Vous êtes sur la page 1sur 22

I.

Présentation de l’entreprise de YAZAKI MEKNÈS

YAZAKI MONDE

Le groupe YAZAKI crée en 1929 par le japonais SADAMI YAZAKI est devenu l’un des
leaders dans le domaine de câblage après avoir fait ses débuts dans la vente de câblage pour
ensuite s’orienter vers sa production.

Actuellement la multinationale japonaise YAZAKI est présente dans 38 pays. Elle compte à
son actif plus que 153 sociétés et 410 unités réparties entre usines de production, centres de
service au client, centres techniques et technologiques, et emploi plus de 180 000 employés
dans le monde.

YAZAKI est parmi les plus grands concepteurs et fabricants mondiaux des systèmes de
câblages pour automobile et domine ainsi le marché avec ses produits qui répondent à un bon
rapport Qualité/ Prix. En effet, elle dispose de plus de 35% de la part globale du marché
d’équipementiers automobiles.

Sur le marché du câblage, YAZAKI figure parmi les leaders au niveau mondial. Grâce au niveau
de qualité/ Prix qu’elle offre. Elle compte, parmi ses clients, des sociétés de réputation, telles
que : MERCEDES, JAGUAR, PEUGEOT, NISSAN MOTORS, FIAT, TOYOTA, FORD,
RENAULT…

Les objectifs de YAZAKI

Les objectifs principaux de YAZAKI sont :

- Satisfaire ses clients et ses employés ;

- Avoir des produits de bonne qualité, au juste temps et au moindre coût en se basant sur la
créativité et l’esprit d’équipe ;

- Améliorer les conditions de travail en appliquant la discipline des 5S ;

- Améliorer la communication et la motivation ;

- Adopter l’approche PDCA (Plan, Apply, Check and Take Action);

- Cerner et résoudre les problèmes à l’origine ;

- Encourager les décisions créatives axées sur l’amélioration continue ;

Pr. GALLAB 3
- Mettre en place une organisation apprenante et créer un esprit de compétition ;

- Garantir un respect de l’homme en responsabilisant mutuellement l’ensemble du personnel.

YAZAKI MAROC MEKNES

Le choix de la ville de « Meknès » a été influencé par des critères démographiques. En premier
lieu, le travail était lancé dans une première usine pour tester la capacité et la performance du
nouveau site dans la production de nouveaux projets qui sont la raison de sa création, puis
l’ensemble de l’équipe s’est installée dans l’usine se situant à la zone Agro polis de Meknès en
2013 et qui s'étale sur 56 000 mètres carrés dont 30 000 construits.

Figure 1 : YAZAKI MAROC MEKNES

Tableau 1 : Fiche signalétique de YAZAKI MEKNES

4
Les projets de YAZAKI MEKNES :

La société YAZAKI réalise le câblage automobile pour différentes gammes de voitures. Le


client de YAZAKI MEKNES est RENAULT, elle s’occupe de 4 marques à savoir :

Projet XFA RENAULT Scénic Projet XFB RENAULT Mégane

Figure 2 : RENAULT Scenic


Figure 3 : RENAULT Mégane

Projet JFC RENAULT Espace Projet HFE RENAULT


Kadjar

Figure 4 : RENAULT Espace Figure 5 : RENAULT Kadjar

Organigramme :

YAZAKI MEKNES est organisée suivant plusieurs départements :

5
Figure 6 : Organigramme générale

La dimension organisationnelle au sein de YAZAKI Maroc se caractérise par un dosage


équilibré entre la structure fonctionnelle et celle opérationnelle, ce qui justifie l’existence de
plusieurs départements.

Processus de production de câblage


Les faisceaux électriques sont des ensembles de câbles utilisés pour connecter différents
éléments dans un système électromécanique ou électronique. Les fonctions d’un faisceau
électrique sont de fournir de l'énergie électrique et des signaux électroniques à différents
périphériques.

Le câblage se subdivise en plusieurs parties liées entre elles :

• Câblage avant moteur ;


• Câblage tableau de bord (PDB) ;
• Câblage arrière.

Cette division et très utile pour :

• Faciliter le montage du câble dans la voiture ;


• Faciliter la réparation en cas de panne de fonctionnement électrique dans l’automobile.

6
1.6.1 Les composants de câblage
• Le fil électrique
Conduit le courant électrique d’un point à un autre avec un minimum de perte. Il est composé
de deux éléments : le filament qui assure la conduction, généralement construit du cuivre et
l’isolant de plastique. Les fils se distinguent par leur couleur, leur section et nombre de filament
et par leur espèce qui englobe l’épaisseur de l’isolant et la composition des filaments. Chaque
type est destiné à assurer une fonction bien déterminée.

• Terminal
C’est la pièce responsable d’assurer une bonne connexion entre deux câbles ou entre une source
d’énergie et un consommateur en minimisant les pertes. Il est composé de :

- Patte de terminal : pour la fixation du connecteur ;


- Ligament du terminal ;
- Ato-ashi : la partie de serrage sur l’isolant ;
- Mae-ashi : la partie de serrage sur le filament.

• Connecteur
Pièce où les terminaux sont insérés, son rôle est d’établir un circuit électrique débranchable et
séparable mécaniquement et d’isoler les parties conductrices. Les types des conducteurs sont
distingués par leur fonction. Dans la voiture il en existe plusieurs : male, femelle, étanche à
l’eau, molex…

• Accessoires
Ce sont des composants utilisés dans le but de protéger le câble et l’isoler. Il en existe plusieurs
types :

Les rubans : Ruban PVC non adhésif pour la flexibilité de câblage, Ruban plastifié contre
l’humidité, Ruban de haute température protège contre la chaleur, Felt tape, ruban de papier
pour faciliter le démontage…

Fusible : protège contre la surcharge du courant. Chaque ampérage est désigné par une
couleur.

Clips ou agrafes : son rôle est de fixer le câblage sur la carrosserie de l’automobile.

Passe-fil : empêche l’entrée de l’eau et d’autres impuretés.

7
Figure 7 : Composants

Flux de production

Après l’arrivée des matières premières, le cheminement de ces matières passe par 3 grandes
unités. La première zone est la coupe, après on les achemine vers la zone de pré-assemblage, et
finalement par la zone 3 qui est celle de l’assemblage afin d’expédier les produits finis. La
figure 8 Montre le flux physique dans l’usine.

Figure 8: Aménagement de l'usine

8
1.7.1 Planification de la production
Le département logistique attend la commande du client pour exploiter les données par le
logiciel SAP (System Application and Product) qui gère la plupart des processus de l’entreprise.

1.7.2 Réception de la matière première


La matière première transportée passe par l’inspection par échantillonnage, les échantillons
passent par des essais mécaniques et un contrôle visuel avant de les utiliser.

1.7.3 La production :
La production passe par trois étapes principales : La coupe, le pré-assemblage et l’assemblage.

• La zone de coupe P1 :
Dans cette étape les fils passent par la coupe, le dénudage, l’insertion des bouchons et le
sertissage. Ces opérations sont réalisées par quatre types de machines : Komax, Schleuniger,
Ulmer et Metzner. L’opérateur reçoit l’ordre de fabrication par le système CAO (Cutting area
optimization) qui détermine les paramètres de coupe nécessaires et les longueurs définis par le
client, après il réalise une inspection visuelle pour s’assurer de la qualité des fils obtenus. Les
produits de cette zone sont des fils finis et d’autres non finis qui passent à la zone de pré-
assemblage car ils contiennent une seule connexion dans l’une des extrémités du fil.

Figure 9 : Machine de coupe Komax

• La zone de pré-assemblage P2 :
Les fils non finis sont transportés vers la zone P2 où plusieurs opérations sont réalisées :

- Le sertissage manuel : pour certains fils il est impossible de sertir les terminaux
automatiquement aux extrémités. Ces fils en général ont des sections importantes qui
nécessitent un grand effort. Pour cela le sertissage est effectué manuellement par des presses.

9
- Joint par soudage : pour lier entre deux ou plusieurs fils, un bouchon (Shrink) est inséré
pour augmenter la résistance du fil.

- Twist : permet de torsader deux ou trois fils, cette opération est effectuée par deux types de
machines KOMAX et DTM, son but est de protéger les fils des champs magnétiques et de
ralentir la vitesse de passage du courant électrique.

• La zone d’assemblage P3
Dans cette phase tous les composants sont assemblés pour obtenir un câble final. Des tableaux
se déplacent à l’aide d’un système roue chaine. Dans chaque poste un opérateur suit le schéma
indiqué pour accomplir sa tâche.

Figure 10 : Chaine d'assemblage

Les étapes d’assemblage diffèrent selon la nature du câble. En général les opérations effectuées
sont :

• L’insertion : dans cette étape on insère les terminaux dans les connecteurs selon leurs
types puis on insère ces derniers dans les contres pièces associées fixées sur les
tableaux ;
• Le soudage : une machine ultrasonique appelée Schunk et consiste à appliquer une
force précise et des vibrations à amplitude prédéterminée et pendant un temps
prédéfini pour souder les extrémités des fils et créer une jonction ;
• L’enrubannage : recouvrir les fils avec des rubans pour les protéger ;
• L’inspection : la qualité est prioritaire pour YAZAKI, pour cela le câble final passe
par plusieurs tests avant qu’il ne passe à l’ensachage.
• Le test électrique :

Il permet de s’assurer de la présence des connecteurs et détecter les discontinuités du


courant ;

Permet de vérifier les longueurs des branches et la présence de tous les composants.

10
Figure 11 : Processus d'assemblage

• Expédition de produit fini :

Figure 12 : Zone d'expédition Figure 13 : Câble final

Après leur emballage, les faisceaux sont rassemblés dans des palettes ayant une capacité de 32
câbles. Ensuite, les palettes sont envoyées à la zone d’expédition qui s’occupe du transfert de
la marchandise aux clients de YAZAKI.

11
I. Présentation du groupe YAZAKI KENITRA

1. Aperçu général sur YAZAKI

En tant que fondateur des systèmes de liaisons électriques modernes, YAZAKI ne cesse de
dominer le marché en présentant des produits dotés d’une excellente fiabilité et des
performances qui ne cessent de satisfaire les plus grands constructeurs de l’industrie automobile
tel que Ford, Jaguar Land Rover, Mercedes, Honda, Volvo, Toyota, Nissan, Isuzu, Seat,
Renault, Fiat, Mazda et d’autres.
Le groupe YAZAKI opère également dans d’autres secteurs, il fabrique plusieurs types de
câbles notamment le transport d'électricité, les systèmes de sécurité de gaz, et les équipements
de climatisation, ainsi que les refroidisseurs à absorption.

2. Historique

Le succès du groupe YAZAKI remonte à 1929 lorsque Sadami YAZAKI a commencé à


vendre des faisceaux de câbles pour automobiles et en 1941, YAZAKI Electric Wire Industrial
a été créée avec environ 70 employés.
A cette époque, la construction automobile a été une branche prometteuse de l'industrie et
ainsi, en 1949, Sadami YAZAKI pris une importante décision stratégique: se concentrer sur la
production de faisceaux de câblage automobile. Ce fut une décision révolutionnaire, qui a abouti
à un leadership mondial d'aujourd'hui.
Les compétences développées YAZAKI dans le secteur automobile ont été utilisées pour
établir divers types d'équipement pour l'industrie du gaz de ville, entre autres, également le
premier système au monde d'absorption solaire de refroidissement, conçu et construit, en 1974.
Depuis, l'entreprise a développé et fourni un grand nombre de produits qui prennent en charge la
fourniture et l'utilisation des différentes sources d'énergie, tels que les câbles de transport
d'électricité, systèmes de sécurité de gaz, équipements de climatisation et les refroidisseurs à
absorption.
En conséquence, YAZAKI est devenue une société sûre et respectueuse de l'environnement.
Ces produits sont maintenant intégrés dans l'environnement et les opérations de l'équipement
énergétique.

12
3. Domaine d’activités

Le groupe YAZAKI ne cesse de dominer le marché en présentant des produits dotés d’une
excellente fiabilité et des performances qui ne cessent de satisfaire les plus grands constructeurs
de l’industrie automobile.
Ses autres activités sont :

• La fabrication de fils et câbles électriques


• La fabrication de produits de gaz
• La climatisation

Figure 14 : Domaines d’activité de yazaki

1.3.1 Secteur automobile

YAZAKI est un fournisseur d'une large gamme de produits qui prennent en charge
l'électronique automobile, avec un accent sur le fil, faisceaux de câbles, de l'instrumentation et
l’électronique des sous ensembles.
YAZAKI détient une position de leader sur le marché du câblage électrique à travers le monde.
En outre la gamme de produits comprend les fibres optiques, modules d'affichage et de l’horloge,
les interrupteurs combinés, connecteurs, terminaux et câbles à haute tension. Près de 90% de
l'activité YAZAKI tire forme de ce secteur.

13
1.3.2 Câblage électrique

Le câblage se compose d’une multitude de fils électriques qui sont nécessaires pour des
fonctions électriques et électroniques dans le véhicule.

Figure 15 : Système de distribution électrique pour automobile

1.3.3 Instruments de mesure et systèmes de collecte d’informations

Le groupe YAZAKI fournir une vaste gamme de solutions personnalisées dans le tableau de
bord, des modules d’horloge et des boites de distribution d’alimentation.
Il a aussi développé un Programmable Interface Homme- Machine (IHM) Instrument Clusters
afin de permettre une grande flexibilité et sécurité en fonction de la situation de conduite.

Figure 16 : instrument de mesure

1.3.4 Composants

Pour obtenir une qualité meilleure du câblage électrique, YAZAKI a développé sa propre
production des fils, connecteurs, boitiers de jonctions et autres.

Figure 17 : connecteur

14
1.3.5 Environnement et secteur d’énergie

YAZAKI développe et fabrique un grand nombre de produits qui prennent en charge la


fourniture et l'utilisation des différentes sources d'énergie, tels que le gaz, l'électricité et de
chaleur solaire.
Grâce à des produits tels que des câbles de transport d'électricité, systèmes de sécurité de
gaz, équipements de climatisation et les systèmes solaires électriques, YAZAKI aide les gens à
mener une vie sûre et confortable.

1.3.6 New Business Fields

Pour concrétiser sa charte environnementale, YAZAKI a étendu son activité pour absorber de
nouveaux secteurs médicaux et environnementale incluant les soins médicaux, recyclage et
autres.

4. Implantation mondiale et chiffres clés

Au début de ce siècle, YAZAKI comptait sur les cinq continents dans 38 pays:
• 68 filiales
• 90 unités de Production
• 35 centres de Recherche & Développement

Actuellement, l’effectif global de YAZAKI compte 180.000 employées à travers le monde et


sa part du marché du câblage atteint les 35 %.

Figure 18 : Implantation mondiale du groupe yazaki

15
II. Présentation de YAZAKI Kenitra

1. Aperçu général sur YAZAKI Kenitra

Le groupe YAZAKI a installé un autre site de câblage automobile à Kenitra, une région qui
ambitionne de devenir un pôle industriel spécialisé particulièrement dans la fabrication
d’équipements pour l’automobile.
YAZAKI Kenitra est la deuxième du genre au Maroc après celle située dans la zone
franche de Tanger.

Figure 19 : La zone industrielle de ymk

2. Fiche signalétique

Tableau 2 : Fiche signalétique de YMK

Dénomination YAZAKI Kénitra

Secteur d’activité Cablage automobile

Date de création 04-2010

Forme juridique Société anonyme (SA)

Adresse Route de Tanger KM9, Nkhakhssa 14000


Kénitra

Supérficie 4 Ha

Capital 89.327.000

Exercice social Du 1er Janvier au 31 Décembre

Téléphone 05 37 36 96 00

Fax 05 37 32 19 70

Site internet www.yazaki.com

Effectif 3500

Registre commercial 35105

16
3. Organigramme de YAZAKI Kenitra

DG :
A.Benjeloun

Z.Mourabit

Assistante de direction

M.Elfassi M.Aitmouss A.Bouatra M.Toumani M.Sbai S.radouan


a e E.Elkhaledi Z.elazzouei
I.T Maintenanc Production Ingénierie
Finance e Logistique RH Qualité

Figure 20 : Organigramme de YMK

Pr. GALLAB 17
4. Mission des différents départements

a) Le département des ressources humaines

Disposer à temps des effectifs suffisants et en permanence, assurer une gestion performante
individuelle et collective du personnel par la formation. Il joue aussi le rôle defacilitateur et
accompagnateur, en social afin d’atteindre des objectifs escomptés par le groupe en matière de
ressources humaines.
b) Le département financier

Assure les fonctions financières et comptables de l’entreprise, développe et implante les


pratiques, les procédures financières et le contrôle de gestion qui affectent la santé financière
de la compagnie tout en veillant à la préservation du patrimoine financier de l’entreprise.
c) Le département IT

Ce département est chargé d’animer et d’assurer la cohérence des divers systèmes traitant
l’information et les mettre a la disposition des utilisateurs, il est chargé également de la gestion
des réseaux, des postes et des logiciels de bureautique.
d) Le département qualité

C’est le garant de la politique et du système qualité de l’entreprise à travers l’implantation


d’un système qualité fiable qui répond aux exigences des clients afin d’atteindre le niveau de
qualité escompté sur le plan du processus et des produits.
e) Le département engineering

Il a pour mission la gestion et l’implantation des nouveaux projets, le suivi des changements
demandés par les clients, ainsi que l’adaptation des procédés des fabrications conformément
aux règles définies par les Directions Engineering et qualité du groupe.
f) Le département maintenance

Il assure l’installation et la maintenance de tous les équipements de l’usine avec une fiabilité
optimale et une efficacité maximale.
g) Le département logistique

Son rôle est d’optimiser la mise en place et le lancement des programmes de fabrication tout
en assurant une gestion optimale du stock et une expédition à temps aux clients.

18
M h) Le département production
a
g Il a pour principale mission la réalisation des plannings de production tout en assurant la
a qualité requise du produit, en respectant les délais fixés au préalable et en optimisant les
si performances.
n
5. Aménagement de l’usine de YMK

Zone de Pré-assemblage Zone d’assemblage Expédition


coupe

Figure 21 : Aménagement de l’usine D’YMK

III. Processus de production des câbles

1. Généralités

Le faisceau électrique d’un véhicule a pour fonctions principales d’alimenter en énergie ses
équipements de confort (lève-vitres,) et certains équipements de sécurité (Airbag, Eclairage),

19
mais aussi de transmettre les informations aux calculateurs, de plus en plus nombreux avec
l’intégration massive de l’électronique dans l’automobile. Le parcours du câblage dans le
véhicule définit son architecture qui peut être ainsi complexe et surtout variée. Ce produit qu’est
le câblage est constitué d’un ensemble de conducteurs électroniques, terminaux, connecteurs et
matériels de protection.
Un câblage se subdivise en plusieurs parties qui sont liées entre elles. Cette division est très
utile pour faciliter certaines tâches pour le client en l’occurrence le montage dans la voiture, ou
bien la réparation en cas de panne du fonctionnement électrique dans l’automobile. Ainsi on
peut distinguer entre plusieurs types de câblage :
¾ Câblage principal (Main)

¾ Câblage moteur (Engine)

¾ Câblage sol (Body)

¾ Câblage porte (Door)

¾ Câblage toit (Roof)

Figure 22 : Les principaux câbles d’une voiture

2. Composants d’un câble

Figure 23 : Les composants d’un câble

20
- Fil Conducteur : conduit le courant électrique d’un point á un autre.
- Terminal: assure une bonne connexion entre deux câbles (l’un est une source
d’énergie, l’autre est un consommateur d’énergie).
- Connecteur : Ce sont des pièces où les terminaux seront insérés, ils permettent
d’établir un circuit électrique débranchable, établir un accouplement mécanique
séparable et isoler électriquement les parties conductrices.
- Accessoires : Ce sont des composants pour assurer la protection et l’isolation du câble.
- Les rubans d’isolement
- Matériel de Protection (Fusibles) : sont des pièces qui protègent le câblage et tous
ses éléments de la surcharge du courant qui pourrait l’endommager.
- Clips ou agrafes : Les clips sont des éléments qui permettent de fixer le câblage á la
carrosserie de l’automobile. Sans les clips le montage serait impossible, le câblage
restera détaché provocant des bruits et exposé aux détériorations à cause des
frottements.

Figure 24 : Exemples de composants d’un câble

3. Processus de production

Le processus de production du faisceau est constitué des grandes étapes suivantes :

21
Réception

Séparation Inspection du matériel

Magasin

P1 : Coupe Super marché

P2 : Pré-assemblage

P3 : Assemblage

Validation du produit

Expédition

Figure 25 : Flux de production des câbles

• La réception

La MP reçue auprès des fournisseurs des bobines des fils amant, des composants, des outils
et outillages est passée par une séparation et une inspection avant d’être stockée dans le
magasin.
• La coupe

C’est la première phase dans le processus de production effectuée dans la zone dite P1. Elle
consiste à découper les fils électriques réceptionnés sous forme de bobines selon l’ordre
lancé par le système CAO suivant le principe du Kanban.
La coupe est réalisée à l’aide de deux types de machines à savoir la :
KOMAX : est la plus utilisée pour la coupe des fils de petites et moyennes sections
(5 à 20 mm).

22
Figure 26 : Machine de coupe komax

SHELINGUER : utilisée pour la coupe des fils de grande section (25 mm).
Les opérations assurées par ces machines sont :
La coupe : Consiste à couper les fils suivant les langueurs désirées.
Le dénudage : Consiste à enlever l’isolant à l’extrémité du fil afin de dégager les filaments.
Le sertissage : Consiste à réaliser la jonction d’un terminal-fil(s) conducteur(s).
L’insertion des bouchants : A l’extrémité des fils afin d’assurer l’étanchéité lors du contact
terminal-connecteur.
• Le pré-assemblage

C’est la 2ème phase traitant une partie des fils coupés dans une séquence d’opérations :
Le sertissage manuel des terminaux : Pour les fils de grande section.
Le soudage ultrason (Shunk) : Consiste à réaliser des épissures unissant un ou plusieurs
fils.
Le torsadage (Twist) : c’est l’opération qui permet de torsader deux fils pour les protéger
des champs magnétiques et ralentir la vitesse du passage du courant électrique (les deux fils
pour les protéger des variations des champs magnétiques).
L’insertion des accessoires : Tels que les bouchants…

Figure 27 : Machines de Sertissage manuel, de Shunk et de Twist successivement

23
• Le montage

Dite aussi phase d’assemblage des différents composants afin d’obtenir le câble final,
elle est accomplie généralement par l’exécution des trois grandes phases dont les
opérations varient selon la nature et la famille du câble travaillé, et qui sont :
L’insertion : Consiste à insérer les terminaux des circuits dans les connecteurs qui
leurs correspondent manuellement suivant des normes d’opération disponibles pour les
opérateurs.
L’enrubannage : Consiste à recouvrir les fils une fois insérés par
des rubans et des protecteurs sur un convoyeur linéaire (QE ligne : Quality
Efficiency line) ou rotatif (Carrousel).
Les tests standards réalisés sur le câble sont le :
¾ Test Electrique : en testant la continuité électrique tout au long du câble.
¾ Clip Checker : une insertion et une vérification des clips.
¾ Test Vision : pour l’assemblage des boites fusibles.
¾ Test Visuel : d’une cadence d’une à deux fois afin de vérifier les longueurs.

Figure 28 : Les postes d'insertion, d'enrubannage et du test électrique respectivement

• L’expédition
Une fois emballés à la fin de chaque ligne d’assemblage, les câbles sont mis par huit dans
des cartons et transportés par palettes contenant une dizaine de cartons chacune vers la
zone d’expédition qui s’occupe du transfert de la marchandise vers l’entrepôt mondial
de YAZAKI en Belgique puis vers ses clients finaux.

24