Vous êtes sur la page 1sur 19

Nestlé S. A.

Nestlé S.A. est une multinationale basée en Suisse à Vevey. C'est le leader
mondial de l'industrie agro-alimentaire produisant un large éventail de produits
alimentaires et de boissons, aussi bien pour les humains que pour les animaux
de compagnie.

I / Présentation de l’entreprise

A) Historique

• L'histoire de Nestlé est liée à son fondateur, Heinrich Nestle né le 10 août 1814 à Francfort-
sur-le-Main en Allemagne, où il fait des études en pharmacie.

• En 1843, il s’exile à Vevey en Suisse, où il s'installe comme pharmacien.

• Le 31 octobre 1857, il crée son entreprise Nestlé.

• En 1867, il crée ce qui lui vaudra sa grande notoriété : une farine lactée pour bébés afin
d'apporter un complément alimentaire pour les nourrissons sous-alimentés. C’est
avec cette farine qu’Henry Nestle sauve la vie du bébé prématuré de ses voisins qui
ne tolérait pas le lait maternel.

• En 1968, il la commercialise en Suisse puis l'exporte en Allemagne, en France, et au


Royaume-Uni. La marque Nestlé s'internationalise.

• En 1875, Henri Nestle n'a pas d'héritier, il cède alors son entreprise à un groupe de
financiers qui reprennent la société Nestlé sous un nouveau nom. Ils l’appellent
"Farine Lactée Henri Nestle" pour rester dans la continuité et continuer à
commercialiser la fameuse farine lactée.

• 1978. Le succès de la farine lactée d’Henri Nestle fait des envieux, et la société Anglo-Swiss
Condensed Milk Co. lance aussi sa farine lactée. Nestlé réagit alors en décidant de
fabriquer du lait concentré pour relancer ses ventes. Une lutte acharnée commence
entre les deux entreprises.

• En 1898, Nestlé s’agrandit et implante sa première usine à l’étranger, en Norvège.

• Puis entre 1900 et 1905, la marque installe des usines en Espagne, en Grande-Bretagne, en
Allemagne et dans l’état de New York.

• En 1904, Nestlé se lance dans l’industrie du chocolat pour ajouter une dimension
gourmande à son éventail de produits.
• 1905, tournant capital pour la marque. Nestlé et son concurrent de toujours, l’ Anglo-Swiss
Condensed Milk Co. fusionnent et mettent en commun leur fabriques aux Etats-Unis
et en Europe.

• 1914. Avec la 1ère Guerre Mondiale qui commence, les demandes en produits laitiers
s’intensifient et Nestlé crée 80 usines dont la moitié aux Etats-Unis, ce qui permet à
Nestlé de développer son activité. Mais quand la guerre se termine, la marque
rencontre des difficultés, comme en 1921 où elle présente un bilan déficitaire.

• En 1929, deuxième grande fusion pour le groupe Nestlé : celle avec le groupe Peter-Kohler-
Cailler (Chocolats Suisses S.A.).

• En 1938, et après 8 années de recherches, Nestlé lance sur le marché le premier café en
poudre du monde, le Nescafé.

• Années 1940 : Nestlé s’implante toujours plus sur le continent américain, et notamment
aux Etats-Unis où ses ventes explosent.

• En 1947, Nestlé absorbe Maggi et devient "Nestlé Alimentana S.A."

• En 1952 ; lancement au Canada du Nestlé Quick qui deviendra Nesquik, une poudre
chocolatée qui rencontre un très grand succès auprès des familles.

• Entre 1960 et 1980, Nestlé s’agrandit et rachète un très grand nombre d’entreprises
comme Crosse & Blackwell, entreprise de conserves en Angleterre, Locatelli,
entreprise de Fromages en Italie, et Chambourcy, marque française de produits
réfrigérés (produits frais, laitiers…).

• Années 1980 : Nestlé S.A. revient à sa vocation première, l’alimentation bébé. Elle
concurrence Blédina et Gerber en lançant les premiers petits pots avec viande et
légumes. Introduction du slogan "Chez Nestlé, le Président c’est bébé."
• 1984, le groupe Nestlé créer la première gamme de céréales au chocolat.

• En 1992, Nestlé se lance dans la commercialisation de l’eau embouteillée avec son groupe
Nestlé Waters. Il rachète Perrier, San Pellegrino, participe au capital de Vittel, et des
eaux minérales Véra et San Bernardo. Nestlé Waters compte, en 2007, 72 marques
d'eau embouteillée vendues dans le monde.

• En 2002, le groupe Nestlé acquiert Ralston Purina qui devient Nestlé Purina sur le marché
des soins pour animaux familiers. Nestlé signe aussi un partenariat avec Häagen-Dazs
pour l’exploitation commerciale de la marque en Amérique du Nord.

• En 2006, association avec Jenny Craig, société de programmes minceur et diététiques.

• Quelques chiffres en 2007. A l'heure actuelle Nestlé possède environ 8 000 marques
présentes dans 130 pays et vend 1 000 000 de produits par jour.

B) Le personnel de Nestlé S.A.

1) Organigramme de la direction
Le Conseil d’administration :

• C'est l’organe de direction suprême de la Société. Il est responsable de la supervision du


Groupe.
• Les principaux devoirs du Conseil d’administration sont décrits comme suit :
a) la direction suprême de la Société, en particulier la conduite, la gestion et la supervision
des affaires de la Société, et la proposition des directives nécessaires
b) la détermination de l’organisation de la Société
c) la détermination des principes de contrôle comptable et financier, ainsi que les principes
de planification financière
d) l’élection et la révocation du Président/Administrateur délégué et des Vice-Présidents,
des membres des Comités
et des membres de la Direction du Groupe
e) la supervision suprême du Président/Administrateur délégué et des membres de la
Direction du Groupe, notamment en ce qui concerne leur respect de la loi, des
Statuts, des règlements du Conseil d’administration et des instructions ponctuelles
du Conseil d’administration
f) la préparation du Rapport de gestion, de l’Assemblée générale des actionnaires et
l’exécution des décisions de celle-ci
g) l’examen et l’approbation:
– de la stratégie à long terme du Groupe et du budget annuel d’investissement;
– des principales opérations financières;
– de toute question revêtant une importance cruciale en rapport avec la structure
générale ou la politique financière, commerciale et industrielle de la Société ou du
Groupe;
– des principes de gouvernance d’entreprise de la Société;
– de l’examen et de la décision de tout rapport soumis au Conseil d’administration.

Un futur changement à noter dans l'organigramme :

Le 20 septembre 2007, le conseil d'administration de Nestlé a choisi Paul Bulcke, 53


ans, pour succéder à Peter Brabeck à la tête de Nestlé le 10 avril prochain. Paul
Bulcke aura pour tâche de poursuivre la stratégie de son prédécesseur, qui a fait du
groupe le leader mondial de la nutrition.
2) Ressources Humaines

Nestlé c'est avant tout 265 000 collaborateurs à travers le monde dont 16 000 en France.

Implication du personnel :

Chaque employé(e) a une responsabilité personnelle dans la manière dont il coopère avec
les gens, en tant que responsable d’une équipe ou en tant que collègue.

Nestlé a une politique de formation centrée sur les valeurs et les enjeux de l’entreprise.
Elle permet à chaque collaborateur de se développer tout au long de sa vie professionnelle à
moyen terme. Le Service Formation Corporate propose différents parcours de formation :
• Des formations transversales qui sont dédiées à la culture d’entreprise, au
management et au développement personnel.
• Des formations métiers sont construites avec une implication des cadres
opérationnels.

Mobilité

Un seul mot résume la gestion des carrières chez Nestlé : la mobilité.


Mobilité :

- d'une société à l'autre (Nestlé Waters, Nestlé Nutrition...)


- d'un métier à l'autre (Maintenance, Assurance Qualité, Production, Technique,
Ingénierie...)
- d'un pays à l'autre

C'est une priorité, tout au long de la vie professionnelle !

Près de 20 % des cadres Nestlé en France évoluent ainsi chaque année, en changeant de
société ou de pays, mais aussi de fonction ou de spécialité.
Par ailleurs, il n’est pas rare qu’un collaborateur confirmé se voie proposer une mission de 1
à 2 ans, sur une problématique ou un projet d’enjeu national ou international, une occasion
d'enrichir son parcours et sa vision globale du Groupe.
Structure des unités

Nestlé cherche, par principe, la simplification de ses structures d’organisation. Le groupe est
favorable à la réduction des niveaux hiérarchiques et à l’élargissement des responsabilités.

C’est pourquoi Nestlé lutte contre les méfaits du gigantisme en limitant la taille de ses unités
ou en ayant des unités de taille modeste. Sur près de 500 usines implantées dans le monde,
une seule emploie 4000 personnes, toutes les autres comptent en moyenne 250 employés.

C) Les différentes marques

En 1868, Nestlé a débuté avec son premier produit : la farine lactée pour nourrisson.
Aujourd’hui, 150 ans plus tard, environ 10 000 produits composent le portefeuille de Nestlé
France. L’entreprise est présente dans de nombreux domaines alimentaires :

Les boissons :

- Les cafés : Nescafés, Dolce Gusto, Ricoré, Bonjour, Nespresso.


- Les chocolats : Nesquik, Nestlé, Caro, Lion, Tonimalt, Nescoré.

Eaux embouteillées :

- Nestlé Waters. Vittel, Aquarel, Contrex, Perrier, S.Pellegrino, Panna, Quézac, Hépar,
Valvert.

Chocolats et confiseries :

- Tablettes : Nestlé Dessert, Nestlé Noir, Crunch, Galak, Menier.


- Chocolats : Lanvin, After Eight, Quality Street.
- Barre chocolatée : Kit Kat, Nestlé, Nuts, Lion.
- Bombons : Smarties.

Culinaire :

- Maggi, Buitoni, Mousline

Charcuterie traiteur :

- Herta
Glaces :

- La Laitière, Glace Nestlé, Extrême, Yoco, Smarties, Movenpick.

Surgelés :

- Maggi, Buitoni, Hot Pockets, Sveltesse

Nutrition infantile :

- Nestlé, Guigoz, Nidal

Nutrition clinique :

- Nesvital, Sondalis, Peptamen, Clinutren, Modulis.

Hors domicile :

- Davigel, Nestlé Foodservices, Davifrais, Chef.

Céréales :

- Nateo, Chocapic, Nesquik, Chokella, Cookie Crisp, Crunch Céréales, Lion, Clunster,
Cheerios, Golden Grahams, Fitness

Produits laitiers frais :

- Nestlé, La Laitière, Sveltesse, Yoco.

Produits pour animaux de compagnie :

- Purina, Friskies, Gourmet, Felix, Dog Chow, Cat Chow, Pro plan, Purina ONE, Beneful.

Diversité des produits :

Au départ Nestlé répondait à une seule attende : celle des mères qui ne pouvaient pas
allaiter leur nouveau né avec le lait en poudre. Puis en voyant le succès de son produit Henri
Nestlé décida d’élargir sa gamme de produit. Aujourd’hui Nestlé est présent autant dans les
cosmétiques, les eaux minérales, les produits réfrigérés, les glaces, les conserves,
l’alimentation pour animaux, les produits pharmaceutiques, le chocolat et les confiseries.
II / La force de Nestlé
A) Approche stratégique
1) Adaptabilité

Depuis la création de Nestlé, le monde est très différent. La population mondiale a


augmenté, les gens vivent plus âgés et le niveau de vie s’est amélioré. Ces éléments ont ainsi
exercé une influence considérable sur Nestlé, ce qui a poussé la société à développer sa
capacité à s’adapter.

• L’adaptabilité face aux consommateurs :

« Le consommateur est au cœur de tout ce que nous entreprenons » représente le mot


d’ordre de la société. L’entreprise travaille toujours dans l’objectif de répondre aux attentes
des consommateurs. Les ingénieurs créent donc les produits en se mettant à la place des
clients, de la conception à l’élaboration du packaging.
Par ailleurs, dans ce monde en pleine mutation, Nestlé continue à accorder la priorité à la
nutrition, à la santé, au bien-être, et élabore des aliments et des boissons améliorant la
qualité de vie a tout âge. Actuellement, Nestlé s’adapte donc à un problème d’un grand
nombre des pays, c’est le problème de l’obésité des personnes. Par conséquent, Nestlé crée
de nouveaux produits nutritifs et faibles en sucre et matières grasses (tels que les glaces
Haagen-Dazs Light ou encore les soupes Maggi Sveltesse) pour être en phase avec les
consommateurs, leurs permettant d’avoir une alimentation et un mode de vie sains.
• La capacité à s’adapter aux cultures :

De même, la réussite de Nestlé repose sur un principe qui veut que l’alimentation soit « une
affaire locale ». L’entreprise ne conçoit pas que les goûts soient standards et universels aux
quatre coins du monde. On comprend donc que la performance de Nestlé s’appuie sur
l’adaptabilité culturelle. Il est ainsi primordiale que l’entreprise créer des produits répondant
aux attentes de chacun de ses consommateurs dans le monde entier. L’entreprise déploie
donc des efforts considérables pour adapter ses produits aux consommateurs locaux. Les
produits de Nestlé peuvent ainsi varier considérablement, non seulement d’un pays à l’autre
mais aussi au sein d’ un pays pour satisfaire les besoins locaux. Il y a donc des produits
uniques Nestlé dans chaque pays. Par exemple, les soupes Maggi en Allemagne, en Chine, et
en Indonésie sont de même marque mais les produits sont différents. Chacun d’eux
possèdent un goût, une texture spécifique pour répondre aux habitudes locales.
Il est donc nécessaire que Nestlé dispose de connaissances et d’une expérience locales
puisque les cultures, les spécialités géographiques, les besoins, les gouts et les habitudes
différents sont autant de facteurs qui influencent ce que les consommateurs mangent et
boivent. L’entreprise mène donc des études de terrains pour détecter ces différentes
facettes. Sans cette capacité à varier ses produits, Nestlé ne pourrait pas assurer un
développement de l’entreprise dans le monde entier.

• Une adaptabilité par rapport au prix et au point de ventes

Par ailleurs, on note aussi une adaptabilité au prix de la part de Nestlé. En effet, la société
commercialise, pour les consommateurs à faible revenu, toute une gamme de produits à des
prix abordables. Malgré le coût faible, ces produits assurent une alimentation équilibrée qui
allient goût agréable, et nutrition adaptée.
Nestlé vend ses produits dans le monde entier, dans des millions points de vente différents,
dont les grandes surfaces, mais aussi dans de petits commerces de proximités, sur les étals
des marchés, dans des distributeurs automatiques, par l’intermédiaire de vendeurs
ambulants, voire en porte-à-porte pour certains produits surgelés. Ceci montre encore une
autre facette de la société, c’est à dire la capacité à adapter les points de ventes des produits
Nestlé. Les consommateurs trouvent Nestlé partout, ils n’ont pas à chercher, le produit vient
à eux.

2) Recherches et innovations
Nestlé est très concentré sur la recherche et le développement, la marque y consacre 1
milliard d’euro par an. Ils ont 17 centres de recherches avec 3500 chercheurs de plus de 70
nationalités différentes pour ainsi mieux capter les attentes de chaque pays. L’entreprise
recherche à tout prix à élaborer des produits de qualité en terme de goût et de bénéfice
nutritionnel. Les maîtres mots de Nestlé sont nutrition, santé et bien être. La marque se
concentre sur ces caractéristiques car actuellement les consommateurs se préoccupent
beaucoup de ce qu’ils mangent, notamment avec l'effet des publicités « ne mangez pas trop
gras, trop sucré, trop salé » et « mangez 5 fruits et légumes par jour ».

Concernant la nutrition, Nestlé a défini 7 axes de recherche/développement :

- Protection : régulation de la flore intestinale pour renforcer les défenses de


l’organisme contre les infections et les allergies
- Régulation du poids : les aliments influencent la répartition des graisses dans
l’organisme
- Santé de la peau et beauté : aliment qui influencent la qualité de la peau et des
cheveux
- Croissance et développement : recherche de l’adéquation entre la nutrition et la
santé mentale
- Performances physique et mentale : le but est de trouver une alimentation qui
développerait l’énergie accumulé et disponible dans les muscles et qui favoriserait la
vivacité intellectuelle, la qualité du sommeil, la réduction du stress
- -Amélioration du confort digestif : réduire les brûlures d’estomac, la constipation et
les maux de ventre.
- Vieillir et bonne santé : trouver des solutions pour les personnes qui deviennent plus
vulnérable aux maladies, c'est-à-dire les personnes âgées.

Le 25 novembre 2007, Nestlé a inauguré un nouveau centre de développement pour ses


activités de boissons hors domicile situé à Orbe en Suisse. Avec ce centre ils veulent innover
en matière de boissons non gazeuses (chaude ou froide) proposées en restauration hors
domicile (RHF) comme par exemple les cantines scolaires, les fast food… Sur ce marché
Nestlé détient déjà la 1ère place au niveau mondial avec 1,8 milliards de dollars par an, et
continue de développer sa stratégie de "la nutrition et des produits pour les ménages à
faible revenu" a déclaré Peter Brabeck-Letmathe, le président et administrateur-délégué du
groupe.
3) Alliances

En 2002, L’Oréal et Nestlé se sont associés pour créer Innéov, une société qui développe et
commercialise des compléments nutritionnels à visée cosmétique. Un an seulement après
son lancement, leur premier produit, Innéov Fermeté, conçu pour lutter en profondeur
contre le vieillissement de la peau, trouve déjà sa place dans le rituel beauté des femmes.

Dans les années 90 Nestlé a crée une alliance avec Coca cola, pour bénéficier de son savoir
faire concernant la mise en bouteille.
En janvier 2007 aux Etats unis, ils ont commercialisé sous la marque Nestea, Enviga une
boisson qui permet de brûler des calories. C’est une boisson à base d’extraits de thé vert, 3
canettes peuvent brûler jusqu’à 100 calories sans bouger grâce à son effet de thermogenèse
[La thermogenèse intervient quand la température du corps est inférieure au point de
consigne (température aux alentours de 37°C)] sur le métabolisme. Ce produit contient du
Calcium, de la caféine et un extrait de thé vert. Le principe actif contenu dans le thé vert
(l’épigallocatéchine gallate) associé à la caféine est reconnu pour stimuler le métabolisme et
accroître la dépense d’énergie. Enviga se décline actuellement en trois parfums : thé vert,
fruits rouges et pêche, au prix moyen de 1,39 $ la bouteille.
Nestlé, Coca cola et L’Oréal en mars 2007 se sont associé pour mettre au point un nouveau
produit, Lumaé, est une boisson aux bénéfices cosmétiques qui aurait pour propriété
d’embellir la peau. Ce produit est destiné aux femmes actives de plus de 25 ans, il sera
commercialisé en 2008.

Nestlé s’est également associé avec plusieurs grosses entreprises de différents pays sur le
marché de la boisson embouteillé, comme avec le groupe Modelo au Mexique.

Le 1er juillet 2007, Nestlé a acquis Novartis Médical Nutrition pour 1,9 milliards d’euros.
Novartis propose de la nutrition médicale sous forme de nourriture en briques, ou
hyperprotéiné ce qui permet à certains malades de manger normalement. Ce groupe a
apporté à Nestlé son savoir-faire et son expertise scientifique. La société Novartis
représentait déjà 950 millions de dollars de chiffre d'affaire et employait 2000 salariés. Cette
acquisition a permit à Nestlé d’enrichir sa gamme de produits de santé et de se placer en
deuxième position du marché global de la nutrition de santé derrière l’américain Abbot.

B) Le marketing Nestlé

Le marketing est l’une des forces les plus importantes de Nestlé. L’entreprise mise beaucoup
sur celui-ci. Cette stratégie se traduit donc par une activité marketing relationnel intense,
par l’élaboration de packagings spécifiques et enfin par une publicité importante.

1) Le marketing relationnel

Le marketing relationnel est un marketing qui vise à créer et animer une relation, un lien
entre une marque, ici Nestlé, et son marché cible c’est-à-dire les consommateurs.

L’image de l’entreprise :

Depuis sa création, Nestlé s’est donné comme objectif de développer une relation équilibrée
avec ses consommateurs. Cette relation s’est appuyée sur l’image que Nestlé s’est créer.
Effectivement, quatre mots décrive ce à quoi la société croit et ce qu’elle offre aux
consommateurs à travers le monde entier : « Good Food, Good Life ». Ce slogan, traduit par
« Ensemble, mieux manger, mieux vivre » en France, définit l’activité même de l’entreprise
Nestlé c’est-à-dire créer des produits alliant goût et bienfaits nutritionnels. Il est donc
devenu la force marketing de Nestlé. Ainsi, l’entreprise le met dans chacune de ses publicités
en dessous de son logo. Créant des produits sains et nutritifs correspondant aux besoins
physiques des consommateurs, ce slogan correspond parfaitement à la société.
« Good Food, Good Life » est le slogan de Nestlé qui lui à permis de se forger une image dans
le monde basé sur un marketing relationnel.

Le marketing relationnel grâce à internet

Fidéliser le consommateur est le principal enjeu que doivent relever quotidiennement les
marques de la grande distribution. Chez Nestlé, le programme de marketing relationnel s'est
traduit en 1995, par la création d'un club de consommateurs, le Club Nestlé. Cette stratégie
permet de fidéliser le client, car la marque transmet beaucoup de renseignements à ses
clients. Puis naturellement, Nestlé a étendu son club aux internautes en 2001 avec le site
www.club.nestlé.fr. Ce site est ainsi devenu un outil de communication entre les
consommateurs et Nestlé, car les internautes peuvent poser des questions à l’entreprise qui
leur répond. Par ailleurs, les clients peuvent également donner leurs avis sur des produits, ce
qui est une grande force pour la société puisqu’elle peut ainsi les modifier pour répondre à
leurs attentes.
De plus, à travers ce site internet la société peut transmettre ses connaissances en terme de
nutrition à ses consommateurs ce qui est un succès. Club.nestlé.fr offre donc un contenu
concret et pratique autour de trois rubriques : bien-être, cuisine (accès à une base de plus de
2.000 recettes), bébés et enfants.
La communication internet entre Nestlé et le consommateur s’avère donc être une réussite
marketing très forte qui permet de fidéliser les clients.

2) Le packaging spécifique

Les emballages constituent un moyen de communication marketing très efficace. Cela


permet une identité visuelle immédiate et également de fournir les informations
nutritionnelles aux consommateurs. L’emballage est donc étudié dans le but précis de
rentrer en contact avec le consommateur lorsque celui s’apprête à acheter, à préparer ou à
consommer le produit. La société ne se contente donc plus de fournir des informations
nutritionnelles mais va plus loin. On retrouve maintenant une composition bien précise du
packaging des produits Nestlé. Cette disposition s’appelle la boussole nutritionnelle, elle est
visible sur tous les emballages, et permet une lecture facile. Elle se compose de trois
éléments :

- « C’est bon de savoir » qui fournit des informations sur le contenu nutritionnel.

- « Le bon conseil » qui donne des conseils pour adopter un style de vie, une façon de
cuisiner et un régime alimentaire sains.

- « Le bon contact » qui invite le consommateur à appeler les équipes du service


consommateur ou à consulter les sites Internet.

Le packaging est donc un moyen pour Nestlé de déployer sa force marketing pour ainsi
fidéliser son image de société nutritionnelle auprès des consommateurs.
3) La publicité

Comme toute entreprise, l’activité marketing de Nestlé repose aussi sur la publicité.
Beaucoup de ces publicités restent phares et ont marqué les consommateurs.

Par exemple :

Ou encore la fameuse publicité pour les mousses au chocolat ChocoSui’s qui met en scène la
gourmandise des enfants à travers l’humour. Les consommateurs sont donc amusé par cette
publicité et retiennent la fameuse phrase de l’enfant : « Tu pousse le bouchon un peu trop
loin Maurice ». Cette publicité a eu un grand succès, c’est pourquoi, Nestlé à fait une
seconde publicité dans le même thème de la gourmandise, avec le même enfant, et le même
humour.

Nestlé adapte ses publicités au produit mis en valeur et à la cible marketing. En effet, pour la
publicité pour les yaourts à boire (voir vidéo), Nestlé met en valeur la ligne de la bouteille
telle la ligne parfaite d’une femme, insiste sur la qualité de la bouteille, et revient sur
l’aspect nutritionnel de la marque avec « Ensemble, mieux manger, mieux vivre ». Il met en
valeur la société Nestlé tout au long de la publicité.

Nestlé crée des publicités très diverses qui sont aussi bien amusantes que sérieuses et
professionnelles. Ceci est donc une force marketing qui permet à la société de s'adapter au
consommateur cible et de marquer les esprits pour ainsi asseoir son image mondiale.
III / Les performances de Nestlé sur le marché
A) Performances

Nestlé est une entreprise qui s’étend sur le monde entier, elle fait donc partie des
entreprises ayant les plus grosses performances. En 2005, le magazine américain Fortune l'a
classé 53ème au hit des plus grandes entreprises mondiales, classement basé sur le chiffre
d'affaires.

En effet, en 2006 elle a réalisé un chiffre d’affaires de 62,55 milliards d’euros, soit une
hausse de 8,1% par rapport à l'année 2005. En nous appuyant sur le rapport de gestion de
Nestlé 2006, on note que l'entreprise a connu une croissance organique de 6,2% dépassant
les objectifs qui étaient fixés à 5-6%. L’année 2006 a donc été pour Nestlé une année
performante qui lui a permis une progression de 13,8% de son bénéfice, soit 5,85 milliards
d’euros de bénéfice net.

Le graphique ci-dessous représente l'évolution du bénéfice net de Nestlé au cours des 5


dernières années. Le bénéfice net est en progression, ce qui n'était pas le cas pour les
années 2003 et 2004, deux années où les ventes n'ont pas été à la hauteur des objectifs.

Rappellons les chiffres clefs de Nestlé qui prouvent que l’entreprise connaît des résultats
très performants. En 2006, le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 8,1%, la marge EBIT
(c’est-à-dire le résultat d’exploitation avant intérêts, impôts, frais de restructuration et perte
de valeurs actifs) a augmenté de 12%, le bénéfice net de 13,8%. Notons enfin une hausse de
15,6% des dividendes.
Performances sur les 9 premiers mois de 2007.

L'année 2007 semble se dessiner comme l’année 2006 pour Nestlé. L’entreprise a
récemment communiqué ses résultats qui s’avèrent être très positifs. Les ventes s'élèvent
d'ores et déja à 47,80 milliards d'euros (= 78 711 millions de CHF), soit une augmentation de
9% par rapport à la même période en 2006 et qui était déja une très bonne année.
Répartition géographique des ventes de Nestlé SA (en milliard d'€)

Zone Europe 38,3


Zone Amériques 42,4
Zone Asie, Océanie et Afrique 19,8

B) Concurrence

1) Les concurrents de Nestlé

Classement des plus gros groupes mondiaux agro-alimentaires :

1. Nestlé, 62,55 milliards d’euros de chiffre d’affaires 2006

2. PepsiCo, 46,73 milliards d’euros de chiffre d’affaires 2006

3. Kraft Foods, 45,69 milliards d’euros de chiffre d’affaires 2006 (groupe américain du
secteur de l'agro-alimentaire, et particulièrement café/chocolat)

4. Unilever, 39,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires 2006 (multinationale néerlando-


britannique en produits de consommation courante)

5. Coca-Cola 26,34 milliards d’euros de chiffre d’affaires 2006

6. Danone 14,073 milliards d’euros de chiffre d’affaires 2006


Nestlé réalise 26,6% de parts de marché, devant PepsiCo (19,9%) et Kraft Foods (19,4%). Son
concurrent Danone ne réalise que 5,99% des parts de marché.

2) Exemple de la concurrence Nestlé : la guerre des petits pots.

Nestlé est le numéro 1 mondial de l’alimentation infantile avec 3,9 milliards d’euros de
chiffre d’affaires. Cependant, il est indispensable de noter un concurrent qui suit Nestlé avec
2,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, Danone. Il existe ainsi une bataille entre les deux
pour obtenir le leadership mondial. Danone le deuxième mondial est le premier en Europe
et en France. Nestlé doit donc toujours faire attention a son concurrent potentiel qui a tout
moment peut le détrôner sur le plan mondial.
Depuis peu, l’affrontement s’intensifie dans le domaine phare du groupe Suisse,
l’alimentation infantile. En effet, avec l’acquisition de Gerber et la prise de participation à
hauteur de 51% dans Materna. Nestlé est devenue une véritable puissance dans le domaine
des petis pots. Son concurrent Danone ne s’est pas laissé faire et à donc racheter Numico.

Les enjeux de cette bataille dépassent les frontières de l'Europe, car c'est en Chine que les
deux grands peuvent augmenter leurs chiffre d’affaires. Ce pays totalise 16 millions de
naissances par an soit le cumul des chiffres de l’Europe, des Etats-Unis et de l’Amérique
Latine. Ainsi, le groupe suisse a déjà pris pied en Chine alors que Danone va y entrer grâce à
Numico.

Avec un marché chinois à conquérir, on comprend mieux la bataille qui oppose les deux
groupes sur ce segment des petit pots bébés.

Les sources :

- http://Articles.castelarhost.com
- http://loreal.fr
- http://www.capital.fr
- http://lepoint.fr/content/économie
- http://www.lejournaldunet.com/0504/050405nestle.shtml
- http://www.agrojob.com/actualite/NESTLE-Centre-de-RetD-pour-boissons-RHF-
1127.aspx
- http://www.lesechos.fr/info/agro/300203835.htm
- http://www.nestlé.ca/fr/presse release
- http://agrojob.com/actualité
- http://pubwebmaster.com
- LSA