Vous êtes sur la page 1sur 4

Interpretation d'un radio de thorax

I. IDENTIFICATION :
Il s’agit d’une radiologie thoracique de face ou profil chez un
patient(e) de sexe masculin (feminin)

II. QUALITE DE LA R.T :

03 critères permettre d’aprecie le TLT :

Symétrie : on dit d’un TLT est symétrique (bien centrée), lorsque


les tête claviculaire sont équidistance des apophyses epinenses.

Pénétration : un TLT est bien pénétrer lorsqu’on visualise les


quatre premières vertèbres dorsales, on sachant que 4ème dorsale
se projette au niveau de bouton l’aortique.

Un TLT est prit en aspiration profonde : lorsque en compte 06


arc costaux antérieurs, ou 09 arc costaux postérieur.

Un TLT est de bonne qualité lorsque ces 03 critères sont retrouvés,


lorsque un seul critère manque le TLT est de mauvaise qualité.

A- Analyse du contenant :

le contenant est représenté :


La cage thoracique (côtes – clavicules – rachis – sternum), et le
diaphragme.
Les anomalies : Fracture de côte – cale asseaux – lyse costale –
déformation du rachis - Fracture de clavicule – anomalie
diaphragmatique : effacement des coupoles – aplatissement des
coupoles – aspect fistoner ou irrégulier des coupoles, - attraction
des coupoles.
B- Analyse de contenue :

B-1-opacité:

1-Type : opacité en plage – ronde diamètre > 1 cm, triangulaire,


infiltrat, punctiforme (- 1.5 mm de diamètre), micronodulaire (1.5
– 3 mm de diamètre), nodulaire (3 – 20 mm de diamètre) (diamètre
> 10 mm = opacité rond, réticulaire ou linaires.

2- Siège : Sommet, région moy, base.


Sus, sous ou rétro claviculaire.
Axillaire, hilaire, para cardiaque, susdiagramatique.

3- Dimension : diamètre, grand axe verticale, territoire pulmonaire.

4- Densité : peu, moy, très basse.

5- Homogénéité : homogène ou hétérogène.

6- Limité : nette, ou floux, régulier ou irrégulier.

7- Caractère systématiser ou non

8- Rétractile ou non rectractile :


· Tuberculose ; cancer, pneumonie alvéolaire : opacité en plage.
· Tuberculone ; cancer bronchique distale ; kyste hydatique ;
pneumonie alvéolaire : en ronde.
· Pneumonie, alvéolaire, tuberculose, atélectasie ; en triangulaire.
· Silicose, milliaire tuberculeuse : micronodulaire, nodule,
punctiforme : pneumonie interstitiel.
· Pneumonie alvéolaire, tuberculose : infiltrat.
· Atteinte d’interstitiel (pneumonie), œdème du poumon interstitiel
: réticulaire ou linaires.
B-2:HYPER CLARTE :

1/ HYPER CLARTES PARENCHYMATEUSE : 02 TYPES:

a- image bulleuse : hyper clarté ronde, diamètre variable, limiter


par un fin liserer opaque épaisseur ne dépasse pas 1 mm.
Bulle d’emphysème – pneumatossélle – séquelle d’abcès
pulmonaire,
L’image bailleuse : est une image sécatriciel.

b- image cavitaire : hyper clartés ronde ou quadrant triangulaire,


diamètre variable limiter par une paroi épaisse (plus 2 mm).
Caverne tuberculose – cancer excaver (hyper clartés
quadrangulaire à paroi irriguliere).

2/ HYPER CLARTES PLEURALE (PNO) : hyper clartés sans


trame broncho vasculaire dans son sien s’étendue du sommet vers
la base (PNO totale).
Limitée en dehors par la paroi, Limitée en dedans par la plèvre
viscérale qui entoure un poumon totalement ou partiellement
colabé.

B-3:IMAGE MIXTE :

Hydro-aérique : abcès du poumon, kyste hydatique rompue.


Hydro-aérique : pleurale (hydro pneumothorax).
Onduler : kyste hydatique rempue.
Coucher de soleil : kyste hydatique renpue.
En grelot : kyste hydatique rompue, rétention de membranes,
aspérgillome intra cavitaire.
Cocarde : kyste hydatique avec rétention de membranes,
hématome intra- cavitaire, aspérgillome intra cavitaire.
Quadrangulaire, irrugulier, bas situe : cancer excaver

* pneumothorax : hyper clarté périphérique, s’étendant du


sommet vers la base (PNO totale), sans trame broncho vasculaire
au son sein, limité par la paroi en DH, et en DD par la plèvre
vescirale qui recouvre le poumon qui est partiellement / totalement
collabé.
Reaction pleurale à comblement les CDS.
- PNO totale droite de moyen abondance (exp.).
* enphyseme : dilatation, et distension.
* opacité hetorogène (infiltrat) = tuberculose / pneumonie
alvéolaire.
* Fibrothorax tuberculose (trachée serpenté) : rétraction =
tuberculose => opacité ½ thorax hétérogène, ½ thorax dense.
* opacité homogène = Atélectasie = rétractile / pneumonectomie,
Agénésie pulmonaire cul cardio-phrenique.
* caverne -infiltration -lobite -miliaire => tuberculose.
Miliaire bilatérale (miliaire Atypique à grose grain).
* pneumonie interstitiel opacité réticulaire.
* emphysème pulmonaire = hyper clarté surtout au sommet
bilatérale = persistance parenchymateuse = opacité traviculaire.

Cancer (métastase) extra respiratoire :


- opacité ronde multiple 1 cm (image en lâché de ballon).
- opacité ronde unique (métastase unique, diagnostic différentiel
avec cancer primitif distale.
- lymphangite carcinomateuse (pas de râle crépitant) = opacité
réticulaire hilifuge.
- carcinose miliaire (miliaire métastatique).
- opacité hilaire (métastase endobronchique = proximale) rare.
- adénopathie mediastinale.
- épanchement liquidien.