Sciences économique

2 - Mondialisation, finance internationale et
intégration européenne

2.1 - Quels sont les fondements du
commerce international ?

Thème 211 – Les
échanges internationaux

Les indications du programme
En
partant
d'une
présentation stylisée des
évolutions du commerce
mondial et en faisant
référence à la notion
d'avantage comparatif,
on s'interrogera sur les
déterminants
des
échanges internationaux
de biens et services et de
la spécialisation.

Acquis de première : gains à
l'échange.
Notions : Avantage comparatif,
dotation
factorielle,
spécialisation.

I– Constat

Introduction - Des échanges de plus en plus
importants et diversifiés

Indicateur le plus simple du développement des échanges :
taux d’ouverture = (X+M)/ 2PIB.
Ce taux a connu une croissance impressionnante depuis les
années 50. 􀂄
La composition du commerce a également radicalement
changé 􀂄
La géographie du commerce a également été bouleversée

A –L’évolution des échanges de biens et de
services

EC2 – Comment évolue la part des exportations

Questions:
1.Le développement des exportations est il:
Un phénomène ancien
Dont la croissance est régulière?

EC2 – Observe-ton un dévelopemnt des échanges

1. Opérez
une
périodisation
des
échanges de biens et
services
2. Quelles
économies
connaissent
la
croissance la plus
rapide des échanges?
3. La crise de 2007 a-telle eu un impact sur
le
volume
des
échanges?

Exportations de biens et de
services, en milliards de dollars

EC2 - la croissance des échanges est-elle
régulière

Questions :
1.Donnez
le
mode de lecture
et de calcul du
chiffre pointé
2.Comment ont
évolué
les
exportations
mondiales depuis
1990 ?

Source : OMC, Rapport 2013

EC2 – Comment évolue le taux d’ouverture ?

Source : OMC, Rapport 2013
Questions:
1.Comment a évolué le taux d’ouverture au niveau mondial ?
2.Cette évolution est-elle linéaire ?

EC2 – Les taux d’ouverture des économies sont-ils
homogènes ?
Taux d'ouverture de quelques économies, en% du PIB
Source:
Alternatives
Economiques Hors-série n°
086 - octobre 2010
Questions:
1.Donnez le mode de lecture et
de calcul des chiffres pointés
2.Opérez une typologie des
taux d’ouverture en 1970
3.Comment ont évolué les taux
d’ouverture entre 1970 et
2007?
4.La typologie de 1970 est-elle
modifiée?

B - La géographie des échanges

EC2 - Caractérisez l’évolution des échanges

1. Montrez
que le poids
des PDEM
dans
les
exportations
mondiales
est
très
élevé
en
1980.

Source : OMC, Rapport 2013
1.Comment évolue-t-il entre 1980 et 2011? Toutes les régions en développement bénéficient-elle
de cette évolution?

EC2 Caractérisez l’évolution des flux
commerciaux
Source : OMC, Rapport 2013

Questions
1.Présentez les principaux flux
commerciaux en 1990
2.Quelles sont les principales
transformations entre 1990 et
2011?:

EC2 Caractérisez la nature des échanges (intrazoneinterzone)
1. Donnez le mode de
lecture du chiffre pointé
2. Quelle est la région qui
exporte le plus en 2008?
3. Quelle est la région qui
importe le plus en 2008
4. Quels
sont
les
principaux partenaires
commerciaux
des
différentes régions?

EC2 – Comment évolue la structure des échanges

Source : OMC,
Rapport 2013
Questions:
1.Comment
évoluent les
exportations extra et
intra-régionales ?

EC2 – Comment évolue la composition des
échanges de biens et services ?

Source : OMC, Rapport 2013
Questions:
1.Comment évoluent les exportations de marchandises et de services ?

EC2– Caractérisez l’ évolution de la
composition des échanges de biens
Exportations mondiales de marchandises et de services, en milliards de dollars
Source :
OMC,
Rapport
2013

Questions:
1.Caractérisez la structure des échanges des marchandises en 1900
2.Mesurez l’évolution des échanges par produit
3.Que pouvez-vous en conclure?

II- Comment expliquer l’évolution des échanges
internationaux ?

A – L’évolution des coûts des échanges
internationaux

EC2 – Comment évolue les tarifs douaniers

1. Périodisez l’évolution des tarifs douaniers
2. Comment pouvez-vous l’expliquer?
3. Quelles en sont les répercussions?

L’évolution des tarifs douaniers
L’OMC est née de négociations, et tout ce qu’elle fait est le résultat de négociations. La
plupart de ses activités ont leur origine dans les négociations dites du Cycle d’Uruguay,
qui se sont déroulées de 1986 à 1994, et dans les négociations menées antérieurement
dans le cadre de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT). De
nouvelles négociations ont lieu maintenant à l’OMC, dans le cadre du “Programme de
Doha pour le développement” lancé en 2001. (…)
Le but primordial du système est de faire en sorte que le commerce soit aussi libre que
possible – dès lors que cela n’a pas d’effets secondaires indésirables – car cela est
important pour le développement économique et le bien-être. Cela passe en partie par la
suppression des obstacles. Mais il faut aussi veiller à ce que les individus, les entreprises
et les gouvernements sachent quelles règles commerciales sont appliquées dans le monde
et aient l’assurance qu’elles ne seront pas modifiées brusquement. Autrement dit, les
règles doivent être “transparentes” et prévisibles.
Source : OMC
Questions:
1.Qu’est-ce-que l’OMC?
2.Quel est son objectif ? Comment l’atteint-elle ?

EC2 Caractérisez l’évolution des coûts de
transport
1. Donnez le mode de
lecture et de calcul
en 1990 pour les
satellites
2. Opérez des calculs
montrant
l’effondrement des
coûts du transport
et
des
communications
3. Quelles
conclusions
tirez-vous?

en

B - Les analyses classiques: l’échange
international résulte de la comparaison des coûts
de production

1 - La théorie des avantages absolus
d’A.Smith

Regardez la vidéo jusqu’à 1,22 : ici
Questions:
1.En fonction de quels déterminants un pays va -t-il se
spécialiser?
2.Qu’est-ce-qu’un avantage absolu?
3.Quel pays dispose d’un avantage absolu? Pourquoi?

1 - La théorie des avantages absolus
d’A.Smith

Adam Smith
1723-1790

Selon Adam SMITH, si un pays est
plus efficace dans la production d'un
bien par rapport à son partenaire qui
est plus efficace dans la production
d'un autre bien, l’échange devient
possible.
Chacun a donc intérêt à se spécialiser
dans la production de la marchandise
pour laquelle il dispose d’un avantage
et à échanger ce bien contre celui
produit par son partenaire.

Source T.Larribe :

ici

1 - La théorie des avantages absolus
d’A.Smith

Un jour de travail par homme actif permet de
produire une certaine quantité de produits.

Etats-Unis

GrandeBretagne

Blé

2 unités

1 unité

Textile

4 unités

6 unités

Quelle différence met en avant un
avantage absolu ?

Une différence de productivité
(du travail). Elle est à l'origine du
commerce international selon
l'auteur.

Source T.Larribe :

ici

1 - La théorie des avantages absolus
d’A.Smith

Un jour de travail par homme actif permet de
produire une certaine quantité de produits.

Etats-Unis

GrandeBretagne

Blé

2 unités

1 unité

Textile

4 unités

6 unités

2/4
=
1/2

Quel est le rapport d'échange du blé contre le
textile au Etats-Unis et en Grande Bretagne
en l'absence de commerce international ?

En l'absence de commerce
international,
le
rapport
d'échange du blé contre le
Textile est de1/2 aux E.U. et de
1/6 en G.B.

1/6

Source T.Larribe :

ici

1 - La théorie des avantages absolus
d’A.Smith

Un jour de travail par homme actif permet de
produire une certaine quantité de produits.

Etats-Unis

GrandeBretagne

Blé

2 unités

1 unité

Textile

4 unités

6 unités

Quelle est la production mondiale de
blé et de textile en l'absence de
commerce international ?

3
10

La production mondiale de
blé est de 3 unités, celle du
textile est de 10 unités en
l'absence de commerce
international.

Source T.Larribe :

ici

1 - La théorie des avantages absolus
d’A.Smith

Un jour de travail par homme actif permet de
produire une certaine quantité de produits.

GrandeBretagne

Etats-Unis

Blé

2 unités

>

1 unité

Avantage
absolu

Textile

4 unités

<

6 unités
Avantage
absolu

Source T.Larribe :

ici

Supposons que chaque pays se
spécialise dans la production pour
laquelle il dispose d'un avantage
absolu. Quel bien sera produit par
chaque pays et en quelle quantité ?

Les Etats-Unis vont se spécialiser dans
la production de blé et pourront produire
4 unités (le travailleur du textile
abandonne son travail pour travailler
dans l'agriculture).
La Grande Bretagne va se spécialiser
dans la production du textile et va
produire 12 unités (l'agriculteur
abandonne sa production pour travailler
le textile). Elle va produire 12 unités.

1 - La théorie des avantages absolus
d’A.Smith

Un jour de travail par homme actif permet de
produire une certaine quantité de produits.

GrandeBretagne

Etats-Unis

Blé

2 unités

Textile

4 unités

Avantage
absolu

Source T.Larribe :

Après spécialisation

>
<

Etats-Unis

GrandeBretagne

1 unité

Blé

4 unités

0 unité

6 unités

Textile

0 unités

12 unités

Avantage
absolu

ici

1 - La théorie des avantages absolus
d’A.Smith

Un jour de travail par homme actif permet de
produire une certaine quantité de produits.

Après spécialisation

Etats-Unis

GrandeBretagne

Blé

2 unités

1 unité

3

Textile

4 unités

6 unités

10

Etats-Unis

GrandeBretagne

Blé

4 unités

0 unité

4

Textile

0 unités

12 unités

12

Production
mondiale

Production
mondiale

Quel est l'intérêt de cette spécialisation ?
Cette spécialisation va permettre aux ressources économiques de chaque nation d'être utilisées plus efficacement
qu'auparavant, et la production des 2 biens peut être augmentée. Si on échange le produit d'un jour de travail :
- Pour les Etats Unis : on pourra vendre 2 unités de blé à la Grande Bretagne (utilisation du travailleur qui fabriquait
le textile) contre 6 unités de textile. On gagne alors 2 unités de textiles par rapport à la situation autarcique
- Pour la Grande Bretagne, On va échanger 6 unités de textiles produites par l'ancien agriculteur contre 2 unités de
blé. On gagne donc une unité de blé par rapport à la situation antérieure.
Il est donc avantageux de commercer avec un pays étranger lorsqu'on est plus productifs chacun dans un domaine.

Source T.Larribe : ici

1 - La théorie des avantages absolus
d’A.Smith

Libre-échangiste, l’analyse d’Adam Smith est cependant une
simplification qui limite l’échange au seul cas où il existe des
avantages absolus.
A. Smith avait pensé à des restrictions au libre échange,
notamment dans trois cas :
- lorsque l'indépendance nationale est menacée ;
- lorsque les autres pays sont protectionnistes ;
- lorsque les emplois nationaux sont gravement menacés.
La vision de cet auteur ne justifiait pas un échange important
entre les pays. Il a fallu attendre D. Ricardo pour élargir la
justification du commerce international.

Source T.Larribe :

ici

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo
Regardez la vidéo à partir de 1,22 : ici
Questions:
1.De quoi dépend selon Ricardo la valeur d’un bien?
2.Le Portugal a –t-il intérêt à échanger avec l’Angleterre ?
Pourquoi ?
3.En quoi le libre-échange peut-il être assimilé à un jeu à somme
positive ?

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo

David Ricardo
1772-1823

Source T.Larribe : ici

David Ricardo va démontrer
que même en l’absence
d’avantages absolus, les pays
tirent un profit de l’échange
international. Un pays doit se
spécialiser dans la production
du bien pour lequel il dispose
d’un avantage comparatif et
échanger ce bien contre ceux
qu’il ne produit pas.

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo

Unité :
Personnes par
an

VIN: X litres

DRAP : Y
mètres

PORTUGAL

ANGLETERRE

80

120

90

100

Avantage
absolu
Avantage
absolu

Source T.Larribe : ici

Dans le modèle simplifié
ci-contre, l’Angleterre ne
dispose d’aucun avantage
absolu
puisqu’elle
est
moins efficace que le
Portugal pour la production
des deux biens.

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo

unité
Personnes par
an

PORTUGAL

ANGLETERRE

VIN: X litres

80

120

DRAP : Y
mètres

90

100

X+ Y

X+Y

Source T.Larribe : ici

2X

En l’absence d’échange
entre ces deux pays, les
productions totales sont :

2Y
2X + 2Y

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo

Unité :
Personnes par
an

PORTUGAL

ANGLETERRE

VIN: X litres

80

120

DRAP : Y
mètres

90

100

La détermination des avantages
comparatifs dépend des
productivités comparées.
Rappel : La productivité
C’est le rapport entre une quantité
produite et les moyens mis en œuvre
pour l’obtenir.
Exemple : le Portugal utilise 80
personnes par an pour produire x
litres de Vin. La productivité est donc
X/80

Source T.Larribe : ici

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo

Unité :
Personnes par
an

PORTUGAL

ANGLETERRE

Productivités comparées pour le vin :
VIN: X litres

DRAP : Y
mètres

80

X/80
90

Y/90

120

(X/120) / (X/80) = 0,66

100

(productivité des viticulteurs Anglais
par rapport aux viticulteurs Portugais)

X/120
Y/100

Productivités comparées pour le drap :
(Y/100) / (Y/90) = 0,9

Source T.Larribe : ici

Entre les deux produits, l’Angleterre a un
moindre désavantage dans la production
du drap (productivité comparée moins
défavorable).

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo

Unité :
Personnes par
an

VIN: X litres

PORTUGAL

ANGLETERRE

80

120

Avantage
comparatif

DRAP : Y
mètres

Source T.Larribe : ici

90

100
Avantage
comparatif

Le Portugal va se
spécialiser dans la production
du vin
L’Angleterre va se spécialiser
dans la production du drap

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo

Unité :
Personnes par
an

PORTUGAL

VIN: X litres

160

0

DRAP : Y
mètres

90
0

200

10

20

Gain en

personnes par an :(170 – 160)

Source T.Larribe : ici

ANGLETERRE

(220 – 200)

La spécialisation
internationale permet à
chaque pays d’économiser
le travail d’un certain nombre
de travailleurs en obtenant la
même production.

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo

Unité :
Personnes par
an

PORTUGAL

ANGLETERRE

VIN: 2X
litres

160

0

DRAP : 2Y
mètres

0

200

10

20

Gain en

personnes par an :(170 – 160)

Source T.Larribe : ici

(220 – 200)

Mais bien évidemment cette main
d’œuvre libérée ne restera pas
inutilisée, elle sera employées
dans la production dans laquelle
le pays s’est spécialisé

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo
Avant l’échange international :
Sans échange

PORTUGAL

ANGLETERRE

ANGLETERRE
Si l'on veut produire 2 X PORTUGAL
et 2 Y au niveau international En personnes par an, 1 X + 1 Y En personnes par an, 1 X + 1 Y =
(économies fermées)
=
220
170
80

Y
Le Portugal produit___________
unité de vin avec ___________hommes et ___________unité
de drap avec
X
__________hommes,
soit au total X unité de drap et Y unité de vin avec __________hommes.
90
170

X
120
L'Angleterre produit ____________unité
de vin avec _____________hommes
et Y unité de drap avec
____________hommes, soit au total X unité de drap et Y unité de vin avec ____________hommes.
100

220

La production mondiale s'élève donc au total à ____________unités de drap et ____________unités de vin.

2X

Source T.Larribe : ici

2Y

2 - La théorie des avantages relatifs de
D.Ricardo
Les raisons expliquant le choix de la spécialisation sont :
PORTUGAL :
Après ouverture
Spécialisation en fonction
des avantages comparatifs

Gain de l'ouverture
Utilisation de la main d’œuvre
restante

ANGLETERRE :

Production de 2 .....X de vin

Production de 2 ..... Y de drap

Cette production nécessite le
travail de ... 160... Hommes
par an.

Cette production nécessite le
travail de ....
200 .. Hommes par an

10 hommes par an
PORTUGAL :
Production de .....1/8de X

20 hommes par an
ANGLETERRE :
Production de .....

1/5 Y

Le Portugal se spécialise dans la production de_______________
et en fabrique __________________unités
en
2.0125
vin
utilisant ses 170 travailleurs à cette production.
2.2
L'Angleterre se spécialise dans la production de drap et en fabrique _______________
unités en utilisant ses 220
travailleurs à cette production.
Les deux pays savent qu'ils vont échanger leurs productions de manière à se procurer, chacun, le produit qu'ils ne
fabriquent pas.

Source T.Larribe : ici

L’échange international favorise la croissance

Différences de coûts
comparatifs

Avantages
comparatifs

Spécialisation

favorise

Croissance
économique
de tous les
participants aux
échanges

renforce

Gains de productivité
à l'échelle
mondiale

www3.acclermont.fr/pedago/ses/acquisterminale/mondialisation.ppt

Échange
international

Remarque: la place des étiquettes « spécialisation » et « échange
international » est interchangeable

3 – L’origine de la spécialisation: Les analyses
néo-classiques : Hecksher-Ohlin-Samuelson

6 p 16
Questions:
1.Quel est l’apport des analyses
d’Hecksher-Ohlin-Samuelson?
2.Quels facteurs influencent la
spécialisation d’un pays ?
3.Quelles conséquences a cette
spécialisation
sur
la
rémunération des facteurs de
production?

a - Un approfondissement de l’analyse de Ricardo

Le «reproche »principal que font les libéraux à Ricardo porte
sur l’origine de l’avantage comparatif : pourquoi certains
pays ont un avantage et pas d’autres ?
C’est dans la 1°moitié du XX°que la réponse va venir :
l’avantage comparatif dépend pour chaque pays de sa
dotation factorielle

  
S o u r c e : h t t p : / / w w w .m a ir i e la v a l.f r / f r a n c / c u ltu r e / u n iv e r s ite / p d f / L ib r e % 2 0 e c h a n g e .p d f ? P H P S E S S ID =c a 5 f 1 d 4 8 5 3 4 3 f 0 e 0 2 6 e e 5 f 5 6 4
9c94cdc

b – Une spécialisation basée sur les dotations
factorielles
Chaque pays dispose d’une «dotation factorielle », c’est-à-dire qu’il
est pourvu de façon inégale en trois facteurs de production principaux
: la terre , le capital technique, le travail.
3 économistes vont alors formuler la «loi »de la spécialisation
factorielle : Eli Hecksher(1879-1952), Bertil Ohlin (1899-1979)
(Suédois) et Paul Samuelson (1915) (Américain), d’où le nom de
Théorème HOS :
Chaque pays doit se spécialiser dans la production qui incorpore le
plus de facteurs de production dont il dispose abondamment donc
dont la rémunération est plus faible et importer des produits
incorporant des facteurs de production qui sont rares (donc couteux).
Cette spécialisation permet à chaque pays de disposer d’un avantage
et assure à terme l’égalisation internationale des rémunérations

Illustration : les échanges Franco-Tunisiens

Dotations factorielles relatives

France : relativement abondante en

Coût du capital faible
Salaires élevés

exporte
des
capitalautomobil
es

Tunisie : relativement abondante en travail
– Salaires faibles
Faible coût
– Coût du capital élevé
des
Intensités factorielles relatives
automobile

Textile : relativement intense en travail
s

Automobile : relativement intense en capital
Faibl

exporte du textile
S o u r c e : s c o la r it e . s c ie n c e s p o b o r d e a u x . f r / I M G / p p t/ C h a p it r e _ 3 .p p t

e
coût
du
48
textil

c - L’égalisation de la rémunération des facteurs
de production et la convergence des économies
La France exporte des
produits incorporant
beaucoup de capital

La France importe des
produits incorporant
beaucoup de travail
La Tunisie exporte des
produits incorporant
beaucoup de travail

La Tunisie importe
des produits
incorporant beaucoup
de capital

Le facteur capital devient
relativement plus rare sur le
marché français

le facteur travail devient
relativement abondant en France

Le facteur travail devient
relativement plus rare sur le
marché tunisien

le facteur capital devient
relativement abondant en
Tunisie

Le prix du capital
augmente

le prix du travail diminue

Le prix du travail
augmente

Le prix du
capital
diminue

Conclusion : La Division Internationale du Travail
(D.I.T.) traditionnelle
Complétez le texte suivant à l'aide de vos connaissances.

s’enrichir
Selon David Ricardo, le commerce international permet à tous les pays de ........
comparatifs
En effet, selon sa théorie des avantages .........................., chaque moins
pays a intérêt à
spécialiser
se
........................
dans
la
fabrication
des
biens
qui
lui
coûtent
comparatif
relativement .................... chers à produire qu'ailleurs, c'est à dire dans les productions
Élevé
où son avantage
............................... est le plus ........................
Sa théorie a été par la suite modernisée pour faire reposer les avantages
production
comparatifs sur les dotations
en facteurs de ....................... .

industrialisés
Ainsi, les pays
............................, richement dotés en capital et en main d'oeuvre
Produits
manufacturés
qualifiée, exportent des
.....................
................................ et de haute technologie. Les
Pays

En

Développement

(P.E.D.),

Matières
dotéspremièresen

abondance

de ............................. ............................, exportent des produits primaires.

traditionnelle
Cette spécialisation correspondDIT
à la .......................
.................................,
caractérisée par un commerce .................................. entre pays complémentaires.
Inter-branches
Cette ............................... a dominé les échanges internationaux jusqu'aux
spécialisation
années 1970.

Conclusion : La Division Internationale du Travail
(D.I.T.) traditionnelle

Source : OMC, Rapport 2013
1.Les échanges internationaux sont-ils absolument conformes à la logique de la DIT ?

C - L’échange dépend aussi de la demande

EC2 – Comment évolue les échanges intrabranches ?

1,Distinguez
échanges
interbranches
et
échanges
intrabranches
2,Donnez le mode
de lecture et de
calcul
pour
la
France en 19891991
3, Opérez une
typologie pour la
période 88-91
4, comparez les
évolutions.
que
pouvez-vous
en
conclure?

EC2 – Caractérisez la structure des échanges
extérieurs français

Structure des
échanges
extérieurs
français

Source : Résultats du commerce extérieur en 2012 | Ministère du commerce ..
Questions:
1.Quelle est la caractéristique des échanges internationaux de la France ?

1 - L’analyse de la demande représentative de
Linder (1961)

Doc 7 p 18 du manuel Bordas
La notion de demande représentative

Le commerce potentiel

Les exportations potentielles sont déterminées par la demande

Pour qu’un bien soit exporté
 il faut qu’il existe une demande domestique
 Cette demande doit être représentative

Les importations potentielles sont déterminées par la demande

De nouveau, la demande doit être représentative

S o u r c e : s c o la r it e . s c ie n c e s p o b o r d e a u x . f r / I M G / p p t/ C h a p it r e _ 3 . p p t

1 - L’analyse de la demande
représentative de Linder (1961)

Les exportations et importations étant
déterminées par la demande

La gamme des exportations coïncide avec
celle des importations

Ou du moins avec une partie de celle-ci

Plus les structures de demande sont
similaires

Plus le commerce potentiel entre 2 pays est
important
les échanges se font donc entre pays de même
niveau de richesses

S o u r c e : s c o la r it e . s c ie n c e s p o b o r d e a u x . f r / I M G / p p t/ C h a p it r e _ 3 . p p t

56

2 - La demande de différence

Document 10 p 19
La structure de la demande

Est identifiée aux qualités des produits différenciés
Au niveau national

Les consommateurs disposant de niveaux de revenus
différents demanderont des biens de qualité différente

Au niveau international

Les pays ayant un niveau de revenu réel moyen élevé auront
tendance

À consommer plus de biens
À consommer des biens de qualité supérieure

S o u r c e : s c o la r it e . s c ie n c e s p o b o r d e a u x . f r / I M G / p p t/ C h a p it r e _ 3 . p p t

2 - La demande de différence

D ia p o r a m a : h tt p : / / w w w . s c - e c o .u n iv - n a n te s .f r / ~t v a lle e / L E A 2 / L E A 2- c h a p 2 - 1 p a g e .p d f

3–

Une spécialisation dynamique : Le développement
en vol d’oies sauvages de K.Akamatsu

Volume de la production

Produit de troisième
génération
4

Produit de première
génération

Produit de deuxième
génération

3

4
2

3
2

3

4
2

1

1

1
temps
1 : Importation du
produit

2: Industrialisation par
substitution d’importation

3 : Exportation du
produit

4 : Délocalisation de la
production

3–

Une spécialisation dynamique : Le développement
en vol d’oies sauvages de K.Akamatsu
Importations de
Exportations
de produits
industriels

Base du
développement:
Main-d’œuvre
Peu coûteuse et
à faible
Absence de
Ressources en technologie
Matières
premières

Biens
d’équipements
capital
Entrée de
devises

Développement
industriel

Investissements
Remontée de filière du
bas de gamme vers les
exportations de
produits industriels à
haute technologie

l’exemple chinois: une validation de la théorie
dynamique de la spécialisation ?

Document 2 p 21 du manuel Bordas
Questions:
1.L’ouverture de la Chine au début des années 80
s’inscrit-elle dans la logique des théories
ricardienne et d’HOS ? Pourquoi ?
2.Cette analyse demeure-t-elle valable
aujourd’hui ? Dans quelle branche la Chine estelle spécialisée ?
3.En quoi cette configuration est-elle contreintuitive ?

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful