Vous êtes sur la page 1sur 17

SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

SANTE - SECURITE
&
MEDECINE DU TRAVAIL

REGLEMENTATION & LEGISLATION

DISPOSITIF ET ACTEURS
DE LA PREVENTION

TAREB Ali Page 1


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

SOMMAIRE

I - INTRODUCTION

II- LES REGLES GENERALES EN MATIERE D‘HYGIENE ET SECURITE

III - LES OBLIGATIONS FONDAMENTALES DE L’EMPLOYEUR EN MATIERE


D’HYGIENE ET SECURITE.

IV- LES OBLIGATIONS DES TRAVAILLEURS EN MATIERE D’HYGIENE ET


SECURITE.

V - LES PRESCRIPTIONS PRINCIPALES EN MATIERE D’HYGIENE ET


SECURITE :

A- LES MESURES GENERALES D’HYGIENE ET SECURITE SUR LES


LIEUX DE TRAVAIL

B- LA VERIFICATION DES EQUIPEMENTS

C- L’ORGANISATION DE LA SURVEILLANCE

VI- DISPOSITIF ET ACTEURS DE LA PREVENTION DES RISQUES


PROFESSIONNELS

TAREB Ali Page 2


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

I - INTRODUCTION

 La législation relative à la santé au travail fait appliquer le droit de l’homme à la


santé au travail.

 L’amélioration du niveau de santé de travailleur permet le développement


socioéconomique du pays

DISPOSITIF INTERNATIONAL

L’OIT : Organisation Internationale du Travail crée en 1919 par le traité de Versailles


regroupe les représentants des travailleurs, des employeurs, du gouvernement.

Objectifs : le progrès socioéconomique, la bonne santé de l’individu

Le BIT : le bureau international du travail son secrétariat permanent est à Genève

L’OMS : organisation mondiale de la santé crée en 1946 le siège : Genève

Objectifs : un niveau de santé le plus élevé possible pour tous les peuples
Comite mixte OIT/OMS : de 1950 à 1995
Il vise l’adaptation du travail à l’homme par le biais :
 Des définitions
 161 conventions régissant la santé au travail
 171 recommandations

DISPOSITIF EN ALGERIE

L’Algérie a mis en place tout un dispositif de prévention basé sur un ensemble de


moyens :

 Législatifs et réglementaires: lois et décrets

 Techniques : services d’hygiène et sécurité, services de médecine du travail, Institut


de Prévention des Risques Professionnels……

 Des lieux de concertation : commission d’hygiène et de sécurité, Conseil national à


l’hygiène, la sécurité et la médecine du Travail

 De contrôle : inspection du travail

TAREB Ali Page 3


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

EXTRAITS
DE LA CONSTITUTION ALGERIENNE

ARTICLE 54

 Tous les citoyens ont droit à la protection de leur santé.


 L'Etat assure la prévention et la lutte contre les maladies épidémiques et endémiques.

ARTICLE 55
 Le droit à la protection, à la sécurité et à l'hygiène dans le travail est garanti par
la Loi
 Le droit au repos est garanti…

En Algérie, la santé et la sécurité au travail pour tous les travailleurs est un droit législatif.

 Loi 83-13 du 2 juillet 1983 relative aux accidents de Travail et aux maladies
professionnelles –N° JORA 28 du 05/07/83

 Loi 85-05 du 16 Février 1985 relative à la protection et à la promotion de la santé

 Loi 88-07 du 26 Janvier 1988 relative à l’hygiène, à la sécurité et à la médecine de


travail .N°JORA 04 du 27/01/88

Tous les textes réglementaires ont pour objet de définir tous les moyens applicables à
tout organisme employeur afin d’assurer aux travailleurs les meilleures conditions en
matière d’hygiène et sécurité.

LOI 88-07 DU 26-01-88


Règles Générales:
- Hygiène et sécurité en milieu du travail
- Médecine du travail
- Formation et information

Dispositions:
 Organisation des mesures de prévention,

- Le financement des activités et matériels de prévention,


- Le contrôle de l’application des directives réglementaires,

 Les sanctions en cas d’infraction

TAREB Ali Page 4


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

Loi 90.11 du 21.04.1990


Article 5
Les travailleurs jouissent des droits fondamentaux suivants:

- Sécurité sociale et retraite;


- Hygiène, sécurité et médecine du travail;
- Repos.
Article 120

Élaboration d’une convention collective


Principales dispositions relatives à la sécurité et aux conditions de travail.
(2 à 6 articles)

Loi 90.11 du 21.04.1990

Article 77

Règlement intérieur

 Mesures d’application de la réglementation en hygiène et sécurité,

 Dispositions réglementaires en hygiène et sécurité,

 Obligations de l’employeur et des travailleurs.

II / LES REGLES GENERALES


EN MATIERE D’HYGIENE ET SECURITE :
A- Application des horaires de travail :

Compatibles avec les facultés psychophysiques de l’être humain en pratiquant des pauses
intégrées adaptées au système : Organisation du temps imparti au travail.

B- Préservation de l’ambiance de travail :

Les locaux affectés au travail ainsi que leurs contenus doivent être tenus dans un état
constant et permanent de propreté et présenter les conditions d’hygiène et de sécurité
nécessaire au confort et à la santé des travailleurs

 Assurer l’aération, la ventilation, l’éclairage, le chauffage, l’évacuation des eaux


usées et des déchets …

 Garantir la protection contre les poussières nocives, les fumées et les vapeurs
dangereuses, les gaz toxiques…

 Garantir la protection contre le bruit, les vibrations, les rayonnements ionisants et non
ionisants, la lumière des écrans électroniques…

TAREB Ali Page 5


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

 Eviter les encombrements et surcharge des locaux en libérant les allées de circulation
des travailleurs et des engins en mouvement.

 Protéger les travailleurs lors de leurs déplacements

 Prévenir les incendies : éviter leur survenance (moyens) ou les combattre rapidement
lorsqu’ils surviennent

 Abriter le travailleur des zones dangereuses par éloignement ou par séparation grâce à
des dispositifs normalises : source radioactive

 L’existence obligatoire d’issues de secours (évacuation rapide)

 L’employeur doit mettre à la disposition du travailleur la tenue de travail en fonction


de la nature d’activité et des risques professionnels

 Bleu de travail, blouse, tenue de bloc, combinaison


 Casque
 Chaussure de sécurité
 Gants
 Lunette
 Masque cagoule
 Coquilles anti bruit
 Les attaches, les ceintures

L’employeur dont opter pour la santé et la sécurité de ses travailleurs en veillant à la qualité
des installations, des machines, des engins, des matériels, des outils appropries aux travaux à
effectuer qui sont vérifies et entretenus périodiquement

L’employeur doit respecter toutes les normes d’efficacité des produits, dispositifs ou appareils
de protection.

Les fabricants et importateurs de produits dangereux pour la santé doivent fournir à


l’employeur et les institutions compétentes en hygiène et sécurité, les informations
nécessaires à l’appréciation des risques présentés par les dites substances.

III / LES OBLIGATIONS FONDAMENTALES DE L’EMPLOYEUR


EN MATIERE D’HYGIÈNE ET SECURITE

1) L’organisme employeurs est tenu d’assurer l’hygiène et la sécurité aux travailleurs

2) L’organisme employeur est tenu d’assurer la médecine du travail :f(travailleurs)

 Service autonome de MTV


 Service inter organisme de MTV
 conventions avec le SS ou toute autre structure compétente ou tout médecin habilité

TAREB Ali Page 6


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

Pour procéder à :
 Des visites d’embauche
 Des visites périodiques
 Des visites spontanées
 Des visites pour changement de poste
 Des visites spéciales (épidémies…)
3) L’organisme employeur est tenu d’assurer la formation et l’information continues de ses
travailleurs en milieu de travail.

4) L’organisme employeur est tenu de mettre en œuvre tous les moyens techniques et
réglementaires pour la prévention collective et individuelle

5) L’organisme employeur est tenu d’élaborer un règlement intérieur et de le faire appliquer

6) L’organisme employeur est tenu de protéger l’environnement.

7) L’organisme employeur est tenu de mettre en place les mesures d’urgence en cas de
catastrophe (incendie, déflagration …)

 Équipe spécialisée d’intervention.

 Ambulances

 Les douches et lave œil d’urgence

 Plan d’évacuation du personnel

 Formation de secouristes

8) L’organisme employeur est tenu de tenir les registres réglementaires :

 Le registre d’hygiène, sécurité et médecine du travail

 Le registre incendie

 Le registre des accidents du travail

 Le registre d’infirmier

 Le registre de l’inspection du travail

 Le registre des vérifications techniques des installations et équipements Industriels

TAREB Ali Page 7


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

9) L’organisme employeur est tenu d’assurer l’hygiène et la sécurité par le biais

 Un Service d’Hygiène et de Sécurité

 Un Prépose à l’Hygiène et Sécurité

 Des agents de la sécurité.

IV / OBLIGATIONS DES TRAVAILLEURS


EN MATIERE D’HYGIÈNE ET DE SECURITE

Tout travailleur est tenu d’appliquer à la lettre le règlement intérieur qui intègre
automatiquement la prévention des risques professionnels

Tout travailleur doit collaborer à la mise en œuvre de la prévention des risques professionnels

A / PREVENTION TECHNIQUE INDIVIDUELLE :

Il doit porter tout l’équipement de protection mis à sa disposition ; il doit refuser d’exécuter
la tache si l’effet de protection ne lui a pas été remis : il est strictement interdit de travailler
sans équipement individuel

NB : le port de BADGE est obligatoire

B / PREVENTION TECHNIQUE COLLECTIVE :

 Le travailleur doit collaborer a la prévention technique collective notamment par:

 L’entretien des machines, des installations…

 Le nettoyage des surfaces, d’aires de travail

 Le maintien de la propreté et de la salubrité des locaux.

 La gestion de stockage, de rangement de produits ou de matériels

 Le respect de la signalisation des risques dans les locaux (elect , gaz, …)

 Le respect de la bonne suspension et des voies d’accès

 Il doit signaler toute anomalie du système et la faire connaître à ses collègues et à son
chef

 Il doit éprouver le désir de se former et de s’informer

TAREB Ali Page 8


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

 Il doit se soumettre aux visites médicales (le certificat d’aptitude périodique…)

 Il doit obéir aux règles et procédures d’hygiène et de sécurité édictées

V/ PRESCRIPTIONS PRINCIPALES
EN MATIERE D’HYGIENE ET SECURITE

A / MESURES GENERALES D’HYGIENE ET SECURITE SUR LES LIEUX DE


TRAVAIL

 Les sols des locaux, les murs doivent être entretenus

 Les sols et les murs des locaux qui reçoivent des matières dangereuses doivent être
lisses, imperméables et facilement lavables

 L’aération des locaux est obligatoire : elle peut être naturelle, artificielle ou mixte. elle
doit assurer un volume d’air minimal par occupant l’air prélevé pour aérer doit être à
l’abri de toute source de pollution.

 L’atmosphère des locaux de travail et des sanitaires doit être préservée de toute
émanation d’égouts, de fosses ou autre source septique.

 Les poussières, les aérosols, les gaz et vapeurs doivent être captés à la source et
évacuées en dehors des locaux en respectant les conditions sans risques pour
l’environnement (pollution).

 Les postes de travail comportant des risques élevés d’intoxication ou d’insalubrité


doivent être isoles des ateliers.

 Les travaux effectues en espaces fermés (citernes, réservoirs, galeries) sont réalisés
après assainissement de l’atmosphère par une ventilation appropriée au cours de toute
l’opération

Ce qui est obligatoire :


- Tenue appropriée
- Surveillance par au moins un travailleur a l’extérieur de l’espace ferme
 L’éclairement des locaux doit être conforme aux normes réglementaires.

Il doit être d’une intensité adaptée à la nature des travaux (LUX)

 La protection des travailleurs contre le froid et les intempéries (tenue, chauffage…)

 La prévention du bruit (isolement des machines des ateliers bruyants, coquilles


Antibruit…)
 L’installation des sanitaires (hommes, femmes)

 L’existence de vestiaires (sièges et armoires individuelles)

TAREB Ali Page 9


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

 L’existence de douches pour les travailleurs exposés aux insalubrités, aux salissures et
aux risques d’intoxication ou de contamination…)

 L’existence de lieux de repos sur les lieux de travail…

 La mise à la disposition des travailleurs d’eau potable

B / VERIFICATION DES EQUIPEMENTS

 L’organisme employeur doit procéder périodiquement à la vérification des


équipements et matériels utilisés :

• Les locaux de travail

• Les moyens de protection (Coll et Ind)

• Les installations de lutte contre l’incendie

• Les véhicules de transport

• Les appareils sous pression

• Les sources radioactives et les appareils émettant les R.I

• Les machines et mécanismes dangereux

 Les résultats des visites, des vérifications, des entretiens seront consignes sur les deux
registres tenus à cet effet.

 Le contrôle est assuré par un personnel habilite désigné par l’organisme employeur

TAREB Ali Page 10


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

C / ORGANISATION DE LA SURVEILLANCE

 Toute institution, quel que soit le secteur d’activité étatique ou prive doit être
surveillée pour se sécuriser.

 Il s’agit un élément important de la prévention de tous les risques

 Elle doit être assurée par un personnel compétent, averti, formé qui jouit de toutes les
facultés physiques et psychiques

 Cette surveillance doit être organisée donc assurée 24heures /24heures, tous les jours
par des travailleurs formés dans ce sens et qui opèrent en poste normal, en travail
posté, par roulement.

 En général la surveillance se fait par équipe de deux personnes et plus (en fonction du
nombre de travailleurs, de l’importance de l’organisme employeur…)

 Les agents de sécurité doivent être dotés d’équipements appropriés et de moyens de


surveillance (tenue, chaussure, lampes électriques…)

 Les moyens de surveillance permettent le contrôle des accès, la fouille et les rondes

 Nous citerons quelques exemples


• visuels (yeux)
• artificiels (scanner, cameras, détecteurs à main…)
• tactiles (toucher)
• lumineux (lampes électriques, lampes spéciales immobilisantes…)

TAREB Ali Page 11


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

VI)-DISPOSITIF DE PREVENTION
DES RISQUES PROFESSIONNELS
LES ACTEURS HSE

Le dispositif Algérien de prévention des risques professionnels s'exerce à deux niveaux


1. DANS L'ENTREPRISE
2. PAR DES ORGANISMES PUBLICS

1- DANS L'ENTREPRISE

• Commission paritaire d'hygiène et de sécurité


Obligatoire pour tout employeur occupant plus de 09 travailleurs en CDI
• Préposé permanent à l'hygiène et à la sécurité
Obligatoire pour tout employeur occupant plus de 09 travailleurs en CDD.
• Préposé à l'hygiène et à la sécurité
Obligatoire pour tout employeur occupant neuf travailleurs et moins.

 Organisme chargé d'actions complémentaires et spécifiques en matière d'hygiène


et sécurité du travail

- Secteur d'activité à haut degré de risques;


- Employeur dont la nature de l'activité ne permet pas la création d'une CHS

 Service d'hygiène et de sécurité en milieu de travail

- Importance de l'organisme employeur


- Nature des activités

TAREB Ali Page 12


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

2/ -PAR LES ORGANISMES PUBLICS


AU NOMBRE DE CINQ

 L'INSPECTION DU TRAVAIL

 LA MEDECINE DU TRAVAIL

 L'OPREBATP

 L'INPRP

 LA CNAS

1/L'INSPECTION DU TRAVAIL:

Article 31 - Loi 88-07

Le contrôle de l'application de la législation en matière d'hygiène, de sécurité et de médecine


du travail est dévolu à l'inspection du travail, conformément à ses attributions;

Article 2 - Loi 90-03

Est chargée d'assurer le contrôle de l'application des dispositions législatives et réglementaires


relatives aux relations individuelles et collectives de travail, aux conditions de travail,
d'hygiène et de sécurité des travailleurs;

Article 6 - Loi 90-03

Les inspecteurs du travail peuvent notamment :

 Prélever ou faire prélever et emporter aux fins d'analyse, toute matière mise en
œuvre ou tout produit distribué ou utilisé

 Requérir, si besoin, les avis, l'assistance et les conseils de toute personne compétente,
notamment en matière d'hygiène, de sécurité et de médecine du travail;

 Elle est seule habilitée à relever les infractions à la législation et la réglementation du


travail notamment aux prescriptions en matière d'hygiène et sécurité.

TAREB Ali Page 13


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

2/- LA MEDECINE DU TRAVAIL

Article 33 loi 88-07


Le contrôle de l'application de la législation en matière de médecine du travail est exercée par
l'inspecteur du travail et par les services de santé compétents qui désignent , à cet effet, des
médecins chargés de la fonction de contrôle et d'inspection;
Cette mission concerne l'organisation et le fonctionnement des structures de médecine du
travail et le contrôle des médecins du travail

Article 4 D.E 93-120

La médecine du travail est assurée par les structures ou personnes dans les conditions
suivantes:

 Création obligatoire d'un service de médecine du travail si le temps nécessaire au


médecin du travail pour exercer sa mission est égal ou supérieur à la durée mensuelle
légale de travail applicable au corps médical

 Création d'un service inter- organismes de médecine du travail;

 Établissement d'une convention avec le service de médecine du travail du secteur


public;

 Établissement d'une convention avec le service de médecine du travail du secteur


public;

 Établissement d'une convention avec toute structure de médecine du travail ou


tout médecin habilité après accord du service de santé publique;

3 - LA PREVENTION DANS LE SECTEUR DU BTPH :

L'OPREBATP

 La mission de prévention dans ce secteur est assuré conjointement par les services de
l'organisme de prévention dans le bâtiment et les travaux publics (OPREBATP),
structure qui dispose de moyens humains constitués principalement d'ingénieurs et de
techniciens en sécurité;

 Cette mission s'exerce d'ailleurs en étroite collaboration avec l'inspection du travail du


fait que les contrôleurs de l‘OPREBATP ne disposent pas , de par la Loi , de moyens
de coercition ;

 Cet organisme est implanté dans les zones de forte concentration d'activités liées au
bâtiment et travaux publics et dans certaines régions du pays;

TAREB Ali Page 14


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

4) L'INPRP

Missions :

 Promotion et amélioration des conditions d'hygiène et sécurité en milieu de travai

 Recherche, développement et formation dans le domaine de la PRP

Attributions:

 Effectuer toutes études techniques et scientifiques visant l'amélioration des conditions


de travail;

 Emettre des avis, coordonner et animer toute action de PRP; De mener toute étude
spécialisée d'utilité publique ou d'intérêt général;

 Emettre des avis et recommandations en matière d'homologation de machines et/ou


d'utilisation de substances dangereuses;

 D'étudier en relations avec les services de médecine du travail et l'inspection du


travail, les causes des ATMP

 D'assurer des actions de formation des personnels;

 Vulgariser l'information et la documentation sur la PRP

TAREB Ali Page 15


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

5) LA CNAS

Article 3 D.E 97-424

- Participe à la promotion de la prévention des ATMP


- Contribue au financement des actions de prévention

Le financement
Fonds de prévention des ATMP

Programme d'actions
Commission de la prévention des risques professionnels créée auprès du C.A

Actions financées par le FPATMP:

 Réalisations d'enquêtes et de contrôle auprès d'employeurs ;

 Financement d'institutions d'études et de recherches sur la prévention des ATMP ;

 Vulgarisation de l'information et la publicité sur la prévention des risques


Professionnels;

 Formation en matière de PRP

 Organisation des services d'hygiène et de sécurité

 Élaboration et diffusion de données statistiques sur les AT

Actions pouvant être initiées par la CPRP:

 Propositions au MTSS de mesures générales de PRP

 Demandes l'intervention de l'IT

Proposer et appliquer des mesures de "bonus" ou de "malus"

TAREB Ali Page 16


SST – LEGISLATION - REGLEMENTATION

Organisation du Système National


de Prévention des Risques Professionnels

Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale


Ministère de la CONSEIL NATIONAL D’HYGIENE
Santé DE SECURITE ET DE MEDECINE
STRUCTURES DE DU TRAVAIL
PREVENTION

IGT DRT

CNAS INPRP OPREBATP

Service de Médecine ENTREPRISES


PUBLICS ET Comité
du Travail PRIVEES Interentreprises

COMISSION PARITAIRE PREPOSE SERVICE D’HYGIENE


D’HYGIENE ET DE A L’HYGIENE ET DE SECURITE EN
SECURITE ET A LA SECURITE MILIEU DE TRAVAIL
(décret 2005)

TAREB Ali Page 17