Vous êtes sur la page 1sur 2

Introduction :

Les ratios financiers sont utilisés pour évaluer la rentabilité, la structure financière, la
trésorerie et l’activité d’une entreprise.
Le calcul de ces ratios permet d'affiner le jugement financier en facilitant les comparaisons
dans le temps ou avec des entreprises du même secteur.
Compte tenu de la multitude de ratios financiers existants, il est nécessaire de sélectionner les
plus pertinents en fonction de votre entreprise et de votre activité. Une fois calculés, les ratios
financiers permettent d’obtenir des informations simples à analyser qui permettront de
détecter facilement les points forts et les points faibles de l’entreprise.

I - Notion et utilité des ratios :


Un ratio est un élément de synthèse qui consiste à établir un rapport entre deux données
économiques de l’entreprise.
Il s’agit d’un chiffre abstrait indiquant une relativité. Le ratio est un rapport résultant d’une
division.
La méthode des ratios consiste à calculer les ratios retenus, provenant de plusieurs exercices
consécutifs, et les interpréter, en utilisant des statistiques interentreprises et des ratios
sectoriels, puis à porter un jugement dans chacun des domaines concernés.
Les ratios sont très utile pour les gestionnaires dans la mesure où ils leur permettent de :
 Mesurer la performance de l’entreprise à travers le temps ;
 Détecter les problèmes existants et donner des solutions.

Pour savoir si l’entreprise est effectivement saine, il est nécessaire d’étudier 6 types de ratios :
Les ratios de structure ;
Les ratios de liquidité ;
Les ratios de gestion ou de rotation ;
Les ratios de rentabilité ;
Les ratios d’endettement ;
Les ratios de rendement.

On se limitera ici aux ratios financiers rattachés à l'analyse financière externe de l'entreprise,
dont la classification la plus fréquente établit trois groupes principaux : les ratios de structure,
de liquidité, de gestion ou de rotation.
II- Classification des ratios :

1- Les ratios de structure :


La structure financière d’une entreprise est une notion très utilisée dans le langage financier.

Elle intéresse tous les analystes et surtout les banquiers. L’étude de la structure financière se
concentre sur le passif du bilan et plus précisément sur l’endettement et le choix des modes de
financement.

Or, les choix entre les modes de financement disponibles à l’entreprise se situent à deux
niveaux:

- Le choix entre le financement propre (apports des actionnaires) et le financement externe


(emprunts),

- le choix, parmi les financements internes, entre les apports en capital et l’autofinancement.

La structure financière de l’entreprise dépend directement de la nature et du niveau d’activité


de cette dernière, qui détermine de façon directe l’importance :

- du capital économique investi dans l’exploitation,

- de la valeur ajoutée,

- des équipements,

- et de la main d’œuvre.

Les ratios de structure financière sont de plusieurs natures. Toutefois, dans un souci
d’efficacité nous présentons dans le cadre de ce sous paragraphe les ratios les plus
significatifs:

1.1 Le ratio des fonds propres:

Dans une vision globale, le ratio des fonds propres exprime l’importance des capitaux propres
par rapport au passif total ou le poids des capitaux extérieurs engagés dans l’entreprise.

Ce ratio s’exprime par le rapport suivant :

Endettement total / Passif

Il s’exprime également par le rapport :

Capitaux propres / Passif

La somme des deux rapports doit être égale à un (01) puisque le passif est formé de
l’endettement et des capitaux propres.