Vous êtes sur la page 1sur 56

Formation sur

Biosécurité, Biosûrété et Gestion


des Risques Biologiques

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


Module 1
Introduction à la Biosécurité, Biosûreté et à la
gestion du Biorisque

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


Présentations
• Formateurs
• Stagiaires
 Votre nom?
 D’où venez vous?
 Quelles sont vos attentes à l’égard de ce cours?

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


3
Introduction
• Pourquoi construire des laboratoires de bioconfinement et des
Instituts pratiques de biosécurité?

Prévention des Infections acquises au laboratoire


Prévention secondaire des infections pour la population générale
• Transmission d’agents portés des laborantins à d’autres individus
• Transmission directe de l’agent par libération “échappement” à partir du laboratoire
Prévention de la contamination environnementale
• Transmission secondaire à la population animale & environnement

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


4
Infections Acquises au Laboratoire
 Les infections Acquises au Laboratoire (IAL) continuent de se produire
 Cependant, on n’a pas une idée claire de combien sont effectivement à leur origine
• Les travailleurs de laboratoire ne parviennent pas à les signaler
• De nombreux pays n’ont aucune obligation légale officielle de le faire

(En raison du manque d'information sur le nombre réel d'infections, il est difficile de déterminer l'incidence
réelle de l'IAL avec un quelconque degré de certitude)

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


5
Les IAL fréquemment rapportées

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


6
Top Ten List

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


7
Laboratory-Acquired Infections

Sommet de l'iceberg?

1 IAL

3 Expositions
IAL=
30 Incidents
Infections
acquise au 300 quasi-incidents
Laboratoire
3000 Comportements
à risque

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


8
Sources d’infection-1
 Pathogènes dans le laboratoire- bactéries, virus, champignons
 Agents biologiques présent dans de nombreux endroits dans le laboratoire: incubateurs, congélateurs,
hôtes, les flux de déchets, les animaux de laboratoire, les œufs
• et "extérieur" laboratoire (systèmes de canalisation)

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


9
Sources d’infection-2
• Matériel Clinique & échantillons – sang , crachats
• Échantillons environnementaux
• Contamination des surfaces et équipements
• Animaux de Laboratoire et le matériel de recherche
• Les déchets de laboratoire qui n‘ont pas été correctement décontaminés
• Blanchisserie

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


10
Quantité d'agent

 Quantité d’agent – l’augmentation de la quantité n’est pas toujours synonyme


d’élévation du risque
 Dépend de la dose infectieuse, de la stabilité etc.
• Certains agents ont seulement besoin d'une petite quantité et sont très stables (par exemple la maladie
du charbon)
• Certains agents ont seulement besoin d'une petite quantité, mais ne survivent pas en dehors du type
d'hôtes (par exemple les virus non enveloppés)
• Certains agents ont besoin d'une grande quantité (par exemple le choléra)

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


11
Concentration de l’agent pathogène

 Quelle est la concentration de l'agent pathogène dans l'échantillon et cela affecte


le risque?
 Il depend…..
• échantillon clinique, - dans certains cas, l'agent peut être moins concentré ou «piégés physiquement» à
l'intérieur de l'échantillon (par exemple le sang, le crachat)
• Culture - peut contenir un agent très concentré

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


12
Echantillon Clinique-1
Présence de l’agent pathogène?
•Pour certains tests (par exemple, la sérologie, ELISA), l'agent réel est absent;
•tester la présence d'anticorps (par exemple la brucellose sérologie)

•- "Tests de dépistage«

•Pour certains tests (par exemple, la PCR - polymerase chain réaction), seul le matériel génétique de
l'agent est présent (une fois qu'il a été extrait de l'échantillon initial)
- "Test de dépistage"

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


13
Échantillon clinique-2

Présence de l’agent pathogène?


 Pour certains tests (par exemple mise en culture) l'agent est isolé
et cultivé pour l'identification
- "Les tests de confirmation"

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


14
Voies d'exposition au laboratoire
 Ingestion- pipetage à la bouche, les éclaboussures dans la bouche, des articles et des doigts contaminés,
manger, boire
 Inoculation - piqûres d'aiguille, coupures à partir d'objets tranchants, les morsures et griffures
d'animaux
 La contamination de la peau et les muqueuses - déversements / éclaboussures, des surfaces
contaminées et de l'équipement
 Inhalation - aerosols

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


15
Accidents de Laboratoire
• Seul un petit nombre d’ IAL implique un accident connu (déversements, les éclaboussures, les aiguilles et
les seringues, cassures de verres, morsures et égratignures, aspiration à travers la pipette, l'exposition aux
aérosols)
• Dans de nombreux cas, la personne infectée a travaillé avec un agent microbiologique où se trouvait à
proximité d'une autre personne qui l’a fait.

20%

80% Non su

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


16
Risques liés aux aérosols-1
 les aérosols sont probablement responsables de bon nombre de ces cas de
risques inconnus
 de nombreuses procédures de routine en laboratoire peuvent créer des
aérosols

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


17
Risques liés aux aérosols-2
 Ce n’est pas tous les aérosols qui contiennent des virus
 Mais, si cela était,
 2mL d’aérosol pourraient contenir plus de 47,000 virions

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


18
Risques liés aux aérosols-3

 La zone de dépôt dans les voies respiratoires dépend de la


taille des aérosols

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


19
Risques liés aux aérosols-4

 La durée de vie de l'agent infectieux dans l'aérosol peut aller de quelques heures à
quelques jours - touchés par la température et l'humidité, lumière du soleil, UV
 Chances de survie sur des surfaces de laboratoire dépend de la nature de la surface,
certains agents sont plus résistantes à la dessiccation.

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


20
Risques liés aux aérosols-5

 Beaucoup d’aerosols peuvent aussi être produite par les gouttelettes qui tombent sur
les surfaces
 Les surface lisses produisent
des particules fines

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


21
Risques liés aux aérosols-6

• Pipettage, cassure de plaque, ouverture de tubes, coulée cultures

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


22
Risques liés aux aérosols-7
 Minimiser la création de ces aérosols en utilisant de bonnes pratiques
microbiologiques simples

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


23
Risques liés aux aérosols – Exemple de la Tuberculose-a

• Risque de tuberculose dans les soins de santé, au travail paramètre bien documenté
en Amérique du Nord et en Europe
• Des patients aux travailleurs de la santé au cours des soins de bronchoscopie, l'autopsie,
l'induction des expectorations, radiologie, laboratoire

• Mettre en place des bonnes pratiques de lutte contre l’infection.

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


24
Risques liés aux aérosols – Exemple de la Tuberculose-a

• Moins-bien documentée dans les pays à revenu moyen / faible


• Là où la plupart des cas de tuberculose surviennent sont moins susceptibles d'avoir des contrôles
appropriés en place

• Revue systématique de 51 études publiées, bases de données, revues, interviews pour analyser la
prévalence de la tuberculose dans ces milieux
• 54% des travailleurs de la santé dans le monde entier ont une infection tuberculeuse latente

• L'augmentation de l'âge et la durée de l'emploi était un risque plus élevé

• Les installations d’hospitalisation et les laboratoires de diagnostic étaient a un risque plus élevé

• Les infirmières avaient un risque plus élevé

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


25
Risques liés aux aérosols – Exemple de la Tuberculose-b
 Les données récentes des régions de l’Afrique sub-Saharienne, Asie, Amerique latine

◦ 1990; hôpital provincial Thaïlande; augmentation constante de 102 à 356 cas de TB, la plupart du
temps avec le personnel nouvellement embauchés
◦ 1996; 43 hôpitaux du Malawi; le risque était 11.9x plus élevé pour les travailleurs de la santé
◦ 2001-2005; sur 1800 lits hôpitaux de Kenya; taux du personnel était 2-3.5 X plus élevé que la
population générale
◦ 2006-2009; Afrique du Sud, 47 cas de tuberculose, surtout parmi les jeunes infirmières dans les districts
sanitaire en milieu rural
◦ 1996-1997; Hôpital Universitaire du Pérou; 44 travailleurs de la santé principalement parmi les
travailleurs de laboratoire

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


26
Risques liés aux aérosols – Exemple de la Tuberculose-c
• Laboratoire de TB en Corée
• Étude rétrospective 2007,
- 2 cas chez les travailleurs non-laboratoire,
- 2 cas chez les techniciens de microscopie des frottis,
- 11 cas de sensibilité aux médicaments testés /
techniciens de culture, (DST avaient un risque plus
élevé que la culture)

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


27
Risques liés aux pathogènes transmis par le sang-1
 L'exposition professionnelle au sang et aux fluides corporels est reconnu
comme un risque de transmission du virus de l'hépatite B, virus de l'hépatite
C et le VIH
 Risque des éclaboussures sur les muqueuses, la peau lésée
 Risque de blessures percutanées avec des objets tranchants contaminés
(aiguilles, objets tranchants, verre brisé)

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


28
Risques liés aux pathogènes transmis par le sang-2
 Les agents de santé encourent 3 millions de blessures par
piqûres d'aiguilles par an qui se traduisent par Hep B et C et
le VIH
◦ La morbidité mondiale de l'exposition professionnelle est estimée à
40% pour l'hépatite B et C, et 2,5% pour le VIH
◦ 90% des cas se produisent dans les pays à faible revenu avec 90% des
rapports dans les pays à revenu élevé
◦ En moyenne 4 blessures par piqûre d’aiguille par travailleur et par an
en Afrique
◦ Deux causes sont le plus souvent retrouvées: le re-capuchonnage et
la collecte et l'élimination de déchets dangereux

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


29
Risques liés aux pathogènes transmis par le sang-3
 2010 Etudes, 5 hôpitaux provinciaux Kenya
◦ expositions percutanées et éclaboussures, 81 incidents signalés dans les 12 mois précédents (73%
des blessures percutanées)
◦ La majorité parmi les techniciens de laboratoire, des infirmières
◦ Le personnel de soutien pendant le nettoyage de l'environnement
◦ Supérieur au sein du personnel de moins de 10 ans d'expérience
 2007 chirurgiens en Afrique sub-saharienne
◦ 91% ont rapporté des blessures percutanées chaque année
3 blessures / chirurgien / an principalement avec des aiguilles de suture
4 expositions des muqueuses / chirurgien / an
 2002 Uganda
◦ 55% de blessures par piqûre d'aiguille

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


30
Autres dangers biologiques
• Malaria
• 2009, 52 cas documenté chez les travailleurs de laboratoire et le personnel de santé; les blessures
par piqûres d'aiguilles de prélèvement de sang, la préparation des frottis sanguins
• SRAS
• 1706 travailleurs de santé ont été infectés (21% du total des cas)
• Commission sur le SRAS - Toronto 270 cas contractés dans les milieux de soins de santé: 45% étaient
personnel de santé, 15% étaient des patients et 11% de visiteurs
• Ebola
• Plus du ¼ des patients étaient des travailleurs de santé
• Moyen-Orient, Syndrome respiratoire coronavirus
• Un nombre important de cas était constitué de personnel de santé

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


31
Les risques biologiques et biosécurité

 Infections acquises professionnellement provenant


des dangers biologiques au labo continuent de se
produire

 besoin de mesures de biosécurité efficaces et de


bonnes pratiques de gestion des risques biologiques!

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


32
Biosécurité au laboratoire

"L'application de mesures de sécurité et de confinement


(pratiques, équipements, installations)
pour minimiser ou empêcher l'exposition
d'agents infectieux à la personne qui le
manipule dans le laboratoire, le laboratoire, les
occupants de l'immeuble, la communauté et
l'environnement."

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


33
Groupes de risque-1
Affectation des micro-organismes en groupes sur la base de:
• Pathogénicité de l'organisme
• Mode de transmission et le type d’hôte
• la disponibilité locale des mesures de prévention efficaces
• La disponibilité locale d'un traitement efficace

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


34
Groupes de risque-2

 La classification des groupes de risque ne prend pas en compte:


• Procédures et pratiques en laboratoire
• Équipement et les installations
 La classification des groupes de risque ne donne qu'une indication du
risque relatif, pas comment le gérer
 La classification de groupe de risque varie d'un pays à l'autre

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


35
Niveaux de biosécurité
Niveaux de biosécurité: Biosafety Levels (BSL)

 Combinaison des pratiques de laboratoire et des procédures, des


équipements de sécurité (barrières primaires) et des installations de
laboratoire (barrières secondaires)
• Un peu en rapport avec les groupes à risque
• L'accent est mis sur les manipulations de laboratoire de l'agent

 Les groupes de risques et les niveaux biosécurité sont des concepts


différents

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


36
Groupe de risque et Niveau de Biosécurité

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


37
Biosécurité Niveau 1

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


38
Biosécurité Niveau 2

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


39
Biosécurité Niveau 3

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


40
Biosécurité Niveau 4

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


41
Biosécurité Niveau 4

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


42
Niveaux de Biosécurité

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


43
Contrôle des Biorisques
 Environnement de travail et le travail lui-même devrait être conçu
pour éliminer les dangers ou de réduire l'exposition aux risques
• Si possible, la conception de l'installation, de l'équipement, ou d'un
procédé pour éliminer le danger ou le substituer à quelque chose qui
est non dangereux
• Si le retrait est pas possible, identifier le danger pour prévenir
l'exposition à des opérations normales
• Lorsqu’il est impossible d’établir une barrières ou une ventilation locale
pour réduire l'exposition aux risquex dans les opérations normales

Toujours essayer de maîtriser le danger à la source

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


44
Laboratoires de confinement
• Des suites de systèmes ouverts et fermés
• Faites confiance aux pratiques opérationnelles + les
caractéristiques de conception

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


45
Barrières Primaires & Secondaires

Barrières Primaires
(contrôle du danger à la source)
Room BSC • BSC
• HEPA filter bonnet animal cage

Barrières Secondary
(barrière primaire des structure environnante)
• Sealed perimeter (walls, floors, ceiling)
• Exhaust HEPA filters

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


46
Équipements de confinement primaire
• Postes de sécurité microbiologique (PSM)
• enclos des animaux
• rotors de centrifugeuses étanches

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


47
Barrières de confinement secondaires

• Les filtres HEPA


• le traitement des effluents liquides
• murs de laboratoire étanches / étages

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


48
Biosécurité au Laboratoire

 pratiques de biosécurité efficaces sont le fondement des


pratiques de biosécurité en laboratoire
 Complémentaire

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


49
Gestion du biorisque au Laboratoire
 Le risque associé au matériel biologique est à la fois un
composant de sécurité et de sûreté

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


50
Gestion du biorisque au Laboratoire

 Document de consensus international mis


au point en 2007 par les participants de 24
pays
 Diverses parties prenantes du monde
entier ont rédigé le document (y compris la
fédération international des associations de
biosécurité- IFBA et des associations de
biosécurité)
 Facilitée par le Comité Européen de
Standardisation (CEN) à Bruxelles par le
processus d'accord CEN Workshop
Agreement (CWA)

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


51
Laboratory Biorisk Management
 Les systèmes de gestion approche de la biosécurité en laboratoire
◦ Fournit un « plan » sur la façon de développer un programme de gestion des
risques biologiques dans les laboratoires
 Les exigences sont génériques et peuvent être appliquées à tous les
types de laboratoires manipulant des agents biologiques
(indépendamment de la taille, le type et les agents biologiques
manipulés)
 Orientée vers la performance
◦ Décrit ce qui doit être atteint et vous décidez comment mettre en œuvre des
solutions qui sont localement pratique et durable

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


52
CWA 15793 Laboratory Biorisk Management

 Exemples de chapitres couverts


• Politique de gestion des risques biologiques
• Identification des dangers et évaluation des risques
• Les rôles, les responsabilités et les autorités
• Formation, sensibilisation et compétence
• Les contrôles opérationnels et les installations
• L'intervention d'urgence et des plans d'urgence
• surveillance et de contrôle d'inventaire
• enquête sur les accidents et incidents
• Inspections et audit
 Suit PDCA pour l'amélioration continue
◦ Analyser les indicateurs de performance et des données
afin d'améliorer continuellement le système de gestion des
risques biologiques

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


53
Biosafety, Biosecurity & Biorisk Management - Exercise

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


54
Biosafety, Biosecurity & Biorisk Management - Exercise

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


55
Remerciements

Projet Djomi/Global Health Security Agenda

Association Malienne de Biosécurité et Biosûreté (AMBIOS)


56