Vous êtes sur la page 1sur 64

Équilibre

acido-basique du sang
U.E.2.7 S4
Défaillance organique et processus dégénératifs

Patrick Kimberg
Cadre formateur
IFSI Dijon
Janvier 2016
Connaître…

L’état acido basique plasmatique


• Régulation physiologique du pH
– Systèmes tampons
– Appareil respiratoire
– Rein
• Désordres acido basiques
- Acidose respiratoire
- Alcalose respiratoire
- Acidose métabolique
- Alcalose métabolique
Préambule…
 Les troubles aigus de l’équilibre acido-basique sont
fréquents en réanimation(en anesthésie)…

 C’est de leur juste appréciation que dépendra une


thérapeutique bien adaptée à la survie du patient.

 Il faut bien entendu au préalable cerner des notions


essentielles à la compréhension du sujet
Éclaircir des notions
abstraites…
Équilibre acido-basique du
sang
 Il Intervient dans de nombreuses pathologies.
 Il se rencontre fréquemment aux urgences.
 Il est important de savoir recueillir et interpréter les différentes
données.
 Il intéresse plusieurs systèmes et organes :

 Système respiratoire
 Système digestif

 Reins
L'acidité et la basicité en
généralité chimique…
Elles sont définies par ….
le potentiel d'hydrogène
noté pH.
Dans un milieu aqueux et à
la température de
25 °C…..
 PH entre 0 et 7, la solution
est acide,
 PH = à 7, la solution est
neutre,
 PH de 7 à 14, la solution
sera basique.
Dans les faits…

 Donc un PH a 7.35
n’est pas acide
chimiquement
parlant et
pourtant….
Dans l’organisme humain…
Le fonctionnement des Un PH du sang
cellules est optimal artériel
pour un PH compris >7.45 =
entre: Alcalose
7.35 et 7.45  Un PH du sang
La marge de
artériel
manœuvre est très
étroite… < 7.35 = Acidose
Relation entre PH et H+
H+ ion hydrogène

Un acide est capable Une base est capable


de libérer…………. de capter ……

 des IONS H+  des IONS H+


Application au pH du sang

 L'équation de Henderson-Hasselbach permet de calculer le pH


sanguin à partir des concentrations en ion bicarbonate ( ) et en
acide carbonique (H2CO3), à partir de la réaction acido-basique
réversible indiquée ci-dessous :

l'équation d'Henderson-Hasselbach -

 En chimie, l'équation de Henderson-Hasselbach est l’ équation donnant le


pH d'un système tamponné.

 Elle est utilisée dans le domaine de la médecine pour déterminer le pH


sanguin à partir des concentrations en ion bicarbonate et en
acide carbonique.
1 H+ capté, 1 HCO3- consommé
……………pH constant
Les systèmes tampon
définition

 Mécanismes de défense permettant de


limiter
les variations de pH
Plusieurs types de tampons…
immédiats
Stabilisation par les tampons chimiques

Rapides
Elimination du CO2 par le poumon

lents
Excrétion contrôlée d’ions H+ par le rein
avec la régénération des HCO3 consommés
Les tampons sont:
intra-cellulaires.
 les protéines
 les ions phosphates(HPO 4 2-)
 l’hémoglobine.
Le tamponnement des ions H+ par
l’hémoglobine libère dans le globule rouge un ion HCO3
- qui va gagner le plasma (échange avec un Cl-).

extra-cellulaires.
 les bicarbonates
produits par le métabolisme du CO2 qui constituent le système tampon
extracellulaire
le plus important de l’organisme.
Les différents systèmes tampons
Le tampon comme son nom l’indique n’empêche pas le
changement de pH …….

……..mais il en limite l’amplitude.

La plupart des tampons de l’organisme ont comme fonctions de


fixer des ions

H+.
 Le fonctionnement du système tampon est
simple il se lie aux ions H+ à chaque fois que le
pH de l’organisme diminue et à contrario, il
s’en dissocie quand le pH augmente
 Les trois système contribuent à maintenir le pH
dans leurs compartiments hydrique respectifs

 Ils sont en interaction(la concentration en ions H+


de l’un interagit sur l’autre)

 Ils sont en synergie d’action


1.Le système CO2 HCO3-
La concentration d’ions bicarbonates est d’environ 24 mEq/L dans le plasma alors
que la concentration d’ions H+ est seulement de 0,00004 mEq/L.

C’est la fixation des ions H+ par l’hémoglobine qui explique cette différence.

 Les HCO3- plasmatiques sont ainsi


disponibles pour tamponner les excès d’ions
H+ d’origine métabolique.

 le plus important
le plus important

…bicarbonate HCO3 /acide carbonique H2CO3

L'acide carbonique H2CO3:


 est un acide faible
 se dissocie dans les solutions neutres ou

acides.

bicarbonate de sodium Na HCO3:


 réagissent comme des bases faibles, captant les

ions H+.
Le système bicarbonate de sodium/acide
carbonique en pratique…

H+ + HCO3-  H2CO3  CO2 + H2O

1 H+ capté,
1 HCO3- consommé

……………pH constant
Ainsi, le proton est capté par l'ion HCO3,
formant de l'acide carbonique.

Celui-ci étant un acide faible, il


n'abaisse alors que très
légèrement le pH de la solution
2. La régulation respiratoire.
 Le gaz carbonique, déchet du
métabolisme cellulaire, est expulsé par
le système respiratoire à mesure qu'il se
forme.
poumon
 agit sur PaCO2,

 adaptation rapide Lors de la dissociation, la molécule


d'hémoglobine libère des ions H+ en même temps que le CO2.
 Ces ions se lient alors au HCO3 pour former de l'acide
carbonique, et ainsi, ne modifient pas le pH.

 CO2 + H2O ------> H2CO3----> H+ + HCO3


poumon
 L'hyperventilation provoque une
élimination accrue de CO2, et une
diminution des ions H+.

 augmentant alors le pH, et


provoquant une alcalose
respiratoire.
poumon
 Inversement, une diminution de la
ventilation provoque
l'accumulation de CO2, une
augmentation des H+, et donc,

 une acidose respiratoire


poumon
 Ce système est utilisé par l'organisme afin de réguler
le pH. En effet, bien que plus lent que les systèmes
tampons chimiques, le système respiratoire a une
capacité de régulation du pH supérieure à l'ensemble
des tampons chimiques.

 C'est pourquoi tout ce qui gène le


fonctionnement correct du système
respiratoire a des répercussions au niveau de
l'équilibre acido basique de l'organisme.
poumon
 La pression partielle de gaz carbonique (Pco2) dans le sang
artériel est le principal indice du fonctionnement du système
respiratoire.

Normalement compris entre 36 et 42 mm


Hg
 une pression > à 42 révèle l'acidose,
 une pression < à 36 révèle l'alcalose.
3.La régulation rénale.
 Seul l'acide carbonique peut être
éliminé par le système respiratoire.

 Les autres acides ou bases


excédentaires sont donc excrétées par
les reins.
Trois voies sont explorées
par les reins:
On observe une réabsorption spontanée des bicarbonates jusqu'à
une concentration seuil de 26-28mmol/L

Excrétion des H+ grâce aux phosphates:


HPO4 +H+ --> H2PO4
dont l'excrétion rénale provoque la réabsorption d'un HCO3

Excrétion des H+ grâce aux ions ammonium:


NH3+ H+ ---> NH4+ excrété dans les urines
………………et voilà pourquoi l’urine sent l’ammoniaque
Types de déséquilibres acido
basiques.
 L'acidose/alcalose est définie selon
son étiologie
A retenir…..
1. Si elle fait suite à une variation de la
PACO2, elle sera donc respiratoire

2. Si elle fait suite à une variation des


bicarbonates, elle sera dite
métabolique
Acidémie Norme Norme Alcalémie
(sang (sang
veineux) artériel)
pH 7.35 7.40

P(CO2) 40 mmHg 35 mmHg

(mmHg)
HCO3- 20 24
(mEq.L-1)
 

pH
pCO2 Bicarbonates
EB
(mmHg) (mEq.L-1)

Normales
7,38 à 7.42
36 à 42 22 à 26 -2 à +2
7.35 à 7.45

Acidose respiratoire < 7,36 > 42 Normal Normal

Alcalose respiratoire > 7,44 < 36 Normal Normal

Acidose métabolique < 7,36 Normal < 22 Négatif

Alcalose métabolique > 7,44 Normal > 26 Positif


alcalose
alcalose
 Respiratoire
 Métabolique
 mixte
Alcalose respiratoire
 PCO2 basse <36mmHg
Alcalose respiratoire
 Elles sont moins grave que les acidoses

 L’alcalose respiratoire résulte d’une hyperventilation avec


abaissement de la PCO2 (36 mmhg)

 Trouble aigu

 elle peut entrainer des crise de tétanie/spasmophilie

 <20mmHg vasoconstriction cérébrale et placentaire


Alcalose respiratoire en exemple
 En hyperventilation liée aux douleurs de
l’accouchement et des contractions
utérines;(>30/l/mn).
 Alcalose maternelle
 Vasoconstriction placentaire
 Diminution de l’O2 fœtale
 La péridurale supprime cette
hyperventilation
Alcalose respiratoire en exemple

 L’hyperventilation sous respirateur.


 F>15c/mn avec une spiromètrie
=12l/mn
 Pendant une anesthésie pour
césarienne provoque les mêmes
résultats que précédemment.
 Ceci est une alcalose iatrogène.
Alcalose métabolique
 Bicarbonates
plasmatiques >26mmol/l
Alcalose métabolique en exemple
 Elle se signe par l’augmentation des bicarbonates plasmatiques

 >28mmol/l

 C’est une pathologie associée souvent aux vomissements.

 À l’ingestion récurrente de bicarbonate de sodium(eau


minérales, traitements de l’acidité gastrique)
Alcalose métabolique en exemple

 La compensation respiratoire est limitée

 L’hypoventilation entraine une hypoxie qui elle-même va


stimuler les centres respiratoire annulant l’effet recherché.
L’alcalose mixte en exemple
 Elle associe une hypocapnie par hyperventilation et
augmentation des bicarbonates plasmatiques par IV;

 C’est le cas d’une intoxication au barbituriques qui se


traite par hypoventilation contrôlée et apport IV de
bicarbonates.

 Cette alcalose mixte iatrogène accélère l’élimination


urinaire des toxiques.
acidose
 Respiratoire

 Métabolique

 mixte
Acidose respiratoire

 PCO2 élevée >45mmHg


Acidose respiratoire en exemple

Dans l’insuffisance respiratoire chronique, le


rein compense la rétention de CO2 par une
augmentation de bicarbonates plasmatiques

normalement
 HC03/H2C03=24mmol/l/1.2mmol/l=20
 HC03/H2C03=36mmol/l/1.8mmol/l=20
 CO2 + H2O ------> H2CO3----> H+ + HCO3
Acidose respiratoire en exemple
Dans le cas précédent:

 Le rapport HC03/H2C03 est différent mais toujours de valeurs


équivalents = 20

 L’acidose est ainsi compensée

 Quand le rapport est < 20 le Ph s’abaisse parallèlement<7.40.

 C’est une acidose décompensée


Acidose respiratoire
 Le traitement de l’acidose respiratoire
repose sur la ventilation artificielle
Acidose métabolique

 Bicarbonates plasmatiques < 22


Acidose métabolique
C’est la baisse des bicarbonates qui la caractérise.

C’est une surcharge d’acide


 Acidose lactique par anoxie

 Corps cétonique dans le diabète…

C’est une fuite de bicarbonates


 Diarrhée ,acidose tubulaire rénale…
Acidose métabolique
 L’acidose est compensée si
l’hyperventilation parvient à abaissée
suffisamment le seuil de la PC02.
Acidose métabolique en exemple
 Exemple d’un sujet jeune en coma acido-cétosique.
 Hyperventilation avec PCO2<10mmHg
 Ceci permet de maintenir le pH à 7.40
 La respiration est alors typique de cette pathologie,
plus ample ,plus rapide et plus bruyante que la
normale
 KUSSMAUL
 En trempant une bandelette réactive dans les
urine on trouve du glucose+++ et de
l’acétone+++
En exemple d’acidose mixte
 On peut citer le cas d’un coma acido-
cétosique chez l’insuffisant respiratoire
Compensations
 Si  HCO3-, tendance hyperventilation
(PaCO2)
 Si  HCO3-, tendance hypoventilation
(PaCO2)
 Si PaCO2 , tendance rétention HCO3-
 Si PaCO2 , tendance excrétion HCO3-
Interprétation des gaz du
sang
 Le sang artériel est prélevé sous
anticoagulant à l’abri de l’air et doit être
acheminé rapidement au labo pour
analyse.
 On mesure:
 Ph/PC02/HCO3-
Interprétation des gaz du
sang
A retenir…….
 pH=7.35 7.45

 PCO2=35-45mmHg ou 4.6à

6kPa
 HCO3-=24 à28 mmol/l
exemple
 Pour monsieur ACIBA qui arrive aux urgence après l’ingestion
involontaire d’acide chlorhydrique…..

 L’addition d’un acide fort(HCL) entraine la formation d’un acide faible


H2CO3(acide carbonique).
 Ainsi la variation du Ph est elle faible.
 HCL*+NaHC03**=H2C03*** + Na Cl****
 On peut donc ainsi envisager que la perfusion de bicarbonate de
sodium va aider au rétablissement d’un Ph adéquat à la vie cellulaire.

*acide chlorhydrique
**bicarbonate de sodium
***acide carbonique
****chlorure de sodium
En cas d’acidémie…
 Ainsi quand un acide fort comme l’acide
chlorhydrique (HCL) est ajouté ,la majorité
des molécules d’acide carbonique ne se
dissocient pas.

 Les ions bicar.(HCO3-)du sel(Na HCO3)


agissent comme des bases et captent les ions
H+ liberés par l’acide fort formant ainsi plus
d’acide carbonique.