Vous êtes sur la page 1sur 27

Séminaire de formation ANAM –

INAMI
Régulation du RAMED
ANAM
Mercredi 02 décembre 2015
Plan
Un support au plus haut Niveau
 Introduction
Les bénéficiaires du RAMED
Genèse du RAMED
Quelques éléments sur RAMED
Caractéristiques du RAMED
Réalisations du RAMED
Insuffisances du RAMED
Les perspectives d’une mise en œuvre optimale
Qu’en est-il de la régulation du RAMED
Outils de régulation

2
Un support au plus haut niveau
« … A cette occasion, Nous tenons tout particulièrement à
réaffirmer notre ferme volonté personnelle d'assurer la mise en
œuvre optimale du RAMED, en lui permettant de surmonter
tous les obstacles, et en veillant à le développer et à en
simplifier les procédures, de sorte à garantir un large accès des
catégories défavorisées parmi nos citoyens à ce régime. »
Extrait de la lettre Royale adressée aux participants à la 2ème Conférence
Nationale sur la Santé – Marrakech les 1, 2 et 3 juillet 2013 -

3
Introduction
Le RAMED dans la couverture sanitaire universelle
Le système de santé marocain est renforcé en 2005 par la mise en œuvre de la loi
65-00 portant code de la couverture médicale de base. Cette loi a institué deux
régimes :
Assurance Maladie Obligatoire : fondée sur le principe contributif et sur celui de la
mutualisation des risques au profit de la population solvable à l’instar de la
population des salariés du secteur public, la population des salariés du secteur
privé, les indépendants, les étudiants et les ascendants et dont uniquement les
régimes afférents aux deux premières catégories ont vu le jour.
Régime de l’Assistance Médicale : fondé sur les principes de l’assistance sociale et
de la solidarité nationale au profit de la population des démunis.
 Le Maroc s’est engagé dans le cadre des deux résolutions émanant des
assemblées mondiales de l’organisation mondiale de la santé (OMS) en 2005 et
2011, à réformer son système de santé en vue d’atteindre la couverture
universelle.
les bénéficiaires du RAMED
 Le régime de couverture médicale RAMED est un levier de
développement social, il cible la population
économiquement démunis;
 destiné aux personnes qui ne sont assujetties à aucun
régime d’assurance maladie et ne disposant pas de
ressources suffisantes;
 L’identification des bénéficiaires est statuée par des
commissions permanentes locales (CPL) et provinciales
(CPP) et il se repose sur les déclarations de ménages;
les bénéficiaires du RAMED (suite)
Les décisions des CPL/CPP sont basées sur des
critères d’éligibilité fixés par des arrêtés
interministériels;
les scores relatifs aux critères d’éligibilité sont
calculés après un contrôle des déclarations;
Le postulant a droit de déposer auprès des CPP,
un recours contre les décisions du CPL.
Genèse du RAMED
 Octobre 2002 : promulgation de la loi 65-00 portant code de la
CMB, Livre III Art 115 à 127;
 Janvier 2005 mise en œuvre effective du code de la CMB;
 Septembre 2008 : publication du décret n° 2-08-177 portant
application des dispositions du livre III de la loi n° 65-00;
 Novembre 2008 : lancement d’une expérience pilote à 3
provinces;
 Juillet 2011: Inscription du droit à la santé dans la Constitution;
 Mars 2012 : lancement de la généralisation du RAMED;
 Avril 2012: distribution des 1eres cartes RAMED;
 Novembre 2015: plus de 9 million de bénéficiaires
Quelques éléments sur le RAMED
 Deux types de bénéficiaires :

 Bénéficiaires par éligibilité : Personnes admises après dépôt et étude


de dossier par une commission:
 Bénéficiaires de droit : hébergés par les établissements de
bienfaisance, les orphelins ; les établissements pénitentiaires, les
personnes sans domiciles fixes…
 Les bénéficiaires du RAMED sont classés, selon les critères d'éligibilité,
en deux catégories :
 Bénéficiaires en situation de pauvreté;

 Bénéficiaires en situation de vulnérabilité (contribue au financement


du RAMED).
Quelques éléments sur le RAMED (suite)
 La durée d‘éligibilité au RAMED est fixée à trois (3) ans;

 La durée de validité de la carte est de :

 trois (3) ans pour les personnes reconnues en situation


de pauvreté;

 un an renouvelable pour les personnes reconnues en


situation de vulnérabilité.
Caractéristiques du RAMED
 Panier de soins : à l’instar de l’AMO, le RAMED bénéficie
d’un panier de soins élargi conformément à l’article 121 de
la loi 65-00. C’est une liste légale incluant toutes spécialités
et tous moyens de diagnostic à titre externe ou en
hospitalisation y compris les évacuations sanitaires, aussi
des médicaments administrés au cours des soins (seule
condition : le médicalement requis).
Caractéristiques du RAMED (suite)
 Lieux des prestations de soins : Ce panier est accessible aux
bénéficiaires du RAMED uniquement dans les établissements
sanitaires publics et gratuitement à condition de respecter la filière des
soins qui doit commencer par le centre de santé de rattachement et
éventuellement se terminer par le centre hospitalier universitaire
CHU. Les hôpitaux publiques peuvent acheter des prestations au
secteur privé (hémodialyse).

 Le Financement est assuré principalement par l’Etat, les collectivités


locales et une contribution annuelle des bénéficiaires qui sont en
satiation de vulnérabilité .
Réalisation s du RAMED
 Plus de 9 millions de bénéficiaires (soit un taux de
réalisation dépassant les 100%);
 3,4 millions de cartes distribuées;
 Plus de 500,000 cas d’hospitalisation;
 3,8 millions d’opérations externes;
 Plus d’un million de consultations spécialisées externes;
 Plus de 880 prise en charge des ALD/ALC;
 La prise en charge de 7,641 malades atteints d’IR ayant
bénéficié de 840 séances de dialyse;
 Plusieurs de cas de transplantations d’organes.
Les insuffisances du RAMED
Liées à la gouvernance Liées à l’accès
Liées au financement
du RAMED Liées à l’éligibilité aux soins

La non gestion des La difficulté d’identifier les Critères d’éligibilité sont L’augmentation de
ressources affectées au régime crédits alloués au Régime dépassés avec le temps l’activité des hôpitaux et
par l’ANAM conformément à avec l’inexistence de clés de
la législation en vigueur; (depuis 2006); aggravation du déficit de
répartition;
La non-conformité des Une partie de financement ;
La non gestion des
dispositions du décret n°2- population ayant des  Le non respect de la
ressources du RAMED par
08-177 pris pour l’application faibles revenus ne filière de soins par les
l’ANAM;
avec la loi n° 65-00; bénéficient pas du bénéficiaires dans certains
L’incompatibilité entre la Absence de mécanismes
de suivi du versement des RAMED; cas;
gestion des ressources et la Double immatriculation;
contributions des  Le manque de
production des soins;
communes au compte de la Fausses déclarations; ressources humaines et
L’inadéquation dans la
composition du Conseil « pharmacie centrale » géré Contrôle des matérielles au niveau des
d’Administration du Régime par le Ministère de la Santé. déclarations. hôpitaux.
Les perspectives d’une mise en œuvre optimale
L'ANAM a adopté une nouvelle vision qui consiste à repositionner ses missions de
manière stratégique pour qu'elle contribue à l'atteinte des objectifs de la Couverture
Sanitaire Universelle au Maroc, à travers :
 La feuille de route de l’Agence couvrant la période 2014-2018;
 La dynamique crée par l’ANAM et les autres acteurs du RAMED pour corriger les
dysfonctionnements d’une mise en œuvre optimale du RAMED notamment en ce qui
concerne la gestion des ressources et la gouvernance du RAMED;
 la circulaire du Chef du Gouvernement n°13/2013 qui a confié à l’ANAM des actions
de suivi et d’évaluation de la réforme de la CMB;
 Désignation de l’ANAM entant qu’instance responsable de l’unité de suivi et
d’évaluation de la réforme du dispositif de la CMB au sein de la commission
interministérielle de pilotage;
 La loi n° 116-12 relative au régime de l'AMO des étudiants qui a, entre autres, confié à
l’ANAM une nouvelle mission qui consiste à contrôler la double immatriculation
dans tout le système de la CMB.
Les perspectives d’une mise en œuvre optimale
La feuille de route de l'ANAM a été traduite à travers les axes
suivants :
 Axe 1 : Accompagnement des réformes de santé;
 Axe 2 : Harmonisation des régimes;
 Axe 3 : Réforme de la gouvernance de la CMB et de l’ANAM;
 Axe 4 : Réforme du cadre réglementaire .
En ce qui concerne le RAMED il faudra s'atteler sur le financement et
la bonne gouvernance qui constituent ses tendons d’Achille.
Au regard de la loi
 L’Agence Nationale de l’Assurance Maladie (ANAM),est
un établissement public chargé de l’encadrement
technique et de la régulation de l’AMO, en vertu des
articles 59 et 60 de la loi 65-00;
 L’ANAM est gestionnaire des ressources affectées au
RAMED (selon l’article 60 de la loi 65-00). Mais elle ne
collecte qu’une partie (les contritions des vulnérables).
 Laloi ne prévoit pas la régulation (la régulation du
RAMED ne se fait pas).
Qu'en est-il de la régulation du RAMED
La régulation est l'ensemble des actions qui permettent dans le cadre d’un
budget donné d’assurer l’accès de tous, aux soins de qualité et au meilleur
coût.
La régulation porte à la fois sur la gouvernance, le financement, et l’offre de
soins. Elle vise à consolider la CMB et de garantir aux bénéficiaires du
RAMED l’accès aux soins de qualité et pouvoir atteindre et maintenir
l'équilibre financier du régime.
Les outils de régulation:
Les conventions nationales
L’offre de soins
Les références médicales du dispositif RAMED
Qu'en est-il de la régulation du RAMED
Les outils de régulation (suite)
Autres actions pour la pérennisation du régime RAMED:

 Dématérialisation et normalisation de l’information


médicale par la mise en place d’un système National
Intégré de Gestion et d’Information dédié au RAMED
(SNIGI-RAMED);
 Identification des préalables et des mesures
d’accompagnement pour la mise en place de l’organisme
gestionnaire du RAMED;
Outils de régulation
Les conventions nationales
Signature de conventions :
 Entre le régulateur et le Ministère de l'’Intérieur pour le contrôle du
processus d’éligibilité ;
 Entre l’organisme gestionnaire et les prestataires de soins (les hôpitaux
SEGMA et CHU) d’un coté et avec le régulateur de l’autre coté, afin de
rationaliser et contrôler le processus de la consommation de soins et la
maitrise des ressources;
 Dans le cadre du Partenariat Public Privé.
Outils de régulation
L’offre de soins
Au niveau des professionnels de santé
 Mettre en place dans le cadre de la convention avec le MS des clauses spécifiques pour les
généralistes des CS et les responsables des SAA;
 Soutenir la formation initiale et continue:
 Valoriser le cursus de médecine générale et renforcer du rôle central du médecin
généraliste dans la régulation ;
 Renforcer le rôle du professionnel de santé dans les CS ex : ALD et ALC;
 Promouvoir les bonnes pratiques.
 Promouvoir l’évaluation et le contrôle des pratiques:
 Diffuser des recommandations de bonnes pratiques au plus près des praticiens;
 S’assurer de la mise en pratique des recommandations de bonne pratique;
 Faire émerger une vraie dimension de contrôle médical.
Outils de régulation
L’offre de soins
Au niveau des établissements de soins
 Accompagner la planification des établissements de santé:
 Minimiser l’hospitalisation des pathologies aigues;
 Encourager les soins ambulatoires pour les maladies chroniques.
 Récolter les données relatives aux prestations médicales de tous les établissements:
 Installer un système d’information intégré (SNIGI);
 Proposer des indicateurs agrégés et pertinents.
 Promouvoir des modes d’organisation du travail standardisés entre les professionnels de
santé: médecins généralistes, médecins spécialistes infirmiers…
 Encourager la mise en place d'une tarification forfaitaire dans les établissements de santé.
.
Outils de régulation
L’offre de soins
Au niveau des produits de santé
 Participer à la fixation des prix et définir une politique de remboursement:

 Favoriser l’utilisation des génériques;

 Développer l’information autour du service médical rendu.


 Assurer la qualité des dispositifs médicaux importés au Maroc:

 Imposer des normes de qualité et de sécurité des DM;

 Assurer la traçabilité des DM.


.

.
Outils de régulation
L’offre de soins
Encadrer la demande de soins
 Encadrer le parcours de soins:
 Exiger Le respect de la porte d’entrée (Service de santé de premier échelon de
rattachement) à l’exception de l’urgence ;
 Proposer des prises en charge suivant le parcours de soins coordonné;

 Exiger la fiche de liaison vu son importance dans la régulation du flux des


bénéficiaires vers les différents niveaux.
 Promouvoir des politiques de prévention ciblées (diabète, HTA, Kc…) en développant
une politique de prévention évitant des surcouts à moyen et long terme;
 Concevoir des formes de participation des patients en les mobilisant dans la prise en
charge de leur pathologie (prévention ou éducation thérapeutique).
.
Outils de régulation
Les références médicales du dispositif RAMED :
Les protocoles thérapeutiques ou RBPM;

Nomenclature: NGAP ou CCAM;

ALD, ALC;

Classification internationales des maladies (CIM10) et GHM;

Les médicaments et les DM; La TNR.

.
Outils de régulation
Actions d'accompagnement pour la pérennisation du RAMED
L’étude sur la création de l’OG du RAMED qui vise principalement à :
 Réaliser un diagnostic et évaluer l’état des lieux du RAMED (déjà finalisé);
 Proposer au moins trois scénarios quant au choix de l’organisme gestionnaire;
 Déterminer les préalables et les mesures d’accompagnement à la création de l’OG;
 Identifier les outils de régulation du RAMED.
SNIGI-RAMED :

Le Système National Intégré de Gestion et d’Informations du RAMED s’inscrit dans une


stratégie nationale visant la normalisation et la dématérialisation des outils de gestion
et documents relatifs à la couverture médicale de base, et ce conformément aux textes
légales en vigueur. notamment l’article 59 et 60 de la loi n° 65-00.
.
Outils de régulation
Actions d'accompagnement pour la pérennisation du RAMED

Etude d’évaluation du RAMED, 3 ans après sa généralisation

Cet étude d’évaluation impliquera les différents acteurs du RAMED (Ministère


de l’Intérieur, Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère de la
Santé) et aura pour objectif de déceler et d’analyser les points faibles et les
points forts du régime afin de pouvoir améliorer et corriger ses
dysfonctionnements.
.
Merci de votre aimable
attention