Vous êtes sur la page 1sur 2

Activité 16 CORRECTION : La structure de l’ADN

Problème à résoudre : Comprendre les organisations chimiques et spatiales de la molécule d’ADN

Les molécules d’ADN sont des macromolécules, c’est-à-dire des molécules de très grande taille, en fait les
plus longues du monde vivant.
Chaque chromosome humain est constitué d’une molécule d’ADN de plus de 2 mètres.

1. Sachant que la molécule d’ADN a un diamètre de 2 nm, faire un calcul (EL, AN, R) pour montrer
combien de fois elle est plus longue que large.

expression littérale :
rapport des dimensions de l’adn = longueur de la molécule d’adn / diamètre de la molécule d’adn

application numérique :
rapport des dimensions = 2.109 / 2

résultat :
rapport des dimensions = 1 milliard de fois plus longue que large

Aller à l’adresse https://libmol.org/, le cas échéant une fois le site ouvert sélectionner la langue française.
Dans « fichier » ouvrir « ADN 14 paires de bases »

2. Qualitativement, que pouvez-vous dire de la structure de la molécule ?


C’est une molécule complexe.

3. De quels éléments chimiques est-elle composée ? (symbole et nom)


C, carbone
H, hydrogène
O, oxygène
N, azote
P, phosphore

4. Aller sur séquence. Combien de chaînes composent cette molécule ?


Il y a 2 chaînes.

Voir la video «La structure de l’ADN» : https://www.youtube.com/watch?v=iwzdtt3fTMk

5. Une hydrolyse ménagée permet de décomposer une macromolécule en molécules plus petites.
Dans le cas de l’ADN combien de type de molécule obtient-on ? Donner leurs noms.
Il y a un sucre (désoxyribose).
Il y a un acide phosphorique.
Il y a des bases azotées (4 types différents) :
- l’adénine A
- la cytosine C
- la guanine G
- la thymine T

6. Qu’est-ce qu’un nucléotide ? Sont-ils tous pareils ? Dans le cas contraire combien de types il y a-t-
il ?
C’est l’assemblage d’un acide phosphorique, d’un sucre et d’une base azotée.
Ils ne sont pas tous pareils puisqu’il existe 4 bases azotées différentes.
7. Grâce aux symboles proposés, représenter un nucléotide à adénine.

symbole signification schéma du nucléotide à adénine


acide phosphorique
sucre (désoxyribose)

base azotées : A, C, G ou T

8. Quels types de liaisons chimiques peuvent unir deux nucléotides ?


Il peut y avoir une liaison forte ou des liaisons faibles.

9. Représenter deux nucléotides reliés par une liaison covalente ou liaison forte (difficile à rompre).

10. Faire de même pour deux nucléotides reliés par des liaisons faibles ou hydrogène (facile à casser).
Attention deux cas sont à envisager.

11. Recopier et compléter la séquence dessinée ci-dessous, souligner en rouge les liaisons covalentes
et en vert les liaisons hydrogènes reliant les différents nucléotides.

12. Quand on veut montrer le message porté par l’ADN, on a l’habitude de ne représenter que les
bases azotées. Nous avons vu que l’ADN est constitué de deux chaînes. Recopier la séquence ci-
dessous en représentant la chaîne manquante.

A-A-T-C-C-G-G-A-T-G-G-C-T-A
(encore une fois utiliser le rouge pour les liaisons fortes et le vert pour les faibles)