Vous êtes sur la page 1sur 66

Modélisation

des ouvrages :
Interaction Sol – Structure
Prof. H. MROUEH
Université de Lille Sciences et Technologies

1
Plan du cours
I - Les bases de l’interaction sol-structure
Interaction cinématique
Interaction inertielle
Analyse de l’interaction sol-structure

2
Les bases de l’Interaction sol-structure

• Comment la présence d’un sol peut modifier le comportement d’une


structure ?

Structure
« rigide »

Sol ”meuble”
Massif
rocheux
Massif
Rocheux
1 - Est-ce que la structure fondée sur le massif rocheux réagit différement quand
elle l’est sur un sol “meuble” ?
3
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Mouvement à la
base
Mouvement en champ
libre

Sol

Roche

2 - En quoi le mouvement à la base de la structure diffère-t-il du mouvement en


champ libre?
4
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
En réalité, la réponse du sol affecte la réponse de la structure, et la réponse
de la structure affecte la réponse du sol

Matériaux de rigidités
Interaction sol-structure différentes
Comportement non
linéaire

Two components:

Interaction Cinématique Interaction inertielle


La présence d'éléments de La réponse inertielle de la structure
fondation rigides sur ou dans le sol provoque un cisaillement de la base
provoque une modification des et des moments qui entraînent des
mouvements de fondation par déplacements de la fondation par
rapport aux mouvements en rapport au champ libre.
champ libre.
5
Plan du cours
I - Les bases de l’interaction sol-structure
1 - Interaction cinématique
Interaction inertielle
Analyse de l’interaction sol-structure

6
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

1 - ISS cinématique : peut être expliquée de la façon suivante :

Mouvement de terrain (lent ou rapide) à Le milieu se déforme en continu et ses


déformations sont liées à la raideur des couches de sol.

Une fondation (profonde superficielle, ou toute autre géo-structure) qui présente


une raideur différente de celle du sol et ne suit pas exactement les déformations du
milieu environnant : son déplacement en surface ds est inférieur à dlibre .

Il résulte de cette différence des sollicitations dans la fondation, dans le sol


environnant et à l’interface.
7
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS cinématique a trois causes principales :


Moyennation à la base des fondations – Résulte de la rigidité des fondations
Encastrement – Variation du mouvement du sol avec la profondeur
Diffusion d’ondes – Dispersion des angles et des arêtes

Moyennation à la base des fondations – la rigidité de la


fondation l'empêche de s’adapter aux déformations en
champ libre, même pour les fondations non-pesantes.
8
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS cinématique a trois causes principales :


Moyennation à la base des fondations – Résulte de la rigidité des fondations
Encastrement – Variation du mouvement du sol avec la profondeur
Diffusion d’ondes – Dispersion des angles et des arêtes

Pieu flexible
Déformation s’accorde avec ceux
du champ libre
Mouvement de la surface =
Mouvement champ libre
Pas de rotation en surface
9
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS cinématique a trois causes principales :


Moyennation à la base des fondations – Résulte de la rigidité des fondations
Encastrement – Variation du mouvement du sol avec la profondeur
Diffusion d’ondes – Dispersion des angles et des arêtes

Pieu rigide
Déformation différent du champ
libre – Translation et rotation
possible
Mouvement de la surface ≠
Mouvement champ libre
Rotation et déplacement en surface
10
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS cinématique a trois causes principales :


Moyennation à la base des fondations – Résulte de la rigidité des fondations
Encastrement – Variation du mouvement du sol avec la profondeur
Diffusion d’ondes – Dispersion des angles et des arêtes

Mouvement de sol
qui diminue avec la
profondeur

11
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS cinématique a trois causes principales :


Moyennation à la base des fondations – Résulte de la rigidité des fondations
Encastrement – Variation du mouvement du sol avec la profondeur
Diffusion d’ondes – Dispersion des angles et des arêtes

Propagation verticales
des ondes de
cisaillement peut
provoquer un
basculement et une
translation

12
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS cinématique a trois causes principales :


Moyennation à la base des fondations – Résulte de la rigidité des fondations
Encastrement – Variation du mouvement du sol avec la profondeur
Diffusion d’ondes – Dispersion des angles et des arêtes

La diffusion des ondes


réduit l'amplitude des
composantes haute
fréquence

13
Plan du cours
I - Les bases de l’interaction sol-structure
1 - Interaction cinématique
2 - Interaction inertielle
Analyse de l’interaction sol-structure

14
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

2 - ISS inertielle : résulte de la déformabilité des sols

Un sol n’est pas rigide à Il se déforme sous l’action des sollicitations


provenant des structures portées

L’effet majeur de l’interaction inertielle est le basculement de la structure ou


« rocking ». Son importance relative est plus grande pour des structures raides,
telles que structures contreventées par des murs de grande longueur, ou des
structures massives posées au sol (réservoirs, centrales nucléaires)

15
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS inertielle

Sol n’est pas rigide – Se déforme sous l’action des sollicitations provenant des
structures portées

Translation dans
les 3 directions

16
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS inertielle

Sol n’est pas rigide – Se déforme sous l’action des sollicitations provenant des
structures portées

Rotation autour
des 3 axes
ì Fx ü é k11 k12 k13 k14 k15 k16 ù ìu x ü
ï F ï êk k 22 k 23 k 24 k 25 k 26 úú ïïu y ïï
ï y ï ê 21 Matrice de rigidité 6 x 6 por
ïï Fz ïï êk31 k32 k33 k34 k35 k36 ú ïïu z ïï décrire le comportement de la
í ý=ê úí ý
ï M x ï êk 41 k 42 k 43 k 44 k 45 k 46 ú ïq x ï fondation

ïM y ï êk51 k52 k53 k54 k55 k56 ú ïq y ï


ï ï ê úï ï
ïî M z ïþ êëk61 k62 k63 k64 k65 k66 úû ïîq z ïþ 17
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS inertielle

Sol n’est pas rigide – Se déforme sous l’action des sollicitations provenant des
structures portées

Déplacement dans
2 directions
Rotation autour
d’un axe

ì Fx ü é k11 0 k13 ù ìu x ü Matrice de rigidité 6 x 6 por


ï ï ê ï ï
0 úú íu y ý
décrire le comportement de la
í Fy ý = ê 0 k 22 fondation
ïM ï êk k33 úû ï ï
î z þ ë 31 0 îq z þ
18
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
• Application 1 : Matrice de comportement d’une fondation superficielle

Fy Déplacement de la fondation ?
M æ UG ö
Fx ç ÷
U = ç VG ÷
ç q ÷
è ø
Sol compressible

Pour résoudre le problème, il faut établir :


- les équations de la Cinématique (semelle indéformable)
- Lois de comportement (élasticité, contact parfait sol-fondation Kt, Kn)
- Relations forces-contraintes

19
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ISS inertielle

Les déformations résultant des forces structurelles se propagent loin de la


structure

Énergie «dissipée»
de la structure -
amortissement des
mouvements

20
Plan du cours
I - Les bases de l’interaction sol-structure
1 - Interaction cinématique
2 – Interaction inertielle
3 – Analyse de l’interaction sol-structure

21
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Pour étudier l’interaction sol-structure, il y a principalement deux approches :

Approche directe – On tient compte de la présence du terrain et de la


structure
Nécessite un modèle détaillé de
structure et de sol dans un code
de calcul informatique
Peut gérer la réponse non linéaire
du sol et structurelle

22
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Pour étudier l’interaction sol-structure, il y a principalement deux approches :

Approche directe – On tient compte de la présence du terrain et de la


structure

Cette approche présente des difficultés, puisqu’il faut:


- construire un modèle détaillé́ du sol, modèle qu’il faut quand même limiter et qui
doit éviter les effets de bords
- définir pour chaque élément de sol un module d’élasticité, un coefficient de
Poisson, une masse volumique (et un amortissement si calcul dynamique).

Incertitudes liées à la représentativité d’un échantillon, aux essais et au


fait que le module de cisaillement G d'un sol est un module sécant
23
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Pour étudier l’interaction sol-structure, il y a principalement deux approches :

Approche directe – On tient compte de la présence du terrain et de la


structure

Approche découplée – Calculs séparés puis combinaison

ISS cinématique

ISS inertielle

On peut utiliser différents codes


Superposition implique comportement
linéaire 24
Interaction Sol-Structure

F1
Structure
F2

Fondation

Massif de sol

u 25

v 𝜃
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

3.1. Modélisation de la structure isolée


♦Le sol est vu comme une condition aux limites appliquée aux appuis de
la structure :

■ Déplacement donné

■ Effort donné

■ Interaction caractérisée par une raideur globale (appuis


élastiques)

■ Module de réaction

26
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

3.1. Modélisation de la structure isolée

27
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

3.1. Modélisation de la structure isolée


♦Le sol est vu comme une condition aux limites appliquée aux appuis de
la structure :

■ Déplacement donné

■ Effort donné

■ Interaction caractérisée par une raideur globale (appuis


élastiques)

■ Module de réaction

28
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

3.1. Modélisation de la structure isolée


♦Le sol est vu comme une condition aux limites appliquée aux appuis de
la structure :

■ Déplacement donné

■ Effort donné

■ Interaction caractérisée par une raideur globale (appuis


élastiques)

■ Module de réaction

29
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Fonctions d’impédance – Raideurs et amortissement des fondations

Qv
M
Qh kh
kq

cq ch
cv kv
Kv = kv + icvw

Matrice 6 x 6 de coefficients impédance complexes


3 coefficients en translation
3 coefficients en rotation
+ coefficients de couplage hors diagonale 30
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Analyse d’une structure soumise à des déplacements à sa base

Basée sur le principe de


superposition –
hypothèse de
comportement linéaire

kh
kq uFIM

cq ch
cv kv
qFIM 31
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

A B F
3m

0,4m

1m
5m

32
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

3.1. Modélisation de la structure isolée

♦Le sol est vu comme une condition aux limites appliquée aux appuis de
la structure :

■ Déplacement donné

■ Effort donné

■ Interaction caractérisée par une raideur globale (appuis


élastiques)

■ Module de réaction

33
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

3.2. Modélisation du sol « isolé »

34
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

3.3 Modélisation du sol et de la structure

35
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
3.4. Exemple d’application
Interaction sol-fondations-structure

g E n EA EI
(kN/m3) (MPa) (MN) (MN.m2)

Sol 20 20 0,3
Fondation 25 3.104 0,25
Portique 2250,600 36,527
36
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
3.4. Exemple d’application
Interaction sol-fondations-structure
• Deux cas type de charge d’exploitation

Cas de charge 1 Cas de charge 2

37
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
3.4. Exemple d’application
Interaction sol-fondations-structure
• Approches hiérarchiques de l’interaction S-F-S :
• Approche A : approche globale
• Approche B :
Simplification
• Approche C :
• Approche D
• Approche E : approche RDM

38
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
3.4. Exemple d’application

é108,62 kN -1.m 0 - 36,53 kN -1 ù


ê ú
Áf = ê 0 102,58 kN -1.m 0 ú.10 - 6
æHö æuö D=Φf ´F ê -1 ú
F=çç V ÷÷ D=çç v ÷÷ ê - 36,53 kN 0 103,30 kN -1.m -1 ú
ë û
è Mf ø èθø
é10449,11kN/m 0 3695,12kN ù
ou F = Kf x D Kf = ê 0 9748,49kN/m 0 ú
A êë 3695,12kN 0 10987,25kN.múû 39
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

kXX kXX kXX kXX


kqq kqq

EA, EI, L EA, EI, L


(a) kYY (a) kYY (b) (b)

é9206,41kN/m 0 0 ù é10449,11kN/m 0 3695,12kN ù


Kf *=ê 0 9748,49 kN/m 0 ú Kf = ê 0 9748,49kN/m 0 ú
êë 0 0 9680,54 kN.múû A êë 3695,12kN 0 10987,25kN.múû

Approche D : Approche négligeant le Approche C : Approche tenant compte du


couplage entre les termes ‘u’ et ‘q’ couplage entre les termes ‘u’ et ‘q’

40
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Approche B : Approche tenant compte du couplage entre fondations adjacentes

é112,00 0 - 36,10 45,70 - 9,25 0 ù é12913,1 156,7 4583,8 - 5969,3 864,8 - 2132,4ù
ê 0 ê 286,1 úú
ê 103,00 0 9,25 31,50 - 5,55 úú ê 10812,7 238,5 - 864,8 - 3305,6
Á12 ù ê- 36,10 0 ú K -6= ê 11595,3 - 2132,4 - 286,1 - 751,7 ú
éÁ 0 100,65 0 5,55
Áff = ê 11 ú = ê ú.10ff ê
12913,1 - 156,7 4583,9 ú
ú
ëÁ21 Á22 û ê 45,70 9,25 0 112,00 0 - 36,10ú ê
ê - 9,25 31,50 ê (sym) 10812,7 - 238,5 ú
5,55 0 103,00 0 ú ê ú
ê ú
êë 0 - 5,55 0 - 36,10 0 100,65 úû ëê 11595,3 úû

41
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Approche A : Modélisation globale du système par éléments finis

42
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Moment fléchissant Moment fléchissant

--- Approche E RDM


--- Approche A globale

Appuis(*) Cas 1 Cas 2


Réaction horizontale AG 1,56 ≈1
H/HGlob AD 1,56 ≈1
Réaction verticale AG 1,00 0,55
V/VGlob AD 1,00 0,55
Moment d’encastrement AG 10 2,08
M/MGlob AD 10 2,08 43
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

44
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Comparaison des résultats : Réactions aux appuis


Approches A & B Approches A & B
Approche C Approche C
Approche D Approche D
Approche E Approche E

Approche RH * RV * MF * Approche RH * RV * MF *
A 0,203 1,000 -0,025 A -1,002 -0,850 0,292
B 0,204 1,000 -0,026 B -1,002 -0,847 0,294
C 0,166 1,000 +0,027 C -1,002 -0,835 0,305
D 0,178 1,000 -0,004 D -1,002 -0,770 0,358
E 0,318 1,000 -0,252 E -1,008 -0,469 0,615

45
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Comparaison des résultats : Déplacements des appuis

Déplacements d’appuis normées au nœud 1 – cas de charge 1

Approche u* (10-6 m/kN) v* (10-6 m/kN) q* (10-6 m-1.kN-1)


A -5,08 -132,72 4,00
B -5,48 -132,44 4,10
C -16,76 -102,60 2,05
D -19,32 -102,60 0,45
Déplacements d’appuis normées au nœud 1 – cas de charge 2

Approche u* v* q*
A 196,72 74,20 -21,43
B 197,56 74,72 -21,63
C 142,20 85,68 -21,83
D 108,84 79,04 -18,53

46
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Influence de la rigidité « sol-structure »

Chargement Vertical Chargement horizontal


E s .L4 Cas1 Cas 2
K ss =
(EI)p Kss
0,34 (réf.)
H/HGlob
1,56
M/MGlob
10,00
V/VGlob
0,55
M/MGlob
2,08
3,42 (x10) 1,19 1,69 0,87 1,11
34,22 (x100) 1,04 1,11 0,99 1,01

Influence de l’espacement des appuis


5m Chargement Vertical Chargement horizontal
Cas1 Cas 2
L/B H/HGlob M/MGlob V/VGlob M/MGlob
15 1,67 -10,00 0,44 1,89
3m 10 1,67 -16,67 0,48 2,04
8 1,67 -33,33 0,50 2,08
6 1,61 33,33 0,53 2,13
5 (Réf.) 1,56 10,00 0,55 2,08
4 1,47 5,00 0,58 2,04
2 0,89 0,87 0,69 1,54
L/B
47
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

L
• Analyse adimensionnelle :
Es.L4
Ω=F( , B, H ) H
L L
(EI)p

MMAX ìïq.L2 8 Cas de charge 1 B


M*=
Mréf
avec Mréf =í
ïî F.H Cas de charge 2

• Paramètres retenus :
4
Es.L
- Rigidité relative sol structure : Kss =
EIp

- Elancement de la structure : e=HL


- Espacement relatif des fondations : d=LB 48
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Cas de charge 1
1,000

Cas de Approche A
Approche B
référence Approche C
Approche E

0,800

M*

0,600

0,400
1 10 100 Kss 1000 10000 100000

Variation de la rigidité relative sol-structure


49
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Cas de charge 2
0,700

Cas de Approche A
Approche B
référence Approche C
Approche E

0,500

M*

0,300

0,100
1 10 100 Kss 1000 10000 100000

Variation de la rigidité relative sol-structure


50
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Cas de charge 1
0,800
Cas de Approche A
Approche B
référence Approche C
Approche E
0,700

M*

0,600

0,500

0,400
0 5 10 15 d 20 25 30 35

Variation de l’espacement relatif des fondations


51
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
Cas de charge 2
0,500
Cas de
référence

0,400

0,300

M*

0,200
Approche A
Approche B
Approche C
Approche E
0,100
0 5 10 15 d 20 25 30 35

Variation de l’espacement relatif des fondations


52
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
Prise en compte du comportement non linéaire du sol

Etude précédente à Comportement linéaire du sol (élasticité)

Dans la réalité à comportement des sols non linéaires à proximité des ouvrages

53
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
Propriétés du sol

g E n EA EI
(kN/m3) (MPa) (MN) (MN.m2)

Sol 20 20 0,3
Fondation 25 3.104 0,25
Portique 2250,600 36,527

Sol supposé purement cohérent : C = 200 kPa et j = y = 0°


54
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Réponse de la fondation isolée sous charge verticale

1400

1200
Chargement vertical (kN)

1000

800

600

400

200 Fondation étudiée


Solution analytique
0
0,000 0,050 0,100 0,150 0,200
Tassement (m)

55
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
Réponse de la fondation isolée sous charge combinée
1400
Fe
Chargement appliqué (kN)

1200
Fi
1000
0.4m
800
1m
600
i=0
400 i=0,4
i=0,8
Sol. analyt. i=0
200 Sol. analyt. i=0,4
Sol. analyt. i=0,8
0
0,00 0,05 0,10 0,15 0,20
Tassement (m)
1400

1200
Chargement appliqué (kN)

1000

800

600
e=0
400 e=0,2
e=0,4
Sol analyt. e=0
200 Sol analyt. e=0,2
Sol analyt. e=0,4
0
0,000 0,050 0,100 0,150 0,200
56
Tassement (m)
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Réponse de la fondation isolée sous charge inclinée


1000
Chargement appliqué (kN)

800

Fi
600
0.4m
400
1m
200 i=0,4
i=0,8
0
0,00 0,01 0,02 0,03 0,04 0,05 0,06
Déplacement horizontal (m)
1000
Chargement appliqué (kN)

800

600

400

i=0,4 200
i=0,8
0 57
-0,04 -0,03 -0,02 -0,01 0,00
Rotation (rad)
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Réponse de la fondation isolée sous charge excentrée


900
800
Fe
Chargement appliqué (kN)

700
600 0.4m
500 1m
400
300
200
e=0,2
100
e=0,4
0
0,000 0,010 0,020 0,030 0,040 0,050
Déplacement horizontal (m)

1000
Chargement appliqué (kN)

800

600

400

e=0,2 200

e=0,4
0
58
-0,20 -0,15 -0,10 -0,05 0,00
Rotation (rad)
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Diagramme d’interaction

Définition du domaine de rupture : f (H,V,M) = 0

ì æ H ö æ V öæ V ö
ï ç H ÷=4.ç V ÷.ç1- V ÷dans(H,V)
ï è 0 ø è 0 øè 0ø
í
ïæ M ö æ V öæ V ö
ïç M ÷=4.ç V ÷.ç1- V ÷dans(M,V)
îè 0 ø è 0 øè 0ø

Gottardi & Butterfield (1995)

59
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Diagramme d’interaction
0.35 0.18

0.16
0.30
0.14
0.25
0.12
0.20

(M/B) / Vu
(M/B)/V u
0.10
H/Vu
H / Vu

0.15 0.08

0.06
0.10
0.04
0.05 F.E. Analysis
F.E. Analysis
Polynomial interpolation 0.02
Polynomial interpolation
0.00
0.00
0 0.2 0.4 V/V
V/Vuu 0.6 0.8 1
0 0.2 0.4 V/V
V/Vuu 0.6 0.8 1
2
æ (M B) ö æ ö æ ö
÷ = - 0.617.ç V ÷ + 0.618.ç V
3
æHö æ V ö æ V ö
2
æ V ö ç ÷
çç ÷÷ = 1.077ç ÷ - 2.854çç ÷÷ + 1.782ç ÷ ç V ÷ çV ÷ çV ÷
è Vu ø ç V ÷ è Vu ø ç V ÷ è u ø è u ø è u ø
è uø è uø

60
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Prise en compte de la structure

1400

1200

Vertical load V (kN)


1000

800

600

(kN)
400

200 Adjacent foundations


Settlement (v /B)
S-F-S Sytem
0
0.000 0.050 0.100 0.150 0.200

1400
1400
V (kN)

(kN)

1200
1200
1000 Vertical load V (kN) 1000
800
800
600
+ 600
400
400
Adjacent foundations 200 200 Adjacent foundations
S-F-S System
0 S-F-S System
0
-0.012 -0.010 -0.008 -0.006 -0.004 -0.002 0.000 0.002 0.004
0.000 0.010 0.020 0.030 0.040 0.050 0.060
Rotation q (rad)
Horizontal displacement (u/B)
61
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Développement de la plasticité

qs = 100 kN/m (0.22qsu)


qs = 450 kN/m (0.99 qsu) 62
Les bases de l’Interaction Sol-Structure
0.16
S-F-S system
0.14 Bearing capacity of
single foundation
0.12

0.10

(M/B)/Vu
0.08

0.06

0.04

0.02
0.35
S-F-S system 0.00
Bearing capacity of single
0.30 foundation
-0.02
0.00 0.20 0.40 0.60 0.80 1.00
V/Vu
0.25

0.20
H/Vu

0.15

0.10

0.05

0.00
0.00 0.20 0.40 0.60 0.80 1.00 63
V/Vu
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ÄInfluence de la rigidité de la structure

0.35
0.1 Kss
1 Kss (ref. case)
10.Kss
0.30 100.Kss
B.C. single foundation

0.25

0.20
H/Vu

0.15

0.10

0.05

0.00
0.00 0.20 0.40 0.60 0.80 1.00
V/Vu

64
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

ÄInfluence de la rigidité de la structure

0.16
0.1 Kss
1.Kss (ref. case)
10.Kss
0.12 100.Kss
B.C. single foundation

0.08

0.04
(M/B)/Vu

0.00
0.00 0.20 0.40 V/Vu 0.60 0.80 1.00
-0.04

-0.08

-0.12

-0.16

65
Les bases de l’Interaction Sol-Structure

Résumé
• L’analyse de l’interaction sol - structure doit donc être faite en
couvrant raisonnablement le domaine des valeurs possibles des
paramètres caractérisant le sol.
• L’ISS n'est pas importante pour les cas de structures flexibles sur
des terrains rigides
• L’ISS peut être assez important pour les structures raides fondées
sur des sols meubles
• Les déplacements totaux peuvent être augmentés par l’ISS
• Négliger SSI revient à supposer que la structure est supportée par
des matériaux rigides

66