Vous êtes sur la page 1sur 9

1.

L'étiologie de l'hépatites est diverse, y compris les causes suivantes:

A. Virale
B. Auto-immune
C. Métabolique
D. Kyste hydatique (hydatiose)
E. Toxique: ethanol, aspirine

Raspunsuri corecte: A, B, C

2. Parmi les causes métaboliques et génétiques de l'hépatite, sélectionnez


les vrais énoncés:

A. Hémochromatose
B. Maladie de Wilson
C. Déficit en α1-antitrypsine
D. Fibrose kystique
E. Porphyrie hépatique aiguë

Raspunsuri corecte: B, C, D

3. Parmi les causes métaboliques et génétiques de l'hépatite, sélectionnez


les faux énoncés:

A. stéatohépatite
B. déficit en α1-antitrypsine
C. cholangite sclérosante primitive
D. syndrome des anticorps antiphospholipides
E. maladie de Wilson

Raspunsuri corecte: C, D

4. Sélectionnez les infections systémiques qui peuvent causer une


hépatite:

A. Herpès
B. CMV
C. rubéole
D. rotavirus
E. norovirus

Raspunsuri corecte: A, B, C
5. Sélectionnez les infections systémiques qui peuvent causer une
hépatite:

A. Entérovirus
B. EBV
C. VIH
D. syphilis congénitale
E. hydatiose

Raspunsuri corecte: A, B, C

6. Sélectionnez les infections systémiques avec virus exotiques qui


peuvent causer une hépatite:

A. fièvre jaune
B. fièvre de lassa
C. norovirus
D. fièvre Q (Coxiella burnetii)
E. fièvre dengue

Raspunsuri corecte: A, B, E

7. Sélectionner des auto-anticorps spécifiques dans la cholangite


sclérosante primitive comme une cause de l'hépatite auto-immune:

A. Ac anti – muscle lisse positif


B. Anticorps anti-microsome du foie
C. Anticorps anti-phospholipides
D. Anticorps anti-microsome du rein
E. Anticorps anti-Sm

Raspunsuri corecte: A, B, D

8. Sélectionnez les causes anatomiques de l'hépatite:

A. cholélithiase
B. kyste de cholédoque
C. cholangite sclérosante primitive
D. syndrome de Budd-Chiari
E. dyskinésie des voies biliaires

Raspunsuri corecte: A, B
9. Sélectionnez les causes toxiques de l'hépatite:

A. Radiations
B. Ethanol
C. Acetaminophen
D. Substances organophosphorées
E. AINS

Raspunsuri corecte: A, B, C

10. Hépatite virale A est caractérisée par, sélectionnez les vraies


déclarations:

A. VHA: Virus à ARN monocaténaire non cytopathogène


B. VHA: Virus à ADN doublecaténaire avec effet de cytolyse hépatique
C. lésions hépatiques secondaires à la réaction immunologiques de l’hôte
contre les cellules infectées
D. Transmission: oro –fécale (+++) et parentérale (+)
E. maladie symptomatique chez les chez les nourrissons et les jeunes
enfants

Raspunsuri corecte: A, C, D

11. Hépatite virale A est caractérisée par, sélectionnez les vraies


déclarations:

A. Le virus est éliminé dans les selles via la bile


B. De la nourriture ou du matériel contaminé peuvent être la source de
larges épidémies
C. Souvent symptomatique/peu symptomatique chez l’enfan
D. Incubation: entre 2et 4 semaines
E. la contagion dure 3 semaines après l'infection

Raspunsuri corecte: A, B, C

12. Phase prodromique (syndrome pseudo-gripal) dans l'hépatite virale A


se caractérise par les manifestations cliniques suivantes:

A. Asthénie
B. Céphalées
C. Anorexie
D. vomissements bilieux
E. Arthralgies
Raspunsuri corecte: A, B, E

13. Phase prodromique (syndrome pseudo-gripal) dans l'hépatite virale A


se caractérise par les manifestations cliniques suivantes, souf:

A. Nausées
B. Vomissements
C. Fièvre
D. ictère cutanéo-muqueux
E. hépatomégalie sensible

Raspunsuri corecte: C, D, E

14. Phase de la maladie déclarée dans l'hépatite virale A se caractérise par


les manifestations cliniques suivantes:

A. Hépatalgie
B. ictère cutanéo-muqueux
C. nausées et vomissements
D. urines foncées et selles décolorées
E. myalgies et arthralgies

Raspunsuri corecte: A, B, D

15. Phase de la maladie déclarée dans l'hépatite virale A se caractérise par


les manifestations cliniques suivantes, souf:

A. ictère cutanéo-muqueux
B. urines foncées et selles décolorées
C. syndrome dyspeptique
D. vomissements
E. douleurs abdominales

Raspunsuri corecte: C, D

16. Le bilan paraclinique de l'hépatite virale A révèle les changements


suivants:

A. Cytolyse aiguë (transaminases x 20 - 40 N) - surtout sur ALAT


B. elévation de bilirubine et des PAL
C. leucocytose avec neutrophilie
D. Neutropénie transitoire
E. Lymphopénie
Raspunsuri corecte: A, B, D, E

17. Le bilan paraclinique de l'hépatite virale A révèle les changements


suivants:

A. Bandelette urinaires - bilirubinurie


B. Neutropénie transitoire
C. Lymphopénie
D. Lymphocytose
E. Cholestase ictérique: elévation de bilirubine et des PAL (x 20 - 40 N)

Raspunsri corecte: A, B,C

18. Des marqueurs sérologiques spécifiques sont utilisés pour le


diagnostic positif de l'hépatite virale A, souf:

A. IgM anti-VHA
B. IgG anti-VHA
C. présence du VHA -le sang et les selles - à la phase d’incubation
D. présence du VHA -le sang et les selles - à la phase de la maladie
déclarée
E. Cytolyse aiguë (transaminases x 20 - 40 N) - surtout sur ALAT

Raspunsuri corecte: B, D, E

19. Sélectionnez les vrais énoncés sur l'hépatite virale A:

A. L'hépatite A n'entraîne pas de maladie hépatique chronique ni de


cirrhose
B. les formes symptomatiques peuvent se compliquer d’évolution bi-
phasiques et/ou fulminantes
C. Risque de passage à la chronicité : 70-80%
D. Le risque de décès et d’hépatite fulminante - plus élevé avant 5 ans
E. survient uniquement chez les patients présentant une infection aiguë ou
chronique par l'hépatite B

Raspunsuri corecte: A,B, D

20. concernant la vaccination contre l'hépatite virale A, sélectionnez les


affirmations vraies:
A. Il faut vacciner les enfants se rendant en zones endémiques
B. Il faut vacciner l'entourage de patients atteints ( famille, crèche,
classe)
C. La vaccination des patients atteints d’hépatopathie chronique est
souhaitable
D. Vaccin - Administré en trois doses (0-1-6 ou 12 mois)
E. il n'existe pas de vaccin spécifique contre l'hépatite virale A

Raspunsuri corecte: A, B, C

21. Sélectionner les modes de transmission de l'hépatite virale B:

A. Materno foetale
B. Sexuelle
C. Contamination de l'eau
D. Sanguine
E. Fécale-orale

Raspunsuri corecte: A, B, D

22. Les modes de transmission de l'hépatite virale B sont, souf:

A. transfusion sanguine
B. tatouages
C. sexuelle
D. gouttes Flügge
E. contamination de l'eau

Raspunsuri corecte: D, E

23. Les groupes à risque à identifier dans le diagnostic de l'hépatite virale


B sont:

A. partenaires sexuels d’un porteur d’Ag HBs


B. consommateurs de drogue par voie intraveineuse
C. hémodialysée
D. sujets séropositifs pour le VHD
E. nouveau-nés de mères séropositives

Raspunsuri corecte: A, B. C

24. Les groupes à risque à identifier dans le diagnostic de l'hépatite virale


B sont, souf:
A. hémodialysés
B. sujets séropositifs pour le VIH et/ou le VHC

C.personnes avec une greffe d'organe


D. personnes nées en zone endémique
E. nouveau-nés de mères séropositives

Raspunsuri corecte: C, E

25. Sélectionnez des marqueurs immunologiques spécifiques de l'hépatite


virale B:

A. Cytolyse hépatique aiguë: augmentation des transaminases hépatiques


(ALAT et ASAT) - 5 à 20 x VN (ALAT > ASAT)
B. Ag HBs
C. Ac anti-HBc (IgM et IgG)
D. Ac anti-HBs
E. Ag HBe : marqueur de réplication active

Raspunsuri corecte: B, C, D, E

26. Sélectionnez des marqueurs immunologiques spécifiques de l'hépatite


virale B:

A. Ag HBs - indicateur d’immunisation contre le VHB


B. Ag HBe - marqueur de réplication active
C. Ac anti-HBe - marqueur de contact avec le VHB
D. Ac anti-HBc IgG - Ac anti-HBe - la fin de la période de multiplication
virale
E. Ag HBe - risque de contagion important

Raspunsuri corecte: A, E

27. Sélectionnez des marqueurs immunologiques spécifiques de l'hépatite


virale B:

A. Ac anti-HBc (IgM et IgG) - marqueur de contact avec le VHB


B. Ag HBs - la présence du VHB dans l’organisme
C. Ac anti-HBe - marqueur de réplication active
D. Ag HBe - la fin de la période de multiplication virale
E. Ac anti-HBe - marqueur d’arrêt de la réplication virale
Raspunsuri corecte: A, B, E

28. Le diagnostic histologique de l’hépatite B, sélectionnez les vraies


déclarations:

A. pour affirmer et classer l’hépatite


B. pour classer les lésions comme l’inflammation et la fibrose
C. l’etude immun histochimique par détection de l’AgHBs et l’AgHBc
dans le foie
D. pour identifier les corps de Mallory
E. pour le diagnostic de la cirrhose

Raspunsuri corecte: A, B, C, E

29. L'évolution naturelle de l'hépatite B chronique chez le porteur sain,


sélectionnez les vrais énoncés:

A. séroconverison Hbe: perte Ag HBe et apparition d‘Ac HBe


B. la réplication virale est abolie (ADN circulant négatif).
C. l‘AgHBs reste positif encore de nombreux mois ou années -
D. les enzymes restent élevées
E. les AcHBc disparaissent au cours de la vie

30. L'évolution naturelle de l'hépatite B chronique chez le porteur sain,


sélectionnez les faux énoncés:

A. séroconverison Hbe: perte Ag HBe et apparition d‘Ac HBe


B. la réplication virale est abolie (ADN circulant négatif).
C. l‘AgHBs reste positif encore de nombreux mois ou années -
D. les enzymes restent élevées
E. les AcHBc disparaissent au cours de la vie

Raspunsuri corecte: D, E

31. Les complications de l'hépatite B chronique sont:

A. Glomerulonephrites
B. Surinfection D (delta)
C. Cirrhose
D. Thrombose veineuse profonde
E. Carcinome hepatocellulaire

Raspunsuri corecte: A, B, C, E