Vous êtes sur la page 1sur 123

RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

MIRAMAX CONSEIL
LE MARCHE DES IMPRIMERIES A YAOUNDE

SUPERVISE PAR M. GAETAN TEJE

REALISE PAR :

DEMANOU Fabrice

KUIPOU Carlin

NKANA Christian

SADATE Yves

YANKE Franck

Octobre 2009

1
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Sommaire :

Résumé managérial page 4

I- Le contexte page 6

II- Le problème page 6

III- Les objectifs page 6

IV- Les besoins en informations page 7

V- Méthodologie page 8

VI- Echantillonnage page 10

VII- Grille de collecte des données page 13

VIII- Timing et organisation page 18

IX- Principales conclusions page 21

X- Analyse des données quantitatives page 21

2
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

XI- Recommandations page 46

XII- Stratégies et plans d’action page 46

XIII- Limites page 61

XIV- Annexes page 62

Table des matières page 120

3
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

RESUME MANAGERIAL

Notre étude porte sur le marché des imprimeries dans la ville de Yaoundé.

Suite aux études que nous avons menées, le problème focal que nous avons décelé est la
connaissance des attentes des particuliers par rapport aux offres de l’imprimerie.

Dans le souci d’apporter des solutions à ce problème nous nous sommes fixés pour objectif
principal adapté l’offre des imprimeries aux besoins et aux attentes spécifique des particuliers.

- Comme objectifs secondaires, on peut citer :


- Améliorer la qualité des services offerts
- Adapter les délais de livraisons aux besoins des clients

Rassurer les clients quant à la fiabilité des produits

Nous avons pris pour population mère l’ensemble des acteurs du marché de
l’imprimerie à Yaoundé. La base de sondage ici est inexistante et la méthode de
sondage utilisée choisi est la méthode raisonnée.

Compte tenu de l’hétérogénéité de la population mère, nous avons mis en œuvre


un sondage par la méthode des quotas qui nous a permis d’élaborer un échantillon
mettant en exergue les effets de groupes (enquêtes représentatives).

Comme informations marquantes nous pouvons noter : en ce qui concerne les


enquêtes qualitatives nous pouvons noter que les imprimeries n’ont pas de
véritables stratégies communicationnelles ; pour ce qui est des enquêtes
qualitatives, nous pouvons citer que contrairement à ce que pensent les spécialiste
l’élément déterminant dans le choix des imprimeries n’est ni le prix, ni la qualité,
mais plutôt le délai.

Comme stratégie et plan d’action nous proposé des stratégies liées au prix au
produit à la communication et au positionnement. Le plan d’action sera surtout
basé sur la communication.

4
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Comme limites nous pouvons noter que les sources de données secondaires sont
difficiles d’accès car rares sont les études qui traitent de ce thèmes. De plus
l’accès aux fichiers des entreprises est assez confidentielle ce qui nous a empêché
d’obtenir certaines informations.

5
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

I- Le contexte
Le problème que nous avons retenu est celui de la connaissance des
attentes des particuliers par rapport à l’offre des imprimeries.

La résolution de ce problème a nécessité la thématique suivante :


adapter la qualité de l’offre de l’imprimerie aux besoins des
particuliers.

Afin d’être capables de résoudre ce problème, deux axes majeurs


vont guider notre réflexion :

- Etudier le comportement des particuliers ;


- l’imprimerie.

II- Le problème
Compte tenu de tous les problèmes suscités, il apparaît clairement
dans le domaine du B to B, le marché est déjà régulé par l’Etat avec
la création d’agences régis, conseils et d’autres régulations. De plus
les entreprises et les imprimeries ont une parfaite connaissance les
unes des autres. Cependant le domaine B to C n’est pas encore
exploré c’est pourquoi nous avons pour problème focal : la
connaissance des attentes des particuliers par rapport à l’offre de
l’imprimerie.

III- Les objectifs


Les objectifs principaux de notre étude sont :
 Identifier les besoins de la demande ;
 Evaluer l’offre commercial global des imprimeries ;
Quant aux objectifs secondaires, ils sont de plusieurs ordres :
 Déterminer le profil des consommateurs ;
 Evaluer la connaissance des particuliers sur l’offre
commerciale des imprimeries ;
 Déterminer les attitudes des consommateurs ;
 Déterminer le degré de satisfaction des particuliers ;

6
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

 Connaitre les imprimeries.

IV- Les besoins en information

Le tableau suivant met en exergue les différents types


d’information à collecter et les formes d’étude nécessaire à sa
collecte.

Objectifs Sous-objectifs Type Forme


d’information d’étude
Documentaire Qualitative Quantitative
Identification Déterminer le Connaître la X X
des besoins profil des catégorie
de la consommateurs socioprofessionnelle
demande Connaître la tranche X
d’âge
Connaître le niveau X
de salaire
Evaluer la Types de produits X X
connaissance achetés
des particuliers Types d’achat X X
sur l’offre (courant, réflexe et
commerciale réfléchi)
des
imprimeries
Déterminer les Lieu d’achat X
attitudes des Volume d’achat X X
consommateurs Fréquence d’achat X X
Déterminer le Satisfaction quant à X
degré de la qualité
satisfaction des Satisfaction quant X
particuliers au prix
Le rapport qualité- X X

7
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

prix
La fidélité X X
Evaluer La Dénomination X X
l’offre connaissance Leur localisation X X
commerciale des géographique sur le
de imprimeries marché
l’imprimerie L’offre Facteurs influençant X
proprement le choix des
dite produits et services
Les facteurs X
influençant les prix
Les politiques de X
communication
Les distributeurs X X
Source : MIRAMAX CONSEIL
V- Méthodologie
1) Choix du type d’étude
Nous allons mettre en œuvre notre étude en 2 phases. Une première
phase documentaire et qualitative, qui consistera en une recherche
documentaire et d’un entretien semi-directif avec les responsables
des divers imprimeries de la place.
La seconde phase consistera en une étude quantitative qui nous
permettra de mesurer les informations issues de la première phase,
et cela grâce à un questionnaire standardisé qui sera administré
chez les clients particuliers des imprimeries.

2) Choix des outils de collecte de données

En ce qui concerne la collecte des données liées à l’étude


qualitative, un enregistreur vocal sera utilisé et ce, lors de
l’entretien semi-directif. L’outil de collecte de données de l’étude
quantitative sera le questionnaire auquel sera soumis notre
échantillon, avec l’assistance d’un enquêteur.

8
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

3) Choix des techniques d’analyse

Pour l’analyse des données de l’étude quantitative, deux


principaux outils seront utilisés à travers le logiciel SPHYNX à
savoir :

 Les tris à plats : Ils nous permettront de déterminer toutes


les tendances générales liés au comportement des consommateurs.
 Les tris croisés : Ils nous permettront de décrire s’il existe
entre deux variables un lien de causalité. Le khi-2 calculé et obtenu
à partir des tableaux permettra ou non d’établir une relation
d’indépendance entre les deux variables utilisés.

4) Choix des croisements

Dans le souci de mieux saisir la complexité du marché et de


comprendre les causes sous jacentes des réalités de ce secteur
plusieurs croisements seront effectués. Ceci à travers les tris croisés
et le logiciel SPHYNX, dans le cadre de l’étude quantitative. Nous
nous proposons ainsi d’évaluer les relations de cause à effet entre
différentes variables d’où les choix de croisements suivants :

 Croisement n°1 : La catégorie socioprofessionnelle et le


volume d’achat (le volume d’achat dépend t-il de la catégorie
socioprofessionnelle des consommateurs ?)

 Croisement n°2 : Le niveau de salaire avec la satisfaction


au prix (la satisfaction au prix est-elle fonction du niveau de
salaire ?)

 Croisement n°3 : Le type de produit ou de service acheté


avec le volume des achats (Quelle est la part de chaque service
dans le chiffre d’affaire global ?)

9
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

 Croisement n°4 : Les types de produits ou de services


achetés avec la satisfaction quant à la qualité (La satisfaction à la
qualité dépend des produits achetés ?)

 Croisement n°5 : La C.S.P et la nature des produits achetés


(La C.S.P influence t-elle le type de produit achetés ?)

 Croisement n°6 : Le niveau de salaire et la nature des


produits achetés (Le niveau de salaire influence t-il le choix du
service ?)

 Croisement n°7 : La nature des produits achetés avec le lieu


d’achat. (Le lieu d’achat influence t-il la nature des achats ?)

VI- Echantillonnage

1) La population mère :

La population mère ici c’est l’ensemble des acteurs du marché de


l’imprimerie à Yaoundé.

2) La base de sondage :

La base de sondage désigne le fichier ou la liste exhaustive qui


recense toutes les unités statistiques. Dans notre contexte, il
n’existe pas de liste exhaustive de la population mère.

3) La méthode d’échantillonnage :
Le choix de la méthode d’échantillonnage dépend de la base de
sondage, selon qu’elle est existante ou pas.

10
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Dans notre cas, la base de sondage est inexistante et la méthode de


sondage utilisée sera donc la méthode raisonnée.
De plus, compte tenu de l’hétérogénéité de la population mère,
nous allons mettre en œuvre un sondage par la méthode des quotas
qui nous permettra d’élaborer un échantillon mettant en exergue les
effets de groupes (enquêtes représentatives).

Objectif : adapter l’offre commerciale aux attentes de la clientèle


dans le domaine du B to C

Population mère : acteurs du secteur de l’imprimerie dans la ville


de Yaoundé en 2009

Base de sondage : inexistante

Unité de sondage : un acteur du secteur des imprimeries de la ville


de Yaoundé

Les unités de sondage ne sont pas exhaustives et exclusives

Méthode raisonnée (quotas)

Compte tenu de toutes les caractéristiques du marché, la méthode


des quotas à été retenu. Le tableau suivant recense les différents
critères en fonction de la nature de l’échantillon (entreprise ou
particuliers)

11
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

ENTREPRISES PARTICULIERS
* Catégorie • Sexe
socioprofessionnell • Revenu
CRITERE e (cadre supérieur,
cadre moyen, cadre
inférieur)
Source : MIRAMAX CONSEIL

4) Taille de l’échantillon :
La taille de l’échantillon doit tenir compte de celle de la population
mère (représentativité). Afin de déterminer la taille optimale de
l’échantillon, nous appliquerons la formule suivante :

n=budget/cout d’un questionnaire


Le budget et le cout d’un budget sont recensés dans le tableau
suivant :
Budget= 200 000 FCFA
Cout d’un questionnaire=100 FCFA
Taille de l’échantillon= 200 individus

5) Critères de choix :
 Lieux d’administration des questionnaires : Le
questionnaire sera administré dans la ville de Yaoundé ;

 Répondants : les particuliers qui consomment fréquemment


l’offre commerciale des imprimeurs.

12
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

6) Conditions d’administration :

Les conditions d’administrations font référence aux différents


facteurs environnementaux pouvant favoriser l’administration du
questionnaire. Le tableau suivant résume l’essentiel de ces facteurs.

 DATES Fin de semaine


 HEURES Heures matinales (8h-12h)
 TEMPERATURE Moyenne
 COMPAGNIE
 AMBIANCE Décontracté
Source : MIRAMAX CONSEIL

VII- Outils de collecte des données

1) Grille d’élaboration du questionnaire :

Objectif Sous-objectifs Type Thème/questi Modalités


d’information on
Identification Déterminer le profil Tranche d’âge Quel âge avez- -de 30
des besoins de des consommateurs vous environ? -[30,50]
la demande - +de 50 ans

Sexe De quel sexe -Masculin


êtes-vous ? -Féminin

Situation Quelle est -Célibataire


matrimoniale votre situation -Marié
matrimoniale ?

13
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Catégorie Quelle -commerçant


socioprofessionnel profession -fonctionnaire
exercez-vous ? -employé
-retraité
-inactif
Qualification du Avez-vous - Oui
répondant déjà effectué - Non
une commande
auprès d’une
imprimerie ?
A quand *-de 6mois
remonte votre *[6-12] mois
dernière *+ de 1an
commande ?
Motivations

Suggestions Quelle -bas prix


d’amélioration suggestion -meilleure
d’amélioration qualité
pouvez-vous -délais plus
faire ? court
-autres
Déterminer les Types de produits Pour quel - Journaux
attitudes des commandés produit passez- - Livres
consommateurs vous - Romans
généralement -Bande dessinée
commande ? - Magazine

Lieu d’achat Dans quelle -SOPECAM


imprimerie -Saint-Paul
passez-vous -national

14
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

généralement -autres
vos
commandes ?
Volume d’achat Dans quelle *[1-10[unités
quantité *[10-50[unités
commandez- *[50-100[unités
vous vos *+de 100 unités
produits ?
Fréquence d’achat A quelle -hebdomadaire
fréquence -mensuel
passez-vous -trimestriel
commandes -annuel
chez votre -multi annuel
imprimeur ?
Motivations Quelles sont -qualité
les raisons qui -prix
motivent votre -délais
décision lors -autres
du choix des
imprimeries ?
Déterminer le degré Le prix Quelle est -Très satisfait
de satisfaction des votre niveau de -satisfait
particuliers satisfaction -peu satisfaits
quant aux prix? -insatisfait
La qualité Quelle est -Très satisfait
votre niveau de -satisfait
satisfaction -peu satisfaits
quant à la -insatisfait
qualité des
produits?

15
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Les délais Quelle est -Très satisfait


votre niveau de -satisfait
satisfaction -peu satisfaits
quant aux -insatisfait
délais?
Les freins Avez-vous
déjà rencontrés -oui
des problèmes -non
lors d’une
commande ?
Si oui OUVERTES
lesquels ?

Source : MIRAMAX CONSEIL

Ce questionnaire sera placé en annexe, après avoir été testé et


validé lors de l’étude terrain.

2) Grille d’élaboration des thèmes de l’entretien semi-directif :


Le tableau suivant recense les différents thèmes à aborder en
fonction des objectifs retenus.

OBJECTIF SOUS-OBJECTIFS THEMES A


ABORDER
Cerner les différents Dénomination  Brève
contours de l’offre Forme juridique présentation de
commerciale des l’entreprise
imprimeries (5min)
Localisation géographique

Domaine d’activité  Les activités de


stratégique (10 min) votre entreprise
(5min)
 La part de marche

16
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

respective à
chaque activité. (5
min)
Les différents acteurs (10  Le circuit de
min) distribution
L’influence de  L’impact de
l’environnement (5 min) l’environnement

Source : MIRAMAX CONSEIL

3) Grille documentaire :
Le tableau suivant recense les différentes sources d’information en
fonction des objectifs.

Objectifs Sous-objectifs Type d’information source


d’information
Identification Déterminer le profil  CSP base de données
des besoins de des consommateurs  SEXE des clients dans
la demande  AGE l’entreprise
 LIEU
D’HABITAT
ION

Evaluer l’offre La connaissance des Dénomination Internet


commerciale de produits et de
l’imprimerie l’entreprise Part de marché INS

Source : MIRAMAX CONSEIL

17
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

TABLEAU 3 : Grille relative à l’étude documentaire

VII- Timing et organisation


1) Chronogramme

28/ 29/ 30/ 01/ 02/ 03/ 04/10 05/10 06/10 07/10 08/10 09/10
09 09 09 10 10 10
Etude
pilote X
brief
X X
Projet X
d’étude X
Elabora X
tion du
question
naire
Test et X X
adminis
tration
du
question
naire
Concept X
ion du
guide
d’entret
ien
Réalisat X
ion des
entretie
ns

18
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Dépouill X
ement
du
question
naire
Analyse X
des
données
Rédacti X
on du
rapport
final
Source : MIRAMAX CONSEIL

2) Equipe d’intervention

Noms Postes Fonctions Compétences


YANKE Franck Chef de projet - Coordonner, Dynamique,
superviser persévérant,
- Définir les connaissance
rôles des membres sommaire des
notions d’études de
marché et de
marketing
SADATE Yves Chef terrain - planifier les Combatif,
mouvements sur le connaissance parfaite
terrain de la ville de
- superviser le Yaoundé
travail de terrain
- Etablir un
bilan.

19
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

NKANA Christian Chargé des Planifier travaux de Très cultivé,


recherches recherches méticuleux, grand
Orienter le groupe esprit critique, sens
dans la collecte des poussé de
informations l’observation
-
DEMANOU Chef analyste Planifier les tâches Expérimenté, fort
Fabrice analytiques esprit analytique et
Concevoir les critique.
questionnaires
KUIPOU Carlin Assistant analyste Analyser les BAC C, posé, esprit
informations analytique
recueillies
Source : MIRAMAX CONSEIL

3) Déploiement.

Notre projet d’étude portait sur le marché des imprimeries dans la


ville de Yaoundé. Elle a commencé par une collecte de données à
la SOPECAM le 1er octobre afin de déceler quels problèmes
pouvait rencontrer ce secteur. Suite à notre analyse des données
nous avons élaboré des questionnaires le 06 octobre et nous les
avons testés et administrés le lendemain. Afin de remplir plus
aisément nos objectifs, nous avons formé deux équipes ayant des
champs d’action différents: le chef de projet YANKE Franck,
l’assistant analyste KUIPOU Carlin et le chargé des recherches
NKANA Christian se sont organisés en une équipe et ont quitté
Ekounou-Ayene pour Mvog-Mbi, ensuite poste centrale puis
marché central de manière à avoir plusieurs répondants. De même,
DEMANOU Fabrice, chef analyste et SADATE Yves chef de
terrain sont allés à l’imprimerie Nationale et à SOPECAM, ce qui
nous a permis de diversifier les répondants et d’obtenir plus
20
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

d’informations.
Nous avons tout de même accusé un retard quant à ce qui était
prévu dans le chronogramme. Cela était dû à quelques difficultés
que nous avons rencontrées. Tout d’abord le climat n’était pas idéal
pour nos questionnaires car il pleuvait ; aussi, il y a des répondants
qui ne parvenaient pas jusqu’à la fin des questionnaires ce qui nous
a conduis à supprimer certains questionnaires ; nous avons aussi eu
pour difficulté le fait que peu de particuliers consomme les produits
des imprimeries à Yaoundé ce qui réduisait ainsi notre nombre de
répondants ; on a aussi eu pour difficulté le fait que rares sont les
camerounais qui aiment la lecture ; il est difficile de rencontrer les
personnes chargées de passer les commandes aux imprimeries dans
le cas des entreprises clients.

IX. Principales conclusions :

Voir annexe

X. Analyse des données quantitatives :

• Critère : Habitude des consommateurs

Introduction : Notre étude portait sur l’identification des attentes


des consommateurs par rapport aux offres des imprimeries. Afin de
remplir cette tâche, nous allons tout d’abord analyser l’attitude des
consommateurs ainsi que leur profil à travers les variables
suivantes :

21
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- La variable nature de l’achat :

Nb. cit. Fréq.


nature du produits

Journaux 14 9,7%
Livres 50 34,7%
Romans 24 16,7%
Bande déssinée 44 30,6%
Magazine 49 34,0%
tract 66 45,8%
dépliant 54 37,5%
affiche publicitaire 30 20,8%
autres 6 4,2%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Les commandes faites par les clients concernent


principalement les tracts (45,8%) et les dépliants (37,5%)

- La variable volume d’achat :


Nb. cit. Fréq.
Volume d'achat

Non réponse 3 2,1%


[1-10[unités 4 2,8%
[10-50[unités 22 15,3%
[50-100[ unités 55 38,2%
+de 100 unités 61 42,4%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Les consommateurs achètent généralement plus de


100 unités (42,4%).

22
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Variable lieu d’achat :

Nb. cit. Fréq.


Lieu d'achat

Non réponse 6 4,2%


Sopecam 34 23,6%
Saint-Paul 106 73,6%
national 24 16,7%
autres 18 12,5%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Les consommateurs réalisent beaucoup plus leurs


achats dans l’imprimerie Saint-Paul (73,6%).

- Variable fréquence d’achat:

Nb. cit. Fréq.


frequence d'achat

Non réponse 2 1,4%


hebdomadaire 11 7,6%
mensuel 53 36,8%
trimestriel 35 24,3%
annuel 37 25,7%
multi annuel 7 4,9%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Selon les clients, leurs achats se font en générale


de façon mensuelle (36,8%).

Afin d’obtenir des données plus informatives, nous allons analyser


les croisements de variables explicatives :

23
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Croisement N°1 : Tableau croisé de la variable lieu d’achat


avec la variable nature du produit

Lieu d'achat Non Sope Saint- national autres TOTAL


réponse cam Paul
nature du produits
Journaux 1 9 6 4 2 22
Livres 3 23 28 5 11 70
Romans 0 8 19 6 5 38
Bande déssinée 1 4 37 9 7 58
Magazine 0 5 43 9 7 64
tract 0 5 61 11 4 81
dépliant 1 5 47 8 1 62
affiche publicitaire 0 8 24 3 1 36
autres 1 0 3 1 2 7
TOTAL 7 67 268 56 40 438

Source : MIRAMAX CONSEIL


Analyse statistique : chi2 = 87,09, ddl = 32, 1-p = >99,99%.
La dépendance est très significative. chi2 = 87,09, ddl = 32, 1-p =
>99,99%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles
l'effectif réel est nettement supérieur (inférieur) à l'effectif
théorique.
Attention, 20 (44.4%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5,
les règles du chi2 ne sont pas réellement applicables.
Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux
égaux à la somme des effectifs lignes/colonnes).
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2
total. Le signe représente l'écart à l'indépendance.
Commentaire :
Selon les consommateurs, la plupart des achats sont réalisés dans
l’imprimerie Saint-Paul et les produits les plus achetés sont les
tracts et les magazines.

24
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Croisement N°2 : Tableau croisé de la variable fréquence


d’achat avec la variable nature de l’achat

frequence d'achat Non hebdom mensuel trimes annuel multi TOTAL


réponse adaire triel annuel
nature du produits
Journaux 0 2 7 4 0 1 14
Livres 0 7 25 8 8 2 50
Romans 0 2 10 5 7 0 24
Bande déssinée 1 1 13 14 14 1 44
Magazine 1 0 15 11 19 3 49
tract 1 4 20 18 18 5 66
dépliant 0 3 18 16 13 4 54
affiche publicitaire 0 3 16 7 4 0 30
autres 0 0 2 1 3 0 6
TOTAL 3 22 126 84 86 16 337

Source : MIRAMAX CONSEIL

Analyse statistique : chi2 = 44,23, ddl = 40, 1-p = 70,25%.


La dépendance n'est pas significative. chi2 = 44,23, ddl = 40, 1-p =
70,25%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles
l'effectif réel est nettement supérieur (inférieur) à l'effectif
théorique.
Attention, 32 (59.3%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5,
les règles du chi2 ne sont pas réellement applicables.
Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux
égaux à la somme des effectifs lignes/colonnes).
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2
total. Le signe représente l'écart à l'indépendance.

Commentaire : Les consommateurs renouvèlent généralement


leurs commandes dans les imprimeries tous les mois et rares sont
ceux qui le font de façon multi annuelle.

25
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Croisement N°3 : Tableau croisé de la variable volume d’achat


avec la variable nature du produit

Volume d'achat Non [1-10[u [10-50[ [50-100[ +de 100 TOTAL


réponse nités unités unités unités
nature du produits
Journaux 0 2 2 5 5 14
Livres 2 2 12 19 15 50
Romans 0 0 8 8 8 24
Bande déssinée 0 0 7 15 22 44
Magazine 0 1 6 17 25 49
tract 0 1 4 31 30 66
dépliant 0 1 5 25 23 54
affiche publicitaire 0 0 4 12 14 30
autres 1 0 2 2 1 6
TOTAL 3 7 50 134 143 337

Source : MIRAMAX CONSEIL

Analyse statistique : chi2 = 60,14, ddl = 32, 1-p = 99,81%.

La dépendance est très significative. chi2 = 60,14, ddl = 32, 1-p =


99,81%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles


l'effectif réel est nettement supérieur (inférieur) à l'effectif
théorique.

Attention, 24 (53.3%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5,


les règles du chi2 ne sont pas réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux


égaux à la somme des effectifs lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2


total. Le signe représente l'écart à l'indépendance.

Commentaire : Les consommateurs pensent que les produits pour


lesquels on commande le plus d’unités sont les tracts tandis que les
produits pour lesquels on commande le moins d’unité sont les
magazines et les journaux.

26
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Croisement N°4 : Tableau croisé de la variable lieu de vente


avec la variable volume de vente

Volume d'achat Non [1-10[u [10-50[ [50-100[ +de 100 TOTAL


réponse nités unités unités unités
Lieu d'achat
Non réponse 1 0 1 2 2 6
Sopecam 2 3 5 9 15 34
Saint-Paul 0 2 16 43 45 106
national 0 2 6 12 4 24
autres 0 0 6 6 6 18
TOTAL 3 7 34 72 72 188

Source : MIRAMAX CONSEIL

Analyse statistique : chi2 = 30,37, ddl = 16, 1-p = 98,38%.

La dépendance est significative. chi2 = 30,37, ddl = 16, 1-p =


98,38%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles


l'effectif réel est nettement supérieur (inférieur) à l'effectif
théorique.

Attention, 15 (60.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5,


les règles du chi2 ne sont pas réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux


égaux à la somme des effectifs lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2


total. Le signe représente l'écart à l'indépendance.

Commentaire : D’ après les répondants, l’imprimerie Saint-Paul


réalise le plus gros volume de vente de tout le marché de
l’imprimerie.

Conclusion : De cette analyse, nous pouvons retenir les éléments


suivant, concernant les habitudes des consommateurs :

27
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Les consommateurs achètent généralement de façon mensuelle des


tracts d’un volume d’achat supérieur à cents unités, contrairement
aux magazines.
- La plupart des consommateurs réalisent leurs achats à l’imprimerie
Saint-Paul.

Ce constat établit, nous allons dès maintenant étudier le profil des


consommateurs.

• Critère : Profil des consommateurs

Introduction : Afin de cerner tous les contours de ce critère, nous


allons étudier les variables : sexe, âge, CSP, Salaire et dépenses
moyennes.

- La variable sexe :

Nb. cit. Fréq.


SEXE

Non réponse 25 17,4%


Masculin 81 56,3%
Féminin 39 27,1%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : D’après les répondants, les hommes consomment


plus les produits des imprimeries que les femmes (56,3%).

- La variable âge :

28
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Nb. cit. Fréq.


AGE

Non réponse 25 17,4%


Moins de 25 ans 9 6,3%
De 25 à 45 ans 58 40,3%
De 46 à 60 ans 37 25,7%
Plus de 60 ans 16 11,1%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Selon les consommateurs, la tranche d’âge la plus


représentée dans le marché de l’imprimerie est celle comprise entre
25 et 45 ans (40 ,3%).

- La variable CSP :

Nb. cit. Fréq.


CSP

Non réponse 26 18,1%


Cadre 38 26,4%
Employé 28 19,4%
Etudiant 22 15,3%
Fonctionnaire 28 19,4%
Ménagère 2 1,4%
Chomeur 1 0,7%
Autres 0 0,0%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : L’étude des informations recueillies admet que les


cadres sont les plus grands consommateurs des produits des
imprimeries (26,4%) contrairement aux chômeurs qui ne
consomment presque pas de produits (0,7%).

29
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- La variable salaire :

Nb. cit. Fréq.


Salaire

Non réponse 30 20,8%


[0-300 000[ 12 8,3%
[300 000-600 000[ 27 18,8%
[600 000-1 000 000] 46 31,9%
+ de 1 000 000 30 20,8%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL


Commentaire : Les consommateurs ont pour la plupart un revenu
compris entre 600 000 et 1 000 000 FCFA (31,9%).

- Variable dépenses moyennes d’achat :

Nb. cit. Fréq.


Quelles sont en moyenne vos dépenses?

Non réponse 3 2,1%


[0-50 000] 13 9,0%
[50 000-100 000] 50 34,7%
+ 100 000 79 54,9%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Les consommateurs dépensent en moyenne plus de


100 000 FCFA lors d’une commande (54,9%).

Les variables principales ayant été évoquées, nous allons


maintenant les croiser avec les variables du critère habitude du
consommateur afin de constituer le profil des consommateurs :

30
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Croisement N°1 : Tableau croisé de la variable CSP avec la


variable volume d’achat

Volume d'achat Non [1-10[u [10-50[ [50-100[ +de 100 TOTAL


réponse nités unités unités unités
CSP
Non réponse 3 1 4 6 12 26
Cadre 0 1 5 17 15 38
Employé 0 1 6 11 10 28
Etudiant 0 1 3 6 12 22
Fonctionnaire 0 0 3 14 11 28
Ménagère 0 0 1 0 1 2
Chomeur 0 0 0 1 0 1
Autres 0 0 0 0 0 0
TOTAL 3 4 22 55 61 145

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Selon les consommateurs, les cadres représentent


la plus grande demande des imprimeries en ce qui concerne les
quantités achetées.

- Croisement N°2 : Tableau croisé de la variable CSP avec la


variable nature du produit

nature du produits Journaux Livres RomansBande dMagazin tract dépliantaffiche p autres TOTAL
éssinée e ublicitaire

CSP
Non réponse 1 18 3 2 1 2 3 7 4 41
Cadre 4 8 1 9 12 25 20 9 2 90
Employé 4 8 3 6 11 14 14 8 0 68
Etudiant 1 8 8 15 12 10 5 0 0 59
Fonctionnaire 4 8 8 10 10 13 11 6 0 70
Ménagère 0 0 1 2 2 1 0 0 0 6
Chomeur 0 0 0 0 1 1 1 0 0 3
Autres 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
TOTAL 14 50 24 44 49 66 54 30 6 337

Source : MIRAMAX CONSEIL

31
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Commentaire : L’analyse des réponses des consommateurs révèle


que :

- Les journaux, les livres, les tracts, les dépliants et affiches


publicitaires ont pour principaux acquéreurs les cadres et les
fonctionnaires.
- Les bandes dessinées et les magazines sont beaucoup plus
demandés par les étudiants.

- Croisement N°3 : Tableau croisé de la variable salaire avec la


variable nature du produit

nature du produits Journaux Livres RomansBande d Magazin tract dépliant affiche p autres TOTAL
éssinée e ublicitaire

Salaire
Non réponse 1 19 3 4 4 4 3 7 4 49
[0-300 000[ 2 7 1 1 0 2 4 1 0 18
[300 000-600 000[ 5 8 5 5 9 16 12 8 1 69
[600 000-1 000 000] 4 9 11 23 23 24 18 11 1 124
+ de 1 000 000 2 7 4 11 13 20 17 3 0 77
TOTAL 14 50 24 44 49 66 54 30 6 337

Source : MIRAMAX CONSEIL

Analyse statistique : chi2 = 80,69, ddl = 32, 1-p = >99,99%.

La dépendance est très significative. chi2 = 80,69, ddl = 32, 1-p =


>99,99%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles


l'effectif réel est nettement supérieur (inférieur) à l'effectif
théorique.

Attention, 19 (42.2%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5,


les règles du chi2 ne sont pas réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux


égaux à la somme des effectifs lignes/colonnes).

32
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2


total. Le signe représente l'écart à l'indépendance.

Commentaire : Les consommateurs pensent que les personnes


ayant un revenu compris entre 600 000 et 1 000 000 FCFA
consomment prioritairement les tracts, les magazines et les
dépliants.

- Croisement N°4 : Tableau croisé de la variable dépenses avec la


variable lieu d’achat

Quelles sont en moyenne vos dépenses? Non [0-50 [50 + 100 000 TOTAL
réponse 000] 000-100
Lieu d'achat
Non réponse 0 3 1 2 6
Sopecam 2 5 7 20 34
Saint-Paul 1 6 42 57 106
national 0 4 9 11 24
autres 1 2 5 10 18
TOTAL 4 20 64 100 188

Source : MIRAMAX CONSEIL

Analyse statistique : chi2 = 21,66, ddl = 12, 1-p = 95,85%.

La dépendance est significative. chi2 = 21,66, ddl = 12, 1-p =


95,85%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles


l'effectif réel est nettement supérieur (inférieur) à l'effectif
théorique.

Attention, 11 (55.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5,


les règles du chi2 ne sont pas réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux


égaux à la somme des effectifs lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2


total. Le signe représente l'écart à l'indépendance.

Commentaire : Les consommateurs pensent que l’imprimerie


Saint-Paul réalise le plus gros chiffre d’affaire.

33
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Conclusion : De tout ceci, nous pouvons retenir que les dépenses,


la nature des produits achetés, les volumes d’achats, dépendent du
sexe, de la CSP et du revenu des consommateurs. Ce constat étant
fait nous allons dès lors étudier les motivations différentes des
consommateurs.

 Critère : Motivations d’achat

Introduction :

A ce niveau de notre étude, nous allons ressortir les informations


pertinentes liées aux motivations d’achat des clients des
imprimeries. Pour ce faire, nous allons successivement recenser les
données utiles dans ce cas, que nous allons analyser afin de
ressortir les faits saillants. Nous terminerons par une juxtaposition à
l’aide des tris croisés de ces différentes variables, afin d’expliquer
la motivation des clients.

- Variable motivation d’achat

Nb. cit. Fréq.


Motivations d'achat

Non réponse 1 0,7%


qualité 61 42,4%
prix 75 52,1%
délais 80 55,6%
réputation 41 28,5%
reférence 26 18,1%
carnet d'adresse 6 4,2%
autres 6 4,2%
TOTAL OBS. 144

34
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Pour la majorité des clients, le délai est le critère le


plus important dans la décision d’achat (55,6%), suivi du prix
(52 ,1%).

- Variable lieu d’achat

Nb. cit. Fréq.


Lieu d'achat

Non réponse 6 4,2%


Sopecam 34 23,6%
Saint-Paul 106 73,6%
national 24 16,7%
autres 18 12,5%
TOTAL OBS. 144
Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Les clients des imprimeries se tournent pour la


plupart, vers l’imprimerie Saint-Paul pour passer leur commande
(73 ,6%).

35
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Donnée 3: Fréquence d’achat

Nb. cit. Fréq.


frequence d'achat

Non réponse 2 1,4%


hebdomadaire 11 7,6%
mensuel 53 36,8%
trimestriel 35 24,3%
annuel 37 25,7%
multi annuel 7 4,9%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Les consommateurs admettent que dans 36,8%


des cas, les clients des imprimeries passent leur commande à une
fréquence mensuelle.

- Variable C.S.P

Nb. cit. Fréq.


CSP

Non réponse 26 18,1%


Cadre 38 26,4%
Employé 28 19,4%
Etudiant 22 15,3%
Fonctionnaire 28 19,4%
Ménagère 2 1,4%
Chomeur 1 0,7%
Autres 0 0,0%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire Les répondants admettent qu’une forte proportion


des clients des imprimeries est constituée cadres d’entreprises
(26,4%).

36
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Tableau croisé 1: Tableau croisé de la variable motivation avec


la variable lieu d’achat

Motivations d'achat Non qualité prix délais réput reférecarnet d'autresTOTAL


réponse ation nce adresse
Lieu d'achat
Non réponse 0 3 2 1 0 1 0 0 7
Sopecam 1 8 14 24 7 4 2 4 64
Saint-Paul 0 49 60 57 33 19 5 2 225
national 0 11 15 12 9 4 4 2 57
autres 0 5 8 13 5 5 2 0 38
TOTAL 1 76 99 107 54 33 13 8 391

Analyse statistique : chi2 = 31,30, ddl = 28, 1-p = 69,59%.

La dépendance n'est pas significative. chi2 = 31,30, ddl = 28, 1-p =


69,59%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles


l'effectif réel est nettement supérieur (inférieur) à l'effectif
théorique.

Attention, 21 (52.5%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5,


les règles du chi2 ne sont pas réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux


égaux à la somme des effectifs lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2


total. Le signe représente l'écart à l'indépendance.

Commentaire : Les clients estiment que le délai est le critère le


plus important, de ce fait une grande majorité se tourne vers
l’imprimerie Saint-Paul pour passer commande (57/107 soit
environ 53%).

37
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Tableau croisé 2 : Tableau croisé de la variable motivation avec


la variable C.S.P

CSP Non Cadre EmployéEtudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL


réponse nnaire gère eur
Motivations d'achat
Non réponse 1 0 0 0 0 0 0 0 1
qualité 3 27 15 8 8 0 0 0 61
prix 8 21 17 13 15 1 0 0 75
délais 16 17 14 15 16 2 0 0 80
réputation 3 7 8 9 12 1 1 0 41
reférence 3 4 5 5 8 1 0 0 26
carnet d'adresse 0 1 1 2 0 1 1 0 6
autres 4 1 0 0 1 0 0 0 6
TOTAL 38 78 60 52 60 6 2 0 296

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : De tous les clients qui privilégient les délais


(55 ,6%), la plupart sont des cadres.

Conclusion : Les études qualitatives (M. EDIMO, SOPECAM)


nous ont fourni les informations suivantes :

- La qualité est extrêmement importante dans la décision d’achat.


- L’imprimerie SOPECAM est leader sur le marché.

Les tris à plats ont mis en exergue plusieurs réalités parfois en


contradiction avec les résultats de l’étude qualitative :

- Le délai est le critère le plus important dans la décision d’achat


(55,6%)
- Les clients (particuliers) des imprimeries se tournent pour la
plupart, vers l’imprimerie Saint-Paul pour passer leur commande
(73 ,6%).
- Dans 36,8% des cas, les clients des imprimeries passent leur
commande à une fréquence mensuelle.
- Une forte proportion des clients des imprimeries sont des cadres
d’entreprises (26,4%)

38
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Les tableaux de tris croisés mettent en évidence la relation


suivante :

- De tous les clients qui estiment que le délai est le critère le plus
important, une grande majorité se tourne vers l’imprimerie Saint-
Paul pour passer commande (57/107 soit environ 53%).
La motivation étant globalement centrée sur le délai, il serait
pertinent d’étudier la satisfaction autour de ce critère.

• Critère: Satisfaction

Introduction :

La variable que nous nous proposons d’étudier mettra en exergue


les informations pertinentes liées à la satisfaction des clients des
imprimeries. Pour ce faire, nous allons successivement recenser les
données utiles dans ce cas, que nous allons analyser afin de
ressortir les faits saillants. Nous terminerons par une juxtaposition à
l’aide des tris croisés de ces différentes variables, afin d’étudier
satisfaction des clients.

- Variable : Avez-vous déjà rencontrés des problèmes lors d’une


commande ?

Nb. cit. Fréq.


Freins2

Non réponse 1 0,7%


Oui 109 75,7%
Non 35 24,3%
TOTAL OBS. 144
Source : MIRAMAX CONSEIL

39
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Commentaire : La majorité des clients à déjà rencontré des


problèmes lors d’une commande dans les imprimeries (75,7%).

- Variable : satisfaction globale.

Nb. cit. Fréq.


satisfaction globale

Non réponse 10 6,9%


1/5 28 19,4%
2/5 55 38,2%
3/5 40 27,8%
4/5 10 6,9%
5/5 2 1,4%
TOTAL OBS. 144
Moyenne = 2,28 Ecart-type = 0,93

Commentaire : Une forte proportion de la population étudiée n’est


pas globalement satisfaite par les biens et services des imprimeries.

40
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Variable : satisfaction quant aux délais

Nb. cit. Fréq.


Satisfaction delais

Non réponse 14 9,7%


1/5 16 11,1%
2/5 55 38,2%
3/5 38 26,4%
4/5 22 15,3%
5/5 0 0,0%
TOTAL OBS. 144
Moyenne = 2,50 Ecart-type = 0,91

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : La majorité des clients particuliers interrogés ne


sont pas totalement satisfaits par les délais proposés par les
imprimeries. (38,2+11,1=49 ,3%).

Donnée 4 : sexe

Nb. cit. Fréq.


SEXE

Non réponse 25 17,4%


Masculin 81 56,3%
Féminin 39 27,1%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : La clientèle des imprimeries est en majorité


constituée d’hommes (56, 3%).

41
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Variable : C.S.P.

Nb. cit. Fréq.


CSP

Non réponse 26 18,1%


Cadre 38 26,4%
Employé 28 19,4%
Etudiant 22 15,3%
Fonctionnaire 28 19,4%
Ménagère 2 1,4%
Chomeur 1 0,7%
Autres 0 0,0%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Une forte proportion des clients des imprimeries


sont des cadres d’entreprises (26,4%).

Tableau croisé : Satisfaction globale X Sexe

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
satisfaction globale
Non réponse +5 +0 -6 10
1/5 +41 -7 -2 28
2/5 -3 +0 +1 55
3/5 -12 +1 +2 40
4/5 -9 +2 +0 10
5/5 +7 +0 -3 2
TOTAL 25 81 39 145

Source : MIRAMAX CONSEIL

Analyse statistique : chi2 = 19,12, ddl = 10, 1-p = 96,13%.

La dépendance est significative. chi2 = 19,12, ddl = 10, 1-p =


96,13%.

42
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles


l'effectif réel est nettement supérieur (inférieur) à l'effectif
théorique.

Attention, 8 (44.4%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5,


les règles du chi2 ne sont pas réellement applicables.

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2


total. Le signe représente l'écart à l'indépendance.

Commentaire : De tous les hommes qui passent commande dans


les imprimeries, une majeure partie se montre globalement
satisfaite par l’offre commerciale des imprimeries. Les femmes en
général ne sont pas satisfaites par ces prestations.

Tableau croisé 1 : Tableau croisé de la variable satisfaction


globale avec la variable C.S.P

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
satisfaction globale
Non réponse 3 0 1 4 2 0 0 0 10
1/5 11 5 3 3 5 1 0 0 28
2/5 8 14 13 8 12 0 0 0 55
3/5 3 14 8 6 8 0 1 0 40
4/5 0 4 3 1 1 1 0 0 10
5/5 1 1 0 0 0 0 0 0 2
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Les cadres qui constituent l’essentiel des clients


des imprimeries, se montrent moyennement satisfaits des
prestations des imprimeries.

43
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Tableau croisé 2: Tableau croisé de la variable satisfaction avec la


variable lieu d’achat

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Lieu d'achat
Non réponse 1 0 3 1 0 1 6
Sopecam 4 14 8 5 2 1 34
Saint-Paul 5 14 47 32 8 0 106
national 0 5 8 7 3 1 24
autres 1 6 8 2 1 0 18
TOTAL 11 39 74 47 14 3 188

Source : MIRAMAX CONSEIL

Commentaire : Les clients de l’imprimerie Saint-Paul sont


globalement plus satisfaits que ceux des autres imprimeries.

Conclusion :

Les études qualitatives (IMPRIMERIE NATIONALE+


SOPECAM) nous ont fourni les informations suivantes :

- La qualité est extrêmement importante dans la décision d’achat.

Les tris à plats ont mis en exergue plusieurs réalités parfois en


contradiction avec les résultats de l’étude qualitative :

Les tableaux de tris croisés mettent en évidence la relation


suivante :
- La majorité des clients à déjà rencontré des problèmes lors d’une
commande dans les imprimeries (75,7%) ;
- La majorité des clients ne sont pas totalement satisfaits par les
délais proposés par les imprimeries. (38,2+11,1=49 ,3%) ;
- La clientèle des imprimeries est en majorité constituée d’hommes
(56, 3%) ;

44
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- Une forte proportion des clients des imprimeries sont des cadres
d’entreprises (26,4%) ;
Les tableaux de tris croisés mettent en évidence la relation
suivante :
- De tous les hommes qui passent commande dans les imprimeries,
une majeure partie se montre globalement satisfaite par l’offre
commerciale des imprimeries. Les femmes en général ne sont pas
satisfaites par ces prestations ;
- Les cadres qui constituent l’essentiel des clients des imprimeries, se
montrent moyennement satisfaits des prestations des imprimeries ;
- Les clients de l’imprimerie Saint-Paul sont globalement plus
satisfaits que ceux des autres imprimeries.
La motivation étant globalement centrée sur le délai, il serait
pertinent d’étudier la satisfaction autour de ce critère.

TABLEAU RECAPITUALTIF

RAPPORT QUALITATIF RAPPORT QUANTITATIF


 La qualité est extrêmement  Les femmes en général sont
importante dans la décision moins satisfaits que les
d’achat hommes.
 Tout type d’acheteur passe  Les cadres qui constituent
commande chez les l’essentiel des clients des
imprimeries imprimeries, se montrent
 Les acheteurs sont le plus moyennement satisfaits des
souvent prestations des imprimeries.
 Les clients de l’imprimerie
Saint-Paul sont globalement
plus satisfaits que ceux des
autres imprimeries.
 Le délai est le critère le plus
important dans la décision
d’achat (55,6%)

45
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

 Les clients (particuliers) des


imprimeries se tournent
pour la plupart, vers
l’imprimerie Saint-Paul pour
passer leur commande
(73 ,6%).
 Dans 36,8% des cas, les
clients des imprimeries
passent leur commande à
une fréquence mensuelle.
 Une forte proportion des
clients des imprimeries sont
des cadres d’entreprises
(26,4%)
 De tous les clients qui
estiment que le délai est le
critère le plus important, une
grande majorité se tourne
vers l’imprimerie Saint-Paul
pour passer commande
(57/107 soit environ 53%).

Source : MIRAMAX CONSEIL

XI- Recommandations

Notre étude nous a permis d’apporter des connaissances nouvelles


dans le domaine de l’imprimerie dans la ville de Yaoundé. Ces
connaissances fondamentales que nous apporte notre étude nous
obligent à adresser deux groupes de recommandation. L’un adressé
aux organismes étatiques et l’autre adressé aux acteurs du secteur
de l’imprimerie.

Aucune entreprise commerciale ne saurait compter sans l’influence


et l’interventionnisme de l’Etat. Cette règle s’applique également

46
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

sur le marché de l’imprimerie au Cameroun. Notre étude a apporté


des éléments pertinents pouvant contribuer de façon significative à
la compétitivité de toute entreprise dans ce secteur.
 Concernant les entreprises elles-mêmes :

Informations Recommandations
Les commandes faites par les clients Communiquer d’avantage sur les autres
concernent principalement les tracts et produits des imprimeries en tenant compte
les dépliants de ses spécificités et de la diversité de la
cible.
Les cadres sont les plus grands Redéfinir le positionnement stratégique et
consommateurs des produits des l’avantage concurrentiel de chaque
imprimeries contrairement aux activité mis en évidence lors des actions
chômeurs qui ne consomment presque communicationnelles afin d’impliquer
pas de produits. d’autres C.S.P
Pour la majorité des clients, le délai est Améliorer les offres commerciales en
le critère le plus important dans la matière de délai
décision d’achat, suivi du prix.
La majorité des clients à déjà Développer les produits proposés afin de
rencontré des problèmes lors d’une mieux répondre aux attentes des clients
commande dans les imprimeries
La majorité des clients particuliers Adapter les délais fournisseurs aux attentes de
interrogés ne sont pas totalement la clientèle
satisfaits par les délais proposés par
les imprimeries
Source : MIRAMAX CONSEIL

 Concernant les organismes étatiques :

- réduire la pression fiscale notamment en ce qui concerne les taxes


et les impôts sur le revenu ;
- De faciliter l’entrée sur le marché de nouvelles imprimeries ;

47
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

- De favoriser la libre entreprise et réprimer les pratiques de


concurrence déloyale.

XII. Stratégies et plans d’action :

L’étude que nous avons menée précédemment nous a permis


d’avoir une vision claire du marché de l’imprimerie dans la ville
de Yaoundé. Dans la suite de ce rapport, nous allons développer
un plan marketing à court, moyen et long terme pour une
entreprise imaginaire que nous nommerons « pro-printer » et à
qui nous fournirons le mode d’emploi (toutes les stratégies et
plans d’action marketing) afin de réussir son entrée sur le
marché de l’imprimerie à Yaoundé.

Nom de l’entreprise : PROPRINTER

Logo de l’entreprise :

 Couleur de l’entreprise et leur signification :

Le blanc : cette couleur représente l’honnêteté, la fiabilité et la


transparence dans la gestion qui sont les qualités premières de
l’entreprise. De ce fait toute personne adhérente à notre entreprise
48
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

doit s’en prémunir car ce sont ces valeurs qui serviront à lier des
relations de confiance avec les futurs clients de l’entreprise.

L’or : cette couleur représente la qualification, la compétence,


l’expérience et l’expertise qui feront de l’entreprise une référence
dans son domaine d’activité. Elle représente aussi le niveau de
compétitivité de l’entreprise et le sérieux de la structure quant au
recrutement des salariés.

Le noir : cette couleur est là pour signifier que l’entreprise est


fondée par de jeunes africains et qu’elle se donne pour objectif
d’offrir ses produits et services à l’ensemble du continent africain.

 Définition des postes :

Directeur général : Il est le coordonateur de l’ensemble des


activités de l’entreprise et est régulièrement assisté de cinq
responsables.

Secrétaire général : Il est chargé de l’organisation des différents


départements de l’entreprise.

Directeur administratif et financier : Il a pour rôle de veiller au


respect des procédures internes sans disposer d’un réel pouvoir de
décision. Il est assisté de deux cadres :

- Cadre financier : Il s’occupe respectivement des opérations de


comptabilité générale, comptabilité analytique et de la caisse. Il est
assisté par trois agents.
- Cadre administratif : Il s’occupe de la gestion des affaires
générales et de la gestion du personnel.

Directeur de production : Il s’occupe de la coordination des


activités de production qui est articulé autour des différents
produits et services que propose l’entreprise. Il est assisté de deux
techniciens.

49
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Directeur commercial : il assure la commercialisation de chaque


type de produit proposé par l’entreprise. Il coordonne les activités
d’un service de vente et d’un service après vente.

Directeur de communication : Il collabore avec deux cadres :

- Responsable communication interne : chargé du contrôle et de la


gestion de l’information dans l’entreprise.
- Responsable publicité : Il travaille en collaboration avec une
agence régie extérieur à l’entreprise. Les principaux outils de
communication utilisés sont :
• Le hors-média t il s’agit ici des relations publiques, du marketing
direct, etc.
• La presse écrite ;
• L’internet ;
• L’affichage.

STRUCTURE DE L’ENTREPRISE

Directeur Général

Secrétaire Général

Directeur Directeur de Directeur Directeur


Administratif et Production Commercial Publicité
Financier

Cadre Cadre Techni Techni Service SAV Communi Publicité


Financier Adminis cien cien vente cation
tratif
50
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

 Activités de l’entreprise :

La définition des domaines d’activité stratégique de l’entreprise est


définit par sa politique d’extension de marché. De ce fait,
l’entreprise en plus de fournir des biens et services relatifs à ceux
de la concurrence, se doit d’introduire des concepts nouveaux. Elle
aura donc pour activités :

- L’impression de livres, magazines, journaux, romans, bandes


dessinées et tracts pour les particuliers ;
- L’impression des tracts, affiches publicitaires, emballages de
produit légers, mouchoirs, etc.

L’entreprise devra surtout innover avec de nouveaux concepts et


techniques précis et rapides tels que la décalcomanie, la
tampographie, l’héliographie, l’offset

1. Stratégies :
Nous nous proposons de mettre en place une stratégie à court
terme, moyen et long terme. Pour ce faire, nous élaborerons un plan
marketing reprenant la stratégie globale de positionnement et les
4P.
a) Stratégie de positionnement :
L’étude de marché a montré que nous avons 4 cibles principales :
les cadres d’entreprises, les employés, les fonctionnaires et les
entreprises comme le résume le tableau suivant :

TABLEAU DE REPARTITION DE LA CLIENTELE DES IMPRIMERIES EN


FONCTION DE LA CSP :

51
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Nb. cit. Fréq.


CSP

Non réponse 26 18,1%


Cadre 38 26,4%
Employé 28 19,4%
Etudiant 22 15,3%
Fonctionnaire 28 19,4%
Ménagère 2 1,4%
Chomeur 1 0,7%
Autres 0 0,0%
TOTAL OBS. 144

Source : MIRAMAX CONSEIL


Elles peuvent cependant être regroupées en 2 groupes : entreprises
et particuliers. La stratégie de positionnement qui va être mise en
place sera donc biface. Une stratégie de positionnement spécifique
aux entreprises et une autre spécifique aux particuliers (cadres,
fonctionnaires).Aucune condition particulière n’est exigée aux
entreprises clientes. Pour ce qui est des particuliers, il importe de
dresser le profil type, tout en tenant compte de l’intensité de la
concurrence sur le marché.
- La cible : le 1er tableau suivant résume les différentes modalités du
profil de la cible en fonction des principaux critères. Le second
tableau mesure le niveau d’influence des différents facteurs
explicatifs du comportement de la cible. Il en ressort globalement
que la cible est constituée de personnes très exigeantes qui
demandent un suivi rigoureux et des actions personnalisées
(Marketing direct).

Tableau représentant le profil de la cible en fonction des critères


personnels :
Critères personnels Modalités
Age 25-65 ans
Profession Entrepreneurs, Cadre d’entreprise,

52
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

fonctionnaires
Situation économique Moyenne et élevée
Style de vie Fonceurs, techno-supporters.
Source : MIRAMAX CONSEIL

Tableau représentant le niveau d’influence des facteurs explicatifs du


comportement :

Niveau Eléments Faible Moyenne Elevé


d’influence
Facteurs Culture, sous-culture, classe sociale. 
culturels
Facteurs Groupes de références, Famille. 
sociaux
Facteurs Expériences, connaissances, 
psychologiques croyances

Source : MIRAMAX CONSEIL

- La concurrence : Nous avons réalisé une analyse de la concurrence


qui comprend une analyse des types de services proposés par la
concurrence globale, des produits qui en découlent, et de la cible
spécifique à chaque service.
Tableau représentant les caractéristiques globales de la
concurrence :
Concurrence globale
Services proposés  Tampographie1
 Sérigraphie2

1
La tampographie est une technique consistant à transférer l'encre contenue dans le creux d'un cliché, obtenu
par photogravure chimique, sur un objet au moyen d'un tampon transfert en caoutchouc silicone. Parfaitement
adapté a tout types de formes, de graphisme et de pièces, ce procédé garanti un marquage précis et rapide
quels que soient les volumes à réaliser.
2
La sérigraphie (screen printing en anglais) tire son nom de la soie avec laquelle sont fabriqués les « écrans »
(sorte de pochoirs) qui sont utilisés avec cette technique. Cette technique présente l'avantage de pouvoir
s'appliquer à des supports variés et pas nécessairement plats (bouteilles, boîtes, textiles, machines, bois, etc.)
et sur de grandes surfaces.
53
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Produits dérivés Objet textiles (Tee-shirt, mouchoirs,


etc.)et rigides (agendas, banderoles, etc.).
Cible visée Entreprises et particuliers
Fournisseurs Allemand, Français, Asiatique.
Moyens de communication utilisés  Hors media (Bouche à oreille,
banderoles)

Source : MIRAMAX CONSEIL

Le tableau ci-dessus présente les caractéristiques principales la


concurrence sur la base de différents critères (services proposés,
produits dérivés, cible visée, moyens de communication utilisée). Il
en ressort que le marché n’offre pas une gamme variée de services,
ce qui offre une bonne marge de manœuvre pour une entreprise
nouvelle, sur des services plus modernes tels que :
 La flexographie : Elle permet l'impression sur des supports très
variés. On imprime essentiellement les emballages alimentaires.
Procédé non traumatisant pour le support, il autorise donc : carton
ondulé, sacs (papier ou plastique) et même des journaux.
 L’héliographie : Elle permet l'utilisation de papiers couchés de
faible grammage (LWC : Light Weight Coated : moins de 50 g/m²)
avec une bonne puissance des couleurs.
 la décalcomanie : Appliquée sur des supports tels que le verre. on
conçoit le logo de travers de sorte qu’il prenne la forme correcte sur
le verre.
 l’offset : C'est le procédé qui produit le plus gros volume
d'imprimés (timbres, magazines, journaux, emballage, livres…). Il
est basé sur la répulsion de deux produits antagonistes : l'eau et la
graisse

Le schéma suivant, encore appelé schéma de Porter, met en


exergue les différents acteurs sur le marché.

54
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Nouveaux entrants

Nouvelles techniques
d’impressions

Etat
Clients
Réglementation du
marché sur le plan
Pression • Très exigeants sur
du B to B de nombreux
concurrentielle
critères
Concurrence très • Souvent volatiles
exacerbée
Fournisseurs

Les fournisseurs sont


nombreux mais la
capacité de pression
sur eux est faible. Substituts

Absente

Schéma de Porter, Source : MIRAMAX CONSEIL


Le tableau suivant résume les pressions qui s’exerceront sur la
future imprimerie qui entrera sur le marché.

Tableau d’intensité concurrentielle :


Intensité Très faible Faible Moyenne Forte Très forte
concurrentielle

Forces
Fournisseurs
X
Clients
X

55
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Concurrence
X
Nouveaux
X
entrants
Etat
X
Produits
X
substituts
Synthèse de
x
l’intensité
concurrentielle
Source : MIRAMAX CONSEIL
La nouvelle entreprise qui entrera sur le marché devra faire face à
une concurrence accrue. Toutefois, elle pourra compter sur la
faiblesse de nouveaux entrants et de l’absence de produits
substituts comme rampe de lancement favorable non négligeable.
Compte tenu de tout cela, nous avons opté pour une stratégie de
positionnement haut de gamme marqué par un niveau de
professionnalisme accru et un savoir-faire unique.

b) Stratégie de produit :
Cette partie est essentielle dans la mesure où elle va nous permettre
de définir précisément notre stratégie produit afin qu’elle soit le
plus possible en adéquation avec la demande du marché cible. Cela
passe par une définition claire des éléments liés aux services à
savoir la définition de la marque, du logo, et des services que
l’entreprise compte proposer à sa clientèle.
- La marque : La marque pour une imprimerie est particulière, car
elle ne sera pas spécifique à un produit ou service mais à
l’entreprise dans son ensemble. Nous nommerons l’entreprise
désireuse de s’implanter « Pro-printer ».
- Les services : L’entreprise pro-printer proposera en plus des
services déjà existants sur le marché, de nouveaux services à forte

56
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

valeur ajoutée à sa cible. Le tableau suivant recense ces différents


services et les produits qui en découlent visée.
Services proposés  Tampographie3  Décalcomanie
4
 Sérigraphie
Produits dérivés Objet textiles (Tee-shirt, Verres personnalisés
mouchoirs, etc.)et rigides (agendas,
banderoles, etc.).
Cible visée Entreprises et particuliers Entreprises

c) Stratégie de prix :
La fixation du prix se décompose en 2 étapes et à 2 objectifs. Le
premier objectif est de couvrir le prix de revient et de faire une
marge, le deuxième objectif est de trouver un prix qui corresponde
à l’image que l’on veut donner.
- Couvrir le cout de production : cet objectif est très important car il
va déterminer la viabilité de l’entreprise. Les financiers et
comptables de l’entreprise devront définir précisément le seuil de
rentabilité et donc les objectifs commerciaux à atteindre.
Adapter le prix à l’image que l’on veut donner : Le positionnement
défini plus haut (positionnement haut de gamme marqué par un
niveau de professionnalisme accru et un savoir-faire unique.)
exige un niveau de prix élevé par rapport à celui de la concurrence.
Compte tenu de ces 2 objectifs, il apparaît que l’entreprise devra
mettre en œuvre une stratégie d’écrémage sur l’ensemble des
services qu’elle se propose d’offrir à la cible. Cette stratégie
permettra de couvrir le double objectif de rentabilité et
d’adéquation du prix avec l’image.
d) Stratégie d’implantation :

3
La tampographie est une technique consistant à transférer l'encre contenue dans le creux d'un cliché, obtenu
par photogravure chimique, sur un objet au moyen d'un tampon transfert en caoutchouc silicone. Parfaitement
adapté a tout types de formes, de graphisme et de pièces, ce procédé garanti un marquage précis et rapide
quels que soient les volumes à réaliser.
4
La sérigraphie (screen printing en anglais) tire son nom de la soie avec laquelle sont fabriqués les « écrans »
(sorte de pochoirs) qui sont utilisés avec cette technique. Cette technique présente l'avantage de pouvoir
s'appliquer à des supports variés et pas nécessairement plats (bouteilles, boîtes, textiles, machines, bois, etc.)
et sur de grandes surfaces.
57
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

L’implantation pour une imprimerie est vitale, elle est l’un des
facteurs clés pour la réussite de cette activité. En effet, en plus
d’être la clé de voute d’un bon démarrage d’activité, elle participe
également à l’image de l’imprimerie.
Ainsi, pour coller au mieux avec l’image de l’entreprise, nous
avons décidé de nous localiser le plus près possible du centre ville.
e) Stratégie communicationnelle :
Le lancement d’une imprimerie n’est pas nécessairement
accompagné d’une communication importante, ce qui justifie
l’absence de campagne communicationnelle dans ce secteur.
Toutefois, compte tenu des innovations technologiques qu’elle se
propose d’apporter, et de son positionnement haut de gamme, une
communication d’envergure s’avère nécessaire. Elle sera centrée
sur les médias et hors-média et comprendra une communication
institutionnelle afin de fixer le positionnement haut de gamme dans
l’esprit de la cible. Il s’agira de mettre en place une véritable
stratégie de communication marketing intégré, qui prendra en
compte tous les nombreux canaux de distribution, afin de délivrer
un message clair, cohérent et attractif sur elle-même et sur ses
produits.
Le deuxième volet de cette partie, présente de façon pratique les
plans d’actions à mettre en place en matière communicationnel.

2. Plans d’action communicationnelle:


Comme précisé plus haut, la communication à implémenter sera
intégré, elle prendra donc en compte tous les médias et hors-médias
disponibles.
a) Le choix des médias :
Trois étapes sont nécessaires pour parvenir au choix final des
médias que nous allons utiliser : L’élimination des médias
impossibles, l’évaluation des médias envisageables et enfin le
choix final des médias. Dans la communication média nous
relèverons 6 médias, la T.V, la radio, la presse écrite, l’affichage et
le cinéma.
58
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

 l’élimination des médias impossibles : Pour procéder à une


première élimination nous allons utiliser trois principaux filtres à
savoir l’interdiction (incompatibilité avec le projet), le délai de
réservation (le temps d’attente pour obtenir des espaces
publicitaires), et le délai de production (temps d’attente pour la
parution). Compte tenu de tous ces filtres, il apparaît que le cinéma
est bien trop généraliste, avec un rapport audience utile/prix bien
trop faible ; il est donc exclu de la liste des médias à utiliser.
 L’évaluation des médias envisageables : Nous allons analyser les
médias qu’il nous reste, à savoir la télévision, la radio, l’affichage
et la presse écrite.
- La télévision et la radio : Elles permettent d’avoir une précision de
cible intéressante. En effet, nous pourrons d’abord nous concentrer
sur la ville de Yaoundé, puis en rapport avec le panel d’auditeur de
chaque station radio et chaîne de télévision, nous pourrons arriver à
cibler nos deux cœurs de cibles (entreprises et particuliers).
- La presse écrite : Si la presse à un défaut, c’est bien le manque de
précision pour atteindre notre cœur de cible. Effectivement, il est
difficile de trouver un journal qui s’adresse par exemple
uniquement aux entrepreneurs et cadres d’entreprises. Toutefois
certains quotidiens nationaux affichent une visibilité et une
crédibilité suffisante.
- L’affichage : ce média ne sera utilisé qu’à certaines artères de la
ville.
 Le choix final : Au final, nous optons pour la télévision (vision4,
canal2), la radio (RTS, Poste national), la presse écrite (Cameroon
Tribune) et l’affichage.
b) L’élaboration des messages publicitaires : Nous allons dans cette
partie distinguer les messages publicitaires pour la radio et la
télévision d’une par et ceux pour la presse écrite.
 La télévision et la radio : notre objectif à ce niveau est de toucher
notre cible entreprises et particuliers simultanément. Concrètement
notre spot devra avoir une tonalité dynamique et mettre en valeur
les innovations technologiques que l’entreprise apporte.
59
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

 La presse écrite : Afin d’éviter de dépasser le budget, notre


message presse sera succinct et sans fioriture. On peut penser à
l’apparition du logo accompagné du slogan et des identifiants
(adresse, téléphone, site web).
 la communication hors-média : elle sera centrée sur des éléments
tels que les banderoles, les promotions, le marketing direct.
Le chronogramme suivant recense les différentes activités qui
seront menées sur 6 mois.

mois Médias Hors-médias


TV Radio(RTS) Internet Presse banderoles Journées cocktail
(canal (site web écrite portes
2) interactif) (Cameroon ouvertes
tribune)
1er mois
X X X
2e mois
X X X X
3e mois
X X X

4e mois
X X

5e mois
X X X

6e mois
X

Le plan d’action que nous mettrons en œuvre se


déroulera sur 6 mois et va consister en des actions
communicationnelles coordonnées et échelonnées. Certaines
seront faîtes simultanément pour un maximum d’effet.

60
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

1er mois : Au cours de ce premier mois, les actions


communicationnelles seront menées au moyen d’annonces
télévisées et de publicité sur nos pages web. Parallèlement à cela,
l’affichage via des banderoles placées à des axes principaux de la
ville, améliorera notre visibilité.
2e mois : Par la suite, la communication sera centrée sur la radio,
en complément des spots télévisés. Nous organiserons un cocktail
avec pour invité quelques leaders d’opinions et au cours duquel
nous présenterons l’entreprise et les différents services qu’elle
offre à sa clientèle.
La publicité devra être faite par le biais des médias et des hors-
médias (presse écrite, TV, radio, journées portes ouvertes,
internet, banderoles, cocktail).
3e mois : nous allons à ce niveau exploiter des medias tels que
Radio, Banderoles, journées portes ouvertes.
4e mois : Il s’agira à ce niveau de ce servir de radio et banderoles.
5e mois : presse écrite, banderoles, cocktails
6e mois : Nous allons nous centrer uniquement sur les banderoles.
Tout au long de notre étude, une force de vente sera mise en
place et gérée en respectant les directives globales assignés par la
stratégie globale.

XIII. Limites :

Tout au long de cette étude nous avons rencontrés de


nombreuses difficultés qui ont limitées la qualité de notre rapport.

Tout d’abord, il faut relever le fait que les mentalités


camerounaises ne sont pas adaptées à la « culture du livre » ce qui
réduit de façon considérable le nombre de personnes à qui
administrer le questionnaire. Peu de camerounais commandent
des livres à titre personnel, on a généralement des commandes de
tracts dans le secteur informel. Ceux qui produisent les livres sont

61
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

assez nantis et il est difficile d’atteindre cette catégorie de


personnes car celles-ci sont en perpétuelles activités.

Au niveau des entreprises clients les vendeurs ne sont pas


forcément ceux qui passent les commandes aux imprimeries.
Aussi, il est difficile que l’échantillon soit représentatif de la
population mère dans ce secteur car toutes les couches sociales
n’y sont pas représentées. Nous avons aussi noté que dans le
secteur informel certaines structures impriment elles-mêmes les
tracts pour leur publicité à l’aide des nouvelles TIC ce qui modifie
la conception du marché. Ces structures informelles ne sont pas
souvent bien organisées donc il est difficile de trouver la personne
chargée de faire ce travail contrairement au secteur formel dans
lequel il y a des services chargés de faire ce travail ( service de la
communication et des relations publiques).

Pour terminer, il faut noter que l’accès aux grandes structures


telles que l’imprimerie Saint-Paul ne fut pas aisé.

XIV- Annexes

Plan d’analyse quantitatif

Objectifs Besoins en Variables Types de


information traitement
Identification des Connaître la CSP Tri à plat
besoins de la catégorie
socioprofessionnelle
demande
Connaître la tranche Age Tri à plat
d’âge
Connaître le niveau Revenu Tri à plat
de revenu
Types de produits Consommation Tri à plat
achetés
Volume d’achat Quantités Tri à plat
achetées
Fréquence d’achat Période d’achat Tri à plat

62
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Evaluer l’offre Les distributeurs Dénomination Tri à plat


commerciale de
l’imprimerie

1) Plan d’analyse qualitatif

Objectifs Besoins en Variables Types de


information traitement
Identification des Types de produits Consommation Analyse
besoins de la achetés thématique
demande Types d’achat Motivation Analyse
(courant, réflexe et thématique
réfléchi)
Lieu d’achat Situation Analyse
géographique thématique
Volume d’achat Quantités Analyse
achetées thématique
Fréquence d’achat Période d’achat Analyse
thématique
Evaluer l’offre Dénomination Nature juridique Analyse
commerciale de et raison sociale thématique
l’imprimerie Leur localisation Siège social Analyse
géographique sur le thématique
marché
Facteurs influençant Motivation Analyse
le choix des produits thématique
et services
Les politiques de Moyens de Analyse
communication communications thématique
Les distributeurs Raisons sociales Analyse
thématique

2) Analyse documentaire

Objectifs Besoins en Variables Types de


information traitement
63
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Identification des Connaître la CSP Non disponible


besoins de la catégorie
demande socioprofessionnelle
Evaluer l’offre Dénomination Raison sociale Non disponible
commerciale de Leur localisation Siège social Non disponible
l’imprimerie géographique sur le
marché

I- Rapport d’étude qualitative

1) Entretien avec l’Imprimerie nationale

a) Retranscription

Bonjour M. Mbengue, comment allez-vous ?


Très bien, merci.
Voilà, M. Mbengue, si nous nous entretenons en ce jour c’est
essentiellement pour parler du marché camerounais de l’imprimerie
dont vous êtes un acteur important. En effet, vous êtes chargé de
gérer le système de production à l’imprimerie nationale.
Tout à fait.
Nous tenons avant tout à vous garantir la brièveté et la
confidentialité de notre entretien. Pour commencer, pouvez-vous
nous présenter brièvement votre entreprise ?
Ce qu’il faut souligner à ce niveau c’est l’ancienneté de
l’imprimerie nationale dans ce secteur. En effet, cela fait près
de 20 ans que l’imprimerie nationale exerce dans ce secteur.
Elle à été pendant longtemps leader dans le secteur grâce à son
savoir-faire unique et son système de production performant.
Mais tout cela à beaucoup changé (sourire).
Parlant des activités de votre structure, que pouvez-vous nous dire
par rapport à l’offre commerciale que vous proposez à la clientèle
de la ville de Yaoundé ?
Nous disposons d’une gamme variée de produits notamment :
sérigraphie, tampographie, machine offset, décalcomanie.
Quelles sont les parts de marché spécifiques à chaque activité ?
Nous ne disposons pas de chiffre précis en ce qui concerne les
PDM, mais ce que je peux vous garantir c’est que de toute
64
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

évidence, en ma qualité de chef du service production, la


sérigraphie fournit le maximum des recettes de notre structure.
Que pouvez-vous nous dire concernant le système
d’approvisionnement et de distribution ?
Pour ce qui est de l’appro, notez que nous sommes en
partenariat avec de nombreux fournisseurs étrangers qui nous
approvisionnent régulièrement en encres, papiers, etc. La
distribution est assurée par nos soins.
L’environnement, est un facteur non négligeable dans toute activité
commerciale, que vous évoque cela pour votre structure ?
Vous faîtes bien de poser cette question, car c’est cet élément
qui justifie la merde dans laquelle se trouve l’imprimerie
nationale. Le secteur jadis dominé par notre structure s’est vu
doublée par de nombreuses entreprises qui, certes jeunes,
disposent d’un matériel de production performant.
Monsieur Mbengue, nous voilà arrivé au terme de cet entretien, en
vous remerciant de nous avoir accordé un peu de votre temps, nous
vous assurons de vous contacter très bientôt pour de nouveaux
thèmes.
C’est moi qui vous remercie.

b) Traitement

Bonjour M. Mbengue,
comment allez-vous ?

Très bien, merci.

Voilà, M. Mbengue, si nous nous entretenons


en ce jour c’est essentiellement pour parler du
marché camerounais de l’imprimerie dont
vous êtes un acteur important. En effet, vous
êtes chargé de gérer le système de production
à l’imprimerie nationale.

Tout à fait.
65
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Pouvez-vous nous présenter brièvement votre


entreprise ?

Ce qu’il faut souligner à ce niveau c’est l’ancienneté de


l’imprimerie nationale dans ce secteur. En effet, cela
fait près de 20 ans que l’imprimerie nationale exerce
dans ce secteur. Elle à été pendant longtemps leader
dans le secteur grâce à son savoir-faire unique et son
système de production performant. Mais tout cela à
beaucoup changé.

Sourire

Quelle offre commerciale proposez-


vous à la clientèle de la ville de
Yaoundé ?

Nous disposons d’une gamme variée de produits


notamment : sérigraphie, tampographie, machine
offset, décalcomanie

Quelles sont les parts de


marché spécifiques à
chaque activité ?

Nous ne disposons pas de chiffre précis en ce qui


concerne les PDM, mais ce que je peux vous
garantir c’est que de toute évidence, en ma
qualité de chef du service production, la
sérigraphie fournit le maximum des recettes de
notre structure.
66
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Que pouvez-vous nous


dire concernant le système
d’approvisionnement et de
distribution ?

Pour ce qui est de l’appro, notez que nous


sommes en partenariat avec de nombreux
fournisseurs étrangers qui nous
approvisionnent régulièrement en encres,
papiers, etc. La distribution est assurée par
nos soins.

L’environnement, est un facteur


non négligeable dans toute
activité commerciale, que vous
évoque cela pour votre structure ?

Vous faîtes bien de poser cette question,


car c’est cet élément qui justifie la merde
dans laquelle se trouve l’imprimerie
nationale. Le secteur jadis dominé par
notre structure s’est vu doublée par de
nombreuses entreprises qui, certes jeunes,
disposent d’un matériel de production
performant.

Monsieur Mbengue, nous voilà arrivé au


terme de cet entretien, en vous remerciant
de nous avoir accordé un peu de votre
temps, nous vous assurons de vous
contacter très bientôt pour de nouveaux
thèmes.

ANALYSE DE L’ENTRETIEN :
67
C’est moi qui vous remercie.
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Présentation de l’entreprise :
L’imprimerie nationale est l’une des premières imprimeries du
Cameroun. Elle existe depuis plus de 20 ans, et à l’époque
bénéficiait d’un savoir-faire recherché et d’un site de production
d’envergure en plein cœur de Yaoundé. L’imprimerie nationale se
posait comme un acteur incontournable dans le secteur. Toutefois,
de nos jours, ave la multiplication de la concurrence dans ce
secteur, l’imprimerie nationale a perdu sa position de leader.
Les activités de votre entreprise :
L’imprimerie nationale est spécialisée dans les activités suivantes :
- Sérigraphie ;
- Tampographie ;
- Machine offset ;
- Décalcomanie.

La part de marche respective à chaque activité


L’imprimerie nationale occupe une faible place sur le marché
camerounais de l’imprimerie. Elle est quittée de sa position de
leader depuis plusieurs années à cause de plusieurs raisons.
Les chiffres relatifs à la part de marché de chaque activité ne sont
pas connus, mais de toute évidence, la sérigraphie est celle qui
fournit la majeure partie des recettes de cette entreprise.
Le circuit de distribution :
Le circuit de distribution de l’entreprise est direct. L’entreprise se
fournit en encres, machines et papiers directement depuis l’étranger
et produit des services qu’elle propose directement à la cible, sans
intermédiaire.
L’impact de l’environnement :
L’environnement à grandement influencé la vie de cette entreprise.
• Sur le plan technologique : L’imprimerie nationale à subit de plein
fouet la vétusté de son matériel de production. En effet avec
l’amélioration des besoins de la cible et l’exacerbation de la
concurrence, le matériel de production s’est vite trouvé obsolète et
dépassé.
• La concurrence : En très peu de temps, le marché camerounais de
l’imprimerie a vu naitre de nombreuses entreprises très
compétitives et flexibles. Or n’ayant pas prévu et anticipé
suffisamment tôt ces changements, elle s’est trouvée très vite
dépassée par ces entreprise qui, certes jeunes mais disposant d’un
matériel de production de pointe.

68
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Reformulation :

Données : La présentation de l’entreprise, de ses services


(tampographie, décalcomanie, sérigraphie, etc.), de la part
de marché et du circuit de distribution.

Besoin en information : forme juridique de l’entreprise,


des produits et services proposés par l’entreprise, circuit
de distribution, impact de l’environnement.

Objectif : Cerner les contours de l’offre commerciale des


imprimeries à Yaoundé.

2) Entretien avec la SOPECAM


a) Retranscription
Bonjour M. EDIMO nous sommes étudiants à l’université
catholique d’Afrique centrale en année MARKETING
STRATEGIQUE. Dans le cadre d’une étude de marché portant sur
les imprimeries dans la ville de Yaoundé, nous souhaitons obtenir
de vous des informations. Tout d’abord merci d’avoir accéder à
notre requête. Nous tenons à vous dire que tout ce qui sera dit lors
cet entretien restera confidentiel et que ce dernier ne sera pas long.

Je serai ravi de vous recevoir mais comme vous le constatez je


suis un peu occupé. Je vais donc vous confier à mon étudiante
que voici qui à fait un stage dans le service commercial de
l’entreprise. Vous pouvez lui poser toutes les questions que
vous voulez, elle saura vous répondre.

Bonjour mademoiselle.

Bonjour messieurs.

Tout d’abord nous aimerions que vous nous fassiez une brève
présentation de l’entreprise.

69
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Déjà l’entreprise s’appelle SOPECAM comme vous le savez, et


de plus elle appartient à l’Etat donc c’est une entreprise
publique. Je pense que c’est tout ce que je peux vous dire sur la
présentation. (Sourire)

Bon d’accord. Pouvez-vous nous éclairer sur les activités de


SOPECAM ?
Nous proposons des services très variés, concernant la
sérigraphie, la tampographie, l’impression des journaux,
magazines, livres, cartes de vœux, etc. Notre offre est très
variée.

Qu’elle est votre part de marché, avez-vous des concurrents ?

(Sourire). Je ne saurai estimée la part de marché de


l’entreprise, ni même sa couverture géographique, c’est un peu
difficile. En termes de pourcentage je dirai 50%. On n’a pas de
véritables concurrents sur le marché.

Nous aimerions savoir comment est-ce que s’organise la


distribution ?

Nous n’avons pas de véritable service de distribution. Pour les


journaux, nous sommes en partenariat avec MESSAPRESSE.
Mais en ce qui concerne les autres produits, les clients viennent
les prendre directement à l’entreprise.

Nous avons encore une dernière question à vous posez. Pensez


vous que le marché de l’imprimerie est influencé par son
environnement, c'est-à-dire en ce qui concerne la fiscalité ou autre
chose ?

Il est vrai que l’environnement joue un rôle non négligeable


dans notre marché par exemple nous en tant que imprimerie
publique, recevons des subventions de l’Etat et ne payons pas
les impôts, contrairement aux autres imprimeries privées.

Je pense que nous avons fait le tour. Nous vous remercions d’avoir
bien voulu répondre à notre question. Bonne journée.

Bonne journée à vous aussi.

70
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

b) Traitement

Bonjour M. EDIMO nous sommes étudiants à l’université


catholique d’Afrique centrale en année MARKETING
STRATEGIQUE. Dans le cadre d’une étude de
marché portant sur les imprimeries dans la ville de
Yaoundé, nous souhaitons obtenir de vous des
informations. Tout d’abord merci d’avoir accéder à notre
requête. Nous tenons à vous dire que tout ce qui sera dit
lors cet entretien restera confidentiel et que ce dernier ne
sera pas long.

Je serai ravi de vous recevoir mais comme vous le


constatez je suis un peu occupé. Je vais donc vous
confier à mon étudiante que voici qui à fait un stage
dans le service commercial de l’entreprise. Vous
pouvez lui poser toutes les questions que vous voulez,
elle saura vous répondre.

Bonjour
mademoiselle.
Bonjour messieurs.

Tout d’abord nous aimerions


que vous nous fassiez une brève
présentation de l’entreprise.

Sourire
Bon d’accord. Pouvez-vous
nous éclairer sur les
activités de SOPECAM ?

71
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Nous proposons des services très variés,


concernant la sérigraphie, la tampographie,
l’impression des journaux, magazines,
livres, cartes de vœux, etc. Notre offre est
très variée.

Déjà l’entreprise s’appelle SOPECAM comme


vous le savez, et de plus elle appartient à l’Etat
donc c’est une entreprise publique. Je pense que
c’est tout ce que je peux vous dire sur la
présentation

Nous aimerions savoir


comment est-ce que
s’organise la distribution ?

Nous n’avons pas de véritable service de


distribution. Pour les journaux, nous
sommes en partenariat avec
MESSAPRESSE. Mais en ce qui concerne
les autres produits, les clients viennent les
prendre directement à l’entreprise.

72
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Nous avons encore une dernière


question à vous posez. Pensez vous
que le marché de l’imprimerie est
influencé par son environnement,
c'est-à-dire en ce qui concerne la
fiscalité ou autre chose ?

Il est vrai que l’environnement joue un


rôle non négligeable dans notre marché
par exemple nous en tant que imprimerie
publique, recevons des subventions de
l’Etat et ne payons pas les impôts,
contrairement aux autres imprimeries
privées.

Je pense que nous avons fait le


tour. Nous vous remercions
d’avoir bien voulu répondre à
notre question. Bonne journée.
Bonne journée à vous aussi.

Analyse de l’entretien

Présentation de l’entreprise

La SOPACAM est une entreprise publique qui exerce des activités


dans le domaine de l’imprimerie, dans la ville de Yaoundé.

Les activités de l’entreprise

La SOPECAM a un domaine d’activité très varié. Elle propose des


services de sérigraphie, tampographie etc. Elle propose des produits
tels que les journaux, magazines, cartes de visite, etc.

73
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Part de marché de l’entreprise

L’entreprise recouvre environ 50% du marché, elle n’a pas de


véritable concurrents.

Circuit de distribution

Il n’est pas très développé et concerne en grande partie la


distribution des journaux et des magazines. A cet effet, SOPECAM
a signé un partenariat avec MESSAPRESSE. Cependant, tout le
monde peut devenir distributeur de SOPECAM. En ce qui concerne
les autres produits, les clients viennent eux même les récupérer à
l’entreprise.

Impact de l’environnement

La SOPECAM, en tant qu’entreprise publique, jouit de nombreux


avantages, notamment sur le plan fiscal où elle n’est pas soumise à
une forte pression fiscale. De plus, elle reçoit des subventions de
l’Etat, ce qui allège ses coûts d’exploitation.

Reformulation :

Données : La présentation de l’entreprise, de ses services


(tampographie, sérigraphie, journaux, magazines, tracts,
cartes de visites, etc.), de la part de marché et du circuit
de distribution.

Besoin en information : forme juridique de l’entreprise,


des produits et services proposés par l’entreprise, circuit
de distribution, impact de l’environnement.

74
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Objectif : Cerner les contours de l’offre commerciale des


imprimeries à Yaoundé.
II- Rapport d’étude quantitative
1) Critères éliminatoires

Nous n’avons pas établi de critères éliminatoire car nous avons


établi une question filtre qui permettait au préalable de savoir si
nous avions à faire à de bon prospects ou non.

2) Validés-Exclus

Il n’ya eu aucun questionnaire exclu.

3) Tableaux de l’étude qualitative

Non- Modalité Modalité Modalité


réponses citée en n° 1 citée en n° 2 la moins citée

qualification 0 OUI : 134 NON : 11


qulaification 0 [6-12] mois : 79 - de 6 mois : 39 +de 1an : 27
nature du produits 0 tract : 66 dépliant : 54 autres : 6
Lieu d'achat 6 Saint-Paul : 106 Sopecam : 34 autres : 18
Volume d'achat 3 +de 100 unités : 61 [50-100[ unités : 55 [1-10[unités : 4
Quelles sont en moyenne vos dépenses? 3 + 100 000 : 79 [50 000-100 000] : 50 [0-50 000] : 13
frequence d'achat 2 mensuel : 53 annuel : 37 multi annuel : 7
Motivations d'achat 1 délais : 80 prix : 75 carnet d'adresse : 6
Freins2 1 Oui : 109 Non : 35
satisfaction globale 10 2/5 : 55 3/5 : 40 5/5 : 2
satisfaction quant au prix 9 Mauvaise finition : 39 Mauvais redement(flou) : 36 doublon : 2
Satisfaction delais 14 2/5 : 55 3/5 : 38 5/5 : 0
Suggestions 3 La qualité : 52 le prix : 48 autres : 2
SEXE 25 Masculin : 81 Féminin : 39
AGE 25 De 25 à 45 ans : 58 De 46 à 60 ans : 37 Moins de 25 ans : 9
CSP 26 Cadre : 38 Employé : 28 Autres : 0
Salaire 30 [600 000-1 000 000] : 46 + de 1 000 000 : 30 [0-300 000[ : 12
RESIDENCE 28 Nkondengui : 44 Emana-Etoudi : 20 Nkolbisson : 2

TABLEAU RECAPITULATIF

Nb. cit. Fréq.


qualification

OUI 134 93,1%


NON 11 7,6%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


qulaification

- de 6 mois 39 27,1%
[6-12] mois 79 54,9%
+de 1an 27 18,8%
TOTAL OBS. 144

75
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Nb. cit. Fréq.


nature du produits

Journaux 14 9,7%
Livres 50 34,7%
Romans 24 16,7%
Bande déssinée 44 30,6%
Magazine 49 34,0%
tract 66 45,8%
dépliant 54 37,5%
affiche publicitaire 30 20,8%
autres 6 4,2%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


Lieu d'achat

Non réponse 6 4,2%


Sopecam 34 23,6%
Saint-Paul 106 73,6%
national 24 16,7%
autres 18 12,5%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


Volume d'achat

Non réponse 3 2,1%


[1-10[unités 4 2,8%
[10-50[unités 22 15,3%
[50-100[ unités 55 38,2%
+de 100 unités 61 42,4%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


Quelles sont en moyenne vos dépenses?

Non réponse 3 2,1%


[0-50 000] 13 9,0%
[50 000-100 000] 50 34,7%
+ 100 000 79 54,9%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


frequence d'achat

Non réponse 2 1,4%


hebdomadaire 11 7,6%
mensuel 53 36,8%
trimestriel 35 24,3%
annuel 37 25,7%
multi annuel 7 4,9%
TOTAL OBS. 144

76
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Nb. cit. Fréq.


Motivations d'achat

Non réponse 1 0,7%


qualité 61 42,4%
prix 75 52,1%
délais 80 55,6%
réputation 41 28,5%
reférence 26 18,1%
carnet d'adresse 6 4,2%
autres 6 4,2%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


Freins2

Non réponse 1 0,7%


Oui 109 75,7%
Non 35 24,3%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


satisfaction globale

Non réponse 10 6,9%


1/5 28 19,4%
2/5 55 38,2%
3/5 40 27,8%
4/5 10 6,9%
5/5 2 1,4%
TOTAL OBS. 144
Moyenne = 2,28 Ecart-type = 0,93

Nb. cit. Fréq.


satisfaction quant au prix

Non réponse 9 6,3%


Mauvaise couleur 23 16,0%
Mauvais redement(flou) 36 25,0%
Document mal découpé 36 25,0%
Mauvaise finition 39 27,1%
doublon 2 1,4%
TOTAL OBS. 144
Moyenne = 2,71 Ecart-type = 1,10

Nb. cit. Fréq.


Satisfaction delais

Non réponse 14 9,7%


1/5 16 11,1%
2/5 55 38,2%
3/5 38 26,4%
4/5 22 15,3%
5/5 0 0,0%
TOTAL OBS. 144
Moyenne = 2,50 Ecart-type = 0,91

77
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Nb. cit. Fréq.


Suggestions

Non réponse 3 2,1%


La qualité 52 36,1%
le prix 48 33,3%
les delais 40 27,8%
autres 2 1,4%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


SEXE

Non réponse 25 17,4%


Masculin 81 56,3%
Féminin 39 27,1%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


AGE

Non réponse 25 17,4%


Moins de 25 ans 9 6,3%
De 25 à 45 ans 58 40,3%
De 46 à 60 ans 37 25,7%
Plus de 60 ans 16 11,1%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


CSP

Non réponse 26 18,1%


Cadre 38 26,4%
Employé 28 19,4%
Etudiant 22 15,3%
Fonctionnaire 28 19,4%
Ménagère 2 1,4%
Chomeur 1 0,7%
Autres 0 0,0%
TOTAL OBS. 144

Nb. cit. Fréq.


Salaire

Non réponse 30 20,8%


[0-300 000[ 12 8,3%
[300 000-600 000[ 27 18,8%
[600 000-1 000 000] 46 31,9%
+ de 1 000 000 30 20,8%
TOTAL OBS. 144

78
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Nb. cit. Fréq.


RESIDENCE

Non réponse 28 19,4%


Nlongkak 3 2,1%
Emana-Etoudi 20 13,9%
Efoulan 19 13,2%
Nkondengui 44 30,6%
Essos 18 12,5%
Biyem-assi 11 7,6%
Nkolbisson 2 1,4%
TOTAL OBS. 144

Volume d'achat Non [1-10[u [10-50[ [50-100[ +de 100 TOTAL


réponse nités unités unités unités
CSP
Non réponse 3 1 4 6 12 26
Cadre 0 1 5 17 15 38
Employé 0 1 6 11 10 28
Etudiant 0 1 3 6 12 22
Fonctionnaire 0 0 3 14 11 28
Ménagère 0 0 1 0 1 2
Chomeur 0 0 0 1 0 1
Autres 0 0 0 0 0 0
TOTAL 3 4 22 55 61 145

CSP x Volume d'achat

17

17 15
14

12 12
11 11
10

6 6 6
5
4
3 3 3

1 1 1 1 1 1 1
0

Non réponse Cadre Employé Etudiant Fonctionnaire Ménagère Chomeur Autres

Non réponse [1-10[unités [10-50[unités [50-100[ unités +de 100 unités

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
Salaire
Non réponse 3 4 6 4 13 0 30
[0-300 000[ 1 2 1 5 3 0 12
[300 000-600 000[ 1 9 5 7 4 1 27
[600 000-1 000 000] 2 5 13 16 10 0 46
+ de 1 000 000 2 3 11 4 9 1 30
TOTAL 9 23 36 36 39 2 145

79
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Salaire x satisfaction quant au prix

16
16
13 13

11
10
9 9

7
6
5 5 5
4 4 4 4
3 3 3
2 2 2
1 1 1 1 1
0

Non réponse [0-300 000[ [300 000-600 [600 000-1 000+ de 1 000 000
000[ 000]

Non réponse Mauvaise couleur


Mauvais redement(flou) Document mal découpé
Mauvaise finition doublon

Volume d'achat Non [1-10[u [10-50[ [50-100[ +de 100 TOTAL


réponse nités unités unités unités
nature du produits
Journaux 0 2 2 5 5 14
Livres 2 2 12 19 15 50
Romans 0 0 8 8 8 24
Bande déssinée 0 0 7 15 22 44
Magazine 0 1 6 17 25 49
tract 0 1 4 31 30 66
dépliant 0 1 5 25 23 54
affiche publicitaire 0 0 4 12 14 30
autres 1 0 2 2 1 6
TOTAL 3 7 50 134 143 337
nature du produits x Volume d'achat

31
30
31
25 25
23
22
19
17
15 15
14
12 12

8 8 8
7
6
5 5 5
4 4
2 2 2 2 2 2
1 1 1 1 1
0

Journaux Livres Romans Bande Magazine tract dépliant affiche autres


déssinée publicitaire

Non réponse [1-10[unités [10-50[unités [50-100[ unités +de 100 unités

80
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
nature du produits
Journaux 1 5 2 4 1 1 14
Livres 8 18 13 10 1 0 50
Romans 3 6 8 5 2 0 24
Bande déssinée 5 6 15 14 4 0 44
Magazine 2 5 17 21 4 0 49
tract 2 3 35 22 4 0 66
dépliant 1 4 26 18 4 1 54
affiche publicitaire 0 6 17 6 1 0 30
autres 1 3 2 0 0 0 6
TOTAL 23 56 135 100 21 2 337
nature du produits x satisfaction globale

35
35

26

21 22

18 17 18 17
1514
13
10
8 8
6 6 6 6
5 5 5 5
4 3 4 4 3 4 4 4 3
2 2 2 2 2
1 1 1 1 1 1 1 1
0

Journaux Livres Romans Bande Magazine tract dépliant affiche autres


déssinée publicitaire

Non réponse 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5

nature du produits Journaux Livres Romans Bande d Magazin tract dépliant affiche p autres TOTAL
éssinée e ublicitaire

CSP
Non réponse 1 18 3 2 1 2 3 7 4 41
Cadre 4 8 1 9 12 25 20 9 2 90
Employé 4 8 3 6 11 14 14 8 0 68
Etudiant 1 8 8 15 12 10 5 0 0 59
Fonctionnaire 4 8 8 10 10 13 11 6 0 70
Ménagère 0 0 1 2 2 1 0 0 0 6
Chomeur 0 0 0 0 1 1 1 0 0 3
Autres 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
TOTAL 14 50 24 44 49 66 54 30 6 337

81
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

CSP x nature du produits

25
25
20
18

15
1414
13
12 12
11 11
10 1010
9 9
8 8 8 88 88
7
6 6
5
4 4 4 4
3 3 3
2 2 2 22
1 1 1 1 1 1 111
0

Non réponse Cadre Employé Etudiant Fonctionnaire Ménagère Chomeur Autres

Journaux Livres Romans Bande déssinée


Magazine tract dépliant affiche publicitaire
autres

nature du produits Journaux Livres Romans Bande d Magazin tract dépliant affiche p autres TOTAL
éssinée e ublicitaire

Salaire
Non réponse 1 19 3 4 4 4 3 7 4 49
[0-300 000[ 2 7 1 1 0 2 4 1 0 18
[300 000-600 000[ 5 8 5 5 9 16 12 8 1 69
[600 000-1 000 000] 4 9 11 23 23 24 18 11 1 124
+ de 1 000 000 2 7 4 11 13 20 17 3 0 77
TOTAL 14 50 24 44 49 66 54 30 6 337
Salaire x nature du produits

24
2323
24
20
19
18
17
16

13
12
11 11 11
9 9
8 8
7 7 7
5 55
444 4 4 4 4
3 3 3
2 2 2
1 11 1 1 1
0

Non réponse [0-300 000[ [300 000-600 [600 000-1 000+ de 1 000 000
000[ 000]

Journaux Livres Romans


Bande déssinée Magazine tract
dépliant affiche publicitaire autres

82
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Lieu d'achat Non Sope Saint- national autres TOTAL


réponse cam Paul
nature du produits
Journaux 1 9 6 4 2 22
Livres 3 23 28 5 11 70
Romans 0 8 19 6 5 38
Bande déssinée 1 4 37 9 7 58
Magazine 0 5 43 9 7 64
tract 0 5 61 11 4 81
dépliant 1 5 47 8 1 62
affiche publicitaire 0 8 24 3 1 36
autres 1 0 3 1 2 7
TOTAL 7 67 268 56 40 438
nature du produits x Lieu d'achat

61
61

47
43
37

28
23 24
19

11 11
9 8 9 9 8 8
6 6 5 7 7
4 5 4 5 5 4 5
1 2 3 1 1 1
3
1 1
3
1 2
0

Journaux Livres Romans Bande Magazine tract dépliant affiche autres


déssinée publicitaire

Non réponse Sopecam Saint-Paul national autres

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
RESIDENCE
Non réponse 17 10 1 28
Nlongkak 1 1 1 3
Emana-Etoudi 5 12 3 20
Efoulan 2 12 5 19
Nkondengui 5 27 12 44
Essos 4 9 5 18
Biyem-assi 3 8 0 11
Nkolbisson 2 0 0 2
TOTAL 39 79 27 145

nature du produits Journaux Livres Romans Bande d Magazin tract dépliant affiche p autres TOTAL
éssinée e ublicitaire

qualification
OUI 12 48 20 37 44 60 52 29 6 308
NON 2 2 4 7 5 6 2 1 0 29
TOTAL 14 50 24 44 49 66 54 30 6 337

83
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

chi2 = 10,34, ddl = 8, 1-p = 75,83%.

La dépendance n'est pas significative. chi2 = 10,34, ddl = 8, 1-p = 75,83%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 8 (44.4%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

Lieu d'achat Non Sope Saint- national autres TOTAL


réponse cam Paul
qualification
OUI 6 32 98 20 17 173
NON 0 2 8 4 1 15
TOTAL 6 34 106 24 18 188

chi2 = 3,36, ddl = 4, 1-p = 50,08%.

La dépendance n'est pas significative. chi2 = 3,36, ddl = 4, 1-p = 50,08%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 4 (40.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

Volume d'achat Non [1-10[u [10-50[ [50-100[ +de 100 TOTAL


réponse nités unités unités unités
qualification
OUI 3 4 21 50 56 134
NON 0 0 1 5 5 11
TOTAL 3 4 22 55 61 145
chi2 = 1,07, ddl = 4, 1-p = 10,18%.
La dépendance n'est pas significative. chi2 = 1,07, ddl = 4, 1-p = 10,18%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement supérieur
(inférieur) à l'effectif théorique.
Attention, 7 (70.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas réellement
applicables.
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

84
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Quelles sont en moyenne vos dépenses? Non [0-50 [50 + 100 000 TOTAL
réponse 000] 000-100
qualification
OUI 3 13 45 73 134
NON 0 0 5 6 11
TOTAL 3 13 50 79 145

chi2 = 1,73, ddl = 3, 1-p = 36,95%.

La dépendance n'est pas significative. chi2 = 1,73, ddl = 3, 1-p = 36,95%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 4 (50.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

frequence d'achat Non hebdom mensuel trimes annuel multi TOTAL


réponse adaire triel annuel
qualification
OUI 2 11 52 30 34 5 134
NON 0 0 1 5 3 2 11
TOTAL 2 11 53 35 37 7 145
chi2 = 10,18, ddl = 5, 1-p = 92,96%.
La dépendance est peu significative. chi2 = 10,18, ddl = 5, 1-p = 92,96%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement supérieur
(inférieur) à l'effectif théorique.
Attention, 7 (58.3%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas réellement
applicables.
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

Motivations d'achat Non qualité prix délais réput refére carnet d' autres TOTAL
réponse ation nce adresse
qualification
OUI 1 56 68 75 36 23 6 6 271
NON 0 5 7 5 5 3 0 0 25
TOTAL 1 61 75 80 41 26 6 6 296

chi2 = 2,85, ddl = 7, 1-p = 10,12%.

La dépendance n'est pas significative. chi2 = 2,85, ddl = 7, 1-p = 10,12%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 6 (37.5%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

85
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Freins2 Non Oui Non TOTAL


réponse
qualification
OUI 1 102 31 134
NON 0 7 4 11
TOTAL 1 109 35 145

chi2 = 1,03, ddl = 2, 1-p = 40,25%.

La dépendance n'est pas significative. chi2 = 1,03, ddl = 2, 1-p = 40,25%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 3 (50.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
qualification
OUI 10 27 50 37 8 2 134
NON 0 1 5 3 2 0 11
TOTAL 10 28 55 40 10 2 145
chi2 = 4,00, ddl = 5, 1-p = 45,13%.
La dépendance n'est pas significative. chi2 = 4,00, ddl = 5, 1-p = 45,13%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement supérieur
(inférieur) à l'effectif théorique.
Attention, 7 (58.3%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas réellement
applicables.
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
qualification
OUI 9 22 32 33 36 2 134
NON 0 1 4 3 3 0 11
TOTAL 9 23 36 36 39 2 145

chi2 = 1,91, ddl = 5, 1-p = 13,91%.

La dépendance n'est pas significative. chi2 = 1,91, ddl = 5, 1-p = 13,91%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 7 (58.3%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

86
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
qualification
OUI 14 15 52 35 18 0 134
NON 0 1 3 3 4 0 11
TOTAL 14 16 55 38 22 0 145

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
qualification
OUI 2 49 46 36 1 134
NON 1 3 2 4 1 11
TOTAL 3 52 48 40 2 145

chi2 = 9,35, ddl = 4, 1-p = 94,70%.

La dépendance est peu significative. chi2 = 9,35, ddl = 4, 1-p = 94,70%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 7 (70.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
qualification
OUI 25 71 38 134
NON 0 10 1 11
TOTAL 25 81 39 145

chi2 = 6,07, ddl = 2, 1-p = 95,20%.

La dépendance est significative. chi2 = 6,07, ddl = 2, 1-p = 95,20%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 2 (33.3%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

AGE Non Moins deDe 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
qualification
OUI 25 9 54 30 16 134
NON 0 0 4 7 0 11
TOTAL 25 9 58 37 16 145

chi2 = 10,92, ddl = 4, 1-p = 97,25%.

La dépendance est significative. chi2 = 10,92, ddl = 4, 1-p = 97,25%.

87
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 5 (50.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
qualification
OUI 26 36 28 18 23 2 1 0 134
NON 0 2 0 4 5 0 0 0 11
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
qualification
OUI 30 12 24 40 28 134
NON 0 0 3 6 2 11
TOTAL 30 12 27 46 30 145
chi2 = 5,92, ddl = 4, 1-p = 79,45%.
La dépendance n'est pas significative. chi2 = 5,92, ddl = 4, 1-p = 79,45%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement supérieur
(inférieur) à l'effectif théorique.
Attention, 5 (50.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas réellement
applicables.
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
qualification
OUI 27 3 19 16 39 17 11 2 134
NON 1 0 1 3 5 1 0 0 11
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

chi2 = 4,97, ddl = 7, 1-p = 33,68%.

La dépendance n'est pas significative. chi2 = 4,97, ddl = 7, 1-p = 33,68%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 10 (62.5%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

88
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
nature du produits
Journaux 7 6 1 14
Livres 27 17 6 50
Romans 3 15 6 24
Bande déssinée 7 26 11 44
Magazine 5 30 14 49
tract 6 48 12 66
dépliant 4 41 9 54
affiche publicitaire 4 23 3 30
autres 2 3 1 6
TOTAL 65 209 63 337
chi2 = 68,55, ddl = 16, 1-p = >99,99%.
La dépendance est très significative. chi2 = 68,55, ddl = 16, 1-p = >99,99%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement supérieur
(inférieur) à l'effectif théorique.
Attention, 7 (25.9%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas réellement
applicables.
Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

Lieu d'achat Non Sope Saint- national autres TOTAL


réponse cam Paul
nature du produits
Journaux 1 9 6 4 2 22
Livres 3 23 28 5 11 70
Romans 0 8 19 6 5 38
Bande déssinée 1 4 37 9 7 58
Magazine 0 5 43 9 7 64
tract 0 5 61 11 4 81
dépliant 1 5 47 8 1 62
affiche publicitaire 0 8 24 3 1 36
autres 1 0 3 1 2 7
TOTAL 7 67 268 56 40 438

chi2 = 87,09, ddl = 32, 1-p = >99,99%.

La dépendance est très significative. chi2 = 87,09, ddl = 32, 1-p = >99,99%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 20 (44.4%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

89
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Volume d'achat Non [1-10[u [10-50[ [50-100[ +de 100 TOTAL


réponse nités unités unités unités
nature du produits
Journaux 0 2 2 5 5 14
Livres 2 2 12 19 15 50
Romans 0 0 8 8 8 24
Bande déssinée 0 0 7 15 22 44
Magazine 0 1 6 17 25 49
tract 0 1 4 31 30 66
dépliant 0 1 5 25 23 54
affiche publicitaire 0 0 4 12 14 30
autres 1 0 2 2 1 6
TOTAL 3 7 50 134 143 337
chi2 = 60,14, ddl = 32, 1-p = 99,81%.
La dépendance est très significative. chi2 = 60,14, ddl = 32, 1-p = 99,81%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement supérieur
(inférieur) à l'effectif théorique.
Attention, 24 (53.3%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas réellement
applicables.
Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

Quelles sont en moyenne vos dépenses? Non [0-50 [50 + 100 000 TOTAL
réponse 000] 000-100
nature du produits
Journaux 0 3 5 6 14
Livres 2 10 12 26 50
Romans 0 0 7 17 24
Bande déssinée 0 1 10 33 44
Magazine 1 0 12 36 49
tract 2 1 28 35 66
dépliant 1 3 27 23 54
affiche publicitaire 2 0 15 13 30
autres 0 0 4 2 6
TOTAL 8 18 120 191 337

chi2 = 63,91, ddl = 24, 1-p = >99,99%.

La dépendance est très significative. chi2 = 63,91, ddl = 24, 1-p = >99,99%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 21 (58.3%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

90
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

frequence d'achat Non hebdom mensuel trimes annuel multi TOTAL


réponse adaire triel annuel
nature du produits
Journaux 0 2 7 4 0 1 14
Livres 0 7 25 8 8 2 50
Romans 0 2 10 5 7 0 24
Bande déssinée 1 1 13 14 14 1 44
Magazine 1 0 15 11 19 3 49
tract 1 4 20 18 18 5 66
dépliant 0 3 18 16 13 4 54
affiche publicitaire 0 3 16 7 4 0 30
autres 0 0 2 1 3 0 6
TOTAL 3 22 126 84 86 16 337
chi2 = 44,23, ddl = 40, 1-p = 70,25%.
La dépendance n'est pas significative. chi2 = 44,23, ddl = 40, 1-p = 70,25%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement supérieur
(inférieur) à l'effectif théorique.
Attention, 32 (59.3%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas réellement
applicables.
Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

Motivations d'achat Non qualité prix délais réput refére carnet d' autres TOTAL
réponse ation nce adresse
nature du produits
Journaux 0 6 5 6 6 3 1 1 28
Livres 1 10 25 28 12 6 2 3 87
Romans 0 4 18 15 13 5 1 0 56
Bande déssinée 0 14 28 23 23 11 2 0 101
Magazine 0 19 22 26 24 16 3 1 111
tract 0 36 37 39 21 13 4 2 152
dépliant 0 36 32 27 14 8 2 3 122
affiche publicitaire 1 15 20 23 3 1 1 2 66
autres 0 1 1 3 0 2 0 0 7
TOTAL 2 141 188 190 116 65 16 12 730

chi2 = 72,21, ddl = 56, 1-p = 92,87%.

La dépendance est peu significative. chi2 = 72,21, ddl = 56, 1-p = 92,87%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 35 (48.6%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

91
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Freins2 Non Oui Non TOTAL


réponse
nature du produits
Journaux 1 9 4 14
Livres 1 30 19 50
Romans 0 13 11 24
Bande déssinée 0 27 17 44
Magazine 0 33 16 49
tract 0 56 10 66
dépliant 0 47 7 54
affiche publicitaire 0 28 2 30
autres 0 5 1 6
TOTAL 2 248 87 337
chi2 = 42,49, ddl = 16, 1-p = 99,97%.
La dépendance est très significative. chi2 = 42,49, ddl = 16, 1-p = 99,97%.
Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement supérieur
(inférieur) à l'effectif théorique.
Attention, 12 (44.4%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas réellement
applicables.
Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).
Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
nature du produits
Journaux 1 5 2 4 1 1 14
Livres 8 18 13 10 1 0 50
Romans 3 6 8 5 2 0 24
Bande déssinée 5 6 15 14 4 0 44
Magazine 2 5 17 21 4 0 49
tract 2 3 35 22 4 0 66
dépliant 1 4 26 18 4 1 54
affiche publicitaire 0 6 17 6 1 0 30
autres 1 3 2 0 0 0 6
TOTAL 23 56 135 100 21 2 337

chi2 = 81,60, ddl = 40, 1-p = 99,99%.

La dépendance est très significative. chi2 = 81,60, ddl = 40, 1-p = 99,99%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 34 (63.0%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

92
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
nature du produits
Journaux 1 4 2 5 2 0 14
Livres 7 8 8 9 18 0 50
Romans 3 2 4 9 6 0 24
Bande déssinée 4 4 13 10 12 1 44
Magazine 2 3 13 14 16 1 49
tract 2 12 19 18 14 1 66
dépliant 1 12 18 12 10 1 54
affiche publicitaire 0 9 7 8 6 0 30
autres 1 0 3 0 2 0 6
TOTAL 21 54 87 85 86 4 337

chi2 = 45,73, ddl = 40, 1-p = 75,37%.

La dépendance n'est pas significative. chi2 = 45,73, ddl = 40, 1-p = 75,37%.

Les cases encadrées en bleu (rose) sont celles pour lesquelles l'effectif réel est nettement
supérieur (inférieur) à l'effectif théorique.

Attention, 28 (51.9%) cases ont un effectif théorique inférieur à 5, les règles du chi2 ne sont pas
réellement applicables.

Le chi2 est calculé sur le tableau des citations (effectifs marginaux égaux à la somme des effectifs
lignes/colonnes).

Les valeurs du tableau sont les pourcentages chi2 partiel / chi2 total. Le signe représente l'écart à
l'indépendance.

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
nature du produits
Journaux 2 5 3 3 1 0 14
Livres 10 8 13 11 8 0 50
Romans 4 3 6 6 5 0 24
Bande déssinée 7 4 12 9 12 0 44
Magazine 4 3 19 12 11 0 49
tract 3 6 30 20 7 0 66
dépliant 2 3 24 18 7 0 54
affiche publicitaire 2 3 15 7 3 0 30
autres 1 1 2 2 0 0 6
TOTAL 35 36 124 88 54 0 337

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
nature du produits
Journaux 1 7 2 4 0 14
Livres 2 15 12 20 1 50
Romans 1 7 9 7 0 24
Bande déssinée 1 17 15 9 2 44
Magazine 0 15 23 10 1 49
tract 0 24 29 13 0 66
dépliant 0 27 18 9 0 54
affiche publicitaire 0 13 7 10 0 30
autres 1 1 2 2 0 6
TOTAL 6 126 117 84 4 337

93
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
nature du produits
Journaux 1 10 3 14
Livres 17 24 9 50
Romans 2 15 7 24
Bande déssinée 1 30 13 44
Magazine 0 27 22 49
tract 2 39 25 66
dépliant 3 34 17 54
affiche publicitaire 7 15 8 30
autres 4 1 1 6
TOTAL 37 195 105 337

AGE Non Moins deDe 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
nature du produits
Journaux 1 1 9 2 1 14
Livres 17 5 19 7 2 50
Romans 2 1 16 4 1 24
Bande déssinée 1 4 19 15 5 44
Magazine 0 4 18 19 8 49
tract 2 5 24 21 14 66
dépliant 3 2 21 18 10 54
affiche publicitaire 7 0 13 8 2 30
autres 4 0 2 0 0 6
TOTAL 37 22 141 94 43 337

AGE Non Moins deDe 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
nature du produits
Journaux 1 1 9 2 1 14
Livres 17 5 19 7 2 50
Romans 2 1 16 4 1 24
Bande déssinée 1 4 19 15 5 44
Magazine 0 4 18 19 8 49
tract 2 5 24 21 14 66
dépliant 3 2 21 18 10 54
affiche publicitaire 7 0 13 8 2 30
autres 4 0 2 0 0 6
TOTAL 37 22 141 94 43 337

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
nature du produits
Journaux 1 2 5 4 2 14
Livres 19 7 8 9 7 50
Romans 3 1 5 11 4 24
Bande déssinée 4 1 5 23 11 44
Magazine 4 0 9 23 13 49
tract 4 2 16 24 20 66
dépliant 3 4 12 18 17 54
affiche publicitaire 7 1 8 11 3 30
autres 4 0 1 1 0 6
TOTAL 49 18 69 124 77 337

94
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
nature du produits
Journaux 1 1 1 2 3 5 1 0 14
Livres 17 2 8 7 7 4 3 2 50
Romans 3 0 5 5 7 3 1 0 24
Bande déssinée 2 0 6 11 18 6 1 0 44
Magazine 2 1 6 10 21 6 3 0 49
tract 4 0 12 9 24 10 7 0 66
dépliant 4 1 8 5 19 9 7 1 54
affiche publicitaire 7 0 7 1 7 3 5 0 30
autres 4 0 0 0 0 1 1 0 6
TOTAL 44 5 53 50 106 47 29 3 337

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
Lieu d'achat
Non réponse 3 3 0 6
Sopecam 18 12 4 34
Saint-Paul 18 68 20 106
national 8 9 7 24
autres 7 8 3 18
TOTAL 54 100 34 188

Volume d'achat Non [1-10[u [10-50[ [50-100[ +de 100 TOTAL


réponse nités unités unités unités
Lieu d'achat
Non réponse 1 0 1 2 2 6
Sopecam 2 3 5 9 15 34
Saint-Paul 0 2 16 43 45 106
national 0 2 6 12 4 24
autres 0 0 6 6 6 18
TOTAL 3 7 34 72 72 188

Quelles sont en moyenne vos dépenses? Non [0-50 [50 + 100 000 TOTAL
réponse 000] 000-100
Lieu d'achat
Non réponse 0 3 1 2 6
Sopecam 2 5 7 20 34
Saint-Paul 1 6 42 57 106
national 0 4 9 11 24
autres 1 2 5 10 18
TOTAL 4 20 64 100 188

frequence d'achat Non hebdom mensuel trimes annuel multi TOTAL


réponse adaire triel annuel
Lieu d'achat
Non réponse 1 1 3 1 0 0 6
Sopecam 0 7 15 6 5 1 34
Saint-Paul 0 3 40 28 30 5 106
national 1 0 8 7 7 1 24
autres 0 1 4 2 9 2 18
TOTAL 2 12 70 44 51 9 188

95
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Motivations d'achat Non qualité prix délais réput refére carnet d' autres TOTAL
réponse ation nce adresse
Lieu d'achat
Non réponse 0 3 2 1 0 1 0 0 7
Sopecam 1 8 14 24 7 4 2 4 64
Saint-Paul 0 49 60 57 33 19 5 2 225
national 0 11 15 12 9 4 4 2 57
autres 0 5 8 13 5 5 2 0 38
TOTAL 1 76 99 107 54 33 13 8 391

Freins2 Non Oui Non TOTAL


réponse
Lieu d'achat
Non réponse 0 4 2 6
Sopecam 0 25 9 34
Saint-Paul 1 81 24 106
national 0 21 3 24
autres 0 13 5 18
TOTAL 1 144 43 188

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Lieu d'achat
Non réponse 1 0 3 1 0 1 6
Sopecam 4 14 8 5 2 1 34
Saint-Paul 5 14 47 32 8 0 106
national 0 5 8 7 3 1 24
autres 1 6 8 2 1 0 18
TOTAL 11 39 74 47 14 3 188

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
Lieu d'achat
Non réponse 1 1 3 0 1 0 6
Sopecam 4 8 3 8 11 0 34
Saint-Paul 4 15 28 30 27 2 106
national 0 6 9 6 3 0 24
autres 1 4 4 4 5 0 18
TOTAL 10 34 47 48 47 2 188

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Lieu d'achat
Non réponse 2 0 2 1 1 0 6
Sopecam 6 7 7 11 3 0 34
Saint-Paul 6 9 48 27 16 0 106
national 0 3 8 7 6 0 24
autres 2 2 7 3 4 0 18
TOTAL 16 21 72 49 30 0 188

96
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
Lieu d'achat
Non réponse 1 3 1 1 0 6
Sopecam 1 10 8 15 0 34
Saint-Paul 1 41 39 24 1 106
national 0 11 7 5 1 24
autres 1 4 8 5 0 18
TOTAL 4 69 63 50 2 188

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
Lieu d'achat
Non réponse 4 2 0 6
Sopecam 16 15 3 34
Saint-Paul 5 65 36 106
national 0 17 7 24
autres 5 9 4 18
TOTAL 30 108 50 188

AGE Non Moins deDe 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
Lieu d'achat
Non réponse 4 2 0 0 0 6
Sopecam 16 2 10 6 0 34
Saint-Paul 5 7 48 30 16 106
national 0 1 11 10 2 24
autres 5 0 6 6 1 18
TOTAL 30 12 75 52 19 188

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
Lieu d'achat
Non réponse 4 1 0 0 1 0 0 0 6
Sopecam 16 7 3 5 3 0 0 0 34
Saint-Paul 6 30 25 20 22 2 1 0 106
national 0 8 4 4 6 2 0 0 24
autres 6 1 4 5 1 1 0 0 18
TOTAL 32 47 36 34 33 5 1 0 188

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
Lieu d'achat
Non réponse 4 1 1 0 0 6
Sopecam 16 2 5 5 6 34
Saint-Paul 10 9 23 40 24 106
national 1 5 4 8 6 24
autres 7 1 1 4 5 18
TOTAL 38 18 34 57 41 188

97
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
Lieu d'achat
Non réponse 4 0 0 2 0 0 0 0 6
Sopecam 17 1 4 1 6 5 0 0 34
Saint-Paul 7 2 18 15 37 14 11 2 106
national 2 0 2 2 10 5 3 0 24
autres 5 2 2 3 5 1 0 0 18
TOTAL 35 5 26 23 58 25 14 2 188

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
Volume d'achat
Non réponse 1 2 0 3
[1-10[unités 1 3 0 4
[10-50[unités 9 10 3 22
[50-100[ unités 13 32 10 55
+de 100 unités 15 32 14 61
TOTAL 39 79 27 145

Quelles sont en moyenne vos dépenses? Non [0-50 [50 + 100 000 TOTAL
réponse 000] 000-100
Volume d'achat
Non réponse 0 0 1 2 3
[1-10[unités 0 2 1 1 4
[10-50[unités 0 3 10 9 22
[50-100[ unités 1 6 27 21 55
+de 100 unités 2 2 11 46 61
TOTAL 3 13 50 79 145

frequence d'achat Non hebdom mensuel trimes annuel multi TOTAL


réponse adaire triel annuel
Volume d'achat
Non réponse 0 0 3 0 0 0 3
[1-10[unités 0 1 1 1 1 0 4
[10-50[unités 0 0 10 5 6 1 22
[50-100[ unités 1 3 16 17 15 3 55
+de 100 unités 1 7 23 12 15 3 61
TOTAL 2 11 53 35 37 7 145

Motivations d'achat Non qualité prix délais réput refére carnet d' autres TOTAL
réponse ation nce adresse
Volume d'achat
Non réponse 0 0 0 3 0 0 0 0 3
[1-10[unités 0 2 1 3 1 0 0 0 7
[10-50[unités 0 6 12 14 5 4 3 2 46
[50-100[ unités 0 27 29 28 15 10 2 2 113
+de 100 unités 1 26 33 32 20 12 1 2 127
TOTAL 1 61 75 80 41 26 6 6 296

Freins2 Non Oui Non TOTAL


réponse
Volume d'achat
Non réponse 0 3 0 3
[1-10[unités 0 2 2 4
[10-50[unités 1 16 5 22
[50-100[ unités 0 41 14 55
+de 100 unités 0 47 14 61
TOTAL 1 109 35 145

98
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Volume d'achat
Non réponse 0 2 1 0 0 0 3
[1-10[unités 0 1 0 3 0 0 4
[10-50[unités 2 7 6 4 3 0 22
[50-100[ unités 4 7 22 18 3 1 55
+de 100 unités 4 11 26 15 4 1 61
TOTAL 10 28 55 40 10 2 145

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
Volume d'achat
Non réponse 0 0 1 0 2 0 3
[1-10[unités 0 2 0 1 1 0 4
[10-50[unités 2 5 6 3 6 0 22
[50-100[ unités 3 9 14 17 10 2 55
+de 100 unités 4 7 15 15 20 0 61
TOTAL 9 23 36 36 39 2 145

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Volume d'achat
Non réponse 0 0 1 2 0 0 3
[1-10[unités 0 1 2 1 0 0 4
[10-50[unités 2 3 9 4 4 0 22
[50-100[ unités 3 3 22 17 10 0 55
+de 100 unités 9 9 21 14 8 0 61
TOTAL 14 16 55 38 22 0 145

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
Volume d'achat
Non réponse 0 0 1 2 0 3
[1-10[unités 0 3 1 0 0 4
[10-50[unités 0 7 8 7 0 22
[50-100[ unités 1 24 14 15 1 55
+de 100 unités 2 18 24 16 1 61
TOTAL 3 52 48 40 2 145

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
Volume d'achat
Non réponse 3 0 0 3
[1-10[unités 1 1 2 4
[10-50[unités 3 11 8 22
[50-100[ unités 6 34 15 55
+de 100 unités 12 35 14 61
TOTAL 25 81 39 145

99
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

AGE Non Moins de De 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
Volume d'achat
Non réponse 3 0 0 0 0 3
[1-10[unités 1 1 1 0 1 4
[10-50[unités 3 2 10 6 1 22
[50-100[ unités 6 2 21 18 8 55
+de 100 unités 12 4 26 13 6 61
TOTAL 25 9 58 37 16 145

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
Volume d'achat
Non réponse 3 0 0 0 0 0 0 0 3
[1-10[unités 1 1 1 1 0 0 0 0 4
[10-50[unités 4 5 6 3 3 1 0 0 22
[50-100[ unités 6 17 11 6 14 0 1 0 55
+de 100 unités 12 15 10 12 11 1 0 0 61
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
Volume d'achat
Non réponse 3 0 0 0 0 3
[1-10[unités 1 1 1 1 0 4
[10-50[unités 5 3 7 3 4 22
[50-100[ unités 6 4 12 23 10 55
+de 100 unités 15 4 7 19 16 61
TOTAL 30 12 27 46 30 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
Volume d'achat
Non réponse 3 0 0 0 0 0 0 0 3
[1-10[unités 1 0 1 0 2 0 0 0 4
[10-50[unités 3 0 2 5 6 3 2 1 22
[50-100[ unités 7 1 8 6 17 10 5 1 55
+de 100 unités 14 2 9 8 19 5 4 0 61
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 2 1 0 3
[0-50 000] 9 4 0 13
[50 000-100 000] 9 32 9 50
+ 100 000 19 42 18 79
TOTAL 39 79 27 145

frequence d'achat Non hebdom mensuel trimes annuel multi TOTAL


réponse adaire triel annuel
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 0 1 2 0 0 0 3
[0-50 000] 0 1 6 4 2 0 13
[50 000-100 000] 0 3 15 17 12 3 50
+ 100 000 2 6 30 14 23 4 79
TOTAL 2 11 53 35 37 7 145

100
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Motivations d'achat Non qualité prix délais réput refére carnet d' autres TOTAL
réponse ation nce adresse
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 1 0 0 2 2 0 0 0 5
[0-50 000] 0 6 4 6 1 1 1 0 19
[50 000-100 000] 0 25 33 27 13 5 2 3 108
+ 100 000 0 30 38 45 25 20 3 3 164
TOTAL 1 61 75 80 41 26 6 6 296

Freins2 Non Oui Non TOTAL


réponse
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 0 3 0 3
[0-50 000] 0 9 4 13
[50 000-100 000] 1 43 6 50
+ 100 000 0 54 25 79
TOTAL 1 109 35 145

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 0 1 1 1 0 0 3
[0-50 000] 1 3 4 3 0 2 13
[50 000-100 000] 3 7 23 12 5 0 50
+ 100 000 6 17 27 24 5 0 79
TOTAL 10 28 55 40 10 2 145

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 0 0 0 1 2 0 3
[0-50 000] 1 2 1 3 6 0 13
[50 000-100 000] 3 11 18 11 6 1 50
+ 100 000 5 10 17 21 25 1 79
TOTAL 9 23 36 36 39 2 145

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 1 0 2 0 0 0 3
[0-50 000] 1 2 4 5 1 0 13
[50 000-100 000] 4 5 21 12 8 0 50
+ 100 000 8 9 28 21 13 0 79
TOTAL 14 16 55 38 22 0 145

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 0 0 0 3 0 3
[0-50 000] 0 6 4 3 0 13
[50 000-100 000] 2 19 20 9 0 50
+ 100 000 1 27 24 25 2 79
TOTAL 3 52 48 40 2 145

101
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 2 0 1 3
[0-50 000] 3 7 3 13
[50 000-100 000] 5 30 15 50
+ 100 000 15 44 20 79
TOTAL 25 81 39 145

AGE Non Moins de De 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 2 0 0 1 0 3
[0-50 000] 3 3 5 1 1 13
[50 000-100 000] 5 2 23 14 6 50
+ 100 000 15 4 30 21 9 79
TOTAL 25 9 58 37 16 145

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 2 0 0 0 1 0 0 0 3
[0-50 000] 3 3 2 3 2 0 0 0 13
[50 000-100 000] 5 14 14 6 9 1 1 0 50
+ 100 000 16 21 12 13 16 1 0 0 79
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 2 0 1 0 0 3
[0-50 000] 4 6 2 0 1 13
[50 000-100 000] 6 3 14 14 13 50
+ 100 000 18 3 10 32 16 79
TOTAL 30 12 27 46 30 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
Quelles sont en moyenne vos dépenses?
Non réponse 2 0 0 0 1 0 0 0 3
[0-50 000] 3 1 1 2 2 1 2 1 13
[50 000-100 000] 6 1 11 4 13 8 6 1 50
+ 100 000 17 1 8 13 28 9 3 0 79
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
frequence d'achat
Non réponse 2 0 0 2
hebdomadaire 6 5 0 11
mensuel 16 32 5 53
trimestriel 9 19 7 35
annuel 6 20 11 37
multi annuel 0 3 4 7
TOTAL 39 79 27 145

102
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Motivations d'achat Non qualité prix délais réput refére carnet d' autres TOTAL
réponse ation nce adresse
frequence d'achat
Non réponse 0 1 0 1 1 1 0 0 4
hebdomadaire 0 2 5 5 4 1 0 2 19
mensuel 1 20 31 30 14 7 1 3 107
trimestriel 0 18 19 17 13 8 1 1 77
annuel 0 18 16 24 7 8 3 0 76
multi annuel 0 2 4 3 2 1 1 0 13
TOTAL 1 61 75 80 41 26 6 6 296

Freins2 Non Oui Non TOTAL


réponse
frequence d'achat
Non réponse 0 2 0 2
hebdomadaire 0 7 4 11
mensuel 1 41 11 53
trimestriel 0 29 6 35
annuel 0 26 11 37
multi annuel 0 4 3 7
TOTAL 1 109 35 145

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
frequence d'achat
Non réponse 0 0 1 1 0 0 2
hebdomadaire 1 3 4 2 1 0 11
mensuel 6 10 22 14 0 1 53
trimestriel 0 7 13 11 3 1 35
annuel 3 8 12 10 4 0 37
multi annuel 0 0 3 2 2 0 7
TOTAL 10 28 55 40 10 2 145

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
frequence d'achat
Non réponse 0 0 2 0 0 0 2
hebdomadaire 1 4 2 2 2 0 11
mensuel 5 9 12 10 16 1 53
trimestriel 0 5 10 9 11 0 35
annuel 3 5 7 13 8 1 37
multi annuel 0 0 3 2 2 0 7
TOTAL 9 23 36 36 39 2 145

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
frequence d'achat
Non réponse 1 0 1 0 0 0 2
hebdomadaire 2 1 4 4 0 0 11
mensuel 8 8 24 6 7 0 53
trimestriel 0 3 10 14 8 0 35
annuel 3 3 15 10 6 0 37
multi annuel 0 1 1 4 1 0 7
TOTAL 14 16 55 38 22 0 145

103
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
frequence d'achat
Non réponse 0 1 1 0 0 2
hebdomadaire 1 2 3 5 0 11
mensuel 0 22 17 13 1 53
trimestriel 1 13 9 11 1 35
annuel 1 13 15 8 0 37
multi annuel 0 1 3 3 0 7
TOTAL 3 52 48 40 2 145

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
frequence d'achat
Non réponse 1 1 0 2
hebdomadaire 7 2 2 11
mensuel 12 29 12 53
trimestriel 3 22 10 35
annuel 2 25 10 37
multi annuel 0 2 5 7
TOTAL 25 81 39 145

AGE Non Moins de De 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
frequence d'achat
Non réponse 1 0 1 0 0 2
hebdomadaire 7 0 2 1 1 11
mensuel 12 5 26 8 2 53
trimestriel 3 1 13 12 6 35
annuel 2 3 15 13 4 37
multi annuel 0 0 1 3 3 7
TOTAL 25 9 58 37 16 145

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
frequence d'achat
Non réponse 1 0 1 0 0 0 0 0 2
hebdomadaire 7 1 3 0 0 0 0 0 11
mensuel 13 12 10 7 11 0 0 0 53
trimestriel 3 13 8 2 9 0 0 0 35
annuel 2 9 4 12 8 2 0 0 37
multi annuel 0 3 2 1 0 0 1 0 7
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145
Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL
réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
frequence d'achat
Non réponse +2 +0 -1 +1 -1 2
hebdomadaire +27 +0 +0 -5 -6 11
mensuel +1 +8 +0 -2 -1 53
trimestriel -4 -1 +1 +0 +3 35
annuel -3 -4 +0 +6 +0 37
multi annuel -4 -2 -4 +1 +12 7
TOTAL 30 12 27 46 30 145

104
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
frequence d'achat
Non réponse +2 +0 -1 -1 +1 -1 +0 +0 2
hebdomadaire +24 +0 +0 -3 -3 +0 -2 +0 11
mensuel +1 -2 +0 +0 -7 +2 +5 +0 53
trimestriel -4 -2 +0 +0 +4 -1 +0 +1 35
annuel -1 +4 +0 +1 +3 +0 -6 -1 37
multi annuel -3 +11 -2 +0 +1 +0 +1 +0 7
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
Motivations d'achat
Non réponse +15 -4 -1 1
qualité -1 +1 +0 61
prix -4 +1 +1 75
délais +1 +1 -6 80
réputation -1 -1 +5 41
reférence +0 -4 +7 26
carnet d'adresse +1 +1 -7 6
autres +28 -4 -7 6
TOTAL 72 170 54 296

Freins2 Non Oui Non TOTAL


réponse
Motivations d'achat
Non réponse +0 +0 -1 1
qualité -1 +11 -32 61
prix +9 +0 -2 75
délais -1 -2 +6 80
réputation -1 -3 +10 41
reférence +0 -4 +14 26
carnet d'adresse +0 +0 -1 6
autres +0 +0 -1 6
TOTAL 1 223 72 296

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Motivations d'achat
Non réponse +0 +10 -1 -1 +0 +0 1
qualité -6 -3 +1 +0 +3 +2 61
prix -1 -2 +5 -1 +0 -1 75
délais +3 +1 +0 -2 -2 -1 80
réputation -1 +0 -8 +8 +3 -1 41
reférence +2 +1 -3 +0 -1 +10 26
carnet d'adresse +2 +2 -2 +0 -1 +0 6
autres +2 +2 +0 -1 -1 +0 6
TOTAL 20 51 116 85 22 2 296

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
Motivations d'achat
Non réponse +0 +0 -1 -1 +6 +0 1
qualité -6 +11 +3 -2 -4 +0 61
prix -1 +4 +0 +0 -1 -3 75
délais +6 -2 -3 +2 +0 +0 80
réputation -2 -4 +1 +0 +3 +1 41
reférence +4 -8 -1 +0 +2 +3 26
carnet d'adresse +3 +0 +0 +0 -1 +0 6
autres +3 -3 +4 +0 -1 +0 6
TOTAL 18 51 74 73 76 4 296

105
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Motivations d'achat
Non réponse 0 0 1 0 0 0 1
qualité 2 6 31 15 7 0 61
prix 6 6 31 18 14 0 75
délais 11 8 34 17 10 0 80
réputation 4 2 15 9 11 0 41
reférence 4 3 7 6 6 0 26
carnet d'adresse 1 0 3 2 0 0 6
autres 2 0 2 1 1 0 6
TOTAL 30 25 124 68 49 0 296

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
Motivations d'achat
Non réponse +0 -1 -1 +5 +0 1
qualité +0 +22 -2 -13 -1 61
prix +0 +2 +0 -2 +0 75
délais +0 -6 +0 +6 -2 80
réputation +0 -1 +0 +0 +13 41
reférence -1 -7 +2 +4 -1 26
carnet d'adresse +0 -2 +1 +0 +0 6
autres +0 -2 +1 +0 +0 6
TOTAL 6 111 101 75 3 296

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
Motivations d'achat
Non réponse +12 -1 -1 1
qualité -5 +8 -7 61
prix -1 +1 -1 75
délais +7 -2 +0 80
réputation -3 +0 +3 41
reférence +0 -2 +4 26
carnet d'adresse -1 -1 +6 6
autres +27 -7 +0 6
TOTAL 36 178 82 296

AGE Non Moins deDe 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
Motivations d'achat
Non réponse +15 +0 -1 -1 +0 1
qualité -6 +0 +0 +1 +3 61
prix -1 +0 +1 +0 -1 75
délais +9 +0 +0 -4 -1 80
réputation -4 +0 +0 +2 +0 41
reférence +0 +0 +0 +0 +0 26
carnet d'adresse -2 +3 +0 +0 +0 6
autres +34 -1 -6 +0 -2 6
TOTAL 36 18 131 78 33 296

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
Motivations d'achat
Non réponse 1 0 0 0 0 0 0 0 1
qualité 3 27 15 8 8 0 0 0 61
prix 8 21 17 13 15 1 0 0 75
délais 16 17 14 15 16 2 0 0 80
réputation 3 7 8 9 12 1 1 0 41
reférence 3 4 5 5 8 1 0 0 26
carnet d'adresse 0 1 1 2 0 1 1 0 6
autres 4 1 0 0 1 0 0 0 6
TOTAL 38 78 60 52 60 6 2 0 296

106
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
Motivations d'achat
Non réponse +11 +0 +0 -1 -1 1
qualité -6 +2 +0 +0 +1 61
prix -3 +0 +1 +1 -1 75
délais +8 +1 +0 +0 -5 80
réputation -5 -2 +0 +0 +5 41
reférence +2 +0 +0 +0 +0 26
carnet d'adresse +0 -1 +0 -1 +6 6
autres +24 -1 -3 -5 +1 6
TOTAL 47 25 58 103 63 296

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
Motivations d'achat
Non réponse +8 +0 +0 +0 -1 +0 +0 +0 1
qualité -4 +3 +0 +0 +0 +0 +2 -1 61
prix -1 +0 +3 +0 -1 +0 +3 +0 75
délais +7 +0 +0 -1 -2 -1 +0 +3 80
réputation -2 -1 -1 +0 +5 +0 -3 -1 41
reférence +0 -1 -2 +1 +4 +0 -4 +0 26
carnet d'adresse -1 +0 +0 +0 +0 +3 -1 +0 6
autres +18 +0 -1 -1 -3 +3 -1 +0 6
TOTAL 43 4 46 41 96 37 26 3 296

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
Freins2
Non réponse +51 -14 -5 1
Oui +2 +0 -2 109
Non -16 +1 +9 35
TOTAL 39 79 27 145

satisfaction globale Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Freins2
Non réponse +0 +6 -1 -1 +0 +0 1
Oui -14 +1 +3 -2 +1 +0 109
Non +46 -6 -8 +8 -2 -1 35
TOTAL 10 28 55 40 10 2 145

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
Freins2
Non réponse +0 +0 -1 +6 -1 +0 1
Oui -17 +3 +1 +0 +0 +0 109
Non +53 -9 -4 -1 +2 +1 35
TOTAL 9 23 36 36 39 2 145

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
Freins2
Non réponse 0 1 0 0 0 0 1
Oui 5 13 46 31 14 0 109
Non 9 2 9 7 8 0 35
TOTAL 14 16 55 38 22 0 145

107
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
Freins2
Non réponse +0 +8 -2 -2 +0 1
Oui -5 +9 +0 -4 -1 109
Non +16 -33 +1 +14 +4 35
TOTAL 3 52 48 40 2 145

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
Freins2
Non réponse -1 -5 +16 1
Oui +0 +7 -15 109
Non +0 -18 +38 35
TOTAL 25 81 39 145

AGE Non Moins deDe 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
Freins2
Non réponse -3 -1 +13 -4 -2 1
Oui +0 -17 +1 +1 +0 109
Non +0 +54 -4 -1 +0 35
TOTAL 25 9 58 37 16 145

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
Freins2
Non réponse 0 0 1 0 0 0 0 0 1
Oui 19 34 20 13 21 1 1 0 109
Non 7 4 7 9 7 1 0 0 35
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
Freins2
Non réponse -4 -2 +73 -6 -4 1
Oui +2 +0 -2 +0 +0 109
Non -4 +0 +1 +1 +0 35
TOTAL 30 12 27 46 30 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
Freins2
Non réponse -1 +0 -1 -1 -2 -1 +57 +0 1
Oui +0 -4 +0 -2 +0 +1 +0 +1 109
Non +0 +11 -1 +6 +1 -2 -5 -2 35
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
satisfaction globale
Non réponse +0 +0 -1 10
1/5 +41 -9 -7 28
2/5 -3 +4 -2 55
3/5 -7 +0 +10 40
4/5 -4 +0 +9 10
5/5 +1 +0 -1 2
TOTAL 39 79 27 145

108
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

satisfaction quant au prix Non Mauvais Mauvais Documen Mauvais doublon TOTAL
réponse e couleur redement t mal déc e finition
(flou) oupé
satisfaction globale
Non réponse +73 -1 -1 -2 -2 +0 10
1/5 -1 +0 -2 +1 +2 +0 28
2/5 -2 +1 +1 +0 -1 +0 55
3/5 -2 -1 +0 +0 +1 +2 40
4/5 +0 +0 +1 +0 -1 +0 10
5/5 +0 +0 +0 +0 +0 +0 2
TOTAL 9 23 36 36 39 2 145

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
satisfaction globale
Non réponse 9 0 0 0 1 0 10
1/5 1 9 10 6 2 0 28
2/5 2 2 24 13 14 0 55
3/5 2 3 19 13 3 0 40
4/5 0 1 2 5 2 0 10
5/5 0 1 0 1 0 0 2
TOTAL 14 16 55 38 22 0 145

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
satisfaction globale
Non réponse +9 +0 +0 -3 +15 10
1/5 -2 +0 -8 +19 -1 28
2/5 -3 +0 +9 -10 +0 55
3/5 +0 +1 -2 +1 -2 40
4/5 +9 +0 +0 -1 +0 10
5/5 +0 -2 +0 +1 +0 2
TOTAL 3 52 48 40 2 145

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
satisfaction globale
Non réponse +5 +0 -6 10
1/5 +41 -7 -2 28
2/5 -3 +0 +1 55
3/5 -12 +1 +2 40
4/5 -9 +2 +0 10
5/5 +7 +0 -3 2
TOTAL 25 81 39 145

AGE Non Moins de De 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
satisfaction globale
Non réponse +2 +18 +0 -5 -2 10
1/5 +15 -3 +1 -7 -3 28
2/5 -1 +0 +1 +0 +0 55
3/5 -4 +0 -1 +6 +1 40
4/5 -3 -1 -4 +9 +6 10
5/5 +2 +0 +0 -1 +0 2
TOTAL 25 9 58 37 16 145

109
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
satisfaction globale
Non réponse 3 0 1 4 2 0 0 0 10
1/5 11 5 3 3 5 1 0 0 28
2/5 8 14 13 8 12 0 0 0 55
3/5 3 14 8 6 8 0 1 0 40
4/5 0 4 3 1 1 1 0 0 10
5/5 1 1 0 0 0 0 0 0 2
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
satisfaction globale
Non réponse +1 +0 -1 +0 +0 10
1/5 +15 +3 +0 -6 -3 28
2/5 -1 -1 +5 +2 -4 55
3/5 -3 -1 -1 -1 +17 40
4/5 -5 +0 -4 +11 +0 10
5/5 +2 +10 -1 -1 -1 2
TOTAL 30 12 27 46 30 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
satisfaction globale
Non réponse +1 +0 +1 +4 -1 -2 -1 +0 10
1/5 +15 -1 +0 +0 -7 +0 -1 +13 28
2/5 +0 +0 +1 -3 +0 +0 +4 -1 55
3/5 -6 +3 -1 +3 +1 +0 -1 -1 40
4/5 -4 +0 -3 +0 +10 +0 +0 +0 10
5/5 +2 +0 -1 +0 -1 +4 +0 +0 2
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
satisfaction quant au prix
Non réponse +2 +0 -3 9
Mauvaise couleur -20 +12 +0 23
Mauvais redement(flou) -1 +1 -1 36
Document mal découpé -1 +0 +0 36
Mauvaise finition +24 -16 +1 39
doublon -7 +0 +13 2
TOTAL 39 79 27 145

Satisfaction delais Non 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5 TOTAL


réponse
satisfaction quant au prix
Non réponse 9 0 0 0 0 0 9
Mauvaise couleur 0 1 12 7 3 0 23
Mauvais redement(flou) 1 3 14 11 7 0 36
Document mal découpé 1 8 12 8 7 0 36
Mauvaise finition 3 4 15 12 5 0 39
doublon 0 0 2 0 0 0 2
TOTAL 14 16 55 38 22 0 145

110
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
satisfaction quant au prix
Non réponse +12 +0 +1 -3 +0 9
Mauvaise couleur -2 +9 -1 -3 -1 23
Mauvais redement(flou) +7 +0 +1 -8 +15 36
Document mal découpé -3 +0 +0 +1 -2 36
Mauvaise finition -3 -4 -1 +17 -2 39
doublon +0 +0 +1 -2 +0 2
TOTAL 3 52 48 40 2 145

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
satisfaction quant au prix
Non réponse +8 +0 -5 9
Mauvaise couleur -1 +8 -10 23
Mauvais redement(flou) -1 +1 +0 36
Document mal découpé -17 +0 +7 36
Mauvaise finition +24 -12 +1 39
doublon -2 +0 +2 2
TOTAL 25 81 39 145

AGE Non Moins de De 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
satisfaction quant au prix
Non réponse +3 +23 +0 -5 -2 9
Mauvaise couleur -1 +0 +0 +0 +0 23
Mauvais redement(flou) -1 -5 +3 +0 -1 36
Document mal découpé -6 +1 +0 +0 +1 36
Mauvaise finition +9 +0 -4 +1 -1 39
doublon -1 +0 -2 -1 +31 2
TOTAL 25 9 58 37 16 145

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
satisfaction quant au prix
Non réponse 3 0 0 4 2 0 0 0 9
Mauvaise couleur 3 11 6 2 1 0 0 0 23
Mauvais redement(flou) 5 11 8 4 6 1 1 0 36
Document mal découpé 2 10 6 6 11 1 0 0 36
Mauvaise finition 13 6 7 5 8 0 0 0 39
doublon 0 0 1 1 0 0 0 0 2
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
satisfaction quant au prix
Non réponse +3 +0 -1 -1 +0 9
Mauvaise couleur +0 +0 +20 -3 -2 23
Mauvais redement(flou) -1 -5 -2 +1 +6 36
Document mal découpé -6 +5 +0 +7 -6 36
Mauvaise finition +11 +0 -6 -2 +0 39
doublon -2 -1 +4 -2 +3 2
TOTAL 30 12 27 46 30 145

111
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
satisfaction quant au prix
Non réponse +3 -1 +2 +9 -4 -4 -2 +0 9
Mauvaise couleur -2 -2 +0 +1 +0 +1 +0 -1 23
Mauvais redement(flou) -2 +0 -6 +4 +0 +0 +2 -2 36
Document mal découpé -4 +0 +3 -5 +5 +0 -1 +2 36
Mauvaise finition +13 +0 +0 -3 -4 +0 +0 +1 39
doublon -1 +0 -1 -1 +1 +7 +0 +0 2
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
Satisfaction delais
Non réponse 5 7 2 14
1/5 7 8 1 16
2/5 15 32 8 55
3/5 6 22 10 38
4/5 6 10 6 22
5/5 0 0 0 0
TOTAL 39 79 27 145

Suggestions Non La qualité le prix les delais autres TOTAL


réponse
Satisfaction delais
Non réponse 1 6 5 2 0 14
1/5 0 7 4 5 0 16
2/5 1 23 16 15 0 55
3/5 1 11 14 12 0 38
4/5 0 5 9 6 2 22
5/5 0 0 0 0 0 0
TOTAL 3 52 48 40 2 145

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
Satisfaction delais
Non réponse 6 7 1 14
1/5 3 10 3 16
2/5 7 35 13 55
3/5 8 17 13 38
4/5 1 12 9 22
5/5 0 0 0 0
TOTAL 25 81 39 145

AGE Non Moins de De 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
Satisfaction delais
Non réponse 6 3 4 1 0 14
1/5 3 1 10 1 1 16
2/5 7 1 26 16 5 55
3/5 8 1 10 9 10 38
4/5 1 3 8 10 0 22
5/5 0 0 0 0 0 0
TOTAL 25 9 58 37 16 145

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
Satisfaction delais
Non réponse 6 0 1 4 3 0 0 0 14
1/5 3 7 3 3 0 0 0 0 16
2/5 7 14 17 8 9 0 0 0 55
3/5 8 14 5 4 4 2 1 0 38
4/5 2 3 2 3 12 0 0 0 22
5/5 0 0 0 0 0 0 0 0 0
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

112
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
Satisfaction delais
Non réponse 7 1 1 3 2 14
1/5 3 2 3 7 1 16
2/5 9 4 15 16 11 55
3/5 10 2 4 10 12 38
4/5 1 3 4 10 4 22
5/5 0 0 0 0 0 0
TOTAL 30 12 27 46 30 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
Satisfaction delais
Non réponse 6 0 4 3 1 0 0 0 14
1/5 3 0 4 1 4 3 1 0 16
2/5 7 1 9 10 14 7 6 1 55
3/5 9 2 2 2 15 4 4 0 38
4/5 3 0 1 3 10 4 0 1 22
5/5 0 0 0 0 0 0 0 0 0
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
Suggestions
Non réponse +0 +1 -5 3
La qualité -6 +7 -3 52
le prix -3 +3 -1 48
les delais +23 -26 +8 40
autres -5 +0 +10 2
TOTAL 39 79 27 145

SEXE Non Masc Féminin TOTAL


réponse ulin
Suggestions
Non réponse +8 -1 -2 3
La qualité -5 +17 -17 52
le prix -1 -8 +26 48
les delais +10 -2 +0 40
autres -1 +1 -1 2
TOTAL 25 81 39 145

AGE Non Moins de De 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
Suggestions
Non réponse +16 -1 +0 -3 -1 3
La qualité -11 +4 -1 +9 +0 52
le prix -2 +0 +2 -6 +10 48
les delais +21 -3 +0 -1 -5 40
autres -1 +0 +0 +2 -1 2
TOTAL 25 9 58 37 16 145

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
Suggestions
Non réponse 2 0 0 1 0 0 0 0 3
La qualité 4 21 8 10 9 0 0 0 52
le prix 7 9 14 7 8 2 1 0 48
les delais 13 8 5 4 10 0 0 0 40
autres 0 0 1 0 1 0 0 0 2
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

113
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
Suggestions
Non réponse +16 -1 -3 +0 -3 3
La qualité -17 +0 +0 +10 +1 52
le prix +0 -1 +0 -1 +2 48
les delais +14 +5 +0 -9 -3 40
autres -2 -1 +6 +1 -2 2
TOTAL 30 12 27 46 30 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
Suggestions
Non réponse +9 +0 -1 -1 +0 -1 -1 +0 3
La qualité -9 +0 +0 +2 +0 +0 +6 -2 52
le prix +0 +0 +4 +0 +0 -7 +0 +0 48
les delais +13 +0 -6 -2 -4 +13 -4 +1 40
autres -1 +0 -1 -1 +8 -1 +0 +0 2
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
SEXE
Non réponse +53 -6 -19 25
Masculin -3 +0 +2 81
Féminin -12 +3 +2 39
TOTAL 39 79 27 145

AGE Non Moins de De 25 à 45De 46 à 60Plus de 60 TOTAL


réponse 25 ans ans ans ans
SEXE
Non réponse +65 -1 -7 -4 -2 25
Masculin -9 +0 +3 +1 +0 81
Féminin -4 +1 +0 +0 +3 39
TOTAL 25 9 58 37 16 145

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
SEXE
Non réponse 25 0 0 0 0 0 0 0 25
Masculin 0 30 16 17 18 0 0 0 81
Féminin 1 8 12 5 10 2 1 0 39
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
SEXE
Non réponse +63 -2 -4 -7 -4 25
Masculin -9 +1 +0 +3 +0 81
Féminin -4 +0 +2 +0 +2 39
TOTAL 30 12 27 46 30 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
SEXE
Non réponse +63 +0 -3 -2 -6 -2 -1 +0 25
Masculin -9 +1 +1 +1 +0 +0 +0 -1 81
Féminin -4 -1 +0 +0 +1 +0 +0 +3 39
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

114
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
AGE
Non réponse +31 -4 -11 25
Moins de 25 ans -2 +2 -1 9
De 25 à 45 ans +0 +0 -3 58
De 46 à 60 ans -6 -1 +23 37
Plus de 60 ans -10 +3 +1 16
TOTAL 39 79 27 145

CSP Non Cadre Employé Etudiant Fonctio Ména Chom Autres TOTAL
réponse nnaire gère eur
AGE
Non réponse 25 0 0 0 0 0 0 0 25
Moins de 25 ans 0 2 0 6 1 0 0 0 9
De 25 à 45 ans 0 15 16 13 13 0 1 0 58
De 46 à 60 ans 1 14 6 2 14 0 0 0 37
Plus de 60 ans 0 7 6 1 0 2 0 0 16
TOTAL 26 38 28 22 28 2 1 0 145

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
AGE
Non réponse +58 -2 -4 -6 -4 25
Moins de 25 ans -1 +2 +1 +0 +0 9
De 25 à 45 ans -6 +3 +1 +1 +0 58
De 46 à 60 ans -3 -2 +0 +1 +3 37
Plus de 60 ans -1 +0 +0 +0 +2 16
TOTAL 30 12 27 46 30 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
AGE
Non réponse +57 +0 -2 -2 -5 -2 -1 +0 25
Moins de 25 ans +0 +0 +0 +5 +0 -1 +0 +0 9
De 25 à 45 ans -6 +0 +1 +0 +0 +0 +1 +1 58
De 46 à 60 ans -4 +1 +0 +1 +1 +0 +0 +0 37
Plus de 60 ans -2 +0 +0 +0 +1 +1 +0 +0 16
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
CSP
Non réponse 16 10 0 26
Cadre 5 26 7 38
Employé 7 16 5 28
Etudiant 3 14 5 22
Fonctionnaire 8 11 9 28
Ménagère 0 1 1 2
Chomeur 0 1 0 1
Autres 0 0 0 0
TOTAL 39 79 27 145

115
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Salaire Non [0-300 [300 [600 + de 1 000 TOTAL


réponse 000[ 000-600 000-1 000
000[ 000 000]
CSP
Non réponse 25 0 1 0 0 26
Cadre 1 2 5 19 11 38
Employé 2 1 11 8 6 28
Etudiant 0 3 4 10 5 22
Fonctionnaire 1 6 6 8 7 28
Ménagère 1 0 0 1 0 2
Chomeur 0 0 0 0 1 1
Autres 0 0 0 0 0 0
TOTAL 30 12 27 46 30 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
CSP
Non réponse 25 0 0 0 1 0 0 0 26
Cadre 0 2 5 6 16 6 3 0 38
Employé 0 1 6 2 7 5 7 0 28
Etudiant 1 0 5 5 9 1 1 0 22
Fonctionnaire 2 0 4 6 8 6 0 2 28
Ménagère 0 0 0 0 2 0 0 0 2
Chomeur 0 0 0 0 1 0 0 0 1
Autres 0 0 0 0 0 0 0 0 0
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
Salaire
Non réponse +22 -4 -5 30
[0-300 000[ +23 -4 -5 12
[300 000-600 000[ -6 +4 +0 27
[600 000-1 000 000] -5 +1 +1 46
+ de 1 000 000 -7 +0 +12 30
TOTAL 39 79 27 145

RESIDENCE Non Nlong Emana- Efoulan Nkond Essos Biyem Nkolbi TOTAL
réponse kak Etoudi engui -assi sson
Salaire
Non réponse +42 +0 -1 -1 -5 -2 -2 +0 30
[0-300 000[ +0 +0 +0 +0 +0 +0 +1 +13 12
[300 000-600 000[ -3 +0 +0 +0 +0 +1 +3 +0 27
[600 000-1 000 000] -5 -1 +1 +0 +5 +0 +0 +0 46
+ de 1 000 000 -3 +2 -1 +2 +0 +3 +0 +0 30
TOTAL 28 3 20 19 44 18 11 2 145

qulaification - de 6 mois [6-12] +de 1an TOTAL


mois
RESIDENCE
Non réponse +33 -5 -9 28
Nlongkak +0 -1 +1 3
Emana-Etoudi +0 +0 +0 20
Efoulan -5 +1 +2 19
Nkondengui -11 +1 +5 44
Essos +0 +0 +2 18
Biyem-assi +0 +2 -6 11
Nkolbisson +11 -3 -1 2
TOTAL 39 79 27 145

116
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Quelques produits d’imprimeries

Photo 1 :

Source : MIRAMAX CONSEIL

Photo 2 :

117
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Source : MIRAMAX CONSEIL

Photo 3 :

Source : MIRAMAX CONSEIL

118
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Liste des imprimeries du Cameroun

- Aux éditions universelles Douala BP: 5915 Tel: (237) 3342 6089
Fax: (237) 3343 4392
- GRAPHICS SYSTEM Douala BP: 3045 Tel: (237) 3342 3304
Fax: (237) 3342 1520

IMPRIMERIE IMPRIM 7
Douala BP: 13271 Tel: (237) 3342 2640 Fax: (237) 3342 9483
IMPRIMERIE LA MATURITE
S.A. BP: 230 Tel: (237) 3344 6477
IMPRIMERIE LA REGION
Ets BP: 580 Tel: (237) 3340 7568 Fax: (237) 3340 7568
IMPRIMERIE LIBRAIRIE ST-PAUL
Association BP: 763 Tel: (237) 2231 1856 Fax: (237) 2231 8896
IMPRIMERIE MONTPARNASSE
Douala BP: 8366 Tel: (237) 2222 0165 Fax: (237) 2222 0165
IMPRIMERIE MULTIPRINT
Douala Tel: (237) 3342 0426 Fax: (237) 3343 1539
IMPRIMERIE PILOTE
Yaoundé BP: 5508 Tel: (237) 2222 2558 Fax: (237) 2221 7492
IMPRIMERIE POLYPRESSE
Douala BP: 11327 Tel: (237) 3343 0839 Fax: (237) 3343 0839
IMPRIMERIE PRESS CENTER
Douala BP: 12342 Tel: (237) 3342 5131 Fax: (237) 3342 6215
IMPRIMERIE PRESS UNION
Douala BP: 2933 Tel: (237) 3342 1147 Fax: (237) 3342 9960
IMPRIMERIE SAINT PAUL
Yaounde Tel: (237) 2231 1856 Fax: (237) 2231 8896
IMPRIMERIE ST - NJOHN
Yaoundé BP: 2419 Tel: (237) 2221 2312
IMPRIMERIE LA DILIGENCE
Douala BP: 8604 Tel: (237) 9976 3064
IMPRIMERIE NATIONALE DU CAME...
Douala BP: 3420 Tel: (237) 3340 5810
IMPRIMERIE MONDIALE
Douala BP: 244 Tel: (237) 3342 0750 Fax: (237) 3342 0750
IMPRIMERIE PAREIRA
Douala BP: 6451 Tel: (237) 3342 6282

119
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

COCIC IMPRIMERIE
Douala BP: 5321 Tel: (237) 33 40 56 09 Fax: (237) 33 40 56 09
IMPRIMERIE GALLICHE
Douala BP: 15376 Tel: (237) 33 42 43 31 Fax: (237) 33 42 43 31
IMPRIMERIE DE LA DILIGENCE
Douala BP: 8604 Tel: (237) 99 76 30 64
IMPRIMERIE LE DAUPHIN
Douala Tel: (237) 33 37 41 71
Source : www.cameroonzoom.com

120
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

GUIDE D’ENTRETIEN

/10/2009 Nom de l’enquêteur :

INTRODUCTION

Bonjour M. /Mme je me nomme M. X étudiant à l’université


catholique d’Afrique centrale en année MARKETING
STRATEGIQUE.C’est dans le cadre d’une étude de marché portant
sur les imprimeries. Nous souhaitons obtenir de vous des
informations. Tout d’abord merci d’avoir accéder à notre requête.
Nous tenons à vous dire que tout ce qui sera dit lors cet entretien
restera confidentiel et que ce dernier ne sera pas long.

QUESTION DE DEPART : présentation de l’entreprise

DIFFERENTS THEMES :

- Brève présentation de l’entreprise (5 minutes) ;


- Les activités de votre entreprise (5 minutes) ;
- La part de marché respective à chaque activité (5 minutes) ;
- La concurrence (5 minutes) ;
- Le canal de distribution (5 minutes) ;
- L’impact de l’environnement (5 minutes).

CONCLUSION :

Nous vous remercions pour votre disponibilité et nous espérons pouvoir


vous contactez dans le cadre d’une étude prochaine.

121
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

Table des matières :

Sommaire page 1

Résumé managérial page 4

I- Le contexte page 6

II- Le problème page 6

III- Les objectifs page 6

IV- Les besoins en informations page 7

V- Méthodologie page 8

1- Choix du type d’étude page 8

2- Choix des outils de collecte des données page 8

3- Choix des techniques d’analyse page 9

4- Choix des croisements page 9

VI- Echantillonnage page 10

1- La population mère page 10

2- La base de données page 10

3- La méthode d’échantillonnage page 11

4- Taille de l’échantillon page 12

5- Critères de choix page 12

6- Conditions d’administration page 13

VII- Grille de collecte des données page 13

1- Grille d’élaboration du questionnaire page 13

2- Grille d’élaboration de l’entretien semi-directif page 16

122
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL
RAPPORT D’ETUDE 2009 : MARCHE DES IMPRIMERIES DE YAOUNDE

3- Grille documentaire page 17

VIII- Timing et organisation page 18

1- Chronogramme page 18

2- Equipe d’intervention page 19

3- Déploiement page 20

IX- Principales conclusions page 21

X- Analyse des données quantitatives page 21

XI- Recommandations page 46

XII- Stratégies et plans d’action page 48

1- Stratégie page 51

a) Stratégie et positionnement page 51

b) Stratégie de produits page 56

c) Stratégie de prix page 57

d) Stratégie d’implantation page 58

e) Stratégie communicationnelle page 58

2- Plan d’action page 58

a) Le choix des médias page 58

b) L’élaboration des messages publicitaires page 58

XIII- Limites page 61

XIV- Annexes page 62

Tables des matières page 120

123
REALISE PAR L’AGENCE MIRAMAX CONSEIL