Vous êtes sur la page 1sur 39

Pour toutes questions

:
Jb Taouk
jeanbernardtaouk@orange.fr
06.74.20.99.54

Produits
galéniques et
méthodes de
contrôle.
20 QCM

Pour les 20 QCM:
Parmi les propositions suivantes,
choisissez les réponses exactes

QCM n°1:

A) Médicament= substance active + excipient +
conditionnement

B) Les excipients peuvent être actifs
pharmacologiquement.

C) Les excipients aident à l’administration de la
substance active mais rendent plus difficile sa
stabilisation.

D) Les excipients diminuent la biodisponibilité.

E) Le conditionnement secondaire est le
conditionnement externe, dans lequel le
conditionnement primaire est glissé.

QCM n°1:

Réponse:
AE

A) Médicament= substance active + excipient +
conditionnement

B) Les excipients peuvent être actifs
pharmacologiquement.

C) Les excipients aident à l’administration de la
substance active mais rendent plus difficile sa
stabilisation.

D) Les excipients diminuent la biodisponibilité.

E) Le conditionnement secondaire est le
conditionnement externe, dans lequel le
conditionnement primaire est glissé.

ils aident également à la stabilisation de la forme finie.  D) Les excipients augmentent la biodisponibilité.  E) Le conditionnement secondaire est le conditionnement externe. dans lequel le conditionnement primaire est glissé. .QCM n°1: correction Réponse: AE  A) Médicament= substance active + excipient + conditionnement  B) Les excipients ne sont pas actifs pharmacologiquements  C) Les excipients aident à l’administration de la substance active.

les excipients peuvent être du saccharose.  D) Les différentes étapes pour la fabrication d’une poudre sont : mélange puis tamisage puis conditionnement.  C) Les formes orales solides englobent aussi bien les formes orales sèches que les formes orales liquides. du lactose ou de l’eau ppi.  E) Pour une poudre. .  B) On ne peut pas introduire de poudre par voie rectale.QCM n°2:  A) On peut trouver des gels pour voie orale.

 B) On ne peut pas introduire de poudre par voie rectale.  D) Les différentes étapes pour la fabrication d’une poudre sont : mélange puis tamisage puis conditionnement. du lactose ou de l’eau ppi.QCM n°2: Réponse: ACE  A) On peut trouver des gels pour voie orale.  E) Pour une poudre.  C) Les formes orales solides englobent aussi bien les formes orales sèches que les formes orales liquides. les excipients peuvent être du saccharose. .

.  D) Les différentes étapes pour la fabrication d’une poudre sont : tamisage > mélange > conditionnement  E) Pour une poudre.QCM n°2: correction Réponse: ACE  A) On peut trouver des gels pour voie orale. les excipients peuvent être du saccharose. du lactose ou de l’eau ppi.  C) Les formes orales solides englobent aussi bien les formes orales sèches que les formes orales liquides.  B) On peut pas introduire de poudre par voie rectale.

effervescents)  C) On trouve des granulés unidoses mais ils doivent être accompagnés d’un dispositif permettant leur administration. enrobés.  B) On compte 3 catégories de granulés : (gastro résistants.  D) On trouve des granulés dans des gélules ou des comprimés  E) Les granulés en conditionnement unidose se trouvent dans des sachets dose. .QCM n°3:  A) Les étapes de la fabrication des granulés sont : tamisage puis mélange puis granulation puis conditionnement.

 B) On compte 3 catégories de granulés : (gastro résistants. effervescents)  C) On trouve des granulés unidoses mais ils doivent être accompagnés d’un dispositif permettant leur administration.QCM n°3: Réponse: ADE  A) Les étapes de la fabrication des granulés sont : tamisage puis mélange puis granulation puis conditionnement. .  D) On trouve des granulés dans des gélules ou des comprimés  E) Les granulés en conditionnement unidose se trouvent dans des sachets dose. enrobés.

 D) On trouve des granulés dans des gélules ou des comprimés  E) Les granulés en conditionnement unidose se trouvent dans des sachets dose.  B) On compte 3 catégories de granulés : (gastro résistants. enrobés. effervescents + libération modifiée)  C) On trouve des granulés multidoses mais ils doivent être accompagnés d’un dispositif permettant leur administration. .QCM n°3: correction Réponse: ADE  A) Les étapes de la fabrication des granulés sont : tamisage puis mélange puis granulation puis conditionnement.

 D)  E) On compte 10 catégories de comprimés.QCM n°4:  A) Un comprimé peut contenir plusieurs substances actives. la granulation sèche et la compression directe.  C) La mesure de la friabilité des comprimés enrobés est possible.  B) Il existe 3 types de granulation. la granulation humide. La résistance à la rupture des comprimés est contrôlée. .

 E) La résistance à la rupture des comprimés est contrôlée. .QCM n°4: Réponse: ABDE  A) Un comprimé peut contenir plusieurs substances actives. la granulation humide.  C) La mesure de la friabilité des comprimés enrobés est possible. la granulation sèche et la compression directe.  D) On compte 10 catégories de comprimés.  B) Il existe 3 types de granulation.

 C) La mesure de la friabilité des comprimés non enrobés Non enrobés est possible.QCM n°4: correction Réponse: ABDE  A) Un comprimé peut contenir plusieurs substances actives.  B) Il existe 3 types de granulation. Enrobés Effervescents Solubles Dispersibles Orodispersibles Gastro résistants À libération modifiée À utiliser ds la cav. la granulation sèche et la compression directe. la granulation humide.buc Lyophilisat oraux  D) On compte 10 catégories de comprimés  E) La résistance à la rupture des comprimés est contrôlée. .

8.QCM n°5:  A) Un comprimé non enrobé à un temps de désagrégation de 30min. .  D) Les comprimés permettent un dosage précis par unité de prise.  B) Un comprimé effervescent à un temps de désagrégation < à 5min à 25°C.  E) L’administration d’un comprimé permet l’administration d’une grande quantité de substance active dans un volume réduit.  C) Les comprimés gastro résistants doivent résister au moins une heure à pH=6.

8.  B) Un comprimé effervescent à un temps de désagrégation < à 5min à 25°C.  E) L’administration d’un comprimé permet l’administration d’une grande quantité de substance active dans un volume réduit.QCM n°5: Réponse: BDE  A) Un comprimé non enrobé à un temps de désagrégation de 30min.  C) Les comprimés gastro résistants doivent résister au moins une heure à pH=6. .  D) Les comprimés permettent un dosage précis par unité de prise.

QCM n°5: correction Réponse: BDE  A) Un comprimé non enrobé à un temps de désagrégation de 15 minutes  B) Un comprimé effervescent à un temps de désagrégation < à 5min à 25°C.1M et doivent de désagréger dans un pH = 6.  E) L’administration d’un comprimé permet l’administration d’une grande quantité de substance active dans un volume réduit.  C) Les comprimés gastro résistants doivent résister au moins une heure à une [HCl]=0. .8.  D) Les comprimés permettent un dosage précis par unité de prise.

 D) Les préparations liquides pour voie orale peuvent aussi bien être des solutions.QCM n°6:  A) La mise au point des comprimés est délicate.  B) Le contenue d’une capsule peut être solide liquide ou pâteux.  E) L’éthanol n’est pas un solvant pour préparation liquide pour voie orale . des émulsions et des suspensions.  C) On retrouve des tensio-actifs dans les capsules.

des émulsions et des suspensions.  B) Le contenue d’une capsule peut être solide liquide ou pâteux.  D) Les préparations liquides pour voie orale peuvent aussi bien être des solutions.  C) On retrouve des tensio-actifs dans les capsules.QCM n°6: Réponse: ABCD  A) La mise au point des comprimés est délicate.  E) L’éthanol n’est pas un solvant pour préparation liquide pour voie orale .

 E) L’éthanol est un solvant pour préparation liquide pour voie orale de même que l’eau et le glycérol .  D) Les préparations liquides pour voie orale peuvent aussi bien être des solutions.  C) On retrouve des tensio-actifs dans les capsules.  B) Le contenue d’une capsule peut être solide liquide ou pâteux. des émulsions et des suspensions.QCM n°6: correction Réponse: ABCD  A) La mise au point des comprimés est délicate.

 B) La concentration en saccharose des sirops est > à 45%.  C) Les préparations buccales peuvent avoir une action aussi bien locale (préparation sublinguale) que systémique (préparation muco-adhésives).  D) Les préparations pour voie parenthérales sont toujours stériles. .QCM n°7:  A) Les sirops sont des préparations aqueuses de consistance sucrée et de saveur visqueuse. de diminuer la solubilité et permettent une conservation de la substance active.  E) Les excipient des préparation parenthérales permettent à la préparation d’être isotonique au sang. d’ajuster le pH.

 D) Les préparations pour voie parenthérales sont toujours stériles.  C) Les préparations buccales peuvent avoir une action aussi bien locale (préparation sublinguale) que systémique (préparation muco-adhésives).  E) Les excipient des préparation parenthérales permettent à la préparation d’être isotonique au sang.QCM n°7: Réponse: BD  A) Les sirops sont des préparations aqueuses de consistance sucrée et de saveur visqueuse. d’ajuster le pH.  B) La concentration en saccharose des sirops est > à 45%. de diminuer la solubilité et permettent une conservation de la substance active. .

.  C) Les préparations buccales peuvent avoir une action aussi bien locale (gingivales.  E) Les excipient des préparation parenthérales permettent à la préparation d’être isotonique au sang. d’ajuster le pH. oropharingées) que systémique (sunlinguale). C’est pourquoi on ne met pas de concervateurs. de augementer la solubilité et permettent une conservation de la substance active.  B) La concentration en saccharose des sirops est > à 45%.QCM n°7: correction Réponse: BD  A) Les sirops sont des préparations aqueuses de saveur sucrée et de consistance visqueuse. Les préparation mucoadhésives ont les 2 actions  D) Les préparations pour voie parenthérales sont toujours stériles.

 C) Les essais fait sur les préparations injectables peuvent être des essais de stérilité. d’isotonie.  E) Les préparations injectables peuvent être mélangées à l’eau.  B) Les préparations injectables de plus de 15ml (utilisés en une seule fois) ne contiennent pas de conservateur.QCM n°8:  A) Les gels permettent une libération modifiée.  D) Les injections à faire dans le liquide céphalo rachidien sont stériles et unidoses. . un liquide non acqueux ou à un mélange des deux.

 B) Les préparations injectables de plus de 15ml (utilisés en une seule fois) ne contiennent pas de conservateur.  D) Les injections à faire dans le liquide céphalo rachidien sont stériles et unidoses.  E) Les préparations injectables peuvent être mélangées à l’eau. d’isotonie.QCM n°8: Réponse: ABCDE  A) Les gels permettent une libération modifiée. un liquide non acqueux ou à un mélange des deux. .  C) Les essais fait sur les préparations injectables peuvent être des essais de stérilité.

.  E) Les préparations injectables peuvent être mélangées à l’eau.  C) Les essais fait sur les préparations injectables peuvent être des essais de stérilité.  B) Les préparations injectables de plus de 15ml (utilisés en une seule fois) ne contiennent pas de conservateur. d’isotonie. un liquide non acqueux ou à un mélange des deux.  D) Les injections à faire dans le liquide céphalo rachidien sont stériles et unidoses.QCM n°8: correction Réponse: ABCDE  A) Les gels permettent une libération modifiée.

 E) Les oléo gels hydrophiles contiennent de la paraffine liquide . de même que les crèmes  C) Les préparations semi solides ont une action locale ou transdermique.  D) Les pommades hydrophobes ne contiennent pas de graisses animales.QCM n°9:  A) Les préparations semi solide ne sont pas toujours stériles  B) Les pommades sont mono phases.

 E) Les oléo gels hydrophiles contiennent de la paraffine liquide .QCM n°9: Réponse: AC  A) Les préparations semi solide ne sont pas toujours stériles  B) Les pommades sont mono phases.  D) Les pommades hydrophobes ne contiennent pas de graisses animales. de même que les crèmes  C) Les préparations semi solides ont une action locale ou transdermique.

 D) Les pommades hydrophobes contiennent de graisses animales. les crèmes sont multiphases (une phase hydrophobe et une phase hydrophile)  C) Les préparations semi solides ont une action locale ou transdermique.  E) Les oléo gels hydrophobes contiennent de la paraffine liquide .QCM n°9 correction Réponse: AC  A) Les préparations semi solide ne sont pas toujours stériles  B) Les pommades sont mono phases.

 B) Le temps de désagrégation d’un suppositoire est de 20min.  E) Il peut y avoir des adsorbants dans les suppositoires.  C) Les suppositoires contiennent des aromatisants.  D) Les préparations ophtalmiques subissent un contrôle de la taille des particules.QCM n°10:  A) Les préparations rectales peuvent avoir une action locale ou systémique. .

 B) Le temps de désagrégation d’un suppositoire est de 20min. .  C) Les suppositoires contiennent des aromatisants.QCM n°10: Réponse: ADE  A) Les préparations rectales peuvent avoir une action locale ou systémique.  E) Il peut y avoir des adsorbants dans les suppositoires.  D) Les préparations ophtalmiques subissent un contrôle de la taille des particules.

 D) Les préparations ophtalmiques subissent un contrôle de la taille des particules.  C) Les suppositoires contiennent des diluant. TA.  B) Le temps de désagrégation d’un suppositoire est de 30-60 min.  E) Il peut y avoir des adsorbants dans les suppositoires. . lubrifiants. concervateurs antimicrobiens.QCM n°10: correction Réponse: ADE  A) Les préparations rectales peuvent avoir une action locale ou systémique. aDsorbants.

émulsion ou suspension.  B) -  C) Réponse: Idem item A  D) Elles peuvent être sous forme de solution.  E) - BE .QCM n°13: correction  A) Elles peuvent être solides ou liquides.

QCM n°14: correction  A) -  B) -  C) -  D) -  E) - Réponse: ABCDE .

QCM n°15: correction  A) -  B) - Réponse: ABCE  C) -  D) Elles peuvent être unidoses ou multidoses  E) - .

QCM n°16: correction Réponse: AD  A) -  B) Il s’agit de la stérilisation par oxyde d’éthylène  C) Elle change de couleur au point de vaporisation  D)  E) - Cette technique permet justement la comparaison des efficacités. .

QCM n°17: correction  A) Entre 120 et 140 °C  B) Il doit être de 99%  C) -  D) -  E) Réponse: CD Elles est déconseillée aux substances sensibles à l’oxydation .

 B) Une fraction de seconde n’est pas quelques secondes  C) -  D) Ils y sont très importants  E) Le lait pour nourrisson convient à cette technique .QCM n°18: correction  A) Réponse: C Le courant d’air y est très chaud.

QCM n°19: correction  A) Réponse: BCE Elle est l’unique méthode de dessication à froid  B) -  C) -  D) Il est à 0°C et 6 mBar  E) - .

QCM n°20: correction  A) Réponse: -  B) Ils se dissolvent plus facilement dans les solvants polaires  C) -  D) Il s’agit d’une des exceptions  E) - ACE .