Vous êtes sur la page 1sur 6

2.

2 Le chômage
Problématiques : Qu'est-ce que le chômage ? Le diplôme protège-t-il du chômage ? Quel
est le rôle de l'ANPE ?

Mots clés : actifs/inactifs, assurance chômage, emploi, minima sociaux, sous-emploi

2.2.1. Combien y a-t-il de chômeurs ?


Activité A - Les transformations du travail
Vers 1800, 80% de la population vivait à la
campagne ; la plupart des personnes en âge de
travailler étaient des artisans et surtout des
paysans. La vie était rythmée par les saisons, le
travail était dur, effectué manuellement, mais
aussi varié (réparer les outils, soigner le bétail,
récolter …) et interrompu durant les jours de
fêtes et des périodes d'inactivité forcée (hiver).
Ce que l'on remarque, c'est l'autonomie du
travailleur : c'est lui qui décide ce qu'il fera de sa
journée.
A cela s'oppose, presque terme à terme, le
travail de 80% des Français aujourd'hui. C'est
un travail salarié, urbain, dont les tâches
peuvent être répétitives et sont prescrites par
l'employeur. Beaucoup de ces tâches sont
intellectuelles, et toutes demandent l'utilisation
de documents écrits. Le rythme annuel est celui
des vacances légales, il y a beaucoup moins de
jours fériés et les horaires sont réguliers et
impératifs. Et s'il n'y a pas de travail, c'est le
chômage.
Bernard Grazier, Croissance, emploi et développement,
Les grandes questions économiques et sociales,
coll. Repères, La Découverte, 2007

Questions :

1. A l'aide du texte remplissez le tableau suivant:

Les années 1800 Les années 2000


Où vit et travaille 80% de la population ?
Quel type d'activité ont les actifs ?
Quelles sont les périodes de l'année non
travaillées ?
Les travailleurs sont-ils liés à un
employeur ?
Y a-t-il des personnes qui ne trouvent pas
de travail ?
Le chômage, au sens d'aujourd'hui, existe-
t-il ?

2. En quelle mesure, la situation présentée dans le texte correspond-elle à celle de votre


Pays?
3. Trouvez sur Internet les définitions de chômage et de sous-emploi et insérez-les dans
votre blogue, catégorie Glossaire
Activité B Le nombre de chômeurs et le taux de chômage

Questions
1. Faites une phrase avec chaque donnée entourée
2. Quelles grandes périodes pouvez-vous dégager de ce graphique ?

Activité C – Des frontières floues entre emploi, chômage et inactivité

S'il est difficile de mesurer le chômage, c'est principalement parce que des franges
importantes de la population se trouvent dans des positions intermédiaires. Trois types de
méritent d'être mentionnées, en raison de leur importance quantitative :
• le travail à temps réduit : il est important de déterminer si cette situation est
considérée comme volontaire ou involontaire. En effet, dans de nombreux cas, les
travailleurs optent pour le temps réduit faute d'une autre possibilité plus
satisfaisante (c'est le cas de nombreuses femmes).
• L'inactivité comme forme de chômage déguisé : la définition statistique du chômage
requiert que le demandeur d'emploi non seulement effectue des actes de recherche
d'emploi, mais soit disponible pour exercer un travail. Cet énoncé restrictif fait
disparaître des chiffres du chômage pour les transférer dans la population inactive,
certaines catégories.
• Le travail clandestin : il s'agit d'activités échappant à la réglementation et à
l'enregistrement statistique.
Jacques Freyssinet, Le chômage,
coll. Repères, La Découverte, 1984

Questions :
1. Placez les situations suivantes dans la zone qui leur correspond :
- Olivier, cadre au chômage depuis 16 mois, ne réponds plus aux demandes
d'entretien de l'ANPE.
- Luc, employé de caisse mi-temps, gagne 500 euros par mois et a du mal à payer
son loyer
- Claire, secrétaire, travaille à mi-temps pour suivre la scolarité de ses enfants
- Pierre, anciennement journaliste, suit une formation pour devenir web master
- Sandrine, actrice sans travail, propose des spectacles pour enfants payés en
liquides.
2. Pourquoi est-il difficile de mesurer précisément le chômage ?

2.2.2. Tous égaux face aux chômage ?


Activité A – Discrimination à l'embauche

Regardez la vidéo.

Questions :
1. Que met en évidence cette vidéo ?
2. Quelles autres catégories peuvent être concernées par une discrimination à
l'embauche ?
3. Commet est-il possible de lutter contre ces discriminations ?

Activité B – A diplôme égal, travail égal ?


Les jeunes immigrés ou issus de l'immigration, à diplôme égal, accèdent moins facilement
à l'emploi. La gamme des emplois qu'ils occupent est plus restreinte. Même dans la
fonction publique, leur intégration est moins bonne, elle se fait souvent sur des emplois
subalternes1.
Le désavantage des immigrés et des personnes issues de l'immigration persiste à tous les
âges. Leur risque d'être au chômage est supérieur, à diplôme, âge, statut matrimonial,
nombre d'enfants, catégorie sociale des deux parents, et état du marché du travail local
comparables. Le risque de chômage des immigrés est plus de deux fois supérieur à celui
des personnes dont les deux parents sont nés en France. Pour les hommes issus de
l'immigration, la probabilité d'être chômeur est multipliée par 1,6 et par 1,3 si les parents
sont en couple mixte.
L'ampleur du désavantage touchant les immigrés et les enfants d'immigrés en termes
d'accès à l'emploi suggère une discrimination à leur encontre, principalement lors des
embauches.
Toutefois comparer simplement les résultats (par exemple le taux de chômage) entre deux
groupes dont l'un est susceptible de souffrir de discrimination est loin d'être suffisant :
d'autres facteurs (formation, qualif ication, etc. ) peuvent les expliquer.
CECR, « La France en transition : 1993-2005 »,
La Documentation française, rapport n. 7, 2006

Questions
1. Face à quelles discriminations les jeunes immigrés ou issus de l'immigration sont-ils
confrontés ?
2. Le chômage s'explique-t-il uniquement par de la discrimination

1 Secondaires, inférieurs d'un point hiérarchique.


Activité C – La Halde

La Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'égalité) est une
institution publique qui peut être saisie par tous ceux qui s'estiment victimes de
discriminations.
Allez sur le site de la Halde http://www.halde.fr/ et répondez aux questions

1. Qu'est-ce que la Halde?


2. Quelles sont ses activités ?
3. Comment peut-elle aider les citoyens victimes de discriminations ?

Allez à la médiathèque du site et visitez la page consacrée à la série « Flagrants délits ». :


http://www.halde.fr/-Flagrants-delits-.html

1. Quelles situations liées à la discrimination sont-elles prises en considération ?


2. Choisissez une vidéo et expliquez par quel exemple elle illustre un phénomène de
discrimination (Remarque : en bas de chaque vidéo, vous avez un lien qui donne
accès à la transcription)

2.2.3 Pourquoi y a-t-il du chômage ?


Activité A

Questions
1. Qu'est-ce que le dessin de presse illustre-t-il ?
2. Qu'est-ce qui peut pousser les entreprises à délocaliser ?

Activité B - Une activité économique insuffisante à l'origine du chômage ?

Le chômage dit conjoncturel est associé aux fluctuations du niveau d'activité


économique : il est faible en période de forte activité, il augmente au fur et à mesure que
l'activité ralentit. Le niveau du produit intérieur brut (PIB) détermine en effet les besoins en
main-d'oeuvre à un moment donné. Tout ralentissement de la production réduit les besoins
de l'économie en main-d'oeuvre : aux taux de salaire courants payés dans les entreprises,
ces dernières demandent moins de travail. Le recul de la demande de travail de la part
des entreprises se traduit par des réductions de la durée du travail, des licenciements, des
non-reconductions de contrats de travail à durée déterminée, et, en conséquence, par une
augmentation du chômage.
La structure de la production nationale évolue. Ces mutations peuvent provenir
d'innovations technologiques qui rendent obsolètes certains produits (des fibres textiles
synthétiques remplacent les fibres naturelles, des plastiques remplacent les métaux, le
pétrole remplace le charbon, les transports aériens se substituent aux transports
maritimes...). Cela peut aussi résulter de l'apparition de nouveau concurrents limitant
sérieusement les débouchés d'un pays (ex. NPI d'Asie du Sud-Est dans les années 1970).
Quelles qu'en soient les causes, la transformation des structures de la production entraîne
inévitablement du chômage.
Jacques Généreux, Introduction à l'économie,
coll. Points Economie, Editions du Seuil, 2001.

Questions:
1. Qu'est-ce qu'un chômage conjoncturel ?
2. Qu'est-ce qu'un chômage structurel ?
3. Trouvez des exemples où les structures de l'économie se transforment et peuvent
alors créer du chômage.

Entraînement à la synthèse de documents

A l'aide des notions apprises au cours de cette séance de travail, élaborez un


conceptogramme sur le chômage.

2.2.4. Quelle vie quand on est chômeur ?

Activité A – Vie de chômeur

Regardez la vidéo et dites quelles difficultés les personnages interviewés ont rencontrées
dans leur vie quotidienne,

Activité B - L'épreuve du chômage

Le chômage est vécu comme un traumatisme profond touchant l'ensemble des aspects de
la vie individuelle, familiale et sociale.
Le chômage est d'abord une perte d'un statuts. Nous vivons dans des sociétés où
l'exercice d'un travail rémunéré constitue la forme principale de reconnaissance d'une
utilité et même d'une existence sociale. Le chômage est vécu comme un processus de
dévalorisation ; le choc sera d'autant plus rude que l'investissement dans le travail était
plus grand et l'ancienneté dans l'entreprise plus élevée.
Le travail salarié est aussi à la base de la structuration du temps, aussi bien du temps de
travail que du temps hors travail. Le chômage n'est pas vécu comme du temps libre mais
comme temps vide ; l'expérience du désoeuvrement est génératrice d'ennui, d'angoisse et
de culpabilisation ; elle provoque une incapacité à profiter du temps disponible …
La répercussion négative sur les rapports familiaux est immédiate. Certes, il ne faut pas
systématiser à l'excès mais les témoignages et enquêtes montrent que si le chômage
touche l'homme « chef de famille », il met en cause, surtout si la femme a un emploi, les
stéréotypes définissant le rôle dans le mariage.
Au-delà du cercle familial, l'ensemble des relations sociales est perturbé par le chômage.
D'abord, parce que beaucoup de ces relations s'étaient construites à partir du travail et
qu'elles vont s'étioler rapidement. Conscients de leur dévalorisation, de la suspicion qui
plus ou moins ouvertement les entoure, les chômeurs auront tendance à rompre
volontairement les relations sociales.
Jacques Freyssinet, Le chômage,
coll. Repères, La Découverte, 2004

Questions:
1. Pourquoi le chômage s'accompagne-t-il d'une « perte de statut » ?
2. Expliquez la phrase soulignée.
3. Comment le chômage perturbe-t-il les relations sociales ?