Vous êtes sur la page 1sur 17

7 R a d j e b 1 4 3 2 - M e r c r e d i 8 Ju i n 2 0 1 1 - N ° 1 4 2 2 3 - N o u ve l l e s é r i e - w w w. e l m o u d j a h i d .

c o m - I S S N 1 1 1 1 - 0 2 8 7
ONALES
LE DG DES ARCHIVES NATI
L’A RÉVÉLÉ HIER
E
L’ALGÉRIE SOUHAIT
RÉCUPÉRER
“UN DOSSIER DU TRÉSOR
ALGÉRIEN DE 1830” Page 3 L A R E V O L U T I O N PA R L E P E U P L E E T P O U R L E P E U P L E

EXAMEN DU PROJET DE LOI DE FINANCES COMPLÉMENTAIRE

LES ARGUMENTS
DE KARIM
DJOUDI
Les opérateurs économiques sont appelés à répercuter les avantages et facilitations prévus
dans le cadre de la loi de finances complémentaire 2011 (LFC) par un retour d'investisse-
ments en créant de la richesse et de l'emploi. Le premier Argentier du pays l’a clairement
signifié hier. "Des avantages fiscaux et des soutiens ont été accordés en termes d'accès au
foncier et à la commande publique. Il faut maintenant que l'économie fasse un retour sur ces
avantages au profit du budget national en créant de la richesse et de l'emploi, mais aussi en
distribuant des revenus". Page 3

SELON LE MINISTRE
Les réserves de change ont atteint 162 milliards de dollars DES FINANCES

e JOURNÉE DES CONSULTATIONS NATIONALES MAITRE MILOUD


16 SUR LES RÉFORMES POLITIQUES BRAHIMI, MAITRE CHORFI
CHERIF ET MAITRE
KHABABA AMMAR, JURISTES,
SYNDICATS DE L’ENSEIGNEMENT INVITÉS D’EL MOUDJAHID
SUPÉRIEUR

Pour des réformes


politiques
Ph. : A. Yacef

profondes
ILS SERONT REÇUS UNPA
AUJOURD’HUI
En faveur
Ph. : Louisa

Des hommes
d’un seul mandat
Ph. : Nacéra

de culte, le FND
et Khaled Bounedjma présidentiel Page 4
Mettre
JOURNEE NATIONALE DE L’ARTISTE la loi à l’abri
des aléas
PORTER politiques Page 9

HAUT INTOXICATION
LES À BORDJ BOU-ARRERIDJ

COULEURS 17 personnes
DE L’ART devant
Pages 16-17
la justice Page 5

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 52e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €
2 EL MOUDJAHID

Météo
Ce matin, à l’Ecole de Harraoubia aujourd’hui
police d’Aïn Benian
à Tipasa
Sortie de la
7e promotion Le Pr Rachid
Harraoubia, ministre de
des inspectrices l’Enseignement supé-
23° à Alger, de police rieur et de la Recherche
scientifique, effectuera
38° à Djanet Le ministre de l’Intérieur et
aujourd’hui une visite de
travail dans la wilaya de
des Collectivités locales préside- Tipasa, où il inspectera
Sur les régions nord, le en soirée sur les massifs ra ce matin, à 9 h, à l’Ecole de
temps sera partiellement du Hoggar/Tassili. plusieurs chantiers de
police d’Ain Benian, une céré- construction d’infra-
nuageux avec localement Les vents seront faibles monie de sortie de la 7e promo-
quelques pluies, notam- à modérés. structures universitaires,
tion des inspectrices de police et ce, en présence du directeur notamment à Koléa, où
ment sur les régions du lit- Les températures général de la Sûreté nationale.
toral. (maximales-minimales) le taux de réalisation a
Les vents seront en prévues aujourd’hui atteint des niveaux
général modérés locale- seront comme suit : appréciables.
ment, assez forts (30/50 Alger (23°- 16°),
Cet après-midi, à 18 h,
km/h) sur le littoral centre Annaba (21°- 14°), au palais Ce matin, à 9 h,
et est. Béchar (31°- 16°), Biskra de la culture au ministère de l’Agriculture
La mer sera peu agitée (34°- 19°), Constantine Moufdi-Zakaria et du Développement rural
localement, agitée sur le (22°- 11°), Djanet (38°-
littoral centre et est. 25°), Djelfa (23°- 13°), Célébration Rachid Benaissa
Sur les régions sud du Ghardaïa (38°- 21°), Oran de la journée présidera les travaux
pays, le temps sera partiel- (25°- 15°), Sétif (22°-
lement voilé avec locale- 11°), Tamanrasset (39°- nationale de la Commission
ment tendance orageuse 23°), Tlemcen (24°- 13°). de l’Artiste nationale de protection
Aujourd’hui, à 10 h 30, A l’occasion de la journée natio- des forêts
au siège de AME nale de l’Artiste, et dans le cadre de
la cérémonie de remise des distinctions aux lauréats du prix Dans le cadre de la préparation de la campagne
Conférence sur « La « Ali Maâchi » pour les jeunes créateurs, l’Orchestre sympho- 2011 de prévention et
de lutte contre les feux
création des entreprises et nique national donnera un concert au palais de la culture
Moufdi-Zakaria, dirigé par le maestro Rachid Saouli. de forêt, le Dr Rachid
les défis de la La cérémonie inaugurale sera rehaussée par la présence de la Benaissa, ministre de
ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi. l’Agriculture et du
mondialisation » Développement rural,
présidera les travaux de
L’Association des Algériennes Managers &
h 30, à l’APN la Commission nationa-
Entrepreneurs « AME » organise aujourd’hui, à 10 h 30, Ce matin, à 9 de le de protection des
tu
en son siège, une conférence de presse sur le thème « La
création des entreprises et les défis de la mondialisation ». Journée d’é le thème forêts (CNPF), ce matin
e sur à 9h, au siège de son
parlementairt l'Organisation département ministé-

« L'Algérie e u commerce :
Le 9 juin, à 9 h 30, au Centre riel.
Abdelhamid-Ibn-Badis de Constantine
RND : conférence mondiale d erspectives » Demain et après-demain,

des cadres de wilaya enjeux et p istère du


à l’hôtel Hilton
po
ale et le min
pulaire nation ministère des Affaires
Forum Santé
em bl ée
Le RND organise, au Centre Abdelhamid-Ibn-Badis de L A ss
coopération av
ec le
l Mithak une
Commerce, en nisent, à la résidence E e «L'Algérie
Algérie-USA 2011
Constantine, une conférence des cadres de la wilaya sur le ga
thème suivant : étrangères or e parlementaire sous le thèm : enjeux et La séance inaugurale
- Le développement et l’élu dans le plan quinquennal journée d'étud n mondiale du commerce du Forum Santé Algérie-
io
2010-2014, la jeunesse et la femme. et l'Organisat USA 2011, qui se tiendra
perspectiv es ".
les 8 et 9 juin à l’hôtel
Samedi 11 juin, à 9 h, Hilton, aura lieu ce matin
au Centre culturel Ce matin à 11 h, à partir de 8h30, un évé-
nement placé sous le par-
Azzedine-Medjoubi au journal Echaâb rainage du ministre de la
Rencontre Conférence sur Santé, de la Population et
de la Réforme hospitaliè-
de concertation les réformes politiques re, le Dr Djamel Ould
autour des en Algérie Abbès.

associations Le Centre Echaâb des études stratégiques organise ce matin à 11h, en son
siège, une conférence-débat sur le thème « Les réformes politiques en Algérie et Ce matin à 8 h 30, à la plage
Le Réseau algérien pour la la démocratisation dans le monde arabe», animée par le docteur Mahmoudi Boumerdès-Centre
défense des droits de l’enfant orga-
nise le samedi 11 juin à 9 h, au
Abdelkader et Hanad Mohamed, de la faculté de sciences politiques et des
médias.
Ouverture
Centre culturel Azzedine-Medjoubi,
place du 1er-Mai, une rencontre de
de la saison estivale
concertation autour des associa- Ce matin à 9 h, au campus L’ouverture de la saison estivale de la
tions. de l’Université d’Annaba wilaya de Boumerdès aura lieu ce matin
Colloque sur la journée à 8 h 30 à la plage Boumerdès-Centre.
Plusieurs activités récréatives et spor-
Conférence le 11 juin,
à 14 h, au Cercle mondiale des Océans tives seront organisées, dont des
manœuvres des agents de la Protection
du Progrès Pour marquer la journée mondiale des Océans, civile.
Hommage célébrée le 8 juin de chaque année, la direction géné-
rale de la recherche scientifique et du développement
à technologique (MESRS) organise, en collaboration Samedi 11 juin,
avec l’université Badji-Mokhtar d’Annaba, les jour- à partir de 14 h,
Cheikh nées du réseau algérien des Sciences de la Mer. au Centre des loisirs
Tayeb scientifiques
El Okbi Cet après-midi, à 15 h, au palais de la Culture Conférence
Une confé- Salon national de la « photographie insolite » de presse avec
rence publique
commémorant
Le palais de la culture amateurs et professionnels, triques pris sur le vif dans le professeur
Moufdi-Zakaria abritera cet venant de 15 wilayas du pays, leurs objectifs.
le 51e anniver- après-midi, à 17 h, l’inaugura- y participeront. A travers sa participation Abdelhak Mekki
saire de la mort de Cheikh Tayeb tion du 1er Salon national de la Cet événement constitue un en tant que sponsor officiel
El Okbi aura lieu le samedi 11 photographie insolite. espace d’échange d’expé- de cet événement culturel et Dans le cadre de ses activités cultu-
juin, à partir de 14 h, au Cercle Wataniya Telecom Algérie riences, de rencontres et de artistique, Nedjma réaffirme relles, l’Etablissement Arts et Culture
du Progrès, 9 place des Martyrs - Nedjma est le sponsor princi- débats entre les professionnels sa volonté d’encourager la de la wilaya d’Alger organise une
Alger. pal de ce Salon, le premier du métier et où sera exposée créativité et de promouvoir conférence avec le professeur Abdelhak
Cette conférence-débat sera du genre par sa thématique. plus d’une centaine d’œuvres l’esprit artistique des photo- Mekki, intitulée « L’Algérie entre les
animée par le Dr Ahmed Organisé par le palais de la photographiques immortali- graphes algériens de divers défis d’aujourd’hui et les défis de
Meriouche, le Dr Mouloud culture, une soixantaine de sant des moments insolites, horizons. demain », le 11 juin 2011 à partir de
Aouimer et le Pr Affaf Zekkour. photographes algériens, originaux, inédits et excen- 14h, au Centre des loisirs scientifiques.

Mercredi 8 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Nation 3

EXAMEN DU PROJET DE LOI DE FINANCES COMPLÉMENTAIRE LE DG DES

Les arguments
ARCHIVES
NATIONALES
L’A RÉVÉLÉ

de Karim Djoudi
HIER
L’Algérie
souhaite
récupérer
L
es travaux de l’APN se sont poursui-
vis, hier après-midi, lors d’une séan-
ce plénière présidée par Abdelaziz
Ziari, président, consacrée à l’exa-
«un dossier
men du projet de loi de finances complémen-
taire 2011, par les réponses du ministre des du trésor
Finances, Karim Djoudi, en présence du
ministre des Relations avec le Parlement, algérien
Mahmoud Khedri.
Le texte de loi présenté dimanche dernier
aux députés de l’Assemblée pour enrichisse-
de 1830»
L
ment a enregistré 126 interventions, avec un e directeur général des
total de seize heures et trente minutes de Archives nationales, M.
temps de parole lors des quatre séances plé- Abdelmadjid Chikhi, a
nières, alors que la commission du budget et indiqué, hier, à Alger, que l'opé-
des finances a, pour sa part, pris note de 38 ration de récupération des
amendements et retenu 34 propositions archives nationales de pays
d’amendement du texte de loi qui sera soumis étrangers "avance doucement
au vote mercredi prochain, lors d’une séance mais dans le bon sens". M.
plénière. Chikhi a affirmé, en marge de
Dans ses réponses aux interrogations sou- l'ouverture d'un colloque afri-
levées par les députés lors de l’examen du cain sur les archives organisé
projet de loi de finances complémentaire sur le thème "Les archives afri-
2011, le ministre des Finances, Karim Djoudi, caines entre traditions et
a rappelé les principaux indicateurs macroé- modernité", que l'Algérie a
conomiques en précisant que les dispositions récupéré depuis une année
de cette loi ont été établies pour pratiquement auprès de la Turquie, six dra-
mettre en exécution les mesures présiden- peaux hissés par des navires
tielles du dernier Conseil des ministres en algériens lors de l'époque otto-
matière de protection du pouvoir d’achat des mane, ajoutant que les entre-
citoyens à travers le soutien aux prix des pro- prises de la radio et télévision
duits de large consommation, du logement et ont récupéré ces dernières
de la création de l’emploi et de l’investisse- années certaines archives
ment au profit des jeunes promoteurs de pro- infrastructures de base pour relancer la crois- Au sujet des réformes bancaires, le audiovisuelles. L'entreprise des
jets. Les dispositions de la loi complémentai- sance et le développement industriel. ministre des Finances a débordé sur les archives nationales, ajoute le
re apportent également les instruments fis- Le projet de loi de finances complémentai- aspects attendus de cette réforme qui sont en responsable, souhaite récupérer
caux, financiers et législatifs pour l’applica- re 2011 veille d’autre part à la préservation relation avec la qualité des opérations finan- nombre de documents dont "un
tion des décisions énoncées lors de la ren- des capacités financières des importations des cières et des produits financiers à offrir, ainsi dossier du trésor algérien de
contre entre le gouvernement et la tripartite, biens et des produits inscrits dans le program- que de la gestion entrant dans le renforcement 1830" et "certaines correspon-
avec l’effet d’accompagner les opérateurs me 2010-2014, dans ses deux chapitres, par et la préservation des deniers publics. Le tout dances" adressées par l'Emir
économiques. l’apport de l’épargne publique et de la dans un cadre de préservation de la stabilité Khaled de Paris, à des person-
Donc un grand effort a été consenti par consommation des dotations budgétaires en macro-financière et éventuellement la filiali- nalités politiques européennes
l’Etat comme soutien, accompagnement des évolution. sation des banques publiques. et américaines lors du congrès
jeunes et des opérateurs économiques, qui Concernant la question des canalisations D’autres mesures législatives ont été de Versailles.
sont satisfaits des mesures prises dans ce sens, en AEP dans la wilaya de Béchar, le ministre annoncées en vue de réduire la nuisance des Il a ajouté à ce propos, que
a précisé Karim Djoudi, en réponse aux pré- a rappelé qu’un programme est prévu à ce marchés parallèles et les mesures pour accom- l'entreprise tend à récupérer
occupations des députés, tout en affirmant que titre dans la loi de finances 2012. pagner les commerçants avec la création des "certains rapports de la police
peu de pays dans le monde ont réussi dans Concernant les mesures prises en direction marchés de proximité, la lutte contre l’éva- française lors de la poursuite de
cette politique sociale tout en maintenant la des jeunes investisseurs, Djoudi a mis en sion fiscale et les trafics au niveau des fron- Ferhat Abbas et autres docu-
marge du taux de croissance économique tan- avant les allégements fiscaux, les avantages tières au sujet des produits et marchandises ments sociaux classés secrets
dis que l’exécution des dépenses publiques dont vont bénéficier les jeunes promoteurs ont permis au ministre d’apporter des élé- établis au sujet de leaders algé-
obéit au système d’évaluation des politiques pendant le processus de création et de mise en ments de réponse à tous les intervenants au riens avant les Première et
publiques et ce, tout en respectant les capaci- production de leurs projets, citant les facilités débat général du texte de loi de finances com- Deuxième Guerre mondiales et
tés de financement de l’Etat dans le cas des de crédits, d’accès au foncier telles que conte- plémentaire 2011. même lors de la guerre de libé-
investissements dans les grands projets et les nues dans les mesures présidentielles. Houria Akram ration".
M. Chikhi a tenu à préciser
d'autre part, que l'Algérie a

Le Bureau de l’APN approuve


entamé, depuis cinq ans, une
opération visant à sauvegarder
sa mémoire nationale et les

34 amendements du projet
archives récupérées contribuent
à la préparation de thèses de
doctorat pour nombre de cher-
cheurs algériens.

de LFC 2011
Concernant la récupération
des archives nationales de cer-
tains particuliers, il a indiqué
que la sensibilisation des
citoyens algériens à l'importan-
prévoit une croissance des dépenses publiques compensation supplémentaire des prix du ce de la conservation des

L
e bureau de l'Assemblée populaire archives a commencé à donner
nationale (APN) a approuvé lors de sa de 25% qui sera à l'origine d'un déficit budgé- sucre, de l'huile, du blé et du lait ainsi qu'aux
taire estimé à 34% du PIB. dernières mesures prises par la tripartite ses fruits. "Le colonel Ben
réunion présidée par M. Abdelaziz Cherif a remis un lot important
Ziari, président de l'Assemblée, 34 amende- Cette augmentation record des dépenses concernant le soutien des entreprises produc-
publiques est due à la prise en charge par tives. d'archives à l'entreprise et l'an-
ments du projet de loi de finances complé- cien ministre Mohamed
mentaire (LFC) 2011. "Le bureau a examiné l'Etat de la révision du régime indemnitaire de
38 amendements du projet de loi et approuvé la fonction publique et la

de change ont Bedjaoui des documents rela-


tifs à Ferhat Abbas", a-t-il
s
Les réservelliards de dollars
34 d'entre eux qui remplissent les conditions conclu. Les intervenants à la
requises. conférence africaine ont mis
Ces amendements ont été ensuite soumis à l'accent sur l'importance de la
mi
atteint 162
la commission des finances et du budget pour formation de l'élément humain
dernier
examen", a indiqué un communiqué de
en ta ire 20 11, le 5 mai chan- dans le domaine des archives.
plém de
l'APN. finances com e les réserves Les pays africains doivent
Le communiqué n'a pas révélé la nature de io n du pr o jet de loi de im Djoudi, a annoncé qu el, le montant s’éle- "mobiliser" les moyens humain
ntat Kar rapp
ces amendements. L'APN a organisé depuis Dans la prése ministre des Finances, illiards de dollars. Pour ards à fin 2010. et matériel pour préserver les
n t l’A PN , le m en t 16 2 m et 15 5 m illi
dimanche dernier quatre séances plénières deva elle 09
t atteint actu décembre 20 archives africaines et "restituer
consacrées à l'examen du texte de loi qui a vu ge du pays on illiards de dollars à fin la mémoire des peuples du
m
l'intervention de 120 députés. La LFC 2011 vait à 148,9 continent".

Mercredi 8 Juin 2011


4
e
Nation EL MOUDJAHID

16 JOURNÉE DES CONSULTATIONS NATIONALES SUR LES RÉFORMES POLITIQUES


LES SYNDICATS
DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Pour des réformes


politiques
PROFONDES
Une délégation de six organisations syndicales de
l’enseignement supérieur a été reçue, hier dans la matinée,
par l’Instance chargée des consultations nationales sur les
réformes politiques, présidée par M. Abdelkader Bensalah,
assisté de MM. Mohamed Touati et Mohamed Ali
Boughazi.

D
ans sa déclaration de presse, le Il a déclaré que les juges ont un droit de
Pr. Djidjeli Nacer, président du regard sur le déroulement des élections afin
Syndicat national des profes- de garantir leur bon fonctionnement, leur
seurs en sciences médicales régularité. La loi sur les partis politiques Ph. : A. Yacef
(SNPDSM), estime que le pro- doit veiller à exclure du champ politique,
cessus des consultations ne constitue pas la ceux qui se sont impliqués dans le terroris- qui ne réside pas, de son point de vue, dans Le peuple est la source du pouvoir et la
solution idoine pour régler la crise que nous me. Il a plaidé pour l’ouverture de l’audio- les textes. révision de la Constitution doit prendre en
vivons dans la mesure où la promulgation visuel. Il défend la thèse d’une nouvelle philo- ligne de compte, les facteurs qui consoli-
des textes est insuffisante car elle n’est pas La compétence doit prévaloir sur toutes sophie du pouvoir dont il a la charge de s’en dent son union. La loi fondamentale doit
suivie d’application. Il considère aussi que les autres formes de légitimité, notamment inspirer dans la conduite des affaires de s’attacher au fond plutôt qu’à la forme, se
le pouvoir politique ne peut pas se réformer historique. Les jeunes doivent pouvoir l’Etat. mettre à l’abri des idéologies, consacrer les
par la grâce de sa bonne volonté. Le Pr. accéder aux postes de responsabilité, au Cette philosophie est basée sur certains vertus de la liberté d’expression et d’opi-
Djidjeli Nacer ajoute que l’actuel exécutif sein des assemblées élues, au niveau des piliers à savoir que l’Etat appartient à tous nion.
doit s’en aller et céder la place à un gou- partis politiques. Dans sa déclaration de les Algériens, qu’il soit équitable et juste, La femme doit bénéficier d’une partici-
vernement de transition qui s’occupera des presse, M. Ahmed Boucenna, de l’associa- fidèle aux sacrifices des générations antécé- pation dans tous les domaines et avoir les
affaires courantes. Il juge impérative, l’ins- tion nationale des professeurs et maîtres de dentes, qu’il faut en finir avec les vieilles mêmes droits et devoirs.
tallation d’une commission, formée de conférences, (ANPMC), a jugé que la crise doctrines collectivistes. M. Bouraïb
compétences nationales, qui aura pour
tâche de réfléchir sur les problèmes du pays
et d’y apporter les remèdes adéquats. Le Dr. UNPA
Asla Farès, président du Syndicat national
des maîtres assistants en sciences médi-
cales, (SNMASM), abonde dans le sens
d’une affirmation de la primauté dans l’ap-
Pour un seul mandat présidentiel
plication des textes de loi. La confiance à
l’égard des institutions ne peut être restau-
rée qu’à travers un changement du système
politique actuel. Il plaide pour l’ouverture
A vec pour principal leit-
motiv, la protection des
constantes de la nation,
contenues, entre autres, dans la
Constitution, le premier respon-
des médias lourds. La déclaration de presse
de M. Messaoud Amarna, du Syndicat sable de l’Union nationale des
national des enseignants universitaires paysans algériens (UNPA) n’a
(SNEU), s’est polarisée sur l’apport des pas lésiné sur les détails, hier,
universitaires dans le débat sur les réformes pour affirmer que la révision de
politiques initiées par le Chef de l’Etat dont la Constitution devrait contenir
il approuve la démarche et l’esprit. Il a des «principes inaliénables et
intangibles, quelle que soit la
insisté sur la nécessité de conférer au cadre nature de cette révision». En
la place qui lui revient de droit. M. effet, pour Mohamed Alioui,
Messaoud Amarna a axé également son l’Etat de droit se construit d’une
Ph. : Nacéra

intervention sur l’obligation de renforcer le manière «définitive», comme


rôle de l’école en tant qu’institution de for- c’est le cas pour les démocraties
mation des jeunes générations. avancées, comme il l’explique-
L’intervention de M. Rahmani ra, signalant que le régime poli-
Abdelmalek, coordinateur du Conseil tique actuel, «soit semi-prési-
national des enseignants de l’enseignement dentiel, est le plus indiqué pour
supérieur a tourné autour de la nécessité mener à bien les réformes
d’une contribution collective à l’édifice ins- engendrées dans le pays ces der- n’a rien à voir avec l’actuel», l’Algérie ces vingt dernières nous considérons cette
titutionnel qui est en train de s’échafauder à niers mois». Accompagné de dira-t-il, précisant que le pro- années, les évolutions enregis- démarche comme antidémocra-
travers les réformes politiques envisagées, quatre cadres de son organisa- chain devrait être «fort, efficace trées depuis, «mais aussi, les tique», dira-t-il, avant de spéci-
exhortant les pouvoirs publics à laisser tion, M. Alioui, qui venait d’être et surtout opérationnel». Se pro- nouvelles donnes politiques et fier que cette option «pose pro-
émerger une conscience citoyenne, afin de reçu pendant près d’une heure nonçant pour un seul mandat agricoles mondiales et régio- blème dans les zones rurales» et
séparer le bon grain de l’ivraie. par les membres de l’Instance de présidentiel, renouvelable une nales » a-t-il signalé. que c’est «la compétence» qui
consultations sur les réformes seule fois, l’Union des paysans Evoquant la question de la devrait être le principal moteur
ELECTIONS : LES JUGES politiques, a indiqué à la presse algériens a réclamé que ce fait révision de la loi sur les partis, de promotion des femmes à des
ONT DROIT DE REGARD SUR LEUR que les propositions de son soit consigné comme «constante l’Union préconise que la créa- postes supérieurs.
DÉROULEMENT organisation ont été synthétisées nationale» dans la nouvelle tion de nouveaux partis devrait Par ailleurs, se prononçant
dans un mémorandum remis aux Constitution, tout en revendi- être soumise à une série de contre le système des «listes fer-
L’essor des libertés individuelles et col- membres de l’Instance. Un quant le fait que toute réforme conditions, «comme le fait mées», l’UNPA plaidera pour la
lectives, est un facteur prépondérant de document dans lequel l’UNPA qui concernerait le monde poli- d’être représentatif dans au mise en place de «listes
progrès. Le Pr. Smati Zoghbi Kamel, du préconise notamment que les tique et «surtout agricole» moins 25 wilayas et avoir la ouvertes» lors des différentes
Syndicat national des chercheurs perma- réformes qui vont être engagées devrait se faire «après avoir nationalité d’origine», de même élections, affirmant que cela va
nents, s’est penché sur une réorganisation incessamment, «devraient associé l’ensemble des concer- qu’il réclamera des militants (et permettre «une plus grande
efficiente de la relation entre les pouvoirs déboucher sur la nomination nés» puisqu’il y va de l’avenir et surtout députés) de n’avoir plus liberté de choix et une meilleure
exécutif, législatif et judiciaire. d’un nouveau gouvernement qui du devenir du pays, a estimé le le droit d’aller d’un parti poli- participation des électeurs».
responsable, également député tique à un autre, en toute impu- M. Alioui dira avoir égale-
FLN de son état. nité. ment réclamé que l’Algérie
ILS SERONT REÇUS AUJOURD’HUI Dans ce contexte, M. Alioui
dira avoir proposé le fait que
«Il faut instaurer la condition
de démission préalable, pour
puisse avoir une nouvelle capi-
tale «économique et politique»,
Des hommes de culte, tout programme de développe-
ment national et politique d’un
arrêter ce ballet qui caractérise
désormais nos assemblées», dira
de même qu’il demandera l’éta-
blissement d’une nouvelle poli-
le FND et Khaled Bounedjma quelconque secteur que ce soit,
présentés au peuple, «devraient
M. Alioui, qui signalera dans cet
ordre d’idées, le fait que son
tique de promotion et d’assis-
tance aux associations et organi-
L’Instance chargée des consultations nationales sur les réformes être mis en place après avoir organisation est contre l’instau- sations.
politiques recevra aujourd’hui des hommes de culte, une délégation consulté et associé ses acteurs». ration d’un système de quotas Des organisations qui
Le représentant des paysans dira pour la représentativité des devraient, au préalable, être
de la Coordination nationale des Enfants de Chouhada (CNEC) avoir évoqué avec M. Bensalah femmes. «Partant du fait que la «représentatives au niveau
conduite par Khaled Bounedjma et le Front National Démocratique. et ses collègues, la situation Constitution consacre l’égalité national».
dans laquelle se débattait des hommes et des femmes, Amel Zemouri

Mercredi 8 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Nation 5

INTOXICATION ALIMENTAIRE DANS UN CENTRE D’EXAMEN TIZI-OUZOU


À BORDJ BOU-ARRERIDJ L’incinération
des déchets
17 personnes hospitaliers
délocalisée vers le
CET de Oued Falli
devant la justice L e traitement des déchets de
soins à risque infectieux
(DASRI) du centre hospita-
Dans une conférence de la viande, le fromage et les à titre conservatoire l’écono- vétérinaire qui a mis en cause lo-universitaire (CHU), Nedir
presse tenue hier au siège de jus qui se sont avérés selon lui me et le cuisinier. D’autre la qualité du produit. L’Etat Mohamed de Tizi-Ouzou, s’effec-
la wilaya de Bordj Bou- sains, aannoncé que le recou- part, a-t-il ajouté, 17 per- veille au grain. Chaque partie tue depuis hier (mardi) au niveau
Arréridj, le wali M Mechri pement des analyses effec- sonnes impliquées à com- devra assumer ses responsa- du centre d’enfouissement tech-
Azzedine a rendu publiques tuées par les laboratoires de la mencer par le chef de centre bilités a-t-il conclu. Le wali a niques (CET) de Oued Falli où
les résultats de l’enquête police scientifique de d’examen et le médecin qui fait savoir que l’épreuve de deux incinérateurs de déchets hos-
pitaliers de capacités respectives
sur l’intoxication alimentai- Constantine et celui de la devait contrôler le menu français que les candidats de 200 et 50 kilos/heures ont été
re qui a frappé une centaine santé a prouvé que l’intoxica- seront entendus par la justice n’ont pas pu passer a été implantés, a annoncé hier le direc-
de candidats de la wilaya à tion a été causée par une .a t il indiqué. annulée, annonçant que 333 teur général du CHU, le professeur
l’examen de la 6è. transmission manuportée. Il a été décidé de résilier le candidats qui ont passé l’exa- Abbes Ziri, dans une conférence de
Le wali qui a dément les C’est l’hygiène qui en cause, contrat liant 7 établissements men ont été reçu seul un a presse. Cette solution intermédiai-
informations incriminant les a-t-il précisé. Ce qui l’a scolaires au fournisseur de échoué. re est venue suite aux oppositions
produits alimentaires comme amené à décidé de suspendre viande à la suite du rapport du FD des habitants limitrophes de l’hô-
pital Béllaoua (ex sanatorium)
FIN DES ÉPREUVES DU BEM
dans le village Rdjaouna, hauteur
de la ville de Tizi-Ouzou, où
étaient incinérés tous les déchets
Le baccalauréat à partir de samedi du CHU grâce aux deux incinéra-
teurs qui sont transférés au CET de
Oued Falli, a précisé le professeur

A u dernier jour des Ziri, tout en soulignant que depuis


épreuves du BEM, hier l’arrêt de l’opération d’incinéra-
matin, les candidats ont tion à cause de ces oppositions une
composé en langue française et quantité de pas moins de 500
en sciences naturelles. Si la tonnes de DASRI est stockée au
première épreuve est qualifiée niveau du CHU. Auparavant, les
d’« abordable » par les postu- déchets hospitaliers générés par le
lants, la seconde leur a posé CHU, soit 500 kilogrammes par
problème, précisément, au jour, étaient traités au niveau d’une
entreprise spécialisée sise dans la
niveau du premier exercice wilaya de Boumerdes, mais vu
que certains ont trouvé « com- l’incidence financière importante
pliqué ». Pour Mohamed, Said sur l’établissement, il a été décidé
et Maroua, « le sujet des de mettre fin à ce procédé, a rappe-
sciences était abordable, mais lé le directeur général, tout en indi-
il contenait quelques petites quant qu’une autre tentative entre-
questions ambiguës. Le plus prise juste après la mise fin à ce
important, c’est d’aller se procédé couteux de reprendre l’in-
reposer loin des études ». cinération au niveau de l’hôpital
Sur ce sujet, le chef de Belloua s’est heurtée encore une
centre d’examen de Bab-El- fois à des résistances des riverains.
Oued semble très optimiste en Soucieux de la santé de la popula-
ce dernier jour d’examen. Il tion et la protection de l’environ-
prévoit un taux de réussite très nement, la direction du CHU a
important. « Les épreuves se décidé en fin de compte la déloca-
sont déroulées dans de bonnes Ph. : Louisa lisation des ces incinérateurs vers
conditions. Les candidats le site indiqué plus haut, et ce, en
stressés puisqu’ils sont appelés gée pour accéder au lycée, et moyenne égale ou supérieure à attendant l’acquisition par cet éta-
étaient détendus, mis à part le à réussir et à obtenir une bonne ce, contrairement aux rumeurs 10/20 calculée comme suit :
premier jour où ils ont buté sur blissement hospitalier d’un banali-
note à l’ examen du BEM et faisant état de l’application du moyenne obtenue à l’examen- seur, une machine qui broie et sté-
l’épreuve de physique. Sinon leur année scolaire qui leur rachat pour ceux qui auront plus moyenne annuelle de rilise, les DASRI qui deviendront
les autres sujets étaient à la permettront d’accéder à la décroché une moyenne de 9 contrôle continue divisée par ainsi des déchets normaux, a égale-
portée de l’élève moyen ». branche de leur choix pour les sur 20. 2. ment fait part le conférencier, pré-
La phase correction débute- uns et d’augmenter leurs En effet, selon le ministère En tout état de cause, l’an- cisant que la procédure d’acquisi-
ra mardi prochain après la sai- chances de passage au secon- de l’Éducation nationale, les nonce des résultats aura lieu le tion de cette machine dont le prix
sie des données, l’achemine- daire pour les moins brillants. candidats ayant obtenu une 28 juin prochain. En attendant, s’élève à 70 millions de dinars est
ment des copies vers les 10 Les modalités d’admission moyenne égale ou supérieure à bonnes vacances aux futurs finalisée. « Nous comptons récep-
centres de regroupement. Elle au lycée établies par la tutelle 10/20 à l’épreuve du BEM pas- lycéens et bonne chance pour tionner ce banaliseur avant la fin
sera prise en charge par 30 000 depuis le retour du BEM en sent d’office au cycle secon- nos 496.665 candidats au BAC de l’année en cours », a-t-il précisé
correcteurs mobilisés au remplacement du BEF en 2005 daire. qui entameront les épreuves de pour signifier que la délocalisation
niveau des 59 centres de cor- de ces incinérateurs vers Oued
restent toujours en vigueur. Les portes du lycée seront cet important examen samedi Falli est «provisoire». La décision
rection. Il faut dire que nos C'est-à-dire qu’une moyenne également ouvertes aux postu- prochain !
candidats ont été durant toute d’implanter ces deux incinérateurs
de 10 sur 20 est toujours exi- lants qui auront obtenu une Sarah S. au niveau de ce site a été prise sur
l’année scolaire doublement
instruction du wali de Tizi-Ouzou
PRISE EN CHARGE DES TRAVAILLEURS D’ALGÉRIE POSTE après sollicitation de la direction
générale du CHU, a tenu à rappeler
Le Conseil d’administration le conférencier. Ce dernier a par
ailleurs annoncé au cours du point
se réunit aujourd’hui de presse l’acquisition par le CHU
d’une IRM pour un montant de
11.2 milliards de centimes, au bon-

L e Conseil d’adminis- portent notamment sur la signature d’accords collec- connus les résultats des négo- heur de la population des wilayas
tration d’Algérie Poste révision de la grille des tifs. Ces derniers se rappor- ciations à l’issue de la couvertes en soins par l’établisse-
se réunira aujourd’hui salaires, le taux à définir pour tent au dispositif de l’avance- réunion du Conseil d’admi- ment. L‘imagerie à résonance
pour examiner les proposi- leur augmentation et la date ment horizontal, celui de la nistration. Ce dernier a le magnétique (IRM) est une tech-
tions émanant des négocia- d’effet. Le deuxième point promotion, à la révision de la pouvoir de satisfaire les nique d’imagerie médicale permet-
tions engagées entre la direc- concerne le réajustement des nomenclature des postes de revendications des tra- tant d’obtenir des vue en 2D ou 3D
tion générale de l’entreprise indemnités liées aux condi- travail, et enfin à l’avance- vailleurs qui, faut-il le rappe- de l’intérieur du corps d’une façon
et le partenaire social repré- tions de travail, la création de ment de deux classes pour les ler, ont enclenché un mouve- invasive avec résolution relative-
la prime de risque, le relève- agents ayant atteint l’âge de ment de protestation qui a ment élevée, selon une fiche tech-
senté par les membres du nique présentée par le directeur du
secrétariat national de la ment du taux de l’IEP ainsi 55 ans. duré plus d’une semaine. Un CHU qui a indiqué que cet équipe-
Fédération des travailleurs de que le repositionnement des Le communiqué d’Algérie mouvement qui a surtout ment qui sera réceptionné au plus
la Poste et des Technologies personnels dans les fonctions Poste met ainsi fin aux infor- pénalisé les clients d’Algérie tard demain sera opérationnel dés
de l’information et de la com- réellement exercées. Dans mations colportées çà et là Poste. Alors faut-il espérer le son installation au niveau d’un
munication, souligne un com- son communiqué, Algérie faisant état d’une augmenta- dénouement de cette bloc réalisé spécialement pour un
muniqué parvenu, hier, à Poste rappelle que certaines tion de 30 % avec effet rétro- crise ? montant de 7.8 millions de dinars.
notre rédaction. Selon ce revendications ont déjà été actif à partir de 2008. C’est R. N. Bel.Adrar
document, les propositions prises en charge à travers la donc aujourd’hui que seront

Mercredi 8 Juin 2011


6
Nation EL MOUDJAHID

ASSOCIATION DES CONDAMNÉS CONSEIL FRANÇAIS DU CULTE MUSULMAN


À MORT DE BORDJ BOU-ARRÉRIDJ

A la rencontre Les Algériens


des jeunes non représentés
Les Algériens, majoritaires parmi la population musulmane en France, ne seront

L’ Association nationale des anciens


condamnés à mort, présidée par le séna-
teur Mustapha Boudina, poursuit son par-
cours dans plusieurs wilayas.
A Bordj Bou-Arréridj qui est la 22e wilaya visi-
pas représentés au CFCM dont le renouvellement contesté s’est déroulé dimanche.

tée, ces moudjahidine ont rencontré les étudiants de


l’institut spécialisé en formation professionnelle.
Rencontre entre deux générations qui se rejoi-
gnent dans l'amour de l'Algérie même si les condi-
tions de vie ne sont pas les mêmes, le combat aussi.
Justement le président de l'Association a précisé
que l'objectif de la tournée n'est pas politique ou
électoral. Il est d'ordre historique, à savoir perpé-
tuer la mémoire des chouhada guillotinés. On n'a
pas le droit de taire leur message pour les jeunes.
M. Boudina a noté à l'adresse de ces derniers
que leurs aînés n'ont pas vécu leur jeunesse, ils l'ont
sacrifiée pour l'Algérie.
Premier devoir de mémoire, celui de raconter les
ravages du colonialisme à travers le rappel des
résistances du peuple algérien et de la répression
sanglante qui leur a été opposée.
22 résistances, qui ont touché toutes les régions
du pays, ont été déclenchées, déclare-t-il. Le peuple
algérien n'a pas reçu les colonisateurs avec des
fleurs, a-t-il ajouté.
Même quand la lutte politique avec le mouve-
ment national a remplacé le combat armé cette
répression n'a pas baissé, comme le prouvent les
massacres du 8-Mai 1945, a précisé l'orateur. la puissante et très active Union des gestion de cette institution ». En effet,
Cette répression, ajoutée aux mauvaises condi-
tions de vie des Algériens qui étaient tous des kha-
mas, pour les hommes, et des bonniches qu'on
appelaient “fatmas”, pour les femmes, a fait réagir
L e Rassemblement des musulmans
de France (RMF), présidé par le
Marocain Mohamed Moussaoui,
président sortant, a remporté sans sur-
prise les élections du Conseil français
organisations islamiques de France
(UOIF) pour refuser de cautionner une
élection qu’ils estimaient non représen-
tative. Les deux fédérations voulaient
une seule équipe a eu le terrain électoral
à elle seule. Et comme dit le Cid de
Corneille : « A vaincre sans péril, on
triomphe sans gloire"». Le Conseil fran-
le peuple qui n'a jamais perdu son désir de liberté, du culte musulman (CFCM). Il bénéfi- en finir avec le nombre d'électeurs en çais du culte musulman avait été pensé
témoigne le président de l'Association des condam- ciera de 30 des 41 sièges à pourvoir. Le fonction du mètre carré des lieux de en 1998 par le ministre Jean-Pierre
nés qui a donné l'exemple de ses camarades qui ont président, qui va succéder à lui-même, prière, pour revenir à une comptabilité Chevènement dans le gouvernement
abandonné les bancs des écoles et des instituts pour n’aura pas pour autant la légitimité ni plus proche de la réalité des musulmans socialiste de Lionel Jospin. En 2002,
combattre le colonialisme. même la possibilité de s’exprimer au vivant en France. Le ministère français lorsque la droite est revenue au pouvoir,
nom de l’ensemble des musulmans. En de l’Intérieur chargé des cultes n’a pas Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur,
Là aussi, la réaction des Français ne s'est pas fait effet, le vote pour le renouvellement du voulu surseoir. Lundi, au lendemain du avait activé sa constitution, dès 2003.
attendre. Avec force détails, qui n'ont pas manqué Conseil français du culte musulman a vote, le recteur Dalil Boubakeur fusti- Le premier président avait été Dalil
de faire pleurer plusieurs étudiantes, l'orateur a connu un fort taux d’abstention. Et pour geait un scrutin qui n’est en rien « Boubakeur. En 2008, ce dernier n’avait
raconté le sort réservé aux prisonniers algériens, en cause. Les deux plus grosses fédéra- représentatif de la totalité des musul- pas participé au scrutin, rejoint en 2011
insistant sur la force de caractère de ces derniers. tions d’associations cultuelles musul- mans de France et des mosquées ». Le par l’UOIF dans le refus de cautionner
M. Boudina a transporté l'assistance dans une manes avaient appelé au boycott. La recteur qui avait organisé un rassemble- une institution qui a prouvé les limites
période où le seul fait d'être Algérien était condam- Fédération nationale de la Grande ment jeudi dernier à Lille, a ainsi dénié de sa représentativité. Autre suite de ce
nable. Il l'a emmenée des locaux des commissa- Mosquée de Paris (FNGMP), qui ras- au CFCM d’ « être un organe de repré- scrutin tronqué, le président de l’UOIF,
riats, où la torture la plus abjecte était pratiquée, au semble largement les Algériens, compo- sentation du culte musulman en France, le Marocain Fouad Alaoui, démission-
sante majeure des musulmans de l’Islam ne reconnaissant aucune hiérar- ne. Ahmed Jabalah lui succède.
couloir de la mort, qui précédait l'exécution, en pas- France, proche de l’Algérie et présidée chie ». Enfin, il a regretté que le «travail Correspondance Nassim Ameur
sant par les tribunaux où la justice était absente. par Dalil Boubakeur, avait ainsi rejoint collégial n’a jamais été la forme de

Grands moments d’émotion


ALGÉRIE-CHILI OCI
La détermination des condamnés faisait peur Le Président séné-
aux bourreaux à l'image d'un Zabana, dont la
guillotine a refusé de couper la tête, ou d'un Khelifi
Développer la coopération galais propose la
qui a été exécuté à l'âge de 19 ans, malgré les
appels de plusieurs personnalités du monde de
l'époque, dont des chefs d'Etat témoigne M.
dans tous les domaines tenue à Djeddah du
prochain sommet
économiques en Algérie ainsi que du
Boudina.
Le premier a, dans une lettre adressée à sa mère,
déclaré qu'il ne faisait que son devoir. Le second
dans une déclaration à des co-détenus a clamé qu'il
L' Algérie et le Chili ont
convenu lundi à Santiago
de renforcer leur coopéra-
tion, en développant les contacts et
les rencontres dans les domaines
plan d'investissement quinquennal a
été faite à la partie chilienne.
A ce sujet, le Chili qui a une très
grande expérience dans les domaines
Le Président sénégalais, M.
Abdoulaye Wade, Président en exer-
cice de l’Organisation de la confé-
est mort pour l'Algérie. Il a demandé à la jeunesse rence islamique (OCI), a proposé
algérienne de ne pas oublier les crimes du colonia- politique, économique, culturel et agricole, minier et de la pêche a lundi à Dakar, de tenir le prochain
lisme et de faire de l'Algérie une grande nation commercial, a-t-on appris hier de exprimé sa disposition à assurer une sommet de cette organisation en
source diplomatique. "plus grande présence en Algérie". Arabie Saoudite et non en Egypte
invincible. comme initialement prévu.
Cette décision a été prise lors de Les deux parties se sont félicitées
Et le président de l'Association des anciens en outre de la prochaine entrée en Le Président Wade a justifié sa
condamnés à mort de reprendre cet appel pour consultations politiques tenues dans
la capitale chilienne entre le directeur vigueur de l'accord en matière de proposition par ôla situation qui pré-
demander à l'assistance qui représente cette jeunes- général Amériques pour la partie sécurité sociale au profit des tra- vaut en Egypteô du fait des derniers
se de poursuivre la révolution de ses aînés, mais algérienne, M. Sabri Boukadoum, et vailleurs chiliens qui ont cotisé en événements politiques vécus par ce
avec une autre arme qui est la science. “Nous tra- Algérie. pays. Au vu de la situation, l’Egypte
le directeur général des relations bila- n’est pas en mesure de recevoir une
versons une période difficile où il n'y a pas de place térales pour la partie chilienne, M. Il s'agit dans leur totalité de fonc-
pour les faibles. Faites en sorte que le pays reste conférence aussi importanteô, a
Rodrigo Gaete. tionnaires chiliens qui se sont exilés indiqué le chef de l'Etat sénégalais,
debout. Vous aurez réalisé le rêve des chouhada” a- "De nouveaux instruments juri- en Algérie durant des années 70 et qui s'exprimait à l'ouverture des tra-
t-il conclu. diques d'encadrement de cette coopé- qui ont été recrutés par les adminis- vaux de la conférence mondiale des
La réunion n'a pas servi seulement à associer les ration vont être finalisés" dans cette trations algériennes au titre de leurs Oulémas de l'Islam. Quand un pays
deux générations. Beaucoup d'anciens condamnés à perspective, a-t-on précisé de même expérience et qualifications. est en insurrection, il n’est pas
mort de plusieurs wilayas voisines se sont rencon- source. Ces consultations ont été aussi décent d’aller y organiser une confé-
trés à l'occasion. Un rappel de souvenirs et surtout La rencontre a été l'occasion de l'occasion pour les deux parties de rence. C’est pourquoi, je demande
de l'engagement pris un certain 1er Novembre 1954 souligner le "grand intérêt" que porte passer en revue l'ensemble des ques- pour que la prochaine réunion aura
pour que vive l'Algérie. l'Algérie au renforcement des liens tions multilatérales et la situation lieu au siège de l’OCI à Djeddahô, a-
Les jeunes ne pouvaient oublier ces moments avec l'Amérique Latine, à son proces- dans le monde arabe, en Afrique, au t-il dit à l'adresse des participants à
d'émotion ni le message qui a été véhiculé. Il est sus d'intégration économique et poli- Maghreb, en Libye et au Sahara occi- cette conférence. Il a, en outre, ajou-
tique, notamment à travers dental, à propos duquel l'appui aux té que l’Egypte peut prétendre à l’or-
celui de leurs pères et grands-pères. Il est le legs le ganisation d’un sommet de l’OCI
plus précieux. A préserver coûte que coûte. l'UNASUR. efforts de l'envoyé personnel du
secrétaire général des Nations unies, après la normalisation de sa situation
F. D. Le processus de développement sociopolitique. Je propose que le
interne dans les deux pays a été éga- M. Christopher Ross, a été "de nou- sommet se tienne au siège de l’OCI à
lement examiné. Une présentation veau fermement souligné". Djeddah, ensuite l’Egypte suivra, a
détaillée des réformes politiques et conclu le Président Wade.

Mercredi 8 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Economie 7

REDYNAMISATION DE L’INDUSTRIE TEXTILE Selon un rapport de la FAO


La situation
Du fil à retordre alimentaire
● Les réseaux « Enaditex » et « Districh » seront restructurées
dans un objectif de commercialisation. mondiale reste
instable
P
rès de 95 milliards de dinars 400 filiales, à même d’entamer
de dettes, quelque 150.000 une amorce de l’activité textile
emplois perdus, 40 entre- qui survit grâce à la commande Les prix internationaux des denrées alimentaires de
prises publiques et plus de 400 pri- publique. Il s’agira également de base devraient rester soutenus et instables d'ici à la fin de
vées du secteur du textile, cuirs et relancer les entreprises fermées l'année et début 2012, selon le dernier rapport semestriel
habillement ont baissé rideau en notamment, à l’est du pays, ce qui de la FAO "Perspectives de l'alimentation", paru hier. "Les
l’espace de vingt ans. Ce déclin qui permettra, a affirmé l’interve- prix élevés et la volatilité sont dus principalement, à la
est la conséquence des plans d’ajus- nant, de ressusciter d’autres acti- forte diminution des stocks alimentaires et la faible aug-
tement structurel imposé à l’Algérie vités disparues et de créer de mentation de la production de la plupart des cultures",
dans un contexte économique, des l’emploi. Les dettes bancaires et selon la même source.
plus difficiles, depuis l’indépendan- fiscales du secteur ont été effa- Le rapport prévoit que "les tout prochains mois seront
ce, sera aggravé par la libéralisation cées alors que les dettes parafis- critiques pour déterminer comment les principales cultures
du commerce et, par conséquent, cales liées aux engagements se comporteront cette année". "Bien que les perspectives
par la densification des flux des envers la Cnas sont en cours de soient encourageantes dans un certain nombre de pays,
importations qui représentent, discussions entre les SGP et la notamment la Russie et l'Ukraine, les conditions météoro-
aujourd’hui, quelque 2 milliards de sécurité sociale a déclaré le SG de logiques prévues — peu ou, dans certains cas, trop de
dollars annuellement, selon des la Fédération nationale du textile pluies — pourraient compromettre les rendements du maïs
affirmations récentes du secrétaire ce qui devrait permettre de mettre et du blé en Europe et en Amérique du Nord", a estimé le
général de la Fédération nationale en œuvre le plan de redressement rapport. Les prix des céréales et du sucre ont enregistré une
du textile affiliée à l’UGTA. dans de meilleures conditions. baisse sur les marchés internationaux en mai, alors que
M. Amar Takjout complètera ce Selon M. Takjout, il sera question ceux des viandes et des produits laitiers ont connu une
constat en ajoutant que, la part de « d’identifier les activités, les hausse durant la même période, a constaté la FAO, dans
marché de ces entreprises s'est recenser pour pouvoir entre- un rapport sur les perspectives alimentaires paru mardi.
considérablement rétrécie pour ne chés publics autour de ces entre- prendre les actions qui s’imposent ». "La baisse des cours des céréales et du sucre explique la
représenter aujourd'hui que "10% prises pour leur permettre de se rele- Aussi, « l’investissement, en amont, légère baisse de l'indice des prix en mai et a plus que com-
alors que le reste est assuré par les ver. D’autre part, M. Takjout, qui de l’Etat doit être suivi par un inves- pensé l'augmentation des prix de la viande et des produits
importations". Invité, hier, de la plaidera pour une jonction entre le tissement, en aval, par le privé », laitiers", a précisé le rapport. "En ce qui concerne les
rédaction de la Chaîne III de la Radio public et le privé, recommandera aux soutiendra l’intervenant qui annon- céréales, les prévisions actuelles pour 2011 indiquent une
nationale, M. Takjout a affirmé que opérateurs économiques d’agir en cera la restructuration des entreprises récolte record de 2.315 millions de tonnes, soit +3,5 % par
l’urgence dicte une dynamisation des entrepreneurs et non en administra- « Enaditex » et « Districh » mais rapport à la récolte de 2010 qui était inférieure de 1% à la
décisions prises en mars dernier pour tifs dans cette logique qui consiste à dans le sens de la commercialisation récolte de 2009", s'est-on réjoui.
accélérer le processus de restructura- relancer la production nationale. et non celui de la distribution. Une La production mondiale de blé devrait enregistrer une
tion, d’autant plus que l’Algérie s’est Dans sa lancée, le SG de la cinquantaine de magasins seront augmentation de 3,2% par rapport à la récolte réduite de
située dans « une orientation poli- Fédération nationale du textile a récupérés dans ce sens. Il soulignera, l'an dernier, reflétant principalement l'amélioration des
tique et économique nouvelle ». salué les récentes décisions de la tri- dans ce sens, la nécessité d’engager rendements dans la Russie, a-t-on précisé.
Aussi, il y a lieu d’entamer une partite en matière de soutien et d’ac- des actions de formations au profit
démarche pour la sauvegarde, dans compagnement à l’entreprise. du secteur dans un souci de mise à
une première étape, d’une cinquan- Concernant le secteur qu’il repré- jour et de compétitivité. L’idéal INFLATION
taine d’entreprises en activité dans la sente, M. Takjout parlera de nécessi- consiste, par ailleurs, à favoriser
fabrication du bois, le cuir, la confec-
tion et le textile, a indiqué l’interve-
té « d’aide à l’émergence de nou-
velles entreprises, d’autres filiales »,
l’émergence de patrons du textile, en
tant que partenaires dans les discus-
La reprise mondiale
nant. Cette action nécessite, a-t-il
suggéré, une mobilisation des mar-
de développer le créneau « transfor-
mation » qui a vu la disparition de
sions avec le syndicat.
D. Akila menacée
L'inflation qui touche les pays développés et émergents
ALGERAC pèse sur la reprise mondiale et le système financier inter-
national, estime le président de la Commission chinoise de
Des certificats d'accréditation régulation bancaire (CBRC), Liu Mingkang, dans une
publication.
à deux organismes d'inspection Pour M. Liu, l'inflation grandissante à travers le monde
est le résultat de la politique monétaire très accommodan-
te des Etats-Unis, de l'Europe et du Japon, qui a notam-

D
eux organismes nismes d'évaluation de la Noureddine Boudissa, a de demandes de pré-éva-
d'inspection, conformité. "Ce noyau affirmé que les certificats luations et d'accréditation ment inondé de liquidités le marché mondial des matières
Vinçotte internatio- d'organismes a un rôle remis à VIA et BVA, sont qu'il reçoit. premières.
nal Algérie (VIA) et déterminant dans son "le résultat d'une longue et Pour sa part, le premier "Si les bulles d'actifs et les pressions inflationnistes
Bureau Veritas Algérie appui à l'Etat, dans ses fructueuse collaboration responsable de BVA M. continuent à augmenter, cela pourrait entraîner une aug-
(BVA), ont obtenu lundi le actions d'assainissement et avec nos partenaires qui Parisot, a soutenu que la mentation des taux d'intérêt pour répondre à une stagfla-
certificat d'accréditation de régulation des activités n'ont fait que renforcer et mise en place des accrédi- tion", a déclaré Liu Mingkang.
ISO 17020, relatif aux cri- de commerce et la protec- confirmer la compétence tations ISO 17020 en La stagflation est une situation de stagnation écono-
tères généraux pour le tion, par la même occa- des évaluateurs et experts Algérie sous l'égide mique accompagnée d'une inflation élevée.
fonctionnement de diffé- sion, de la santé des d'Algerac, dont le travail a d'Algerac est "une excel- Cela "pourrait différer la reprise de l'économie réelle et
rents types d'organismes consommateurs et la sécu- été très apprécié et estimé lente opportunité pour une fois de plus remettre en question le rôle du système
procédant à l'inspection et rité des installations et à sa juste valeur". notre profession de bureau financier international", a estimé le responsable chinois.
celui de l'ISO 17021 pour infrastructures indus- Il a estimé, en outre, de contrôle". M. Liu a aussi mis en garde contre les signes d'affaiblisse-
les audits de certification. trielles", a-t-il souligné. que son organisme doit se Le directeur général de ment de la croissance de la consommation en Chine, où les
Cette accréditation, M. Benmeradi a indi- pencher sérieusement sur VIA, M. Rigault a relevé prix augmentent vite.
décernée par l'Organisme qué, dans ce contexte, que le renforcement de ses les progrès accomplis par Il a enfin ajouté que les banques chinoises devaient se
algérien d'accréditation son département ministé- capacités, aussi bien en Algerac dans le domaine montrer "très attentives" à leur exposition au marché
(ALGERAC), garantit que riel a inscrit parmi ses termes de ressources depuis sa création, esti- immobilier et face au risque de défaut de paiement de
ces deux sociétés de droit priorités la promotion et le humaines qualifiées, qu'en mant que l'accréditation de structures de financement ad hoc créées par les gouverne-
algérien sont agréées par développement de l'infra- termes de pouvoir disposer sa société contribuera à ments locaux, qui ont beaucoup emprunté après la crise
l'Etat pour exécuter des structure de la qualité. d'un siège adéquat et fonc- l'instauration d'une financière mondiale et dont une partie des dettes sont
tâches spécifiques d'éva- Il a expliqué que l'ac- tionnel eu égard au concurrence saine et loyale considérées comme difficilement recouvrables.
luation de la conformité. créditation s'intègre dans nombre assez appréciable au bénéfice des clients.
La cérémonie de remise la démarche globale du
des certificats, organisée à programme de développe- KHENCHELA
l'occasion de la célébration ment de l'infrastructure de
de la journée mondiale de la qualité que les pouvoirs Une récolte de plus de 1 million de quintaux de céréales attendue
l'Accréditation, s'est publics considèrent La production céréalière prévue à Khenchela au terme dont 248.000 quintaux livrés aux deux points de collecte
déroulée en présence du comme "une priorité abso- de la campagne moissons battage devant être lancée à la ouverts par la Coopérative des céréales et légumes secs
ministre de l'Industrie, de lue". mi-juin courant, "dépassera le seuil du million de quin- (CCLS), à Meita et Baâra, selon le directeur des services
la PME et de la Promotion Relevant le travail taux", a-t-on indiqué lundi à la direction des services agri- agricoles.
de l'investissement, M. accompli par Algerac et sa coles (DSA). Cette récolte, jugée "importante", aura été La superficie à moissonner dans le nord de la wilaya
Mohamed Benmeradi. maîtrise du processus d'ac- favorisée par l’absence de gelées et par l'excellente pluvio- s'étend sur 74.000 hectares, dont 57 % réservés à l'orge et
Le ministre a exprimé, créditation, le ministre a métrie des mois de février et de mars derniers durant les- le reste au blé, sur les plaines de Metoussa, de Baghaï et de
à l'occasion sa "satisfac- tenu à assurer cet organis- quels la wilaya a recueilli 120 mm de précipitations, a pré- R'mila.
tion" de ces réalisations, me de son soutien pour cisé la même source. La wilaya de Khenchela avait produit, La CCLS a mobilisé 15 points à travers la wilaya pour
affirmant son "optimisme" l'accompagner vers la la saison dernière, quelque 680.000 quintaux de céréales, la collecte de cette récolte, en plus de la mise à la disposi-
quant à la possibilité qui reconnaissance internatio- dont 260.000 dans les régions du nord et 420.000 quintaux tion des agriculteurs de 11 moissonneuses-batteuses, a-t-on
sera donnée aux pouvoirs nale dont la demande est au niveau des 15.000 hectares irrigués de la zone saharien- fait savoir, ajoutant que la commission de wilaya chargée
publics de pouvoir dispo- en cours de formalisation. ne du sud, a-t-on rappelé. du suivi de la campagne a lancé plusieurs actions de sensi-
ser à moyen terme d'un De son côté, le direc- Cette année, la région sud de la wilaya, où la campagne bilisation, notamment pour prévenir les incendies de
premier noyau d'orga- teur général d'Algerac, M. moissons battage a été clôturée, a produit 430.000 quintaux champs.

Mercredi 8 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Forum 9

MAITRE MILOUD BRAHIMI, MAITRE CHORFI CHERIF ET MAITRE KHABABA


AMMAR, JURISTES, INVITÉS D’EL MOUDJAHID

Mettre la loi à l’abri des aléas politiques


Par Tahar Mohamed Al Anouar désarroi chez les gens et c’est ce
qui est perçu parfois. Les respon-

L
e droit et la contribution du sables politiques doivent donner
juriste, le regard qui est porté l’exemple de la rigueur et de la
sur les changements qui continuité dans l’action.
s’opèrent dans le champ social, tout
cela a fait l’objet d’une table ronde Presse : Des décisions
qui a regroupé Maître Miloud
Brahimi, pénaliste et spécialiste du essentielles à prendre
droit international, Maître Chorfi Sur une question à propos de
Chérif, ancien bâtonnier, et avocat l’information et du statut du jour-
spécialiste du droit pénal, Maître naliste, c’est Maître Miloud
Brahimi qui rappelle que les déci-
Khababa Ammar, avocat. Pour Me sions concernant la mise en place
Miloud Brahimi, l’intervention du d’un statut, la question des
juridique, celle du juriste couvre en salaires, la formation, sont des
de telles circonstances, plusieurs décisions essentielles à prendre,
domaines, la norme juridique, les comme est essentielle l’ouverture
droits de l’homme, le domaine de la de l’audiovisuel. Il y a aussi la
justice, etc. dépénalisation du délit de presse,
sur lequel les avis divergent enco-
La construction d’un re, à travers les réponses données
Etat démocratique par les uns et les autres ; comme
Dans la conjoncture actuelle et
quoi tout est affaire d’apprécia-
tion de la nature du délit, comme
au vu du processus de changement le précise d’ailleurs Maître
qui a été initié à l’initiative du Khababa Ammar.
Président de la République, c’est

Ph. Louiza
comment parvenir à la construction
d’un Etat démocratique qui semble La loi sur le droit
être la finalité de l’effort de trans- à manifester
formation qui est demandé. Il s’agit L’éminent juriste relève que
d’édicter un certain nombre de dans le paquet de réformes propo-
règles qui pourront mettre les textes s’agissant de la dépénalisation de blèmes. Cela ne peut expliquer prévaut sur le plan international, sées dans le cadre des consulta-
et le premier d’entre eux, le texte l’acte de gestion sont aujourd’hui les situations de désordre, l’orateur en répondant aux ques- tions politiques, il n’est fait nulle
constitutionnel, à l’abri des aléas vidées de leur substance, ce qui tions allant dans ce sens, relève part mention de dispositions à
conjoncturels. n’est pas normal. La prétention à Des décisions pour que sur le plan international, pré- prendre sur le droit à manifester
une démocratie moderne, selon vaut le principe de l’égalité en et à se réunir. Dans le débat, cer-
L’Etat démocratique sous-
l’orateur, renvoie à un vieux débat.
répondre à droit de tous les Etats. Mais la tains participants, juristes de leur
entend la défense des droits fonda-
mentaux individuels et collectifs
une situation donnée réalité, relève Maître Brahimi état, se sont posés la question de
Maître Chorfi en répondant Miloud, nous renseigne, suggè- savoir ce qui a motivé les pou-
relève l’éminent juriste. Une saine réaction aux questions relève qu’effective- voirs publics pour adopter le
Pour Maître Chorfi Chérif, le des autorités re-t-il, qu’il y a des Etats qui sont
ment certaines décisions juri- plus égaux que d’autres. Ce n’est timing que l’on connaît aujour-
droit dans de telles circonstances est Dans le système algérien, on d’hui et engager des consultations
diques, voire des lois sont prises évidemment pas une situation qui
constamment sollicité. retrouve forcément de bonnes politiques. C’était l’occasion
pour répondre à une conjoncture doit nous condamner à l’immobi-
comme de mauvaises choses, mais donnée, qui cherche en quelque aussi pour se demander si le pays
Le droit est constam- l’essentiel c’est que le mécontente- lisme. La loi internationale nous dispose de capacités pour prendre
sorte à réparer l’absence d’une donne la possibilité de dire notre
ment sollicité ment populaire, les revendications vision à long terme pour la solu- en charge les problèmes posés.
sociales ont vu une saine réaction mot, être en position de riposter. Les réponses données font réfé-
C’est aussi au nom du droit que tion des problèmes. C’est comme L’orateur souligne que le
se commettent des abus de toutes du pouvoir pour engager une poli- cela qu’est perçue l’adoption de rence à la situation qui prévaut
tique de changement. La forme Traité de Rome qui a permis la dans le pays qui a besoin de chan-
sortes. C’est au nom du droit que la récente loi de finances complé- création de la Cour pénale inter-
adoptée, n’en peut être pas mentaire venue au secours des gements profonds. Elles font
l’on voit certains pays intervenir national (CPI), donne la possibili- aussi référence à la situation qui
dans les affaires intérieures des l’idéal, mais cela évite que l’on importateurs, auparavant tenus à prévaut dans notre environne-
aille vers des scénarios qui font té aux Etats d’accéder à cette ins-
Etats, mais de quel droit s’agit-il un certain nombre d’obligation titution internationale. Ce que ment immédiat, les pays arabes
alors, s’interroge l’éminent juriste. appel à la violence et qui ne vont sur lesquelles l’Etat est revenu notamment. Quant à la capacité,
pas dans l’intérêt du pays. l’on constate, c’est qu’il n’y a pas
Il s’agit en tout cas d’un droit qui dessus pour juguler des situations le pays a les moyens de faire face
n’est pas compris partout de la La démocratie a besoin de se de pénurie nées du renchérisse- aujourd’hui un seul magistrat issu
des pays arabes dans la Chambre si la politique du dialogue et de la
même façon. Est-ce que le droit construire, la justice, l’économie, ment des prix, dans l’esprit de concertation est la règle pour aller
international peut permettre à cer- l’émergence d’une classe moyen- l’orateur (sucre, huile), qui avait d’instruction de la CPI. La posi-
tion vis-à-vis de la peine de mort vers le changement et la démo-
tains Etats d’intervenir en dehors de ne, etc., pour Maître Chorfi, provoqué, chacun se rappelle, un cratie.
leurs frontières, le droit autorise-t-il répondant aux questions des par- vaste mécontentement social. et de son abrogation reste chez
cela ? ticipants, tout citoyen a droit à la Tout cela aurait pu être évité si nous posée. Cette abrogation
Il y a un problème de rapport de précisément il y a avait une vision nous aurait permis une meilleure Aucun modèle
protection et à la préservation de
force, que le droit, tel qu’il est com- ses droits fondamentaux. La à long terme. Me Brahimi Miloud intégration sur le plan internatio- n’est idéalement
pris par certains, autorise, comme question ne pose aujourd’hui de confirme cette analyse dans ses nal. parfait
on le voit aujourd’hui à travers un savoir si ces droits le sont réelle- réponses relevant qu’il y a des Maître Brahimi Miloud sou-
certain nombre d’exemple. ment, et est-ce que le cadre adé- lois qui attendent d’être appli- L’adhésion au bloc ligne que l’on peut être sceptique
S’agissant de l’Algérie, est-ce que quat existe pour leur garantie. quées, notant aussi qu’il y a universel quant à la viabilité du package
l’on peut affirmer que le droit est à absence de mécanismes pré- Pour Maître Miloud Brahimi, qui est proposé à la discussion et
la pointe en matière de respect de voyant des sanctions dans le cas si on adhère au bloc universel qui aux recommandations, mais sou-
chacun.
Nécessité d’une vision où cette application des textes ne ligne aussitôt que rien n’est de
à long terme se construit, on a plus de chances toute façon parfait, quel que soit
se fait pas. d’être entendus et faire preuve
L’orateur juge qu’il y a profu- le scénario adopté.
Un arsenal juridique sion de textes, parfois rédigés et d’efficacité dans la défense de Certains pensent que la consti-
impressionnant mais adoptés en fonction d’une Le droit pour défendre nos droits. La situation émanant tution d’une commission indé-
le justiciable du statu quo actuel ne nous per-
qu’en est-il de conjoncture précise, ce qui n’évi-
met pas d’avancer. L’orateur
pendante aurait été plus avanta-
te pas une certaine improvisation. L’orateur rappelle un principe geuse pour entamer les consulta-
l’application ? clé du droit et du recours à la jus- prend l’exemple de la Turquie
Le fait est qu’il y a un arsenal de Me Chorfi estime qu’il n’y pas en tions, mais encore une fois rien
la circonstance une vision à long tice qui est le droit pour la justice, qui, pour le prix de son insertion n’est parfait, dit-il. Concernant
dispositions législatives et juri- le droit à l’erreur, mais il y a la à l’Union européenne, a été ame-
diques, mais qu’en est-il de l’appli- terme et uniforme. La loi peut une question sur la justice, Maître
faculté pour le citoyen de faire née à des concessions et entre Brahimi rappelle le principe qui
cation sur le terrain. alors répondre à un besoin parti- appel, d’aller ensuite à la cassa-
culier ressenti sur le moment ou autres à abolir la peine de mort. est le sien, c’est que la justice est
Ceci étant, les changements tion si nécessaire. Il ne faut pas
dans beaucoup de domaines sont, pour satisfaire les intérêts d’une que ce droit devienne un droit à liée au système qui prévaut
c’est vrai, notables. catégorie sociale ou une autre. l’errement. Me Miloud Brahimi Adapter le droit aux aujourd’hui et donc s’il y a chan-
Mais beaucoup de droit peut tuer Maintenant il y a la loi et l’esprit souligne que lors des consulta- conditions de vie gement, cela doit suivre.
aussi le droit. Pour Maître de la loi, note l’orateur. C’est tions politiques où il a été convié Pour Maître Chorfi Chérif, il La cellule d’écoute proposée
Khababa, si la production du droit souvent l’esprit de la loi qui pré- à faire des propositions, il a est nécessaire d’adapter le droit par l’orateur aux responsables
est de la compétence du juriste, domine. Concernant la protection demandé à ce que l’on réfléchisse aux conditions de vie. Les politiques va vers le rapproche-
c’est à l’Etat d’en assurer la diffu- des droits fondamentaux. Il est à la mise en place d’une cellule réformes nécessitent en parallèle ment du justiciable de la justice.
sion après l’adoption par les assem- incontestable que la loi a contri- d’écoute qui permet de remettre une réforme des mentalités, dit-il. Maître Chorfi, confirme que le
blées élues. C’est cela, note l’ora- bué à leur renforcement. Les pro- en cause une décision née d’une C’est le mérite des pouvoirs processus engagé est positif pour
grès sont incontestables de ce erreur. publics de s’engager dans cette aller vers le changement, mais
teur, qui caractérise l’Etat démocra-
tique. S’agissant de l’application point de vue là, note l’orateur, et voie, mais il est nécessaire que souligne que nous devons rester
des textes, Maître Miloud Brahimi, la loi est là, mais dans c’est l’ap- Des Etats plus égaux l’on aille vers un dialogue de vigilant à travers ce qui s’entre-
rappelle comment les déclarations plication de cette loi que se que d’autres fond. L’absence de continuité prend.
du Président de la République posent véritablement les pro- Concernant la situation qui dans l’action, c’est ce qui créé le T. M. A.

Mercredi 8 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Monde 11

SAHARA OCCIDENTAL LIBYE

Un ancien diplomate relève Première


visite d'un
le “double jeu” de Rabat le royaume chérifien, le Maroc Congrès, surtout en prévision de ne, qui lui sert de relais avec les
émissaire
russe à
U n ancien diplomate algé-
rien a relevé le "double jeu
souterrain" auquel se livre
le Maroc, depuis plusieurs
serait "le seul rempart crédible
contre le terrorisme et l'immigra-
tion clandestine à destination de
l'Europe", alors que le Front
certaines échéances comme la
réunion du conseil de sécurité sur
le Sahara occidental ou les négo-
ciations Front Polisario-
lobby juifs dans le monde", selon
cette analyse.
Depuis 2007, Rabat a "consi-
Benghazi
Un émissaire de Moscou est
années, pour nuire à l'Algérie. dérablement intensifié son travail arrivé hier, à Benghazi où il
"Ce n'est pas le recours au lob- Polisario favoriserait "l'implanta- Maroc".(En 2007, rappelle-t-il, de lobbying". Ainsi, sur la base
tion d'Al-Qaida au Maghreb". 168 membres du Congrès ont s'est posé, lors de la première
bying qu'on peut reprocher au des informations rendues visite d'un représentant russe
Maroc, mais le double jeu souter- L'autre préoccupation du gou- signé une lettre adressée à la publiques en 2010, le Maroc
rain auquel il se livre, depuis plu- vernement marocain à travers le Maison Blanche pour lui deman- dans le fief des rebelles
vient largement en tête des pays libyens dans l'Est, en média-
sieurs années, pour nuire à recours au lobbying consiste à der d'appuyer le plan d'autonomie
"décrire le Maroc comme un pays présenté par le Maroc à l'ONU, arabes ayant des contacts pris en teur entre les deux camps, les
l'Algérie, tout en multipliant en leur faveur par des lobbyistes,
surface les appels à l'ouverture stable aux plans politique, écono- soutenant qu'il s'agit de la "solu- Chinois s'impliquant à leur
mique et social, grâce à sa majes- tion miracle" au problème du "avec 653 contacts, suivi des tour pour trouver une issue au
des frontières", a relevé l'ancien
ambassadeur, Hocine Meghlaoui, té qui répond aux désirs de son Sahara occidental, qu'il faudrait Emirats arabes unis (407) et conflit.
dans une analyse publiée mardi peuple", alors que l'Algérie est régler, selon la propagande l'Egypte (366)". Dans le même temps, au
par le quotidien l'Expression. présentée, "bien sûr" comme marocaine, pour "empêcher Al- Toujours en 2007, le Maroc a moins huit puissantes explo-
Il a estimé que "cette duplicité "l'antithèse, l'exemple repous- Qaida de s'installer au Maghreb". eu recours à 7 cabinets de lob- sions ont secoué à la mi-jour-
est inacceptable et ne peut que soir", poursuit-il. L'architecte de ce travail fut le bying et à d'anciens membres du née le centre de Tripoli. A son
polluer le climat dans la région". Selon l'analyste, cette propa- cabinet Tew Cardenas de Miami, Congrès à titre individuel. "Il arrivée à Benghazi, "capitale"
En tête des préoccupations du gande vise à mobiliser l'opinion recruté pour l'occasion. Il est diri- poursuit ses efforts en faisant feu des insurgés dans l'Est du
Maroc, vient ce que ce pays publique et, au-delà, les autorités gé par des exilés cubains, "parmi de tout bois, et on a vu récem- pays, un envoyé spécial du
appelle la "marocanité du Sahara américaines "sur la base d'idées lesquels le Maroc recrute, depuis ment comment il a profité de la Kremlin, Mikhaïl Marguelov,
occidental", explique l'ancien simples", précisant qu'il s'agit là des années, le noyau dur de ses crise libyenne pour impliquer a affirmé la volonté de
diplomate pour qui cette d'un travail de lobbyistes "qui lobbyistes". l'Algérie", relate l'ancien ambas- Moscou de jouer un rôle d'in-
démarche passe par "l'implica- savent qu'ils s'adressent à une Le Maroc peut également sadeur. termédiaire pour faciliter le
tion, sans scrupules, de l'Algérie, clientèle accordant peu d'intérêt compter sur le Maroccan Cependant, le démenti appor- dialogue entre le régime du
à laquelle Rabat impute tous ses au dossier du Sahara occidental et American Trade and Investment té par le général Carter F. Ham de colonel Kadhafi et les rebelles.
malheurs, alors qu'il en est le seul qui a très peu de temps à lui center qui a été créé pour pro- l'Africom, lors de sa récente visi- "Nous sommes venus à
architecte depuis que les consacrer". mouvoir le secteur privé maro- Benghazi pour faciliter le dia-
Le diplomate algérien cite, à cain après la signature de l'accord te à Alger, "a ruiné les plans du
Sahraouis se sont réfugiés dans la logue entre les deux camps.
région de Tindouf". ce propos, le "Maroccan de libre échange entre le Maroc et Maroc et de ses lobbyistes aux
Etats-Unis à travers lesquels il La Russie est dans une posi-
"Tout passe dans la propagan- American center for policy" les Etats-Unis en 2006, qui est tion unique, car elle a toujours
de marocaine (...) l'Algérie, Cuba comme "relais de la propagande lui-même "le fruit du lobbying", distille, depuis des années, sa
une ambassade à Tripoli et
et la Libye qui cherchent à désta- marocaine aux Etats-Unis, princi- affirme Hocine Meghlaoui. "Il propagande nocive contre elle vient rencontrer la rébel-
biliser le Maroc, un allié des palement en direction du Congrès peut compter aussi sur des indivi- l'Algérie, à coups de millions de lion aujourd'hui", a indiqué M.
Etats-Unis et à créer un Etat com- et des médias". "Il aide aussi au dus recrutés grâce aux largesses dollars et de compromissions Marguelov. L'émissaire russe a
muniste au Sahara occidental". recrutement des lobbyistes pour dont ils bénéficient (...) et sur la honteuses", conclut l'analyste. précisé qu'il serait mercredi au
Selon la thèse développée par faire bouger les membres du diaspora juive, d'origine marocai- Caire et qu'il était "ultérieure-
ment disposé à se rendre à
EGYPTE CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA PALESTINE Tripoli", sans préciser dans
quels délais.
120 pays Washington tourne le dos à Paris M. Marguelov, qui est le
représentant du Kremlin pour
l'Afrique, doit rencontrer à
sommés un projet de conférence de paix Il faisait référence à l'intention

au gel E n prévision de la grande


offensive diplomatique
palestinienne devant l’as-
semblée des nations unis, pour
israélo-palestinienne sur la base
des paramètres énoncés en mai
par le président américain Barack
Obama : la création de deux Etats
des Palestiniens de demander
l'adhésion de leur Etat à l'ONU
sur les lignes de 1967
(Cisjordanie, Jérusalem-Est et
Benghazi Moustapha
Abdeljalil, le président du
Conseil national de transition
(CNT) — direction politique
des avoirs l’instauration d’un état palesti-
nien souverain, une nouvelle pro- sur la base des lignes de juin
1967, modifiées par des échanges
Gaza). Il a en outre exprimé des
doutes sur la stratégie "de fuite
de la rébellion —, le numéro
deux de la rébellion,
position de paix allant dans le Mahmoud Jibril, et le ministre
L'Egypte a appelé les autorités sens du scénario proposé par agréés par les deux parties. Ce en avant sécuritaire" d'Israël.
de la Défense, Omar El-Hariri.
judiciaires de près de 120 pays à Obama sur la base des lignes de projet de réunion, que Paris aime- "Je ne suis pas sûr qu'il y ait
Le président russe Dmitri
geler les avoirs de 150 anciens 1967,vient de se heurter a un rait organiser avant la fin juillet, un avenir à long terme pour Israël
n'a jusqu'à présent vraiment sus- dans cette espèce de fuite en Medvedev a appelé le colonel
responsables égyptiens, de leurs wait-and see de Washington .
cité l'adhésion que du président avant sécuritaire. C'est peut-être Mouammar Kadhafi à quitter
proches et de certains hommes Le chef de la diplomatie amé-
palestinien Mahmoud Abbas, et très bon à très court terme pour le pouvoir, tout en critiquant
d'affaires. ricaine Hillary Clinton vient de
encore, puisque le Hamas avec les prochaines élections israé- les opérations armées de
Plusieurs anciens responsables réduire l'espoir français d'une
lequel M. Abbas s'est réconcilié liennes mais je ne suis pas sûr l'Otan en Libye, jugeant que
égyptiens et à leur tête le prési- conférence sur le Proche-Orient.
juge "absurde" l'idée de négocier que ce soit bon pour l'avenir de ce l'Alliance atlantique outrepas-
dent déchu Hosni Moubarak et Le promoteur Français de cette
sa famille, l'ex-premier ministre conférence international sur le avec Israël. Côté israélien, le pays", a-t-il souligné. Mais sait le mandat de l'ONU.
Ahmed Nadhif et sa femme, proche orient Alain Juppé, en Premier ministre Benjamin Hillary Clinton a insisté sur les La Chine a également fait son
ainsi que l'ex-ministre de visite dans la capitale américaine Netanyahu a fait savoir, sans plus obstacles à l'initiative de Paris. entrée sur la scène diploma-
l'Intérieur Habib Al Adli et sa après une tournée dans la région, de détails, qu'il "soupesait" l'offre Pour la secrétaire d'Etat, il faut tique libyenne et a entamé des
famille, figurent sur la liste offi- a fait mine de se contenter de cet française. d'abord "un retour aux négocia- contacts pour tenter de trouver
cielle des personnalités visées, a accueil réservé, préférant relever M. Juppé a souligné que faute tions, qui demandera beaucoup une issue après plus de trois
affirmé le quotidien gouverne- la convergence entre Paris et d'avancée avant l'Assemblée de persuasion et de travail prépa- mois de crise. Une coalition
mental "Al Ahram", précisant Washington sur le fait que "le générale des Nations unies en ratoire, de manière à organiser internationale, avec à sa tête
que 27 pays européens ont statu quo ne peut plus durer" septembre à New York, le proces- une rencontre productive entre les Etats-Unis, la France et la
répondu favorablement à l'appel entre Israéliens et Palestiniens. sus de paix se trouverait dans une Israéliens et Palestiniens". Grande-Bretagne, intervient
et gelé les avoirs de 19 personna- La France a dévoilé le 2 juin situation encore plus désespérée. Mohamed B. depuis le 19 mars en Libye,
lités accusées de détournement sous mandat de l'ONU, pour
de fonds publics égyptiens. YÉMEN protéger la population civile
La Suisse, le Canada et la de la répression sanglante
Tunisie ont également gelé les
avoirs de certains de ces accusés.
Selon le quotidien qui a obtenu
Appel à une transition immédiate menée par le régime de
Mouammar Kadhafi contre un
soulèvement qui a débuté à la
Saleh a évoqué la signature", sans franchir le pas. mi-février.
la liste des anciens responsables
et hommes d'affaires, les Etats
Unis n'ont jusqu'à présent gelé
aucun compte d' aucun respon-
L a Maison Blanche a affirmé lundi, qu'une
"transition immédiate" du pouvoir au Yémen
était "dans le meilleur intérêt" des habitants
de ce pays, après le départ du président contesté Ali
Proposé par le Conseil de coopération du Golfe
(CCG), il prévoyait le départ du pouvoir du diri-
geant, cible d'une contestation populaire sans précé-
dent, en échange de l'immunité.
La Russie tout comme la
Chine s'étaient abstenues lors
du vote à l'ONU de la résolu-
tion 1973 autorisant des
sable égyptien. Abdallah Saleh pour des soins en Arabie saoudite.
Le recouvrement des fonds pren- "Nous voulons une transition (du pouvoir) pacifique De son côté, le porte-parole du département frappes internationales en
dra du temps en raison des res- et ordonnée", a déclaré le porte-parole du président d'Etat, Mark Toner, a estimé lundi que la Libye.
trictions imposées par les pays Barack Obama, Jay Carney, lors d'un point de pres- Constitution yéménite est "solide" et que "toute Le chef de la diplomatie
étrangers qui soumettent les se, assurant qu'une "transition immédiate est dans le future progression vers une transition devrait res- libyenne, Abdelati al-Obeïdi,
demandes égyptiennes aux juri- meilleur intérêt des gens" au Yémen. M. Saleh, au pecter ce document". M. Toner a aussi remarqué se trouvait hier en Chine pour
dictions compétentes. pouvoir depuis 33 ans, a été blessé vendredi dans un qu'"il n'est pas établi si le président Saleh a l'inten- tenter de trouver une solution
Il a ajouté que l'Egypte qui est bombardement du palais présidentiel et hospitalisé tion de revenir. Nous ne pouvons pas nous lancer politique à la crise en Libye, a
liée à plusieurs pays par des le lendemain dans un hôpital militaire à Ryad où il dans des spéculations sur ses intentions". annoncé le gouvernement
conventions de lutte contre la a été opéré "avec succès" dimanche, selon un res- Le régime yéménite a douché lundi les espoirs alors que des diplomates chi-
corruption fait face à des diffi- ponsable saoudien. de l'opposition d'une transition rapide du pouvoir en nois sont arrivés à Benghazi
cultés en ce qui concerne l'extra- M. Carney a répété que les Etats-Unis soute- annonçant qu'Ali Abdallah Saleh reviendrait à pour y rencontrer la direction
dition des personnes en fuite. naient "l'accord (de transition) dont le président Sanaa "dans les prochains jours". politique de la rébellion.

Mercredi 8 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Société 15

TOURISME Cour d’Alger


15 ans de prison
Les maisons d’hôtes, pour meurtre
une formule à encourager Le tribunal criminel
d’Alger a condamné un
gardien du marché de
vous assure que je ne
comptais pas mettre fin à
ses jours. C’était mon
touristes nationaux et étrangers, Belouizdad à 15 ans de ami et je ne pouvais lui
afin de remédier au déficit en prison pour meurtre avec faire ça», se défend-il
structures hôtelières, voire l’éla- préméditation. avec force, niant au pas-
boration d’un inventaire des Les faits remontent à sage avoir fui à Oran,
maisons à restaurer pour servir septembre 2009 lorsque juste après le meurtre.
de lieu de détente et de Moufid et Abdelkader, Prenant la parole, la
vacances. En fait, si, au sud, ce qui sont amis de longue représentante du ministè-
type de tourisme n’est pas date en arrivent aux re public ne va pas par
étranger aux familles de bon mains après que le pre- trente-six chemins pour
nombre de wilayas du sud en mier cité ait soupçonné la accabler l’accusé et note-
particulier à Ghardaïa et victime de lui avoir volé ra à ce propos que les
Tamanrasset, ce n’est pas le cas son téléphone cellulaire. intentions du mis en
au nord, à l’Est et à l’Ouest, S’ensuivit alors une vio- cause ne souffrent aucun
pourtant des localités, à l’état lente dispute entre les doute. Le procureur
encore brut, méritent d’être deux hommes pour abou- général qui ne manquera
découvertes et boostées, pour tir malheureusement sur pas de relever la gravité
jouer un rôle prépondérant dans l’irréparable. Se saisis- des faits soutient en outre
la promotion de la destination sant d’un gros couteau, que les preuves de la cul-
Algérie. Cette option, à vrai Moufid n’hésite en effet pabilité de Moufid sont
dire, est appelé désormais pour pas d’assener de violents incontestables et se réfè-
contribuer à la mise sur rail le coups qui ont eu raison re à ce sujet aux déclara-
tourisme national, délaissé par le de son ami avant de tions des témoins.
demandeur, d’où l’élaboration prendre la fuite vers Bab De son côté, l’avocat

L’
été est là et la sempiternelle du lion de l’activité touristique. Il faut d’un avant projet de texte de loi par la El Oued, où il aurait de la défense, qui plaide
question relative au choix du dire que les autres segments, à l’instar tutelle pour réglementer le segment passé la nuit chez ses non coupable, réclame la
lieu indiqué pour passer les du tourisme écologique, le tourisme de relatif aux maisons d’hôtes qui restent amis en prenant le soin requalification des faits
vacances revient chaque année hanter gîte, le tourisme de montagne ou enco- un support incontestable pour de laisser l’arme blanche en coups et blessures
les esprits, notamment avec les nou- re le tourisme de plein air (camping) répandre le patrimoine culturel, en à son cousin. volontaires ayant provo-
velles donnes, au plan politique, que reste les parents pauvres de l’industrie termes de gastronomie, d’artisanat et
touristique, chez-nous. Aujourd’hui, Appelés à la barre pour qué la mort sans l’inten-
connaitront certains pays voisins, de valeurs ancestrales, dans sa diver- apporter leurs témoi- tion de la donner et esti-
jusque-là connus pour être la plaque la relance de l’activité touristique ren- sité. La mouture de ce document est
voie au développement de ces pro- gnages, de nombreuses me du coup que la mort
tournante et lieu de prédilection des actuellement, en cours de préparation, personnes confirment les était accidentelle, même
touristes Algériens, tournés en l’ab- duits pour se détacher des options avant d’être présentée, pour adoption,
classiques qui caractérise le tourisme faits et soutiennent que si la défense reconnaît
sence de structures d’accueil qui au gouvernement. l’accusé était déterminé à que l’accusé ne devait
répondent à ses exigences, la médio- national. Il faut dire qu’actuellement Aujourd’hui, le renforcement de
de nouvelles initiatives sont relevées agresser la victime, tout pas agir de la sorte avant
crité des prestations ainsi que le prix l’arsenal juridique du secteur du tou- au contraire de Moufid de souhaiter à la fin les
de revient des séjours, se rabattent sur pour booster certainscréneaux notam- risme, à travers l’encouragement de qui balaye, devant la circonstances atté-
d’autres destinations, devenues, ment le tourisme de montagne, avec «petits investissements», se veut un cour, toutes ces velléités nuantes.
durant les dernières années, marchés la naissance d’associations qui instrument pour remédier à l’épineux criminelles. «Je S. A. M.
potentiels pour le touriste Algérien. En œuvrent dans ce sens, à travers la sen- problème de déficit en lits qui freine, l’ai certes frappé, mais je
effet, le rush sur certains produits tou- sibilisation des familles au niveau des on ne peut mieux, la mise en route du
ristiques s’accroît durant la saison villages pour l’ouverture de maisons secteur du tourisme.
estivale où le balnéaire se taille la part et de pièces d’hôtes pour accueillir les Samia D.
MASCARA
10 ans de prison
ENFANTS ABANDONNÉS
ferme pour avoir
La kafala en attendant une famille poignardé son ami
C
haque année, des acceptent de La cour de Mascara premiers soins avant
milliers de nais- reprendre et de s’oc- siégeant en session crimi- qu’il ne soit transféré
sances hors mariage cuper de leurs enfants nelle a jugé durant le pro- vers le CHU d’Oran où il
sont enregistrées dans notre nés hors mariage, cès de dimanche, une subira deux opérations
pays. Selon des chiffres reste très minime. En affaire de tentative d’ho- chirurgicales.
non officiels par manque de revanche les micide volontaire avec Au bout d’une semai-
statistiques, ils seraient demandes d’adoption préméditation, le mis en ne d’errance, l’accusé
près de 3.000 enfants à d’enfants orphelins ou cause, un jeune âgé de 21 s’est livré à la police
venir au monde de parents abandonnés à travers ans devait répondre des judiciaire qui le mit aus-
inconnus, abandonnés dès la kafala sont de plus actes qui lui sont repro- sitôt en détention préven-
leur naissance dans les en plus nombreuses. chés, la victime n'est tive sur ordre du magis-
hôpitaux ou laissés en bas En effet ce désir de autre que son ami âgé de trat instructeur sous l’in-
des immeubles ou encore a prendre en charge un 22 ans. culpation de tentative
l’entrée des pouponnières enfant abandonné La genèse de cette d’homicide volontaire.
ou des mosquées. Pour dif- exprimé par des affaire remonte au 12 Lors de l’audience,
férentes raisons et principa- couples algériens éta- janvier de l’année en l’accusé reconnaît les
lement parce qu’elles ne blis en Algérie ou à cours quand l’accusé se accusations portées
peuvent garder leurs l’étranger se fait de dirige, de son domicile contre lui en avouant
enfants, les mères céliba- plus en plus ressentir. familial situé à la zone qu’il a commis cet acte
taires coupent les racines Ce qui jadis était qua- huit armé d’un grand par vengeance. Il faut
familiales de leur bébé, les abandon- mise en place de nouvelles disposi- lifié de tabou s’est transformé en un couteau vers le quartier dire que le mis en cause
nent pour rester anonymes et éviter la tions d’aide et de soutien aux mères profond sentiment de solidarité socia- de Bab Ali où réside la avait déjà agressé le plai-
détresse et le marasme social. Elles ne célibataires les encourageant à le. Cependant, pour les couples qui victime. gnant et que ce dernier
laissent ni trace, ni adresse, ni nom, reprendre leurs enfants. Ces disposi- demandent la kafala, le parcours pour Faisant le guet il voit n’avait pas déposé plain-
préférant s’éclipser pour ne pas tions se résument en l’octroi d’une pouvoir jouir un jour d’un sentiment son ami sortir de son te, une réconciliation
affronter le regard accusateur d’une prime à toute femme qui accepte de paternel ou maternel tant recherché domicile, il se précipite entre les deux familles a
société intransigeante. Dans ce genre reprendre son enfant placé dans des est semé d’embûches et les formalités vers lui et lui plante le eu lieu, mais l’accusé
de situation, ces enfants vont être pla- centres d’assistance, assortie à terme, particulièrement fastidieuseseuses, ce couteau à la jambe lui tenant toujours rancune a
cés dans des centres pour enfants pour celles qui en ont les compé- qui ne facilite nullement le placement occasionnant une plaie de son ami, la victime a rela-
abandonnés ou des foyers pour tences, d’une possibilité d’emploi. de ces enfants abandonnés au sein 10 centimètres provocant té les même faits et
enfants assistés. Ces structures sont Par ailleurs, une aide financière est d’une famille. Sur les 1.886 enfants ainsi une rupture des d’ajouter qu’après les
au nombre de 49, répartis à travers 41 octroyée aux parents des mères céli- abandonnés enregistrés au cours des ligaments et des veines deux opérations subies,
wilayas. Deux pouponnières qui pren- bataires qui acceptent de reprendre quatre premiers mois de l’année en lui causant par la suite un une troisième opération
nent en charge les nouveau-nés aban- leur progéniture. Les statistiques cours, 1.393 ont été adoptés à travers handicap. est prévue pour le 19 juin
donnés sont gérées par des associa- révèlent en effet que 99 % des mères la kafala au niveau local, 176 ont pu Après avoir commis prochain, après les plai-
tions. Pour l’année en cours, 1.886 célibataires qui abandonnent leurs être adoptés par des ressortissants son forfait, l'accusé prend doieries de la défense et
enfants privés de familles ont été enfants viennent des milieux pauvres algériens vivant à l’étranger. Afin de la fuite laissant la victime les délibérations, le pro-
enregistrés au niveau des services et démunis. Le manque de moyens est faciliter et de rendre possible l’adop- gisant dans une mare de cès connait son épilogue
sociaux. 267 ont pu être récupérés par donc l’autre facteur qui contraint ces tion par la kafala, les hommes de loi sang jusqu’à l’arrivée des puisque la cour crminel-
leur mère biologique. Il faut signaler mères à couper les liens avec leur et les spécialistes préconisent de éléments de la Protection le condamne l’accusé
en effet que l’essence même de la bébé. Toutefois, et malgré ces encou- revoir et de réviser le cadre adminis- civile qui le transportent reconnu coupable à 10
politique de prise en charge de ces ragements et ces soutiens financiers, tratif et juridique de cette option. d’urgence vers l’hôpital ans de prison ferme
enfants abandonnés consiste dans la le nombre de mères célibataires qui Farida Larbi Meslem-Tayeb pour les A. GHOMCHI

Mercredi 8 Juin 2011


16 EL MOUDJAHID
Cul
JOURNEE NATIONA

Homm
P
our les moments de bonheur qu’ils nous procurent, pour la joie
Beihdja Rahal Amar Ezzahi Chabba Zahouania qu’ils distillent, pour les instants de doute qui les guettent,
pour leur passion à l’art qu’ils exercent dans des contextes sou-

Du poète Sidi Lakhdar Benkhlouf


vent difficiles, nous ne les remercierons jamais assez ces artistes,
ces êtres d’une extrême sensibilité qui ont à la fois besoin de
tout et de rien mais surtout d’une reconnaissance et de la gratitude du

aux stars du raï


public. Une journée nationale leur est dédiée, et c’est déjà pour eux un ren-
dez-vous annuel incontournable tant tout réside dans la symbolique.
L’artiste reste revendicatif quand il s’agit de défendre sa passion pour l’art
qu’il exerce, il cache difficilement aussi son angoisse lorsque les opportuni-
tés de se produire se raréfie. Dans le désarroi, il ne décolère pas et crie
souvent à l’injustice. Mais en réalité ce ne sont que des moments de cour-
te révolte qu’il est aisé de comprendre. La vie d’artiste n’est pas un long
fleuve tranquille. Connaître la gloire et être sous les feux de la rampe ne

Eternels repère

O ran, belle et éternelle, la mutation de son texte devenu banjo, l’accordéon, le piano preuve
donne une fausse impres- plus irrévérencieux, plus hard, mais des influences multiples, orientales,
sion d’insouciance à celui aussi sur cette nuée d’intervenants andalouses, françaises et même
qui n’entend que les clapotis des dans ce genre dont le profil est plus latino-américaines ! C’est la nais- La place de l’artiste, son rôle et son mentalisation de l’art à des fins de pure
vagues qui viennent exhaler leur mercantile quand il est n’est pas sance et le triomphe d’un genre impact au sein de la société est une réa- propagande. L’art dans ses expressions
dernier soupir à ses pieds. Pourtant, «pénal» au vu des actes «privés» de musical : la wahani qui invite dans lité qui ne souffre d’aucune ambiguïté ni les plus foisonnantes, dans ses manifes-
magique et ombrageuse, elle a tissé certains de ses interprètes. Au début son orchestre sans aucun complexe, équivoque. On est désormais, loin des tations les plus nobles, n’est pas un
patiemment sa toile pour séduire, des années quatre-vingts des la guitare électrique et la trompette visions réductrices archaïques et som- simple divertissement d’ilotes, un pis
retenir et aussi enfanter des voix de «chebs» et des «chebettes» tracent légendaire d’un Bellemou ! maires de l’artiste saltimbanque, bateleur aller ou une activité ludique. L’artiste par
crooner, des mains d’artistes et des la voie pour des «persona non Comme à son «origine» du de foire, vivant d’expédient, livré aux ses engagements «pluriels», son indé-
sensibilités d’une telle variété que grata» dans les milieux conserva- temps du melhoun, quand Oran caprices d’une humeur vagabonde. Dans pendance de l’esprit n’est plus un ménes-
même l’appellation d’Oranais teurs. La courtoisie, le non-dit et la accueillait sous ses murs les chei- les sociétés modernes, les artistes, les trel vivant gracieusement des largesses
échappe aux enfants de Sidi El subtilité des vers disparaissent, khs des villes et tribus voisines, créateurs, les producteurs d’idées sont du prince et de sa générosité, un fou du
Houari pour englober un vaste balayés par la voie gutturale et aujourd’hui, le raï s’adapte à son autant de guides, de repères influents, roi. L’histoire renseigne sur son apport,
espace qui prend sa naissance des féminine d’une chebba qui hurle époque et accueille à son tour des qui déterminent et conditionnent les et son poids quand il se met aux côtés des
Hauts Plateaux pour descendre jus- dans son micro que «la bière est genres musicaux des «tribus» que actes. C’est d’autant plus vrai que la causes qui méritent qu’on les défende.
qu’à Oran et même, plus loin, pour algérienne et le whisky français» ! la mondialisation a rendues plus notion d’artiste engagé a fait longtemps Notre lutte de libération est assez emblé-
fendre les vagues vers cette Mais à l’origine, le melhoun est proches. Le pop, le reggae, le florès et connu un destin remarquable et matique en cette occurrence. Il y a tant de
Andalousie qui enfièvre les rêves du domaine des cheikhs, à l’instar funky, house et Rn&b se mêlent à remarqué même si des esprits chagrins champs d’action, d’implications multi-
des plus sages. de Rimiti, ou d’El Khaldi. Ce der- lui… Il est devenu international. ont voulu la marquer du sceau de l’op- formes, qui tracent une voie royale à la
Nés dans différentes contrées nier est né en dehors des murs M. Koursi probre, y décelant une vulgaire instru- mission de l’artiste, l’engageant dans une
d’Algérie et même à l’étranger, d’Oran, à Mascara, vers 1896 et
Oran a su accueillir, garder et hono- pourtant, ce sera à El Bahia qu’il
rer des artistes de différents bords, vivra et chantera amour éternel à
de différents mondes… même si,
au détour d’une ruelle sombre qui
serpente vers la place des
Quinconces, il s’est trouvé un prix
Bakhta. Avant lui, Mostefa Ben-
Brahim, compagnon d’un illustre
résistant et poète, l’Emir
Abdelkader, a élevé par la profon-
Porter haut le
Nobel pour la décrire laide et pesti- deur et la beauté de sa poésie la cul-
férée. Un exemple ? Elle est née, au ture bédouine pour l’installer défi- une vie, souvent au nous ont éblouis à travers
début du siècle dernier, à Tiaret et nitivement dans le patrimoine du mépris de leur entoura- voix chaleureuse et mélod
pourtant le monde la connaît sous melhoun. Il est né à Sidi Bel-Abbès ge et de la société des guitare particulier, une mé
le nom de Reinette l’Oranaise. La et sa production fait partie du réper- idées, des musiques, que l’on continue à fredo
musique andalouse, son dérivé le toire transgénérationnel des cheikh des chants, des écrits à ment, une présence scéniq
hawzi et même le chaâbi lui feront El Mamachi, Blaoui ,Wahby, l’aune d’un talent plus placide des spectateur
côtoyer des légendes de ces styles : Khaled, Hasni, Rachid Taha… incontestable que seul téraire qui aura laissé une e
Abdelkrim Dali, Fadhéla Dziria, L’aventure continue pour la le public a reconnu par bile et classée comme tell
Hadj Mhamed El-Anka. A Oran, la musique et la poésie oranaises dont ce quelque chose d’in- listes. S’ils sont aujourd’hu
musique sera un univers que les racines sont bédouines. Vers le dicible et d’envoûtant prétendre une place au pant
Reinette ne fera qu’écouter, inter- milieu du XXe siècle, les com- comme étant réelle- dont la reconnaissance est
préter avec une passion décuplée plaintes de Farid El Attrach et ment une œuvre d’art. l’éclair dans d’autres con
par sa cécité. Mohamed Abdelwahab arrivent à La liste des artistes jours à leurs publics, celui q
Remontons plus loin, Sidi- se faire entendre à partir de la fasci- qui figurent sur les mer sur leur terre natale qu
Lakhdar Benkhlouf, prince des nante et légendaire Egypte, son
ambassadeur Ahmed Wahbi. Il est devants d’une noto- démesuré pour l’art qu’ils
bardes du XVIe siècle est né à
Mostaganem… C’est dire qu’Oran, né à Marseille. Mais c’est à Oran riété acquise par la une étonnante passion dan
hier comme aujourd’hui, a toujours que le destin le fixe la majeure par- force du verbe, l’in- grand jour au détriment de
été un carrefour qui a su capter tie de sa vie. Là, il fait la connais- géniosité de la parole physique. Rien ne vaut l’a
toutes les musiques et les intégrer à sance de Blaoui el Houari, né dans et la formidable téna- née d’un public qui s’il re
sa propre neghma. la bouillonnante M’dina J’dida, à cité de ceux qui y d’un artiste se méprend pa
Oran n’est ni insouciante ni tur- quelques pas de Sidi Blel et d’un ont cru sans jamais mins sinueux que ce dernie
bulente. Demandez à Abdelkader genre musical plus oral qu’écrit. Le faillir à leurs idéaux arriver jusqu’à lui. Que de
El Khaldi, poète courtois dont la sahraoui de Blaoui se mêle au style de liberté, à leurs taires tues, d’éternelles h
subtilité érotique est d’une telle oriental. Une nouvelle musique expressions artistiques précieuses et rares, l’élaboration consciencieu
déferle sur le littoral oranais et

U
finesse, l’inspiration d’une telle ne journée entièrement dédiée au cette liste là est trop longue pour ne men- son, toute cette patience qu
richesse qu’il continue à influencer, atteint les foyers de l’arrière-pays. dévouement artistique dont ont fait tionner qu’un nom ou un prénom que notre seule intelligence mêlée à
presque quarante ans après sa mort, Le asri-gharbi, l’ancêtre d’une preuve tout au long d’une carrière à mémoire aura retenue par l’appréciation l’artiste pour qu’un produ
de nombreux «jeunots» qui surfent musique qui va bientôt séduire la la fois palpitante et difficile les artistes évidente d’un artiste en particulier, les reconnu comme œuvre d’a
désespérément entre le rap et le rai. planète… portée par un roi, Cheb algériens, n’est guère suffisante pour cou- domaines sujets de leur talent étant nom- une vie, la vie d’artiste pou
Oui, le rai, la sagesse qui sort du Khaled, et d’autres princes à la for-
tune en dents de scie. ronner le travail de tous ces hommes et breux. Il serait vain d’en citer un sans sé par la société qui n’adme
conseil, la morale pourrait-on dire,
malheureusement, nombreux sont à C’est le temps des instruments femmes qui ont épousé le temps que dure omettre l’autre, gageons seulement qu’ils qu’il porte en lui de mervei
rester songeurs, non seulement sur qui invitent au rêve… le oud, le

Mercredi 8
17
lture EL MOUDJAHID

ALE DE L’ARTISTE

mage
signifie nullement être à l’abri des autres années plus difficiles à vivre.
L’artiste est soumis à un challenge au quotidien et c’est pourquoi sous des Lotfi Double Kanon L’Imzad Mohamed Allaoua
apparences souvent trompeuses d’assurance, se dévoile une fragilité qui le

Un public à reconquérir
perturbe.
La vie d’artiste se conjugue aussi heureusement avec des moments d’eu-
phorie du succès mais le parcours auquel il est soumis interpelle le créateur
et l’acteur de la sphère culturelle. Alors, les applaudissements du public
leur donnent de l’énergie, le temps d’une célébration où d’un spectacle,
pour poursuivre leur parcours. Ces artistes méritent tous les égards de la
société. Eux qui sont à la fois des repères et des observateurs avisés des
pulsions d’un peuple et qui arrivent à perpétuer à travers des œuvres crées
où exécutées, le rêve, l’évasion et la réflexion. Les artistes sont nos sources
d’émotion et à ce titre nous ne pouvons que leur rendre hommage.
Ryad C.

es d’une société

D ire que c’est le désert cultu- mais seule une vingtaine sont pré- banderole accrochée sur les grilles
rel au niveau de la wilaya sentes sur le terrain au niveau du de l’imposante structure et que ne
d’Ain-Defla, c’est faire chef-lieu, de Miliana, Khemis- sauvera que les sorties program-
outrage aux quelques oasis cultu- Miliana, Arib, El-Amra, El-Attaf mées au niveau des communes.
dynamique de progrès, d’émancipation faite sans peine ni sacrifice. Le monde de relles qui tentent et se battent au ou encore Bathia. Une poignée de Mal située, loin du centre-ville, au-
de l’homme et dans sa quête d’un monde la création artistique et de l’imagination quotidien pour élargir leur surface spectateurs pour une pièce de delà de ce que les Deflaouis nom-
de fraternité et de paix. Ce ne sont pas là, au service de la promotion de l’homme, et leur audience malgré un «désa- théâtre, une autre poignée pour le ment «l’autoroute», une déviation
de simples envolées lyriques dictées par n’a jamais été un long fleuve tranquille, mour» et un non-intérêt manifeste Ballet national ou l’Orchestre phi- de la RN4, la maison de la Culture
des impératifs de célébrations et des une sinécure doucereuse et béate. Il a pour la chose culturelle. C’est dire larmonique. La désaffection du symbolise de fait cet écart vis-à-vis
commémorations ponctuelles où il est de fallu une détermination de fer pour aussi qu’à Aïn-Defla, il n’y a pas public est criante. de la chose culturelle, cette désaf-
bon ton de tresser des lauriers aux affronter les préjugés, les tabous et les que la culture de la pomme de terre, Ces jours-ci se tient au niveau fection.
artistes, les affubler d’une toison d’or. interdits, une synergie de toutes les il y a aussi l’autre culture, celle de la maison de la Culture Emir Pour Mme Bey Boumezrag, la
La condition des artistes et des arts, leur bonnes volontés pour que justice soit avec un grand «C», celle qui nour- Abdelkader du chef-lieu de wilaya directrice de la culture installée
essor et leur développement est un indi- rendue aux veilleurs de conscience qui rit l’esprit, le divertit, une culture la Semaine culturelle de la wilaya depuis peu au niveau de la wilaya
cateur de bonne santé de la société, le ont su donner des lettres de noblesse à un revendiquée autant par les créateurs d’Oum-El-Bouaghi. Rares sont les d’Ain-Defla, «l’essentiel c’est d’al-
signe incontestable d’une prise de sacerdoce exaltant. La place de l’art dans et les artistes que par les consom- Deflaouis qui s’y déplacent pour ler vers le public que d’attendre ce
conscience salutaire et fondamentale. la cité est une entreprise qui se mène au mateurs, le public connaisseur. Une connaître et avoir une idée sur ce même public». Une touche fémini-
C’est un gage rassurant car il incarne une quotidien, un acte qui s’inscrit dans la culture, un goût culturel, cepen- qui se passe et se fait dans cette ne qui ambitionne cependant de
volonté de promouvoir les facultés permanence tant il est vrai que les adver- dant, qui tarde à émerger et à s’af- wilaya de l’Est. Une semaine en conquérir et de reconquérir le
d’éveil et de conscientisation des saires du progrès, ne disent jamais leur firmer. Près d’une centaine d’asso- somme qui, à l’instar des précé- public culturel, à commencer par la
citoyens. Tout le monde s’accorde à dire dernier mot. ciations à caractère culturel sont dentes, passera en catimini, une frange juvénile, et quoi de mieux
que cette avancée qualitative ne s’est pas M. Bouraïb recensées au niveau de la wilaya, présence que n’indique que la large que de semer l’amour du livre, de la
lecture. «Lire en fête» est ce tout
nouveau festival national qui vient
d’être institué. Porter et promener

s couleurs de l’art le livre partout à travers la wilaya,


lire et faire lire par des conteurs,
des écrivains avec, en parallèle, des
activités ludiques, musicales, théâ-
trales. Pour la directrice de la cultu-
le temps par une sens qui fait de lui un être pas comme les re, l’idée est née du franc succès
dieuse, un jeu de autres. Nos artistes algériens auxquels nous remporté par le bibliobus dans ses
élodie singulière rendons tous hommage à l’occasion de déplacements et ses escales au
onner intérieure- cette journée, sans pensée feinte mais au niveau des communes de l’inté-
que qui émeut le contraire avec notre sincère assentiment rieur. Un festival d’ores et déjà
rs, une œuvre lit- pour ce qu’ils ont donné à l’art, à tous ces budgétisé et qui pourrait être lancé
empreinte indélé- moments de bonheur instantanés qu’ils ont dès cet été pour meubler les
e par les spécia- su nous procurer avec ce don inné qui les vacances des jeunes.
ui une pléthore à caractérise, cette offrande naturelle qui Des jeunes, ce public connais-
théon des artistes nous a un jour par hasard mis du baume au seur de demain, qui auront très
aussi rapide que cœur, tous nos artistes quelque soit leur bientôt la chance de connaître pour
ntrées, c’est tou- région d’origine méritent une reconnaissan- la première fois de leur vie la magie
qui sait les accla- ce nécessaire à l’exercice de leur talent car du grand écran. Aucune salle de
ue va leur amour être artiste est loin d’être un métier comme cinéma n’active dans la wilaya, les
quelques salles existant au niveau
s pratiquent avec un autre mais une véritable vocation qui des communes d’Aïn-Defla,
ns l’ombre ou au doit être saluée pour le plaisir qu’elle nous Khemis ou Miliana servant beau-
e leur endurance apporté mais aussi pour l’apport indéniable coup plus à des activités politiques.
adhésion sponta- à l’essor de notre culture. Si depuis une Les salles «Doui» d’Ain-Defla-
econnait le génie décennie certaine consécration, certains Ville et «El-Kawakeb» de Khemis-
arfois sur les che- hommages notamment ceux que consacrent Miliana vont être reprises par le
er a traversé pour les chaînes de télévisions à la vie et l’œuvre secteur de la culture. L’opération
souffrances soli- des artistes algériens de leur vivant et non au servant à leur rénovation a été ins-
heures passées à post mortem, sont venues ressourcer les regard des nombreux sacrifices consentis tions crite à l’actif de la direction de la
se d’une chan- vigueurs artistiques souvent tombées dans par ses ainés à creuser le sillon d’une nou- et l’approbation du public. Car nourris de culture. Reste seulement leur réaf-
ui n’obéit qu’à la l’oubli et parfois le désaveu des autorités, velle voie en faisant sans cesse des efforts leur seule volonté de créer un produit qui fectation administrative au secteur,
la sensibilité de elles sont pour les artistes de la génération de créativité qui font souvent la singularité sera reconnu par l’opinion publique comme souligne Mme Boumezrag.
uit artistique soit de cette poignée d’artistes qui ont essaimé à d’un artiste et qui le pousse à atteindre par étant une création à part entière, ils auront Concernant le patrimoine, pour la
art ! C’est toute l’indépendance l’ultime preuve d’une un labeur fait d’exigence et de sincérité les haut et fort les couleurs de l’art et auront première fois, une commission de
urtant marginali- reconnaissance officielle qui a tardé à venir. sommets de la gloire sachant que s’ils ont mérité les récompenses dues à leur talent wilaya a été instituée pour le recen-
brillé comme des étoiles même une fois ingénieux et perspicace. sement, la réhabilitation et la pro-
et pas toujours ce Reste à la nouvelle génération qui tection des biens, monuments et
illeux, ce sixième semble bien occuper le terrain du succès et seulement, ils auront mérité les acclama- Lynda Graba sites historiques.
A. M. A.

Juin 2011
24 Télévision EL MOUDJAHID

Séléction Le programme d’aujourd’hui


CANAL ALGERIE 19:40 Aviatrices pendant le IIIe
19h 35 Fortunes 09:30 Wahiba
10:15 Machahid mina el aalem
Reich
20:35 «Nous avons avorté» : 1971
- Le Manifeste des salopes
10:35 El haouase 21:30 Le dessous des cartes :
(Kamel Béchéri), Arnaud Ducruet (Mike), 11:00 Trésors d'algérie ''rediff'' Géopolitique des alimentations : les
12:00 Journal en français +météo frontières
El Bachir Bouchalga (Driss). 12:20 Doumou'e el warde 21:40 Vous êtes de la police ?
Jeune agent immobilier, Brahim projette 13:45 Chahrazed 23:10 Tranzania. Living. Room
14:35 Rahalatbahria 00:30 Twin Peaks
d'ouvrir sa propre agence. Il veut prouver à 15:20 Barbie 01:25 Twin Peaks
16:40 Sabeqoualaheq II 02:45 La retraite volée, la misère
son père qu'il peut réussir comme lui, être 17:10 Moughamaratemilo du troisième âge en Angleterre
indépendant. Mais l'argent lui manque et 17:30 El chems el fedhia II
18:00 Journal en amazigh
l'oblige à employer des moyens peu 18:20 Wahiba M6
recommandables, entre système D et 19:00 Journal en français +météo
19:30 Algérie, génies des lieux ''batna'' 05:35 M6 Kid
08:10 M6 boutique
magouilles, toujours en compagnie de Mike et 20:00 Journal en arabe 09:15 Falcon Beach : A chacun son
20:40 L'envers du miroir destin
Driss, ses copains de fortune. Son principal 21:00 Santé mag 10:00 DesperateHousewives : De très
sujet de préoccupation reste Helena, sa 21:50 Sadinate el hob mauvais choix
23:35 Wahildjessar 10:45 DesperateHousewives : Ce n'est
copine, jeune femme pétillante d'origine 00:00 Journal en arabe qu'un au revoir
Réalisateur: Stéphane Meunier. Avec:Selim portugaise. Alors qu'il n'a jamais parlé 11:45 Le 12 45
Kechiouche (Brahim Béchéri), Alexia TF1 12:00 Scènes de ménages
12:35 La chasse au requin tueur
d'Helena à sa famille, Brahim apprend qu'elle 05:45 Tfou 14:45 Histoires de coeur
Portal (Helena Da Silva), Smaïl Mekki est enceinte. Il est pris entre deux feux. 10:05 Dirty Sexy Money : Le banquier 16:35 Un dîner presque parfait
italien 17:45 100 % mag : Spéciale Bretagne
11:00 Les 12 Coups de Midi ! 18:45 Le 19 45
19h 55 22h 50 ENQUÊTE EXCLUSIVE
12:00 Journal
12:40 Petits plats en équilibre
19:05 Scènes de ménages
19:45 Pékin Express : La route des
12:55 Julie Lescaut : Jamais deux sans grands fauves : Les trésors de Zanzibar
22:50 Enquête exclusive : «Boot
trois Camp», prison à vie : quand l'Amérique
14:35 Le journal de Meg : Une page se mate ses ados violents
tourne 00:20 Journal intime d'une call-girl :
15:25 Le journal de Meg : Rendez-vous D'amour et d'eau fraîche
sur ordonnance 00:50 100 % poker
16:20 Le journal de Meg : La pilule
miracle
17:20 Une famille en or
CANAL +
18:00 Le juste prix 05:55 La matinale
18:50 Impossible n'est pas français 07:27 S.A.V des émissions
19:00 Journal 07:30 DesperateHousewives : Tout va
19:35 C'est ma Terre bien, ne t'en fais pas
19:45 Esprits criminels : La mémoire 08:10 DesperateHousewives : Rein à
des sens déclarer
20:30 Esprits criminels : Je sais ce que 08:50 Gorg et Lala : Génie sans frotter
j'ai à faire 09:00 Inside JamelComedy Club
21:20 Esprits criminels : Bon voisinage 09:25 Les aventures extraordinaires
22:10 FlashForward : Suspect zéro d'Adèle Blanc-Sec
11:10 Les Guignols de l'info
22:55 FlashForward : Suspect zero 11:20 L'édition spéciale
23:45 FlashForward : Actions, réactions 13:00 Mammuth
00:35 50 mn Insid 14:30 Le Globe-Cooker : Nouvelle-
Zélande
FRANCE 2 15:45 Crazy Night
17:10 L'album de la semaine
05:30 Télématin 17:20 Les Simpson : Eolienne et
«BOOT CAMP», PRISON À VIE : 08:05 Dans quelle éta-gère cétacé
17:45 Le JT de Canal+
Réalisateur: Christopher Thompson. Avec 08:10 Des jours et des vies
18:05 Le grand journal
: Marc-André Grondin (Lucas), Arthur Quand l'Amérique mate ses 08:35 Amour, gloire et beauté
08:55 C'est au programme
19:00 Les Guignols de l'info
19:15 Le grand journal, la suite
Dupont (Manu), Abraham Belaga 10:00 Motus
(Philippe), Jules Pelissier (Jacob), ados violents 10:30 Les Z'Amours
11:00 Tout le monde veut prendre sa
19:55 Bus Palladium
21:35 United States of Airnadette
22:30 LovelyBones
François Civil (Mario). place 00:40 Surprises
Présentateur : dès l'âge de 13 ans et 12:00 Journal
Au début des années 1980, interrompant un 12:50 Consomag : Les titres restau- FRANCE 5
Bernard de La même de 10 ans dans le rant
stage en architecture à Londres, Lucas rentre 07:55 Les maternelles
Villardière. Wisconsin, un enfant 13:00 Toute une histoire 09:00 Allô Rufo
à Paris pour y retrouver ses amis d'enfance, 14:10 Comment ça va bien !
Des ados, jugés comme peut être traduit devant 09:15 L'univers : Bombes à retarde-
Manu, Philippe, Jacob et Mario, et pour 15:20 Le Renard : Double vie ment
des adultes, condamnés une cour pénale 16:15 En toutes lettres 10:05 Une réserve pour les félins : La
fonder avec eux le groupe de rock dont ils 17:00 On n'demande qu'à en rire bande des quatre
parfois à perpétuité : la classique si la gravité
rêvent depuis longtemps. Baptisée «Lust», 18:00 N'oubliez pas les paroles 11:00 Ludo zouzous
loi américaine traitant de des faits le justifie. 18:45 Et si on changeait le monde 12:35 Le magazine de la santé
la formation est vite remarquée par 19:00 Journal 13:30 Allô, docteurs
la délinquance juvénile Discipline de fer, 14:00 Bande de mangoustes : Le
l'influente directrice artistique Prune 19:35 Fortunes
temps de la réconciliation
est d'une sévérité sans punitions au mitard et 21:10 Plein 2 ciné
Angelli. Celle-ci décide de produire leur 21:20 Face aux Français...
14:30 La Boudeuse : Au vent de la
équivalent dans le loi des gangs, nous Guyane
premier 45 tours. Les résultats sont Conversations inédites 15:30 Grizzlys contre loups
monde. Alors qu'en avons suivi les premiers 23:21 Journal de la nuit 16:30 C à dire ?!
encourageants, mais le caractère instable de
France, le système pas en prison de Miguel 23:40 Des mots de minuit 16:45 C dans l'air
Manu freine leur progression. De plus, entre
judiciaire protège les et Roger, 16 ans FRANCE 3
lui et Lucas, rien ne va plus depuis que
mineurs, aux Etats-Unis,
TV5
Laura est devenue la muse du groupe... 05:45 Ludo 07:30 Wari
09:15 3e séance 08:05 Côté jardins
09:25 Plus belle la vie 08:30 Télétourisme
09:55 Midi en France : A Biarritz 09:05 Patrimoine et enigmes du
Vous êtes de la police ? 21h 40 10:45 Le 12/13
11:25 Journal national
12:00 Midi en France : A Biarritz
monde marin : Mystères maritimes
de la Seconde Guerre mondiale
12:45 En course sur France 3 10:00 TV5 monde, le journal
10:15 Tout le monde veut prendre sa
Réalisateur: Romuald Beugnon. 13:05 Inspecteur Derrick : Un corps
place
perdu
Avec:Jean-Pierre Cassel (Simon 13:55 Questions au gouvernement 11:05 Al dente : Cédrat
15:10 Critérium du Dauphiné 11:15 Al dente : Le sirop
Sablonnet), Jean-Claude Brialy (Alfred 16:15 Culture box 11:30 Les Boys
Lamproie), Micheline Presle (Jane 16:20 Des chiffres et des lettres 12:00 Côté maison
17:00 Questions pour un champion 12:30 Le journal de la RTBF
Latour-Jackson), Philippe Nahon 17:40 19/20 13:00 Moi, Louis, enfant de la mine :
18:25 Journal national Courrières, 1906
(Francky Garcia), Yolande Moreau 19:00 Tout le sport 14:40 Nouvo
(Christine Léger). 19:10 Plus belle la vie 15:00 TV5 monde, le journal
19:35 Des racines et des ailes : Un 15:30 Questions pour un champion
jardin sur la Méditerranée 17:00 TV5 monde, le journal
Simon, inspecteur de police à la retraite, 21:30 Soir 3 17:30 L'invité
21:55 Ce soir (ou jamais !) 17:40 Les Boys
n'apprécie pas du tout d'être placé dans une 23:30 Couleurs outremers : La com-
munauté hindoue en Guadeloupe
18:05 En voyage : En Principauté
résidence pour personnes âgées. 23:55 Espace francophone : Ecrans d'Andorre
Heureusemenent, il se lie très vite d'amitié francophones - Spécial Cannes 2011 18:30 Tout le monde veut prendre sa
00:25 Soir 3 place
avec un autre pensionnaire, Alfred, l'ancien 00:55 Plus belle la vie 19:30 Le journal de France 2
01:25 Peuples de l'olivier 20:00 Un village français : Le choix
propriétaire des lieux, jovial et débonnaire. des armes
Mais ce dernier décède dans d'étranges ARTE 20:50 Un village français : La java
bleue
circonstances. 18:00 Arte Journal 21:40 TV5 monde, le journal
18:30 Globalmag 21:50 Le journal de la TSR
La direction de l'établissement, confortée par mystère. Le voici parti avec un autre 18:55 Les grands phénomènes 22:20 Le point
la gendarmerie, conclut à un accident. pensionnaire, Francky, rocker roublard et naturels : La crue de l'Okavango 23:15 TV5 monde, le journal -
19:40 Aviatrices pendant le IIIe Afrique
Simon, quant à lui, est persuadé qu'il s'agit kleptomane, pour une enquête policière peu Reich 23:30 Sud, côté court : Jours de
d'un crime et il est bien décidé à percer le commune. colère

Mercredi 8 Juin 2011


EL MOUDJAHID

Page animée par Mourad Bouchemla


Détente 25

Mots CROISÉS
Nº 2814
Mots FLÉCHÉS Nº 2814
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
TRANSFORMATION
D’UN TISSU
I ————————
PRIVATIF
————————
AUX LONGUES
II OREILLES

GRAMINÉE
III TOXIQUE
————————
POÈME
IV ————————
RÉCIPIENT

V EN RADE
————————
MER ANGLAISE
VI ————————
BÉNIR

VII PLANTE OCÉAN


———————— ————————
PLUS QUE
VIII POISSONS
SURPRENANTES
———————— ————————
EXISTERAIS DES AVANCES
IX
RÉSIDUE DE PETIT PALMIPÈDE A MOITIÉ
GOUDRON ————————
X ———————— PREMIER DE LISTE ————————
CHAMPION
———————— ————————
DOS EN ROUTE ROUSPÉTER
Définitions SUBTILE
————————
HORIZONTALEMENT HAUSSA
————————
I- Prénom - Faire illusion. II-Mordant - ATTIRE
Titre anglais. III- Crier dans la bergerie - L’ATTENTION
Princesse indienne. IV Aversion. V - D’UN IMPÔT
Image sainte - Dans le sud. VI- Drogue ————————
RÉPARER UNE
au milieu - Hallucinogène. VII- Titre turc TOILE
————————
- D’une parenté. VIII - Disposition de CROYANCE
nervures. IX - Personnel - Transportait le
combustible en chemin de fer. X- MUR D’EXPOSITION VOYELLE DOUBLE
———————— ————————
Explosif - Grec. POULET GARNI POSSESSIF
———————— ————————
VERTICALEMENT ARTICLE EN VIE
1- Qui usine. 2- Point gagnant - Panier à
légumes. 3- Pour un bienfait à la mer. 4-
Grande grive. 5- Fromage -
Présomptueux. 6- Dans le beurre -
Ensemble de petits animaux. 7- Cépage
blanc. 8- Forme de user - Composant ELEVAGE
électrique. 9- Achevés - Portée d’ânes. D’OISEAUX
————————
10- Chimiste français - Route des PLANTE DES LIEUX
HUMIDES
vacances. ————————
INDÉFINI

Grille
SOLUTION DES MOTS CROISES

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Nº 2814 Mot CACHÉ


1 F A H D B L U F F
2 A C E R B E S I R 3. Pénaliser 33. Virulence 15. Apaisant F U C N I A V N O C E R I O N I T A P A
3 B E L E R R A N I 6. Certifier 34. Annoncier 20. Schisteux P E L B A V E C E R R E D U A B A L C C
4 R I N I M I T I E 11. Allocation 35. Indiscuté E S E L L E M U J C H E S S A D E I T E
22. Remeubler
5 12. Mére-patrie 36. Tièdement
I C O N E E S D 23. Elastique N R U E D R O C C A E I R E T A R A B R
13. Antisémite 37. Démission
6 C A M E L S D E 24. Craqueter A A M A D E A P A I S A N T U P N C A T
14. Diathermie 38. Satinage
7 A G A F I L I A L 25. Imbuvable L L E N I S C H I S T E U X V O U O N I
16. Polissoire 39. Flambard
8 N E R V A T I O N 17.Nuitamment 40. Faciliter 27. Karstique I L R T A R E M E U B L E R E L I N G F
9 T O I T E N D E R 18. Contresens 41. Sacrement 29. Détendeur S O E I T E L A S T I Q U E N I T T L I
10 T N T E G E E N 19. Anglomanie 42. Imitateur
30. Vide-pomme E C P S H C R A Q U E T E R E S A R O E
21. Vénérien 43. Axillaire
SOLUTION DES MOTS FLECHES 1. Convaincu R A A E E I M B U V A B L E R S M E M R
26. Précipite 7. Jumelles
2. Patinoire P T T M R K A R S T I Q U E I O M S A S
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 28. Sentiment 8. Tiédasse
31. Tubuleux 9. Accordeur 4. Recevable
I R I R I M D E T E N D E U R E I E E N E
F I B R O S E I M
32. Quintette 10. Baraterie 5. Clabauder
II I V R A I E O D E E O I T I V I D E P O M M E N R N N I N

III S E A S A C R E R C N E E E S T U B U L E U X E E T S E T
IV C I N O U I E S
D’une manière I Q U I N T E T T E V I R U L E N C E I
V A S U N M I A regrettable P A N N O N C I E R I N D I S C U T E M
VI L E V A R A L E R I T I E D E M E N T D E M I S S I O N E
VII R E N T O I L E R T S A T I N A G E M E F L A M B A R D N
VIII F A R C I S A H E F A C I L
SOLUTION N° 2813 CIRCONSTANCE
I T E R S A C R E M E N T T
IX O I S E L L E R I E N I M I T A T E U R A X I L L A I R E T
X I S O E T E D E S

Mercredi 8 Juin 2011


30 Sports EL MOUDJAHID

LA SITUATION DU DOYEN SE COMPLIQUE LIGUE DES CHAMPIONS D'ASIE


(1/4 DE FINALE)
APRÈS LA DÉFAITE FACE À L’ASO Ziaya et Belhadj
connaissent leurs
MOULOUDIA VOIT ROUGE adversaires
Rien ne va plus pour le Doyen cette saison, qui est complètement l’opposée de la Les deux internationaux algériens,
Abdelmalek Ziaya (Ittihad Djeddah/Arabie
précédente, qui avait vu le Mouloudia d’Alger s’adjuger le titre de champion Saoudite), et Nadir Belhadj (Al Sadd/Qatar),
d’Algérie, avec brio, après un parcours des plus remarquables. ont connu leurs adversaires en quarts de finale
de la Ligue des Champions d'Asie de football, à
l'issue du tirage au sort effectué hier à Kuala

C
ette saison, la pre- Lampur (Malaise). Ittihad Djeddah accueillera
mière de l’ère du au match aller, prévu le 14 septembre, le club
professionnalisme, sud-coréen du FC Séoul, alors qu'Al Sadd se
les choses sont plu- déplacera à Téhéran pour donner la réplique à
tôt en train de tour- Sepahan Ispahan. Les matches retour se joue-
ner au vinaigre. La saison ront le 27 du même mois. Pour rappel, le tenant
avance et les mauvais résultats du trophée n'est autre que l'équipe sud-coréenne
s’enchaînent pour les cama- de Seongnam Ilhwa Chunma.
rades de Zemmamouche, qui
ne parviennent pas à avoir ce
sursaut d’orgueil nécessaire au CAS D’INDISCIPLINE
vu de la délicate situation dans DE TAARABT
laquelle, les Vert et Rouge se
sont embourbés depuis un bon La Fédération
moment déjà.
Perdre à domicile un match marocaine
qualifié de celui qui fera partie
de ceux considérés comme va saisir la FIFA
ceux de la survie de l’équipe La Fédération royale marocaine de football
au sein de l’élite du football (FRMF) s’apprête à adresser une correspondan-
nationale, prouve encore une ce à la FIFA au sujet du cas de l’international
fois, que les choses se passent Adil Taarabt qui a quitté la sélection marocaine,
de mal en pis dans ce club, l’un à la veille de la rencontre de qualification à la
des plus grands du pays et le coupe d’Afrique samedi dernier à Marrakech
plus populaire du reste. face à l’Algérie (4-0), a rapporté hier la presse
Du MCA, il ne reste appa- marocaine. La FRMF n’attend que le rapport du
remment que la grandeur du soit parmi les dirigeants actuels membres du conseil rique, on voit mal qui pourra sélectionneur du Maroc, le belge Eric Gerets
sigle du club, car en termes actuels, avec à leur tête Omar d’administration du club, qui lui barrer le chemin de la gloi- avant d’inviter la Fédération internationale de
d’équipe dirigeante et de struc- Ghrib, qui a le mérite de se font de leur mieux pour sauver re, dont-il s’est hélas éloigné. football association (FIFA) à étudier ce cas
ture, c’est un peu n’importe démener comme un diable le club de la relégation qui le Les fans du club sont inquiets d’indiscipline et de comportement qui nuit au
quoi, pour ne pas dire la catas- pour servir son club de tou- menace de plus en plus. suite à cette autre déroute at- football marocain et prendre des sanctions
trophe, parce qu’en réalité telle jours, seulement, il faut se Le choix des hommes home face au leader chélifien, contre le milieu de terrain du Queens Park
est le qualificatif qui sied le l’avouer et le dire sans détour s’avère en ce moment vitale ils tiennent leurs ventres et Rangers, ajoute-t-on de même source. Adel
mieux à la situation actuelle aucun, un club de cette dimen- pour le doyen et son avenir. Il croisent les doigts car “leur Taarabt avait quitté ses coéquipiers de la sélec-
d’un club qui faisait jadis le sion, qui draine autant de sup- faut sauver ce qu’il y a lieu de cher’’ Mouloudia est au bord tion marocaine suite à une altercation avec le
bonheur de milliers de suppor- porters à travers toutes les sauver, pour ensuite faire ce du précipice, pourvu qu’il ne sélectionneur Eric Gerets qui avait préféré faire
ters, avec ses dirigeants d’en- régions du pays, à besoin, et qu’il faut afin de remettre le tombe pas, car ça serait une jouer l’attaquant Oussama Assaidi
vergure, ses joueurs hors pair cela est même primordial, de club sur le chemin qui devrait catastrophe pour le club et ses (Heerenveen/Pays-Bas) en tant que titulaire
et la dimension qui était sien- responsables d’envergure, être le sien. Le Mouloudia supporters, même si ce ne contre l’Algérie. "J’ai décidé de quitter la sélec-
ne, qui malheureusement s’est d’un certain niveau intellectuel n’est pas n’importe quel club, serait qu’une sanction pure- tion nationale lorsque j’ai appris jeudi 2 juin,
estompée au fil des années et qui disposent des compé- son histoire parle d’elle-même ment sportive comme cela peut en fin de journée, que je n’étais pas titulaire
parce qu’on a pas su préserver tences nécessaires, notamment et il fait vraiment mal de le toucher n’importe quelle équi- contre l’Algérie" avait déclaré le joueur, élu
la culture mouloudéenne qui avec la nouvelle ère du profes- voir descendre aussi bas. Le pe du championnat de Ligue 1. meilleur joueur de deuxième division anglaise
était noble. sionnalisme, pour pouvoir moment de réunir la grande Par ailleurs, au lieu de se 2010-2011, à une station de radio, Par ailleurs,
Ne prenait pas en mains les retrouver sa grandeur. famille mouloudéenne urge. prendre pour José Mourinho et la presse a indiqué que l’attaquant d’Arsenal
destinées du club, côté gestion, Le problème est complexe au trop faire dans la parlotte, le (Angleterre), Marouane Chamakh sera suspendu
et de l’équipe, côté technique, UN PRESTIGE MCA où chacun veut faire coach Noureddine Zekri lors de la 5e journée du groupe D face à la
qui voulait. À PRÉSERVER comme bon lui semble… alors devrait plutôt se concentrer sur République centrafricaine le 3 septembre 2011 à
De grands noms sont pas- que si les Mouloudéens unis- les solutions à préconiser pour Bangui. Chamakh avait reçu, samedi dernier, un
sés au MC Alger à tous les Il y a comme un sentiment, sent leurs forces et font preuve permettre au MCA de se main- second carton jaune pour avoir enlevé son
niveaux. Où est passée la relè- d’abandon du Mouloudia par de sagesse dans l’intérêt du tenir en Ligue 1. Ce qui n’est maillot après avoir inscrit le deuxième but du
ve, où sont passés les vrais ses hommes et ses enfants qui club, en laissant la place aux déjà en soi pas une mince Maroc face à l’Algérie. Le premier carton lui
enfants du Mouloudia? Nous lui sont les plus utiles et cela meilleurs d’entre eux pour affaire…ù avait été signifié lors du match aller le 27 mars
ne voulons vexés qui que se malgré la mobilisation des diriger ce grand club histo- Mohamed-Amine Azzouz dernier à Annaba.

CAN-2012 (ÉLIMINATOIRES)
La sélection égyptienne en phase de reconstruction
Le milieu de terrain vétéran de la sélec- l'Afrique du Sud (8 pts), le Niger (6 pts) et triple victoire consécutive à la CAN. avec la sélection et ont de l'avenir. L’équipe
tion égyptienne de football, Ahmed Hassan a le Sierra Leone (5 pts). A deux journées de Personne ne devait penser que nous avions n’est pas dénuée de talents. Il faut leur lais-
indiqué hier sur le site de la Confédération la fin des éliminatoires, les triples cham- signé un bail éternel avec cette épreuve. ser un peu de temps", a souligné l'ancien
africaine de football (CAF), que son équipe pions d'Afrique d'affilée (2006, 2008 et L’équipe est actuellement en reconstruction capitaine de la sélection. Interrogé sur son
est actuellement en phase de reconstruction, 2010), sont quasiment éliminés de la course et les beaux jours reviendront", a assuré intention de prendre sa retraite internationa-
ce qui explique, pour lui, la "passe difficile" pour la qualification. Ils seront appelés à se Ahmed Hassan. Le vétéran de l'équipe égyp- le, Ahmed Hassan a refusé cette idée, esti-
ayant marqué son parcours dans les élimina- déplacer à Freetown pour affronter en sep- tienne, âgé de 36 ans, estime que le groupe mant qu'il peut apporter encore quelque
toires de la Coupe d'Afrique des Nations tembre prochain le Sierra Leone, avant d'ac- formant actuellement la sélection doit se chose au groupe avec son expérience.
(CAN-2012). cueillir le Niger en octobre au Caire. " C’est pencher maintenant sur la préparation des "Je ne compte pas me retirer maintenant
A l'issue de la 4e journée des élimina- le football. Il n’y a aucune équipe au monde éliminatoires de la Coupe du Monde du parce que je sens que je peux encore être
toires du groupe G, et son nul à domicile qui peut remporter tous ses matches et Brésil (2014). "Maintenant il faut oublier ces utile à la sélection. Le jour où je sentirais
face à l'Afrique du Sud (0-0), l'Egypte occu- gagner tous les tournois auxquels elle parti- revers et nous tourner vers les éliminatoires que mon corps ne répond plus je tirerai un
pe actuellement la lanterne rouge du groupe, cipe. Ce n’est pas la fin du monde. L’Egypte du Mondial-2014. 80% des joueurs qui for- trait sur ma carrière de footballeur avec Al
avec deux points seulement, derrière a réussi une série exceptionnelle avec cette ment l’équipe ont encore du temps à passer Ahly et avec les Pharaons", a-t-il conclu.

Djamel Abdoun en route pour Bursaspor (Turquie) Mehdi Mostefa proche


Le milieu international qu’il a effectué une saison pourrait céder d’ici de l'AC Ajaccio
algérien de l'AO Kavala remarquable en Grèce. En quelques jours aux avances
(Div 1 grecque de foot- plus, c’est un joueur d’ex- de Bursaspor, club le Le défenseur international algérien
ball), Djamel Abdoun, est périence, puisqu’il a long- mieux placé aujourd’hui de Nîmes olympique, relégué en
fortement pressenti pour temps joué en France", a pour s’offrir les services du Nationale (Div 3 française de football),
endosser la saison prochai- affirmé l'entraîneur de milieu offensif algérien, Mehdi Mostefa, serait proche de l'AC
ne le maillot du club turc Bursaspor, Ertugrul ajoute l'Equipe. Elu trois Ajaccio, qui vient de retrouver la
de Bursaspor, qui insiste Saglam. Outre la piste fois joueurs du week-end, Ligue 1, a rapporté hier l'édition en
pour s'attacher ses ser- turque, les deux "ogres" auteur de trois buts sous le Ligne du quotidien sportif l'Equipe. Le
vices, a rapporté, hier, le grecs, l’Olympiakos et le maillot de Kavala, dont un promu corse est entré en contact avec
quotidien sportif l'Equipe. Panathinaïkos, les doublé face au le joueur algérien ainsi que le gardien
"On veut recruter Ukrainiens du Dynamo Panathinaïkos, l’ancien Ludovic Butelle, qui appartient à Lille
Abdoun. C’est un très bon Kiev, ainsi que les Anglais joueur de Manchester City jusqu'en 2012, précise la même source. Mehdi Mostefa
joueur qui peut nous des QPR, sont toujours sur et Sedan notamment, pour- pourrait retrouver à Ajaccio son coéquipier en Equipe natio-
rendre beaucoup de ser- les rangs. Arrivé la saison (Ligue 2 française), rait décider de sa future nale, Carl Medjani. Formé au sein du club de Fontaine-lés-
vices. On le suit depuis dernière à l’AO Kavala en Abdoun (25 ans), sous destination d’ici la fin de la Dijon, Mehdi a rejoint Nîmes en 2007. Il est sous contrat
plusieurs mois et on sait provenance du FC Nantes contrat jusqu’en juin 2012, semaine. avec les "Crocodiles" jusqu'en 2012.

Mercredi 8 Juin 2011


EL MOUDJAHID
Sports 31

APRÈS L’AMERE DÉFAITE


Il y a intérêt EQUIPE NATIONALE
à préserver
le groupe
Une défaite de l’équipe nationale suscite toujours
des commentaires et ils vont bon train au gré de
cette débâcle face à la formation marocaine avec
des interrogations diverses et des accusations
nombreuses pour n’épargner aucun acteur ou
partenaire. L’entraîneur, les joueurs et même les
dirigeants du football sont passés au crible et
ciblés pour que l’on s’accorde à dire
constamment qu’il faut tirer les enseignements.
Des enseignements vite oubliés, d’ailleurs pour
obéir seulement aux impératifs du moment et aux
besoins du contexte, c’est-à-dire sans aucune
réflexion profonde sanctionnée par une stratégie
s’étalant dans le temps et dans l’espace et
reposant sur des fondements guère vulnérables.
S’il est vrai que le score est sans appel, cet échec
est resté en travers de la gorge pour décevoir et
frustrer le commun des supporters des Verts,
quelques observateurs avertis s’attendaient en
fait à une telle mésaventure au vu des faits et
événements, des bouleversements et des
changements opérés depuis, destabilisant un
groupe en mesure encore de donner et de
procurer de la joie aux fans de la balle ronde. Un
groupe dont l’ossature a été constitué en partie à
partir de 2007 pour réaliser curieusement des
exploits souvent loin des regards avant de faire
un chemin et de se mettre par des résultats

Et maintenant ?
encourageants sous les feux de la rampe et
raviver les convoitises et les hostilités également.
Le Onze national a effectivement brillé et s’est
illustré par des performances se permettant une
double qualification au grand bonheur de tout un
peuple en attente depuis 24 ans. Ces
performances n’ont pas été sans effet et sans
séquelle sur le physique des joueurs épuisés à Personne n’a encore digéré la gifle prise par la sélection nationale samedi dernier,
l’occasion par un parcours des plus éprouvants. Il en terres marocaines face aux Lions du royaume chérifien. Un cinglant 4-0, que ni
n’y a qu’à compter ces joueurs blessés en pleine
phase de préparation de la Coupe du monde les Fennecs du désert, ni le peuple algérien ne sont prêts à oublier.
symbolisé par le forfait du talentueux Meghni.

M
Bon gré mal gré, la participation à l’édition sud- ais bon, il ne sert à l’Algérie, c’est pourquoi cette derniè- nécessaires d’une situation critique
africaine était honorable où l’on a pu, par rien de se lamenter re est soumise à la pression de l’obli- ou d’échec, en agissant en consé-
exemple, découvrir les M’Bolhi, Kedir, continuellement sur gation du résultat. quences, il faudra s’attendre à se
Boudebouz et Medhi rassurant un staff technique son sort, car cela Mais, on suppose qu’à un qu’elle se représente.
et assurant une consolidation des assises de cette n’apportera rien à moment donné, il faut avoir le coura- Comme s’est d’ailleurs souvent le
formation et une continuité dans l’œuvre de la l’équipe nationale. Ce qui est des plus ge de marquer un temps d’arrêt pour cas pour notre équipe nationale. Ce
reconstruction d’une équipe nationale évidents, c’est que le changement se mettre autour d’une table, avec les n’est en fin de compte que perte de
compétitive. devient à présent inéluctable. Il y a différents acteurs concernés par la temps et d’argent. La rigueur et la
Sans un temps nécessaire à la récupération, cette des choses à faire bouger, que se soit question, pour réfléchir à la politique patience, avec les compétences
équipe a repris son bâton de pèlerin pour aborder au niveau de la composante du staff adéquate à mettre en place, pour per- nécessaires, voilà les clés de la réus-
les phases éliminatoires de la prochaine technique, du choix des joueurs qui mettre au football national et à l’EN site, car le football algérien dispose
compétition continentale en ratant en toute seront appelés à défendre à l’avenir de faire bonne figure, réaliser des de joueurs talentueux et de valeurs
logique un départ pour conforter les les couleurs nationales et même l’as- résultats probants et de glaner des sûres, qui nous permettent d’entre-
appréhensions du coach de l’époque et pect organisationnel. Beaucoup s’in- titres à l’avenir. Il ne faut pas omettre voir l’avenir sous de bons auspices.
évidemment provoquer une polémique, terrogent sur la faisabilité de faire de rappeler que malgré tout le presti- Finalement, ce n’est pas que la
savamment entretenue d’ailleurs par une certaine appel à un sélectionneur étranger, en ge dont dispose l’équipe d’Algérie, question d’enlever Benchikha pour
presse et quelques cercles. Le débat sur les ce moment, alors que les carottes sont elle n’a à son palmarès qu’une seule mettre à sa place un autre sélection-
locaux est remis sur table pour envenimer une presque cuites pour l’EN, au sujet de Coupe d’Afrique des Nations (1990), neur.
situation et démobiliser même un groupe de ses chances de qualification à la pro- à laquelle nous pourrons rajouter les Ça peut marcher une ou deux fois,
joueurs ayant manifesté une grande fierté de chaine CAN 2012 ! médailles d’or aux Jeux méditerra- voire trois, mais le même problème
porter les couleurs nationales. Le bon sens aurait Certains estiment que ça n’intéres- néens de 1975 et aux Jeux africains surgira à nouveau. Le bureau fédéral,
été de persévérer dans la voie et assurer cette serait pas un entraîneur d’envergure, de 1980. Construire, bâtir, réfléchir, sous la conduite de son président
stabilité car aux yeux de pas mal de spécialistes, parce qu’il lui serait difficile de faire un travail de fond, ficeler un Mohamed Raouraoua, se réunira
l’équipe était à la recherche de ses moyens pour prendre en mains une sélection natio- projet qui répond à une politique pré- aujourd’hui pour voir comment trai-
rebondir et dominer tout un continent. Hélas, le nale sans objectif immédiat et qui à cise, en y mettant les moyens, avec ter le dossier de l’équipe nationale,
processus fut interrompu pour revenir des chances infimes de participer au des objectifs bien définis, voilà ce suite à la débâcle de Marrakech.
pratiquement à la case de départ. Un tel constat rendez-vous continental de l’année qu’il faut au football algérien. Selon nos informations, le désor-
n’est point de faire porter le chapeau à prochaine. Pour notre part, nous mais ex-sélectionneur national,
l’éducateur Benchikha mais de signifier tout voyons les choses autrement. Pour ABSENCE DE RÉGULARITÉ Abdelhak Benchikha, devrait y assis-
bonnement le caractère d’une gestion obéissant dire que le challenge vaut le coup ter pour que les deux parties puissent
beaucoup plus à l’humeur et à la pression. La pour un entraîneur, qu’il soit Algérien Cela fait des années qu’on se parler des raisons qui ont conduit à
défaite contre le Maroc intervient pour rappeler ou étranger, qui a de l’ambition, du contente d’attendre quelques résultats une telle déroute des plus inattendues
aux uns et aux autres l’urgence de l’élaboration plaisir et de la patience à construire sporadiques, pour faire croire qu’on pour tout le monde. Il sera aussi ques-
d’une approche reposant sur le long terme et sur quelque chose de solide et qui fera est arrivé et que tout se passe bien. tion, croit-on savoir, de discuter au
la formation de base. Réellement, existe-t-il un dans la durée, prêt à apporter sa pier- Mais, malheureusement, on finit tou- sujet du futur sélectionneur et du
championnat national digne de ce nom pour re à un projet d’avenir bien ficelé, jours par sombrer parce que la vérité choix de se dernier, d’autant plus que
pouvoir dénicher des joueurs de talent ? suffisamment étudié et réfléchi qui finit toujours par vous surgir à la face. le temps presse, puisque le prochain
Disposons-nous d’une pelouse convenable pour apportera un jour ou l’autre ses fruits. Il faut avoir le courage d’avouer, que match face à la Tanzanie, aura lieu au
accueillir un match de football ? Nos clubs Un projet qui laissera dans les années nous ne disposons pas d’une équipe début du mois de septembre.
accordent-ils vraiment une importance à la à venir son empreinte sur l’avenir de nationale d’un haut niveau, qui joue Pour quelle solution optera le
formation des jeunes et à la qualité de l’équipe nationale, à laquelle une cul- bien au ballon et qui soit capable bureau fédéral, pour une solution
l’encadrement technique et administratif même ? ture bien établie et des traditions doi- d’enchaîner de bonnes performances intermédiaire et temporaire d’ici la
Autant de questions à soulever pour comprendre vent la caractériser et lui être asso- dans la régularité. Une équipe fin des éliminatoires, ou bien elle
la problématique de cette discipline populaire ciées. capable de glaner des titres africains accordera dans son choix autant
dans notre pays, percevoir une réalité amère sans Comme une maison bâtie sur des notamment, comme l’ont fait avant d’importance à la CAN 2012, malgré
doute et réagir pour une authentique relance. On piliers solides suivant des normes de elle des sélections telles que le les moindres chances de qualification
peut épiloguer longtemps pour alimenter les sécurité qui lui assureront un maxi- Cameroun, l’Egypte et le Nigeria dont disposent encore l’EN, qu’à la
discussions mais l’important aujourd’hui est de mum de pérennité. Certes, il est entre autres, qui sont considérées reconstruction de celle-ci, selon les
préserver un groupe assurément affecté par cette important pour les instances footbal- comme des ténors du football afri- critères énoncés et commentés plus
débâcle et de lui redonner confiance. Un enjeu de listiques nationales, que la sélection cain. haut par nos soins ? Attendons de
taille avant tout acte… nationale soit toujours au top, qu’elle On dira pour recadrer les choses, connaître ce qui ressortira de la
A. BELLAHA se doit de faire bonne figure et de qu’à chaque fois que nous ne tirons réunion du BF aujourd’hui.
représenter dignement notre pays pas les leçons et les enseignements Mohamed-Amine Azzouz

Mercredi 8 Juin 2011


Pétrole Monnaie
Le Brent L'euro
à 115.16 à 1.468
dollars dollar
le baril

D E R N I E R E S
Mouvements politiques et sociaux Réunion de haut niveau
dans les pays arabes sur le SIDA à New York
M. Messahel représentera
Un chercheur français le Président Bouteflika

révèle la manipulation
M. Abdelkader Messahel,
ministre délégué chargé des
Affaires maghrébines et afri-

américaine
caines, représentera le Président
de la République, M. Abdelaziz
Bouteflika, aux travaux de la
réunion de haut niveau des
Nations unies sur le VIH/SIDA
qui ont lieu à New York du 8 au

L e directeur du Centre français cultés économiques croissantes, “révolution” sérieusement enca-


de recherche sur le rensei- jusqu'aux entrepreneurs, dont beau- drée ». 10 juin, a indiqué hier un com-
gnement, Eric Dénécé, a coup devaient céder des parts Il étaye ses propos aussi par le muniqué du ministère des
révélé que les mouvements poli- entières de leur business pour ne fait qu’en Egypte, la « nouvelle Affaires étrangères.
tiques et sociaux qui secouent pas être inquiétés ». équipe », qui comprend le chef
depuis le début de l’année des pays « C'est pour cela, dit-il, que des d'état-major de l'armée ainsi que
arabes, ne sont pas fortuits et qu’ils manifestations se sont produites l'ancien chef du service des rensei-
ont été préparés depuis Washington, dans toutes les villes du pays. La gnements, « s'est immédiatement DROITS DES FEMMES
L'Algérie honore
par les services de renseignement révolte y a été plus populaire et plus engagée à respecter les accords
américains. Sans pour autant nier profonde qu'en Egypte, où les évé- internationaux signés, notamment
les aspirations populaires, qui ont nements se sont, pour l'essentiel, les accords de Camp David, aux-

avec diligence
été exprimées, cet ancien agent du limités à la place Tahrir". quels est hostile une large partie de
renseignement français relativise Il soutient également que « l'im- la population ».
cependant les changements souhai- minence d'un coup d'Etat militaire Il soutient également que l’arri-

ses obligations
tés. De retour d’une mission en était évoquée depuis dix-huit mois vée au pouvoir de nouveaux diri-
Tunisie, et dans un entretien au en Tunisie » et que, par conséquent, geants « bénéficie extérieurement
quotidien français La Tribune, M. il n’est pas approprié de parler de « d'une grande légitimité et donne le
Dénécé a reconnu qu’il y a dans ce révolution », affirmant qu’il s'agit sentiment d'une rupture profonde

L
pays « une réelle aspiration à plus plutôt d'un « renouvellement des es développements féminine et le Conseil national
avec le régime précédent », relevant législatifs, institution- chargé de la famille) visent à
de liberté, mais pas nécessairement classes dirigeantes qui ont, avec cependant que la situation est en
à plus de démocratie », affirmant l'accord de Washington, organisé nels et politiques éliminer les inégalités entre
des coups d'Etat “en douceur”, en réalité « bien différente » et que récents en Algérie reflètent les hommes et les femmes, a
cependant ne pas croire « à la spon- pour Washington, « c'est un chan-
tanéité de ces révolutions », qui, profitant d'une vague de contesta- l'intention du gouvernement précisé Mme Manjoo.
tion populaire qu'elles ont intelli- gement dans la continuité modi- algérien d'honorer avec "dili-
dit-il, étaient « en préparation fiant peu l'équilibre régional », et De son côté, l'ambassadeur,
depuis plusieurs années ». gemment exploitée ». gence" ses obligations en représentant permanent de
Sur la coïncidence de ces soulè- jugeant que cela « est étonnant matière de promotion et de
Dès 2007-2008, a révélé M. pour des révolutions ». l'Algérie à Genève, M. Idriss
Dénécé, des conférences organisées vements avec l’année en cours, il protection des droits des
observe que des contestations Sur la situation actuelle, il consi- Jazaïry, a rappelé que la visite
sous l'égide d'ONG américaines, femmes, a estimé à Genève la
comme Freedom House, populaires ou étudiantes dans les dère que « beaucoup de problèmes en Algérie de Mme Manjoo
risquent de surgir »et qu’en Egypte rapporteuse spéciale des
l'International Republican Institute pays arabes « se produisent réguliè- Nations unies sur la violence s'inscrivait dans le cadre des
ou Canvas, et où étaient présents la rement », mais que c’est la premiè- et en Tunisie, « un fossé inédit est invitations lancées par le
apparu entre l'armée, qui sort gran- à l'égard des femmes, Mme
plupart des blogueurs et des leaders re fois que l’armée (en Tunisie et en Rashida Manjoo. ministre des Affaires étran-
de ces mouvements, « ont instillé le Egypte) a exprimé publiquement die des événements, et la police, qui gères en mars 2010 devant le
son rejet de la « prédation des clans a longtemps assumé la répression La rapporteuse spéciale
germe de la démocratie, créant un s'exprimait dans le cadre de la Conseil des droits de l'homme,
contexte favorable aux révolutions au pouvoir » et souligne que ces des manifestants ».
révoltes ne sont rien d’autre que Il affirme ainsi qu’en Tunisie, 17e session ordinaire (du 30 traduisant la volonté de
». mai au 17 juin) du Conseil des l'Algérie de respecter ses
Il considère ainsi que le pro- « des coups d'Etat militaires prenant les forces de l'ordre en sont sorties
cessus « était le même que celui qui le visage de mouvements démocra- « profondément désorganisées » et droits de l'homme, suite à sa engagements en matière de
a précédé le démantèlement de tiques spontanés ». mis en garde contre « une recrudes- visite effectuée en Algérie du droits de l'homme et de
l'URSS, la révolution serbe, la révo- Il évoque alors dans son analyse, cence de la criminalité nuisant à 1er au 10 novembre 2010. coopérer avec les mécanismes
lution orange en Ukraine ou enco- l’idée d’une « manipulation exté- l'équilibre intérieur ». Les réformes législatives du Conseil.
re celle des roses en Géorgie ». rieure », en s’appuyant sur le fait Il conclut en exprimant ses (code de la famille, code de la M. Jazaïry s'est félicité,
Il soutient également qu’en que dans ces pays où existe « un net craintes qu’une partie de la popula- nationalité et code pénal) et les lors de cette séance du Conseil
Tunisie, le ras-le-bol, face à l'avidi- sentiment anti-israélien, aucun slo- tion risque de réaliser qu'elle a été développements institution- des droits de l'homme consa-
té du clan au pouvoir, « était pro- gan anti-israélien ne soit apparu «flouée». D'où, dit-il, « de possibles nels (CNCPPDH, services du
pendant les manifestations », esti- crée au point 3 (Observations
fond et touchait l'ensemble de la chocs en retour et une reprise des ministère délégué chargé de la
mant que « c'est bien l'indice d'une émeutes ». Famille et de la Condition du gouvernement algérien sur
population confrontée à des diffi-
le rapport de Mme Manjoo),
que la rapporteuse spéciale ait
LE PRÉSIDENT EN EXERICE EGALITÉ HOMMES-FEMMES été la première à réagir positi-
DE L’UA vement à l'invitation de
Un rapport mondial l'Algérie.
Le conflit libyen “est une Il a salué l'impulsion qu'el-

affaire interne qui nécessi- épingle la France le donne à la promotion des


droits de l'homme ainsi qu'à
l'éradication de la violence

L a France est classée au 46e rang femmes ne représentent que 7,5 des diri- contre les femmes, soulignant
te une solution pacifique” mondial en ce qui concerne l’égali-
té hommes-femmes, a indiqué hier
geants des entreprises et concernant les
conseils d’administration, elles ne consti-
que l'Algérie est activement
engagée dans la lutte contre
le Rapport mondial sur les inégalités entre tuent que 10, 5%. S’agissant de l’emploi,

L e président en exercice de l'Union africaine (UA),


le chef de l'Etat équato-guinéen, M. Teodoro
Obiang Nguema Mbasogo, a affirmé hier à
Moscou que le conflit libyen "est une affaire interne qui
les genres.
Ce classement est le résultat d’une
pondération entre quatre facteurs : la par-
ticipation économique, la participation
les données précisent en outre que 82 %
des emplois à temps partiel sont occupés
par des femmes et 30% des actives ont un
emploi à temps partiel contre 6% des
cette forme particulièrement
répréhensible de violence.
M. Jazaïry a ajouté que les
réformes lancées par le
nécessite une solution pacifique". Dans une allocution politique, l’accès à la santé et l’accès à Président de la République,
prononcée devant la presse à Moscou, le président de hommes actifs.
l’éducation. M. Abdelaziz Bouteflika, le
l'UA a en outre affirmé que "l'intervention étrangère en Pour ces deux derniers points, la Pour les salaires, dans les entreprises
Libye aura des répercussions négatives sur le développe- de 10 salariés, ou plus, la rémunération 15 avril dernier, visent à
France se situe au premier rang. Mais elle approfondir la pratique démo-
ment dans la région africaine". demeure très mal placée pour ce qui est brute totale moyenne des femmes est infé-
M. Obiang Nguema a condamné la mort de civils en des deux premiers : sur 180 pays, elle est rieure de 27% de celle des hommes. cratique, à renforcer les bases
Libye, les bombardements des villes et de maisons et positionnée respectivement aux 60e et 47e En terme de salaire brut, l’écart est de de l'Etat de droit, à réduire les
d'infrastructures "sous couvert d'intervention pour rangs et ces classements ne sont pas for- 16% qui ne s’explique, selon la même disparités et à consolider la
résoudre le conflit". Le chef de l'Etat équato-guinéen s'est tuits, selon les statistiques de l’Inspection source, que pour un tiers, par la caractéris- jouissance des droits de l'hom-
dit "inquiet" des conséquences du conflit qui se déroule en générale des affaires sociales (Igas). tique des salaires (diplômes, ancienneté) me à travers le pays.
Libye, appelant la Russie à apporter son aide pour Ainsi, en politique, plus de 80% des ou de leur emploi (secteur d’activité). Le Il a précisé, qu'en plus de la
résoudre la question dans ce pays. De son côté, un respon- maires, sont des hommes, et environ 18% système des retraites révèle également un levée de l'Etat d'urgence, une
sable chargé des questions africaines au ministère russe seulement des députés et sénateurs, sont grand seuil d’inégalités, puisque dans le instance de haut niveau s'attel-
des Affaires étrangères, M. Sergeï Kricov, a souligné que des femmes. Par ailleurs, seuls 13,8 % des privé, la retraite moyenne mensuelle le depuis le 21 mai à recueillir
"les efforts africains sont indispensables au règlement du maires sont des femmes, et celles-ci ne moyenne des femmes est de 825 euros,
conflit en Libye". "La Russie est prête à apporter sa les avis des partis politiques et
dirigent que 6 des 38 communes de plus contre 1.426 pour les hommes. Cette dif-
contribution consistant à préparer les forces de maintien de 100.000 habitants et sont "plus souvent
représentants de la société
de la paix de l'UA pour qu'elles puissent résoudre les férence de traitement "se rapproche d’une civile sur les réformes, notam-
présentées dans des circonscriptions diffi-
conflits internes du continent noir", a-t-il ajouté. Lundi, le ciles". Au travail, entre 25 et 29 ans, 82% mesure de discrimination pure pratiquée ment la révision de la
président en exercice de l'UA a eu des entretiens avec le des femmes sont actives, contre 94,9 % par les employeurs à l’encontre des Constitution, et qu'en applica-
président russe Dmitri Medvedev, consacrés aux questions des hommes. femmes", commente la même source qui tion d'un amendement récent
régionales et internationales, dont la situation en Libye, Selon la même source, les femmes ne considère cependant que d’autres facteurs de la Constitution, une loi
en Syrie et au Yémen. La visite de M. Obiang Nguema à constituent que 17,2 % des dirigeants de non mesurés ici peuvent entrer en jeu et organique est prévue pour
Moscou est la première du genre depuis l'établissement sociétés et moins de 10% dans les entre- expliquer partiellement ce phénomène, à inclure au moins 30% de
des relations diplomatiques entre la Russie et la Guinée prises de plus de 200 salariés. l’instar de la situation familiale, ou des femmes dans les assemblées
équatoriale en 1968. Le même organisme indique que les interruptions de carrière. élues.