Vous êtes sur la page 1sur 31

Ratios financiers

• LE RISQUE FINANCIER
– L’investisseur doit être en mesure de s’assurer
que l’entreprise requérant des fonds ait une
bonne perspective de croissance et de profits.
– Outre les produits et services offerts, l’équipe
de gestion et sa position dans le marché, les
états financiers doivent être scrutés à la loupe
afin de s’assurer une saine santé financière
capable de soutenir la croissance et les profits.

Ratios financiers
• LE RISQUE FINANCIER
– Chaque secteur industriel présente des
caractéristiques financières propres à leurs
activités.
– Il est donc important de bien choisir le secteur
industriel le plus représentatif des activités de
l'
entreprise sous étude.

1
Ratios financiers
• LE RISQUE FINANCIER
– La comparaison des ratios permet d' établir la position
de l'
entreprise sous étude relativement à un ensemble
d'
entreprises du même secteur d' activité.
– Les limites de cette comparaison résident dans le fait
que les conventions comptables choisies par chaque
entreprise varient.
– Cela est dû à la flexibilité des normes comptables
généralement reconnues.

Ratios financiers
• LE RISQUE FINANCIER
– Statistiques Canada et RMA (États-Unis)
fournissent des bases de données pour fins
comparatives.
– Ces fournisseurs n’ajustent pas les données
financières.
– Il est donc important de ne pas ajuster les
données financières de l’entreprise sous étude
pour ne pas biaiser les comparatifs.

2
Ratios financiers
• LE RISQUE FINANCIER
– Une exception s’impose toutefois.
• Les données fournies par RMA proviennent
d’entreprises ayant produit des états financiers
répondant aux normes comptables américaines.
• Si l’entreprise sous étude est comparée avec les
données de RMA, il faudra identifier les divergences
des normes comptables utilisées et ajuster les
données de l’entreprise sous étude.

Ratios financiers
• LE RISQUE FINANCIER
– Des ratios financiers sont utilisés dans le cadre
de comparatifs.
– Les données utilisées se retrouvent:
• au Bilan
• à l’État des Résultats
• au Flux de Trésoreries
• à l’État des Capitaux Propres.

3
Ratios financiers
• LE RISQUE FINANCIER
– Les ratios se divisent en cinq catégories :
• Liquidité
• Activité
• Levier financier
• Rentabilité
• Capacité technologique.

Ratios financiers
• Liquidité
– Les ratios de liquidité sont le reflet de la
capacité financière de l'entreprise de faire face à
ses obligations à court terme.
– Plus l'
entreprise est liquide, plus elle est en
mesure de remplir ses obligations à court terme.
– Cela est favorable.

4
Ratios financiers
• Liquidité
– D' autre part, une liquidité trop importante peut être le
reflet d'un manque de gestion des fonds et par
conséquent un manque à gagner d' intérêt.
– Il est évident qu'un manque de liquidité augmente le
risque relatif alors qu'une liquidité trop abondante ne
doit pas nécessairement se refléter sur un faible risque
relatif.
– L' analyste doit y apporter une attention particulière.

Ratios financiers
• Liquidité
– Ratio à court terme
Actifs à court terme
Passifs à court terme

– Ratio rapide
Actifs à court terme - stocks
Passifs à court terme

10

5
Ratios financiers
• Activité
– Les politiques de l’entreprise doivent être
efficaces de façon à ne pas amputer sa liquidité.
– Les ratios d’activités servent à mesurer cette
efficacité en ce qui concerne:
• les comptes à recevoir
• les stocks
• les immobilisations.

11

Ratios financiers
• Activité
– Période moyenne de recouvrement
Comptes à recevoir
Ventes
365
– Rotation des comptes à recevoir

Ventes à crédit
Comptes à recevoir

12

6
Ratios financiers
• Activité
– Rotation des stock
Coût des biens vendus
Stocks

– Rotation des immobilisations


Ventes
Immobilisations

13

Ratios financiers
• Levier financier
– Une vision à moyen et long terme de la capacité
financière de l'
entreprise de faire face à ses
obligations permet d' évaluer l'importance
relative des dettes de l'
entreprise sur sa survie.
– De plus, le degré d' endettement permet
d'évaluer la capacité d'injection de liquidité par
le biais d'
emprunt à moyen et long terme.

14

7
Ratios financiers
• Levier financier
– L'analyse permet, entre autres, d'éclairer le
décideur sur la capacité de l'
entreprise
d'entreprendre des projets requérant des
emprunts supplémentaires et cela dans une
vision de croissance de l'entreprise.

15

Ratios financiers
• Levier financier
– Ratio de dettes Total des dettes
Total des actifs

– Ratio de l’intérêt
BAII
Dépenses en intérêts

– Ratio de couverture
BAII + dépenses sur le bail + amortissements
Dépenses en intérêts + dépenses sur le16bail

8
Ratios financiers
• Rentabilité
– Un élément crucial pour chaque entreprise est
la rentabilité.
– Pour chaque dollar investi, les investisseurs
sont en droit de s'
attendre à un rendement au
moins comparatif avec la moyenne des
entreprises du même secteur d' activité.
– Idéalement ce rendement doit être supérieur.

17

Ratios financiers
• Rentabilité
– Cette comparaison de ratios permet de
déterminer la perception des investisseurs et de
leurs intérêts à maintenir leurs investissements
et/ou à les augmenter.
– Sans investisseurs, les entreprises en
croissances ont peu de chance de réussite.

18

9
Ratios financiers
• Rentabilité
– Marge de profit brute
Marge de profit
Ventes

– Marge de profit nette


Revenu net
Ventes

19

Ratios financiers
• Rentabilité
– Rendement sur le total des immobilisations
Revenu net
Total des immobilisations

– Rendement sur l’avoir des actionnaires


Revenu net
Avoir des actionnaires

20

10
Ratios financiers
• Rentabilité
– Rendement sur l’investissement en technologie
Revenu net
Dépenses en R & D et l'
investissement en travailleurs intellectuels

– Rendement sur l’investissement en recherche et


développement
Revenu net
Dépenses totales en R & D

21

Ratios financiers
• Rentabilité
– Rendement sur l’investissement en travailleurs
intellectuels
Revenu net
Total des investissements en travailleurs intellectuels

22

11
Ratios financiers
• Capacité technologique
– Les entreprises en croissance doivent être en
mesure de démontrer que les efforts de
développement sont rentables.
– Les dépenses en recherche et développement
sont trop importantes pour ne pas participer à
une appréciation de la situation financière de
l'
entreprise.

23

Ratios financiers
• Capacité technologique
– Évidemment il faut tenir compte des stades de
développement.
– Mais la capacité de mettre en marché un produit
de façon rentable dans des délais inférieurs à la
moyenne de l' industrie permet d'identifier un
bon contrôle des activités d'
innovation et de
développement de l' entreprise.

24

12
Ratios financiers
• Capacité technologique
– Ratio de capacité en recherche et
développement
Dépenses en R & D Total des travailleurs intellectuels
ou
Dépenses totales Total des employés

– Ratio d’innovation
Total des investissements en recherche
Total des investissements en développement

25

Ratios financiers
• Capacité technologique
– Ratio d’efficience de la recherche et
développement
Total des brevets (nouveaux produits)
Dépenses en R & D
ou
Total des brevets (nouveaux produits)
Total des investissements en travailleurs intellectuels

26

13
Ratios financiers
• Prévision financière
– En plus des ratios passés, l’analyse des
prévisions est de rigueur.
– Les prémisses menant aux prévisions
financières doivent être clairement définies.
– Le lien entre les prémisses et les activités de
l'
entreprise doit être cohérent.

27

Ratios financiers
• Prévision financière
– Les écarts importants doivent être commentés
et détaillés de façon à permettre au lecteur de
comprendre les enjeux.
– Des scénarios prévisionnels permettent
d'évaluer l'impact de la réalisation des projets
de façon optimiste, réaliste et pessimiste.

28

14
Ratios financiers
• Prévision financière
– La démonstration par l' entreprise de sa capacité
de faire face à ces trois scénarios démontre une
maîtrise financière de la part de l'équipe de
gestion.

29

Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– La qualité des états financiers repose sur
l’intégrité des gestionnaires ainsi que la
neutralité de la firme comptable mandatée.

30

15
Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– Le paradoxe auquel doit faire face le lecteur des
états financiers est que malgré que la firme
comptable se doit d’être neutre et objective,
c’est l’entreprise qui l’engage et défraie les
honoraires afférents.
– Dans cette optique, il est possible que les états
financiers présentent des anomalies.

31

Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– Il est donc important que les états financiers
soient de type vérifié et que le rapport du
vérificateur ne fasse mention d’aucune
exception.
– Le cas échéant, il faudra évaluer l’impact des
exceptions qui y sont indiquées.

32

16
Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– L’un des éléments les moins pris en
considération lors d’une étude de dossier de
crédit est les normes comptables utilisées ainsi
que les notes afférentes aux états financiers.
– Les normes comptables utilisées par
l’entreprise doivent être indiquées dans les
notes afférentes aux états financiers.

33

Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– Les notes afférentes aux états financiers
décrivent et expliquent certains éléments
standard et d’autres éléments que le vérificateur
juge importants.

34

17
Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– L’analyse de cette foule d’informations est
primordiale pour l’investisseur.
– L’information qu’on y retrouve fera en sorte
que l’investisseur pourra reclasser l’information
comptable et ces ajustements donneront un
portrait plus juste de la position financière de
l’entreprise sous étude.

35

Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– À titre d’exemple, une entreprise canadienne
peut amortir ses frais en recherche et
développement et cela en considération des
ventes futures que ces développements
produiront.

36

18
Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– Aux États-Unis, les entreprises n’ont d’autre
choix que de passer le tout à la dépense sans
amortissement.
– La logique derrière cette norme américaine
repose sur l’abus possible de la surévaluation
des ventes futures d’un produit en
développement.

37

Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– Malgré que cet amortissement soit légal au
Canada, l’analyste conservateur se doit
d’ajuster les états financiers en conséquence.
– Wild, Bernstein, Subramanyam (Financial
Statement Analysis 2001) traite en profondeur
de ce genre d’ajustement avec des exemples
frappants.

38

19
Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– Les états financiers ainsi redressés ne peuvent
être utilisés pour fins de comparaisons avec les
moyennes industrielles parce que chaque état
financier inclus dans les moyennes industrielles
devrait alors être reclassé.

39

Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– Les conventions comptables sont permissives,
ce qui permet à chaque entreprise de choisir un
fonctionnement comptable.
– Cela engendre une multitude d’écarts qui limite
l’étude des comparatifs.

40

20
Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– De plus, l’analyste devra indiquer les limites de
son analyse en fonction des notes afférentes qui
dans certains cas démontrent, entre autres, des
estimations difficilement quantifiables.

41

Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– En effectuant ce type d’analyse, l’investisseur
éliminera une partie du risque que représentent
les états financiers.

42

21
Ratios financiers
• Notes afférentes aux états financiers
– Cela peut sembler paradoxal que l’outil servant
à éliminer le risque représente lui-même un
risque, mais il faut comprendre que tout en
respectant les normes comptables, le choix des
pratiques comptables influence grandement sur
la perception à la lecture des états financiers.

43

Ratios financiers
• Recherche et développement
– La fonction recherche et développement
représente un aspect vital de la capacité de
l'
entreprise de faire face à un environnement
compétitif et en constant changement.

44

22
Ratios financiers
• Recherche et développement
– L'analyste doit être en mesure de commenter la
gestion de la fonction recherche et
développement.
– Certains outils financiers permettent de
comprendre la participation de cette fonction
dans l'
entreprise.

45

Ratios financiers
• Recherche et développement
– Depuis combien de temps l' entreprise est-elle
impliquée dans les activités de recherche et
développement?
– Le domaine de recherche est-il compatible avec
la mission de l'
entreprise?
– Les compétences requises sont-elles présentes
dans l'
équipe?

46

23
Ratios financiers
• Recherche et développement
– Les processus en place sont-ils efficaces?
– Est-ce qu'il y a des résultats probants issus des
recherches passées?
– Les ressources monétaires utilisées dans cette
fonction ont-elles été utilisées à bon escient?

47

Ratios financiers
• Recherche et développement
– Ces questions ne peuvent être répondues par
l'
analyse des chiffres présentés aux états
financiers.
– L'analyste devra utiliser un questionnaire ou de
préférence une entrevue avec les gestionnaires
de l'
entreprise pour obtenir des informations
valables dans le but de commenter et émettre
son opinion.

48

24
Ratios financiers
• Recherche et développement
– Les états financiers comportant les éléments
utiles permettront le calcul de certains ratios.
– L'analyse de ces ratios corroboreront les
commentaires et l' opinion de l'
analyse en ce qui
concerne la performance, la capacité et
l'
efficacité de la fonction recherche et
développement au sein de l' entreprise.

49

Ratios financiers
• Recherche et développement
– De plus une comparaison avec les ratios de
l'
industrie permettra une meilleure
compréhension du positionnement corporatif de
l'
entreprise en rapport avec son environnement
d'affaires.

50

25
Ratios financiers
• Recherche et développement
– La mesure quantitative de la performance
financière en recherche et développement
s'effectue à l'
aide d'
indicateurs de rendement.
– En mettant en relief les rendements de
l'
entreprise par rapport au secteur industriel,
l'
analyste peut quantifier cet aspect de la
gestion des ressources humaines et monétaire.

51

Ratios financiers
• Recherche et développement
– Une prémisse pour obtenir des informations
probantes à ce sujet est que l'
entreprise ait
investie en recherche et développement depuis
suffisamment longtemps pour que des
retombées puissent être comptabilisées.

52

26
Ratios financiers
• Recherche et développement
– Les mesures de rendements sont les suivantes :
• Rendement sur l'
investissement en recherche et
développement
– Le transfert des efforts en recherche et développement doit
se traduire par de nouveaux brevets et produits.
– Ce ratio démontre la capacité de l'entreprise de breveté et
créer de nouveaux produits.

53

Ratios financiers
• Recherche et développement
– Les mesures de rendements sont les suivantes :
• Rendement de l'
investissement en travailleurs
intellectuels
– Le coût en travailleurs intellectuels doit se traduire par des
retombées rentables.
– C'est en comparant les brevets et nouveaux produits avec
le coût de travailleurs intellectuels qu'
il est possible de
rentabiliser les investissements dans ces travailleurs.

54

27
Ratios financiers
• Recherche et développement
– Les mesures de rendements sont les suivantes :
• Ratios de capacité et d'
efficience en recherche et
développement
– La capacité de dépenses en recherche et développement se
vérifie de deux façons soit en fonction des dépenses totales et en
fonction du ratio d'employés qui sont affectés aux tâches de
recherche et développement.
– Ces ratios permettent d'identifier une surcharge d'affection à la
fonction de recherche et développement.
– Il est important que l'
entreprise soit en mesure de fonctionner
efficacement et non pas être essoufflée par trop d'effort en
recherche et développement.

55

Ratios financiers
• Recherche et développement
– Les mesures de rendements sont les suivantes :
• Ratio d'
innovation
– Le ratio d'investissements en recherche sur les
investissements en développement permet de connaître la
capacité de l'entreprise de transformer des idées en
quelque chose de concret.
– Lorsque que le produit est en phase de développement,
l'
entreprise a alors réussi à franchir une étape très
importante en vue de la commercialisation d' un produit.
– Elle démontre un potentiel de revenus provenant des
efforts de recherche.

56

28
Ratios financiers
• Exemple d’analyse
– Nous utiliserons des états financiers simplifiés
des compagnies A et B ainsi que des
comparatifs sectoriels.
– Les deux compagnies œuvre dans le même
secteur d’activité et les comparatifs sectoriels
représentent les moyennes du secteur d’activité
en question.

57

Bilan au 31 décembre 2004


($000) Compagnie A Compagnie B Comparatifs
Actif
Actif à court terme
Encaisse - 900 1,250
Placement à court terme 1,250 250 2,000
Comptes à recevoir 1,150 150 500
Stocks 3,000 500 750
Total de l'actif à court terme 5,400 1,800 4,500

Actif à long terme


Placement à long terme 2,000 2,000 2,000
Immobilisations brutes 5,000 5,000 5,000
Amortissement accumulé (500) (3,500) (2,000)
Immobilisations nettes 4,500 1,500 3,000
Terrains 1,000 1,000 1,000
Actifs incorporels 3,000 3,000 3,000
Total de l'actif à long terme 10,500 7,500 9,000
Actif total 15,900 9,300 13,500

Passif et avoir de l'actionnaire


Passif à court terme
Découvert bancaire 1,000 - -
Comptes fournisseurs 3,500 750 3,500
Comptes à payer 400 300 500
Partie à court terme de la dette 250 450 150
Total du passif à court terme 5,150 1,500 4,150

Passif à long terme


Emprunts 3,000 1,500 2,500
Hypothèques 3,000 1,000 2,000
Total du passif à long terme 6,000 2,500 4,500

Avoir de l'actionnaire
Capital-actions ordinaires 100 100 100
Bénéfice non répartis 4,650 5,200 4,750
58
Total de l'avoir de l'actionnaire 4,750 5,300 4,850
Total du passif et de l'avoir de l'actionnaire 15,900 9,300 13,500

29
États des résultats
pour la période se terminant au 31 décembre 2004
($000)
Compagnie A Compagnie B Comparatifs
Ventes 7,000 5,000 6,000
Coût des marchandises vendues
Achats 4,500 2,000 2,500
Transport 750 500 550
Salaires 700 500 600
Coût total des marchandises vendues 5,950 3,000 3,650
Marge bénéficiaire brutes 1,050 2,000 2,350

Frais de vente
S ala ires du pers onnel de vente 200 150 175
Commis s ions 25 50 75
Frais de déplaceme nt 25 30 20
P ublicité 22 34 15
Amortis s ement 255 100 250
Total des frais de ventes 527 364 535

Frais d'administration
S ala ires 300 225 250
Frais de loc ation 50 50 50
Amortis s ement 700 500 650
Total des frais d'administration 1,050 775 950

Bénéfice d'exploitation (527) 861 865


Revenu e n intérêts 300 250 150
Frais d'intérêts (425) (400) (400)
Charges extraordinaires 2,000 (25) (25)
Revenu avant impôt 1,348 686 590
Impôts (539) (274) (236)
59
Revenu après impôt 809 412 354

Comapgnie A Compagnie B Comparatifs


Liquidité
Ratio à court terme 1.05 1.20 1.08
Ratio rapide 0.47 0.87 0.90

Ratios des activités


Périodes moyennes de recouvrement 59.96 10.95 30.42
Rotation des comptes à recevoir 6.09 33.33 12.00
Rotation des stocks 1.98 6.00 4.87
Rotation des immobilisations 1.56 3.33 2.00

Ratios de levier financier


Ratio de dettes 0.70 0.43 0.64
Ratio de l'intérêt 1.01 3.65 4.41
Ratio de couverture 1.01 3.36 4.03

Ratios de rentabilité
Marge de profit brute 0.15 0.40 0.39
Marge de profit nette 0.12 0.08 0.06
Rendement sur le total des immobilisations 0.18 0.27 0.12
Rendement sur l'avoir des actionnaires 0.17 0.08 0.07
60

30
Ratios financiers
• Exemple d’analyse
– Liquidité
• Avantage Compagnie B
– Activité
• Avantage Compagnie B
– Levier financier
• Avantage Compagnie B

61

Ratios financiers
• Exemple d’analyse
– Rentabilité
• Marge de profit brute
– Avantage Compagnie B
• Marge de profit nette
– Avantage Compagnie A
• Rendement sur le total des immobilisations
– Avantage Compagnie B
• Rendement sur l’avoir des actionnaires
– Avantage Compagnie B
– Cet écart provient des revenus extraordinaires pour la
compagnie A. L’avantage totale revient à la Compagnie
B. 62

31