Vous êtes sur la page 1sur 36

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES

ET DE GESTION DE SFAX
MODULE: LA POLITIQUE RESSOURCE HUMAINE

Thème: La gestion Portuaire


Encadré par : Mr Gharbi Jamel
Elaboré par : Ngom Ndeye Noudji
Charles Roger Badiane
Aminetou Sadegh

Année universitaire: 2015/2016 1


PLAN
PLAN
INTRODUCTION
I. PRESENTATION DU SECTEUR
II. LES FACTEURS
III. ACTEURS
IV. PARADOXE
V. PROJECTIONS FUTURES
CONCLUSION
INTRODUCTION

Le transport maritime est le seul mode de transport capable d'assurer à un


coût attractif les échanges liés au commerce intercontinental. Son
expansion est très marquée. Aujourd’hui la mondialisation des économies
et le caractère très capitalistique du transport maritime en font un secteur
pour lequel le choix d'une stratégie et la bonne gestion de ses acteurs est
primordial.
PRESENTATION DU SECTEUR
La chaîne portuaire tunisienne est composée de 8 ports commerciaux, répartis sur
1300 Km de côte environ. Chaque port est spécialisé dans un type de transport et
de gestion de marchandises spécifiques.
Bizerte – Menzel Bourguiba : trafic pétrolier ;
Radès : trafic de conteneurs et des unités roulantes ;
La Goulette : trafic des passagers et des croisiéristes ;
Sousse et Sfax – Sidi Youssef : ports polyvalents. Trafic de marchandises diverses
Gabès : trafic de produits chimiques (port industriel) ;
Skhira : trafic pétrochimique ;
Zarzis : trafic pétrolier et sel marin.
PRESENTATION DU SECTEUR
 Vision
D’assurer et veiller au traitement dans les meilleures conditions de délai, de
coût, de sûreté et de sécurité, l’ensemble des navires et des marchandises
transitant par les ports de commerce tunisiens.
Valeur
la rapidité, la qualité, la sécurité et la compétitivité des services rendus au
navire et à la marchandise.
PRESENTATION DU SECTEUR
Missions
d’exercer l’autorité de l’administration maritime dans trois domaines
essentiels : l’administration des navires, celle des gens de mer et la sécurité
maritime (régions maritimes de Bizerte, Tunis, Sousse, Monastir, Sfax,
Gabès et Jerba).
Disposant d’un environnement administratif et législatif solide, la Tunisie
offre une proximité géographique avec la France et un climat propice au
développement des affaires.
LES FACTEURS
 organisationnels
Technologique
Entrée en exploitation du guichet unique du port de Radès en Juillet 2009.
Développement de la majorité des fonctionnalités de la plateforme
d’échanges de flux de la liasse transport.
Développement des applications : surestaries, trafic marchandises,
concessions et statistiques.
 Généralisation pour tous les ports de l’utilisation de l’application Bureau
d’Ordre.
LES FACTEURS
Commencement des travaux de développement du système intégré de la
Marine Marchande.
Acquisition et mise en place des équipements Help Desk pour la gestion
des ordinateurs de bureau à distance.
Communication information
Parmi les faits les plus marquants de l’année 2010 est la conception et la
réalisation d’un ouvrage intitulé «Les ports de Tunisie : portrait d’un
patrimoine en constant devenir» en trois langues relatant l’historique des
ports de commerce et leurs perspectives de développement.
LES RESSOURCES HUMAINES

Cette légère augmentation est


engendrée par la hausse des L'augmentation a été ralentie
L'effectif total du personnel de
recrutements au cours de par l'accroissement du nombre
l'OMMP a atteint 1 461 agents
l'année qui s'est élevée à 96 des départs des agents incluant
en 2009 contre 1446 agents en
agents dont 40 cadres, 29 les départs à la retraite et les
2008
cadres de maîtrise et 27 agents décès
d'exécution

Le nombre des départs a porté


sur 81 agents dont 16 cadres, 26 Le taux d'encadrement du
cadres de maîtrise et 39 agents personnel en 2009 est de 23 %
d'exécution.
LES RESSOURCES HUMAINES

La formation professionnelle


Le plan de formation 2009 qui émane des besoins du personnel de l’Office
en matière de formation, est axé sur :
-L’enrichissement des compétences du personnel en leur permettant d’être
au diapason des nouveautés dans le cadre des nouvelles orientations
stratégiques de l’OMMP( office de la marine marchande et des ports)
-Le recyclage de l’ensemble du personnel.
 La Direction de la formation a réalisé en 2009, 155 actions englobant 81 thèmes
au profit de 615 agents, totalisant 4.676 jours de formation, soit une moyenne de
8 jours de formation par agent et par an.
LES ACTEURS
 PARTIE ENTREPRENANTE
 AUTORITE PORTUAIRE
Autorité administrative de droit public, qui est responsable de
l’exploitation et de l’administration d’un port. Ce sont les Ports
Autonomes ou les Chambres de Commerce, qui gèrent les ports, et
fixent les tarifs d’outillage public et de droits de port. Les autorités
portuaires assurent la sécurité du port. Toutefois elles ne gèrent pas le
pilotage, le remorquage et le lamanage.
LES ACTEURS
 PRIORITES
Qualité et sécurité
 MOYENS
Immatriculation des navires
Gestion des épaves maritimes
Sécurité des navires et de la navigation maritime
Administration des Gens de mer
 ACTIVITES
153 visites de mise en service
5861 visites périodiques
4993 visites exceptionnelles
844 visites à sec
85 visites de partance
LES ACTEURS

PRESTATIONS

7 Régions maritimes couvrant l'ensemble du littoral maritime

Un personnel spécialisé ; mobilisé pour :
-Concrétiser nos priorités
-Répondre à vos attentes
-Veiller à la sécurité maritime

Des équipements performants pour :
-Concrétiser nos actions
-Vous offrir des prestations de qualité en toute célérité
LES ACTEURS
 STRATEGIE
Œuvrer pour garantir la pérennité des exigences de la qualité et de la
sécurité
Suivre de prés les travaux des instances internationales et régionales
pour :
-prévoir et programmer les mesures qui s'imposent
Contribuer à la préservation de l'environnement marin et veiller à
l'application rigoureuse des instruments nationaux ayant trait à la sécurité
et à la prévention de la pollution des mers
LES ACTEURS
CAPITAINERIE
Service, dépendant de l’autorité portuaire, Port Autonome ou chambre de
commerce, assurant la police du plan d’eau, la sécurité dans le chenal d’approche
et dans le port, la coordination des services portuaires (pilotage, remorquage,
lamanage),l’organisation des mouvements de navires (entrées / sorties) et leur
placement à quai.
CAPITAINE EXPERTS
Expert assermenté auprès du tribunal de commerce, ancien commandant de
navire, désigné à la requête de l’armateur pour suivre les opérations de
chargement ou de déchargement, d’empotage ou de dépotage des conteneurs,
vérifier l’état des colis, emballage et le saisis des colis sur les navires.
PILOTE MARITIME
Activités Mission Aptitudes Conditions Formation Salaire Evolution de
d’exercices carrière
-assure la -assister les -faculté Il contribue, formation Sa Dédié à un
conduite de la navires d'adaptation dans la chaîne de 5 à 10 rémunérati port
manœuvre aux de sécurité
-coordonne entrant ou conditions les maritime et ans selon on dépend spécifique
les sortant du plus variables l’intérêt de tous les ports directemen pour lequel
à la sécurité des
moyens port, les avec une très navires, des t de il a passé
nécessaires conduire grande équipages et l’activité du un
-assure sans flexibilité des usagers des port où il concours
l’interface horaires. ports ; à la
avec la encombre -guider des protection de exerce. Elle de pilotage,
capitainerie et jusqu’à leur navires par l'environnemen avoisine un le
les officiers de poste tout temps et t et des outils salaire de pilote y est
port d’amarrage, à toute heure. ou commanda donc
-anticipe les les guider -maitrise des infrastructures
portuaires, et à nt. attaché
risques, éviter relations
les dangers vers la humaines.
l’efficacité jusqu'à la
économique
faire haute mer.  -sportif des trafics fin de sa
face à -manager portuaires. carrière de
l’imprévu marin.
INGENIEUR PORTUAIRE
Activités Missions Aptitudes Conditions Formation Salaire Evolution de
d’exercice carrière
-exercer leur mettre en -manager une Titulaire d'un de 3 000
activité dans valeur des équipe, Bac S ou STI, euros
les services zones côtières être habile en l'ingénieur
maritimes urbaines, communicati maritime est mensuels
-intervenir touristiques, on généralement pour un
dans industrielles, pédagogue. issu des débutant à
l’élaboration mais aussi des -esprit grandes 4 000 euros
des plans zones comme analytique, écoles par mois
d’aménageme les estuaires -être créatif, d'ingénieurs
nt et les minutieux, comme après 3 ans
-construire un lagunes.  imaginatif, l'École seulement.
digue -maitriser les Centrale,
- allonger outils diplôme
d’une jetée informatiques d'ingénieur de
-approfondir -être capable niveau
un d'endosser de bac+5 en
chenal. nombreuses Génie
responsabilité Maritime.
sen
-maîtrise de
l'anglais.
Activités Mission Aptitudes Conditions Formation Salaire Evolution de
d’exercices carrière
-Régle les A tous les -surveiller les A tous les On
mouvements échelons de manœuvres échelons de distingue 3
de départ et en cours
d’arrivée des l’activité d’exécution l’activité grandes
navires. portuaire -Coordonner portuaire étapes dans
-Prévoit à on retrouve entre les (on la carrière :
l’avance les toujours un Capitaines de retrouve - Officier
mouvements service de navire, les toujours un de Port
annoncés par Pilotes, les
les règlementa remorqueurs, service de Adjoint
compagnies, tion du les règlementa - Officier
-réserver les trafic, sans Lamaneurs tion du de Port
places à quai, lequel la -être trafic, sans - Capitaine
-organiser sécurité ne rigoureux, lequel la de Port
le organisé
Trafic ,veille pourrait dans son sécurité ne
au bon être travail. pourrait
fonctionneme assurée. être
nt de assurée.
portuaire.
DOCKER

Activités Mission Aptitudes Conditions Formation Salaire Evolution de


d’exercices carrière

- chargent et -Du fait des -s’exerce Le certificat le salaire Les


déchargent conditions principaleme d'aptitude à la minimum opportunités
les d’exercice de nt à conduite en d’embauche d’évolution
marchandises ce métier une l’extérieur, sécurité est d’un docker en sont
exigé. La
des navires. bonne dans et sur les formation à la début de nombreuses,
condition navires. Le manutention carrière pouvant
générale est travail portuaire est d’environ atteindre des
nécessaire. se réalise de devient 1400€ brut postes à
Certains jour comme un atout mensuel. forte
postes tels de nuit, qualité, et les responsabilité
que indépendam nouvelles tel que
conducteurs ment des compétences responsable
d’engins et de conditions nécessaires à d’exploitation
l'exercice du
portiques météorologiq métier
notamment ues, 365 jours
nécessitent par an
des aptitudes
spécifiques.
LAMANEUR

Activités Mission Aptitudes Conditions Formation Salaire Evolution de


d’exercices carrière

charge lamaneur est métier Pour devenir entre 1200 € Grâce à leur
l’ensemble un marin difficile et lamaneur, il et 1500 €. statut de
des spécialisé de dangereux, il faut un CAP marin, les
opérations la marine faut être ou un BEP lamaneurs
d’amarrage et marchande et prudent et ont accès aux
de un attentif. différents
désamarrage professionnel travaille 7J/7, métiers de
des navires. confirmé. 24h/24 et la marine.
tous les jours
de l’année.
métier
d’extérieur
physique, la
marée et les
courants, la
particularité
et la taille des
navires.
AVITAILLEUR

Activités Mission Aptitudes Conditions Formation Salaire Evolution de


d’exercices carrière

-procède à répondre de Une grande L'emploi/mét L'accès direct Cet


l’avitaillement manière mobilité ier s'exerce en s'effectue à emploi/métie
en produits globale aux intersectoriell relation avec partir d'une r est
consommable besoins des e observée les services de formation de accessible
s, pont et armateurs - Rythme de production, niveaux III et sans
Machine, aussi bien travail d'approvision II (Bac+2 à formation
produits dans le exigeant une nement et Bac+4) spécifique,
d'entretien, domaine disponibilité commerciaux spécialisée en mais avec une
matériel technique des adaptée aux de transport- expérience
d'hôtellerie fournitures impératifs de l'entreprise, logistique ou professionnell
restaure générales du l'entreprise. et avec les délivrée par e précise
secteur du pont et - Maitrise des transporteurs. une école
sauvetage et machine, que outils supérieure de
de la sécurité dans de la informatiques commerce, de
incendie pour sécurité à indispensable gestion, ou
les navires bord des . une école
navires. d'ingénieurs
LES ACTEURS
PARTIES PRENANTES
Les entreprises de manutention - appelées "Manutentionnaires"
Les entreprises de manutention ont pour mission de charger et décharger
les navires, stocker la marchandise sur les terres-pleines  et la livrer aux
transporteurs routiers.
Pour cela, elles utilisent leur matériel de parc et leur main- d’œuvre, dont
les dockers.
LES ACTEURS
Le transitaire: est le maillon entre l’importateur et le destinataire final
• activités
 Est l’interlocuteur des Douanes
 S’occupe des papiers administratifs et des déclarations nécessaires au transport des
marchandises
 Assure l’avance de trésorerie servant au paiement des droits et taxes pour le compte
de ses clients
 Prend en charge l’acheminement des cargaisons depuis l’entrepôt du fabricant
jusqu’à celui du destinataire
 Suit attentivement les déplacements des marchandises et s’assure de leur livraison.
LES ACTEURS
La Compagnie maritime d'affrètement - Compagnie générale
maritime (CMA CGM): est le 3e armateur mondial de transport
maritime en conteneurs et le premier français. Son offre globale de transport
intègre le transport maritime, la manutention portuaire et la logistique terrestre
En 2015, CMA CGM compte :
467 navires
1 812 929 conteneurs 
183 000 conteneurs réfrigérés (ou reefer).
Aujourd'hui, la flotte du groupe assure 170 services maritimes et escale dans 400
ports dans 160 pays, sur les 521 ports commerciaux existants dans le monde.
LES ACTEURS
 Les services à la marchandise
Les sociétés de groupage dégroupage d’entreposage ou de distribution 
  les sociétés de contrôle d’analyse d’échantillons de surveillance 

NB : Les professionnels portuaires intègrent fréquemment plusieurs


fonctions : un commissionnaire en douanes pourra faire également office
d’agent maritime et inversement. (Ex : MAERSK)
LES ACTEURS

Les acteurs du transport terrestre 
  Ce sont les entreprises du transport routier, ferroviaire et fluvial qui assurent les prestations
d’acheminement terrestre des marchandises (pré acheminement et post acheminement) 
  
Exemple : dans le cas de pré acheminement ferroviaire de conteneurs de la terre vers le port ,
les différents intervenants sont : 

-        le transporteur routier qui achemine le conteneur depuis l’usine vers la gare de fret  
-        l’entreprise ferroviaire qui tracte les trains jusqu’au port autonome  
-        l’opérateur de transport combiné rail route qui organise le transport de bout en bout et
effectue les opérations de transfert d’une part dans le chantier rail route de départ d’autre part
dans le terminal du port maritime d’arrivée 
  
PARADOXE
La corruption au sein des ports
Causes
Affinités, vision minimaliste de leur environnement et manque de
responsabilité
Faible développement social, pauvreté, insatiable et manque de
professionnalisme.
On constate un manque de contrôle sur ces acteurs qui ont souvent le
monopole et qui s’ont charger de respecter tout en faisant respecter la
législation en vigueur
PARADOXE
Conséquences de la corruption
Fraude
Des produits illicites circulent dans tous le territoire et peuvent souvent
être consommé par une population innocente
Les résultats de certains agrégats sont susceptibles d’être biaisé au profit
d’une personne et cela au niveau national
Et souvent les conséquences peuvent aller encore plus loin comme par
exemple la distribution de produits illégaux qui peuvent entrainer la
dégradation des mœurs
PARADOXE
Solution
un plan anti-corruption sera, par ailleurs, inclus dans le programme d’action
de la task-force (Une force opérationnelle, forme d'organisation
temporaire créée pour exécuter une tâche ou activité donnée) en charge de
la réorganisation du port, et qui regroupe différents ministères, la douane
et les syndicats. Auxquelles peuvent s’ajouter des directives établies par le
MACN (Maritime Anti-Corruption Network).
Dans un contexte tunisien on distingue notamment les opérations coups de
poing opérer par les forces de l’ordre afin de démasquer voir débusquer
certains fraudeurs
PARADOXE
 En outre, Certains pratiques comme les (grèves, sit-in…) vont a l’encontre
d’une bonne gestion portuaire et par conséquent peuvent affaiblir
l’économie nationale. Comme c’est le cas des ports de Radés et Bizerte
juste après la révolution.

Conscient de la situation présente des prévisions ont été faites afin de


remédier aux maux dont souffre Ces ports
PARADOXE
la gestion portuaire est pénalisée
par une lourde centralisation dans la prise des décisions et un
désengagement des responsabilités de contrôle liés à la concession des
activités d’exploitation
par la non implication des acteurs économiques dans l’élaboration des
plans de développement du port et la non présence d’un conseil de
surveillance.
• réalisation d’un quai spécialisé pour le traitement des navires de transport de sucre. 200 m de long et 12 Port de
Bizerte
m de profondeur (tirant d’eau).
• projet de remise en état des infrastructures spécialisées dans le traitement du trafic des hydrocarbures
Port de
• Projet de construction d’un nouveau poste à quai, pour un coût de 5,35 M EUR. Recherche de Gabès
financements des études et des travaux
Port de la
• Etude en cours pour la réalisation d’une passerelle pour le traitement du trafic passager Goulette
PROJETECTIONS FUTURES
Projet de réalisation d’une zone spécialisée
secteur public. logistique.
estimé à 35,7 M EUR qi devrait être assuré par le
Coût : 22,5 M EUR, financés par le secteur public.
Le coût est L’exploitation et la réalisation des entrepôts et
au trafic conteneurs. des
Réalisation des postes à quais 8 et 9 affectés équipements seront confiés au secteur privé dans
le cadre d’un Partenariat Public Privé (PPP).

Port de Radés

. Lancement d’un appel d’offres pour alimentaires.


l’attribution de la concession pour pour le traitement du fret vracs solides et liquides
l’aménagement des Terre-pleins l’exploitation d’installations spécialisées
l’équipement et concessions portant sur les équipements et
l’exploitation du site Appels d’offres pour l’attribution de
Coût : 26,8 M EUR assuré par le secteur privé.
Port de
• Etude du schéma directeur de développement et d’aménagement d’infrastructure portuaire. Skhira
Le coût estimé est de 1,1 M EUR
• réalisation d’une étude stratégique + recherche d’investisseurs pour le développement d’un pôle
économique Port de
• développement de l’activité des croisières. Ce projet tiendra compte des résultats de l’étude Zarzis
stratégique en cours sur la problématique du développement des croisières maritimes dans les
ports tunisiens.
• réalisation d’un quai pour la raffinerie de sucre (navire à tirant d’eau inférieur à 16 mètres).
• aménagement d’un terminal dedié aux conteneurs, et situé sur l’ex-zone pétrolière. Port de
• réalisation d’un silo de stockage des céréales d’une capacité de 50.000 tonnes et capacité de Sfax
traitement de 12.000 t/jour.
CONCLUSION
Le transport maritime est d'une importance primordiale pour l’économie
mondiale. Environ 70 % des échanges commerciaux dans le monde sont
réalisés par navire. Ce pourcentage augmente à 90 % si on ne considère
que les échanges intercontinentaux. En 2005, cela représentait 7,1
milliards de tonnes de marchandises transportées sur les différentes voies
de navigation du globe.