Vous êtes sur la page 1sur 9

BEP Maintenance des véhicules et des matériels dominante parcs et jardins

La Direction Hydrostatique 1
Définitions:

Une direction est hydrostatique lorsqu’on utilise un fluide sous pression pour
transmettre le mouvement aux roues.
La vitesse d’écoulement du fluide est très faible, le principe réside dans l’utilisation
de la pression ( à ne pas confondre avec l’hydrodynamique ou l’hydrocinétique,
qui utilise la vitesse du fluide )

L’asservissement:

Une direction est asservie lorsque le braquage


des roues est proportionnel à la rotation du
volant .
L’asservissement peut être réalisé de plusieurs
façon (mécaniquement ou hydrauliquement)
mais dans tous les cas la position des roues
sera en concordance avec celle du volant.

L’assistance:

Une direction est assistée lorsque l’effort de


braquage n’est pas fourni par le conducteur,
mais par un système annexe qui est
commandé à partir du volant.
Si L’on a une direction avec assistance
hydraulique, le système sera composé:
- d’une pompe (1)
- un distributeur (2)
- un vérin (3)

1) Mise en situation:

1: Pompe 4
3
2: Valve de priorité
3: Orbitrol
4: Vérin 2

1
BEP Maintenance des véhicules et des matériels dominante parcs et jardins

La Direction Hydrostatique 2
2) Identification:
Sur la face de la bride est apposée une étiquette:
P= Entrée pression
T= Retour au bac
R= A droite
L= A gauche
LS= Détection de charge

3) les Différents types d’orbitrol:


3.1 Les versions classiques

Réaction:
Les dispositifs type réaction permettent aux forces extérieures agissant sur les roues
de se propager jusqu’à la pompe de dosage et d’entraîner le volant en rotation lors-
que le dispositif de direction est en position neutre.

Non réaction: évite le problème du système réaction

Centre ouvert: Les dispositifs à centre ouvert autorisent la circulation libre entre la
pompe et le réservoir en position neutre. Dans les circuits de direction à centre ou-
vert, on utilise une pompe à cylindrée fixe

Centre fermé: Les dispositif à centre fermé ne permettent pas la circulation entre la
pompe et le réservoir en position neutre. Les circuits de direction à centre fermé
exigent une pompe à cylindrée variable
BEP Maintenance des véhicules et des matériels dominante parcs et jardins

La Direction Hydrostatique 3
3.2) Version à signal de charge:

Dans les circuits de type load sensing,


une pompe suffit pour alimenter la
direction et les autres fonctions du
véhicule.

De plus équipés d’une pompe LS, ces


systèmes permettent de
sérieuses économies d’énergie.

Un raccordement supplémentaire permet


de transmettre un signal de pilotage LS
du dispositif de direction vers le la valve
diviseuse à débit prioritaire.

Lorsque le dispositif de direction est en


position neutre, le raccordement LS est
relié au réservoir.

4) Description:

( voir page suivante)


L’orbitrol est composé d’un distributeur rotatif (partie 2 et 3) et d’un doseur (16 et 17),
le tout monté dans un carter (1).
La colonne de direction (5) entraîne le tambour de sélection (3). Ce dernier est monté
à l’intérieur du manchon (2) et ces deux pièces ont une rotation de l’une par rapport à
l’autre d’environ 8°.
Le positionnement angulaire de ces pièces est assuré par des ressorts à lamelles
plates (5) Lorsque le volant n’est pas tourné c’est à dire lorsque l’on est au neutre,
les ressorts maintiennent le manchon d’alimentation dans une position milieu par
rapport au tambour de sélection.
L’arbre de transmission (5) est fixé sur le manchon d’alimentation à l’aide de l’axe
(14).
L’arbre entraîne le doseur (17 et 18) .
En direction manuelle , le clapet (23) permet de réinjecter le retour des chambres du
vérin vers l’alimentation du boîtier (le circuit fonctionne en autonomie).
En mode normal, ce clapet est fermé.
BEP Maintenance des véhicules et des matériels dominante parcs et jardins

La Direction Hydrostatique 4

1: Corps 11: Ressorts 21: Clapet anti retour


2: Manchon distributeur 12: clapet 22: Vis taraudée
3: Tiroir rotatif 13: bille 23: bille de ré alimenta-
4: Arbre 14: goupille tion
5: Ressort 15: plaque distributrice 24: bouchon LP
6: Joint 16 stator pompe de dosage 25: Vis de réglage
7: segment 17: Rotor pompe de dosage 26: ressort
8: Butée 18: Entretoise 27: Clapet
9: Clapet antichoc 19: Bride
10: Vis de réglage 20: joint
BEP Maintenance des véhicules et des matériels dominante parcs et jardins

La Direction Hydrostatique 5
5) Séquence de Fonctionnement:

5.1) Neutre

Le tambour et le manchon sont centrés l’un par rapport à l’autre par les ressorts.

Des orifices en concordance canalise l’huile venant de la pompe vers le réservoir.

Les orifices du vérin sont fermés


BEP Maintenance des véhicules et des matériels dominante parcs et jardins

La Direction Hydrostatique 6
5.2) Mise en mouvement de la direction:

En tournant le volant, on provoque une rotation du tambour de sélection par rapport


au manchon d’alimentation.
L’axe qui est maintenu serré dans le manchon, traverse le tambour par un perçage
plus grand que le diamètre de l’axe.
Ceci permet une rotation de 8° de l’un par rapport à l’autre. De ce fait les
canalisations du vérin s’ouvrent progressivement et les orifices de retour au réservoir
se ferment et l’huile est canalisée vers le doseur qui véhicule vers le vérin.
Le volume de liquide est proportionnel au mouvement du volant.
A partir de 8° le manchon tourne à la même vitesse que le volant et forme un
système à poursuite.
Si l’on cesse d’actionner le volant, les ressorts de centrage repoussent le manchon
d’alimentation en position repos et les canalisations du vérin se ferment.
BEP Maintenance des véhicules et des matériels dominante parcs et jardins

La Direction Hydrostatique 7
6) Bloc de sécurité:

Il est constitué:

- d’une soupape de décharge (A) qui limite la pression maximale dans l’orbitrol,
elle est montée en dérivation avec le retour du réservoir
- De valves antichocs (B) qui protégent contre les surpressions éventuelles
appliquées sur le vérin et les flexibles
- D’un clapet anti retour (2) qui isolent le système en cas de fuites en amont et
garantit en même temps l’alimentation en circuit fermé le circuit
- Une goupille C permet le centrage du bloc sur l’orbitrol, elle doit être retirée
lorsque l’on adapte ce bloc sur les anciens boîtiers de direction.

Gavage:
Losqu’une roue reçoit un chocs latéral, il se produit
une élévation de pression dans l’unes des chambres
du vérin Si cette pression est supérieure à la valeur de tarage de la soupape
auxiliaire 9, cette dernière s’ouvre, le piston de vérin se déplace en refoulant de
l’huile. Dans la chambre opposée il y a cavitation, c’est à ce moment qu’intervient le
clapet de gavage 16 qui permet de combler le manque d’huile en s’ouvrant sous la
pression installée dans le circuit de retour au réservoir
BEP Maintenance des véhicules et des matériels dominante parcs et jardins

La Direction Hydrostatique 8
7) Calage du doseur:

- avant démontage pour vérification, repérer la position des differents éléments

- Au remontage: Placer les alimentations face à soi


monter le jeu d’engrenages (1 et 2) de façon qu’un pied de dents 4
du rotor 1 est à la position montrée par rapport à la fente de l’arbre
à cardans (3)

Dans le cas ou ce calage n’est pas respecté, la direction à tendance à tourner seule
en sens inverse de l’action de commande sur le volant ( fonctionne en moteur )
BEP Maintenance des véhicules et des matériels dominante parcs et jardins

La Direction Hydrostatique 9
8) Contrôles:

Contrôles de la pression principale:

Contrôle des clapets antichoc:

Contrôle des fuites internes:

La pression est fonction du couple développé sur le volant


Le tableau ci dessous indique les pressions obtenues en commande manuelle par un
opérateur exerçant un couple de 12 daN/m sur le volant selon la taille de l’orbitrol.

OPSB 80 100 125 160 200 315 400 500 630 800
cm 3
Press 82 66 52 41 33 21 16 13 10 8
(bar)