Vous êtes sur la page 1sur 24

Neutropénie fébrile

Par Manjaka
6ème

1
Objectifs
Définir une neutropénie fébrile
Démarche diagnostic
Principe de prise en charge

2
Plan
• Introduction
• Diagnostic
• Prise en charge
• Conclusion
3
I- Introduction
1- Définition
• Association d’une neutropénie
- Grade III: 500 ≤ PNN < 1000/mm3
- Grade IV: PNN< 500/mm3
• Et d’une fièvre
- T°≥ 38,3°C en une prise
- Ou T°≥ 38°C pendant plus d’une heure
4
I- Introduction
2- Intérêt
- Urgence thérapeutique
- Etiologie multiple mais neutropénie fébrile
secondaire à la chimiothérapie sont les plus
fréquent
- Coût du traitement élevé
- Complication : sepsis sévère ou choc septique
5
I- Introduction
3- Epidémiologie
- 10 à 50 % des patients avec un cancer solide
- 80 % des patient avec une hémopathie
maligne
- Mortalité d’environ 10% (soit 5% pour cancer
solide et 11% pour les hémopathie maligne)
6
II - Diagnostique
A- diagnostique positif
1- Anamnèse
- Date et type de la dernière chimiothérapie
- Prise de corticoïde, des antibioprophylaxie
et/ou d’une prophylaxie de la NF par des
facteurs de croissance hématopoïétique
7
II - Diagnostique
A- diagnostique positif
2- Examen clinique
• Souvent pauvre
• Toujours recherché un foyer infectieux
probable

8
II - Diagnostic
A- diagnostique positif
3- Examen paraclinique
Faire systématiquement
- 2 paires d’hémoculture dont une sur l’accès veineux
central lorsqu’il y en a un
- Radiographie thoracique
- Prélèvement microbiologique
- BU voir ECBU 9
II - Diagnostic
B- diagnostique étiologique
1- infection bactérienne

10
II - Diagnostic
B- diagnostique étiologique
2- infection fongique
- Suspectées devant un état fébrile persistant
- Peuvent donné un tableau clinique sévère
associé à une mortalité élevé

11
II - Diagnostic
B- diagnostique étiologique
3- infection virale ou parasitaire
• Selon le contexte clinique

12
II - Diagnostic
C- diagnostique de gravité
1- facteur de risque
A. Etat général du malade B. Statut immunitaire du
patient
 Age > 60 ans  Corticothérapie à forte dose
 IPS ≥ 2 et à long cours
 Maladie cancéreuse  Splénectomie
évolutive  Infection à VIH
 Foyer infectieux chronique
13
II - Diagnostic
C- diagnostique de gravité
2- score pronostic

• MASCC (Multinational Association for


Supportive Care in Cancer)

14
15
III – Prise en charge
A- But
• Lutter contre l’infection
• Eviter les complications et les récidives
• Assuré la qualité de vie du patient

16
III – Prise en charge
B- Moyen

• Antibiothérapie empirique immédiat


dans l’heure suivant l’admission

17
III – Prise en charge
C- Indication

• Antibiothérapie empirique immédiat


dans l’heure suivant l’admission

18
Patient à bas risque Patient à haut risque
(MASCC ≥ 21) (MASCC ≤ 21)

Voie orale  Surveillance brève de 2 à Jamais


24 heure.
 Antibiothérapie empirique
Ciprofloxacine + amoxicilline
ou acide clavulanique.

Voie intraveineuse  Hospitalisation  Hospitalisation voir en


 Bêtalactamine milieu de soin intensif.
 Antibiothérapie à spectre
large :
Betalactamine
Pipéracilline + Tazobactam,
19
Carbapénème
III – Prise en charge
C- Indication
• Association de bêtalactamine et
fluoroquinolone en cas d’insuffisance
rénal
• Réévaluation systématique du
traitement après 48 à 72H
20
III – Prise en charge
D- Prévention
• Prophylaxie par facteur de croissance
hématopoïétique (G-CSF) pour diminuer
le risque de NF lors de la chimiothérapie.
• Pas en première intention.

21
Conclusion
• Urgence carcinologique.
• Score de MASCC permet de guider
la PEC
• Nécessite une prise en charge
rapide avec des antibiothérapie
adéquate dans l’immédiat. 22
Référence bibliographique
AG Freifeld EJ Bow KA Sepkowitz
Clinical practice guidelines for the use of antimicrobial agents in neutropenic patiens with cancer : 2010
update by the Infectious Diseases Society of America. Clin Infect Dis 2011 (52) 1
J ** De naurois I Novitzky-Basso
MJ Gill Management of febrile neutropenia : ESMO Clinical practice guidelines. Ann Oncol 2010 (21)
[Medline] 2
A * Cometta O Marchetti T. Calandra Prise en charge de la neutropénie fébrile à bas risque.
Forum Med Suisse 2003 (6) 3
J Donadieu O. Fenneteau
Neutropénies constitutionnelles et acquises 2005 4
J * Saut M. Roux Prise en charge d’une neutropénie fébrile. SFMU, Urgences 2011 5
P * Villafuerte-Gutierez L Villalon

23
Merci

24