Vous êtes sur la page 1sur 5

INTRODUCTION AU DROIT BANCAIRE

Définition et origine du droit bancaire Le droit bancaire est l’ensemble des règles qui régissent les opérations de banque et ceux qui accomplissent ces opérations à titre professionnel, il est donc à la fois le droit des opérations de banque et celui des professionnels du commerce de banque. Le droit bancaire marocain se base sur différents textes :  la loi bancaire  le code de commerce  les différents décrets et arrêtés ministériels  les circulaires de BAM Condition d’exercice de l’activité des établissements de crédit  Conditions relatives à la personne physique o Condition de capacité : la profession bancaire est fermée aux personnes frappées d’interdiction. o Condition d’indépendance : toute personne ayant reçu délégation de direction du conseil d’administration, d’un établissement de crédit recevant des fonds du public, tels que PDG, Président délégué, Vice-président, administrateur DG, ne peut cumuler ces fonctions avec des fonctions de direction dans toute entreprise: o Condition de nationalité :les banques sont soumises aux dispositions de la loi bancaire quel que soit la nationalité  Conditions relatives à la personne morale o Forme juridique de l’établissement bancaire :les établissements de crédit ayant leur siège social au Maroc ne peuvent être constitués que sous la forme de société anonyme à capital fixe à l’exception des organismes que la loi a doté d’un statut particulier . o Exigence d’un capital minimum :Cette exigence s’explique par la préoccupation touchant à la protection des épargnants et à la solvabilité de l’établissement bancaire . o Autorisation administrative préalable : agrément bancaire o Respect des règles prudentielles

.Obligation et responsabilité du banquier La banque a 3 obligations :  Une obligation de discrétion par rapport au client  Une obligation de prudence  Une obligation au secret professionnel La responsabilité de la banque ne peut être engagée que dans la mesure où le client ou un tiers démontre la réunion de 3 conditions :  existence d’une faute commise par le banquier  existence d’un préjudice souffert  lien de causalité entre la faute et le préjudice.

paiement sont applicables aussi au billet à ordre dire le fournisseur. du tireur ou de tout autre obligé. c'est-à. une certaine somme à une époque déterminée.Les effets de commerce Création et forme L’endossement Le paiement La lettre de change L’endossement peut être fait même au profit du tiré. accepteur ou non. personne dite « le bénéficiaire » porté sur la lettre de change ou sur une feuille qui y est attachée (allonge). soit l'un des cinq jours ouvrables qui suivent. dit « le tiré » à payer à nouveau. une certaine date une somme d’argent à une tierce L’endossement doit être pur et simple. Le billet à ordre Effet de commerce par lequel une personne appelée souscripteur (le débiteur c'est-à-dire le client) reconnaît sa dette et s'engage à payer. . ou un tiers désigné par lui). Il doit être signé par l’endosseur. Le porteur d’une lettre de change payable à jour fixe ou à un certain délai de date ou de vue doit présenter la lettre de change au paiement soit le jour où elle est payable. Ces Un titre du droit commercial par lequel « un tireur » personnes peuvent endosser la lettre à donne Mandat à son débiteur. à une autre Les dispositions relatives à la lettre de change concernant l’endossement et le personne appelée bénéficiaire (le créancier.

avec lequel le titulaire (tireur) d’un compte donne l’ordre à son banquier (tiré) de payer au bénéficiaire du chèque la somme inscrite sur celui-ci. au moment de la Endosser un chèque à l’ordre d’une création du titre. et il ne peut être tiré que sur un établissement bancaire ayant. . des fonds à la autre personne consiste à lui disposition du tireur conformément à transmettre la propriété du chèque une convention expresse ou tacite d' après laquelle le tireur a droit de disposer de ces fonds par chèque.Le chèque Moyen de paiement. • Le chèque est payable à vue. présenté sous forme de carnet de chèques.

Etant 2 émis par la banque. le chèque de banque : c’est un chèque tiré par une banque sur elle-même.le barrement s'effectue au moyen de deux barres parallèles apposées au recto. Le porteur du chèque est assuré de son paiement pendant toute la durée de validité du chèque - . Le barrement est général s'il ne porte entre les barres aucune désignation ou la mention établissement bancaire ou un terme équivalent. Le chèque barré : Le tireur ou le porteur d’un chèque peut le barrer . bloquée au profit du porteur jusqu'au terme du délai de présentation.par la banque pour constater l’existence de la provision à cette date . chèque visé :Le visa est une simple mention apposée sur le chèque . sous la responsabilité du tiré.  Comment s’assurer de la provision d’un chèque ? Par : - le chèque certifié :La provision du chèque certifié reste.daté et signé . Il est spécial si le nom d' un établissement bancaire est inscrit entre les deux barres. Il peut être général ou spécial.