Vous êtes sur la page 1sur 12

LES ANTIGENES

1
Dr Hadef UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
OBJECTIFS
- Savoir définir un antigène et ses propriétés
- Retenir les facteurs influençant l’immunogénicité

- Différencier les types d’épitopes et d’haptènes


et leurs intérêts

- Retenir la définition d’un antigène thymo-dépendant

2
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
I- DEFINITIONS
L’antigène:
Un antigène (Ag) est une substance qui possède 2
propriétés:

•Immunogénécité = capacité d’induire une réponse


immunitaire (RI)

•Antigénicité = capacité de se lier spécifiquement avec


les produits de cette RI (Ig, BCR ou TCR)

Une molécule qui ne possède que la 2ème deuxième


propriété est dite Haptène

3
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
I- DEFINITIONS

•L’épitope:ou déterminant antigénique

= une région de la molécule d’Ag qui :


est immunologiquement active
se lie aux produits de la RI (Igs, BCR ou TCR)

*Un même antigène peut avoir plusieurs épitopes


différents ou répétitifs définissant la valence de l’antigène

*Taille d’un épitope = 1dizaine d’Ac aminés(AA)/protéine


= 5 à 6 oses / 1polyoside
4
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
I- DEFINITIONS

Types d’épitopes

1- Epitopes séquentiels: formés


d’AA contigus sur la chaine
polypeptidique linéaire

2- Epitopes non séquentiels


(conformationnels): formés
d’AA éloignés sur la chaîne
linéaire mais rapprochés par
le repliement de la molécule

5
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
II- Caractéristiques des antigènes
• 1- Nature :
Les protéines ont un pouvoir immunogène supérieur à celui
des polysaccharides et les lipides qui est presque nul
• 2- Caractère étranger :
Reconnu par le SI comme non soi
Plus il sera éloigné (distance phylogénique) plus il sera
immunogène
1 xénoAg provient d’une espèce différente
1 alloAg existe chez certains individus de l’espèce
et peut être immunogène pour ceux qui ne le possèdent pas
1 autoAg est un Ag du soi
• 3- Taille :
Plus la masse moléculaire est importante plus l’Ag est
immunogène 6
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
Alloantigène

Xénoantigènes
Antigènes

Autoantigènes

Caractère étranger de l’Ag


7
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
II- Caractéristiques des antigènes

• 4- Composition chimique :

- Les molécules les plus complexes sont les meilleurs Ag


- Les molécules insolubles sont de bons immunogènes
(facilement phagocytées et apprêtées)
- Les macromolécules (difficilement apprétées)
sont de mauvais immunogènes

• 5- Doses d’administration  :
- Une dose insuffisante ou trop importante entraîne un
état de non réponse (tolérance)
- Seule la dose optimale induit une RI

8
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
II- Caractéristiques des antigènes

6- Voies d’administration
- Chaque Ag possède une voie d’administration
qui lui permet d’exercer au maximum son pouvoir
immunogène
- Un même Ag introduit par deux voies différentes
n’entraînera pas la même réponse immunitaire:
* Un Ag introduit par voie veineuse sera pris
en charge par la rate
* Le même Ag introduit par voie sous cutanée sera
dirigé vers les ganglions locaux
9
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
III- ANTIGENES THYMODEPENDANTS ET
THYMOINDEPENDANTS

A- Antigènes thymo-dépendants
L’interaction de ces Ag avec les LB n’est pas suffisante pour
déclencher la synthèse d’Ig
Cette synthèse nécessite l’interaction ou la coopération des
LT helper (TH)
 

10
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
III- ANTIGENES THYMODEPENDANTS ET THYMOINDEPENDANTS

B- Antigènes thymo-indépendants
= Ag ne nécessitent pas l’intervention des TH
pour induire une RIH
2 types:
1- Ag thymo-indépendants de type 1 (TI-1)
= Activateurs polyclonaux des LB : des mitogènes
n’activent pas le LB par l’intermédiaire de son BCR
mais à travers les TLR
Ex: LPS (lipopolysaccharides) bactérien ligand du TLR4 sur LB

2- Ag thymo-indépendants de type2 (TI-2)


Ag présentent une structure répétitive
(polyosides de surfaces de bactéries)
et entrainent un pontage de plusieurs BCR
à la surface du LB
11
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat
III- APPLICATIONS MÉDICALES
-Transfusion sanguine : Compatibilité dans les systèmes
ABO et rhésus
-Greffe d’organe : compatibilité des tissus (HLA)
-Vaccination : injection d’Ag microbien modifié
(immunogène mais non pathogène)
Agent pathogène complet (BCG et tuberculose), ses toxines (diphtérie),
ses fractions (hépatites A ou B)

-Tests sérologiques: Ags utilisés à la recherche d’Acs :


- particulaires (réaction d’agglutination)
- solubles (réaction de précipitation), fixés (ELISA, RIA, IFI)

-Dosage d’Ag spécifiques de certaines tumeurs


(PSA et tumeur de la prostate)

-Induction de l’état de tolérance en cas d’auto-immunité


(injection intra thymique de l’antigène en question) 12
UPR d'immunologie - Faculté de médecine et de pharmacie Université Mohammed V Souissi Rabat