Vous êtes sur la page 1sur 17

Série N° 1 :

P. ELAKRY MASTER GFF COMPTABILITE APPROFONDIE SERIE I

Exemples

1. a. Le 05/10. ALAOUI et MAJIDI décident de créer une entreprise. Ils apportent 100000 DH qu’ils
déposent en banque (Bordereau n°45).
b. Le 10/10. Ils décident d’augmenter le capital de l’entreprise. Ils apportent 50000 DH qu’ils
déposent en banque (Bordereau n°50).

c. Le 15/10. ALAOUI et MAJIDI décident de diminuer le capital de l’entreprise. Cette dernière


remet à chacun d’entre eux un chèque de 10000 DH.

2. a. Le 10/10. L’entreprise contracte, auprès de sa banque, un emprunt de 50000 DH, viré le


même jour au crédit de son compte à la banque (Bordereau n°50).
b. Le 30/10. L’entreprise rembourse, par virement bancaire, 5000 DH de l’emprunt contracté le
10/10 (Avis n°5).

3. Le 02/11. L’entreprise achète, par espèces, de 3000 DH de carburant pour la voiture de service
(Pièce n°10).
4. Le 05/11. L’entreprise achète, par chèque bancaire (n°543), une camionnette à 200000 DH
(Pièce n°10).
5. Le 08/11. L’entreprise achète, par chèque bancaire (n°658), un bureau (à 5000 DH), deux
chaises (à 200 DH l’unité), une photocopieuse (à 3000 DH), un ordinateur (à 20000 DH), une
imprimante (à 6000 DH) et du papier (à 1000 DH).
6. Le 10/11. L’entreprise achète, par chèque bancaire (n°654), un immeuble équipé à 1300000 DH
à l’entreprise ALPHA de Rabat (Pièce n°40). Prix du terrain 200000 DH. Contenu : Fonds
commercial à 140000 DH ; Bureaux à 15000 DH ; Ordinateurs à 20000 DH; Chaises à 6000 DH;
Imprimantes à 10000 DH ; Tables à 4000 DH ; Photocopieuses à 10000 DH; Climatiseurs à
30000 DH.
7. Le 12/11. L’entreprise achète, à crédit, une machine à 100000 DH (Pièce n°40). Règlement:
40000 DH dans 3 mois, le reste dans 21 mois.
8. Le 14/11. L’entreprise vend une camionnette à 120000 DH. Règlement : 20000 DH par chèque
(n°234), le reste à crédit (40 % sur 10 mois, le reste sur 20 mois)

1
Etude de cas

Journalisez les opérations suivantes de l’année N :


1. L’entreprise contracte, auprès de sa banque, un emprunt de 50000 DH, viré le même jour au
crédit de son compte à la banque (Bordereau n°…).
2. L’entreprise rembourse, par virement bancaire, 10000 DH de l’emprunt contracté (Bordereau
n°…).
3. Achat par chèque n°… d’un magasin de commerce avec marchandises à 500000 DH. Contenu :
Terrain à 100000 DH ; Fonds commercial 120000 DH ; Rayons 20000 DH ; Mobilier de bureau
25000 DH ; Marchandises 30000 DH.
4. L’entreprise achète un immeuble équipé à 20000000 DH (Pièce n°40). Prix du terrain 200000
DH. Contenu : Fonds commercial à 140000 DH ; Bureaux à 15000 DH ; Ordinateurs à 20000 DH;
Chaises à 6000 DH; Imprimantes à 10000 DH ; Tables à 4000 DH ; Photocopieuses à 10000 DH;
Climatiseurs à 30000 DH. 100000 DH sont payés par chèque bancaire (n°…), le reste à crédit
(60% sur 10 mois, le reste sur 20 mois).
5. L’entreprise vend une camionnette à 120000 DH. Règlement : 20000 DH par chèque (n°…), le
reste à crédit (40 % sur 10 mois, le reste sur 20 mois)
6. Règlement par chèque (n°…) de 20000 DH d’une partie des dettes de l’opération 7.
7. Réception d’un chèque (n°…) de 10000 DH en règlement de l’opération 8.
8. Achat, par l’intermédiaire de la banque (Bordereau n°0003), de 200 actions à 100 DH l’action.
100 actions (A) pour contrôler la société émettrice, 60 actions (B) pour investissement (sans
intention de contrôle), 40 actions (C) pour réaliser un gain à brève échéance.
9. Achat, par l’intermédiaire de la banque (Bordereau n°0004), de 150 obligations à 200 DH l’unité
(100 obligations (D) pour le long terme) et 50 obligations (E) pour réaliser un gain à brève
échéance.
10. Vente de 20 actions (C) à 150 DH l’unité. 50 % sont payés par chèque bancaire (n°2541), le
reste à crédit (sur 18 mois).
11. Vente de 20 obligations (E) à 180 DH l’unité. 50 % sont payés par chèque bancaire (n°3512), le
reste à crédit (sur 10 mois).
12. Vente, à crédit sur 20 mois, de 50 actions (B) à 200 DH l’unité.
13. Vente, à crédit sur 10 mois, de 50 obligations (D) à 180 DH l’unité.

2
Série N° 2 :
P. ELAKRY COMPTABILITE APPROFONDIE – PARTIE II EXEMPLES I

L’entreprise HAFIDI de Rabat a effectué, pendant le mois de mars 2016, les opérations suivantes :

1. 01/03. L’entreprise HAFIDI achète, à crédit, 20000 DH (HT) de marchandises GA à l’entreprise BETA de
Fès (Facture n°5).

2. 02/03. L’entreprise HAFIDI retourne à BETA, 2000 DH (HT) des marchandises achetées le 01/03/16
(Avoir A-5).

3. 03/03. Achat à crédit de marchandises du groupe A à l’entreprise FARAJI de Rabat (Facture n°8). Prix
brut 200000 DH H.T. Rabais 5%, Remise 10%.

4. 04/03. Vente de marchandises du groupe A à l’entreprise TALAL de Rabat (Facture n°10). Prix brut
300000 DH H.T. Remise 5%. Paiement: 50% par chèque bancaire n°32546, 50% à crédit sur 13 mois.

5. 05/03. L’entreprise accorde à son client TALAL de Rabat une remise supplémentaire de 5% sur la facture
n°10 du 04/03/2016 (avoir n°A-10).

6. 06/03. Vente de marchandises du groupe A à l’entreprise SALMI de Rabat (Facture n°11). Prix Brut
400000 DHHT. Remise 10%, rabais 5%, escompte de règlement 2%. Paiement par chèque bancaire
n°43562.

7. 07/03. FARAJI de Rabat accorde à l’entreprise un escompte de règlement de 2% sur la facture n°8 du
03/03/16 (Avoir A-8).

8. 08/03. L’entreprise accorde à SALMI un escompte supplémentaire de 1% sur la facture n°11 du 06/03/16
(Avoir A-11).

9. 09/03. Achat à crédit de marchandises du groupe A à l’entreprise SEMLALI de Casablanca (Facture n°20).
Prix Brut 500000 DHHT. Remise 5%, rabais 4%, remise 5% escompte de règlement 2%.

10. 10/03. L’entreprise retourne à SEMLALI 100000 DH (Brut HT) des marchandises achetées le 09/03 dans
le cadre de la facture n°20 (Avoir A-20).

11. 11/03. SALMI retourne à l’entreprise 20000 DH des marchandises vendues le 06/03/16 (Avoir A-111).

12. 12/03. Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise SAMADI de Rabat (Facture n°25. Prix brut HT
(à déterminer) ; Escompte 2% ; Remise 5% ; Remise 5%. Net à payer 424536 DHTTC.

3
P. ELAKRY COMPTABILITE APROFONDIE – PARTIE II SERIE I

L’entreprise SAMADI de Rabat a effectué, pendant le mois de juin 2016, les opérations
suivantes :

1. 03/06. Achat à crédit de marchandises du groupe A à l’entreprise HAFIDI de Rabat (Facture


n°1). Prix brut 400000 DH H.T. Rabais 5%, Remise 5%.

2. 05/06. L’entreprise accorde à son client HAFIDI de Rabat une remise supplémentaire de 5% sur
la facture n°1 du 03/06/2016 (avoir n°A-1).

3. 06/06. Vente de marchandises du groupe A à l’entreprise MADIHI de Rabat (Facture n°2). Prix
Brut 500000 DHHT. Remise 10%, Escompte de règlement 1%. Paiement par chèque bancaire
n°50.

4. 07/06. HAFIDI de Rabat accorde à l’entreprise un escompte de règlement de 2% sur la facture


n°1 du 03/06/16 (Avoir A-11).

5. 08/06. L’entreprise accorde à MADIHI un escompte supplémentaire de 1% sur la facture n°2 du


06/06/16 (Avoir A-2).

6. 10/06. L’entreprise retourne à HAFIDI 100000 DH (Brut HT) des marchandises achetées le
03/06/16 dans le cadre de la facture n°1 (Avoir A-111).

7. 11/06. MADIHI retourne à l’entreprise 100000 DH (Brut HT) des marchandises vendues le
06/06/16 (Avoir A-21).

8. 12/06. Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise FILALI de Rabat (Facture n°3. Prix
brut HT (à déterminer) ; Escompte 2% ; Remise 10% ; Net à payer 211680 DHTTC.

Travail à faire

Présenter et journaliser les factures chez les acheteurs et les vendeurs

4
Série N° 3 :
P. ELAKRY COMPTABILITE GENERALE – PARTIE II EXEMPLES II

L’entreprise FARAJI de Rabat a effectué, pendant le mois de février 2016, les opérations
suivantes :

1. Le 01/02/16. Vente, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise KOULALI de Fès (Facture n°1):


Prix brut HT 300000 DH; Remise 10%; Escompte 2%.
Transport, à la charge de l’entreprise, effectué par la CTM de Casablanca, engagée et payée
par espèces (Pièce n°20) par l’entreprise. (Facture n°412, Brut HT 5000 DH).

2. Le 02/02/16. Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise FADILI de Rabat (Facture n°2):


Prix brut HT 400000 DH; Remise 10%; Escompte 2%.
Transport, à la charge de l’entreprise, effectué par la SAT de Rabat, engagée et payée par
chèque (n°1122) par l’entreprise. (Facture n°51, Brut HT 6000 DH) .

3. Le 03/02/16. Vente, à crédit, de marchandises GA, à l’entreprise HAMIDI de Rabat (Facture n°3):
Prix brut HT 500000 DH; Remise 10%; Escompte 2%.
Transport, à la charge de HAMIDI, effectué par les propres moyens de l’entreprise (Brut HT
3000 DH).

4. Le 04/02/16. Vente, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise YAMANI de Fès (Facture n°4): Prix
brut HT 600000 DH; Remise 10%; Escompte 2%.
Transport, à la charge de YAMANI, effectué par la CTM de Casablanca, engagée et payée par
espèces (Pièce n°20) par l’entreprise (Facture n°45, Brut HT 4000 DH).
5. Le 05/02/16. Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise SAMADI de Rabat (Facture n°5.
Prix brut HT (à déterminer) ; Escompte 2% ; Remise 10%.

Transport, à la charge de l’entreprise, effectué par la CTM de Casablanca, engagée et payée par
espèces (Pièce n°25) par SAMADI (Facture n°55, Brut HT 5000 DH). NAP : 111540 DHTTC.
6. Le 10/02/16. L’entreprise retourne à SAMADI 10000 DH (Brut HT) des marchandises achetées le
05/02/2016, dans le cadre de la facture n°5, (Avoir A-5).

5
P. ELAKRY COMPTABILITE GENERALE – PARTIE II SERIE II

L’entreprise SALIMI de Rabat a effectué, pendant le mois de juin 2016, les opérations
suivantes :

1. Le 02/06. Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise HILALI d’Oujda (facture n°5):


Prix brut HT 800000 DH, escompte 2%, remise 5%, rabais 4%. Transport, à la charge de
HILALI, est effectué par la SAT de Casablanca (facture n°150), engagée et payée par espèces
(pièce n°15) par HILALI 2500 DH (HT).

2. Le 03/06. Vente, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise BENNANI de Fès (facture


n°10) : Prix brut HT 600000 DH, remise 5 %, escompte de règlement 1%. Transport, à la charge
de BENNANI, est effectué par la SAT de Fès (facture n°15), engagée et payée par espèces
(pièce n°15) par BENNANI 3000 DH (HT).

3. Le 04/06. Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise HACHIMI de Rabat (facture


n°15): Prix brut HT 400000 DH, escompte 2%, remise 10%, rabais 5%. Transport effectué par
les propres moyens de HACHIMI et facturé à l’entreprise 4000 DH (HT).

4. Le 05/06. Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise BENALI de Fès (facture n°12) :


Prix brut HT 500000 DH, remise 10 %, escompte de règlement 1%. Transport, à la charge de
l’entreprise, est effectué par la CTM de Casablanca (facture n°55), engagée et payée par
espèces (pièce n°25) par BENALI et facturé à l’entreprise 2000 DH (HT).

5. Le 06/06. Vente, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise SAMADI de Rabat (facture


n°20) : Prix brut HT 700000 DH, remise 10 %, escompte de règlement 2%. Transport, à la
charge de SAMADI, est effectué par la SAT de Casablanca (facture n°35), engagée et payée par
espèces (pièce n°40) par l’entreprise et facturé à SAMADI 5000 DH (HT).

6. Le 07/06. Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise FARAJI de Rabat (Facture n°15. Prix
brut HT (à déterminer) ; Escompte 2% ; Remise 10%.

Transport, à la charge de l’entreprise, effectué par la CTM de Casablanca, engagée et payée par
espèces (Pièce n°50) par FARAJI (Facture n°35, Brut HT 1000 DH). NAP : 212820 DHTTC.

7. Le 10/06. L’entreprise retourne à FARAJI 20000 DH (Brut HT) des marchandises achetées le
07/06/2016, dans le cadre de la facture n°15, (Avoir A-15).

Travail à faire

Présenter et journaliser les factures chez les acheteurs et les vendeurs

6
Série N° 4 :
P. ELAKRY COMPTABILITE APPROFONDIE – PARTIE II EXEMPLES III

L’entreprise HAFIDI de Rabat a effectué, pendant le mois de mars 2013, les opérations
suivantes :

1. Le 01/03/13. Vente, à crédit, de marchandises GA, à l’entreprise FADILI de Fès (Facture n°1): Prix

brut HT 500000 DH; Remise 10%; Escompte 2%. Port facturé 3000 DHHT, Emballages 2000

DHTTC.

2. Le 02/03/13, Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise MADIHI de Rabat (Facture n°2):

Prix brut HT 400000 DH; Remise 10%; Escompte 2%. Port facturé 2000 DHHT, Emballages 3000

HT.

3. Le 03/03/13. FADILI de Fès restitue les emballages consignés le 01/03/13 dans le cadre de la

facture n°1. (Avoir A-1 ; Prix de reprise 1760 DH).

4. Le 04/03/13. L’entreprise restitue à MADIHI de Rabat les emballages consignés le 02/03/13 dans

le cadre de la facture n°2. (Avoir A-2 ; Prix de reprise 2700 DH).

5. Le 05/03/13. FADILI retourne à l’entreprise 100000 DH (Brut HT) des marchandises vendues le

01/03/13 dans le cadre de la facture n°1 (Avoir A-11).

7
P. ELAKRY COMPTABILITE GENERALE – PARTIE II SERIE III

L’entreprise FARAJI de Rabat a effectué, pendant le mois d’avril 13, les opérations
suivantes :

1. Le 05/04/13, Vente, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise FADILI de Fès (Facture n°2):


Prix brut HT 400000 DH; Escompte 2%; Rabais 5%; Remise 10%; Port facturé 5000 DH HT;
Emballages 2500 DH TTC.

2. Le 06/04/13, Achat, à crédit, de marchandises GA à l’entreprise KOULALI de Rabat (Facture


n°4): Prix brut HT 600000 DH; Escompte 1%; Remise 5%; Remise 5%; Transport, à la charge
de l’entreprise est effectué par la CTM de Casablanca, engagée et payée par espèces (Pièce
n°10) par l’entreprise (Facture n°110): 2000 DH (HT); Emballages 3000 DHTTC.

3. Le 10/04/13. FADILI de Fès retourne à l’entreprise 20000 DH (brut HT) des marchandises
vendues le 05/04/13 dans le cadre de la facture n°2. (Avoir A-2).

4. Le 15/04/13. L’entreprise retourne à KOULALI 15000 DH (brut HT) des marchandises


achetées le 06/04/13 dans le cadre de la facture n°4. (Avoir A-4).

5. Le 20/04/13, FADILI de Fès restitue à l’entreprise les emballages consignés le 05/04/13 dans
le cadre de la facture n°2. (Avoir A-21 ; Prix de reprise 2260 DH).

Travail à faire
Présenter et journaliser les factures chez les acheteurs et les vendeurs

8
Série N° 5 :
P. ELAKRY MASTER GFF COMPTABILITE APPROFONDIE – PARTIE III SERIE I

CAS N° I
- Le 10/05/2016, l’entreprise FADILI de Rabat vend, à crédit, 15000 DHHT de marchandises du
groupe A à l’entreprise KOULALI d’Oujda (facture n°587).
- Le 20/05/2016, FADILI tire quatre traites en règlement de la transaction du 10/05/2016, sur
KOULALI qu’il a accepté le même jour:
o la traite n°25 (nominal 4500 DH, échéance 10/06/2016),
o la traite n°26 (nominal 4500 DH, échéance 10/07/2016),
o la traite n°27 (nominal 4500 DH, échéance 10/08/2016),
o la traite n°28 (nominal 4500 DH, échéance 10/09/2016),
- Le 27/05/2016, l’entreprise FADILI de Rabat achète, à crédit, des marchandises du groupe A
à l’entreprise SAMADI de Fès (facture n°97, prix brut HT 7000 DH, TVA 20%).
- Le 28/05/2016, en règlement de la facture n°97, FADILI endosse la traite n°25 (tirée sur
KOULALI, nominal 4500 DH, échéance 10/06/2016) au profit de SAMADI et paie le reste par
espèces (pièce n°37).
- Le 25/05/2016, l’entreprise FADILI remet la traite n°26 (nominal 4500 DH, échéance
10/07/2016) à sa banque pour escompte.
- Le 30/05/2016, l’entreprise FADILI reçoit de sa banque le bordereau d’escompte (de la
traite n°26) n°478 dont on lit: taux d’escompte 12%, commission 0,5%, date d’effet
28/05/2016.
- Le 10/08/2016, FADILI remet la traite n°27 (nominal 4500 DH, échéance 10/08/2016) à
KOULALI pour encaissement. Celui-là retient la traite et lui remet un chèque (n°4578) d’un
montant de 4500 DH.
- Le 05/09/2016, FADILI remet la traite n°28 (tiré sur KOULALI, nominal 4500 DH, échéance
10/08/2016) à sa banque pour encaissement (bordereau n°1457).
- Le 15/09/2016, FADILI reçoit de sa banque l’avis de crédit n°1147, indiquant l’encaissement
de la traite n°28. La banque a retenu une commission de 50 DH HT.
- Le 16/09/2016, la banque de KOULALI, lui adresse l’avis de débit n°3235, mentionnant le
règlement de la traite n°28. La banque a retenu une commission de 100 DH HT.

Travail à faire

Journaliser ces informations chez les entreprises FADILI et KOULALI

9
P. ELAKRY MASTER GFF COMPTABILITE APPROFONDIE – PARTIE III SERIE I

CAS N° II

L’entreprise JAMALI de Rabat a effectué les opérations suivantes :

- Le 02/06/2016. Vente à crédit de marchandises GA à l’entreprise SEMLALI de Salé (Facture n°10) :


PB : 200000 DH HT ; Escompte 2%, Remise 10% ; Emballage 1000 DH(TTC) ; Transport, à la charge de
JAMALI, est effectué par les propres moyens de l’entreprise 1000 DH (HT).
- Le 04/06/2016. Achat à crédit de marchandises GA à l’entreprise SAMADI de Casablanca (Facture
n°20) : PB : 100000 DH HT ; Escompte 2%, Remise 5% ; Rabais 4% ; Emballage 1000 DH(TTC) ;
Transport, à la charge de SAMADI, est effectué par les propres moyens de ce dernier (1000 DHHT).
- Le 05/06/2016. JAMALI tire sur SEMLALI, trois traites (du même nominal) en règlement de la facture
n°10 du 02/06/2016 dont les échéances sont les suivantes :
 la traite n°40, échéance 02/07/2016,

 la traite n°41, échéance 02/08/2016,

 la traite n°42, échéance 02/09/2016,

Les trois traites sont acceptées, le même jour, par SEMLALI.

- Le 10/06/2016. JAMALI endosse la traite n°40 à l’ordre de SAMADI en règlement de la facture n°20
et lui remet un chèque pour le reste.
- Le 15/06/2016. JAMALI remet la traite n°42 à sa banque pour escompte.
- Le 17/06/2016. JAMALI reçoit de sa banque le bordereau d’escompte (n°124) de la traite n°42 : taux
d’escompte 12%, commissions 100 DHHT, date d’effet 15/06/10.
- Le 02/08/2016. JAMALI remet la traite n°41 à sa banque pour encaissement (bordereau n°32).
- Le 10/08/2016. JAMALI reçoit de sa banque l’avis de crédit n°45, indiquant l’encaissement de la
traite n°41. La banque a retenu une commission de 20 DH HT.
TRAVAIL A FAIRE
Journaliser ces opérations

10
Série N° 6 :
P. ELAKRY MASTER GFF COMPTABILITE APPROFONDIE – PARTIE III SERIE I

CAS N° I

1. Journaliser les déclarations de TVA (compte tenue des informations fournies), sachant que
l’entreprise est soumise au régime des encaissements, déclarations mensuelles.

- TVA récupérable : janvier 16, 324000 DH (dont 320000 DH décaissés) ; février 16, 450000
DH (dont 400000 DH décaissés) ; mars 16, 400000 DH (dont 380000 DH décaissés).

- TVA facturée : janvier 16, 485000 DH (dont 400000 DH encaissés) ; février 16, 362000 DH
(dont 340000 DH encaissés) ; mars 16, 584000 DH (dont 240000 DH encaissés).

2. Journaliser les déclarations de TVA (compte tenue des informations fournies), sachant que
l’entreprise est soumise au régime des encaissements, déclarations trimestrielles.

- TVA récupérable : janvier 16, 640000 DH (dont 600000 DH décaissés) ; février 16, 740000
DH (dont 6000000 DH décaissés) ; mars 16, 570000 DH (dont 400000 DH décaissés).

- TVA facturée : janvier 16, 450000 DH (dont 420000 DH encaissés) ; février 16, 580000 DH

(dont 530000 DH encaissés) ; mars 16, 614000 DH (dont 450000 DH encaissés).

CAS N° II

Journaliser les éléments de la paie suivants, mois M année N :

- Salaires de base 400000 DH, Primes 22000 DH ; Commissions 15000 DH.

- Retenues : IR 20000 DH, Sécurité sociale 2500 DH, Mutuelles 2000 DH, Retraite
complémentaire 2000 DH.

- Charges sociales patronales : Sécurité sociale 1500 DH, Mutuelles 600 DH.

- Avances au personnel : 10000 DH.

- Oppositions sur salaire : 10000 DH.

11
Série N° 7 :
P. ELAKRY MASTER GFF COMPTABILITE APPROFONDIE – PARTIE III SERIE I

Exemple

1. Le 10/01/2016, l’entreprise achète un camion au prix de 600000 DH. La durée d’utilisation du


camion est estimée à 5 ans.
2. Supposons que le camion de l’exemple 1 est acquis le 20 mars 2016.
3. Supposons que l’entreprise décide d’amortir le camion, acquis en janvier 2016, selon le mode
dégressif.
4. Supposons que l’entreprise décide d’amortir le camion, acquis en mars 2016, selon le mode
dégressif.
5. Le 15 avril 2018, l’entreprise cède le camion, à crédit sur 10 mois, à 200000 DH. Amortissement
linéaire.

Etude de cas

1. Soit une machine acquise le 30 janvier 2016 à 720000 DH. Sachant que la durée de vie
probable de la machine est de 8 ans,
a. Présenter le plan d’amortissement constant de la machine.
b. Journaliser la dotation de l’exercice 2018.
c. Présenter la machine au bilan de fin 2018.
d. Présenter le plan d’amortissement dégressif de la machine.
2. Supposons que la machine est acquise en mai 2016.
a. Présenter le plan d’amortissement constant de la machine.
b. Journaliser la dotation de l’exercice 2016.
c. Présenter la machine au bilan de fin 2017.
d. Présenter le plan d’amortissement dégressif de la machine.
3. Le 20 mai 2018, l’entreprise cède la machine, contre chèque n°3245, à 300000 DH.
a. Journaliser la cession de la machine.
b. Journaliser les régularisations de fin 2018, sachant que la machine est amortie selon le
mode linéaire.
4. Le 20/06/18, l’entreprise vend, à crédit (sur 15 mois), un terrain nu à 200000 DH (Contrat
n°34). Le terrain a été acheté en 2010 à 100000 DH. Il n’est pas amorti.
a. Journaliser la cession du terrain.
b. Journaliser les régularisations de fin 2018

12
5. Une machine, achetée à 450000 DH le 25 octobre 2014 et amortie selon le mode linéaire,
figure au bilan de fin d’exercice 2017 pour une valeur nette d’amortissements de 303750 DH.
a. Déterminer le taux d’amortissement et la durée d’utilisation de la machine ;
b. Présenter le plan d’amortissement linéaire de la machine ;
Le 13 juin 2018, à cause d’une mauvaise conjoncture, l’entreprise vend la machine, contre
chèque bancaire n°2658, au prix de 100000 DH.
c. Journaliser la cession de la machine ;
d. Journaliser les régularisations de fin 2018.

13
Série N° 8 :
P. ELAKRY MASTER GFF COMPTABILITE APPROFONDIE – PARTIE III SERIE I

Exemple
L’entreprise ALPHA vous soumet les données de fin 2018 suivantes :
1. La valeur de marché d’un fonds commercial, qui figure au Bilan pour 400000 DH, n’est
probablement que de 300000 DH.
2. La valeur de marché d’un Bâtiment (VE 600000 DH, VNA 400000 DH.) n’est probablement que
de 380000 DH.
3. Perte probable de 10% de la valeur du stock de marchandises GA, qui figure au Bilan avant
inventaire pour 100000 DH.
4. Etat des créances : HAMDI (Nominal 200000 DH – Perte probable 0%) ; FARAJI (Nominal 24000
DH – Perte certaine 100%) ; FADILI (Nominal 48000 DH – Perte probable 25 %).
5. Le cours des actions A (TVP, 100 actions achetées à 150 DH l’unité) est de 120 DH.
6. La banque de l’entreprise est en liquidation. L’entreprise estime la perte de 10% de ses avoirs
en cette banque, qui s’élèvent à 200000 DH.
Etude de cas
CAS N°I
Le portefeuille de titres l’entreprise RACHIDI comprend 100 actions A (titres de placement,
Prix d’achat (en 2014) 120 DH l’unité). Evolution du cours de l’action A;
1. Le 31/12/2015, le cours de l’action A est de 100 DH l’unité.
2. Le 31/12/2016, le cours de l’action A est de 90 DH l’unité.
3. Le 31/12/2017 le cours de l’action A est de 95 DH l’unité.
4. Le 15/03/2018, l’entreprise RACHIDI vend, par chèque bancaire n°2314, les actions A au prix de
140 DH l’unité.
1. Passer les écritures – comptes schématiques – de régularisation nécessaires de fin 2015,
2016, 2017 et 2018. Présenter ces informations au Bilan de fin de ces exercices :
2. Comptabiliser l’opération du 15/03/2018
CAS N°II
1. Au 31/12/2017 l’état des créances de l’entreprise FARAJI est le suivant:
Clients Créances (TTC) Pertes probables Pertes certaines
RACHIDI 10000
KACIMI 180000 12 %
YAHYAOUI 84000 15%
OMARI 30000 100%

Passer les écritures de régularisation et présenter ces informations au Bilan de fin 2017
2. Au cours de l’exercice 2018, YAHYAOUI a réglé 6000 DH (comptabilisé lors du règlement).
- Au 31/12/2018 la perte est estimée à 50% du solde la créance chez ce client.
- Au cours de l’exercice 2018, KACIMI a réglé 3000 DH pour solde de tout compte;
Passer les écritures de régularisation et présenter ces informations au Bilan de fin 2018

14
Série N° 9 :
P. ELAKRY MASTER GFF COMPTABILITE APPROFONDIE – PARTIE III SERIE I

L’entreprise vous soumet les données de fin 2017 suivantes :

1. Etat des stocks


Stock initial Stock final
Marchandises «GA» 45000 40000
Matières premières A 20000 25000
Biens en cours 35000 30000
Produits finis «GA » 50000 55000

2. Charges non encore comptabilisées


- Le loyer du mois de décembre 2017 d’un bâtiment (5000 DH) ;
- L’achat de 4000 DH de marchandises GA à MADIHI de Rabat dont la facture n’est pas encore
parvenu.

3. Produits non encore comptabilisés :


- 10000 DH de marchandises livrées au client ALPHA, le 27/12/2017. Facture non encore
établie.
- 2000 DH de transport de marchandises (par les propres moyens de l’entreprise) au client
BETA, le 30/12/2017. Facture non encore établie.

4. Charges constatées d’avance.


- Le 30/05/2017 l’entreprise a payé 6000 DH la prime d’assurance véhicule. Cette assurance
couvre une période de 12 mois à compter du mois de juin 2017.

5. Produits constatés d’avance.


- Le 25/10/2017 on a reçu et comptabilisé 6000 DH de loyer d’un bâtiment couvrant 3 mois
(11/17, 12/17 et 01/14);

6. Le 01/07/2017, l’entreprise a emprunté, auprès de sa banque, 500000 DH sur 5 ans au taux


de 12%. Les intérêts sont payés le 30 juin de chaque année.

7. Le 01/10/2017, l’entreprise a octroyé un prêt de 12000 DH au taux de 10% à un employé. Les


intérêts seront perçus le 30 septembre de chaque année.

Opérations en devises

8. Achat, à crédit (sur 20 mois), d’une camionnette à 10000 €.


A la date de l’opération : 1€ = 10 DH. A la date d’inventaire : 1€ = 11 DH.

9. Achat, à crédit (sur 15 mois), d’une machine à 10000 €.


A la date de l’opération : 1€ = 12 DH. A la date d’inventaire : 1€ = 11 DH.

15
10. Vente, à crédit (sur 18 mois), d’un terrain à 100000 €.
A la date de l’opération : 1€ = 10 DH. A la date d’inventaire : 1€ = 11 DH.

11. Vente, à crédit (sur 16 mois), d’un fonds commercial à 10000 €.


A la date de l’opération : 1€ = 12 DH. A la date d’inventaire : 1€ = 11 DH.

12. Vente, à crédit, de marchandises à l’étranger à 10000 €.


A la date de l’opération : 1€ = 10 DH. A la date d’inventaire : 1€ = 11 DH.

13. Vente, à crédit, de marchandises à l’étranger à 100000 €.


A la date de l’opération : 1€ = 12 DH. A la date d’inventaire : 1€ = 11 DH.

14. Achat, à crédit, de marchandises GA à 100000 €.


A la date de l’opération : 1€ = 10 DH. A la date d’inventaire : 1€ = 11 DH.

15. Achat, à crédit, de marchandises GA à 10000 €.


A la date de l’opération : 1€ = 12 DH. A la date d’inventaire : 1€ = 11 DH.

16
P. ELAKRY MASTER GFF COMPTABILITE APPROFONDIE – PARTIE III SERIE I

On vous soumet les données d’inventaire suivantes de l’entreprise SAMADI:


1. Etat des stocks
STOCK INITIAL STOCK FINAL PERTES PROBABLES
Matières premières «GA » 250000 200000 10%
Produits finis «GA » 124000 140000 3000
2. Le 28/12/2017, l’entreprise a réglé et comptabilisé 12000 DH de loyer d’un bâtiment couvrant
3 mois (12/17, 01/18 et 02/18);
3. 50000 DH de marchandises «GA» ont été reçues le 26/12/2017 mais la facture n’est pas encore
parvenue;
4. 500 DH de timbres postaux et 200 DH de timbres fiscaux, achetés pendant l’exercice, ne sont
pas encore utilisés;
5. Le 01/05/2017, l’entreprise a octroyé un prêt de 100000 DH au taux de 10% à un employé. Les
intérêts seront perçus le 30 avril de chaque année.
6. La facture n°45 concernant un achat de 20000 DH de marchandises «GA» a été enregistrée le
25/12/2017 mais les marchandises ne sont pas encore parvenues;
7. Le 25/11/2017 on a reçu et comptabilisé 24000 DH de loyer d’un bâtiment couvrant 4 mois
(11/17, 12/17, 01/18 et 02/18);
8. 1000 DH de frais de téléphone (du mois décembre 2017) ne sont pas encore réglés;
9. 64000 DH de marchandises ont été livrées au client HAFIDI, le 30/12/2017, mais la facture n’est
pas encore établie.
10. Le 01/10/2017, l’entreprise a emprunté, auprès de sa banque, 720000 DH sur 5 ans au taux de
10%. Les intérêts sont payés le 30 septembre de chaque année.
11. La consommation d’électricité du mois de décembre 2017 (800 DH) n’est pas encore réglée.
12. Vente à crédit de 500000 € de marchandises.

Date opération : 1 € = 8 DH ; Date d’inventaire : 1 € = 10 DH.


13. Achat à crédit, sur 20 mois, d’une camionnette à 20000 €.

Date opération : 1 € = 8 DH ; Date d’inventaire : 1 € = 10 DH.


14. Vente à crédit, sur 15 mois, d’un fonds commercial à 200000 €.

Date opération : 1 € = 12 DH ; Date d’inventaire : 1 € = 10 DH.


15. Achat à crédit de 100000 € de marchandises du groupe A.

Date opération : 1 € = 8 DH ; Date d’inventaire : 1 € = 10 DH.


Passer les écritures de régularisation nécessaires (Pour les stocks et les écarts de conversion
présenter les comptes schématiques et les extraits de Bilan et/ou de CPC)

17