Vous êtes sur la page 1sur 119

10ème journée François LUIZY : samedi 7 décembre 2019

Trianon Palace Versailles 1, Boulevard de la Reine • 78000 Versailles

SPORT ET MEDECINE VASCULAIRE

 Devant une symptomatologie d'effort du membre inférieur :


Quelles sont les causes non vasculaires et quels examens complémentaires.
 Les douleurs vasculaires du mollet du sportif SANS PIEGE POPLITE : CAT

Dr. J.F. POUGET, radiologue,


U1059 Dr. S. COUZAN, médecin vasculaire - 42000 SAINT ETIENNE
Douleurs chroniques du mollet du
sportif à l’effort
(en l’absence de piège)

EXPERTISE RADIOLOGIQUE,
VASCULAIRE
ET BIOMECANIQUE

Drs. S. COUZAN, médecin vasculaire, J.F. POUGET,


U1059 radiologue, 42000 SAINT ETIENNE
ETIOLOGIES
AVEC OEDEME SANS OEDEME
• Phlébite. • Artérite.
• Origine lymphatique. • Sciatique par hernie discale.
• Origine graisseuse. • Canal lombaire étroit.
• Rupture de kyste poplité. • Neuropathie tronculaire.
• Hypertrophie neurogene.
• Cicatrice du soléaire.
• Tendinite.
• Périostite.
• Kyste poplité.
• Tumeur musculaire.
• Myopathie.
• Corps étranger.
• Compression vasculaire
dynamique.
• Hyperpression veineuse.
• Syndrome des loges.
• …….
ECHOGRAPHIE MI
 EXAMEN MORPHOLOGIQUE
Comparatif, coupes Long., Transv., Obliques

 EXAMEN HEMODYNAMIQUE
Etudes des vaisseaux, recherche
inflammation
 EXAMEN STATIQUE :
- Couché (décubitus dorsal, ventral, latéral)
- Assis
- Debout

 EXAMEN DYNAMIQUE :
en contraction, en mouvements actifs ou passifs,
ECHOGRAPHIE : COMPTE RENDU +++
(opérateur-dépendant)
 LOCALISATION PRECISE

 DESCRIPTION DES LESIONS :


 Contours, limites, dimensions
 Caractère hypoéchogène, hyperéchogène ou mixte,
 Aspect homogène ou hétérogène.
 Rapports de voisinage

Echographie ≠ Ana-path
Pas de diagnostic de kyste bénin, tumeur cancéreuse, …

 Proposition SURVEILLANCE ou
EXAMENS COMPLEMENTAIRES (Rx, IRM, TDM, …)
ECHOGRAPHIE : MEDICO-LEGAL

 CONNAITRE SES LIMITES ET LES


LIMITES DE L’EXAMEN +++

 CONNAITRE UN BON RADIOLOGUE


(AVEC DE L’EXPERIENCE) !
LES DOULEURS NON VASCULAIRES DU
MOLLET CHEZ LE SPORTIF
VERSAILLES le 7 Décembre 2019

10 éme Journée François LUIZY

JF POUGET, L COURT, S COUZAN

INSTITUT RADIOLOGIQUE MUTUALISTE SAINT ETIENNE


• UNE DOULEUR DU OU DES MOLLETS QUI
SURVIENT OU SE MAJORE PENDANT
L’EFFORT.
• QUI DIMINUE OU DISPARAÎT APRES L’EFFORT.
• QUI SURVIENT DE MANIERE REPETITIVE .

• A QUOI PENSEZ VOUS ???

Michel Ange chapelle sixtine


• SYNDROME DE LOGE POSTERIEURE CHRONIQUE.

• ARTERE POPLITEE PIEGEE .

MUNCHE LE CRI

LES IDEES FAUSSES ONT LA VIE LONGUE


LA PARABOLE MOTOCYCLISTE
LE SQUELETTE

CHASSIS , ROUES
LE RENTISSEMENT DES DESEQUILIBRES
BIOMECANIQUES SUR LE MOLLET

(Colonne, bassin, genou, cheville,pied)


Troubles de la statique du pied avec examen
PODOSCOPIQUE STATIQUE et DYNAMIQUE
AMPLEUR DES DÉFORMATIONS OSSEUSES

Les pics de force chez un sujet adulte sain engendrent des déformations osseuses de
1000 à 2000 μStrain.
Pour un tibia de 40 cm de long => déformation de 0.4 mm à 0.8 mm.
Déformations mesurées en μStrain (1000 μStrain = 0.1% changement de longueur).
LES TENDONS ET LES MUSCLES

MOTEUR ET
TRANSMISSION
Nerf sciatique LES NERFS
Nerf tibial
Nerf fibulaire
Nerf sural
Nerf saphéne

V
A

RESEAU ELECTRIQUE
TENSEURS DE DIFFUSION DTI 3 T SIEMENS PRISMA IRMAS
LES ARTERES

ALIMENTATION EN
CARBURANT
LES VEINES

CIRCUIT DE
REFROIDISSEMENT
• Les douleurs chroniques du mollet sont une cause
fréquente de consultation en médecine du sport.

• L’ échographie est le premier examen


complémentaire à réaliser.

• Le soléaire est souvent en cause.

• L’interrogatoire est important .


FACILE
DIFFICILE
EXPERTISE OU INVISIBLE
• Douleur plus ou moins permanente majorée par
l’exercice physique.
• Souvent unilatérale.

• Musculaires, tendineuses, nerveuses, osseuses.


• Penser aux blessures anciennes.

• Sont exclues : la sciatique par hernie discale, le canal


lombaire étroit, les douleurs d’origine lymphatique
ou d’origine graisseuse.
LES MUSCLES

• Lésion myo-aponévrotique mal consolidée.

• Soléaire +++.
• Echographie considérée comme difficile

LA LESION SIEGE SOUVENT EN REGARD

DE LA DOULEUR
Loge antérieure Mb interosseuse

Loge latérale
TP
FC Loge
FH
postérieure
profonde
S

Loge postérieure GL GM
superficielle

90 %
SOLEAIRE
MONOARTICULAIRE
FUSIFORME
+ LENT ET - FATIGUABLE

GASTROCNEMIENS

BI ARTICULAIRES
PENNIFORMES EN MEDIAL OUVERTURE
MEDIAL puissant AISEE DE L’ESPACE MORT
Fléchisseur , add , ENTRE SOLEAIRE ET LAME
Rotateur interne. DE TERMINAISON DU GM
Muscle rapide IMPOSSIBLE EN LATERAL
UNE JAMBE DROITE ET UNE JAMBE

GAUCHE PAS FORCEMENT ANATOMIE ECHOGRAPHIQUE


LE SOLEAIRE

MUSCLE POSTURAL
2 lames terminales et 2 lames
d’origine = zones de
ANATOMIE DU SOLEAIRE faiblesse
SQUELETTE DU SOLEAIRE

LAMES D’ORIGINE

LAME TERMINALE ACCESSOIRE


LAME TERMINALE
Désinsertion aigue du GM sur le soléaire (Stoppe le sportif) TOUJOURS
PONCTIONNER SI LIQUIDIEN ET COMPRIMER ( classe 3 )
DOULEURS CHRONIQUES EN RAPPORT AVEC LA CICATRICE

Gastrocnémien médial

Cicatrice fibreuse

soléaire
MASSAGES TRANSVERSES
Sagittal PROFONDS

GM
GL

28 ANS
soléaire
Transverse
CICATRICES DU SOLEAIRE

DU SQUELETTE FIBREUX Myo aponévrotique Intra musculaire


Cicatrice sur squelette fibreux ( lame terminale accessoire )
Lésion myo-tendineuse de la lame d’origine tibiale
LA DOULEUR A LA PALPATION SIEGE EN REGARD DE LA LESION

Sagittal Transverse
Lésion de la lame d’origine fibulaire
LESION MYO TENDINEUSE DE LA LAME TERMINALE ACCESSOIRE

CETTE LESION ENTRAINAIT UNE


ELEVATION DES PRESSIONS
INTRA TISSULAIRES A L’EFFORT
LESION MYO APONEVROTIQUE CHRONIQUE

GM

SOLEAIRE

LES LESIONS DU SOLEAIRE MAL SOIGNEES EVOLUENT VERS LA CHRONICITE


IL FAUT LES DIAGNOSTIQUER LE PLUS TOT POSSIBLE
SYNDROME DE TRACTION CHRONIQUE

SOLEAIRE GM
Thrombus 5 cm au niveau du soléaire
Chez un coureur de longues distances
60 ANS
Tt anticoagulant ?
CAUSES
MUSCULAIRES RARES
Hernie Musculaire

Si sur loge antérieure c’est un syndrome de loge chronique


Amyotrophie focale

GL

Tibia
soléaire

Transverse

MYOPATHIE MITOCHONDRIALE coronal


Tendineuses

• Tendinopathies
– Tendon calcanéen
– Plantaire grèle
Tendinopathie du tendon calcanéen

L’ECHOGRAPHIE
ORIENTE LES TRAITEMENTS
SELON QU’IL Y A UNE FISSURE
UNE HYPERHEMIE , UNE
PERITENDINITE …
Nerveuses
Connaître l’anatomie des nerfs
– sciatique
– tibial
– sural
Etiologies
– Tumorales (Schwannome)
– Compression
– Traumatique
– Inflammatoire
ZONE GACHETTE
Long Biceps

Sagittal

ST LB

Transverse SCHWANNOME du sciatique


TOUJOURS VERIFIER LE SCIATIQUE EN CUISSE
ECHOGRAPHIE PLUS CONTRIBUTIVE

Schwannome
THROMBUS OU SCHWANNOME ???
Irritation du nerf tibial par
Kyste mucoîde fissuré au
Niveau de l’arcade du
soléaire

V
45 ANS
A
Hypertrophie musculaire neurogéne

Soléaire normal Soléaire pathologique


35 ANS
Hypertrophie musculaire neurogéne

REALISER UN ELECTROMYOGRAMME
Atrophie Musculaire Neurogène

DROITE normal GAUCHE pathologique

GM
GM

SOLEAIRE SOLEAIRE

INVOLUTION ADIPEUSE AU DECOURS D’UNE SCIATIQUE PARALYSANTE

UTILISER L’EXAMEN COMPARATIF SI NECESSAIRE


LE SQUELETTE
TIBIA IRREGULARITE CORTICALE

METASTASE OSSEUSE
TIBIA
Petite saphène

tibia

Décollement périosté
tibia
Fracture de fatigue au début
OU PERIOSTITE
SYNDROME DE POROSITE CORTICALE
ORIGINE VASCULAIRE ET BIOMECANIQUE

ESRF
F PEYRIN

PATHOLOGIQUE SAIN
SAINBIOSE Inserm U 1059
Douleurs chroniques du mollet du
sportif à l’effort sans piège et
sans complication vasculaire

EXPERTISE VASCULAIRE :
Dr. Serge COUZAN

Drs. S. COUZAN, médecin vasculaire, J.F. POUGET,


U1059 radiologue, 42000 SAINT ETIENNE
DOUEURS DES MEMBRES INFERIEURS :

 DOULEURS FOCALISEES
(Musculaires, tendineuses, osseuses, articulaires,
tumorales, …)

 DOULEURS PROJETEES OU A DISTANCE


(Vasculaires, neurologiques, biomécaniques,
osthéopathiques, …)
THROMBOSE ARTERE FEMORALE =
DOULEUR du MOLLET A LA MARCHE
DOULEURS PROJETEES OU A DISTANCE

L4 - L 5
L5 - S 1

HYPERALGESIE CUTANEE : SYNDROME DE MAIGNE


Douleurs chroniques du mollet du
sportif à l’effort sans piège et
sans complication vasculaire
 Très fréquent

 Diagnostic pas toujours facile :

- Si pas de compression vasculaire à l’écho-Doppler


couleur = Syndrome de loges !!!

- Si compression vasculaire à l’écho-Doppler


couleur = Artère poplitée "piégée"

Diagnostic et prise en charge thérapeutique ???


Drs. S. COUZAN, médecin vasculaire, J.F. POUGET, radiologue, 42000 SAINT ETIENNE
Douleurs chroniques du mollet du
sportif à l’effort sans piège et
sans complication vasculaire

LA THERAPEUTIQUE :
 LA SEULE PROPOSEE =
CHIRURGIE

 En l’absence de traitement CHIRURGICAL


=
ARRET DU SPORT
ABSTENTION
LE SYNDROME DES LOGES
Elévation pathologique de la pression
intratissulaire dans un compartiment musculaire
 souffrance neuro-musculaire

 soit par augmentation excessive du volume du


muscle à l'effort (> 20 ou 30%).

 soit par réduction du volume de la Loge.

 soit par modification structurale des parois de la


loge (aponévroses, fascias) : perte de compliance
Terrain
 Adulte jeune et sportif, âgé en moyenne de
20 à 30 ans, plus fréquent chez l’homme.

 L'atteinte est bilatérale dans + de 70 % des


cas.

 5% des pathologies du jeune sportif


10% pathologies sportifs professionnels
Topographie
 4 loges de jambe
- La loge antérieure (tibial antérieur et extenseurs)
(= 50 à 60%)

- La loge antéro-latérale (fibulaires)


(= 10 à 35%)

- 2 loges postérieures (= 20 à 60%)


 superficielle (2 à 20%)
 profonde (tibial postérieur et
fléchisseurs) (30 à 60%)

 Membre supérieur = avant bras ???


TOUTES LES PIECES
ASSEMBLEES
IL FAUT QUE CA ROULE !
LE SPORTIF BLESSE !
LE SYNDROME DU
DEFILE DU CREUX POPLITE (DCP)
 Fréquence des Compressions
asymptomatiques

Nécessité examen clinique dynamique :

 Manœuvre du chandelier pour DTB


 Manœuvre de montées sur la pointe
des pieds pour DCP

 Traitement MEDICAL avec


REEDUCATION adaptée aux
problèmes biomécaniques et aux
profils
SYNDROME DU DEFILE
THORACO-BRACHIAL (DTB)
LES COMPRESSIONS POPLITEES
"SANS PIEGE"
EXAMEN CLINIQUE VASCULAIRE :

 AU REPOS : NORMAL

 EN DYNAMIQUE : DIFFICILE ET PEU SENSIBLE

 PAS SUFFISANT POUR LE DIAGNOSTIC +

COMMENT VALIDER L’ETIOLOGIE VASCULAIRE


DES FORMES NON COMPLIQUEES
LES COMPRESSIONS POPLITEES
"SANS PIEGE"
DIAGNOSTIC :

1 - ECHOGRAPHIE MORPHOLOGIQUE

2 - ECHO-DOPPLER COULEUR
DYNAMIQUE

3 - MANŒUVRE CLINIQUE D’EFFORT :


(Répétitions de Montées sur la Pointe des Pieds = RMPP)
LES COMPRESSIONS POPLITEES
"SANS PIEGE"

1 - ECHOGRAPHIE MORPHOLOGIQUE
LES VEINES

CIRCUIT DE
REFROIDISSEMENT

Drs COUZAN Serge et POUGET Jean François


LE MOLLET EST UNE EPONGE SANGUINE
- Le réseau veineux du mollet est important
et méconnu
- Les veines du GM
sont surdimensionnées
(pompe foulante)
v. Poplitée

- Le Soléaire (+ fléchisseurs)
= réservoir veineux du
mollet
(pompe aspirante)
v.
Drs.Jambières
COUZAN Serge et POUGET Jean François
LE MOLLET EST COMPARTIMENTE

Le GM est isolé

2 loges postérieures veineuses distinctes

LV3

LV 1 LV2

Drs. COUZAN Serge et POUGET Jean François


MOLLET :
POMPE FOULANTE et ASPIRANTE

Gastrocnémien Medial (et Latéral)


(Système plus résistif) Soléaire
(système plus capacitif)

GM
GL

Fraction d’EJECTION (VG) Fraction de REMPLISSAGE (VD)


(Vidange = pompe foulante) (Aspiration = pompe aspirante)
LES VEINES DU MOLLET S’ADAPTENT A L’AUGMENTATION
DE DEBIT DURANT L’EFFORT EN SE DILATANT

Les veines Gastrocn.


Médiales et Soléaires
sont des
veines sentinelles

SYSTOLE DIASTOLE

Drs. COUZAN Serge et POUGET Jean François


Lors de la systole musculaire (effort physique) les veines des GM
et GL sont vidangées (post-charge).
Si la vidange devient incomplète le sang s’accumule dans le
réservoir veineux du mollet (GM, Sol. Flechisseurs) entrainant des
douleurs par hypoxie veineuse puis musculaire

Drs. COUZAN Serge et POUGET Jean François


DANS NOTRE EXPERIENCE
La dilatation pathologique et l’hyperpression
veineuse sont souvent responsables des
douleurs chroniques du mollet d’origine
vasculaire chez le sportif après 30 ans.

Drs. COUZAN Serge et POUGET Jean François


LES MARQUEURS VEINEUX
• Examen des 2 mollets.
• Patient debout immobile = Reproduction des contraintes veineuses
maximales.
• Surveillance de la dilatation progressive des veines gastrocnémiennes
médiales (veines sentinelles) au tiers supérieur du mollet
• UNE MINUTE .
• Test de compression (hémodynamique - mécanique des fluides)
LES MARQUEURS VEINEUX
Classification D.R.2H. de COUZAN et POUGET 2006 - 2008

NEGATIFS POSITIFS POSITIFS POSITIFS

< 5 mm > 5 mm > 7 mm > 7 mm


Elliptique Ronde Ronde
Dépressible Peu
dépressible

NORMAL STADE 1 STADE 2 STADE 3

Prévention Explication possible des douleurs


COUZAN S., POUGET J.F. : Le sportif : un insuffisant veineux potentiel ? Nouvelle approche diagnostique et prise en charge. Cardio&sport. 2006, N° 8, 7-20.
LES COMPRESSIONS POPLITEES
"SANS PIEGE"

2 - ECHO-DOPPLER COULEUR DYNAMIQUE


LES ARTERES

ALIMENTATION EN
CARBURANT
ECHO-DOPPLER COULEUR DYNAMIQUE

1 - position COUCHEE :
Analyse des artères jambières

2 - position DEBOUT =

 Test de Montée sur la Pointe des Pieds

 Analyse des vaisseaux poplités et musculaires


ECHO-DOPPLER COULEUR DYNAMIQUE

1 - en position COUCHEE

 ANALYSE DES ARTERES JAMBIERES


= (Stop flux)
● Flexion Plantaire Active (FPA)
sujets ASYMPTOMATIQUES : 30 à 50% stop flux en FPA

● Flexion Dorsale Active (FDA)

● Sans ou Avec contraction du quadriceps


(Avec = déséquilibres biomécaniques)
ECHO-DOPPLER COULEUR DYNAMIQUE
LES CRITERES DE GRAVITE

1 - en position COUCHEE

● Arrêt PRECOCE des flux jambiers

● Arrêt des flux en FPA ET FDA

● Arrêt des flux SANS contraction du quadriceps


Test de montée sur la pointe des pieds =
Echographie "de stress" du mollet
2 - en position DEBOUT

 ANALYSE DES VAISSEAUX (artères et veines)


POPLITES ET MUSCULAIRES
( Gastrocnémiens, Soléaire, Fléchisseurs)

 ANALYSE COLLATERALITE
sujets ASYMPTOMATIQUES :
 ANALYSE HYPERHEMIE LORS DU
- 80 à 90% compression VEINEUSE
RETOUR EN POSITION DE REPOS
- 30 à 40% compression ARTERIELLE (stop flux)
TEST DE MONTEE SUR LA POINTE DES PIEDS
(M.P.P.)
= Echographie "de stress" du mollet
Physiologique ou Pathologique ?
ECHO-DOPPLER COULEUR DYNAMIQUE
LES CRITERES DE GRAVITE
Test de montée sur la pointe des pieds =
Echographie "de stress" du mollet

● Arrêt des flux Artériels et Veineux


Poplités et Musculaires

Absence de collatéralité = vide vasculaire

● HYPERHEMIE réactionnelle lors du


retour en position de repos
= "feu d’artifice" > 1 min
COMPRESSION POPLITEE DYNAMIQUE

Hyperémie physiologique < 30 sec

Drs. COUZAN Serge et POUGET Jean François


COMPRESSION POPLITEE DYNAMIQUE

Hyperhémie pathologique > 1 min

Drs. COUZAN Serge et POUGET Jean François


LES COMPRESSIONS POPLITEES
"SANS PIEGE"

3 - MANŒUVRE CLINIQUE D’EFFORT :


(Répétitions de Montées sur la Pointe des Pieds R.M.P.P.)
Equivalent Manœuvre du chandelier du DTB (Mb. Sup.)
LA MANŒUVRE CLINIQUE D’EFFORT
(= manœuvre du chandelier du défilé thoraco-brachial)
Validation du diagnostic et de l’EDC
(compression physiologique ou pathologique)

A NE REALISER QU’EN L’ABSENCE D’ANOMALIE


MORPHOLOGIQUE MUSCULAIRE OU TENDINEUSE

MANŒUVRE CLINIQUE D’ EFFORT PAR REPETITIONS DE


MONTEES SUR LA POINTE DES PIEDS (R.M.P.P.)
 EVALUER LE RETENTISSEMENT DE LA COMPRESSION
PAR L’APPARITION DE DOULEURS (=> arrêt effort)

• PHYSIOLOGIQUE = ABSENCE ou DOULEUR


APRES 50 MOUVEMENTS

• PATHOLOGIQUE SANS CRITERE DE GRAVITE = DOULEUR


ENTRE 25 ET 50 MOUVEMENTS

• CRITERE DE GRAVITE = DOULEUR


AVANT 25 MOUVEMENTS

 MAIS AUSSI EVALUER LA SURVEILLANCE


PENDANT ET APRES LE TRAITEMENT
Thèse Dr M. PRÜFER 1990 - COUZAN S. ; PRUFER M. ; RIVOIRE M. ; CARPENTIER F. ; FRANCO A. : Utilisation d'une manœuvre clinique d'effort pour
le diagnostic des artères poplitées piégées ; Journal des maladies vasculaires , 1992, vol. 17, n o3, pp. 202-207
EXAMEN BIOMECANIQUE
 DESEQUILIBRES BIOMECANIQUES
(Colonne lombaire, bassin, genou, cheville) :
INTERVIENNENT DE MANIÈRE TRES FREQUENTE
DANS LES DOULEURS DES MOLLETS A L’EFFORT

mise en tension du CREUX POPLITE =


aponévrose commune ischio-jambiers (cuisse) et
gastrocnémiens (mollet) : Retentissement
biomécanique, vasculaire et neurologique

 "PSEUDOS" SYNDROMES DE LOGE

 TRAITEMENT PAR REEDUCATION SPECIFIQUE


EXAMEN BIOMECANIQUE
DEFINIR les mécanismes de COMPENSATION :

1 - TEST D’EXTENSION PASSIVE EN POSITION


COUCHEE (Signe de Lasègue)

2 - TEST DE FLEXION DEBOUT (TFD)


= mécanismes de compensation et profils spécifiques

3 - ECHO-DOPPLER COULEUR DYNAMIQUE


en position COUCHEE + FPA ou FDA
et contraction quadriceps :

décollement talon, recurvatum genou, flexion genou par


hypertonie postérieure, antéversion bassin, hyperlordose, …
 LE TEST DE FLEXION DEBOUT (TFD)

(colonne lombaire et chaine postérieure)

DETERMINER LES PROFILS = AIDE A LA REEDUCATION


ENTITE CLINIQUE :
 PROFIL DE RAIDEUR 1
ENTITE CLINIQUE :
 PROFIL DE RAIDEUR 2
ENTITE CLINIQUE :
 PROFIL D’HYPERLAXITE GLOBALE
ORDONNANCE PROFIL RAIDEUR 1 et 2

Faire pratiquer, par M.K.D, des séances de massages et rééducation de la colonne lombaire
et des membres inférieurs

 Faire pratiquer des étirements de la chaine postérieure et particulièrement des ischio-


jambiers, de la charnière dorso-lombaire, des psoas et muscle iliaque, soléaire et
gastrocnémiens.

 Insister sur le travail de gainage du bassin.

 En cas d’hyperlordose lombaire ou de déficit des muscles abdominaux, insister sur le travail
des abdominaux en position courte.

 Faire pratiquer des techniques myo-tensives centrées sur le membre inférieur et la colonne
lombaire.

 Faire pratiquer des manœuvres de drainage du membre inférieur et des massages


transverses profonds à visée défibrosante des mollets (gastrocnémien medial, soléaire, …).

 Faire pratiquer des mobilisations passives et actives en cas de perte d’amplitude de la


charnière lombo-sacrée, de la tibio-tarsienne ou de l’avant pied.

 Insister sur les manœuvres de drainage du réservoir veineux du mollet et sensibiliser le


patient aux techniques correctives d’activités en charge.
Dr. COUZAN Serge
ORDONNANCE PROFIL LAXITE
Faire pratiquer, par M.K.D, des séances de massages et rééducation de la colonne lombaire
et des membres inférieurs

 Faire pratiquer un travail de gainage du bassin.

 En cas d’hyperlordose lombaire, insister sur le travail des abdominaux en position courte.

 Faire pratiquer des étirements du droit antérieur et du quadriceps, dans certains cas du
psoas, du muscle iliaque, du soléaire et des gastrocnémiens.

 En cas de recurvatum significatif du genou, renforcer les ischio-jambiers.

 Faire pratiquer des techniques myo-tensives centrées sur le membre inférieur et la colonne
lombaire.

 Faire pratiquer des manœuvres de drainage du membre inférieur et des massages


transverses profonds à visée défibrosante des mollets (gastrocnémien medial, soléaire, …).

 Faire pratiquer des mobilisations (ostéopathiques) sur la charnière lombo-sacrée.

 Faire pratiquer des mobilisations passives et actives en cas de perte d’amplitude de la tibio-
tarsienne ou de l’avant pied.

 Insister sur les manœuvres de drainage du réservoir veineux du mollet et sensibiliser le


patient aux techniques correctives d’activités en charge.
Dr. COUZAN Serge
EXAMEN BIOMECANIQUE
DEFINIR les mécanismes de COMPENSATION :
EXAMEN PODOSCOPIQUE
STATIQUE ET DYNAMIQUE
 Troubles de la statique du pied
 Examen dynamique sur plaque (appui c.a.p.)
Orthèses de Posturologie chaussures ville et +/- sport
TOUTE DOULEUR DU MOLLET
NE VIENT PAS QUE DU MOLLET !

Les "PSEUDO"-SYNDROMES DE LOGES


 DESEQUILIBRES BIOMECANIQUES
(Colonne, bassin, genou, cheville, pied)

CAUSE LA PLUS FREQUENTE


NUL N’EST PARFAIT
• Manœuvre clinique RMPP POSITIVE avant 25.
• MARQUEURS VEINEUX NEGATIFS.
• TEST DE MONTEE sur la POINTE des PIEDS
(TMPP) NEGATIF.
• PAS D’ANOMALIE DU FLUX POPLITE.

IRM DE STRESS
L’IRM EST INDIQUEE LORSQUE LE BILAN
ECHOGRAPHIQUE MORPHOLOGIQUE ET
DYNAMIQUE ET LES TESTS CLINIQUES N’ONT PAS
APPORTE DE CERTITUDE CLINIQUE
ANTENNE BODY

ANTENNE GENOU
LESION DU FLECHISSEUR PROPRE
ECHOGRAPHIE DIFFICILE
CE QU’IL FAUT RETENIR
DESEQUILIBRES BIOMECANIQUES
CICATRICE MUSCULAIRE
(surtout Soléaire)

ORIGINE VEINEUSE

TENDINOPATHIE

NEURINOME
ARTERE POPLITEE PIEGEE

SYNDROME DE LOGES

ATTENTION AUX ETIOLOGIES MULTIPLES


SI BILAN NEGATIF
• ARRET DE LA COURSE 3 MOIS.
• CORRECTION DES PROBLEMES BIOMECANIQUES .

• ENVISAGER :
• MESURE DES PRESSIONS
MUSCULAIRES.

• BIOPSIE MUSCULAIRE .
LE SYNDROME DU
DEFILE DU CREUX POPLITE

Les Syndromes de
COMPRESSION VASCULAIRE
DYNAMIQUE
(C.V.D.)

LE MEDECIN VASCULAIRE =
REFERENT DANS LA C.A.T.

SYNDROME DU DEFILE
THORACO-BRACHIAL
Atelier = Protocole d’examen biomécanique et EDC
des douleurs chroniques du mollet à l’effort (hors AOMI)
le SMR ou Service Médical Requis du Médecin Vasculaire
I – Patient COUCHE :
1 - EXAMEN CLINIQUE : Test d’extension passive en position couchée
2 - EXAMEN ECHO-DOPPLER COULEUR DYNAMIQUE : Examen artères
jambières

II – Patient DEBOUT :
1 - EXAMEN CLINIQUE : Test de Flexion debout
2 - EXAMEN ECHO-DOPPLER COULEUR
- STATIQUE : Examens vaisseaux poplitées et musculaires du mollet
- DYNAMIQUE : Test de Montée sur la Pointe des Pieds (T. M.P.P.)
- + Test d’hyperhémie réactionnelle

III - MANŒUVRE CLINIQUE D’EFFORT par Répétition de Montées sur la Pointe des
Pieds (R.M.P.P.)
NOUS VOUS REMERCIONS