Vous êtes sur la page 1sur 11

Médecine Interne des ruminants

PATHOLOGIES DIGESTIVES

CAVITÉ BUCCALE

USURES PRÉMATURÉES DES DENTS

PÉRIODONTITE

Tableau: Abcès, les dents tombent.


Maladie consernant l’ensemble des tissus qui entourent la dent, y compris l’os. Cause
bactérienne et chimique, surtout chez le mouton.

FIBROSE OSTÉODYSTROPHIQUE

Tableau: Gonflement bilatéral, mou et non douloureux maxillaire/mandibule chez anx en


croissance.
Résorption du calcium osseux et remplacement par du tissu conjonctif à cause d’une ca-
rence en Ca,P, vitD ou de l’hyperparathyroïdisme, surtout chez la chèvre.
Traitement: rectifier l’alimentation Ca/P=2/1.

SIALOADÉNITE

Tableau: Gonflement diffus de la glande salivaire, chaud, douloureux.


Traitement: AB,AI,analgésie, drainage si abcès.

PHARYNX

ABCES PHARYNGÉ

Tableau: Anorexie, ptyalisme, odeur, extention tête sur l’encolure, douleur, dysphagie, je-
tage alimentaire, stase du rumen (atteinte n. vague) qui peut être causé chez les bovin
spar l’utilisation d’un lance-bols (, etc.) ou par un CE et chez les ovins par corynébacte-
rium pseudotuberculosis.
Diagnostic: Clinique + Endo, RX, hémato.
DDX avec actinobacillose, lymphosarcome et autres tumeurs.
Pronostic: Mauvais (bolus) à réservé (CE)
Traitement: Tétracycline 7-14j, AINS (aspirine ou PBZ ou flumixin), drainage si abcès, chirur-
gie si échec, réhydratation orale.

OESOPHAGE

OBSTRUCTION

Tableau: anxiété, sialhorrée, mort rapide par tympanisme gazeux.


Obstruction par pommes, pdt, bettrave ou pulpes séchées; Cellulite cervicale à cause
d’une injection périvasc, abcès ou hypoderma lineatum.
Diagnostic: Endo, RX, hémato avec déhydratation et acidose métabolique.

1
DDX: avec constriction, diverticule ou Mégaoesophage: suite à un traumatisme et at-
teinte du vague, persistance de l’arc aortique droit, absence de ¢ musculaires, ou hernie
diaphragmatique.
Pronostic: bon si pas de lésions de l’oesophage
Traitement: Soulager tympanisme, si pdt, sonde en tire-bouchon; si pellets fistule ruménale
+ environnement sans litière, sans eau, sans aliments pdt 24h, si pas de résolution sponta-
née alors anesthésie, sonde et lavages-aspirations répétée. Si toujours pas de résolution:
ruménotomie + AB, AI, alimentation adaptée par fistule rumenique ou sonde pdt 10j.

TROUBLES DE LA FONCTION MOTRICE R-R

OBSTRUCTION DU CARDIA OU DE L’ORIFICE RÉTICULO-OMASAL

Papillome, placenta, gants de fouiller, plastic,... DDX avec obstruction oesophagienne par
ruménotomie.

RÉTICULITE, RÉTICULO-PÉRITONITE TRAUMATIQUE

Tableau: fièvre, anorexie totale et brutale, dim. voir disp. des contractions RR, douleur ab-
do antérieure (=reflexe garrot +, test bâton+ ), dos arqué, gémissement lors de déféca-
tion, miction, chute lactation brutal. Si péricardite: bruits surajoutés, turgescance des jugu-
laires et veines abdo sup et parfois dyspnée.
Diagnostic: Clinique + hémato: GB, PT, fibrinogène; paracentèse, péricardocentèse, RX,
ferroscopie.
DDX: péricardite, ulcère caillette, abcès hépatique, lymphosarcome du coeur/ caillette,
fourbure, indigestion, coeur pulmonaire, endocardite de la valvule tricuspide, hernie dia-
phragmatique, parasitisme, leptospirose systémique.
Pronostic: réservé si péritonite diffuse.
Traitement: Aimant, AB, confinement avec surrélevement des membres antérieurs, la ré-
cupération se fait en 1-3 jours.

RÉTICULITE-RUMÉNITE

Peut-être également bactérienne du à complication du processus mécanique ou chimi-


que ou complication, néoplasique ou même BVD, fievre afteuse, FCM.
Traitement: AB
Pronostic: réservé

TYMPANISME SPUMEUX

Tableau: Légumineuse (luzernes, trèfle) ou concentrés. Gonflement à gauche variable,


colique, camper des posterieurs, respiration buccale et cyanose (diaphragme entravé)
mort par asphyxie.
Diagnostic: Analyse du jus de rumen: pH diminué et mousse
Traitement: Ruménotomie d’urgence (pas trocart!); Poloxalène PO si légumineuse, Huile
de parrafine si concentrés. à l’avenir, limiter les risque AhAH!, AB ionophores en préven-
tion, sélection des légumineuses, assez de fibre pour les bovins à l’engrais avec une transi-
tion progressive vers la ration d’engraissement.

TYMPANISME GAZEUX

Tableau: Obstruction, stase (➘ pH et ➚ AGV si quantité de concentrés inhabituelle) Clini-


que Idem que tympanisme spumeux.

2
Traitement: Sonde ou trocart si troubles respi, ruménotomie si lésion du cardia, fistule ru-
ménique si chronique, anti-acide si pH < 5,5.

PARAKÉRATOSE DU RUMEN

Réaction à haute concentration d’AGV à cause d’une acidose chronique (on en revient
au concentrés)
Traitement: correction alimentation avec augmentation des fourrages.

INDIGESTION VAGALE OU SYNDRÔME DE HOLFUND

PARALYSIE FONCTIONNELLE ANTÉRIEURE


Causes: RÉTICULO-PÉRITONITE TRAUMATIQUE mais aussi abcès, adhérences, péritonite non
traumatique, maladie inflammatoire et tumorale du R-R, lésion vagues, empêchement
mécanique. Anorexie, distention rumenique, feuille et caillette vide -> forme en L, pomme
à gauche, poire à droite, MF dim., soif mais déshydratation, contraction ruménique vigou-
reuses, amaigrissement, Bradycardie souvent associée
Pronostic: variable.
PARALYSIE FONCTIONNELLE POSTÉRIEURE
Après correction chir. d’un volvulus de caillette, déplacement G ou D, ulcères, inflamation
caillette, gestation avencée avec gros foetus. Accumulation des ingestats dans feuillet et
caillette, le R-R se distant à la fin par conséquence. Très peu de MF.
Pronostic: réservé à mauvais si pas du à une gestation
Diagnostic: Analyse jus de rumen pour DDX antérieur/postérieur. Cl aug en cas de paraly-
sie postérieur avec concomitence d’une déshydratation et alcalose métabolique hypo-
chlorémique.
Traitement: Traiter l’etiologie + soulager les préestomac, limiter eau/aliments (appétents et
riches en fibres), transfaunation, fistulisation du rumen, vêlage ou césarienne si besoin.

HERNIE DIAPHRAGMATIQUE (RARE)

Dyspnée - tachycardie - douleur. Bruit digestifs dans la zone pulmonaire

IMPACTION DU RUMEN

Par carence en un ou plusieurs nutriments pour microorganisme. Cas d’excès de fourra-


ges de pauvre qualité, toujours y penser si anorexie prolongée.

INDIGESTION SIMPLE

Changement brutal de ration

ACIDOSE LACTIQUE AIGUË DU RUMEN (SURCHARGE EN GRAINS)

Tableau: Mortel < 24h Trap d’HC, surcres solubles. Va de pair avec la maladie de la vache
grasse. Suraigu: Anorexie, rumen un peu distendu avec moins de contractions, coliques.
Aigu: dépression, faiblesse, DH, décubitus, diarhée, T° normale ou dim. FC et FR aug., dé-
marche chancelante, cécité, choc.
Traitement: ruménotomie en urgeance, antiancide PO, bicarbonate de soude 5% IV

ACIDOSE CHRONIQUE DU RUMEN

Diminution de productivité, appétit, hypomotricité du rumen.

ALCALOSE DU RUMEN

3
Soit par ingestion d’aliments peu fermentiscibles, soit par aliment trop protéiné et aug-
mentation de l’urée, soit par apport brutal d’azote non-protéique. Symptôme d’intoxica-
tion à l’urée: dim/ appétit, diarhée, hypomotricité RR, tympanisme, vomissement, douleur,
tremblement incoordination, faiblesse, tachypnée, excitation du SNC...

PUTRÉFACTION DES INGESTATS DANS LE RUMEN

Coliformes, proteus ➙ tympanisme, contenu spumeux, PH ruménique 7,5-8, jus beurk!

Note: mécanisme
1) Acidose aigüe: Sucre ➙a. lactique et AGV➚ PH ➘ (cercle vicieux à cause des lactobacilles qui
adore l’acidité). Absorption des AGV et acidose systémique. Séquestration d’eau dans le rumen et aci-
dose métabolique.
2) Acidose chronique: a. lactique ne s’accumule pas parce que les bactérie le dégrade. Par contre les
bactérie cellulosique ➘ ➙ AGV ➚ PH➘
3) Alcalose: par ➘ fermentation ➙ AGV ➘ PH ➚, la salive est avalée PH➚ ou porduction excessive de
NH3 PH➚.

Recommendation:
• Pas moins de 10% de fourrages bien structurés, > 17% de fibre brute
• PH ruménique: acidose: NaHCO3/Mg(OH)2 1g/kg; alcalose: vinaigre 2g/Kg
• Electrolytes Ca++ et K++ IV, SC; 120g KCL PO
• Vider rumen puis soit remplir 20-30 litres eau+NaCl et KCl tempéré; soit petites quantité d’aliment
pour impaction, soit 4L paraffine + massage (laxatif) et transfaunation si perte de stratification
• Transfaunation 1L veaux, jusqu’à 16L vache.
• Minéraux, VitB.

CAILLETTE

DÉPLACEMENT À GAUCHE

Tableau: Pluripares, Premier mois PP, fin de saison hivernale. Inappétence, ➘ rumination,
bruits (absant dans l’avant dernier espace), MF, creux marqué dans le flanc gauche, zone
tympanique avec bruit méttalique à la percusion + PL ➘ FC ➚, legère enophtalmie parfois
Diagnostic: Ponction: odeur acre, PH<2,5, fouiller: espace entre le rumen et la paroi ou
carrément palpation de la caillette. Hémato: alcalose métabolique hypochlorémique et
hypokaliémique, hypoglycémie, cétonurie, acidurie paradoxale, hypocalcémie.
Pronostic: bon
Traitement: Chirurgical. En préventif: attention à la ration!

DÉPLACEMENT À DROITE

Tableau: Idem. Le tintement métallique est localisé sous les 5 dernières côtes dans la moi-
tié sup à droite
Traitement: Chirurgical (ne pas rouler la vache)
VOLVULUS

Tableau: spectaculaire, FC > 100/min, DH, Stase, tympanisme, distention bilat. tintement
métalique comme DDC. Très vite acidose métabolique à cause de DH.
Traitement: Chirurgical immédiat, fluido, AB, AINS

ULCÈRE

4
Tableau: Inappétence, ➘ motilité R-R, et:
• Type I: Non perforant ➙ sang occulte dans MF
•Type II: Non perforant avec hémorragie ➙ anémie, méléna, tachy, extrémités froides.
•Type III: Perforant avec péritonite localisée ➙ fièvre, douleur (comme RPT)
•Type IV: Perforant avec péritonite généralisée ➙ hypothermie, iléus complet, tachy,
choc...
Diagnostic: Sang occulte dans les MF, paracentèse.
Pronostic: I:bon, 2,3: réservé, 4: mauvais
Traitement: Transfusion, hydratation, AB, anti-acides (difficiles à administrer). Attention à
l’apport de Cu chez le veau.

DILATATION ET DÉFAUT DE VIDANGE CHEZ LE MOUTON SUFFOLK

Tableau: Anorexie, perte de oids, distention abdo en forme de poire,tympanisme, diarrée.


Masse dure palpable dans la partie inférieure du flanc droit.
Diagnostic: Aug. Cl dans rumen.
Pronostic: mauvais
Traitement: laxatif, vidange, Métoclopramide SC 4-6x/j.

IMPACTION

Tableau: fourrage grossier pauvre qualité. Distension lente et progressive de la caillette et


rumen + MF dure ou absante et dim. appétit. Caillette devient palpable en arrière de
l’arc dorsal droit.
Diagnostic: Jus de rumen avec ➚ Cl et alcalose métabolique hypochlorémique mais pas
toujours.
Pronostic: mauvais
Traitement: abattage. Si pris au début: fluido agressive, laxatifs, aliments digestibles, mé-
toclopramide.

MALADIES INTESTINALES OBSTRUCTIVES

STENOSE OU ATRÉSIE INTESTINALE

Veaux/agneaux, congénital, hereditaire, sombre

VOLVULUS AUTOUR DU MÉSENTÈRE

Veaux/agneaux ou après fixation de la caillette.


Colique, distention, clapotement, tintement métallique, signe du bras avec mucus et/ou
sang, choc/DH.
Diagnostic: gaz sanguin, électrolytes

INVAGINATION

Jejunum chez l’adulte (masse ou polype), parfois IG ou GI che le veau (entérite).


Colique puis douleurs moins marquée, distention, absence de MF, signe du bras avec mu-
cus et/ou sang.
Diagnostic: alcalose métabolique hypoCL et hypoK, paracenthèse, hémato-fibrino.

5
DILATATION/VOLVULUS CAECUM

Mêmes circonstances que caillette.


Dilatation: appétit ➘, PL➘. creux flanc droit distendu mais côtes pas écartées, tintement
métallique depuis l’angle ext. de l’illium linéaire s’étendant vers l’avant. MF molles.
Volvulus: anorexie, arret PL, douleur, stase, tachy, zone de raisonnance plus grande, masse
au fouiller. alcalose métabolique hypoCl et hypoK.
Traitement: laxatif, fluido, fourrages grossier.

TUMEURS INTESTINALES on s’en fiche

NÉCROSE GRAISSEUSE DU MÉSENTÈRE Consommation d’AG à longues chaînes. obstruction intesti-


nale, pas de traitement.

INCARCÉRATION INTESTINALE Jejunum, chir.

PSEUDO-OBSTRUCTION OU ILÉUS

Inappétence, coliques parfois, examen général ok, contraction dim. tintement, bruit de
liquide, absence de MF, signe du bras, pas de sang dans les MF.
Traitement: fluido, Ca, laxatifs parfois décompression chir nécessaire.

PATHOLOGIES DIGESTIVES D’ORIGINE CARENCIELLE

CARENCE EN CUIVRE

Tableau:. Carence primaire ou secondaire à exces de Mo, sulfate, zinc, fer, ... Diarrhée, ➘
gain de poids, négligé, poil piqué, anémie, poil ss’éclaircissent (achromotrichie), laine
mauvaise, fracture spontanée, boiterie, démyélinisation, infertilité, dim. immunitaire.
Diagnostic: [Cu] hépatique No=60-120µg BV, 80-200µg MT, prélèvement de 3g par autop-
sie ou multiples biopsies au trocart avec 5-7j de péni en suite.
Traitement: Corriger la ration Cu 8-10ppm chez BV, 5ppm chez MT. rapport Cu/Mo 5/1 à
10/1 chez BV, 5/1 chez MT. CuSO4 PO.

CARENCE EN COBALT

Tableau: provoque une carence en B12, qui n’est donc pas une vit chez ruminant... ahah!
dans ton cul lulu! ➘GQM, diarrhée, efficience alimentaire, pas bonne mine, pica, ano-
rexie, anémie normocytaire et normochrome, lacrymation, acétonémie
Diagnostic: Dosage B12 dans foie (faussé par anorexie) et das le serum (variation journa-
lière)
DDX:
Pronostic:
Traitement: Besoin: 0,1-0,2ppm. Vit B12 en injection, COSO4 sur la prairie.
RECTUM

PROLAPSUS DU RECTUM

I: muqueuse et sous muqueuse


II:prolapsus complet avec evertion
III: + invagination du rectum ne dépasse pas l’anus
IV: + dépasse l’anus

6
PERITOINE

PÉRITONITE

Douleur, spticémie, endotox


Traitement: Perfusion, AINS,AIS,AB, chir, cause primaire

FOIE & VESICULE BILIAIRE

Ictère, perte de poids, fièvre, anorexie, anémie, ascite, douleur, diarrhée, prurit, photosen-
sibilisation, SNC, ténesme, prolapsus rectum, hémorragies spontanée, changement de
couleur des MF chez veaux, hypoP, oedème

HÉPATITE ÉVOLUTIVE

processus inflammatoire avec fièvre, lésions périportales

INTOXICATION À L’ALCALOÏDE DE LA PYRROLIZIDINE (SENEÇON)

Dans le Séneçon: alcaloïdes de pyrrolizidine.


Tableau classique: perte de poids, ténesme, prolapsus rectum, ascite.
Diagnostic: Enzymes hépatique, PA et gammaGT, biopsie hépatique (fibrose)
Pronostic: mauvais

AUTRES HEPATOTOXINES

ABCÈS DU FOIE

Fusobacterium nécrophorum. Peut induire mort brutal ou hémotysie, épistaxis et anémie


suite à une pneumonie métastasique thrombo-embolique avec rupture d’anévrisme
Diagnostic: Neutrophilie, Enzymes hépatique augmentent seulement en cas de processus
actif, si pneumo méthastasique thrombo-embolique: anémie, hyperGG, inversion rapport
albumine/globuline
Traitement illusoire: Pénicilline prolongée, frainage chir.

DÉGÉNÉRESCENCE GRAISSEUSE DU FOIE

En cas de BE- chez une vache bien portante... n’est pas irréversible.
Traitement: Glucose IV 100-200 mg/Kg/h; 200 UI insuline protamine zinc/12h/450Kg, suivre
glycémie, No=45-75 mg/dl, Choline, methionine, cortico si acétonémie, VitE-se.
Prévention: attention obésité, IV 12-13 mois, ration individuelle, 2% PV en MS par jour, tran-
sition concentré sur 2-4 sem, assez de P et Co, tenir compte de la capacité d’ingestion.
Chez brebi/chèvre, mesurer béta-hydroxybutyrate, augmenter nrj si trop élevé.

SYNDRÔME DE LA VACHE GRASSE

Tableau: Vache laitière après vêlage, obèse. Dépression progressive/anorexie/faiblesse/


perte de poids.
Diagnostic: ➚ AGL, ➘ TG et cholesterol, ➚ T1/2BSP, leftshift dégénératif + désordre E hépa-
tiques, a.biliaires, glycémie, corps cétonique, urémie...
tests labo bof:

7
Traitement: traiter maladie primaire, réduire le BE-, traiter la dégénérescance graisseuse
du foie.

TOXÉMIE DE GESTATION CHÈVRE/BREBIS

Tableau: 2-4 der. sem de gestation, Ingestion/besoins insuffisant. Isolement, décubitus, cé-
cité, anorexie, neuro
Diagnostic: acétonurie, acétonémie, acidose, hypoK, CA, sur le terrain: augmentation des
AGL et ß-hydroxybutirate, aug. PMN parfois.
Traitement: retirer foetus avec dexaméthasone, perf de glucose 10-20% 250-500ml en suite
goutte à goutte lent de 5-10%. Propylène-glycol 15-30ml/12h, cor electro, vitB

TOXÉMIE DE GESTATION CHEZ LA VACHE VIANDEUSE

Vache viandeuse en gestation en hiver, BE négative. Pete de poids faiblesse, dépression,


diarrhée, ...
Prono très réservé.

CHOLÉLITHIASE-CHOLÉDOCHOLITHIASE-HEPATOLITHIASE; CHOLANGITE-HÉPATHOCHOLANGITE...

TAILLE ET POIDS CORPOREL

SCORE CORPOREL

1. apophyse épineuse en dents de scies, tout anguleuse “forme de V”


2. apophyse épineuse facillement visible anguleuse mais moins, “forme de U”
3. apophyse épineuse arrondies, appophyses transverse 1/4 de leur longueur les dépres-
sion sont moins marquée
4. apophyse épineuse plus visibles, plus d’aspect en coquillage
5. plus rien d’apparent

Recommandation:
•Vêlage: 3,5
•Début de lactation 2,5-3
•après 3 mois de lactation 2,75-3,25

8
PATHOLOGIES RESPIRATOIRES

VOIES RESPIRATOIRES SUPÉRIEURES

TRAUMA, CE, FRACTURE

Tableau: Cornage, eternuement, ébrouement, jetage, ozène, epistaxis


Diagnostic: endoscopie (pas tjrs indispensable)
Pronostic: Bon
Traitement: Retrait CE, péni 22000UI/Kg IM BID, AINS

TUMEURS ET POLYPES Rare

Tableau: dyspnée, cornage, jetage, epistaxis, ozène, ... pronostic mauvais

SINUSITE

Tableau: Sinus frontaux après écornage et maxillaires après dent infectée. Fièvre, létargie
en plus

Diagnostic: RX, centèse sinusale.

Traitement: trépanation/drainage, AB 10-14j, AINS

TRAUMA/ABCÈS PHARYNGÉ Voir digestif

LARYNGITE NÉCROTIQUE = STRIDULEUSE

Tableau: F. nécroforum + IBR, PI3, Pasteurella, haemophilus? Apparition brusque, toux hu-
mide et douloureuse, dyspnée inspiratoire, anorexie, dépression, fièvre, jetage, ozène
Diagnostic:
DDX:
Pronostic: Bon si traitement correct
Traitement: AB, AINS, conditions d’ambiance

ABCÈS LARYNGÉ

Tableau: Actinomyces pyogenes veaux et moutons: Tachypnée, cornage, dyspnée sé-


vère mais progressive
Pronostic: réservé
Traitement: AB, AINS, conditions d’ambiance

STENOSE, COLLAPSUS ET CONSTRICTION CHEZ LE VEAU Rare

MALADIES RESPIRATOIRES PROFONDES

BRONCHO-PNEUMONIES INFECTIEUSES ENZOOTIQUES

Tableau: Jetage sereux/purulent, toux, fièvre, dyspnée mixte et inappétence. Augmenta-


tion du souffle laryngo-trachéal surtout à l’expiration, bruit surajouté
Stade 1: subclinique, 2, clinique compensée (AB seul), 3 décompensée (AB, AI) 4 irréversi-
ble + Vit A, E-se
Diagnostic: sérologie, ABiograme

BRONCHO-PNEUMONIES PAR ASPIRATION

9
Tableau: Médicament, sonde, ais aussi veau nourris au seau, pb larynx/pharynx, parésie
puerpérale (ou fièvre de lait), anestésie. Mort instentanée. Si gangreneuse: dépression po-
lypnée, toux, fièvre, ozène, jetage putride. Crépittement et sifflement surajoutés au soufle
LT.
Diagnostic: Anamnèse, début brutal, sévérité des signes. Ecarter BP aigue et septicémie
DDX:
Pronostic: Résevé
Traitement: AB longue durée IV + AINS

PNEUMONIES METASTASIQUES ET THROMBOSES DE LA VEINE CAVE POSTERIEURE

Tableau: du a abcès hépatique secondaire à ruménite, mais aussi phlébites jug, mam-
mite, métrite, furonculose interdigitées. Endocardite au niveau du coeur droit. Fusobact,
actinomyces, E-coli, staph, strepto. Ecolution chronique aec perte de poids et toux de-
puis des mois. Symptôme cardiaques + respi avec hémoptysie.
Diagnostic: clinique + hémato left shift, PT et electro (aug. glob), RX poumon mais difficile.
Pronostic: franchement mauvais

SYNDRÔME DE DÉTRESSE RESPIRATOIRE AIGU OU SDRA = EMPHYSÈME DES REGAINS

Tableau: Intox au 3-MÉTHYLINDOLE. Changement de prairie, prairie luxuriante. Apparition


soudaine d’une dyspnée sévère, emphysème sous-cut.
Traitement: rentrer à l’etable seulement si etable pas loin. + furosémide Flumixine méglu-
mine

PNEUMONIES ALLERGIQUES

Tableau: Mycropolyspoa faeni. anx à l’interieur, vache laitière avec pb de troupeau.


Traitement: Dexamethasone + ensilage d’herbe plutot que foin.

BRONCHO-PNEUMONIES PARASITAIRES

CAVITÉ THORACIQUE ET PAROIS

PLEURESIES ET EFFUSIONS PLEURALES

Tableau: Penser cause sous-jacente BP ou RPT surtout. Douloureux, dispnée exp


Diagnostic: Hémato PT + électro, urée sanguine, ATT. Péricardocentèse, paracenthèse,
(RX), laparotomie, dérologie, tuberculinisation
Traitement: etiologie + drainage continu, AB, AINS, Analgésiques, repos, nursing.

PNEUMOTHORAX

Tableau: rupture d’une bulle d’emphysème mais aussi plaie pénétrante, fracture côte.
Dyspnée exp, unilat
Traitement: fermeture plaie + aspiration de l’air, robinet à 3 voies là ou la percu est le plus
tympanique

HERNIE DIAPHRAGMATIQUE Rare

MÉSOTHÉLIOME PLEURAL Rare

TUMEURSD PULMONAIRES Rare

10
MALADIES MÉTABOLIQUES

ACÉTONÉMIE

primaire BE -
Secondaire: ➘ alimentation, ingestion de corps cetoniques préformé avec ancilages riche
en a. lactique et a. butyrique, putrescine, tryptamine, histamine et cadavérine dans ensi-
lage, carence en Co, Na. pathologies.
tableau: Vache laitière grasse en hiver. appétit ➘ sélectif et séquenciel, chute PL, perte de
poids, MF sèches, dépression pica, odeur d’acétone, signes nerveux passager
Diagnostic: hypoglycémie, acétonémie, acétonurie (pas bon), corps cétoniques dans le
lait
Traitement primaire: perf continue de 20L sur 24h de glucose 2,5%+0,45% saline + propy-
lène glycol ou glycérol (précurseur glucose), dexamethasone, vit B12, Co, niacine, hy-
drate de chloral, transfaunation, aliments appétents, exercices.

FIÈVRE DE LAIT

Tableau: paralysie flasque/somnolence aigue des vaches laitières en lactation. Balence


cations/anions carence en Ca++. Hypophosphatémie, hyperMg, hyperglycémie. Stade 1:
inconfort, stade 2, décubitus sterno-abdominal avec tête dans le flanc, stade 3: paralysie
flasque, décubitus latéral, coma
Traitement: Perfusion lente de gluconate de Ca, 1g/45g de PC “Calphone”, attention au
coeur!, Ca oral pour le stade 1. + litère, sol non glissant, retourner la vache 4x/j
Prévention: Ration anionique en fin de tarissement, plus d’anion que de cations par ajout
de 200 à 250g de sels anioniques + vit D3 pdt dernières semaines de gestations
Note: Baca optimale = -100 à -200 mEq/Kg de MS
Traitement mouton & chevre: Ca en IV 1g/45g PV

HYPERPARATHYROÏDIE NUTRITIONNELLE SECONDAIRE

Tableau: carence en Ca ou déséquilibre Ca/P. Boiteries, raideurs articulaires, grosse tête.


Diagnostic: mesure de la fraction urinaire du phosphate

HYPOPHOSPHATÉMIE

appétit dim; déminéralisation, hémolyse intravasculaire → hémoglobinurie du PP

HYPOMAGNÉSÉMIE

Tétanie d’herbe, hivernale, de transport, veau nourri au lait.


Tableau: anorexie, isolement, tremblement, hypermétrie, opisthotonos, convulsion cloni-
que, rétraction paupière, nystagmus, blabla... tachycardie, bruits cardiaques forts ou re-
trouvé mort
Diagnostique: fraction d’excrétion urinaire du Mg
Traitement: perfusion lente de magborgluc (Mg-Ca-glucose)

HYPERMAGNÉSÉMIE

FOURBURE, RACHITISME, FRACTURES SPONTANÉES

11