P. 1
mécanismes de financement des PME

mécanismes de financement des PME

|Views: 502|Likes:
Publié parMounir Ben Sassi

More info:

Published by: Mounir Ben Sassi on Dec 30, 2011
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PPT, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/14/2014

pdf

text

original

Le financement des PME en Tunisie

1

Introduction
Besoins en Financement de l’entreprise
Besoins Types de Financements

Emplois stables:
-Immobilisations, - une partie du fonds de roulement (trésorerie outil, stock incompressible…) Emplois cycliques: - Stocks - Clients -…

Ressources stables:
-Capitaux propres: (actionnaires, SICAR, fonds de l’Etat…) - Crédits moyen et long terme

Ressources cycliques: - Crédits fournisseurs - Concours bancaires

2

Introduction
Principaux Modes de Financement

I. Le renforcement des fonds propres:
 Les fonds spéciaux du trésor (FONAPRAM, FOPRODI, RIITI, FOSDA…)  Le capital risque (SICAR, FCPR, Fonds d’Amorçage…)

II. Les crédits bancaires (la BFPME et la BTS) III. Le système de garantie (la SOTUGAR) IV. Les incitations financières (les primes d’investissement…)

3

I. Renforcement des Fonds Propres
1. Les Fonds Spéciaux du Trésor
LE FONAPRAM

 Missions : financement des nouveaux promoteurs qui s’adonnent aux activités de l’artisanat telles que déterminées par le décret n° 2008-388 du 11-02-2008,  Coût du projet : plafonné à100 000 DT y compris les fonds de roulement et ce pour les diplômés de l’enseignement supérieur et pour les projets crées par essaimage des entreprises économique.
4

I. Renforcement des Fonds Propres 1. Les Fonds Spéciaux du Trésor Modes d’intervention: (Schéma de financement : Fonds propres = 40% de I) Investissement I ≤10 000D 10 000D<I≤50 000D 50 000D <I≤100 000D Dotation 90% de FP 80% de FP additionnel 70% de FP additionnel Apport promoteur 10% de FP 20% de FP additionnel 30% de FP additionnel LE FONAPRAM La dotation est remboursée sans intérêts et dans une durée maximale de 11 ans dont une période de grâce ne dépassant pas la période de remboursement des crédits bancaires d’investissement. 5 .

Exemple Activité: fabrications de produits métalliques  Régime d’investissement: FONAPRAM Coût du projet: 62 107dt Fonds propres : 24 843 dt Tranche I ≤10 000D 10 000D<I≤50 000D 50 000D <I≤100 000D Total Fonds propres Fonds propres (40%) =40% x 10 000 = 4 000 = 40% x 40 000 = 16 000 = 40% x 12 107 = 4 843 24 843 Dont Dotation = 4 000x 90% = 3 600 = 4 843 x 70% = 3 390 19 790 Et Promoteur 400 1 453 5 053 = 16 000 x 80% = 12 800 3200 Crédits : 37 264 dt 6 .

 Activités éligibles : Les activités manufacturières et de l’artisanat et  Les activités de services énumérées par le décret n° 2008-388 du 11-2-2008 7 . Renforcement des Fonds Propres 1.I. ne dépasse pas 5 MDT et réalisés par les nouveaux promoteurs ou dans le cadre des petites et moyennes entreprises. Les Fonds Spéciaux du Trésor LE FOPRODI Missions : ce Fonds finance les projets dont le coût y compris le fonds de roulement.

Renforcement des Fonds Propres 1.I. Les Fonds Spéciaux du Trésor Modes d’intervention: LE FOPRODI (Fonds propres = 30% à 40% de l’investissement) A. pour les NP: si I ≤ 500m D : choix entre : Dotation remboursable : Apport du promoteur : Min 10 % des fonds propres Dotation FOPRODI : Max 60 % Autres : 30 %  ou participation du FOPRODI : Apport du promoteur : Min 10 % des fonds propres Participation FOPRODI : Max 60 % SICAR ou FCPR : Min 10 % 8 .

Renforcement des Fonds Propres 1. Les Fonds Spéciaux du Trésor si I ≥ 500 m D : Participation dans le capital (obligatoire): 1ere Tranche : jusqu' à 1 MD  Promoteur: Min10% du capital social Participation FOPRODI : Max 60% SICAR ou FCPR: Min 10% LE FOPRODI 2ème Tranche : de 1 MD à 5 MD Promoteur: Min 20% du capital social Participation FOPRODI : Max 30% SICAR ou FCPR: Min 20% 9 .I.

Les Fonds Spéciaux du Trésor LE FOPRODI B.I. pour les PME: si I ≤ 500m D : choix entre : Dotation remboursable : Apport des actionnaires : Min 10 % des fonds propres Dotation FOPRODI : Max 30%  ou participation du FOPRODI : Participation FOPRODI : Max 30% (40% pour les ZDRP) SICAR ou FCPR : Min égale à celle du FOPRODI (≤50% CS) Apport des actionnaires : le reliquat 10 . Renforcement des Fonds Propres 1.

Les Fonds Spéciaux du Trésor si I ≥ 500 m D : LE FOPRODI participation dans le capital: 1ere Tranche : jusqu' à 1 MD  Participation FOPRODI : Max 30% (40% pour les ZDRP) SICAR ou FCPR : Min égale à celle du FOPRODI (≤50% CS) Apport des actionnaires : le reliquat 2ème Tranche : de 1 MD à 5 MD Participation FOPRODI : Max 10% SICAR ou FCPR : Min égale à celle du FOPRODI (≤50% CS) Apport des actionnaires : le reliquat 11 .I. Renforcement des Fonds Propres 1.

Les Fonds Spéciaux du Trésor LE FOPRODI La rétrocession et le remboursement (NP et PME): -Les dotations sont remboursées sur 12 ans à un taux d’intérêt de 3% . 12 .I.Les participations sont rétrocédées sur 12 ans au nominal majoré du taux de l’appel d’offres de la Banque Centrale de Tunisie. Renforcement des Fonds Propres 1.

Exemple Activité: IME  Régime d’investissement: FOPRODI/ NP Coût du projet: 450 000 dt Financement Fonds propres: Apport promoteur SICAR FOPRODI / participations Autres actionnaires CMLT: Montants 180 000 20 000 79 000 79 000 2 000 270 000 11% 44% 44% 1% % 40% 60% 13 .

 Coût du projet:  500 000 DT fonds de roulement inclus  et 3 MDT pour le secteur de la pêche dans la zone nord (de Bizerte à Tabarka ) et en haute mer. 14 .I. Les Fonds Spéciaux du Trésor LE FOSDAP Missions: Finance les projets réalisés par des nouveaux promoteurs dans les domaines: de l’agriculture. et de la pêche les activités de première transformation des produits agricoles et de pêche et leur conditionnement et les activités de services liées à l’agriculture et à la pêche. Renforcement des Fonds Propres 1.

Renforcement des Fonds Propres 1.  si I< 500 m DT :Dotation ou participation à hauteur de 70 % de l’autofinancement requis dans la limite de 100 000 D 15 . Les Fonds Spéciaux du Trésor Modes d’intervention: LE FOSDAP Fonds propres de 10 à 25%.I.

Les Fonds Spéciaux du Trésor LE FOSDAP  si I >500 m DT : participations suivant le schéma suivant : Tranche d’investissement Inférieur ou égal à 1 MDT Le Fonds 45 % au maximum Le promoteur 10 % au minimum SICAR Supérieur ou égal à la participation du fonds Supérieur à 1 MDT et inférieur ou égale à 3 MDT 20 % au maximum 20 % au minimum La dotation est remboursée sur 12 ans dont 5 ans de grâce et à un taux d’intérêt de 3% La participation est rétrocédée au bénéficiaire sur 12 ans au nominal majoré de 3 %.I. 16 . Renforcement des Fonds Propres 1.

Apport promoteur .Dotation remboursable Subvention APIA* Total fonds propres CMLT: Montants 63 250 18 975 44 275 25 750 89 000 10% 35% 164 000 65% 25% % 30% 70% *La subvention de l’APIA est intégrée dans le schéma de financement 17 .Exemple Activité: agricole  Régime d’investissement: FOSDAP/ NP Coût du projet: 253 000 dt Financement Capital social Dont .

I. Renforcement des Fonds Propres 1. Les Fonds Spéciaux du Trésor LE RIITI Missions : finance les promoteurs de nationalité tunisienne diplômés de l’enseignement supérieur qui sont en possession d’une idée ou d’un produit jugé innovateur dans le domaine des technologies de l’information et qui s’engagent à se consacrer à plein temps au projet. 18 . Coût du projet: ne dépasse pas 500 mille dinars y compris les actifs fixes nets.

000 D. Renforcement des Fonds Propres 1.I. La rétrocession ou le remboursement s’effectue sur 7 ans au nominal majoré du taux d’intérêt appliqué par la BCT. et les bénéfices provenant de la participation de l’Etat sont alloués à la rétrocession de la participation du fonds. Les Fonds Spéciaux du Trésor LE RIITI Modes d’intervention: Fonds propres: au moins 50% du coût du projet  Participation du promoteur : au moins 2% des fonds propres RIITI : participation ou dotation remboursable à raison de 49 % des fonds propres et avec un plafond de 120. 19 .

pour leur propre compte ou pour le compte des tiers et en vue de sa rétrocession. Renforcement des Fonds Propres 2. 20 . Les SICAR De plus. au renforcement des fonds propres des entreprises et ce au moyen de souscription ou acquisition. une SICAR peut accorder des avances en compte courant associés au profit des entreprises dans lesquelles elle détient au moins 5 % du capital et à condition que le total de ces avances ne dépasse pas 15 % de ses ressources (de la SICAR).I. Le Capital Risque Missions: Les SICAR ont pour objet la participation. sans être majoritaire.

I. Renforcement des Fonds Propres 2. Le Capital Risque Les SICAR  Domaines d’intervention:       les entreprises promues par les nouveaux promoteurs tels que définis par le CII les entreprises implantées dans les ZDR les entreprises crées dans le cadre d’une opération d’essaimage les entreprises objet d’opérations de mise à niveau les entreprises en difficultés économiques qui bénéficient de mesures de redressement les entreprises qui réalisent des investissements permettant de promouvoir la technologie ou sa maîtrise ainsi que l’innovation dans tous les secteurs économiques 21 .

géré par les professionnels et soumis au contrôle du Conseil du Marché Financier (CMF).I. C’est un produit d’investissement collectif. Renforcement des Fonds Propres 2. Le Capital Risque Les FCPR Définition: Le Fonds Commun de Placement à Risque est un Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM).  La constitution du fonds commun se fait à l'initiative conjointe du gestionnaire et du dépositaire qui établissent le règlement intérieur dans lequel ils fixent la durée du fonds et les droits et obligations des porteurs de parts et du gestionnaire.  il n’a pas la personnalité morale 22 .

Renforcement des Fonds Propres 2. Le Capital Risque Missions: Les actifs du fonds communs de placement à risque doivent être utilisés sous forme de : -participations au capital des sociétés ou de titres donnant accès à leur capital. et le total des avances en compte courant associés ne doit pas dépasser pour toutes les sociétés 15% des actifs du fonds. Domaines d’intervention: les Fonds Commun de Placement à Risque couvrent les mêmes domaines d’intervention des SICAR 23 Les FCPR . -Avances en comptes courants associés ouverts auprès de sociétés au capital desquelles le fonds participe à un taux minimum de 5%.I.

I. développer le processus technologique du produit avant la phase de la commercialisation. 24 . Ces fonds interviennent essentiellement pour aider les promoteurs à : exploiter les brevets d'invention. Le Capital Risque Missions: Les Fonds d’Amorçage Les fonds d'amorçage sont des fonds communs de placement en valeurs mobilières ayant pour objet le renforcement des fonds propres des projets innovants avant la phase de démarrage effectif. achever l'étude technique et économique du projet. Renforcement des Fonds Propres 2. achever le schéma de financement.

Biotechnologies. dépassant souvent les possibilités des promoteurs. Les crédits Bancaires 1. dans le cadre de la loi n° 65-2001 pour pallier aux insuffisance constatées dans le financements des PME et consistant notamment : En un important taux de rejet des demandes de financement d'investissement émanant des PME. La réticence de certaines banques à financer les projets faisant appel à l’innovation technologique (NTIC. La BFPME Présentation: La BFPME a été constituée le 1er mars 2005. aux exigences dissuasives en matière de garanties. 25 . etc…).II.

biotechnologies.II. La BFPME Domaines d’interventions: Toutes les activités (à l’exception du tourisme et de la promotion immobilière) et notamment : les activités à haute valeur ajoutée à l’instar des services liés à l’économie du savoir (NTIC. les activités ayant un fort potentiel à l’export. les activités inscrites dans le cadre des programmes pilotes de promotion de l’essaimage et de développement des énergies renouvelables. Les crédits Bancaires 1. 26 .)...

Les crédits Bancaires 1. institutions de leasing. sous forme de crédit à moyen et long terme aux conditions de marché. et SICARs).II. technique et financière. Ces interventions comprendront essentiellement Octroi de co-financements avec les institutions de crédit (Banques et sociétés de leasing). 27 . La BFPME  Modes d’interventions: En partenariat avec les autres intervenants en matière de financement de l’Economie (banques. Fourniture de produits et de services à haute valeur ajoutée aux PME (assistance dans l’étude économique. mise en relation avec les structures publiques d’appui etc…). Participation au capital social des entreprises en cours de création. la BFPME ne finance que l’investissement.

La BFPME Modes d’interventions: coût du projet : de 100 m D à 5 MD suivant le schéma suivant: Coût de l’Investissement (en mDT) 100 à 300 300 à 1000 1000 à 2000 2000 à 3000 3000 à 5000 Part maximale de la BFPME (en %) 100% du coût total de l’investissement 50% 40% 30% 25% Part maximale de la BFPME (en mDT) 300 500 800 900 1250 28 . Les crédits Bancaires 1.II.

Exemple Activité: fabrication des filets de pêche et des cordes  Régime d’investissement: FOPRODI/ NP Coût du projet: 670 000 dt Financement Fonds propres: Apport promoteur et associés SICAR FOPRODI / participations CMLT: BFPME Autre banque Montants 270 000 31 200 78 000 160 800 400 0000 200 000 200 000 50% 50% 11% 29% 60% % 40% 60% 29 .

Le déblocage de ces fonds s’effectue directement auprès des fournisseurs. Ces crédits sont destinés essentiellement à l’acquisition des équipements et du matériel nécessaires à l’exercice de l’activité. Pour les besoins en fonds de roulement.II. Les crédits Bancaires 2. 30 . La BTS Modes d’intervention: Les crédits BTS sont plafonnés à 25 mille dinars tunisiens pour les diplômés de la formation professionnelle. le financement est limité à 15 % du montant du projet. Le plafond atteint les 100 mille dinars tunisiens pour les diplômés de l’enseignement supérieur.

La BTS Modes d’intervention: •Plafond : 25 000 ou 100 000 •Délais de grâce : 3 à 12 mois •Délais de remboursement : 2 à 7 ans • Taux d'intérêt : 5 % l’an •Autofinancement : 3. dans ce cas le remboursement peut atteindre 11 ans. Un minimum d'autofinancement du projet est exigé dont 2 % du CMT au titre du Fonds National de Garantie (FNG) et 1.18 % du CMT au titre de la commission d’étude majorée de la TVA (au taux de 18 %). Les crédits Bancaires 2. 31 .II. la dotation est remboursable sur 4 ans après le remboursement crédit.18 % à 10 % ►Pour les projets éligibles au FONAPRAM.

Exemple Activité: imprimerie numérique  Régime d’investissement: FONAPRAM Coût du projet: 38 040 dt Financement Montants % Fonds propres: Apport du promoteur Dotation remboursable Crédit BTS Subvention 15 747 3 457 12 290 20 011 2 282 41% 9% 32% 53% 6% 32 .

Soutenir les entreprises dans les ZDR. économie d’énergie Soutenir la mise à niveau des entreprises pour améliorer leur compétitivité face à la concurrence étrangère. Le système de garantie La SOTUGAR Missions: Assurer la permanence du financement des PME.III. Elargir la capacité d’intervention des établissements financiers et augmenter leurs rentabilités. Abaisser le coût du crédit en réduisant les risques. innovantes. la création. 33 . Permettre l’accès au financement en fonction des qualités économiques des projets.

Les activités d’Essaimage. Les Services liés à l'environnement. de loisirs et protection des personnes âgées. de maintenance et de réparation de véhicules. 34 . Services d'entretien. Les activités de services connexes à l’industrie. Les projets bénéficiant des concours du Régime d’incitation à l’Innovation dans les Technologies de l’Information (RITI). Projets d'animation des jeunes. Services de sécurité et de télésurveillance des établissements industriels et services connexes.III. Le système de garantie La SOTUGAR Activités éligibles: Les activités des industries manufacturières annexées au décret n°94.492 du 28 février 1994.

Les projets de création et d’extension éligibles aux concours du RITI et dont le coût d’investissement ne dépasse pas 500 mille dinar. 35 .III. Le système de garantie La SOTUGAR Projets éligibles: Peuvent bénéficier des interventions du Système de Garantie : Les projets de création dont le coût d’investissement ne dépasse pas 5 MD y compris le fonds de roulement. Les projets d’extension dont le coût d’investissement global y compris les immobilisations nettes ne dépasse pas 5 MD.

Le système de garantie La SOTUGAR Financements éligibles: Les crédits à moyen et long terme Les crédits à court terme accordés aux entreprises dont la durée d’entrée en activité ne dépasse pas 3 ans. Les participations des SICAR . des Fonds Communs de Placement à Risque(FCPR) et des Fonds d’Amorçages (FA).III. Les financements accordés dans le cadre de contrats de leasing mobilier. 36 .

les projets bénéficiant des concours du RITI et les participations des FA: 75% par le système de garantie. 50% par la Compagnie de leasing. Pour les opérations de leasing : 50% par le système de garantie . Le système de garantie La SOTUGAR Modes d’intervention: 1-Partage des risques: Pour les projets initiés par les nouveaux promoteurs. 40% par la Banque ou la SICAR ou le FCPR.III. 37 . 25% par la Banque ou la SICAR ou le FCPR ou le FA. les projets implantés dans les zones de développement régional. Pour les autres projets : 60% par le système de garantie .

3-Prise en charge d’une partie des frais de poursuite et de recouvrement contentieux des crédits à hauteur de 75% pour les crédits accordés aux projets implantés dans les zones de développement régional et 50% de ces frais pour les crédits accordés aux projets implantés dans les autres zones.III. Le système de garantie La SOTUGAR Modes d’intervention: 2. 38 .Refinancement de la moitié et prise en charge des intérêts de trésorerie de l’autre moitié d’une proportion des montants impayés en principal des crédits et garantit d’un rendement sur la participation au capital et ce. durant la période contentieuse.

Les incitations financières 1. Primes accordées dans le cadre du Programme de Mise à Niveau (FODEC) A/ Dans le cadre du Programme de mise à niveau :  Etude de mise à niveau : 70 % avec un plafond de 30 mDT  Les investissements immatériels : 70 % Les investissements matériels : •20 % de la part de l’investissement financé par des fonds propres • 10 % de l’investissement financé par des crédits (ou autres) 39 .IV.

Primes accordées dans le cadre du Programme de Mise à Niveau (FODEC) B/ Dans le cadre des Investissements Technologiques à caractère Prioritaire ITP :  Les investissements matériels : 50 % du coût des investissements matériels à caractère prioritaire. Les investissements immatériels : 70 % du coût des investissements immatériels à caractère prioritaire. 40 . avec un plafond de 100 mDT par entreprise et renouvelable tous les cinq ans. avec un plafond de 70 mDT par entreprise et renouvelable tous les cinq ans.Les incitations financières 1.

Prime d’investissement : 6% du coût de l’investissement.50% lors de l’entrée en production du projet 41 . Développement régional: La prime est portée. Primes accordées par le FONAPRAM a. à: . pour les projets éligibles au FONAPRAM ainsi que les investissements réalisés par les entreprises artisanales embauchant 10 ou plus.25% pour les projets implantés dans les zones de développement régional prioritaires c.14% pour les projets implantés dans le premier groupe des zones de développement régional . Déblocage de la prime: La prime est débloquée en deux tranches: . fonds de roulement exclus b.21% pour les projets implantés dans le deuxième groupe des zones de développement régional .Les incitations financières 2.50% au démarrage de réalisation du projet .

Nouveau promoteur et PME: a. Primes accordées par le FOPRODI I. b. Prime au titre des ITP: 50% du coût de ces investissements avec un plafond de 100 m DT 42 . Prime d'étude et d'assistance technique : 70% du coût de l’étude et de l’assistance technique plafonnée à 20 m DT.Les incitations financières 3. Prime au titre des investissements immatériels : 50% du coût des investissements c.

le remboursement est effectué sur 36 tranches mensuelles. Prime d’équipements: 10% de la valeur des équipements plafonnée à 100 m DT. e.Les incitations financières 3.Nouveau promoteur (en plus) : d. Primes accordées par le FOPRODI II. Prise en charge du prix du terrain ou du bâtiment industriel: 1/3 du coût plafonnée à 30 mdt. 43 . f. Possibilité de reporter le paiement de la cotisation CNSS pendant deux ans.

Développement Régional (NP et PME): Avantage Prime d’investissement (FR exclus) Prise en charge de l’infrastructure 25% 50% 75% ZDR1 8% Plafond : 320 m D ZDR2 15% Plafond : 600 m D ZDRP 25% Plafond : 1 MD Dans tous les cas les primes octroyées aux projets réalisés dans les zones de développement régional ne doivent pas dépasser 30% du coût de l’investissement (fonds de roulement exclus) pour les NP et 25% pour les PME.Les incitations financières 3. 44 . Primes accordées par le FOPRODI III.

Les incitations financières 4. Autres avantages fiscaux et sociaux Avantage IS et IRPP ZDR1 Déduction de 100% sans minium d’impôt ZDR2 Déduction 100% sur 10 ans sans minimum d’impôt ZDRP Déduction 100% sur 10 ans sans minimum d’impôt + déduction 50% sur 10 ans IDEM Dégrèvement 100% sans minimum d’impôt ---- IDEM FOPROLOS 100% sur 5 ans 100% sur 5 ans Prise en charge de la cotisation patronale /CNSS Sur 5 ans : 100% 80% 60% 40% 20% Sur 5 ans : 100% 5 ans : 100% + 5 ans : 85% 65% 50% 35% 20% 45 .

Et merci 46 .

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->