent Acte uniforme. »

Constats :

Au cours de nos travaux, nous avons constaté les insuffisances suivantes sur le Procès-verbal de
l’Assemblée Générale du 19 MAI 2016

- Non mention du mode de convocation des actionnaires ;


- Absence du résumé des débats tenus.
- Non mention du nombre d’actions détenues par chaque actionnaire et leurs adresses
respectives sur la feuille de présence des actionnaires à l’Assemblée.

Recommandation

Nous recommandons à EUROLAIT MALI SA de se conformer à l’article sus indiqué

3-2-Ecarts entre certains montants déclarés et montants comptabilisés :

Le test de cohérence nous a permis de relevé des écarts entre certains montants comptabilisés et
montants déclarés. La situation est la suivante :

INPS

PERIODE Mt comptabilisé Mt déclaré Ecart


A B A-B
Jan 2016 4 483 122 4 498 913 -15 791
Fév 4 728 623 4 467 301 261 322
Mars 4 496 461 4 512 223 -15 762
Avril 4 381 588 4 130 820 250 768
Mai 4 297 910 4 062 195 235 715
Juin 4 215 506 4 230 072 -14 566
Juillet 3 744 305 3 613 120 131 185

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 17
Aout 3 707 303 3 574 873 132 430
Sept 4 368 060 4 433 857 -65 797

AMO

MT Comptabilisé Mt déclaré Ecart


PERIODE A B A-B
Jan 2016 786 026 985 475 -199 449
Fév 786 026 1 310 827 -524 801
Mars 786 026 999 338 -213 312
Avril 786 026 1 220 347 -434 321
Mai 956 464 1 187 968 -231 504
Juin 956 461 930 981 25 480
Juillet 372 659 1 062 880 -690 221
Aout 372 657 1 054 773 -682 116
Sept 372 659 1 070 638 -697 979

Chiffre d’affaires

Période CA comptabilisé CA déclaré Ecart


A B A-B
JAN 2016 245 668 370 245 668 370 0
FEV 242 573 182 242 298 606 274 576
MARS 256 943 165 256 640 199 302 966
AVRIL 250 175 671 250 175 671 0
MAI 261 116 288 260 820 102 296 186
JUIN 248 490 905 248 490 905 0
JUILLET 290 432 297 290 432 297 0
AOUT 255 725 278 255 725 278 0
SEPT 212 122 128 212 122 128 0

Salaire déclaré et salaire comptabilisé

Période Mt comptabilisé Mt déclaré Ecart


A B A-B
Janv 2016 20 809 100 16 321 953 4 487 147
FEV 21 725 282 16 992 634 4 732 648
MARS 20 827 559 16 263 612 4 563 947
AVRIL 20 009 101 15 623 485 4 385 616
MAI 19 991 465 15 519 091 4 472 374
JUIN 18 994 363 15 105 393 3 888 970
JUILLET 18 186 164 14 852 200 3 333 964
AOUT 18 009 038 14 703 621 3 305 417
SEPT 18 922 302 18 193 128 729 174

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 18
Recommandations

Nous recommandons à EUROLAIT MALI SA une conformisation entre les montants


comptabilisés et les montants déclarés de ces taxes et salaires

3.3. Absence de Numéro d’Identification fiscale sur certaines factures d’achat


Principe 

Selon l’alinéa 2 de l’Article 440 nouveau du Livre des Procédures Fiscales, les rémunérations
versées à tout prestataire de services non titulaire d'un numéro d'identification fiscal, en contre
partie d'une prestation de services et dont l'imposition est prévue à l'article 43 du Code Général des
Impôts, une retenue de 15% doit être opérée sur le montant brut par la partie versante
Constat

Au cours de nos travaux nous avons constaté que certaines factures de prestataires de services et
de vente ne portent pas de Numéro d’Identification Fiscale. Des contrôles ont également révélé
que EUROLAIT MALI SA ne procède pas à la retenue de 15% sur les montants versés auxdits
prestataires.
A titre d’exemple, nous citons :

 Factures sans NIF

Date N° Pièce Libellé Montant


DIOURTE N° sn/Etude de faisabilité du
projet d'extension de l'unité de production
30 04 16 AC 046/04 7471 de lait et de boisson base d'arome de fruit 1 000 000
dans la zone industrielle de Bamako de la
société EUROLAIT-MALI SA à Bamako.
Mamary Diallo N°sn/Décoration et
16 06 16 AC 018/06 7570 333 000
peinture du nouveau camion

 Achat d'un camion chez un particulier, facture sans NIF, et sans TVA

Date N° Pièce Libellé Montant

15 03 16 AC 012/03 7435 ELRAWASS N°sn /camion Mercedes 8 500 000

 Absence de la retenue de l'IBIC pour les factures sans NIF

Date N° Pièce Libellé Montant

DIOURTE N° sn/Etude de faisabilité du


projet d'extension de l'unité de production
30 04 16 AC 046/04 7471 1 000 000
de lait et de boisson base d'arome de fruit
dans la zone industrielle de Bamako de la

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 19
société EUROLAIT-MALI SA à Bamako.
15 03 16 AC 012/03 7435 ELRAWASS N°sn /camion Mercedes 8 500 000
Mamary Diallo N°sn/Décoration et peinture
16 06 16 AC 018/06 7570 333 000
du nouveau camion

Risque /Effets

- Non respect de la réglementation fiscale ;


- Non déductibilité des sommes versées par EUROLAIT MALI SA lors de
l’établissement de ses propres impositions (article 29 et 75 alinéa 4 du LPF) ;
- Redressement fiscal.

Recommandations

Nous recommandons à EUROLAIT Mali SA le respect des dispositions du Livre des


Procédures Fiscales.

3.4. Constitution incomplète de certains dossiers du Personnel

L’analyse des dossiers du personnel a révélé que certains sont incomplets. La situation est la
suivante :

PRENOM ET NOM Poste occupé PIECES


MANQUANTES
MOUSSA DEMBELE OUVRIER DIPLOMES
MAMADOU B TOURE OPERATEUR PASTEURISATEUR/SUIVI DIPLOMES
ETUVE
AMADOU DIALLO CONDUCTEUR MACHINE DIPLOMES
SAIBOU KANATE OPERATEUR PROCESS DIPLOMES,
ACTE DE
NAISSANCE
OUMAR TRAORE MANŒUVRE DIPLOMES
MAMADOU AGENT COMMERCIAL DIPLOMES,
OUATTARA ACTES DE
NAISSANCE
MAHAMADOU KANTE CHAUFFEUR-VENDEUR-LIVREUR DIPLOMES

Recommandations

Compléter les dossiers du personnel visé ci-dessus.

Nous vous rappelons que chaque dossier du personnel de vos employés doit comporter les pièces
et documents ci-après:

 A l'extérieur de chaque dossier, sur la page de garde doivent apparaître :


L’identité du travailleur (nom, prénom, sexe, affiliation, nationalité, date et lieu
de naissance).
Les mentions du contrat de travail suivantes :
- la date d'embauche,

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 20
- la classification,
- la durée du contrat,
- le n° d'Immatriculation INPS,
- le n° d'Enregistrement du Carnet du Travailleur.
 A l'intérieur doivent figurer des chemises ou sous chemises comprenant :
Les pièces administratives :
- le contrat de travail ;
- une déclaration de mouvement du travailleur ;
- un bulletin d’embauche ;
- un carnet du travailleur ;
- les pièces divers (Diplômes, CV…).
Dossier familial :
- acte de naissance du travailleur ;
- acte de mariage ;
- acte de naissance des enfants à charge.
Dossier de santé :
- certificat médical d’embauche ;
- certificat médical annuel ;
- déclaration d’accidents de travail ou de maladies professionnelles ;
- différents actes de santé.
Dossier des congés et permissions (demandes, notes)
Dossier disciplinaire (sanctions verbales, mises en demeure)
Dossier des salaires (demandes de prêts, d’avances…).

3-5-Registre d’Employeur :

Principe

L’Article L130 du Code du travail indique que : « le deuxième fascicule du Registre
d’Employeur comporte les indications concernant le travail effectué, la rémunération et les
congés ».

Constats

Au cours de notre contrôle nous avons constaté que les congés de 2015 du personnel de
EUROLAIT MALI SA ne sont pas enregistrés.

Recommandation

Nous recommandons à EUROLAIT MALI SA de mettre à jour le Registre d’Employeur.

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 21
3-6-Non dépôts des Etats Financiers au Greffe du Tribunal de commerce :

Principe :

Conformément à l’Article 269 de l’Acte Uniforme relatif au Droit des sociétés commerciales et
des GIE : « Les sociétés anonymes sont tenues de déposer au greffe du tribunal, pour être annexés
au registre du commerce et du crédit mobilier, dans le mois qui suit leur approbation par
l’Assemblée Générale des actionnaires, les états financiers de synthèse, à savoir le bilan, le compte
de résultat, le tableau financier des ressources et emplois et l'état annexé de l’exercice écoulé.
En cas de refus d’approbation de ces documents, une copie de la délibération de l’assemblée est
déposée dans le même délai ».

Constat :

Au cours de nos travaux nous avons constaté que les états financiers de l’exercice 2015 ne sont
déposés au Greffe du Tribunal de commerce.

Recommandation

Nous recommandons à EUROLAIT MALI SA pour les exercices à venir de déposer les Etats
Financiers au Greffe du Tribunal de commerce.

------------------------------------------------------------
Cabinet d’Expertise Comptable et d’Audit Nicolas KOUVAHEY-BP(3223)/Tél 20 21 98 24/Fax 20 21 03 95/E-mail : nikaudit@orangemali.net 22