Vous êtes sur la page 1sur 2

Découverte

HAUTES-TERRES
ARTHURIENNES
Autour de la Table Ronde
TEXTE CLAUDE VAUTRIN

L’Ordre international des chevaliers et dames de la Table Ronde


du Roi Arthur compte une branche vosgienne depuis 2017 :
les Hautes-Terres arthuriennes. Découverte.

«N
i société secrète, ni groupe folklorique ».
Pour Anne-Laure Marioton, Grande- troisième millénaire ». Savoir être et savoir vivre, respect
Maîtresse du Chapitre des Hautes Terres de la dignité de l’homme et de la femme, bienveillance
Arthuriennes créé en mai 2017 dans le cadre des envers l’autre et les êtres vivants, humilité, confiance,
Imaginales d’Epinal, ces précisions ont leur impor- paix et tolérance : les valeurs sont dites dans une Charte
tance. Dernière-née des branches françaises de l’Ordre en 13 points, dûment acceptée par les membres, une
international des chevaliers et dames de la Table Ronde vingtaine aujourd’hui, « les allers-retours étant constants
de la cour du roi Arthur à Camelot (OITR), également entre la légende et la vie actuelle ».
présent en Anjou, en Normandie et à Paris, les Hautes
Terres arthuriennes rayonnent sur l’Est de la France et Dans la plus parfaite égalité
en Belgique. L’ambition de l’ordre hospitalier qui com- Autour de la Table ronde, symbole majeur du rituel qui
bat pour les droits de l’homme est triple : « Préserver les marque chaque rendez-vous, prennent place des com-
souvenirs du Roi Arthur et de ses chevaliers et les idéaux pagnons, chevaliers et gentes dames aux profils diffé-
de la Quête du Graal, défendre les droits de l’homme rents : chef d’entreprise, tailleur de pierre, graphiste,
dans le respect de leurs différences religieuses, cultu- architecte, artiste, astrologue, gendarme à la retraite,
relles, philosophiques, tout en ayant également une vo- enseignant, écrivain, artisan… Mais tous siègent ici
cation humanitaire ». « Rien de décalé donc, pour Dame « dans la plus parfaite égalité », sachant qu’à l’instar de
Enora des Terres du Milieu - son nom de chevalerie - la légende, une place reste vide, « celle du siège péril-
avec le monde dans lequel nous vivons en ce début de leux », où ne pourra siéger que le Chevalier parfait ayant

76 // MONTAGNES des Vosges


Respect de soi, des autres, de l’environnement
« Les Vosges sont terres celtiques, forestières, univers de l’imaginaire
et de légendes, terre de combat et de solidarité, haute terre granitique.
Autant de bonnes raisons d’y cultiver la philosophie arthurienne
réclamant à la fois énergie, modestie et respect de soi, des autres, de
l’environnement sous toutes ses formes vivantes, projet qui est celui
de la paix et de la compréhension universelle ». Anne-Laure Marioton
résume ainsi le projet des Hautes Terres arthuriennes.
Travailleur indépendant de son état et « troubadour », Ghislain Fayon
a tout de suite adhéré et souhaité être actif au sein du Chapitre. « Être
chevalier des temps modernes, c’est être altruiste, défendre les valeurs
de charité, de fidélité, de vérité, protéger les siens et ses semblables ». La
fondation du chapitre « lors des Imaginales à deux pas de la statue de
François Villon, un vrai chevalier de la langue, sachant défendre, au-
delà des lois, les gens brimés », l’a ému.

Contact : hautesterresarthuriennes@gmail.com

trouvé le Graal. Rien de divin en fait, mais une quête


pour qui veut œuvrer à l’élaboration d’une société par-
faite, telle était l’ambition utopique du roi Arthur. Dans
ce projet à la fois intime et collectif, partagé c’est sûr, il
est bien question de mouvement. « Chacun progresse – Anne-Laure Marioton - Dame Enora des Terres du
à son rythme, vit son errance comme il entend, fournis- Milieu - son nom de chevalerie
sant alors des travaux en capacité d’ouvrir le débat ». En
trois ans, les Hautes-Terres arthuriennes ont, entre
autres, échangé sur le rôle de Mordred dans la légende
« Rien de décalé donc, pour Dame
du Roi Arthur, sur la fée Mélusine, mais aussi sur les Enora des Terres du Milieu, avec le
chevaliers des temps modernes, ou encore Chevalier : monde dans lequel nous vivons en ce
une actualité et un futur, et Arthur, la quête et l’utopie.
Passé et présent, symboles et vécus du moment se
début de troisième millénaire ».
lient dans le cadre d’un rituel perpétué depuis les ori-
gines par le plus vieil ordre de chevalerie.

« La valeur personnelle »


Ouvert à toutes et à tous, à la condition de faire état de
ses motivations, d’un engagement sur les principes de
l’Ordre, « les droits de l’homme et du citoyen en encore l’église de Dommartin-lès-Vallois et son vitrail fi-
somme » et de ne pas être « impliqué dans des affaires gurant le saint cavalier Martin, connu pour son sens du
douteuses ou répréhensibles », le recrutement n’est en partage. Mais aussi des lieux empreints d’une toute
rien élitiste. Seules comptent les valeurs développées. autre spiritualité : une clairière à Vagney au camping du
« Même dans la légende, le principe de chevalerie Mettey avec la présence vivante de la forêt, ou encore
n’était pas confisqué par l’aristocratie », note à ce sujet sous les voûtes et les arches de l’ancienne papeterie à
Georges Bertin, grand maître international de l’Ordre Docelles créée il y a plus de quatre siècles…
(lire par ailleurs). Et d’évoquer à titre d’exemple Lucan « Itinérance rime avec errance, comme dans la légende,
le Bouteiller, aux origines modestes et chargé de l’ap- où le chevalier se confronte à des terres inconnues »,
provisionnement en vin du roi, devenu l’un des cheva- souligne Anne-Laure Marioton. « Chaque site résonne
liers de la Table Ronde par sa seule virtus, « la valeur de vibrations différentes, chaque lieu est en cela à
personnelle ». « conquérir », dans le sens positif du terme, ouvre en
Cette quête de progression, cette aptitude au mouve- tout cas de nouveaux horizons d’échanges, de
ment se traduit aussi, pour le Chapitre vosgien, par le compréhension ».
choix délibéré de l’itinérance. Chaque rendez-vous, pu- A noter qu’un chapitre est constitué au minimum de 12
blic, se vit sur un site différent, le plus souvent chargé membres, les officiers, autour de la table. La première
d’Histoire. Ici la chapelle de la Commanderie des étape est d’être reçu compagnon, puis après une pé-
Templiers à Rugney, là celle de la Suche, à Saint- riode d’errance et un travail, d’être adoubé chevalier ou
Etienne-les Remiremont désormais dédiée aux arts, ou dame.

PRINTEMPS - ETE 2020 // 77