Vous êtes sur la page 1sur 21

GazeLab fonctionnalités

Document Owner: Oriol Prat (CEO)


Release date: 12/06/2013

Diagnostique et prise en charge sont améliorés


grâce une mesure objective
Les Fonctionnalités GazeLab

Nystagmus Horizontal-regard maximum a gauche avec vibrations/ video


Les Fonctionnalités GazeLab

Nystagmus Horizontal-regard maximum a gauche avec vibrations

Oeil droit Oeil gauche


Amplitude: 5º±3º Amplitude: 4º±2º
Frequency: 5±1 Hz Frequency: 5±1 Hz
T. Min->T. Max (R2L): 100±50ms T. Min->T. Max (R2L): 100±50ms
T. Max->T.Min (L2R): 150±58ms T. Max->T.Min (L2R): 150±50ms
Les Fonctionnalités GazeLab

Nystagmus Horizontal –point haut droite-point de reference-Video


Les Fonctionnalités GazeLab
Nystagmus- Point en haut à droite- point nulle ou de référence

Oeil droit Oeil gauche


Amplitude: - Amplitude: -
Frequency: - Frequency: -
T. Min->T. Max (R2L): - T. Min->T. Max (R2L): -
T. Max->T.Min: (L2R)- T. Max->T.Min (L2R): -
Les Fonctionnalités GazeLab
Pour éviter des problèmes réfractif post chirurgie
La chirurgie n’est pas recommandé avec un angle Kappa > 5º
T
Oeil gauche e


N
m
a
p
Déviation horizontale (º): 0 s
o
Déviation verticale (º): 0 a
r
l
a
l

T
e
Oeil droit
X
N
m
a
p
s Déviation horizontale (º): 3
o
a Déviation verticale (º): 5
r
l
a
l
Les Fonctionnalités GazeLab

La chirurgie n’est pas recommandée en cas de myosis/mydriase anormale.

Pour éviter des problèmes réfractif post chirurgie


Les Fonctionnalités GazeLab

Pour éviter des problèmes réfractif post chirurgie Soyez prudent dans certains strabisme
accommodatif et amblyopique
Patient avec la correction réfractive 3 dans les deux yeux

1,5m du mur Déviation horizontale (∆): 0±2

Déviation verticale (∆): 2±2

40cm du mur
Déviation horizontale (∆): 35±2

Déviation verticale (∆): 6±2


Merci pour
vôtre aimable
Parc De Recerca UAB
attention
Edifici EUREKA - Campus UAB
08193 Bellaterra (Cerdanyola del Vallès)
Barcelona - España

www.bcninnova.com
Info@bcninnova.com
Phone: +34.93.586.89.64
Cell: +34.619.52.56.10
Attention time: from 09:00 to 21:00 GMT+1
Introduction

• Le diagnostic et l’évaluation des déviations strabiques n’ont pas trop changé durant ces
dernières décennies reposant essentiellement sur l’étude des reflets pupillaires pour le
test d’Hirshberg ou bien l’utilisation de prisme de Berens ou de Krimsky avec une marge
d’erreurs non négligeable

• Dans la pratique courante en strabologie on remarque que près de 95% des patients
examinés ou opérés ne présentent pas de difficulté de management en dehors des micro
strabisme, reprises, forte myopie, basedow, syndrome restrictif post traumatiques post
chirurgie de décollement de rétine
• l’amélioration du niveau qualitatif de la prise en charge des strabismes relève du même
ordre d’idée que la différence entre le prêt a porter et la haute couture.
Introduction
• La mesure de la déviation strabique est sujet a des erreurs allant jusqu’à 25% avec 20% pour des
erreurs de parallaxe par manque de pratique des prismes et 5% à l'occasion de superposition de
plusieurs prismes quand la déviation est supérieure a 50∆.
• Variabilté de 4∆ pour le meme ophtalmologiste et une difference de l’ordre de 10∆ entre
plusieurs chirurgien pour le meme patient (de Jongh E & all. Inter-examiner variability and agreement of
the alternate prism cover test (APCT) measurements of strabismus performed by 4 examiners. Strabismus. 2014
Dec;22(4):158-66. )
Une étude américaine en 2011 sur 517 chirurgien strabologues montre que le risque d’erreur dans
le management des strabisme est 6 fois plus important pour les chirurgiens qui ont moins de 1500
interventions de strabisme a leurs actif (Shen E.Errors in strabismus surgery. JAMA Ophthalmol. 2013
Jan;131(1):75-9).
GAZELAB

Le gazelab est née d’un besoin ressenti dans sa pratique courante du Dr prat ophtalmologue a
Barcelone qui aidé par son frère oriol a pu imaginer l’appareil en collaboration avec l’université
autonome de Barcelone
L’appareil est basé sur un procédé optique de suivie pupillaire « traking » couplé a des cameras
qui transmettent des informations a un logiciel specifique
Premier appareil en Afrique
Avril 2014
CAS N°1
• Cas d’un jeune de 21 ans opéré de strabisme avec une hyeprtropie avec un incident per
opératoire à type d’hématome musculaire et glissement du muscle dans son fascia
20 ∆ de déviation horizontal et 20 ∆ verticale
Diplopie ayant nécessité une reprise (5mm de recul du droit supérieur)
15 ∆ de déviation horizontal et 04 ∆ verticale 15j après la reprise

11 ∆ de déviation horizontal et 01 ∆ verticale 30j après la reprise


CAS N°2
• Cas d’une femme de 47 ans opéré de cataracte avec une diplopie hétéronyme post opératoire
08∆ de déviation horizontal et 04 ∆ verticale
Press on avec rééducation orthoptique
CAS N°3
• Garçon de 12 ans qui présente un hypertélorisme avec léger épicanthus et légère
asymétrie faciale avec un nystagmus.
• Le doute du strabisme qui à été émis par le pédiatre et donc suggéré aux parents
CAS N°4
• souhila femme de 39ans
• Suspicion de Sclérose en plaque: examen de la motilité oculaire
(l’examen montre avec objectivité la normalité des nerf oculomoteurs)
CAS N°5
• Khaoula fille de 14 ans
• Hémangiome qui occasionne une PVI de l’œil gauche avec un strabisme convergent
par pression sur le nerf,
• Ainsi un traitement par bêtabloqueur a permis de normaliser la déviation oculaire qui
a pu être surveillée grâce au gazelab

PVI avant trt par B- Pendant le trt par B-


CAS N°6
• Lahouari homme de 60 ans
• Présente une diplopie depuis plus de 10 ans équipé de press on mais effrayé par
l’idée d’une chirurgie.
Conclusion

Le strabisme n’est pas une pathologie à sous-estimer car au de la des cas classiques
qu’on peut manager sans encombre; il existe néanmoins des cas dite « border line »
et atypique qui requiert un appui d’instrumentation précis pour une prise en charge
objective.
doter l’ophtalmologiste de tous les moyens nécessaire et optimales, pour une
meilleure mesure des déviations oculaire corrélé a des indications précises permet
avec le Gazelab une meilleure reproductibilité des résultats chirurgicaux surtout
pour des operateurs moins chevronnés en strabologie voire débutant dans cette
spécialité.
Se remettre en question est une noble façon d’aborder notre travail au même titre
que la cataracte qui a su profiter des avancées technologiques.