Vous êtes sur la page 1sur 4

REALISATION D’UN GUIDE TECHNIQUE ET FINANCIER

SUR LA CHARPENTE METALLIQUE

Société d’accueil : Bouygues Bâtiment IDF – Ouvrages Publics


PFE présenté par : CABOCEL Tristan
Tuteur industriel : MACE – Mikael – Cadre Principal Etude de Prix Gros Œuvre
Enseignant superviseur : HOTTIER Jean-Michel

DOCUMENT DE SYNTHESE

RESUME

L’objectif de ce Projet de Fin d’Etudes, réalisé au sein du service Etude de Prix Gros Œuvre
de Bouygues Bâtiment IdF – Ouvrages Publics, a été de réaliser un guide technique et financier sur la
charpente métallique dans les bâtiments publics. L’entreprise, qui possède traditionnellement une
culture béton, a pour objectif d’accroître sa maitrise de la construction métallique. En effet, plus d’un
tiers des projets étudiés aujourd’hui ont une partie Charpente Métallique.
Le rendu doit donc être structuré en deux parties. Une partie sera consacrée aux spécificités
techniques de la charpente métallique, avec notamment les problématiques de conception, de
fabrication, de transport et de montage. La deuxième partie concerne le développement d’un outil de
calcul de coût de charpente métallique pour le service Etude de Prix Gros Œuvre.

ABSTRACT

The main goal of this Final Year Project, made within the Price Study Of Shell of building
department of Bouygues Bâtiment IdF – Ouvrages Publics, was to make a technical and financial
guide of steel structures for public buildings. The company, which traditionally has a “concrete”
approach of project, wants to improve its knowledge on the subject. Indeed, more than a third of the
recent projects have a steel structure part.
The guide has to be structured in two parts. One is about technical specificities of steel
structures, especially about the problematic of conception, manufacturing, transportation and
mounting. The second part is the development of a cost calculation software for steel structures for the
department.

PFE soutenu en juin 2013 CABOCEL Tristan 1/4


INTRODUCTION

Filiale du groupe Bouygues Construction, Bouygues Bâtiment IdF – Ouvrages Publics est
spécialisée dans la réalisation d’ouvrages fonctionnels pour les clients du secteur public. La Direction
Technique de l’entreprise a décidé de développer ses connaissances en Charpente Métallique, pour
améliorer la qualité de son offre. C’est dans cette démarche que la création d’un guide technique sur
la Charpente Métallique a été décidée.

1. Besoin de l’entreprise

La direction technique de l’entreprise ne possède pas de bureau d’étude ou de services


spécialisés dans la conception et le dimensionnement de Charpente Métallique. Pour les études
structure, les deux solutions sont les recours soit au BE Charpente de Bouygues Construction, soit à
un BE externe.
Par contre, l’étude des parties « chiffrage » et « méthode » passe forcément par la consultation de
sous-traitants spécialisés, pour plusieurs raisons :
- Les prix sont très variables dans le temps, et selon le type de structure/protection utilisé.
- Le montage de charpente doit faire l’objet d’un programme détaillé
- L’entreprise n’y a pas une connaissance suffisante dans ce domaine pour permettre la
réalisation d’une étude de ce lot sans consultation.
- Bouygues OPB n’a pas d’équipe de montage de CM.

Le service d’étude de prix a pour ambition de développer son avis critique vis-à-vis d’un projet de
charpente et des retours de consultations des entreprises sous-traitantes.
Elle a plus particulièrement, pour répondre au lot considéré :
- Besoin d’une évaluation précise des coûts prévisionnels
- Besoin d’une étude rapide du lot CM.
- Besoin d’une connaissance technique, permettant une meilleure analyse de la qualité des
réponses proposées par les sous-traitants.

2. Objectif

Le document attendu par l’entreprise est constituée de deux parties :


- Un mémoire technique, parlant principalement des problématiques techniques (fabrication,
protection, montage etc.).
- Un logiciel de chiffrage du lot CM.

Mémoire technique

Le mémoire technique doit contenir tous les points techniques généraux et spécifiques propres de
l’étude jusqu’à la réalisation de charpente métallique. Son rôle est d’aider le service Etude de Prix
dans ses choix techniques et des hypothèses prises lors du chiffrage. Il traite notamment :
- Des différents types de structure et les problématiques d’assemblage.
- Du « cycle » de réalisation d’une structure en acier, de l’étude à la pose.
- Des protections contre la corrosion et l’incendie.

PFE soutenu en juin 2013 CABOCEL Tristan 2/4


- Des problématiques de montage de la CM, notamment les cadences de montages, la
stabilité provisoire de la structure, la sécurité lors de la pose etc.

Logiciel de calcul de coût

Le but premier du fichier est de fournir une estimation fiable du coût d’un projet de CM en phase
d’étude. La création de cet outil a du répondre à un certain nombre de règles, aussi bien sur la forme
que sur le fond :
- Simplicité d’utilisation : Les descriptions des lots CM en phase étude étant souvent
sommaires, avoir un logiciel trop précis serait peu utile pour chiffrer ces lots.
- Liberté de modification de la base de donnée : les prix de CM sont fortement variables.
- Liberté de correction des prix finaux : L’utilisateur doit pouvoir modifier les prix de
prestations/cadences ou le prix final, afin que le prix colle mieux aux descriptions du CCTP.
- Possibilité d’ajouts de « plus-value » : Les points spécifiques du lot (élément cintré, grande
hauteur etc.) doivent pouvoir être pris en compte dans le logiciel, à l’unité ou globalement.

3. Mémoire technique

La construction métallique possède de nombreux avantages par rapport aux structures béton : il
offre une grande souplesse architecturale (possibilité de grande portée, faible élancement et volume
de matériau mis en œuvre), une résistance en compression comme en traction, une rapidité de
montage ainsi qu’un fort potentiel de recyclage. Par contre, il est très sensible au feu et à la corrosion
(nécessité de protection), et le montage doit être confié à des entreprises spécialisées.

Comprendre le cycle de réalisation d’une structure métallique est primordial pour une bonne étude
et un bon chiffrage de ce lot. Le choix du type de structure doit se faire en prenant compte de toutes
les problématiques de réalisation auquel une charpente est confrontée. On décompte 7 grandes
étapes pour la réalisation d’une structure métallique :

- L’étude/conception : Le premier rôle d’une charpente est d’assurer la stabilité, en


transmettant les efforts horizontaux aux fondations et en limitant les déformations latérales du
bâtiment. L’acier offre plus de choix pour assurer la stabilité, avec notamment différents types
de structures, d’assemblages, et la souplesse apportée par le matériau.
Cependant, plusieurs sujets sont à prendre en considération lors de la conception, comme les
problématiques de montage (stabilité provisoire, sécurité etc.), de transport.

- La fourniture : le processus de fourniture de l’acier se fait en trois étapes :


o La fonte, où l’acier est créé à partir des minerais de fer et du coke.
o La coulée : l’acier est solidifié progressivement, et une ébauche des formes est faite.
o Le laminage, qui est le processus de mise en forme des profilés, par écrasement.

- La fabrication de la structure : les profilés, arrivés en aciérie, sont découpés, percés et


usinés, de façon à être « prêt au montage » sur chantier. Elle est l’étape la plus longue de la
réalisation de la charpente. En effet, en fonction du type d’usinage à réaliser, les cadences de
fabrication peuvent augmenter très fortement.
Les éléments peuvent aussi être pré-assemblés en aciérie, pour gagner du temps en montage
chantier. C’est notamment le cas des structures soudées (treillis particulièrement).

- La protection contre la corrosion : les aciers sont sujets à la corrosion, ce qui peut nuire à
leurs caractéristiques mécaniques. Une protection des aciers contre la corrosion est donc
indispensable pour pallier à ce problème.
Deux techniques sont principalement utilisées : la galvanisation à chaud et la peinture
anticorrosion.

- Le transport : Le transport des éléments de charpente métallique joue un rôle important dans
la conception de celle-ci. En effet, les dimensions du camion sont des critères limitants lors de

PFE soutenu en juin 2013 CABOCEL Tristan 3/4


la conception (en longueur, chargement maximal et volume). Le choix du moyen de transport,
et l’éventualité de convois exceptionnels, doivent être envisagés dès la conception.

- Le montage : la construction métallique a pour avantage sa rapidité de pose. Cependant, la


pose entraîne des contraintes dès la conception de l’ouvrage, avec notamment la
problématique de stabilité provisoire lors de la pose. De plus, le travail se faisant souvent en
hauteur, la sécurité doit être un facteur dimensionnant : l’assemblage au sol doit être
privilégié.
Le montage de la structure se fait souvent par grue mobile.

- La protection contre le feu : la règlementation incendie exigent des performances au feu


pour les bâtiments publics. Le matériau acier résiste très mal au feu. Il est nécessaire de
mettre en place des protections contre le feu. Deux grands types de protections sont utilisés :
le flocage et la peinture intumescente.

4. Le chiffrage

Le chiffrage d’une charpente métallique doit se faire en suivant les étapes de réalisation. Les
estimations de prix de structures métalliques se font en général avec des prix au kilo d’acier, pouvant
aller de 2 €/kg pour les structures très simples à plus de 4 €/kg pour les structures les plus complexes
(protection contre le feu non comprise).

La répartition d’un prix de charpente métallique se fait comme suivant :

- Fourniture de l’acier : de 25 à 35 %.
- Fabrication + protection anticorrosion : de 25 à 50 %.
- Transport et pose de la structure : de 15 à 35 %.
- Etude : de 5 à 10 %.
En détaillant pour chaque étape le coût selon le type de structure, les protections mises en œuvre
et les caractéristiques du bâtiment, on obtient une estimation fiable du prix global d’une structure
acier.

CONCLUSION

La réalisation d’une charpente métallique est techniquement très différente que pour une
structure béton. Beaucoup de problèmes influent sur la conception de l’ouvrage, comme la
problématique de stabilité provisoire, le transport des profilés sur chantier ou les assemblages à
réaliser en fabrication.
Il est donc primordial, dès la phase d’étude, d’avoir une connaissance de la réalisation de la
charpente dans son ensemble, afin de prendre en considération toutes les spécificités techniques de
la structure. Le prix d’une charpente peut en effet fortement varier selon le type de structure à réaliser,
d’où la nécessité d’une maîtrise de ces problématiques.

PFE soutenu en juin 2013 CABOCEL Tristan 4/4

Centres d'intérêt liés