Vous êtes sur la page 1sur 21

TEST QCM

Pour Norme ISO 9001


Édition 2008
REPONSES
SOMMAIRE
• Les Concepts de Base
• Chapitres Introductifs § 1 à 4
• Responsabilité de la Direction § 5
• Management des Ressources § 6
• Planification et Processus Transversaux § 7-1 à 7-4
• Production § 7-5
• Dispositif de surveillance et de mesure § 7-6
• Mesures, Non-Conformités et Analyses § 8-1 à 8-4
• Amélioration § 8-5
LES CONCEPTS DE BASE - Réponses
FAUX
N° AFFIRMATION VRAI Points
Procédure = Manière spécifiée d’accomplir une activité ou un
1 processus 5
2 Système de management de la qualité = Concept applicable plutôt
aux produits et services, qu’à une société ou organisme 6
3 Non-Conformité = Non satisfaction d’une exigence relative à une
utilisation prévue ou spécifiée 6
4 Assurance Qualité = Management de l’organisation des procédures 6
et des processus
5 Service = Un type générique de produit 6

6 Organisation = Ensemble des responsabilités, pouvoirs et relations 6


entre les personnes
7 Enregistrement = Document spécifiant qui fait quoi, quand, 6
comment, pourquoi et avec quelle fréquence
8 Les objectifs Qualité vis à vis de la Politique Qualité, sont 6
respectivement « ou nous voulons aller » vis à vis de « ou
souhaiterions nous nous retrouver à l’instant T »
9 Processus = Ensemble d’activités corrélées et interactives qui 6
transforme des éléments entrants en éléments de sortie.
SOUS-TOTAL
LES CONCEPTS DE BASE - Réponses – Suite
AFFIRMATION VRAI FAUX Points

SOUS-TOTAL DE LA PAGE PRECEDENTE

10 Système de Management de la Qualité = Ensemble de


l’organisation, procédures, processus 6
11 Action Corrective = Action entreprise sur un produit non- 6
conforme pour le rendre conforme aux exigences
12 Rebut = Action entreprise sur un produit non-conforme de façon à 6
empêcher son usage tel que prévu à l’origine
13 L’amélioration de la qualité consiste aussi à augmenter les rendements 6

14 Action Préventive = Action entreprise pour éliminer la cause d’une 6


non-conformité détectée ou d’une situation indésirable
15 Efficacité = Rapport entre le résultat obtenu et les ressources utilisées 6

16 Qualité = Aptitudes d’un ensemble de caractéristiques intrinsèques 6


à satisfaire des exigences
17 Une exigence peut être un besoin n’ayant pas à être spécifiée, 5
formulée ou établie par écrit
TOTAL
CHAPITRES INTRODUCTIFS 1 à 4 - Réponses
FAU
N° AFFIRMATION VRAI X Points
1 La norme ISO 9001 ne prends pas en compte les exigences
formulées par la réglementation vis à vis de nos produits 7
2 La maîtrise des processus externalisés peut être confiée à des
fournisseurs sans que le système y face mention 6
3 Les statistiques et analyses des données peuvent être exclus du
périmètre d’application de ISO 9001 6
4 Le Manuel Qualité peut ne pas inclure ni faire référence à 6
certaines procédures
5 ISO 9001 vise l’Assurance Qualité mais pas l’Amélioration des 6
rendements ou l’efficience
6 Les processus relatifs à certains de nos métiers ou activités 6
peuvent être exclus du périmètre d’application de ISO 9001
7 Le Manuel Qualité doit signaler la séquence et interaction entre 6
les processus, ou faire référence aux documents applicables
8 Lorsque le terme produit est utilisé, ceci peut signifier autant 6
produit que service
9 Les critères méthodes et mécanismes de maîtrise doivent être
déterminées 7

SOUS-TOTAL
CHAPITRES INTRODUCTIFS 1 à 4 – Réponses-suite
N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

SOUS-TOTAL DE LA PAGE PRECEDENTE

10 La maîtrise des enregistrements doit faire l’objet d’une


procédure documentée 7

11 Tous les documents d’origine externe (normes, cahiers des


charges clients, etc) doivent être maîtrisés 6

12 ISO 9001 exige de définir la durée de conservation des 6


documents
13 le statut des éditions en vigueur peut être identifié par des 6
indices, dates, ou autres « identifiants »

14 La maîtrise des documents doit faire l’objet d’une procédure 6


documentée

15 ISO 9001 exige d’identifier les enregistrements périmés mais 6


conservés

16 Les formulaires vierges pour établir les enregistrements sont 7


des documents devant respecter les exigences du § 4.2.4. d’ISO
9001 (« Maîtrise des enregistrements relatifs à la qualité »)
TOTAL
RESPONSABILITE DE LA DIRECTION § 5 - Réponses
N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points
1 Le représentant de la direction doit s’assurer que les relations, 8
responsabilités et autorités soient définis et communiquées
2 Les informations sur les actions correctives et préventives
réalisées sont une des données d’entrée de la revue de direction 7
3 La direction doit s’assurer que le fonctionnement du SMQ
n’est pas affecté pendant les périodes de transition lors des 7
modifications du système
4 La fréquence minima des revues de direction doit être définie 7
par la documentation du SMQ
5 Les objectifs qualité doivent comporter des éléments 7
mesurables en relation à la conformité ou pas aux exigences
relatives aux produits et/ou services
6 La norme exige d’établir une procédure documentée au sujet 7
des revues de direction
7 La direction doit s’assurer que sa politique est comprise 7

8 Des décisions sur le volume et la nature d’actions correctives 7


à mener peut être une décision de revue de direction en vu
d’améliorer l’efficacité du SMQ à atteindre les objectifs qualité
SOUS TOTAL
RESPONSABILITE DE LA DIRECTION § 5 – Réponses - Suite

N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

SOUS-TOTAL DE LA PAGE PRECEDENTE

9 Au sujet de l’efficacité du SMQ, la norme exige à la direction de


s’assurer de l’existence d’un flux d’information descendant 7
mais non pas ascendant
10 Les informations sur le fonctionnement des processus et sur la
conformité des produits et services sont une des données 7
d’entrée de la revue de direction
11 La politique qualité doit comprendre l’engagement à l’amélioration 7
continue : de l’efficacité de l’efficience ou de la traçabilité
12 L’analyse, en revue de direction, des résultats des audits ayant eu 7
lieu, n’est pas une exigence de la norme

13 l’activité de s’assurer que les exigences réglementaires et implicites 7


des clients sont prises en compte est une responsabilité du
commercial et de la production, mais non pas de la direction
14 La disponibilité de ressources nécessaires pour le bon 8
fonctionnement du SMQ est une exigence normative s’adressant à
la direction
TOTAL
MANAGEMENT DES RESSOURCES § 6 – Réponses

N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

1 Assurer la disponibilité des ressources pour mettre en œuvre le 8


SMQ et accroître la satisfaction des clients, est une exigence
imposée par ISO 9001 directement à la direction

2 le personnel effectuant des tâches ayant une incidence sur la qualité 8


doivent être sensibilisé sur la base d’une formation initiale, d’une
formation professionnelle, du savoir-faire et de l’expérience

3 ISO 9001 exige une procédure documentée au sujet des


modalités de mise à disposition des ressources humaines 8

4 le chapitre 6 de ISO 9001 exige que l’efficacité des formations 7


et autres actions porteuses de compétences soient évalués.

5 Les moyens de communication nécessaires n’ont pas à être 8


déterminés
6 Les espaces de travail nécessaires doivent être déterminés, 7
fournis et entretenus

7 L’hygiène industrielle n’est pas un élément d’environnement 8


de travail
SOUS TOTAL
MANAGEMENT DES RESSOURCES § 6 – Réponses - Suite
N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

SOUS-TOTAL DE LA PAGE PRECEDENTE

8 Le personnel effectuant des tâches ayant une incidence sur la qualité doit 8
être compétent sur la base d’une formation initiale, d’une
formation professionnelle, du savoir-faire et de l’expérience

9 Les équipements de protection individuelle sont des éléments


d’environnement de travail 7

10 Fournir les ressources pour mettre en œuvre le SMQ et accroître 8


la satisfaction des clients, est, une exigence imposée par ISO
9001 directement à la direction
11 L’ergonomie des postes de travail est un élément 7
d’environnement de travail

12 Le chapitre 6 de ISO 9001 exige que les prestataires de services 8


de formation soient évalués

13 Une procédure documentée est exigée au sujet des infrastructures 8

TOTAL
PLANIFICATION ET PROCESSUS TRANSVERSEAUX § 7-1 à 7-4 - Réponses

N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

1 La norme exige d’établir une procédure documentée spécifiant 5


les modalités pour passer en revue les exigences relatives au
produit (exigences définies, écarts solutionnés, aptitude vérifiée)
avant de s’engager contractuellement
2 Avant l’acceptation d’avenants une nouvelle revue d’exigences 5
(exigences définies, écarts solutionnés, aptitude vérifiée) doit être menée

3 Il est obligatoire de faire des Plans Qualité, entendus comme 5


des documents spécifiant les processus et les ressources à mettre
en œuvre pour un produit, projet ou contrat spécifique
4 Des enregistrements (§ 4.2.4) des éléments d’entrée de la 5
conception et du développement sont exigés
5 L’organisme doit déterminer les exigences réglementaires 5
applicables au produit

6 Des revues de conception et du développement doivent être 5


menées à chaque étape de la conception et développement

7 La communication avec les clients doit inclure les retours 5


d’informations clients, les informations de l’organisme au sujet
des produits et du traitement commercial
SOUS-TOTAL
PLANIFICATION ET PROCESSUS TRANSVERSEAUX § 7-1 à 7-4 – Réponses -
Suite
N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

SOUS-TOTAL DE LA PAGE PRECEDENTE

8 Les informations relatives aux achats de produits peuvent 5


comprendre des exigences relatives à la qualification du personnel
du fournisseur
9 La planification de la réalisation du produit doit comprendre, 5
entre autres, la détermination des critères d’acceptation du produit, des
activités de vérification, de surveillance et de contrôle du produit

10 L’organisme n’a pas à déterminer lui même les exigences 5


nécessaires à l’utilisation du produit lorsque cette utilisation est
connue, si le client ne formule pas lui même ces exigences
11 Les résultats des évaluations des fournisseurs doivent être 5
enregistrées (§ 4.2.4)

12 La planification de la conception et du développement doit comprendre 5


la gestion des interfaces techniques et organisationnelles

13 La planification de la réalisation du produit englobe ou inclue 5


l’activité de planification du système de management

SOUS-TOTAL
PLANIFICATION ET PROCESSUS TRANSVERSEAUX § 7-1 à 7-4 – Réponses -
Suite
N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points
SOUS-TOTAL DE LA PAGE PRECEDENTE

14 Les éléments d’entrée de la conception et du développement 5


doivent contenir les critères d’acceptation du produit
15 L’organisme doit déterminer toutes les exigences complémentaires 5
qu’il impose lui même au produit, au delà des exigences implicites,
documentées par le client et définies par la réglementation

16 L’organisme doit établir une procédure documentée spécifiant 5


les modalités d’évaluer et de sélectionner ses fournisseurs
17 Des enregistrements (§ 4.2.4) des éléments de sortie de la 5
conception et du développement sont exigés
18 L’organisme peut de plein droit effectuer, chez le fournisseur, 5
des vérifications du produit acheté
19 Les résultats et actions relatives à la validation de la conception 5
doivent être enregistrées (§ 4.2.4)
20 Les vérifications et validations de la conception et du 5
développement doivent être planifiées
TOTAL
PRODUCTION § 7-5
Réponses
N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

1 L’activité de s’assurer de la conformité du produit avant de le 9


libérer d’une phase de la production, contribue à la maîtrise des
processus et est une condition de maîtrise des processus

2 La validation et revalidation des processus ( y compris les dispositions 8


d’approbation des équipements et la qualification du personnel) est
obligatoire pour les processus de production dont les éléments de sortie
ne peuvent être vérifiés par une surveillance ou mesure à posteriori

3 Les mesures et les surveillances ont le même niveau d’apport à 8


la maîtrise des processus

4 L’identification unique équivaut à identifier l’état de 8


conformité ou pas du produit par des moyens adaptés (étiquette,
pancarte, enregistrement, marquage)

5 Une procédure documentée doit être établie au sujet de la 8


préservation du produit

6 La disponibilité d’informations décrivant les caractéristiques 9


du produit à produire est le premier facteur de maîtrise des
processus
SOUS-TOTAL
PRODUCTION § 7-5 Réponses - Suite

N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

SOUS-TOTAL DE LA PAGE PRECEDENTE

7 « Identifier » un produit équivaut à répondre par des moyens adaptés, 9


étiquette, pancarte, enregistrement, marquage) à la question « qui est-tu ».

8 L’application de mécanismes et dispositions d’approbation des 8


équipements, réglages initiaux et asservissements est aussi
applicable (mais pas obligatoire) aux processus non qualifiés
de « processus spéciaux ».
9 Un moule appartenant au client et destiné à faire ces pièces est 8
soumis aux exigences de l’article 7.5.4 « Propriété du client »
10 « Identifier l’état » est signaler par des moyens adaptés 8
(étiquette, pancarte, enregistrement, marquage) si le produit est
conforme ou non conforme
11 Les exigences en termes de validation des processus incluent des 8
exigences en termes d’enregistrements (4.2.4)

12 Le respect d’instructions de travail, d’instructions de surveillance 9


et de pilotages continues, d’instructions de réglages initiaux et
d’asservissement des paramètres, sont autant de conditions et
mécanismes contribuant à la maîtrise des processus
TOTAL
DISPOSITIF DE MESURE ET SURVEILLANCE § 7-6 - Réponses

N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

1 Conformément aux conseils de ISO 10 012, l’organisme doit établir des 17


processus pour assurer que les dispositions ou équipements de
surveillance et de mesure ont une précision cohérente avec les
exigences (client, réglementaires, complémentaires, implicites) pour les
caractéristiques du produit

2 Des procédures documentées doivent être établies au sujet de 17


l’étalonnage des dispositifs de surveillance et de mesure

3 Tous les équipements de mesure de l’organisme doivent être 16


identifiés
4 Lorsque un équipement se révèle être non conforme, des 16
enregistrements doivent être établis sur la validité des mesures
faites avec lui avant que cette non conformité ait été détectée

5 Les étalonnages et vérifications des équipements de mesure 17


doivent être faits directement utilisant des étalons nationaux
ou internationaux
6 Les résultats des activités d’étalonnage et vérification des 17
équipements de mesures doivent faire l’objet
d’enregistrements (4.2.4)
TOTAL
MESURES, NON-CONFORMITES ET ANALYSES § 8-1 à 8-4 - Réponses

N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

1 La norme exige de mener à bien des actions correctrices et 8


des actions correctives suite à résultats négatifs lors des
mesures des processus
2 Une procédure documentée au sujet des enquêtes de 8
satisfaction clients (ou similaire) est exigée

3 L’analyse des données doit inclure celles résultant des 7


surveillances et mesures relatives aux fournisseurs

4 Une procédure documentée au sujet des audits est exigée. 8


Elle doit inclure la définition des responsabilités pour planifier
les audits, pour rendre compte des résultats, des modalités pour
conserver les enregistrements
5 Les exigences au sujet des actions à entreprendre suite à la 7
détection d’un produit non conforme sont les mêmes si la
détection a lieu avant ou après livraison au client ; et, si ceci a
lieu avant livraison, avant ou après utilisation dans l’organisme
6 L’organisme doit établir une procédure documentée sur les 8
méthodes pour surveiller et mesurer la satisfaction ou pas des
exigences relatives aux produits

SOUS TOTAL
MESURES, NON-CONFORMITES ET ANALYSES § 8-1 à 8-4 – Réponses Suite

N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

SOUS-TOTAL DE LA PAGE PRECEDENTE

7 L’analyse des données doit inclure celles résultant des surveillances et 8


mesures relatives aux caractéristiques et évolutions des processus

8 L’organisme doit déterminer les méthodes applicables pour 8


obtenir et utiliser les informations permettant de mesurer la
perception du client sur sa satisfaction de ses exigences
9 Les enregistrements de contrôle (§ 4.2.4.) du processus doivent 7
indiquer les personnes ayant autorité la libération du produit

10 Lorsque ceci est applicable, des méthodes appropriées doivent 8


être utilisées pour mesurer l’aptitude des processus à
atteindre les résultats planifiés
11 La mesure des caractéristiques du produit n’est exigée que 7
pour le produit sortant de l’organisme

12 Il est exigé d’enregistrer et conserver les informations 8


concernant la nature des non-conformités produits détectées,
mais non pas des actions ultérieures entreprises
13 Une procédure documentée au sujet de la maîtrise des produits 8
non-conformités est exigée

TOTAL
AMELIORATION § 8-5 - Réponses
FAUX
N° AFFIRMATION VRAI Points
1 L’organisme doit procéder à la revue des non-conformités, y 9
compris les réclamations du client, en vue de mettre en œuvre
des actions correctives
2 Une procédure documentée doit être établie au sujet des 8
exigences relatives aux actions correctives
3 Pour améliorer en permanence l’efficacité du système il n’est pas 8
obligatoire d’y faire contribuer absolument tous les éléments et les
activités suivantes : politique qualité, objectifs qualité, résultats d’audits, analyse
des données, revues de direction actions correctives et préventives

4 L’organisme doit procéder à la revue des causes de non-conformités 8


potentielles, en vue de mettre en œuvre des actions préventives

5 Il est exigé d’enregistrer les résultats des actions correctives 8


et préventives mises en œuvre
6 Une procédure documentée doit être établie au sujet des 8
exigences relatives à l’amélioration continue
7 ISO 9001 exige de déterminer les causes des non-conformités, 9
se limitant aux non-conformités produits.
SOUS TOTAL
AMELIORATION § 8-5 - Réponses - Suite

N° AFFIRMATION VRAI FAUX Points

SOUS TOTAL DE LA PAGE PRECEDENTE

8 Pour toutes les non-conformités, il faut entreprendre des 9


actions pour qu‘elles ne se renouvellent pas

9 Dans l’esprit de la normalisation, le passage en revue des actions 8


correctives et préventives a pour finalité de vérifier que les actions ont
bien été mises en œuvre et qu’elles sont efficaces

10 Une procédure documentée doit être établie au sujet des 8


exigences relatives aux actions préventives

11 L’organisme doit procéder à la revue des non-conformités, y 8


compris les réclamations du client, en vue de mettre en œuvre
des actions préventives

12 Dans l’esprit de la normalisation, afin de mettre en œuvre 9


l’amélioration continue il convient : de piloter le volume d’actions
correctives selon les résultats face aux objectifs, et choisir les actions
correctives et préventives en fonction de la récurrence des non-
conformités observées et potentielles et de l’importance de leurs effets

TOTAL
RECAPITULATIF DE MES REPONSES

EXERCICE : § ISO 9001 Points/100

Les Concepts de Base ISO 9000

Chapitres introductifs §1à4

Responsabilité de la Direction §5

Management des Ressources §6

Planification et Processus Transversaux § 7-1 à 7-4

Production § 7-5

Dispositif de surveillance et de mesure § 7-6

Mesures, Non-conformités et Analyses § 8-1 à 8-4

Amélioration § 8-5

TOTAL SUR 900

NOTE sur 20 = 20 x (Total ci-dessus - 450 / 450