Vous êtes sur la page 1sur 24

DK NEWS

HISTOIRE

DECHRAT OULED MOUSSA (BATNA)

L’étincelle de la Révolution de Novembre

 
 

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION

 

pages 16-17

 

Mardi 30 Octobre 2012 - 14 Dhou El Hidja 1433 - N° 105 - Première année - Prix : Algérie : 10 DA. France : 1€

www.dknews-dz.com

Les news

Les news SONATRACH ALGÉRIE-CORÉE DU SUD INDUSTRIE

SONATRACH

Les news SONATRACH ALGÉRIE-CORÉE DU SUD INDUSTRIE

ALGÉRIE-CORÉE DU SUD

Les news SONATRACH ALGÉRIE-CORÉE DU SUD INDUSTRIE

INDUSTRIE

Signature d’un contrat de réalisation du gazoduc Reggane- Hassi R’mel

Mémorandum d'entente entre Sonatrach et GS Engineering and Construction page 5

Accord de coopération et de partenariat algéro-espagnol en préparation

page 5

 

page 5

LA SECRÉTAIRE D’ÉTAT AMÉRICAINE À ALGER

Le président Bouteflika reçoit M me Hillary Clinton

Discussions «très approfondies» sur la situation au Mali

Discussions «très approfondies» sur la situation au Mali Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika,

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a reçu lundi à Alger la secrétaire d’Etat américaine, M me Hillary Rodham Clinton, qui effectue une visite de travail en Algérie. L’audience s’est déroulée au siège de la

présidence de la République en présence du ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, du ministre délégué auprès du ministre de la Défense natio- nale, M. Abdelmalek Guenaizia, du minis- tre de l’Energie et des Mines, M. Youcef

Yousfi, et du ministre délégué, chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel. Cette visite «intervient dans le sillage de la première session du Dialogue straté- gique algéro-américain, qui s’était tenue le

LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE D’ALGÉRIE DEVANT LE PARLEMENT

Les mises en garde de Laksaci

Le Gouverneur de la Banque d'Algérie M. Mohamed Laksaci a mis en garde lundi contre la faiblesse de la diversification de l'éco- nomie nationale qui rend la stabilité financière de l'Algérie «relativement pré-

caire» depuis plusieurs années face aux chocs exté- rieurs liés au marché mondial de l'énergie. Au cours de la présentation du rapport de la Banque d'Algérie sur les déve- loppements économiques et monétaires en 2011 devant

l'assemblée populaire natio- nale (APN) M. Laksaci a souli- gné que la Croissance écono- mique globale a reculé en 2011 de 2,4% contre 3,4% en 2010 à cause du ralentissement du secteur des travaux publics, alors que parallèlement, les

secteurs de l'agriculture et des services de l'administration publique ont connu une crois- sance nette une situation qui a engendré un recul de la crois- sance hors hydrocarbures de 5,2% en 2011 contre 6% en

2010. page 3

SANTÉ LES 5 ALIMENTS incontournables du mois d’octobre NOIX LE L’OIGNON LES CITROUILLE LA BROCOLI
SANTÉ
LES 5 ALIMENTS
incontournables
du mois d’octobre
NOIX
LE L’OIGNON
LES CITROUILLE
LA
BROCOLI
pages 12 - 13
LA BETTERAVE

Octobre,

Octobre, un mois dédié à la sensibilisation CANCER au DU SEIN page 20

un mois dédié à la sensibilisation

CANCER au DU SEIN
CANCER
au
DU SEIN

page 20

FOOTBALL FOOTBALL LIGUE 1 (MISE À JOUR DE LA 7 E JOURNÉE) USMA-JSK Faux pas
FOOTBALL
FOOTBALL
LIGUE 1
(MISE À JOUR DE LA 7
E JOURNÉE)
USMA-JSK
Faux
pas
page 24
interdit

19 octobre à Washington et qui avait donné une impulsion remarquable à la concerta- tion politique entre les deux pays», avait indiqué le ministère des Affaires étran- gères.

Page 3

ÉLECTIONS LOCALES

LES PARTIS SUR LE TERRAIN

Course contre la montre

page 4

LES PARTIS SUR LE TERRAIN Course contre la montre page 4 JUSTICE CHÉRAGA 4 ans de

JUSTICE

CHÉRAGA

4 ans

de prison pour le «monstre»

page 10

JUSTICE CHÉRAGA 4 ans de prison pour le «monstre» page 10

CLINCLIN

CLIN CLIN 2 DK NEWS Mardi 30 Octobre 2012 D’ EIL MÉTÉO Pluvieux Pluies sur le

2 DK NEWS

Mardi 30 Octobre 2012

D’

EIL

CLIN CLIN 2 DK NEWS Mardi 30 Octobre 2012 D’ EIL MÉTÉO Pluvieux Pluies sur le

MÉTÉO

Pluvieux

Pluies sur le nord Sahara et les Oasis

CE MATIN À 10H AU FORUM DE DK NEWS,

CONFÉRENCE SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES À LA LUTTE DE LIBÉRATION NATIONALE

Hommageà M me Baya Hocine, la plus jeune condamnée à mort

M m e Baya Hocine , la plus jeune condamnée à mort Dans le cadre de

Dans le cadre de la commémoration du 58 e anniversaire du déclenchement de la lutte de

libération nationale, DK NEWS organise ce matin à 10h au siège du journal à Ben Aknoun (3 rue du Djurdjura, en face du lycée El Mo- krani) une table-ronde consacrée à la par- ticipation des femmes dans la lutte de libération nationale. Elle sera ani- mée par M. Amar Belkhodja, journaliste et chercheur. Un hommage sera rendu pour la circonstance à M me Baya Hocine, la plus jeune condam-

REGIONS NORD

l Temps nuageux avec une activité pluvio-orageuses. Larges éclaircies

vers les régions Ouest et Centre la journée du mercredi et jeudi devenant progressivement nuageux avec quelques pluies vers les régions Ouest. Les températures varieront de 19°c/23°c près des côtes et de 12°c/15°c vers les hauts plateaux. Les vents seront faibles à modérés se renforçant en fin de validité vers les régions côtières avec rafales sous orages.

REGIONS SUD

l Temps nuageux avec quelques pluies du Nord Sahara vers le Nord Oasis avec quelques pluies. Ailleurs temps dégagé à partiellement voilé Les températures maximales varieront de 24°c/32°c avec des pics de 35°c vers l'Extrême sud et le Sahara central. Les vents seront faibles à modérés avec quelques soulèvements de Sable vers le Sahara central, Sahara oriental et les Oasis.

CE MATIN À 11H Maître Bentoumi invité du forum d’Ech-Chaâb Le quotidien Ech-Chaâb nise, à
CE MATIN À 11H
Maître
Bentoumi
invité du forum
d’Ech-Chaâb
Le quotidien
Ech-Chaâb
nise,
à l’occasion
de
la commé-
moration du
58 ème
anniversaire
du déclenchement
de
la guerre
de libération
du
1er
Novembre
1954,
une
conférence
sur
thème
«Défense des militants du
mouvement national et de la Ré-
volution pour l’indépendance»,
animée par M
e
Amar Bentoumi,
premier ministre de la Justice de
l’Algérie indépendante et ancien
avocat
du FLN.
Elle
aura lieu
ce matin à
11 heures, au
siège
du quotidien
Ech-
Chaâb,
39, Boulevard
des Martyrs, Alger.
Alger max 24° min 15° Oran max 24° min 16° Annaba max 23° min 15°
Alger
max
24°
min
15°
Oran
max
24°
min
16°
Annaba
max
23°
min
15°
Béjaïa
max
21°
min
13°
Tamanrasset
max
27°
min
13°
No Comment
née à mort.
SELON UNE
ÉTUDE
orga-
5 millions de
Britanniques
perçoivent
moins que le
salaire
minimum légal
le
ADDIS-ABEBA
CONSTANTINE
Neuf pays
au Festival
international
de l’inchad
Cinq millions de Britanniques
perçoivent moins que le salaire
minimum légal qui est de 6,19 li-
vres sterlings l’heure, a indiqué
lundi une étude du cabinet comp-
table KPMG. Ce chiffre représente
un travailleur sur cinq, précise la
même source. «Les temps sont dif-
ficiles pour beaucoup de gens,
mais bien sûr ceux qui per-
çoivent les rémunéra-
tions les plus faibles
sont les plus tou-
chés», a déclaré
Marianne Fal-
lon, de chez
KPMG.
50 000 à 60 000
nouveaux cas d'AVC
par an en Algérie
Neuf pays arabes et musulmans
participeront à la seconde édition du
Festival culturel international de l’in-
chad prévu à Constantine à partir de de-
main, a indiqué hier le commissaire du
festival, Djamel Foughali.
Ce responsable, également directeur
de wilaya de la Culture, a précisé, dans
une conférence de presse, qu’en plus de
l’Algérie qui participera avec quatre
troupes, la Malaisie, le Pakistan, la Tur-
quie, l’Egypte, le Liban, la Syrie, la Pales-
tine, le Maroc et la Tunisie ont confirmé
leur venue dans la ville des Ponts.
Quelque 50 000 à 60 000 nouveaux cas de personnes
ayant subi des accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont
recensés chaque année en Algérie, a indiqué lundi le Pr.
Mohamed Arezki, président de la société algérienne de
neurologie. « Parmi ces cas recensés, 30 % des malades
décèdent dans le mois qui suit leur AVC d'ou la nécessité
de prendre en charge cette maladie grave», a affirmé le
P r Arezki dans une déclaration à l' APS à l'occasion de la
Journée mondiale de lutte contre les AVC célébrée le 29
octobre. Tirant la sonnette d'alarme sur la gravité de
cette maladie, le spécialiste a affirmé que «les malades
qui ne meurent pas suite à leurs AVC développent des
handicaps suite à leurs attaques cérébrales». Le P r
Arezki a ainsi dénombré 30 000 handicapés par an en
Algérie suite à des accidents vasculaires cérébraux.

Le 20 e sommet de l'UA en janvier

Le 20 ème sommet de l'Union africaine (UA) se tiendra, du 21 au 28 janvier prochain à Addis- Abeba, sur le thème «Panafricanisme et renais- sance africaine». Le prochain sommet de l'UA sera ouvert par la réunion, le 21 janvier, de la 25 e session or- dinaire du Comité des représentants permanents (Corep), précise un communiqué de l'organisation panafricaine. Le 19 ème sommet de l'UA a été organisé, du 9 au 16 juillet dernier dans la capitale éthiopienne, sur le thème «Promouvoir le commerce intra-africain».

COPTES D’ÉGYPTE

Qui succèdera à Chenouda III ?

Les Coptes d’Egypte ont entamé hier un vote qui doit

aboutir en fin de semaine à la nomination de leur nouveau guide spirituel en remplacement du patriarche Chenouda

III

doxe pendant quatre décennies. Cinq prétendants sont en

décédé en mars dernier après avoir dirigé l’église ortho-

lice pour le scrutin qui se tient à la cathédrale Saint Marc

du

par un conseil éléctoral comprenant près de 2 500 chefs re-

Caire. Le vote doit permettre de choisir trois finalistes

ligieux et personnalités coptes et politiques pour partici- per à l’élection le 4 novembre du nouveau chef de l’église, selon la complexe procédure de succession fixée en 1957. L’église copte avait exclu le prêtre «Bichoui» du vote pour accéder rang de patriarche, à cause des violentes attaques publiques qu’il avait proféré à l’encontre des musulmans

et

violences sectaires dans le pays, a rapporté la presse copte.

afin de prévenir en cas de sa nomination d’éventuelles

Mardi 30 Octobre 2012

COOPERATION

DK NEWS

3

ALGÉRIE - ÉTATS-UNIS

Le président Bouteflika reçoit la secrétaire

d’Etat américaine, M me Hillary Clinton

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a reçu hier à Alger la secrétaire d’Etat américaine, M me Hillary Rodham Clinton, qui effectue une visite de travail en Algérie.

Clinton, qui effectue une visite de travail en Algérie. Le président Bouteflika offre un déjeuner en

Le président

Bouteflika offre un déjeuner en l'honneur de M me Hillary Clinton

Le président de la République, M. Abde- laziz Bouteflika, a offert hier au palais du Peuple à Alger un déjeuner en l'honneur de la secrétaire d'Etat américaine, M me Hillary Rodham Clinton, en visite de travail en Algé- rie. De hauts responsables de l'Etat et des membres du gouvernement ont pris part à ce déjeuner. La visite de M me Clinton, la deuxième de l’année après celle effectuée en février dernier, intervient dans le sillage de la première session du dialogue stratégique algéro-américain, qui s'est tenue le 19 octo- bre en cours à Washington et qui a donné une impulsion remarquable à la concerta- tion politique entre les deux pays.

L’audience s’est déroulée au siège de la présidence de la République en présence du ministre des Affaires étran- gères, M. Mourad Medelci, du ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale, M. Abdelmalek Guenaizia,

du ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef Yousfi, et du ministre délégué, chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel. Cette visite «intervient dans le sillage de la première session du Dialogue straté-

gique algéro-américain, qui s’était tenue le 19 octobre à Washington et qui avait donné une impulsion remarquable à la concertation politique entre les deux pays», avait indi- qué le ministère des Affaires étrangères.

M ME CLINTON :

Discussions «très approfondies» sur la situation au Mali

La secrétaire d'Etat américaine, M me Hil- lary Rodham Clinton, a indiqué hier à Alger avoir eu avec le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, des discussions «très approfondies» sur la situation qui pré- vaut actuellement dans la région du Sahel, et plus particulièrement au nord du Mali. «Nous avons fait le point sur nos rela- tions bilatérales extrêmement fortes et nous avons souligné le fait que nous venons tout juste de tenir une excellente confé- rence de Dialogue stratégique qui s'est

tenue la semaine dernière à Washington, comme nous avons eu des discussions très approfondies sur la situation dans la région (Sahel) et surtout la situation qui prévaut dans le nord du Mali», a déclaré à la presse M me Clinton à l'issue de l'audience que lui a accordée le chef de l'Etat. «J'ai beaucoup apprécié l'analyse du pré- sident Bouteflika qui est fortement enrichie de sa très longue expérience de la région pour faire face à la situation très complexe et aux problématiques très compliquées au

nord du Mali, mais aussi pour faire face aux problèmes du terrorisme et de trafic de drogue dans la région», a-t-elle souligné. «Nous sommes convenus d'assurer le suivi de ces discussions par le biais des ex- perts en mode bilatéral et dans le cadre de concertations avec les partenaires de la ré- gion, avec l'Union africaine, la Cédéao et les Nations unies pour essayer de trouver des solutions à ces problèmes», a-t-elle ajouté. La secrétaire d'Etat américaine s'est dé- clarée «très heureuse» de «pouvoir être de

retour en Algérie et d'avoir des consulta- tions très approfondies avec le président Abdelaziz Bouteflika, tout en rendant hom- mage au chef de l'Etat pour son «hospita- lité» et pour «ce moment qu'il m'a consacré», a-t-elle dit. «Je remercie le président (Bouteflika) pour ses remarques très utiles par rapport à ces différentes situations et je me réjouie de pouvoir continuer ces discussions avec lui pendant le déjeuner», a-t-elle encore re- levé.

M. LAKSACI DEVANT LE PARLEMENT

La faiblesse de la diversification de l'économie nationale rend la stabilité financière relativement précaire

Le Gouverneur de la Banque d'Algérie M. Mohamed Laksaci a mis en garde lundi contre la fai- blesse de la diversification de l'économie nationale qui rend la stabilité financière de l'Algérie «relativement précaire» depuis plusieurs années face aux chocs extérieurs liés au marché mon- dial de l'énergie. Au cours de la présentation du rapport de la Banque d'Algérie sur les développements économiques et monétaires en 2011 devant l'as- semblée populaire nationale (APN) M. Laksaci a souligné que la Croissance économique globale a reculé en 2011 de 2,4% contre 3,4% en 2010 à cause du ralentissement du secteur des travaux publics, alors que parallèlement, les sec- teurs de l'agriculture et des ser- vices de l'administration publique ont connu une croissance nette une situation qui a engendré un recul de la croissance hors hydro- carbures de 5,2% en 2011 contre 6% en 2010. Avec un prix moyen annuel du

baril de pétrole à 112,94 dollars en 2011 contre 80,15 dollars en 2010, et une baisse de 4,89% des expor- tations des hydrocarbures à 71, 66 milliards de dollars, les exporta- tions hors hydrocarbures ont aug- menté de leur coté de 25,77 % à 1,22 milliard de dollars contre 970 millions de dollars en 2010, «ce qui confirme, la constance de la faiblesse structurelle des exporta- tions hors hydrocarbures et la fai- blesse de la diversification et la compétitivité de l'Algérie à l'étran- ger», a fait remarquer le Gouver- neur de la Banque d'Algérie. Les importations des produits ont atteint quant à elles 44,94 mil- liards de dollars en 2011en aug- mentation de 15,56% par rapport à 2010 en raison de l'augmenta- tion des importations des pro- duits alimentaires et de consommation. La balance globale des paie- ments a atteint 20,06 milliards de dollars en 2011 contre 15,33 mil- liards de dollars en 2010, alors que le volume global de la dette exté-

rieure était estimé à 4,4 milliards de dollars à fin 2011 contre 5,68 milliards de dollars en 2010 grâce à la baisse de la dette extérieure à court terme à 1,14 milliard de dol- lars, et la dette à moyen et long terme à 3,26 milliards de dollars. Parallèlement, les réserves de Change se sont élevées à 182,22 milliards de dollars, soit en aug- mentation de 20 milliards de dol- lars par rapport à 2010. M. Laksaci a affirmé qu'«une gestion prudente» des réserves de Change pour sécuriser les inves- tissements et réaliser un rende- ment appréciable va de pair avec l'objectif stratégique visant à ren- forcer à moyen terme les finances extérieures. Selon le Gouverneur de la Banque d'Algérie, le recul de la croissance n'a pas empêché l'économie nationale en 2011 de résister à la crise économique et financière mondiale, puisque l'amélioration de la conjoncture financière extérieure a permis, entre les années 2000 et 2008, de faire face à la crise internationale

dans un conjoncture marquée par une tendance à la hausse des im- portations des produits et des ser- vices. Le système bancaire algérien a contribué à faire face à l'impact de la crise financière internationale en raison de sa non mobilisation des ressources financières exté- rieures, même vis-à-vis des fi- liales des banques étrangères exerçant en Algérie», a ajouté M. Laksaci. «Les indicateurs finan- ciers du secteur des banques, a-t- il poursuivi, évoluent positivement dans une conjonc- ture marquée par un excédent de fluidité au niveau du marché de Change, et par une épargne finan- cière en dinar en augmentation constante, ce qui a contribué à renforcer la stabilité financière de l'Algérie», a-t-il précisé. S'agissant du taux de l'inflation estimée à 5,7%.en 2011 M. Laksaci a souligné que la politique moné- taire suivie par la Banque d'Algé- rie était de maîtriser l'inflation «devenue structurelle» au cours

de ces dernières années et dont le rythme s'est accéléré durant le se- cond semestre 2012. Le cours du dinar s'est amélioré en moyenne en 2011 de 2,1% face au dollar par rapport à 2010 alors qu'il a baissé de 3 % face à l'Euro. L'intervention de la Banque d'Algérie dans le marché des changes a permis de garder le cours effectif réel proche de son niveau d'équilibre et d'améliorer sa moyenne annuelle de 0,25%, a souligné M. Laksaci. A ce propos, le Gouverneur de la Banque d'Algérie a mis l'accent sur la nécessité «de renforcer les fondamentaux du cours de change, par le biais notamment de l'amélioration de la rentabilité dans les secteurs hors hydrocar- bures et de la compétitivité exté- rieure de ces secteurs». Au terme de l'intervention de M. Laksaci, les députés ont en- tamé les débats sur le rapport de la Banque d'Algérie.

(APS)

4

DK NEWS

NATION

Mardi 30 Octobre 2012

ÉLECTIONS LOCALES

ÉLECTIONS

LOCALES

DU 29 NOVEMBRE

N Mardi 30 Octobre 2012 ÉLECTIONS LOCALES DU 29 NOVEMBRE Toutes les dispositions prises pour la

Toutes les dispositions prises pour la réussite du scrutin

A un mois du double scrutin du 29 novembre, toutes les dispositions ont été prises pour le bon déroulement des élections locales pour le renouvellement des Assem- blées populaires commu- nales et de wilaya (APC et APW), auquel 52 partis poli- tiques sont en lice, outre les candidats indépendants.

Le gouvernement s'est en- gagé, à cet effet, à garantir la préparation matérielle et l'or- ganisation du double scrutin et à soutenir davantage les fu- tures Assemblées populaires communales (APC). Le gouver- nement mobilisera «tous les moyens nécessaires» pour la réussite des élections, a assuré le Premier ministre, M. Abdel- malek Sellal, car «la priorité des priorités» de son plan d'ac- tion consiste à «assurer un ser- vice public à la hauteur des attentes des citoyen», a-t-il fait valoir. Pour sa part, le ministre de l'Intérieur et des Collectivi- tés locales, M. Daho Ould Ka- blia, a assuré que toutes les dispositions administratives et techniques ont été prises pour assurer le bon déroulement de la campagne électorale au titre des élections. A cet effet, 4 313 structures, dont 2 122 salles, 943 stades, 960 espaces pu- blics et 287 autres infrastruc- tures ont été dégagés pour les besoins de la campagne élec- torale, a-t-il précisé, ajoutant que 48 000 bureaux de vote

dotés de deux urnes, seront

mis à la disposition des élec- teurs pour le scrutin. Dans le même cadre, les membres des

69 sous-commissions locales

réparties sur les circonscrip- tions électorales définies par l'ordonnance 12-01 de février 2012, sont prêts pour la mis- sion, leur installation étant achevée le 4 octobre, selon le président de la Commission nationale de supervision de ces élections, M. Slimane Boudi. La Commission nationale de supervision du double scrutin a, quant à elle, été créée par la loi organique portant régime électoral, et ses 311 membres ont été désignés par le prési- dent de la République, confor-

mément au décret présidentiel 12-321 du 31 août 2012. Installée officiellement le 24 septembre dernier, elle est constituée de

311 magistrats : 76 de la Cour

suprême, 10 du Conseil d'Etat,

188 de Cours et 37 de tribunaux.

Dans ce sillage, le nombre de

listes des candidatures dépo- sées au titre de ces élections a atteint, à l'expiration du délai réglementaire requis le 10 oc- tobre dernier, 9.177 listes pour les APC et 615 pour les APW. Parmi ces listes, 8.383 ont été déposées par les 52 partis en lice et 179 par les indépendants pour les APC, alors que pour les APW, les partis ont déposé

615 listes et les indépendants 9

listes, a précisé le ministre de l'Intérieur. M. Ould Kablia a fait état, également, de 20 673

M. Ould Kablia a fait état, également, de 20 673 818 inscrits sur les listes élec-

818 inscrits sur les listes élec-

torales au 31 mars 2012, dont

520 128 nouveaux inscrits, tan-

dis que le nombre de radiés de ces listes a atteint 230 107 per- sonnes à la même date. Par ail- leurs, la Commission nationale de surveillance des élections locales (CNSEL) a demandé lundi dernier l'utilisation d'un numéro d'identification unifié pour chaque parti et d'un bul-

letin unique pour toutes les

listes dans les bureaux de vote le jour du scrutin. Les membres de la commis- sion ont convenu de la néces- saire utilisation d'un numéro d'identification unifié pour chaque parti dans le classe- ment, la publicité et le bulletin de vote, a précisé le président de la CNSEL, M. Mohamed Seddiki. Il a indiqué que les membres de la commission ont estimé nécessaire une ré- vision à la baisse du taux d'éli- mination des élections locales,

fixé à 7%, car, a-t-il estimé, «il dessert certains partis et en ex- clut d'autres». Cette commis- sion, composée d'un

représentant de chacun des 52 partis candidats et d'un repré- sentant des listes d'indépen- dants, a en outre souligné la nécessité de revoir le taux ré- servé aux femmes sur les listes électorales, et appelé, aussi, à remettre aux partis la liste du corps électoral sur CD. Pour la commission, le vote par procu- ration des corps constitués doit se faire uniquement dans leurs communes d'origine. La com- mission a également demandé que les encadreurs de l'opéra- tion électorale soient issus ex- clusivement du secteur de l'enseignement et appelé à l'ouverture d'une enquête sur «la vente de listes électorales» et la promulgation d'un texte de loi criminalisant cet acte. Pour le président de la CNSEL, «la crédibilité des élec- tions est à l'épreuve» et les pro- chaines élections constituent «une opportunité pour redon- ner confiance aux citoyens dans le scrutin», faute de quoi cette confiance sera «perdue à jamais», a-t-il dit.

Ce que prévoit la loi pour la campagne électorale

La campagne électorale pour le double scrutin de renouvellement des Assemblées populaires communales et de wilayas (APC et APW) prévu le 29 novembre, débutera dimanche prochain, conformément à loi régissant le régime électoral. Ainsi, 52 par- tis politiques, outre les candidats indépen- dants, entameront leur campagne électorale qui durera 25 jours, comme le stipulent les dispositions de la loi orga- nique portant régime électoral. Dans le cadre de cette loi et selon l'arti- cle 188, «la campagne est déclarée ouverte vingt-cinq jours avant la date du scrutin. Elle s'achève trois jours avant la date du scrutin». La loi prévoit, notamment, que «nul ne peut, par quelque moyen que ce soit, faire campagne en dehors de la pé- riode prévue à l'article 188 de la présente loi organique», et «l'utilisation de langues étrangères durant la campagne électorale est interdite». La loi stipule, en outre, que «les modalités et procédures d'accès aux supports médiatiques publics sont fixées conformément à la loi et à la réglementa- tion en vigueur», et que «l'utilisation d'un procédé publicitaire commercial à des fins de propagande durant la période électorale est interdite». Elle interdit également, dans son article 197, l'utilisation, «sous quelque forme que ce soit, des lieux de culte, des institutions et administrations publiques, ainsi que des établissements d'éducation, d'enseignement et de formation quelle que soit leur nature ou appartenance, à des fins de propagande électorale». Aussi, en vertu de la loi 198, «tout candidat doit s'in-

terdire tout geste, attitude, action ou autre comportement déloyal, injurieux, désho- norant, illégal ou immoral et veiller au bon déroulement de la campagne électorale», tandis que l'article 199 interdit «l'usage malveillant des attributs de l'Etat». Concer- nant les dispositions financières, confor- mément à l'article 203, les campagnes électorales sont financées au moyen des ressources provenant «de la contribution des partis politiques», «de l'aide éventuelle

de l'Etat, accordée équitablement», «des revenus du candidat». En outre, selon l'article 204, «il est inter- dit, à tout candidat à une élection à un mandat national ou local, de recevoir d'une manière directe ou indirecte, des dons en espèces, en nature ou toute autre contribu- tion, quelle qu'en soit la forme, émanant d'un Etat étranger ou d'une personne phy- sique ou morale de nationalité étrangère».

Le FFS met le paquet sur Chéraga

De part et d’autre de la mosquée El Feth deux : El Isalh qui arbore des drapeaux et

affiche la «fidélité aux martyrs de la Révolution» et le FFS -portes ouvertes- où règne une activité de ruche. On y découpe des cartes d'adhésion, on y colle des photos de nouveaux militants tout en discutant de politique. Le FFS à Chéraga semble avoir le vent en poupe. Et on affiche une connaissance du milieu et des gens qui marquent la volonté de gagner et de diriger une «commune citoyenne». Qu'est-ce-à dire ? «Une APC dont le programme a été préparé par la population pourrait-elle tourner le dos

à ceux qui l'ont portée ? Non ! Nous travaillons avec la population de cette ville de 84 000 habitants et nous pouvons vous assurer que nous avons réveillé les 70 % des abs- tentionnistes habituels !» Le responsable fédéral M. Hakim développe les points d'ap- pui de son parti dans la commune : «Notre quartier historique est Zouaoua, isolé de tout, sans un équipement social, sans transport public entre la gare routière et le

sommet de la côte où il se perche, sans loisirs pour la jeunesse.» La liste des manques

à Chéraga, «une commune riche où le chômage frappe cruellement la jeunesse», est

impressionnante, tout en reconnaissant que le FFS va informer la population de ce que les ministères offrent comme écoute et comme soutien si on en fait la demande. La commune citoyenne du FFS, si la liste dont la moyenne d'âge est de 30 ans est élue, est de mettre la population en position d'agir pour recouvrer tous ses droits. Chéraga est, semble-t-il, la locomotive du FFS dans l'Algérois où ce parti a bon espoir de créer la surprise. La surprise viendra sûrement des 600 nouveaux militants de la com- mune. De retour au siège d'El Isalh, on constate que la porte est encore fermée.

O. L.

LES PARTIS SUR LE TERRAIN

Course contre la montre

Les contacts entre les différents ni- veaux hiérarchiques des partis se font plus denses et plus rapprochés : les élections se rapprochent et, à J-30, le temps presse pour définir une cam- pagne efficace de proximité avec les électeurs. Les partis algériens ne sont pas logés à la même enseigne dans la me- sure où les ressources dépendent du nombre de militants pour les cotisa- tions, des dons et legs et des participa- tions volontaires de citoyens. Les partis les mieux nantis développeront une campagne électorale en investis- sant les espaces publics et les médias :

les campagnes d’affichage personna- lisé coûteront de l’argent, l’organisa- tion des meetings en dehors des locaux partisans également. Pour l’heure, des partis comme le FNA s’interrogent sur le retard pris dans l’installation des commissions de wilaya de surveillance des élections ! L’attribution d’un numéro national pour chaque parti est bien vue par Nahdha qui rappelle que ce fut le cas pour l’élection législative. Ce numéro servira à la confection des affiches et à la reconnaissance de la liste par rapport aux autres candi- dats : «Tant que nous ne l’avons pas, nous ne pouvons produire d’affiches ni procéder à leur affichage», confirme, M. Benattallah de Nahdha. Au FLN, on s’agace presque de la bou- limie d’informations qui s’empare des journalistes dès que les échéances électorales se rapprochent ! Le parti a choisi d’investir les médias lourds pour passer ses messages et ses mots d’ordre. M. Kassa Aïssi se tient siyte- fois à l’écoute de tous les journalistes qui sollicitent le FLN et ils sont nom- breux. La question des ressources fi- nancières est également récurrente pour ce parti. Fort de l’expérience acquise,le FLN est assez avancé dans la constitution des équipes et des itinéraires des in- terventions locales. Le moment fort de lancement de la campagne étant la conférence de presse d‘Abdelaziz Bel- khadem dont la date n’est pas encore connue. Le FNA sera présent dans 509 com- munes et 38 wilayas, ce qui relance l’activité du parti de Moussa Touati à la base : «Nous sommes en contact permanent avec les comités de wilaya et des communes où nous avons des candidats. Les relations horizontales sont de même plus nombreuses et plus rapprochées » dira un responsa- ble. Il reproche donc le retard dans l’installation des commissions de wi- layas de surveillance… Selon ce responsable, les frais d’af- fichage et de médiatisation seront pris en charge par les candidats eux- mêmes et leurs colistiers. Nahdha constate les retards de la Cnisel mais sans en exagérer la portée, la position de ce parti étant connue quant à ses exigences de régularité dans l’exer- cice du droit de vote. Au FFS malgré l’absence des res- ponsables, on a pu savoir que le travail de préparation de la campagne bat son plein : «Ils sont occupés sur le ter- rain», dit-on.

Mardi 30 Octobre 2012

NATION-COOPÉRATION

DK NEWS

5

SONATRACH

Signature d’un contrat de réalisation du gazoduc Reggane-Hassi R’mel

contrat de réalisation du gazoduc Reggane-Hassi R’mel Le groupe Sonatrach a procédé hier à Alger à

Le groupe Sonatrach a procédé hier à Alger à la signature d’un contrat avec un consortium d’en- treprises publiques pour la réali- sation d’un gazoduc reliant Reggane (Adrar) à Hassi R’mel (Laghouat).

Le projet du gazoduc GR5 d’une longueur de 783 km et de 48 pouces de diamètre, reliant Hassi R’mel à Reggane en passant par la localité de

Krechba (Ghardaïa) a été confié à un consortium composé de Cosider ca- nalisations et des sociétés GCB et GTP, filiales de Sonatrach. D’un montant global de 87,15 milliards de dinars, le gazoduc GR5 qui devra être réceptionné en novembre 2015, est scindé en deux tranches. Le premier lot Reggane-Krechba, d’une lon- gueur de 309 km, est confié à Cosider canalisations et GCB et GTP, alors que Cosider canalisations et l’Enac

sont chargés de réaliser la partie Krechba-Hassi R’mel (474 km). «Fi- dèle à sa politique de soutien à l’in- dustrie nationale, Sonatrach a confié la fourniture des tubes à l’entreprise publique Alfapipe», a déclaré M. Ab- delhamid Zerguine, PDG du groupe à l’issue de la cérémonie de signa- ture. Le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, et le PDG de Cosider, M. Lakhdar Rekhroukh, ont assisté à cette cérémonie.

ALGÉRIE-CORÉE DU SUD

Mémorandum d'entente entre Sonatrach et GS Engineering and Construction

Le groupe Sonatrach a signé, hier à Alger, un mémorandum d'entente (memorandum of understading) avec la société sud-coréenne GS En- gineering and Construction, ayant pour objectif de définir les principes devant régir le partenariat entre les deux parties et le plan d'action à met- tre en oeuvre pour la création d'une joint-venture. Le mémorandum a été signé par le PDG de Sonatrach, M. Abdelhamid Zerguine, et le PDG de la société sud-

coréenne, M. Sunny Huh, en pré- sence du ministre de l'Energie et des Mines, M. Youcef Yousfi. A travers cet accord, la société sud-coréenne apportera ses connaissances dans la réalisation d'études d'engineering, de supervi- sion de la construction, de manage- ment de projets, d'audit d'installations, etc. «Nous disposons d'un savoir-faire et une grande expé- rience dans le domaine de l'enginee- ring que nous allons mettre au profit

de l'investissement pétrolier algé- rien. Notre société exerce depuis de longues années dans des pays du Moyen-Orient, ce qui nous a permis d'acquérir des connaissances appro- fondies dans ce domaine. Nous voulons apporter une contribution efficace aux activités de Sonatrach», a indiqué à l'APS, le vice- président de cette société coréenne, M. Woo-Chan Lee, en marge de la si- gnature du mémorandum.

INDUSTRIE

Un accord de coopération et de partenariat algéro-espagnol en préparation

Un accord de coopération et de partenariat dans le secteur de l'industrie entre l'Algérie et l'Espagne est en cours de préparation, a annoncé hier à Madrid le minis- tre de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'inves- tissement, M. Chérif Rahmani. «Nous sommes en train de préparer un accord de convergence entre les deux in- dustries pour durabiliser la coopération bilatérale et donner un cadre stable à ce partenariat entre les deux pays», a-t-il déclaré en marge des travaux du forum éco- nomique algéro-espagnol. Le ministre a plaidé, en outre, dans son intervention à l'ouverture du forum pour le dé- veloppement de marchés de proximité dans la région, in- sistant sur l'importance de la complémentarité entre les pays de la Méditerranée. «Il faut aller vers des marchés de proximité qui sont plus porteurs», a-t-il préconisé, soulignant que cette démarche répond à «une nécessité historique et géopolitique». M. Rahmani qui s'est félicité des liens historiques entre les deux pays, a invité les Es- pagnols à «aller vers un partenariat actif fondé sur la co- localisation». Mettant en avant les attentes de l'Algérie

dans le cadre de la coopération bilatérale avec l'Espagne, le ministre a mis l'accent sur la nécessité de donner un nouveau souffle à cette coopération, exprimant son sou- hait de voir les rencontres d'affaires aboutir à des parte- nariats concrets. Il a souligné, à ce titre, que la crise financière qui frappe de plein fouet l'Espagne «n'est pas un risque pour l'Algérie, mais une opportunité à saisir». M. Rahmani a fait savoir, ainsi, que les entreprises algé- riennes présentes au forum sont venues avec des projets concrets à réaliser en partenariat avec leurs homologues espagnoles. Il a aussi appelé les entreprises espagnoles relevant du secteur du bâtiment à s'impliquer davantage dans la réalisation du programme national de logements, affirmant qu'«un marché d'une dizaine de milliers de lo- gements est à prendre». Après avoir évoqué la bonne santé financière et éco- nomique de l'Algérie, il a souligné que le pays est engagé dans une nouvelle politique industrielle fondée sur le partenariat, rappelant les avantages et toutes les facilita- tions qu'offre le pays aux investisseurs étrangers.

ANDI : INVESTISSEMENTS ESPAGNOLS EN ALGÉRIE

27 projets réalisés pour 2 milliards de dollars

ALGÉRIE 27 projets réalisés pour 2 milliards de dollars Le DG de l’Andi, M. Abdelkrim Man-

Le DG de l’Andi, M. Abdelkrim Man-

souri, a affirmé hier à Madrid que sur les 35 projets espagnols d'investissement soumis

à l'agence, 27 ont été réalisés pour un mon-

tant de 143 milliards DA (près de 2 milliards de dollars). «Sur les 35 projets espagnols traités par l'Andi, 27 ont été réalisés. La va-

leur des projets déclarés à l'Agence est de 165 mds DA, mais seulement 143 mds DA ont été concrétisés», a-t-il indiqué dans une communication sur le climat d'investisse- ment en Algérie, présentée lors du forum économique algéro-espagnol. Selon M. Mansouri, 220 entreprises espagnoles acti- vent en Algérie dont 41 % dans le bâtiment. Ce responsable a invité en ce sens les entre- prises espagnoles à tisser des relations de coopération pour concrétiser des projets d'investissement de partenariat gagnant- gagnant à la hauteur des opportunités d'in- vestissement offertes par le marché algérien et des conditions très favorables à l'investissement. «Nous voulons concrétiser des partenariats équilibrés : gagnant-ga- gnant, des projets qui nous permettent de réduire notre facture d'importation, des projets en cohérence avec nos stratégies de développement», a-t-il souligné devant les chefs d'entreprises et hommes d'affaires es- pagnols. Le directeur général de l'Andi a affirmé dans le même sens que l'Algérie est un grand marché, relevant ainsi que les im- portations algériennes en 2011 ont dépassé les 46 mds DA. «A partir des statistiques

concernant les importations algériennes, nous pouvons présenter des projets de par- tenariat dans des créneaux très porteurs, notamment la mécanique, l'électricité, le textile, le cuir, la pharmacie, l'industrie mé- tallurgique», a-t-il précisé. Quelque 160 offres de partenariat sont parvenues à l'Andi, a-t-il encore ajouté, soulignant qu'il s'agit de projets d'investis- sement maturés. Présentant les avantages

et facilitations accordés par les pouvoirs pu-

blics pour encourager l'investissement pro- ductif, M. Mansouri a assuré que toute activité de production de bien ou de ser- vices est encouragée, affirmant même qu'une rentabilité rapide de projet est ga- rantie et les avantages accordés aux inves- tisseurs peuvent même représenter jusqu'à

20 à 30 % du coût du projet. Le DG de l'Andi

a relevé, en outre, la possibilité pour les

étrangers de recourir au financement local,

aux institutions de garanties financières et

la disponibilité de sociétés de leasing. Il a

assuré les hommes d'affaires espagnols sur

la disponibilité du foncier industriel, rap-

pelant que des mesures ont été prises pour régler la problématique, citant le projet de création de 42 nouvelles zones industrielles prochainement.

6

DK NEWS

RÉGIONS

Mardi 30 Octobre 2012

RELIZANE

Opération de plantation de 1 106 hectares d'oliviers

Une opération de plantation de 1106 hectares

d’oliviers a été lancée au mois d’octobre courant dans la wilaya de Relizane dans le cadre de la campagne 2012-2013, a-t-on appris auprès de la conservation des forêts. Ces plantations oléi- coles, inscrits dans le cadre du programme de renouveau rural, seront concrétisées au niveau de 26 sur les 38 communes de la wilaya de Reli- zane et profiteront à 1 245 familles disséminées

à travers 88 zones des communes concernées,

surtout celles situées dans les zones monta- gneuses de Ramka, Aïn Tarik, Dar Benabdellah, Zemmoura, Had Chekala et Ammi Moussa. En- viron 166 000 oliviers seront fournis par deux pépinières d’El Matmar et une ferme pilote de

la région dont les capacités sont estimées à plus de 200 000 arbustes. La Conservation des forêts de la wilaya de Re- lizane a procédé, au cours de la saison écoulée,

à la plantation de 600 hectares d'oliviers. Ces opérations sont inscrites dans le cadre d'un programme global visant à planter 15 000 hectares de ce type d'arbres dont a bénéficié Re- lizane au titre du plan quinquennal 2010-2014.

M’SILA

Création de 800 postes de travail dans le secteur des forêts

Pas moins de 800 postes de travail seront créés à l’initiative de la conservation des forêts dans la wilaya de M’sila qui s’apprête à lancer une vaste campagne de reboisement, a-t-on ap- pris dimanche auprès de cette structure. Ces postes de travail concernent le reboise- ment de 900 hectares et la maintenance de 1 400 hectares dans les forêts de M’sila, dans la région d’El Hourane et les montagnes de M’ssaa et El Hamel. Selon les services de la conservation des forêts, la plantation d’une ceinture verte sur 100 hectares à M’sila contribuera à créer d’autres postes d’emplois, notamment pour les jeunes des communes concernées par l’opération de reboisement, en plus des travaux sylvicoles pré- vus sur un millier d'hectares. Au titre de l’année 2012, les services de conservation des forêts de M’sila ont consacré une enveloppe financière de 300 millions de di- nars la réalisation de 30 opérations inscrites au programme.

ANNABA

87 laboratoires de recherche scientifique agréés

Le réseau de laboratoires de recherche scien- tifique relevant de l’université Badji Mokhtar d’Annaba s’est élargi pour atteindre 87 unités agréées au titre de l’exercice 2012-2013, alors qu’il ne comptait en 2008 que 40 laboratoires de recherche seulement, a-t-on appris dimanche auprès du rectorat. Ces laboratoires sont ouverts aux ensei- gnants chercheurs, aux étudiants de magister et de post graduation en plus à ceux versés dans les projets de recherche agréés pour l’obtention de diplômes universitaires et inscrits dans la cadre de la formation de base. L’université Badji Mokhtar, 7 ème à l’échelle nationale en nombre d’articles scientifiques pu- bliés, compte améliorer sa position sur la scène scientifique et élargir le partenariat avec l’envi- ronnement économique à la faveur de projets de recherche concernant le traitement des eaux, la gestion des déchets domestiques, la promo- tion des ressources humaines et les technolo- gies de l’information et de la communication. Pas moins de 207 projets de recherche scien- tifique sont actuellement en cours de réalisa- tion à l’université Badji Mokhtar d’Annaba, portant sur la santé, l’alimentation et la nutri- tion, le développement durable et la maîtrise de la technologie. La présence de chercheurs en activité, dans cet établissement du supérieur, a permis jusqu'à présent à l’université Badji Mokhtar d’Annaba de signer des conventions de partenariat avec les entreprises économiques telles ArcelorMittal El Hadjar (Annaba), Fertial et la Seata en plus des collectivités locales.

APS

TISSEMSILT

Attribution de 180 aides

à l’habitat rural à Beni Lahcen

Pas moins de 180 aides à l’habitat rural ont été attribuées dernièrement aux habitants des douars

de la commune de Beni Lahcen (Tissemsilt), a-t- on appris des responsables de cette collectivité locale.

on appris des responsables de cette collectivité locale. Inscrites dans le cadre du quota supplémentaire du

Inscrites dans le cadre du quota supplémentaire du pro- gramme de développement de l'année 2012, ces aides seront destinées à la construction d'habitations dans les zones ru- rales éloignées de cette commune aux reliefs montagneux qui regroupe un total de 13 douars, a indiqué la même source. Elles ont été octroyées pour satisfaire la majorité des demandes déposées par des postulants désirant construire une maison en milieu rural, ce qui permettra d'assurer la stabilité de la population dans sa région d'origine. Il est prévu la réalisation de ces habitations dans les pro- chains jours étant donné que les procédures administratives relatives à l’élaboration des listes nominales des bénéfi- ciaires et des décisions ont été achevées par la commission de daïra de Bordj Bounaâma, a-t-on ajouté. La commune de Beni Lahcen a vu la construction et la réfection, jusqu'à la fin du mois de septembre dernier, de près de 300 unités d'habi-

tat rural, alors que les travaux se poursuivent dans 159 autres unités dont l'état d'avancement oscille entre 45 et 80 %. D'au- tre part, la même source a souligné que 39 habitations ru- rales groupées seront attribuées pour résorber l’habitat précaire et indécent (RHP) dans le tissu urbain de la com- mune de Beni Lahcen. Pour ce qui est du logement public locatif (LPL), cette collectivité locale a réceptionné récem- ment 20 unités qui seront attribuées avant la fin de l'année en cours, alors qu’il est prévu le lancement prochain des tra- vaux pour la réalisation de 100 LPL à la faveur du quinquen- nat courant, selon la même source. La wilaya de Tissemsilt a bénéficié, depuis le quinquennat écoulé, de 23 127 aides à l’habitat rural dont 11 460 maisons réceptionnées et 3 857 en cours de réalisation. Au début de l’année 2013, les travaux de construction de 7 310 unités d'ha- bitat rural nouvelles seront lancés.

JEUNES - ACTIVITÉS

Rencontre régionale des clubs environnementaux prochainement à Tissemsilt

La wilaya de Tissemsilt abritera du 1er au 3 novembre prochain une ren- contre régionale des clubs environne- mentaux de jeunes volontaires, placée sous le slogan «Tous pour un environ- nement propre et sain», a-t-on appris dimanche des organisateurs. S’inscrivant dans le cadre du cin- quantenaire de l'indépendance coïnci- dant avec la célébration du 58 ème anniversaire du déclenchement de la glorieuse révolution, cette première manifestation du genre verra la partici- pation d’environ 40 Clubs de l'environ- nement des établissements de jeunes des wilayas d'Alger, Blida, Médéa, Aïn Defla, Chlef, Djelfa et Ghardaïa, selon le chef de service des activités de jeunes de la direction de la jeunesse et des sports. Le programme concocté pour cette rencontre comporte des visites aux éta- blissements concernés par l’environ- nement, à l’instar de la maison du parc national de cèdres de Theniet El Had, la

direction de l'environnement, l'entre- prise de gestion des centres d’enfouis- sement technique des déchets solides urbains, le parc régional d'Ain Antar de la commune de Boukaid, les hauteurs du Ouarsenis (Bordj Bounaâma), en plus de l'organisation d'expositions dans des établissements de jeunes et des soirées et des activités culturelles. Organisée par la DJS, en coordina- tion avec l’Office des établissements de jeunes (Odej) et la ligue de wilaya des activités culturelles et scientifiques, cette rencontre constituera pour les clubs de l'environnement participants une occasion pour exposer leurs activi- tés, dont la plus importante la création de pépinières, les opérations de volon- tariat concrétisées dans les dernières années et les publications sur l'environ- nement. Ce rendez-vous vise égale- ment à faire connaître les variantes de l'environnement offertes et l'intérêt des jeunes pour le nettoiement des lieux publics et des espaces verts contribuant

HYDRAULIQUE - INFRASTRUCTURES

Lancement prochain à Souk Ahras des travaux de réalisation du barrage de l’Oued Djedra

Les travaux de construction du nouveau barrage de l’Oued Dje- dra, situé à trois kilomè- tres au nord de la ville de Souk Ahras, seront enga- gés "début novembre prochain", a indiqué di- manche le directeur des Ressources en eau. Selon M. Saïd Ra- moul, cet important ou- vrage hydraulique, dont le projet est piloté par l'Agence nationale des barrages et des trans- ferts, aura une capacité de rétention de 32 mil- lions de mètres cubes et renforcera l'alimenta-

tion en eau potable de la ville de Souk Ahras et des deux communes de Mechrouha et Ouled Driss. Prévu pour un délai de réalisation de quatre ans, ce projet viendra à terme s'ajouter aux deux autres barrages de l’Oued Charef (152 mil- lions m3) dirigé vers l'ir- rigation agricole et d’Ain Dalia (76 millions m3) alimentant les popula- tions de plusieurs villes de Souk Ahras ainsi que celles de Tébessa et Oum El Bouaghi. Un avis d’appel d'offres pour

l'étude de l'opération de transfert des eaux du futur barrage de l’Oued Djedra vient d'être lancé, selon la même source qui a assuré qu'une fois opérationnel, cet ou- vrage permettra de rele- ver le ratio moyen par habitant de 130 à 165 li- tres/jour. La même di- rection a fait état de travaux en cours pour la réhabilitation de 92 km de canalisations d'eau potable qui sera suivie, dans une seconde phase, d'une autre opération si- milaire qui portera sur 86 autres kilomètres.

au développement du volontariat, en plus de diffuser la culture de l'environ- nement au sein de cette couche et créer un cadre d'échange d'expériences.

Radio de Tissemsilt honore les promoteurs de l’information de proximité

La radio régionale de Tissemsilt a honoré dimanche des acteurs ayant contribué à la promotion de l’infor- mation de proximité dans la région à l’occasion de la célébration du 50 ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté sur la radio et télévi- sion nationales. Lors d'une réception, à laquelle ont assisté les autorités de wilaya, le staff de journalistes exerçant dans cet établissement médiatique de proximité et les correspondants qui couvrent différentes régions de la wilaya ont été honorés, en plus des secteurs contribuant à la promotion de l’information de proximité, à l’instar des directions de l’environ- nement, du tourisme, de la culture et des affaires religieuses et wakfs. Un reportage sur la radio régio- nale de Tissemsilt, depuis sa créa- tion a été présenté à cette occasion. Il a été mis en relief la préparation des différents programmes, émissions et la présentation des studios de cette structure. Un message du directeur général de la Radio nationale a été lu valori- sant les efforts fournis par les jour- nalistes, les animateurs et les techniciens exerçant dans diffé- rentes radios régionales du pays. La radio régionale de Tissemsilt, lancée en diffusion le 6 avril 2008, dispose d’un staff jeune de 21 jour- nalistes, animateurs, réalisateurs et techniciens.

Mardi 30 Octobre 2012

SOCIÉTÉ

DK NEWS

7

GLISSEMENT DE TERRAIN À ALGER

Une femme décédée

et une autre blessée

Une femme a trouvé la mort et une autre a été blessée dans la cité «Fellah» dans la commune de Maqaria, daïra d'Hussein Dey (Alger), dans un glissement de terrain du fait des fortes pluies enregistrées dimanche matin et qui ont provoqué l'effondrement de leur habitation construite au bord d'un oued.

de leur habitation construite au bord d'un oued. Dans une déclaration dimanche à l'APS, le chargé

Dans une déclaration dimanche à l'APS, le chargé de l'information à la di- rection générale de la protection civile, le commandant Ahour Farouk a souli- gné que la femme décédée a été évacuée par les citoyens avant l'arrivée des élé- ments de la protection civile, précisant que les fortes pluies ont provoqué l'ef- fondrement de trois autres habitations

précaires dans le même endroit. L'opé- ration d'évacuation des habitants se poursuit toujours avec la persistance du risque de glissement de terrain, a indi- qué le même responsable. Les services de la protection civile ont également procédé au pompage des eaux pluviales qui ont envahi les caves de plusieurs immeubles dans les com-

munes d'El Harrach, Baraki, Bab Ez- zouar, et Bab El Oued. Cependant, aucune perte matérielle ni humaine n'a été signalée dans les au- tres wilayas du pays, selon la même source qui a appelé les citoyens à la vi- gilance, notamment ceux résidant dans des habitations précaires.

FORÊTS

3 700

hectares ravagés

par des incendies à Khenchela

Les feux de forêts ont détruit à Khenchela entre juin et août passés 3 700 hectares dont 2 483 de pins, de chênes et de genévriers, selon un bilan final établi conjointement par la conservation des forêts et la Protection civile. Ces deux instances ont souligné, lors de la dernière ses- sion de l'APW, l'«impérative» création à Khenchela d'une co- lonne mobile de lutte contre les incendies de bois afin de mieux protéger le vaste patrimoine forestier occupant 188 303 hectares de la surface de cette wilaya. Il a été recommandé le renforcement des effectifs des tra- vailleurs saisonniers annuellement recrutés dans le cadre du plan anti-feux de forêts et de créer 10 nouvelles tours de vigie et plus de pistes forestières, notamment dans les massifs de Béni Melloul, Béni Oudana et Ouled Yakoub. Ces recomman-

dations dont le but est de préserver le patrimoine forestier local seront élevées aux instances centrales concernées, a-t- on précisé. Selon la conservation des forêts, ces incendies sont notamment le fait de campeurs imprudents qui allu- ment des feux sans les éteindre, des mégots jetés par les au- tomobilistes traversant les zones boisées, des producteurs de charbon de bois et des collecteurs de miel. La conservation a en outre rendu hommage aux fores- tiers, aux sapeurs pompiers et aux populations riveraines qui se sont tous associés aux actions de lutte contre les feux dé- clarés. Les peuplements de pins d'Alep et de cèdres occupent à Khenchela une surface de 114 604 hectares et ceux de chênes verts et autres essences une superficie de 28 279 hec- tares.

JUSTICE-TERRORISME

Report du procès d'un ancien patriote pour «actes terroristes et assassinat» au 9 décembre prochain

Le procès d'un ancien patriote, Saïd Tadjer (57 ans), accusé d'actes terro- ristes et de l'assassinat de sept mili- taires en 2006 dans la commune d'Ahnif (wilaya d Bouira), a été reporté dimanche au 9 décembre prochain par le tribunal criminel d'Alger. Le président du tribunal criminel d'Alger Omar Benkharchi a décidé de ce renvoi suite à la demande de la défense de l'accusé, à savoir M e Hassiba Bou- mardassi qui a requis la présence d'un témoin «clé» dans l'affaire, le terroriste repenti Abdelkader Hamdane. «C’est Abdelkader Hamdane qui a donné le nom de mon client et le juge d'instruction n'a pas entendu mon client ni effectué une confrontation entre les

deux parties», a précisé M e Boumardassi lors de l'audience. Jugeant qu'une confrontation est nécessaire entre l'ac- cusé et son dénonciateur pour la mani- festation de la vérité, le juge Benkharchi a décidé le renvoi de cette affaire. Selon les attendus cités dans l'arrêt de la chambre d'accusation, l'accusé est pour- suivi avec 12 autres individus pour avoir participé à cet attentat terroriste ciblant une patrouille militaire dans la com- mune d'Ahnif (wilaya d Bouira) le 16 juin 2006 coûtant la vie à 7 militaires et bles- sant 8 autres. Ces 12 accusés ont été tous condamnés en 2011 à des peines de pri- son. Quant à Saïd Tadjer, il a été consi- déré -selon l'arrêt de renvoi- en «état de fuite», et a été condamné par «contu-

mace à la peine capitale», selon sa dé- fense M e Hassiba Boumardassi. Faisant l'objet d'«un mandat d'arrêt», l'accusé a été arrêté et «se trouve depuis cinq mois en détention provisoire pour comparaî- tre aujourd'hui devant le tribunal crimi- nel pour être jugé pour les mêmes faits», a indiqué sa défense. Elle a ajouté que son client était un ancien patriote faisant partie du groupe de «Boualem El Makhfi» activant au courant des années 1990 dans la région de Zbarbar à Bouira. Cet attentat a coûté la vie à sept mili- taires : Mansour Garadi, Abdelhak Cha- chi, Aïssa Bakhat, Abdelghani Atar, Adda Bengahdoune, Mohamed Yacoub et Ramdane Mahyaoui.

Une opération de plantation d'une superfi- cie de 1 700 hectares en arbres forestiers de diffé- rentes espèces a été lan- cée dans la wilaya de Relizane dans le cadre de

la saison de reboisement

2012-2013.

Cette campagne dont le coup d'envoi a été donné mercredi à Jdiouia, en présence des autorités locales, cible la plupart des zones de la wilaya, notamment celles situées sur les monts de l’Ouarsenis telles que Aïn Tarik, Had Chkala et Ramka qui seront plantées en arbres de pin d'Alep, de liège, d'eucalyptus et caroubiers. Elle touchera également les bas- sins versants des barrages de la wilaya (Gargar, Merdja Sidi Abed et Sidi M'Hamed Benaouda, ainsi que le barrage de Sidi Yakoub, situé sur le territoire de la wilaya de Chlef ). En outre,

RELIZANE

Opération de reboisement de 1 700 hectares d’arbres forestiers

la Conservation des forêts entend planter des arbres tout au long des espaces réservés à l'opération sur les routes nationales et des chemins de wilaya, à l'instar de la RN 4 et le CW

13. Le centre équestre Ahmed Ben Bella, achevé au mois de juillet dernier, bénéficiera d’une opération de re- boisement de ses environs, en plus d’une superficie de 1 500 mètres carrés, a-t-on indiqué. D'autre part, il est programmé l’ouverture de 475 kilomètres de pistes dans les zones éloi- gnées au niveau de 28 communes sur les 38 que compte la wi- laya, selon la même source, qui a souligné que ces pistes permettront le désenclavement de 64 800 habitants. La su- perficie forestière totale de Relizane a atteint, en 2000, plus de 14 770 hectares, selon le conservateur des forêts.

TIZI OUZOU

Pénurie

de lait en sachet

Une pénurie sans précédent de lait pasteu- risé conditionné en sachet est enregistrée ac- tuellement dans la wilaya de Tizi Ouzou, au grand dam des consommateurs qui n’arrivent plus à s’approvisionner de cette denrée vitale. De Michelet à LNI en passant par Irdjen, la donne est la même. Le lait en sachet est introu- vable. Paradoxalement, le lait de vache vendu à 50 DA/ le litre est parfois disponible d’où l’ap- parition d’une interrogation fort légitime chez les consommateurs : «Veut-on relever le prix du lait courant ?» Pour rappel, son prix actuel est de 35 DA, un produit de large consommation donc soutenu par l’Etat comme c’est le cas pour le pain Le lait en sachet se fait rare à Tizi Ouzou. Les quotas livrés aux points de vente ont diminué de moi- tié. Cette pénurie, constatée depuis quelques jours à travers la wilaya, a engendré une forte tension sur ce produit de base. Résultat : il faut se lever tôt pour espérer acquérir un ou deux sachets, une ration décidée par les commer- çants pour «satisfaire» un tant soit peu tous leurs clients. «Je ne peux pas procéder autre- ment. L'approvisionnement journalier auprès de la laiterie de Draâ Ben Khedda qui en grève les travailleurs de cette entreprise demande que leur collègue doive réintégrer son poste. Pour pallier ce manque, nous proposons du lait de vache à 50 DA le litre», a dit le proprié- taire d'un magasin d'alimentation générale, au boulevard Krim Belkacem, au centre-ville de Tizi Ouzou.

Ferrah Menad

Aïd El Adha

Plus de 40 personnes blessées dans des accidents domestiques à Oran

Une quarantaine de personnes ont été blessées dans des accidents domestiques sur- venus à Oran durant l'Aïd El-Adha, a-t-on ap- pris samedi de source hospitalière. Ces accidents sont dus pour la plupart aux mauvaises manipulations des ustensiles in- tervenant dans le dépeçage, la découpe ou la cuisson de la viande du sacrifice de l'Aïd, a précisé la même source. Les blessés, dont l'âge varie entre 2 à 52 ans, ont été pris en charge au niveau des dif- férentes structures du Centre hospitalo-uni- versitaire d'Oran (CHUO). Trente personnes ont été soignées dans ce cadre au service des Urgences médico-chirurgicales (UMC), tan- dis que 11 autres ont été admises au pavillon des brûlés, a-t-on indiqué.

BATNA

7 morts et 23 blessés en trois jours

Sept personnes ont trouvé la mort et 23 au- tres ont été blessées dans 15 accidents de la cir- culation survenus durant les trois derniers jours sur les routes de la wilaya de Batna, in- dique-t-on dimanche à la Protection civile et l’hôpital de la ville. L'accident le plus grave a été enregistré samedi sur la RN13 dans la com- mune de Batna, provoquant la mort de cinq personnes d’une même famille, âgées entre 10 et 76 ans, alors que quatre autres personnes sont toujours dans un état critique, ajoute-t-on de même source. Selon les services de la Protection civile, ces accidents sont en grande partie dus aux fac- teurs humains, tels que le dépassement dange- reux et l’excès de vitesse.

8

DK NEWS

SOCIÉTÉ

Mardi 30 Octobre 2012

La capsule Dragon

larguée dans l'espace par le bras robotisé de l'ISS

La capsule non-habitée Dragon de la so- ciété américaine SpaceX a été larguée di- manche du bras robotisé de la Station spatiale internationale (ISS) où elle était amarrée depuis le 10 octobre en vue de son retour sur terre, a indiqué la Nasa. La capsule, décrochée à 13H29 GMT du bras manœuvré par un des six astronautes de l'avant-poste orbital, a commencé ensuite à s'éloigner à l'aide de ses moteurs orbitaux. La prochaine étape sera le décrochage de l'orbite à l'aide de ses moteurs orbitaux qui seront allumés à cette fin pendant une di- zaine de minutes pour permettre de freiner sa vitesse.

HAÏTI

Le bilan des victimes de Sandy s'élève à plus

de 50 morts

Le bilan des victimes causées par le passage de l'ouragan Sandy en Haïti a atteint 51 morts, 15 disparus et 19 blessés, indique un nouveau communiqué de la direction de la Protection civile publié dimanche. Un précédent bilan avait fait état de 44 morts. Le Premier ministre haïtien Laurent La- mothe a survolé samedi en hélicoptère les ré- gions sinistrées pour avoir une idée de l'ampleur des dégâts. Mais «il faut attendre les prochains jours pour compiler des données plus spécifiques», poursuit la Protection civile. Les régions d'Haïti les plus affectées par les intempéries sont le département de l'ouest in- cluant Port-au-Prince, qui déplore une ving- taine de morts dont des familles ensevelies dans leurs maisons effondrées. Le sud d'Haïti est sévèrement touché avec 18 morts et de nom- breuses destructions dans l'agriculture et les réseaux routiers. Dimanche, plusieurs villes étaient toujours inaccessibles à cause des tronçons de routes coupés et des ponts effondrés et endommagés. Alors que les organisations humanitaires in- ternationales présentent en Haïti organisaient les secours, le gouvernement haïtien a annoncé l'arrivée prochaine d'une aide du Venezuela qui a envoyé un bateau et un avion-cargo avec de l'eau et de la nourriture.

EXPLOSION AU LIBAN

Un mort

EXPLOSION AU LIBAN Un mort Un homme a été tué dimanche dans le nord du Liban

Un homme a été tué dimanche dans le nord du Liban par une explosion, a indiqué une source de sécurité. Marwan al-Qassab est mort par une explo- sion produite dans son atelier dans la ville de Minieh, à dix km au nord de la ville côtière de Tripoli, a précisé un responsable de sécurité sous couvert de l'anonymat. «Des membres des forces de sécurité sont arrivés sur place et ont retrouvé son corps dé- chiqueté par l'explosion», a-t-on ajouté de même source.

L'ouragan Sandy

menace la participation électorale aux Etats-Unis

Sandy menace la participation électorale aux Etats-Unis L'arrivée prochaine de l'ouragan Sandy sur la

L'arrivée prochaine de l'ouragan Sandy sur la côte est américaine risque de perturber la participation électorale, notamment chez les électeurs décidés à voter par avance, selon un des principaux conseillers de la campagne de Barack Obama.

«Nous voulons évidemment un accès sans entraves aux bureaux de vote parce que nous pensons que plus de gens iront voter, meilleur sera notre résultat», a déclaré David Axel- rod dimanche sur la chaîne CNN. «Et donc dans le mesure où (l'oura- gan) complique les choses, c'est une source d'inquiétude», a-t-il ajouté. L'ouragan Sandy, qui doit toucher les côtes américaines mardi matin, a

déjà perturbé les agendas des deux candidats à neuf jours de l'élection, les contraignant à annuler des réunions publiques dans les Etats susceptibles d'être touchés. Le président Barack Obama a ainsi avancé dimanche un déplacement de campagne en Floride et annulé ses réunions prévues lundi en Virginie et mardi dans le Colorado afin de rester à la Maison-Blanche et surveiller l'évolution de la situation.

Obama appelle les Américains à prendre

l'ouragan «très au sérieux»

Le président américain Barack Obama a appelé di- manche les Américains à prendre «très au sérieux» le dan- ger potentiel que représente l'arrivée prochaine de l'ouragan Sandy sur la côte est des Etats-Unis, a indiqué la presse américaine. La tempête «n'a pas encore atteint la côte. On ne sait donc pas où elle va frapper, où il y aura l'impact le plus im- portant et c'est pourquoi il est si important d'être prêt à réa- gir massivement et rapidement», a-t-il déclaré lors d'une

visite au siège de l'Agence fédérale chargée des situations de crise (FEMA). Barack Obama, qui a annulé ses déplace- ments de campagne lundi et mardi pour rester à la Maison- Blanche et suivre l'évolution de la situation, s'est entretenu avec les responsables de la FEMA et, par téléphone, avec les gouverneurs des Etats et les maires de villes qui vont être touchés dans les prochains jours par la tempête. Pour le président, Sandy représente une «grosse et sérieuse tem- pête».

OURAGAN SANDY

Le maire de New York ordonne l'évacuation

de 375 000 personnes

Le maire de New York Michael Bloomberg a demandé aux 375 000 habitants résidant dans des zones inondables de la ville de quitter leurs habitations à l'approche de l'arrivée de l'ouragan Sandy. «C'est une tempête sérieuse et dangereuse», a justifié M. Bloomberg lors d'une conférence de presse. Le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo a décrété l'état d'urgence pour l'ensemble des 62 comtés, y compris celui de la «Big

Apple». Selon certaines prévisions, Sandy pourrait toucher terre non loin de là, juste au sud, entre le Delaware et le New Jersey, probablement mardi. Mais compte-tenu de son étendue très large (les vents soufflent violemment jusqu'à 800 km de l'œil du cyclone). Les services de la ville se tenaient prêts tant au niveau des hôpitaux que des centres d'hébergement. «Nous avons 65 centres d'héberge- ment dans des écoles publiques de la

ville avec tout le personnel et les four- nitures qu'il faut», a fait savoir M. Bloomberg. L'ouragan Irene, qui avait frappé en août 2011, avait, outre les vic- times, provoqué quelque 10 milliards de dollars dommages dans l'est des Etats-Unis, frappant particulièrement la zone du nord de l'Etat de New York et le Vermont. Avant cela, le dernier ouragan à avoir laissé de mauvais sou- venirs pour les New-Yorkais était Glo- ria, en 1985.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a annulé des réunions auxquelles de- vaient participer des présidents d'Amérique latine, en raison de l'ar- rivée prévue de l'ouragan Sandy sur la côte est américaine, ont annoncé les Nations unies. «Le siège de l'ONU sera fermé au

moins lundi en raison de la menace de la tempête», a affirmé le porte-parole adjoint de l'ONU Eduardo del Buey. Le président du Guatemala Otto Perez devait présider une réunion du Conseil de sécurité consacrée au sort des

Le Conseil de sécurité de l'ONU annule des réunions

femmes dans les conflits, à laquelle la ministre française aux Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, devait également participer. Le président bolivien Evo Morales devait lui aussi se rendre lundi au siège des Nations unies pour lancer une campagne de promotion du qui-

noa, une céréale riche en protéines, pour lutter contre la faim dans le monde. Des ministres d'autres pays d'Amérique du Sud devaient participer à cette réunion.

APS

Mardi 30 Octobre 2012

ÉCONOMIE

DK NEWS

9

Forum économique :

Une occasion pour nouer des partenariats

gagnant-gagnant

Le forum qui regroupe ce lundi à Madrid des opérateurs économiques algériens et espagnols constitue

Le forum qui regroupe ce lundi à Madrid des opérateurs économiques algériens et espagnols constitue une occasion pour nouer de nouveaux partenariats gagnant- gagnant entre les deux pays, a affirmé le ministre de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'investissement, Chérif Rahmani.

«Nous voulons construire des partenariats produit par

produit et projet par projet, pour que les Espagnols ne considèrent pas l'Algérie comme seulement un marché et

le partenaire algérien comme une clientèle, mais comme

étant un partenaire qui peut partager la valeur ajoutée, dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant où tout le monde est porteur de positivité», a-t-il déclaré à l'APS, quelques heures avant l'ouverture des travaux de ce ren- dez-vous économique. Soulignant l'objectif principal de cette rencontre de fa- voriser le développement de partenariats commerciaux, in- dustriels, technologiques entre les deux pays, le ministre a mis en exergue les potentialités économiques, les opportu- nités d'investissements et de coopération offertes par l'Al- gérie pour bâtir un partenariat d'excellence entre les deux pays. «L'Algérie peut être une porte importante pour l'Eu- rope vers l'Afrique et le monde arabe. Elle offre d'excel- lentes opportunités», a-t-il soutenu, plaidant pour un rapprochement «indispensable» des deux pays, notam- ment en ces temps de crise. Les besoins de l'Algérie en ce sens sont «bien définis», a- t-il poursuivi, affirmant que la délégation algérienne sera, aujourd'hui, «à l'écoute des propositions des entreprises espagnoles souhaitant nouer des partenariats avec nous». M. Rahmani est arrivé dimanche après-midi à Madrid,

à la tête d'une délégation «de haut niveau» pour prendre part aux travaux du Forum économique algéro-espagnol prévu lundi. Ce Forum qui se tiendra parallèlement à la se- maine culturelle algérienne en Espagne tend à rapprocher

les opérateurs économiques algériens et espagnols, avait indiqué le ministère. Cette visite s'inscrit dans le cadre de la «dynamique visant à redynamiser le secteur industriel à travers le partenariat», avait-on ajouté. La délégation algérienne est composée d'opérateurs économiques et d'hommes d'affaires des secteurs privé et public représentant plusieurs activités dont l'agriculture, le textile, la maroquinerie, l'industrie papetière, pharma- ceutique, chimique et mécanique. Les hommes d'affaires algériens examineront avec les chefs des 300 entreprises espagnoles qui prendront part à cette rencontre, les opportunités d'affaires et de partena- riat, dans les deux pays. Des entreprises espagnoles avaient affiché, dernière- ment, leur disponibilité à mettre à la disposition de l'Algérie leur expertise pour l'accompagner dans ses projets, notam- ment à l'Oranie où un projet d'envergure sera engagé pour moderniser la ville d'Oran. Premier fournisseur de l'Espagne en gaz naturel, notam- ment depuis la mise en service du gazoduc Medgaz qui relie directement Béni Saf à Almeria et devant alimenter les pays européens en énergie propre, l'Algérie œuvre à développer avec ce pays une coopération au-delà du domaine énergé- tique. L'Espagne compte parmi les plus gros opérateurs économiques en Algérie avec un volume d'échanges estimé à plus de 10 milliards de dollars en 2011. Elle est le troisième client de l'Algérie (7,2 milliards de dollars) et son quatrième fournisseur (3,3 milliards de dollars), selon les chiffres des Douanes algériennes.

LOGEMENTS PUBLICS

Construire ensemble l’avenir

LOGEMENTS PUBLICS Construire ensemble l’avenir Le ministre de l'Habitat et de l'Ur- banisme, M.

Le ministre de l'Habitat et de l'Ur- banisme, M. Abdelmadjid Tebboune,

a indiqué dimanche que des sociétés

portugaises et algériennes allaient dé- gager des accords de principe pour la réalisation de plusieurs projets de lo- gements publics dans le cadre du pro-

gramme gouvernemental arrêté. Des sociétés portugaises et des en- treprises publiques algériennes par- viendront, lors de la visite de la délégation portugaise en Algérie, à des accords de principe qui donneront lieu à des contrats de partenariat sur

la base de la règle 51/49 pour la réali- sation de projets de logements, y com- pris selon la formule de la location-vente (Aadl), a précisé M. Tebboune après avoir reçu le secré- taire d'Etat portugais en charge de l'économie et du développement ré- gional, M. Antonio Almeida Hen- riques. Les entretiens entre les deux parties ont porté sur «les moyens de rapprocher les acteurs dans le do- maine de l'habitat, notamment les so- ciétés portugaises et algériennes sur la base d'un partenariat stratégique pour la réalisation de logements selon la formule souhaitée par les Algé- riens», a précisé le ministre. Les Por- tugais possèdent les compétences requises pour réaliser cet objectif, a-t-

il ajouté. Le secrétaire d'Etat portugais en charge de l'économie et du développe- ment régional a, pour sa part, précisé que sa visite en Algérie était l'occasion de passer en revue les potentialités de son pays dans le domaine de la construction, soulignant la disponibi- lité des sociétés portugaises à conclure des marchés avec la partie al- gérienne pour la réalisation de loge- ments de qualité supérieure.

M. Henriques a également fait part de la disponibilité de son pays à s'en- gager dans des partenariats dans la formation et le transfert de compé- tences dans le domaine de la fabrica- tion des matériaux de construction. Il a souhaité que les sociétés portu- gaises participent davantage aux pro- jets arrêtés pour «développer les bonnes relations entre les deux pays et contribuer au règlement du problème du logement». Le secrétaire d'Etat portugais à l'économie et au développement ré- gional effectue depuis samedi une vi- site en Algérie à la tête d'une importante délégation dans le cadre du renforcement des relations de coo- pération bilatérale, notamment dans les domaines de l'habitat et de l'indus- trie. Outre les responsables du minis- tère de l'Habitat, les membres de la délégation portugaise doivent rencon- trer les directeurs de l'Aadl, de la So- ciété de gestion des participations de l'Etat (SGP) Indjab et de la SGP Genest. La délégation visitera par ailleurs des cités Aadl avant de rencontrer des di- recteurs d'entreprises publiques algé- riennes dans le secteur de l'habitat.

SANDY

La Bourse de New York fermée lundi, et peut- être aussi mardi

La Bourse de New York sera complètement fermée lundi et probablement aussi mardi, à cause du passage de l'ouragan Sandy, ont an- noncé dimanche soir les opérateurs de mar- chés Nyse Euronext et Nasdaq OMX. «En consultation avec d'autres Bourses et les participants du marché, Nyse Euronext fer- mera ses marchés lundi 29 octobre et, sous ré- serve de confirmation, mardi 30 octobre», a indiqué Nyse Euronext, qui gère notamment le New Stock Exchange, dans un communiqué. De la même manière, le groupe Nasdaq OMX, qui détient notamment la Bourse électro- nique Nasdaq à forte composante technolo- gique, a annoncé dans un communiqué séparé que tous ses marchés américains seraient «fer-

més lundi 29 octobre et, sous réserve de confir- mation, mardi 30 octobre». «Toutes les autres Bourses de Nasdaq OMX en dehors des Etats-Unis seront ouvertes comme prévu lundi et mardi», a-t-il ajouté. Nasdaq OMX précise que «la décision a été prise en consultation avec les autres marchés américains, les autorités gouvernementales et les régulateurs, incluant la Commission des opérations de Bourse (SEC)», le gendarme boursier américain, et prend en compte «plu-

sieurs facteurs liés à l'ouragan Sandy (

pris les états d'urgence déclarés par la ville de New York, l'Etat de New York, et les autorités lo- cales et d'autres Etats». Plus tôt dans la journée, Nyse Euronext avait indiqué que les échanges physiques, qui ne re- présentent qu'une petite partie de l'activité sur le marché, seraient suspendus, mais avait af- firmé que le marché resterait ouvert de ma- nière électronique. Le Nasdaq avait aussi indiqué être en mesure d'assurer ses activités.

) y com-

JAPON

Honda abaisse ses prévisions annuelles à cause d'une conjoncture dégradée

annuelles à cause d'une conjoncture dégradée Le constructeur d'automobiles japonais Honda a abaissé

Le constructeur d'automobiles japonais Honda a abaissé lundi ses prévisions annuelles à cause d'une dégradation de la conjoncture qui pèse sur ses ventes et d'un yen toujours vigou- reux. Pour l'exercice du 1er avril 2012 au 31 mars 2013, le groupe ne s'attend plus qu'à un bénéfice net de 375 milliards de yens (3,75 milliards d'eu- ros au taux de change actuel), contre 470 mil- liards escomptés jusque-là. Cette performance représenterait malgré tout un progrès de 77,3 % sur un an. Le groupe a mis en cause «une baisse des ventes sur fond de conjoncture dégradée et l'impact des taux de change défavorables». Le niveau élevé du yen limite la valeur des revenus tirés de l'étranger par Honda, lorsqu'il les convertit en monnaie japonaise. Le troisième constructeur d'automobiles nippon, après Toyota et Nissan, a aussi abaissé sa prévision de bénéfice opérationnel, à 520 milliards de yens, contre 620 milliards espérés auparavant. Il serait néanmoins plus que dou- blé par rapport à celui de 2011-2012. Son chiffre d'affaires pourrait quant à lui se limiter à 9 800 milliards de yens, et non attein- dre 10 300 milliards comme annoncés jusqu'à présent. Il progresserait toutefois de 23,3 % d'une année sur l'autre. Le groupe a réduit ses prévisions de ventes de véhicules de 50 000 unités pour les automo- biles (ventes attendues moins bonnes en Asie et en Europe) et de 280 000 unités pour les deux- roues.

APS

10 DK NEWS

FAITS DIVERS

Mardi 30 Octobre 2012

JUSTICE

1 0 DK NEWS FAITS DIVERS Mardi 30 Octobre 2012 JUSTICE N. 32 ans, ne pouvait

N. 32 ans, ne pouvait passer inaperçue.

A. Ferrag

Travaillant dans une pharma- cie, la main du destin a mis sur son chemin l’homme qui allait boule- verser sa vie. Ce dernier possédait un magasin de vêtements, juste en face de sa maison. Au passage de cette jeune blonde aux yeux bleus, plus d’un regard admiratif la sui- vait, et plus fréquemment celui de

ce commerçant. Ce dernier, sous le

charme, lui fait une cour assidue,

qui aboutit. Cette idylle débuta il y

a 5 ans et Nabila tomba rapide-

ment amoureuse de ce séduisant homme. Désormais, elle ne jurait que par lui. De cette relation, ses pa-

rents ne savaient rien. Deux an- nées passèrent sans pour autant réduire la flamme qui consumait

ce jeune couple. Quelques nuages,

cependant, vinrent obscurcir ce

bonheur. Il s’agissait de rumeurs selon lesquelles son prince char- mant était un homme marié. Non, elle ne pouvait croire à pareilles sornettes. Il était clair, pour elle, qu’on ja- lousait son bonheur. Elle chassa vite ces idées noires et replongea dans sa douce félicité. Il faut dire qu’elle aurait donné le Bon Dieu sans confession à celui qui ne ju-

rait que par elle. Pourtant, son en- tourage était formel : celui qu’elle adulait appartenait à une autre

femme et était même père d’un enfant. Cette fois, Nabila voulait en avoir le cœur net. Une petite en- quête la mena au domicile où rési- dait la rivale. Ce jour-là, elle se présente donc et se retrouve nez à nez avec la femme légitime de son

amoureux. La jeune fille va droit au but et lui apprend l’objet de sa

jeune fille va droit au but et lui apprend l’objet de sa visite : le choc

visite : le choc est terrible, mais malgré cette foudre qui s’est abat- tue sur elle, Nabila réussit à se maîtriser et fait même le serment à la «légitime» qu’elle va définiti- vement sortir de la vie de celui qui l’a trahie, soucieuse de préserver la vie d’un foyer. Mais son «amoureux» ne l’en- tend pas de cette oreille. Il lui jure qu’il s’agit d’un mariage imposé par ses parents et qu’il n’a jamais voulu de celle qui a été choisie pour lui. Il jouera le grand jeu et ira jusqu’à la supplier de croire que c’est elle la femme de sa vie, et que «personne ne pourra rien y changer». Il ira jusqu’à la harceler

devant sa maison et sur son lieu de travail. Il ne baissera jamais les bras. Nabila, qui croyait en l’amour avec un grand «A», balaya toutes ses réticences et reprit sa relation avec lui. Entre-temps, la femme légi- time, au courant de la liaison, va se réfugier chez ses parents. Le mari profite de cette aubaine pour ame- ner sa dulcinée à son domicile. Il lui assure que, désormais, ces lieux ne tarderont pas à lui revenir, juste le temps de régler certaines formalités de divorce. Mais sa femme réintègre le foyer et, malgré cela, l’homme ne

veut, en aucune manière, mettre fin à sa liaison, jusqu’au jour où l’irréparable a lieu : son épouse dé- pose plainte contre lui pour adul- tère. Lors du témoignage du mari convoqué, ce dernier niera toute relation avec Nabila et prétendra qu’elle n’est qu’une simple cliente. La jeune fille, dans sa naïveté, ne savait pas que ce qu’elle croyait être de l’amour allait la conduire à sa perte. Ecroués, les deux accusés ont été jugés par le tribunal de Ché- raga, le 25 octobre 2012. Le juge a prononcé une peine de 2 ans de prison ferme.

CHÉRAGA IL ABUSE DE SON VOISIN MINEUR (13ANS)

4 ans de prison pour le «monstre»

VOISIN MINEUR (13ANS) 4 ans de prison pour le «monstre» Quoi de plus abject que de

Quoi de plus abject que de profiter de l’innocence d’un enfant. Quoi de plus vil de profiter et d’abuser de sa qualité de voisin Samir, 40 ans, a été condamné à 4 ans de prison par le tribunal de Ché- raga, le 22 octobre 2012, pour agres- sions sexuelles sur mineur de 13 ans et recel d’images pédophiles.

Les faits se sont déroulés en 2010 alors que la victime, Karim, a subi du- rant un mois des agression sexuelles de la part de Samir son voisin. L’adolescent a gardé le silence jusqu’au printemps de l’année der- rière, date à laquelle il a tout raconté à sa mère. Le jeune a accepté la correctionna-

lisation de cette affaire pour éviter toute médiatisation. Pour cette affaire délicate, la présence de la victime n’étant pas obligatoire, les parents de Karim ont déposé une plainte contre Samir. Arrêté, ce dernier nie d’abord les faits qui lui sont reprochés, mais pressé de questions, il avoue finale- ment son acte. La justice l’envoie derrière les bar- reau pour ne comparaître que le 22 oc- tobre 2012 près le tribunal de Chéraga. Le représentant du ministère pu- blic, dans son réquisitoire, a refait lec- ture de l’arrêt de renvoi judiciaire avant de rappeler encore une fois à l’accusé la gravité de son geste, et de prouver toute la sauvagerie de l’accusé envers l’enfant. Il requiert une peine de 7 ans de prison ferme. L’avocat de l’accusé demande d’al- léger cette peine, il argue qu’il ne s’agit là que d’une banale agression sexuelle sur mineur. A la fin des délibérations, le prési- dent prononce une peine de 4 ans de prison ferme.

A. Ferrag

Saisie de 32 mètres cubes de sable extraits illégalement à Jijel

Les éléments de la brigade de Gendarmerie nationale d’El Ancer ( Jijel) ont procédé courant de cette semaine à la saisie de 32 mètres cubes de sable extraits illégalement des plages de cette localité côtière, a-t-on appris dimanche du groupement territorial de ce corps constitué. Lors de la même opération, deux camions ayant servi au transport de ce matériau de construction ont été saisis et mis à la fourrière, alors que deux personnes, impliquées dans cette affaire de vol et de dégradation de l’environnement, ont bénéficié d’une liberté provisoire, selon la même source. Un récent bilan dressé par le groupement de la Gendarmerie, pour le premier semestre de l’année en cours, a révélé une "baisse sensible" des cas de vol et pillage de sable de mer, sur le littoral Jijelien, expliquant ces résultats par des actions dissuasives menées, de jour comme de nuit, par les différentes brigades de Gendarmerie nationale de la wilaya.

PÊCHE-CONTREBANDE

Saisie de 10 kilos de corail brut à Ben M’Hidi (El Tarf)

Les services de la Sûreté de daïra de Ben M’Hidi ont procédé durant la se- maine écoulée à El-Battah, dans la com- mune de Ben-M’Hidi, (El Tarf ), à la saisie de 10 kilos de corail brut destinés à la contrebande, a-t-on indiqué dimanche auprès de la Sûreté de wilaya. Quatre individus, auteurs présumés de la pêche illicite de corail ont été arrê- tés par les mêmes services sécuritaires et placés sous mandat de dépôt dimanche

par le magistrat instructeur près le tribu- nal de Dréan pour «association de malfai- teurs», «pêche illicite d’un produit prohibé» et «port d’armes blanches sans autorisation». Au cours de cette opération conduite aux environs de minuit, les services de Police ont saisi également un important lot de matériel de pêche sous-marine et d’autres accessoires de plongée, a révélé la même source. Le lot de matériel com-

prend notamment trois embarcations, deux compresseurs, six bouteilles d’oxy- gène pour plonger, deux GPRS, trois ten- siomètres, trois moteurs à «godet», deux torches pour pêche sous-marine noc- turne à des profondeurs respectables, six montres à eau, six tenues de plongée, cinq masques, quatre poignards, une lance et autres équipements nécessaires à ce genre de pêche. Il est à signaler que plus de quatre quintaux de corail brut

est à signaler que plus de quatre quintaux de corail brut destinés à la contrebande ont

destinés à la contrebande ont été saisis par les services de sécurité de la wilaya d’El Tarf depuis le début de l’année en cours.

APS

Mardi 30 Octobre 2012

CULTURE

DK NEWS

11

DU 29 AU 31 OCTOBRE

Cap sur l'écriture de l'histoire universelle

A partir de cette œuvre, Kateb Ya-

cine se focalise sur l'écriture de l'histoire universelle et celle des ré- volutions dans le monde, tout en tra- duisant ses écrits en arabe dialectal avec l'aide de sa troupe. En 1977, l'ACT qui reçoit son der- nier salaire en décembre est invitée

quitter les locaux «pour un avenir incertain», se remémore Ahcène Assous. La troupe continue, néanmoins, à se produire sur scène en entreposant ses décors chez le comédien Hassan Hassani, l'inénarrable «Boubagra». Au prin- temps 1978, il est proposé à Kateb

Yacine de diriger le Théâtre régio- nal de Sidi Bel Abbès. C'est de cette proposition que sont parties toutes sortes de spéculations sur le départ de Kateb, entre mise à l'écart, voire exil, et départ volontaire. Un exil imaginaire selon Ahcène Assous :

«Kateb était la coqueluche de Paris à cette époque, ses pièces se jouant à

et

exil pour exil, n'aurait-il pas pu re- partir à Paris savourer son succès ?» s'interroge encore le comédien qui affirme que l'arrivée de Kateb à Sidi Bel Abbès fut «avant tout un choix». Durant près de dix ans, la troupe

sillonné les villages et les places

publiques de la région pour faire dé- couvrir le théâtre à ceux qui n'y ont pas accès. Tout au long de cette pé- riode, Kateb avait modifié ses œu- vres, jouant avec les personnages, pour coller à l'actualité et aux préoc- cupations populaires. Quelques an- nées avant sa disparition, le 28 octobre 1989, Kateb se rapproche de son idéal d’œuvre historique univer- selle en écrivant, en 1986, un extrait de pièce sur Nelson Mandela, puis deux ans plus tard lors du Festival d'Avignon (France) Le bourgeois sans culotte ou le spectre du parc Manceau, à la demande du centre

a

guichet fermé tous les soirs, (

à

)

culturel d'Arras qui l'a sollicité pour

le

çaise. Une dernière œuvre qui sera mise en scène par Thomas Gennari mais en l'absence du dramaturge, em- porté trop tôt par la maladie.

bicentenaire de la révolution fran-

3 ème colloque sur Kateb Yacine à Tizi Ouzou

Le 3 ème colloque dédié à la vie et à l’œuvre du poète et dramaturge Kateb Yacine, disparu en 1989, s'ouvre ce lundi à Tizi Ouzou, sous le titre générique : «Une vie et une œuvre nommées Nedjma».

du- deux mois, le 8 et l'in- son Le des et frag- dis-
du-
deux
mois,
le
8
et
l'in-
son
Le
des
et
frag-
dis-

o u encore Mohamed prends ta valise, une pièce qui traite des conditions de vie des émigrés algériens en France, entre exploitation et xéno- phobie. Kateb Yacine décède

le 28 oc- tobre 1989 à Grenoble (France) où il se soignait, et est enterré le 1 er novembre au carré des martyrs à Alger.

Cette nouvelle édition, or- ganisée conjointement par le ministère de la Culture en col- laboration avec la maison de la Culture Mouloud Mammeri et le Théâtre régional Kateb Yacine, réunira durant trois jours (29-31 octobre) universi- taires, journalistes, et acteurs autour du thème «La configu- ration de l'amour de la patrie dans l’œuvre de Nedjma». Cinq conférences, données par des spécialistes en littéra- ture et des linguistes, aborde- ront l’œuvre du grand écrivain algérien en rapport avec l'histoire, l'altérité ou en- core la question amazighe. L'ouverture du colloque sera marquée par une exposition d'articles, de manuscrits et d'objets personnels de Kateb Yacine, ainsi que par l'organi- sation d'un concours d'écri- ture à l'intention des étudiants de la faculté des let- tres et des langues de l'univer- sité Mouloud Mammeri. Des troupes de théâtre de Tizi Ouzou et de Sétif ainsi que d'anciens comédiens de la troupe du dramaturge donne- ront, par ailleurs, des repré- sentations théâtrales et feront des lectures de textes durant le colloque. La rencontre sur Kateb Ya- cine prendra fin demain avec le dépôt d'une gerbe de fleurs sur la tombe du poète disparu, au carré des martyrs du cime- tière El Alia (Alger). Né en 1929 à Constantine, Kateb Ya- cine a fréquenté l'école cora- nique avant d'être inscrit dans une école publique. Elève au collège de Constantine, il est exclu de l'établissement et

emprisonné

rant

lors des révoltes

d'Algériens

mai 1945. Kateb Yacine a publié de nombreuses dont

œuvres

Soliloques

(1946), Abdel-

kader

dépendance

algérienne

(1948),

Nedjma

(1956),

unique

roman,

cercle

repré-

sailles, Le

polygone

étoilé

(1966)

L’œuvre

en

ments .

Jusqu'à

sa

pari-

tion

pré-

matu-

rée,

Kateb Ya- cine se vouera à l'édification d'un théâtre populaire, entiè- rement dédié aux préoccupa- tions de ses concitoyens. Parmi ses œuvres, Saout En'ssa (La voix des femmes, 1972), La Guerre de 2000 ans

CINÉMA

L'Algérie représentée au Festival du Caire par Le repenti de Merzak Allouache

L'Algérie sera représen- tée au Festival du cinéma du Caire prévu du 27 no- vembre au 6 décembre prochain par Le repenti de Merzak Allouache, lit-on sur le site électronique du festival. Le Repenti (2012), qui sera en compétition aux côtés de 12 autres films, relate les drames en- gendrés par le terrorisme à travers le personnage du terroriste Rachid (Nabil Asli) qui rencontre des dif-

dans la société une fois de retour chez lui. Ce long métrage a reçu la semaine dernière le Silver Hugo du Festival international du film de Chicago (Etats- Unis d'Amérique). Il avait également reçu le «Label Europa ciné- mas», un prix décerné par le réseau de salles de ci- néma européennes, au dernier Festival de Cannes dans la catégorie «la quin- zaine des réalisateurs».

arabes ont déjà confirmé leur participation à ce Fes- tival, dont le Maroc et le Liban qui seront présents avec 3 films chacun, la Jor- danie, les Emirats arabes unis et le Koweït. Le Festival verra pour la première fois la participa- tion de trois nouveaux pays, à savoir le Venezuela, la Croatie et l'Azerbaïdjan. La 35 ème édition du Festival du Caire sera marquée par une forte participation de

produits en 2011 et 2012. Le festival célébrera cette année le cinéma africain, avec la participation de 9 films qui abordent plu- sieurs questions liées à la réalité de la société afri- caine. Une conférence inti- tulée «La journée africaine» sera organisée en marge de cette manifes- tation, consacrée au rôle du cinéma africain dans la promotion de l'image de l'Afrique.

ficultés pour s'intégrer

Outre l'Algérie, 8 pays

la Turquie avec 6 films

APS

de l'Afrique. ficultés pour s'intégrer Outre l'Algérie, 8 pays la Turquie avec 6 films APS

12 DK NEWS

SAN

Mardi 30 Oc

5 aliments incontourn du mois d’octobre

Les noix

Les noix Riche en acides gras polyinsaturés, la noix est excellente pour la santé. Grâce à

Riche en acides gras polyinsaturés, la noix est excellente pour la santé. Grâce à ces «bons gras» et à raison de 4 à 8 noix par jour, elle permettrait de faire baisser le taux de lipides dans le sang et celui de cholestérol LDL (appelé aussi «mau- vais cholestérol»). La noix constitue également une très bonne source d’antioxydants, des composés qui réduisent les dommages causés par les radicaux libres, pouvant provoquer cer- tains cancers et certaines maladies liées au vieillissement. Les noix apportent à l’organisme des fibres, qui en plus de prévenir la constipation, contribueraient à protéger des maladies cardiovasculaires ou du diabète de type 2. Rappelons que l’apport quotidien recommandé en fibres pour une femme de 19 à 50 ans est de 25 g, et de 38 g pour un homme du même d’âge. Attention néanmoins, la noix est riche en lipides et peut être responsable d’une prise de poids. Il est conseillé par conséquent de consommer 6 noix par jour au maxi- mum.

L’oigno

de consommer 6 noix par jour au maxi- mum. L’oigno Des études révèlent que la co

Des études révèlent que la co liacées comme l’oignon, l’ail ou

Consommé quotidiennement le sang et de réduire l’agrégatio autres dans les vaisseaux sangui

cardiovasculaires.

Peu calorique, un oignon cru relever le goût de nombreux pla

Pour ce mois d’octobre, 5 aliments bons pour la santé sont sélectionnés à mettre absolument

Pour ce mois d’octobre, 5 aliments bons pour la santé sont sélectionnés à mettre absolument dans l’assiette !

Le brocoli Les brocolis constituent d’excellentes sources de vitamine C et de vitamine K. La
Le brocoli
Les brocolis constituent d’excellentes
sources de vitamine C et de vitamine K. La vita-
mine C, bien qu’elle ne donne pas d’énergie, au-
rait un effet défatiguant et déstressant
lorsqu’elle est prise en cure.
Elle stimule aussi le système immunitaire et
protègerait ainsi des maux de l’hiver comme le
rhume.
Les brocolis sont eux aussi de très bons anti-
oxydants. N’oubliez pas de les mettre au menu !
La citrouille Grâce à sa teneur en caroténoïdes comme la bêta-carotène ou la lutéine, la
La citrouille
Grâce à sa teneur en caroténoïdes comme la bêta-carotène ou la lutéine, la ci-
trouille et le potiron sont d’excellents antioxydants. En plus d’être une source de vi-
tamine A, le bêta-carotène a un effet antioxydant qui permet de stimuler le système
immunitaire, ce qui est intéressant lorsque les températures commencent à baisser
et que notre organisme devient ainsi plus vulnérable.
La citrouille contient également de la lutéine qui permet de protéger la macula et
la rétine de l’œil du stress oxydatif, limitant ainsi le risque de dégénérescence macu-
laire et de cataracte.
Enfin, la citrouille a l’avantage d’être peu calorique : 100 g valent 34 kcals, sachant
que le poids moyen d’une citrouille est de 5 kg.

La bett

que le poids moyen d’une citrouille est de 5 kg. La bett La betterave fait partie

La betterave fait partie des lé tamment parce qu’elle contient sa couleur très vive et que l’on r Les betteraves sont égaleme

K.

Ces vitamines, essentielles a

de prévenir respectivement cer

l’ostéoporose.

TÉ

DK NEWS 13 Octobre, un mois dédié à la sensibilisation au CANCER DU SEIN Le
DK NEWS
13
Octobre, un
mois dédié à la
sensibilisation
au
CANCER DU SEIN
Le ruban rose rendu célèbre grâce à Evelyn H. Lauder prend tout son sens en cette période reconnue mondiale-
ment comme étant le mois de sensibilisation au cancer du sein. Une foule d’actions et d’événements sont mis en
œuvre pour tenter d’enrayer cette maladie qui affecte encore trop de personnes.
Une femme sur neuf souffrira d’un cancer du sein au cours de sa vie. Parmi celles-ci, une patiente sur quatre su-
bira une mastectomie.
Malgré tout, les statistiques tendent à diminuer. Les recherches et les progressions médicales font leurs preuves.
Le taux de mortalité lié à ce type de cancer a régressé de 25 % en 25 ans.
La mammographie,
une solution de lutte efficace
Le nombre de décès attribuables au cancer du sein serait réduit de 20 % si toutes les femmes admissibles passaient
un examen de dépistage. De plus, un dépistage précoce de la tumeur permet également de réduire les traitements
de chimiothérapie.
Pour rappeler aux femmes (principalement celles âgées de 40 ans et plus) l’importance de la mammographie
dans le dépistage du cancer du sein, en plus de l’examen manuel.
Partout, on voit «rose»
De multiples campagnes de sensibilisation et de dépistage sont organisées, une réelle mobilisation est présente
pour faire progresser les recherches sur le cancer du sein et les traitements.

tobre 2012

nables

n

le cancer du sein et les traitements. tobre 2012 nables n nsommation régulière de légumes de

nsommation régulière de légumes de la famille des li- l’échalote protégerait de certains cancers.

t,

plaquettaire (plaquettes qui s'accolent les unes aux ns) responsable des cas de thromboses et des maladies

n

il permettrait de réduire le taux de triglycérides dans

représente environ 35 kcals. Il a aussi l’avantage de

u

ts et d’être un excellent allié en cuisine.

erave

gumes qui ont le pouvoir antioxydant le plus élevé no- des bétalaïnes, une famille de pigments qui lui donne etrouve rarement chez les autres végétaux. nt d’excellentes sources de vitamine A et de vitamine

u bon fonctionnement de l’organisme, permettraient

tains cancers ou certaines maladies dégénératives et

CANCER DU SEIN

L'échographie plus efficace chez les trentenaires que la mammographie

plus efficace chez les trentenaires que la mammographie étude est la première à paraî- tre depuis

étude est la première à paraî- tre depuis une décennie comparant l'utilisation de la mammographie et de l'écho- graphie chez les trentenaires.

Au printemps dernier, des chercheurs avaient montré qu'on pouvait améliorer les mammographies annuelles en recourant en plus à des

IRM et des échographies. Cette étude est parue dans l'édition du 4 avril du Journal of the American Medical As- sociation.

Chez les femmes de moins de 40 ans, les échographies mammaires seraient un outil de détection de cancer du sein plus efficace que les mammographies, selon une étude américaine publiée ce

mois d’octobre dans la revue

American Journal of Roent-

genology. L'imagerie joue un rôle important dans l'évalua- tion des grosseurs mam- maires. Etant donné que la plupart des grosseurs ne sont pas forcément cancéreuses, elle ajoute que «les échogra- phies et les mammographies nous aident à différencier les femmes qui ont besoin d'une biopsie de celles qui peuvent être rassurées sur le carac- tère bénin de leur grosseur». L'étude a montré que, sur 1 208 cas de femmes âgées de 30 à 39 ans, les échographies permettaient une meilleure détection des cancers que les mammographies. Les écho- graphies ont permis de dé- tecter 22 cancers contre 14 par la mammographie. Cette

14

DK NEWS

MONDE

Mardi 30 Octobre 2012

NIGERIA

Le président Jonathan s'engage à combattre plus fermement la violence dans son pays

Le président du Nigeria Goodluck Jonathan s'est engagé dimanche à combattre plus fermement «tous les actes de terreur et de violence» et a condamné l'attentat meurtrier perpétré aupara- vant contre une église à Kaduna, métropole du nord nigérian.

contre une église à Kaduna, métropole du nord nigérian. «Nos efforts pour combattre tous les actes

«Nos efforts pour combattre tous les actes de terreur et de vio- lence ne peuvent être renforcés que dans la mesure où les agences de renseignement continuent à bénéficier de tout le soutien dont elles ont besoin de la part du gouvernement pour renverser cette tendance inac- ceptable et malheureuse qui me- nace la paix et la stabilité de notre Nation», a déclaré M. Jona- than dans un communiqué. Un attentat à la voiture piégée visant une église catholique à Kaduna et des actes de repré- sailles de chrétiens en colère

ayant brûlé vif un homme ont fait au moins 10 morts et 145 blessés dans cette métropole du nord du Nigeria, cible d'attaques meurtrières menées par le groupe islamiste Boko Haram. Les attentats de Boko Haram dans le centre et le nord du Nige- ria, ainsi que leur répression ont fait plus de 2 800 morts depuis 2009. La plupart des violences ont été commises dans l'Etat de Borno, où Boko Haram a été fondé. Pays le plus peuplé d'Afrique, le Nigeria compte 160 millions d'habitants, dont envi- ron la moitié sont musulmans.

Raid aérien israélien dans le nord de la bande de Ghaza

Un bâtiment a été bombardé dans la nuit de dimanche à lundi par des avions de guerre de l'armée israélienne, ont indiqué des sources sé- curitaires et médicales. Les avions de combat f16 ont tiré un missile sur un bâtiment en construction à l'est du camp

de réfugiés al-Bureij, au centre de la bande de Ghaza, ont indiqué les sources de sécurité, ajou- tant que les résidents du camp de réfugiés avaient entendu une forte explosion. Selon des sources médicales, personne n'a été blessé dans le raid qui a endommagé le bâtiment.

 

L’AFRIQUE EN BREF

4KANO (NIGERIA)

 
 

Au moins huit personnes ont été tuées et 145 autres blessées dimanche dans un attentat suicide contre un église nigériane à Kaduna (nord), suivi par des actes de représailles, a indiqué un responsable des services de secours.

4MOMBASA

(KENYA)

 
 

Les forces de sécurité kényanes ont abattu dimanche deux hommes suspectés de préparer des attaques dans la zone touristique côtière du pays, a indiqué un responsable de la police locale.

4

KHARTOUM

Le président soudanais Omar Hassan al Bachir effectuera prochainement sa première visite au Soudan du Sud depuis la partition de son pays en juillet 2011, a annoncé le chef de la diplomatie soudanaise, Ali Ahmed Karti.

4

JOHANNESBURG

(AFRIQUE DU SUD)

 
 

Le gouvernement sud-africain a annoncé qu'il allait cesser de verser de l'argent aux familles des mineurs tués par la police à la mine de Marikana (nord) pour leur permettre d'assister aux auditions de la commission d'enquête sur le massacre.

4BISSAU

 
 

Un militaire présenté comme l'instigateur d'une attaque contre une caserne le 21 octobre à Bissau, capitale de la Guinée Bissau a été arrêté, a déclaré une source militaire.

 

APS

Pub 30/10/2012
Pub
30/10/2012

Mardi 30 Octobre 2012

MONDE

DK NEWS

15

CHINE

Le gouvernement central nomme de nouveaux responsables

Le Conseil des affaires d'Etat, le gouvernement central chinois, a annoncé lundi la nomination de nouveaux responsables gouvernementaux, rapporte l'agence de presse Chine nouvelle (Xinhua).

rapporte l'agence de presse Chine nouvelle (Xinhua). Huang Xiaowei et Yu Chunsheng ont été nommés

Huang Xiaowei et Yu Chunsheng ont été nommés vice-ministres de la Super- vision, Dai Junliang a été nommé vice- ministre des Affaires civiles et Cai Qihua vice-ministre des Ressources en eau. Dong Wei a été nommé vice-ministre de la Culture, Nie Chenxi a été nommé directeur adjoint de l'Administration gé- nérale d'Etat de la Radio, du Film et de la Télévision. Le Conseil des affaires d'Etat a égale- ment nommé Yang Keqin vice-prési- dent de l'Ecole nationale d'administration et Wang Zuji vice-pré-

sident de la Commission de contrôle des assurances de Chine. Hu Baolin a été nommé directeur ad- joint de la Commission du Conseil des affaires d'Etat pour la construction du Barrage des Trois Gorges. Liu Yaming a été nommée directrice de la Commis- sion des ressources en eau du fleuve Yangtsé, remplaçant Cai Qihua. Le Conseil des Affaires d'Etat a nommé Mu Zhanying, Zhao Xiaoping, Liu Shunda et Li Bing présidents du Conseil de surveillance des grandes en- treprises d'Etat clés.

Wang Wenzhang a été révoqué de son poste du vice-ministre de la Culture et Zhang Haitao, de sa fonction de direc- teur adjoint de l'Administration géné- rale d'Etat de la Radio, du Film et de la Télévision. Lei Jiafu a été relevé de ses fonctions de directeur adjoint du Bureau de la Commission du Conseil des Affaires d'Etat pour la Construction du Barrage des Trois Gorges. Wang Shoujun a été révoqué de son poste du président du Conseil de surveillance des grandes en- treprises d'Etat clés.

Somalie : un journaliste succombe à ses blessures par balles à Mogadiscio

Un journaliste somalien grièvement blessé par balles a suc- combé lundi à ses blessures reçues lorsque des hommes armés non identifiés lui ont tiré dessus le 21 octobre alors qu'il sortait d'une mosquée dans la capitale somalienne, a rapporté la presse. Le décès du journaliste porte à 17 le nombre de pro- fessionnels des médias tués en Somalie depuis le début de l'année. Mohamed Mohamud Turyare travaillait pour l'une des principales radios du pays, radio Shabelle. «Turyare est mort à l'hôpital de Medina de ses blessures la nuit dernière», a annoncé un autre journaliste, Mohamed Bas-

hir. «Nous attendons désespérément de voir le jour où ceux qui tuent d'innocents journalistes soient traduits en justice», a déclaré un proche de la victime, Adan Molaim. D'après l'organisation de défense des médias Reporters sans frontières, la Somalie est le pays d'Afrique le plus meur- trier pour les journalistes. La Somalie est sans gouvernement effectif et en état de guerre civile depuis la chute du président Siad Barre en 1991. L'absence d'Etat a favorisé l'émergence de chefs de guerre, de groupes de pirates et a renforcé les rivalités claniques.

FINLANDE

Le Parti des Finlandais perd en popularité aux élections municipales

Le Parti nationaliste et eurosceptique des Finlandais (ex-Vrais Finlandais) est arrivé quatrième en remportant 12,3 % des voix dimanche aux élections municipales. Le Premier ministre conservateur Jyrki Katainen et son parti de la Coalition nationale a remporté la majorité des sièges avec 21,9 % des voix, suivi par les sociaux-démocrates, partenaires de la coalition au pouvoir, qui ont réalisé un score de 19,6 %. Les Finlandais sont arrivés en quatrième position, derrière un autre groupe de l'opposition, le Parti du Centre, qui a remporté 18,7 % des voix.

LITUANIE

L'opposition en tête des législatives

D eux partis de l'opposition de centre-gauche semblent sortir en tête du se- cond tour des élections législatives en Lituanie et être en position pour for- mer une coalition gouvernementale, selon des résultats partiels dévoilés dimanche. Selon les résultats du dépouillement des bulletins de 1.659 bu- reaux sur 1.861, le Parti du travail de Viktor Uspaskitch et le Parti social- démocrate de l'ancien ministre des Finances Algirdas Butkevicius devraient emporter 68 sièges des 141 du Parlement.

LÉGISLATIVES EN UKRAINE

Le parti au pouvoir en tête suivi de celui de Timochenko

Le parti du président ukrainien Viktor Ia- noukovitch arrive en tête des législatives de dimanche en Ukraine avec 28 % des voix, selon un sondage réalisé à la sortie des urnes. L'Alliance d'opposition proche de l'ex-Pre- mier ministre emprisonnée Ioulia Timo- chenko arrive en 2 ème position avec 24,7 % des voix. Le parti du célèbre boxeur Vitali Klitschko est classé en 3 ème position avec 15 % des voix, la formation nationaliste Svoboda (12,3 %) et les communistes (11,82 %), selon ce même sondage réalisé par un consortium indépen- dant.

Svoboda (12,3 %) et les communistes (11,82 %), selon ce même sondage réalisé par un consortium

LE LE MONDE MONDE EN EN BREF BREF

4PORT-AU-PRINCE

Le bilan des victimes causées par

le passage de l'ouragan Sandy en

Haïti a atteint 51 morts, 15 disparus et 19 blessés, indique un nouveau communiqué de la direction de la Protection civile publié dimanche.

4BAGHDAD

Trois personnes ont été tuées et cinq autres blessées dans deux attaques menées par des insurgés contre les forces de sécurité irakiennes dimanche dans la province orientale de Diyala, a rapporté une source policière provinciale.

4NEW

YORK

Des centaines de vols ont été annulés dimanche dans les aéroports de New York, la plus

grande ville des Etats-Unis, et dans d'autres villes de la côte est,

à l'approche de l'ouragan Sandy, ont indiqué les autorités.

4ISLAMABAD

Au moins cinq personnes ont été tuées et plus de 20 autres blessées lorsqu'une bombe a explosé dimanche après-midi à proximité d'un sanctuaire dans

le district de Nowshera, dans le

nord-ouest du Pakistan, ont

rapporté des médias.

4KANO

(Nigeria)

Au moins huit personnes ont été tuées et 145 autres blessées dimanche dans un attentat suicide contre un église nigériane à Kaduna (nord), suivi par des actes de représailles, a indiqué un responsable des services de secours.

4SANAA

Trois éléments présumés d'Al- Qaïda ont été tués dimanche dans des frappes de drone, vraisemblablement américains, dans le nord du Yémen, ont indiqué des sources tribales.

4HONOLULU

(Etats-Unis)

L'alerte au tsunami qui avait été lancée à Hawaï (Etats-Unis), à la suite d'un fort séisme de 7,7 de magnitude sur la côte ouest du

Canada, a été levée vers 11h GMT,

a déclaré le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique.

4PARIS

Plus de 50 000 foyers ont été privés dimanche d'électricité à cause de fortes chutes de neige et de rafales de vent dans les Alpes françaises et le sud de la France, selon le dernier bilan de la société chargée de l'électricité.

4SAO

PAULO

Près de 32 millions d'électeurs brésiliens ont commencé à voter dimanche pour le second tour des élections municipales dans 50 grandes villes dont Sao Paulo où le candidat de l'ex-président brésilien Lula Da Silva est donné favori par les intentions de vote.

4MOMBASA

(Kenya)

Les forces de sécurité kényanes ont abattu dimanche deux hommes suspectés de préparer des attaques dans la zone touristique côtière du pays, a indiqué un responsable de la police locale.

APS

16

DK NEWS

HISTOIRE

Mardi 30 Octobre 2012

UNIVERSITÉ

Colloque sur la résistance algérienne de 1830 à 1962 aujourd’hui à Mostaganem

algérienne de 1830 à 1962 aujourd’hui à Mostaganem L’université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem abritera

L’université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem abritera aujourd’hui un colloque international sur le thème «la résis- tance algérienne dans les écrits (1830-1962)», a-t-on appris au- près du rectorat de cet établissement de l'enseignement supérieur. Cette rencontre est organisée à l'initiative de la Fa- culté des lettres et des arts de Mostaganem en coordination avec le laboratoire des études linguistiques et littéraires en Algérie, dans le cadre de la célébration du 50 ème anniversaire du recou- vrement de la souveraineté nationale et le 58 ème anniversaire du déclenchement de la glorieuse révolution de novembre. Ce col- loque, qui verra la participation de professeurs et de chercheurs d'Algérie, de France, de Tunisie, du Maroc, de Turquie et de Jor- danie, a pour objectifs de passer en revue ce qui a été écrit par des Algériens, des arabes et autres poètes, écrivains, romanciers, penseurs, voyageurs sur la résistance populaire algérienne et la guerre de libération tout au long de 132 ans d'occupation fran- çaise. La rencontre veut faire connaître aussi le rôle civilisation- nel de l'Algérie d'hier et d'aujourd'hui dans les mouvements de libération et de diffusion de la culture de la paix et de la coexis- tence. Les participants traiteront, deux jours durant, plusieurs aspects des écrits sur la révolution et sur la résistance algé- riennes à travers trois thèmes principaux, à savoir «la résistance algérienne dans le discours poétique arabe et mondial», «la ré- sistance algérienne dans le discours narratif arabe et universel» et «la résistance algérienne aux yeux des voyageurs arabes et étrangers». Une série de conférences abordera, entre autres, des thèmes inhérents à «la résistance algérienne aux yeux des mé- dias arabes», «l’Algérie et la révolution dans le récit jordanien», «la résistance algérienne selon les opinions d'écrivains et ro- manciers turcs», «la résistance algérienne dans le discours poé- tique maghrébin» et «structure orientaliste française et la résistance algérienne au XIX e siècle».

et la résistance algérienne au XIX e siècle». La colonisation, un «crime massif» dont la France

La colonisation, un «crime massif» dont la France doit se repentir

reconnaître officiellement les fautes des générations politiques qui lui ont été antérieures et à poursuivre que celles-ci soient pardonnées par ceux qui en ont

été les victimes», a-t-on souligné. Pour la CNCPPDH, le peuple al- gérien «n'ayant jamais cessé

d'être réprimé, sans répit, du- rant 132 ans, la colonisation n'ayant été elle-même conduite et maintenue que par le fer et le feu». «L'histoire est très édifiante à cet égard et rappelle que durant les siècles passés, la France a été toujours un pays belliqueux qui a fait des guerres à toute l'Europe ainsi qu'à la moitié de la planète, aveuglée qu'elle était par la cul- ture forcenée de la conquête ter- ritoriale et par le besoin de construire un empire», a-t-on relevé. Cela expliquerait en par-

tie, selon la même source, que «la colonisation de l'Algérie soit considérée par la partie fran- çaise comme un événement his- toriquement ordinaire sur lequel il ne serait pas absolu- ment nécessaire de revenir». «Mais cette appréciation à tout le moins hâtive, ne doit en rien empêcher l'Etat français ac- tuel de désavouer ce qui a été la France coloniale par des mots de compassion et de fraternité en la direction du peuple algérien à raison de toutes les souffrances imméritées qui lui ont été infli- gées par la colonisation française dont il n'est plus contesté au- jourd'hui qu'elle a constitué un crime par lui-même morale- ment imprescriptible et humai- nement répréhensible au plus haut point», conclut la CNCPPDH.

ALGÉRIE-FRANCE

La colonisation a été un «crime massif» dont la France doit se repentir si elle envisage d'établir avec l'Algérie de véritables relations de qualité délivrées d'un passé tragique, a indiqué dimanche la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'homme (CNCPPDH).

«La colonisa- tion a été un crime massif dont la France doit se re- pentir si elle envi- sage d'établir avec l'Algérie, comme l'on est en droit de

l'espérer, de véri- tables relations de qualité à la fois nouvelles et denses, mais dé-

livrées d'un passé tragique à l'oc- casion duquel le peuple algérien

a souffert l'indicible dont il n'est

pas sorti indemne et qu'il ne peut effacer de sa mémoire», a affirmé

le président de la CNCPPDH, M.

Mustapha Farouk Ksentini, dans une déclaration rendue pu- blique à la veille de la commé- moration du 58 ème anniversaire du déclenchement de la révolu- tion. «La repentance n'étant ni une danse humiliante, ni un aveu, les méfaits de la colonisation étant connus depuis toujours, mais la manifestation d'un regret déjà devenu tardif, l'on comprend mal les hésitations de l'Etat fran- çais actuel, par ailleurs si vif en matière de commémorations, à

UN TÉMOIN RACONTE

L’évasion de Mostefa Ben Boulaïd de la prison de Coudiat

Dans la petite localité de Tkout, au cœur des Aurès, l’évocation du moudjahid Mohamed Beziane renvoie automatique- ment à la spectaculaire évasion de Mostefa Ben Boulaïd de la prison de Coudiat, à Constantine. Mohamed Beziane y était. Rencontré par l’APS dans son village de montagne, il garde, en dépit de ses 80 ans, bon pied bon œil. S’il cultive une véritable passion à évoquer des souvenirs de la glorieuse Ré- volution, ses yeux se mettent à pétiller lorsque le nom de Ben Boulaïd est cité de- vant lui. Il accepte volontiers de revenir sur cette évasion qui avait fait trembler l’ordre colonial. Une évasion dont il était acteur, un certain 10 novembre 1955. «A l’époque, j’avais 22 ans. J’ai été écroué à la prison de Coudiat en décem- bre 1954 après avoir été condamné à la peine capitale pour atteinte à la sécurité de l’Etat français», raconte-t-il.

LA PRISON DE COUDIAT, FORTERESSE INVIOLABLE ? Mohamed Beziane et Tahar Zbiri res- tent aujourd’hui les deux seuls témoins encore en vie de la légendaire évasion de Ben Boulaïd. «La prison de Coudiat n’était pas une forteresse en papier et ses gar- diens n’étaient pas non plus des enfants de chœur. Un mois après notre évasion, je

des enfants de chœur. Un mois après notre évasion, je ne croyais toujours pas qu’on était

ne croyais toujours pas qu’on était libres, nous qui étions condamnés à la peine ca- pitale», souligne le vieil homme. Parmi les flots de ses souvenirs, Beziane se rappelle que dans la cellule qu’il partageait avec plusieurs combattants dont Ben Boulaïd, ce dernier veillait constamment à remon- ter le moral de ses compagnons. «Lorsque nous nous sommes réunis pour décider de l’évasion, Si Mostefa nous disait +l’histoire se souviendra de nous, que l’on réussisse notre coup, ou que l’on échoue et notre condamnation à mort nous rend égaux devant Dieu, la Révolu- tion et la patrie+», souligne ce témoin. Au cours de cette réunion présidée derrière les barreaux par Ben Boulaïd, Bachir Had- jadj, originaire d’El Khroub, suggéra l’idée de creuser un tunnel. 57 ans après les faits, Beziane conserve dans un coin de

sa mémoire les moindres détails de cette aventure : «Hadjadj avait dit à Ben Boulaïd qu’en creusant le tunnel, nous attein- drions un petit dépôt qui ne s’ouvre qu’occasionnellement. Le dépôt a une porte en bois par laquelle l’on peut y accé- der à une cour qui donne sur un mur le- quel cache un second mur donnant accès à un passage.»

LA RUSE POUR VAINCRE LES «INVINCIBLES» Durant 28 jours, entre 11 et 14h, Ben Boulaïd et ses compagnons se relaient pour creuser ce fameux tunnel, avec comme seuls outils un loquet en métal ar- raché de la fenêtre de la cellule et du savon pour dissimuler les traces du fossé. Ils s’arrêtent chaque quart d’heure durant un instant, le temps que passent les ma- tons. Au bout de 12 jours de périls et d’ef- forts acharnés, raconte Mohamed Beziane, le résultat devenait palpable. Le témoin (et acteur) détaille les as- tuces qu’il a fallu imaginer pour ne pas éveiller les soupçons, en veillant, notam- ment, à dissimuler toutes traces de terre et de gravillons. «Il n’y avait plus qu’à uti- liser le tissu des matelas pour confection- ner des cordes qui nous permirent d’escalader les murs nous séparant de la liberté», se souvient le vieil homme.

NOUS NE SOMMES PAS DES CRIMINELS En cette soirée du 10 novembre 1955, à 17h30, Ben Boulaïd, en chef de file, conduisit ses compagnons vers la liberté. 19 prisonniers ont fait partie de l’aventure, parmi lesquels Mohamed Laïfa, Moha- med Beziane, Tahar Zbiri, Brahim Taïbi, Ali Hafsaoui, Slimane Zaïd, Hocine Arif, Hammadi Krouma, Lakhdar Mecheri et Lakhdar Bouchemal. Une heure après l’évasion, les gardiens qui effectuaient leur tournée, constatè- rent que la cellule était vide et ont donné l’alerte. Beziane qui confie que Ben Boulaïd a déconseillé à ses compagnons de se réfu- gier dans la forêt de Djebel Ouahch, té- moigne que Si Mostefa avait laissé une lettre à l’administration de la prison. Une lettre, ajoute-t-il, où il avait écrit en substance : «Nous pouvions tuer les gardiens de la prison, mais nous ne sommes pas des criminels, nous sommes contre le gouvernement français.» Essuyant furtivement une larme, Mo- hamed Beziane se rappelle : «Au retentis- sement de la sirène d’alarme de la prison, nous étions déjà loin. Nous avons beau- coup couru, sans nous retourner, pour at- teindre la région de Grarem, au nord-ouest de Constantine.»

APS

Mardi 30 Octobre 2012

HISTOIRE

DK NEWS

17

Dechrat Ouled Moussa (Batna) Et ce fut l’étincelle de la Révolution de Novembre
Dechrat Ouled Moussa (Batna)
Et ce fut l’étincelle de la Révolution de Novembre

Nul n’aurait pu soupçonner, avant le 1 er novembre 1954, que le paisible hameau chaoui de dechrat Ouled Moussa, dor- mant au pied du mont Iche- moul, allait voir s’élancer, le menton haut et quelques armes à la main, les premiers groupes de moudjahidine qui allumeront la première étin- celle de Novembre qui chan- gera le courant de l'histoire contemporaine.

Bien que toute la région des Aurès ait inscrit son nom en let- tres d'or dans l'histoire de l'Algé- rie moderne, cette petite dechra, appelée également Aïn El Ham- mam, conserve une place toute particulière du fait qu'elle ait constitué le lieu du baptême du combat libérateur.

LA MAISON DES FRÈRES BENCHAÏBA, CHOISIE AU DERNIER MOMENT

Le moudjahid Amar Ben- chaïba, alias Ali, a affirmé, dans un entretien exclusif à l'APS en son domicile situé au centre de Batna, que c'est «5 jours avant le jour J que la maison des Ben- chaïba a été choisie pour abriter la rencontre secrète, tenue la veille du 1 er novembre 1954 sous la présidence de Mostefa Ben- boulaïd pour organiser les groupes et répartir les armes aux hommes qui déclencheront la Révolution. En dépit de la maladie et du poids de ses 90 ans, ce moudja- hid se souvient de beaucoup de faits ayant entouré les prépara- tifs et le déclenchement de la guerre de libération. Il note ainsi que ce n’est pas Benboulaïd qui a choisi le lieu de cette réunion car il avait été décidé, le 20 octobre, au cours de la célèbre réunion de Legrine organisée à la maison du militant Abdallah Benmes- saouda située sur la route entre Chemora et Boulefraïs, d’organi-

ser la rencontre au domicile d'un des militants du groupe de Tahar Nouchi dans la région de Boua- rif. Ce lieu est situé dans la ré- gion de Tigheza, dans le fief de la tribu des Ouled Lehdada. Mos- tefa Benboulaïd l’avait d’abord choisie, selon ce témoin, parce qu’elle était située sur un site na- turellement fortifié, éloigné des regards de l'occupant et garan- tissant la sécurité des hommes et des armes. «Même à découvert, nous se- rions au milieu des montagnes d'où nous mènerons la Révolu- tion», témoigne Ali Benchaïba qui avait pris part à cette réunion de Legrine présidée par Benbou- laïd en présence de Chihani Ba- chir, Adjel Adjoul, Abbès Leghrour, Mostefa Bousseta et plusieurs autres. La volte-face du propriétaire de la maison et son refus d'accueillir la réunion brouillèrent les cartes méticu- leusement préparées par Ben- boulaïd, ajoute Benchaïba qui est également l’un des survivants de l'explosion de la radio piégée qui coûta, plus tard, la vie à Mostefa Benboulaïd. «J'étais l'une des 4 personnes au fait, 5 jours à l'avance, du nouveau lieu de la réunion.» La réunion de Legrine levée, sept hommes rentrèrent à bord du camion conduit par Fer- hat Benchaïba, selon ce moudja- hid qui précise que lui-même, Adjel Adjoul et Mostefa Bousseta descendirent les premiers dans la région de Doufana avec la ronéo qui devait servir au tirage de la déclaration du 1 er novembre et qu'ils devaient faire parvenir vers une grotte dans la localité d’El Harra sur les hauteurs de T'kout. Benboulaïd, Chihani Bachir et deux autres personnes (dont il ne se souvient plus des noms) continuèrent leur chemin vers Batna puis vers Alger pour fixer la date du déclenchement de la

Révolution. «Après quelques jours, je fus surpris, continue M. Benchaïba qui faisait partie du groupe dirigé par Adjel Adjoul, par une lettre de Tahar Nouichi faisant état du revirement du propriétaire de la maison à Ti- gheza qui refusait d'accueillir la réunion et chamboulait ainsi les préparatifs mis au point par Ben- boulaïd avant son départ sur Alger.» Il fallait trouver en ur- gence une alternative, poursuit encore le vieux moudjahid, «car la lettre (lui) était adressée et Benboulaïd nous recommandait lors des moments critiques de devenir tous des Benboulaïd et assumer les responsabilités aux- quelles il fallait faire face». La première alternative était de tenir la réunion dans l'une des deux maisons (l'une servait de- puis 1948 de cache d'armes à Benboulaïd et la seconde d'ate- lier de fabrication de bombes) d’Ali Benlekhdar, militant et moudjahid de la première heure. Toutefois, celles-ci se trou- vaient en des lieux découverts et étaient trop étroites pour ac- cueillir l'ensemble des moudja- hidine. La seconde alternative qui sera finalement retenue était de se retrouver dans la maison des frères Benchaïba, à dechrat Ouled Moussa. Outre l'adhésion inflexible de ses propriétaires à la Révolution, cette demeure était vaste, possédait trois cours et permettait de guetter l'en- nemi.

LA RÉVOLUTION SERA BEL ET BIEN DÉCLENCHÉE À LA DATE PRÉVUE

Benboulaïd qui se trouvait en- core à Alger ne savait encore rien de ce changement, indique M. Ali Benchaïba, précisant qu'ils étaient alors quatre à connaître le nouveau lieu de la réunion :

lui-même, son cousin Belgacem Benchaïba fils de Mohamed Ché-

rif, Ali Benchaïba fils de Boubia et Ali Baâzi fils de Lekhdar. «Nous avons ensuite informé Adjel Adjoul qui était alors à T'kout», ajoute le même témoin. Hormis le changement du lieu de rencontre (de Tigheza à dech- rat Ouled Moussa), tout demeu- rait inchangé, comme planifié par Benboulaïd qui, à son retour, fut grandement satisfait. «Nous avions réussi à surmonter l'écueil, à trouver une alternative et à éviter ainsi de retarder le dé- clenchement de la Révolution», ajoute Benchaïba qui, après un bref moment de silence, estime toutefois que si Benboulaïd était présent, il aurait émis des ré- serves quant au choix de la mai- son de dechrat Ouled Moussa qui n’était pas aussi isolée qu’il l’au- rait souhaité. Mais, assure M. Benchaïba, «si Mostefa était d’abord heureux de constater que nous avions eu le courage de prendre une initiative aussi lourde, et heureux, surtout, de voir qu’il n’y aurait pas de retard dans le déclenchement des pre- mières opérations». Le 28 octo- bre, les premiers groupes transportés à partir de lieux préalablement indiqués com- mençaient à arriver à dechrat Ouled Moussa. C’étaient des mi- litants qui apportaient l'eau né- cessaire pour préparer les repas des hommes, ajoute M. Ben- chaïba. La maison comprenait 20 chambres et trois cours. La cour du milieu servait de lieu de cui- sine, celle de l'Est accueillait les moudjahidine et celle de l'Ouest était utilisée par Benboulaïd pour recevoir les civils, témoigne encore le nonagénaire. Celui qui entrait dans la mai- son n'en sortait plus. Benboulaïd organisa les groupes, désigna les responsables et leur fixa les mis- sions. Ahmed Nouaoura fut chargé de la région d'Arris, Bel-

gacem Grine de Batna et de Me- rouana, Hocine Berrahaïl de Bis- kra, Abbas Leghrour de Khenchela et Tahar Nouichi de Aïn Leksar, note M. Benchaïba.

«MONTREZ QUE VOUS ÊTES DES HOMMES, DES VRAIS»

Benboulaïd qui voulait

concentrer les frappes sur Batna

y dirigea sept groupes de 70

moudjahidine mais seuls deux

groupes arrivèrent à destination en raison de la défection du ca- mion qui devait les transporter,

se souvient encore M. Benchaïba. Le moudjahid Mahmoud Soualah dit Zeroual (82 ans), rencontré par l'APS à dechrat Ouled Moussa, assure que seuls les chefs de groupe étaient au courant de la date du déclenche-

ment de la Révolution, les autres l'ignoraient totalement. Il af- firme également se souvenir de cette nuit historique durant la- quelle Benboulaïd, accompagné

de Chihani Bachir, de Adjel Ad-

joul, de Mostefa Bousseta et de Azoui Meddour, prit la parole de-

vant les 13 groupes de moudjahi- dine pour leur recommander de

se comporter en hommes et ne

pas faillir dans leur mission :

«Montrez que vous êtes des hommes, des vrais.» Le serment entre Mostefa Benboulaïd et les premiers groupes d’hommes qui déclen- chèrent la glorieuse Révolution était «vaincre ou mourir». Le long chemin qui allait être cou- ronné, près de 8 ans plus tard, après tant de sang versé, était désormais tracé. Le lieu de cette réunion histo- rique d'où s’élancèrent des hommes sommairement armés restera secret à l'ennemi et le nom de dechrat Ouled Moussa restera à jamais gravé en lettres d'or dans l’histoire d’un combat héroïque contre la première puissance coloniale du monde.

18 DK NEWS

TÉLÉ

Mardi 30 Octobre 2012

Programme du Mardi 30 Octobre 2012

Programme du Mardi 30 Octobre 2012

Programme du Mardi 30 Octobre 2012
    22:45 Tirage de l'euro millions - Loterie Paris en plus grand - Magazine
   

22:45

Tirage de l'euro millions - Loterie Paris en plus grand - Magazine de dé-

22:50

09h30 : Darna lekdima (13) rediff - Feuilleton alg 10h00 : Teb el badile (05) - Documentaire 10h30 : Fairouz oua el mordjane (24) - Dessin animé 11h00 : Questions d'actu (approche par-compé- tence) rediff - Information 12h00 : Journal en français+météo - Informa- tion 12h30 : El assifa e'samita (11) - Feuilleton dou- blé 13h30 : National géographiques (03) - Docu- mentaire 14h10 : Dalila oua el zaybaq I (26) - Feuilleton arabe 14h50 : Ya ouled - Film alg 16h00 : Tabaluga II (22) - dessin animé 16h25 : Ardh el khouyoul (16) - dessin animé 16h40 : Sahla mahla - Emission 17h15 : Takder tarbah n°06 - Emission de jeux 18h00 : Journal en amazigh - Information 18h30 : Darna lekdima (14 et fin) - Feuilleton alg 19h00 : Journal en français+météo - Informa- tion 19h30 : Les cuves de la mort - Reportage 20h00 : Journal en arabe - Information 20h45 : Le onze de l'indépendance - Reportage 21h20 : L'opium et le bâton - Film alg révolu- tionnaire 23h30 : Expression livre - Emission culturelle

couvertes

 

22:55

21 jours

– Société – Inoubliables -

(2/0)

23:55

Ecologie : ces catastrophes qui chan-

gèrent le monde - Environnement

 
 
 

12:00

12/13 : Journal régional

12:25 12/13 : Journal national 12:55 Météo a la carte - Magazine de décou- vertes

13:45

Si près de chez vous - Magazine de so-

ciété - Double vie Saison 1 14:10 Si près de chez vous - Magazine de so- ciété - La bague au doigt - Saison 1

14:45

Keno - Loterie Questions au gouvernement – Débat -

14:55

Depuis l'Assemblée nationale. 16:10 Côté jardin - Magazine de la nature - Spéciale «le savoir en herbe»

16:35

Culturebox - Magazine culturel Des chiffres et des lettres - Jeu Un livre, un jour - Magazine littéraire

16:45

17:20

- «La Réparation», de Colombe Schneck (Gras- set)

17:30

Slam – Jeu - Le tournoi des régions

18:10

Questions pour un champion - Jeu Une idée de ton père - Magazine de

18:50

services 19:00 19/20 : Journal régional

  19:18 19/20 : Edition locale
 

19:18

19/20 : Edition locale

19:30

19/20 : Journal national Météo

 

12:00

Les douze coups de midi - Jeu L'affiche du jour - Magazine sportif Journal

19:58

12:50

20:00 Tout le sport - Multisports 20:10 Et si on changeait le monde - Maga- zine de services

13:00

13:40

Petits plats en équilibre - Magazine de

la gastronomie

 

20:15

Plus belle la vie - Feuilleton réaliste Météo Soir 3 Ce soir (ou jamais !) - Magazine cultu-

13:50

Météo

22:15

13:55 Les feux de l'amour - Feuilleton senti-

22:20

mental

22:45

14:55 La digne héritière - Téléfilm senti- mental 16:35 American wives - Série dramatique –

rel

rel
 

Mensonges - Saison 3 (14/18) 17:25 Quatre mariages pour une lune de miel - Téléréalité

12:10 Les Guignols de l'info - Divertisse- ment-humour - Best of

18:20

Une famille en or - Jeu Le juste prix - Jeu Nos chers voisins - Série humoris-

12:20 La nouvelle édition 1ere partie - Maga- zine d'actualité 12:45 La nouvelle édition - Magazine 14:00 Celui qui reste - Téléfilm dramatique 15:20 The big c - Série dramatique - Comme chiens et chats - Saison 2 (5/13) 15:50 The big c - Série dramatique - Quand ça démange - Saison 2 (6/13)

19:05

19:45

tique

19:55

Météo Journal Trafic info - Magazine de services Météo

 

20:00

20:35

20:38

20:40 Apres le 20h, c'est Canteloup - Diver- tissement-humour 21:35 Mentalist - Série policière - Plus rien à

16:15

Sophie et Sophie – Divertissement Zapping de la semaine - Divertisse-

16:20

ment

perdre - Saison 3 (13/24)

 

16:35

Mon pire cauchemar - Comédie

22:20

Mentalist - Série policière - Sang pour

18:10

Têtes à claques - Série d'animation -

sang - Saison 3 (14/24)

 

Les pirates - Saison 4

23:15

Baby boom – Téléréalité - Le jour

18:20 Les Simpson - Série d'animation - Marge reste de glace - Saison 18 (7/22)

d'après - Saison 2 (7/0)

 
  18:45
 

18:45

Le JT Le grand journal - Talk show

19:10

20:05 Le petit journal – Divertissement - Best of 20:30 Le grand journal, la suite - Talk show 22:15 Une vie tranquille - Drame

12:00

Tout le monde veut prendre sa place -

Jeu

12:50

Une idée de ton pére - Magazine Météo 2 Journal

 

12:55

 

13:00

 
13:00    
 

13:49

Météo 2 Consomag - Magazine du consomma-

13:50

11:50 Drop dead diva - Série humoristique - Tu ne voleras point - Saison 3 (11/13) 12:40 Météo

12:45

teur - Assurance : le questionnaire médical 13:56 Expression directe - Magazine poli- tique - CGT-FO

14:00 Toute une histoire - Magazine de so-

13:00

Le 12.45 Scènes de ménages - Série humoris-

ciété - Les équipes de «Toute une histoire»

 

tique

15:10

Comment ça va bien ! - Magazine de

13:40 Météo

 

services 16:15 Le jour où tout a basculé - Magazine de société 16:40 Le jour où tout a basculé - Magazine de société

13:45

L'auberge hantée - Téléfilm humoris-

tique

15:30

Un zoo à sauver - Téléfilm sentimen-

tal

17:05

Modern family - Série humoristique -

17:05

Côté match - Multisports

Mélo-vélo - Saison 1 (2/24) 17:35 Un diner presque parfait – Jeu - Liège

17:10

Seriez-vous un bon expert ? - Jeu CD'aujourd'hui - Variétés On n'demande qu'à en rire - Divertis-

17:49

18:45

100 % mag - Magazine d'information

17:50

19:40 Météo

 

sement-humour

 

19:45

Le 19.45

18:50

Volte-face - Jeu Paris en plus grand - Magazine Météo 2 Journal Météo 2

20:05 Scènes de ménages - Série 22:40 La france a un incroyable talent, ça continue - Divertissement 23:45 Kev Adams : The young man show - One man show

19:50

19:55

20:00

20:40

La Selection

show 19:50 19:55 20:00 20:40 La Selection 2 0 : 5 0 Mentalist - Série policière

20:50

Mentalist - Série policière

Durée : 0h45 - Acteur : Simon Baker, Robin Tunney, Tim Kang - Réalisa- teur : Eric Laneuville La preuve par la plume - Saison 4

(13/24)

Jane et l'équipe du CBI enquêtent sur la mort d'un styliste. Des créateurs, des mannequins et un exportateur chinois attirent l'attention des agents.

la mort d'un styliste. Des créateurs, des mannequins et un exportateur chinois attirent l'attention des agents.
un exportateur chinois attirent l'attention des agents. 20:45 Rire ensemble contre le racisme - Emission

20:45

Rire ensemble contre le racisme - Emission spéciale

Durée : 2h00 - Invité : Michel Boujenah - Présentateur : Virginie Guilhaume Pour la quatrième année consécutive, France Télévisions s'associe à l'UEJF et SOS Racisme pour proposer une soirée drôle et spectaculaire dédiée à la tolé- rance. Pour cette 9e édition, les artistes visuels sont à l'honneur : le transformiste

Ennio Marchetto, les danseurs des Echos-Liés, Eric Antoine ou encore la troupe de la comédie musicale Avenue Q ont répondu présents. Virginie Guilhaume et Michel Bou- jenah, parrain de l'événement, reçoivent également sur la scène du Grand Rex, Willy Rovelli, le Comte de Bouderbala, Titoff, Chevallier & Laspalès, Anthony Kavanagh, Michael Gregorio, Rachid Badouri, Constance, Olivier de Benoist, Patrick Bosso, Amelle Chahbi & Noom Diawara, Les Lascars Gays ou encore Donel Jacksman.

Olivier de Benoist, Patrick Bosso, Amelle Chahbi & Noom Diawara, Les Lascars Gays ou encore Donel
Noom Diawara, Les Lascars Gays ou encore Donel Jacksman. 20:45 Mademoiselle Drot - Telefilm dramatique Durée

20:45

Mademoiselle Drot - Telefilm dramatique

Durée : 1h30 - Acteur : Louise Monot, Mélanie Bernier, Mi- chaël Cohen - Réalisateur :

Christian Faure Une jeune femme issue de la haute société accouche d'un en- fant en dehors des liens du ma- riage. Elle se prend d'affection pour le couple qui l'emploie.

d'un en- fant en dehors des liens du ma- riage. Elle se prend d'affection pour le
se prend d'affection pour le couple qui l'emploie. 20:55 Planète dinosaures - Découvertes Durée : 1h20

20:55

Planète dinosaures - Découvertes

Durée : 1h20 - Réalisateur : Nigel Pater- son Les nouveaux géants Par le biais d'images de synthèse, im- mersion parmi les créatures fasci- nantes que sont les dinosaures, et retour sur les secrets de leur existence.

im- mersion parmi les créatures fasci- nantes que sont les dinosaures, et retour sur les secrets
dinosaures, et retour sur les secrets de leur existence. 20:50 La France a un incroyable talent

20:50

La France a un incroyable talent - Divertissement

20:50 La France a un incroyable talent - Divertissement Durée : 1h50 - Présentateur : Sandrine

Durée : 1h50 - Présentateur : Sandrine Cor- man, Alex Goude Episode 2 - Saison 7 Ce second épisode de la saison 7 permet de découvir de nouveaux candidats comme Jonathan, un jeune homme de 17 ans dont la performance spectaculaire en danse classique va faire naître un différend entre Dave et Gilbert Rozon. André Gilles, chan- teur de 79 ans, fut le professeur de Jérôme Anthony. Les Angels, venues des Pays-Bas, proposent un numéro de grande illusion. Pierre Mar- chand, pour sa part, est déjà à l'affiche de grands cabarets parisiens. Les Scallygag, des écolières de 9 et 10 ans, vont elles aussi tenter de conquérir le jury, tout comme le groupe Jump Rope, avec son numéro de corde à sauter synchronisée tout à fait inédit. Enfin, Fabian Le Cas- tel propose des imitations de chanteurs de grande qualité. Tous ces candidats n'ont que 2 minutes pour séduire les trois jurés, Sophie Edelstein, Dave et Gilbert Rozon.

Mardi 30 Octobre 2012

DÉTENTE

DK NEWS

19

Mots Fléchés N°104

30 Octobre 2012 DÉTENTE DK NEWS 19 Mots Fléchés N°104 Proverbes Toute chose à sa fin.

Proverbes

Toute chose à sa fin.

Proverbe algérien

Que mâches-tu mon oncle ? La glu de l'an dernier.

Proverbe berbère

L'aiguille ne contient pas deux fils ni le cœur de deux amants.

proverbe arabe

Les cordonniers sont toujours les plus mal

chaussés

Proverbe français

C’est arrivé le 30 Octobre

2004 : quatre-vingt-huit tombes du cime-

tière juif de Brumath, dans le Bas-Rhin, sont

taguées d'inscriptions antisémites, racistes et néonazies.

2006 : en Algérie, deux attentats à la voiture

piégée attribués au GSPC contre des com- missariats de police dans la banlieue Est d'Alger, font trois morts et 24 blessés. 2011 : deuxième tour de l'élection présiden- tielle en Bulgarie.

Célébrations :

- Argentine : Día del Cine ( Journée du ci- néma).

- Colombie : Día del Diseñador Gráfico

( Journée du concepteur graphique). - Commémoration de la répression poli- tique, marquée depuis 1991 dans les pays de

l'ex-URSS, sauf en Ukraine où cette célébra- tion a lieu le troisième dimanche de mai.

- Slovaquie : (Anniversaire de la déclaration de la nation slovaque), commémore l'inté- gration à la Tchécoslovaquie en 1918.

- États-Unis : Mischief Night (Nuit de l'hu-

mour potache), encore appelée Devil's Night, Hell Night, Cabbage Night, Gate Night, Mizzy Night, Miggy Night, Goosing Night, Egg Nyte ; nuit pendant laquelle les étudiants font des blagues à la population, la veille d'Halloween.

Samurai-sudoku N°104

Les problèmes de Sudoku Samouraï se composent de cinq grilles de sudoku entrelacées. Les règles standard du sudoku s'appliquent à chacune de ces cinq grilles. Placez les chif- fres de 1 à 9 dans les cases vides de chaque grille. Chaque ligne, chaque colonne, et chaque région 3 x 3 doit contenir une fois les chiffres de 1 à 9.

Chaque Sudoku Samouraï a une solution unique et peut être résolu par la logique pure.

solution unique et peut être résolu par la logique pure. Mots Croisés N°104 Horizontal : 1.

Mots Croisés N°104

peut être résolu par la logique pure. Mots Croisés N°104 Horizontal : 1. Escroquerie 2. Liquide

Horizontal :

1. Escroquerie

2. Liquide extrait du sang par les reins -

Expectative

3. Temples - Exister

4. Première page - Marques naturelles

sur la peau

5. Personne niaise - Entourais

6. Pointu - Pronom démonstratif

7. Îles de la Méditerranée - Châtier

8. Du verbe lire - Issues - Six

9. Iridacée bulbeuse - Commune du

Morbihan

10. Faire cuire - Automobile

Radio-Télé-

Luxembourg

12. Parer - Collège

11.

Engendrent

-

Vertical :

1. Alliage riche en cuivre

2. Perroquet - Ceux-ci - Électronvolt

3. Fermeté - Ancien territoire espagnol

4. Petit de l'âne - Tour d'une mosquée

5. Purge - Colère

6. Entourer en serrant étroitement

7. Mouche qui pond près des narines

des moutons - Pronom possessif

8. Coutumes - Année - Thallium

9. Racine d'un arbrisseau du Brésil

10. Région de l'Écosse - D'Ankara

11. Monnaies italienne - Labiée à fleurs

jaunes

12. Époques - Chose sans importance

20

DK NEWS

SPORTS

Mardi 30 Octobre 2012

CYCLISME

Le Burkina Faso remporte la 26 e édition du Tour international du Faso

La sélection de cyclisme du Burkina Faso a remporté la 26 e édition du Tour international du Faso entamée le 19 octobre dernier, grâce au coureur Rasmané Ouédraogo qui a conservé dimanche le maillot jaune du Tour, endossé depuis la 2 e étape, rapporte la presse dimanche locale.

«Dans une course à étape, c’est le maillot jaune qu’il faut rechercher et nos

coureurs l’ont bien compris», a indiqué le directeur technique national, Martin Sa- wadogo. Les Burkinabè Grégoire Oué- draogo, Houdo Sawadogo et Idrissa Sawadogo ont annoncé les couleurs en en- levant le sprint intermédiaire de Koubri à 20 km de Ouagadougou. Le maillot jaune, Ouédraogo encadré de ses plus fidèles lieutenants n’a pas lâché d’un cran le pe- loton mené par les Algériens Adil Barbari, Abderrahmane Hadj Bouzit et Hamza Merdj. Rasmané Ouédraogo, en plus du maillot jaune, endosse le maillot vert aux points, laissant à son compatriote Abdoul Aziz Nikiéma le maillot des points chauds.

TOUR DU BURKINA-FASO

L'Algérien Adil Barbari remporte la dernière étape

L'Algérien Adil Barbari s'est imposé, dimanche, lors de la 10 e et dernière étape du Tour cycliste du Burkina Faso, alors que le Burkinabè Rasmané Oué- draogo remporte cette 26 e édition du Tour du Faso. Barbari, déjà vainqueur la veille au sprint à Kou- dougou, s'est imposé dans la dernière étape, 106,8km entre Kombissiri et Ouaga- dougou avec un critérium de 5,1 km parcouru douze fois dans la capitale, en 2h 26 min 29 sec, à 42,9 km/h de moyenne. C'est la 3 e victoire d'étape algérienne, après celle de Hichem Chabane vainqueur de la 4 e étape courue lundi entre Boromo et Bobo Dioulasso. Au classement général, le Burkinabè Rasmané Ouédraogo, en jaune dès la 2 e étape, succède à son compatriote Hamidou Zidweiba, lauréat en 2011, et signe la 12 e victoire burkinabè au palmarès du Tour. Le Tour du Faso rassemblait 72 coureurs de sept pays africains (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Sénégal, Togo), et de trois pays européens (Allemagne, Belgique, Pays-Bas) en dix étapes, sur une distance totale d'environ 2.006 km.

dix étapes, sur une distance totale d'environ 2.006 km. Classement de la 10 e et dernière

Classement de la 10 e et dernière étape (Kombissiri-Ouagadougou)

1. Adil Barbari (ALG) les 106,8km en 2h 26:29.

2. Rasmané Ouédraogo (BUR)

3. Joeri Calleeuw (BEL)

4. Philipp Becker (GER)

5. Abdoul Aziz Nikiéma (BUR)

Classement général final

1. Rasmané Ouédraogo (BUR)

33h 08:21

2. Abdoul Aziz Nikiéma (BUR)

à 1:39

3. Leander Schreurs (NED)

à 1:53

4. Issiaka Cissé (CIV)

à 2:08

5. Philipp Becker (GER)

à 4:11

(CIV) à 2:08 5. Philipp Becker (GER) à 4:11 AUSTRALIE - MOTO (GP) L'Espagnol JORGE LORENZO

AUSTRALIE - MOTO (GP)

L'Espagnol

JORGE LORENZO

champion du monde

L'Espagnol Jorge Lorenzo (Ya- maha) est devenu champion du monde de la catégorie Moto GP en terminant deuxième du Grand Prix (GP) d'Australie, rem- porté par l'Australien Casey Stoner (Honda), dimanche sur le circuit de Phillip Island. Lorenzo a bénéficié de la chute du Catalan Dani Pedrosa au deuxième tour pour inscrire à son palmarès un deuxième titre en Moto GP après celui obtenu en 2010, alors que l'Australien Sto- ner, champion en titre, s'est contenté d'un sixième et der- nier succès de- vant son public avant de prendre sa retraite dans trois semaines à l'issue de la saison.

retraite dans trois semaines à l'issue de la saison. Solution Samurai-soduku N°103 N°103CroisésMotsSolution
retraite dans trois semaines à l'issue de la saison. Solution Samurai-soduku N°103 N°103CroisésMotsSolution

Solution Samurai-soduku N°103

à l'issue de la saison. Solution Samurai-soduku N°103 N°103CroisésMotsSolution MILLEPERTUIS ORIOLA n

N°103CroisésMotsSolution

MILLEPERTUIS

ORIOLAnOUVRE

NARRERnDnUER

TIEDEnUnELNE

BnTMnANTRAIN

ESTANCIASnSA

LnEIDERnTnMD

ISnRnTAVELEE

ACHETAInIOnS

REAnETEINTEn

DATERENTnIOS

EUEnnSTEVENS

GRENOUILLAGE LICORNEnRAIL ACARIENSnLTE NARDSnIONSnI DITnSUSCITES ONnMANSLEnOn UnNUnGEELONG IGNORAInLAnU
GRENOUILLAGE
LICORNEnRAIL
ACARIENSnLTE
NARDSnIONSnI
DITnSUSCITES
ONnMANSLEnOn
UnNUnGEELONG
IGNORAInLAnU
LEONOVnCESTE
LEnSUAVEnILL
ELYnGnOPTEnT
RnBIENSEANCE
Fléchés N°103Solution
Mots

Mardi 30 Octobre 2012

SPORTS

DK NEWS

21

MONDIAUX DE JUDO

Les Algériens terminent à la septième place

La sélection algérienne messieurs a terminé 7 e au classement des Championnats du monde de judo disputés dimanche à Salvador de Bahia au Brésil, et remportés par la Russie.

L'Algérie a été représen- tée par : Lyes Saker (-66 kg), Youcef Wahab (-73 kg), Ya- cine Ladour (-81 kg), Amar Benikhlef (-90 kg) et Bilel Ziouani (+90 kg). Elle a pris cette place ex aequo avec Cuba. Quant aux Russes, ils confirment tout simple- ment leur mainmise ac- tuelle sur la discipline après les trois titres individuels conquis aux JO de Londres. La compétition se déroulait dans les catégories -66 kg, - 73 kg, -81 kg, -100 kg et +100 kg. La première équipe remportant trois victoires était qualifiée pour le tour suivant. La Géorgie et le Brésil ont fini 3 es alors que la France, sacrée l'an passé à domicile à Paris mais qui alignait cette fois une équipe B, n'a pris que la 5 e place, ex aequo avec la Corée du Sud. Samedi, le Japon a été sacré chez les dames par équipes en bat- tant la Chine en finale, le

les dames par équipes en bat- tant la Chine en finale, le Brésil et Cuba complétant

Brésil et Cuba complétant le podium. La sélection algé- rienne, composée d'athlètes «espoirs» a, elle, complète- ment raté sa sortie, rap- pelle-t-on. Les capées de l'entraîneur Salim Bouteb- cha, confrontées à Cuba au premier tour, ont été sur- classées par leurs homo- logues cubaines (5-0). Djazia Haddad (-52 kg) a été battue par Bermoy Acosta Yanet, Sonia Miziouala (-63

kg) par Espinosa Maricet, Nashida Zellouf (-57 kg) par Ojeda Aliuska, Aicha Be- nabderrahmane (-70 kg) par Cortes Aldama Onix et enfin Sonia Asselah (+70 kg) par Ortiz Aldalys. L'épreuve a été rempor- tée par le Japon, suivi res- pectivement de la Chine, Brésil, Cuba, Mongolie, Russie, Corée du Sud et la Turquie. La Fédération al- gérienne de judo (FAJ) avait

indiqué que l'équipe a par- ticipé à cette compétition (27-28 octobre) avec l'objec- tif de préparer les athlètes aux prochaines échéances, notamment les JO 2016 de Rio. «Nous avons décidé de prendre part à ce rendez- vous avec la sélection es- poirs (20-23 ans), afin de permettre à nos jeunes athlètes d'acquérir de l'ex- périence en se frottant à des judokas de niveau interna- tional. Ce groupe est appelé à représenter les couleurs algériennes aux Jeux olym- piques de Rio en 2016», a précisé le directeur tech- nique national (DTN), Salim Boutebcha. L'Algérie avait décroché son billet pour la Coupe du monde du Brésil, en rem- portant le titre continental par équipes lors de la 33 e édition du championnat d'Afrique qui s'était déroulé en juin dernier à Agadir (Maroc).

Les Russes décrochent le titre messieurs

La Russie a remporté les Cham- pionnats du monde de judo mes- sieurs dis- putés
La Russie
a remporté
les
Cham-
pionnats du
monde
de
judo
mes-
sieurs
dis-
putés
samedi
à

Salvador de Bahia au Brésil, en s'imposant en finale devant le Japon (3-2), confirmant sa main- mise actuelle sur la discipline après les trois titres individuels conquis aux JO de Londres. Les Russes ont successivement écarté l'Ukraine, le Brésil et la Corée du

Sud pour atteindre la finale. Le point déci-

sif a été apporté par Alexander Mikhaylin,

triple champion du monde et médaille d'argent olympique cet été, battu à Lon- dres par le Français Teddy Riner.

TENNIS

ATP - TOURNOI DE BÂLE

Victoire de Del Potro face à Federer en trois sets

DE BÂLE Victoire de Del Potro face à Federer en trois sets L'Argentin Juan Martin Del

L'Argentin Juan Martin Del Potro a remporté, dimanche, le tournoi de Bâle de tennis, en dominant le quintu- ple vainqueur et N 1 mondial Roger Fe- derer en trois sets de haute voltige (6-4, 6-7[5], 7-6[3]). Del Potro a mis fin à sa malédiction face à Roger Federer. L'Argentin, qui n'avait plus battu le Suisse depuis le Masters en 2009, a enfin brisé sa série en arrachant le trophée de Bâle après

trois sets acharnés (6-4, 6-7[5], 7-6[3]) et 2h44' de jeu. Vainqueur à Bâle, Bercy et au Mas- ters en 2011, Federer va désormais de- voir espérer un effondrement de Novak Djokovic (N 2 mondial), car les petits points lâchés à Bâle pourraient peser très lourd pour le classement final de la saison à l'issue du Masters, qui démarre à Londres la semaine pro- chaine.

WTA - MASTERS D'ISTANBUL (FINALE)

Serena Williams s'impose pour la 3 e fois

L'Américaine Serena Williams, N.3 mondiale, a remporté pour la troisième fois de sa carrière le Mas- ters féminin de tennis, en s'imposant en finale face à la Russe Maria Sharapova (N.2) en deux sets (6-4, 6-3) dimanche à Istanbul. Williams s'est déjà imposée deux fois dans cette épreuve (2001, 2009). A 31 ans la cadette des sœurs Williams s'offre là son quatrième titre majeur cette saison, après Wimbledon, l'US Open et les jeux Olym-

piques. Elle confirme ainsi qu'elle est bien la meil- leure joueuse au monde, même si la place de N.1 revient en cette fin de saison à la Bélarusse Victoria Azarenka, qui a fait preuve d'une grosse régularité. Sharapova, in- vaincue cette semaine avant la finale, a encore fait preuve de son inébranlable détermi- nation. Elle s'est battue avec acharnement sur chaque point, mais sans jamais mettre Williams en danger. La joueuse aux 15 titres du Grand Chelem, qui n'a pas perdu le moindre set à Istanbul, a accéléré quand elle l'a souhaité, en s'imposant au bout de deux sets (6-4, 6-3).

en s'imposant au bout de deux sets (6-4, 6-3). Le doublé aux Russes Kirilenko et Petrova

Le doublé aux Russes Kirilenko et Petrova

Les Russes Maria Kirilenko et Nadia Petrova ont remporté le titre du double au Masters féminin de tennis en bat- tant en finale les Tchèques Andrea Hla- vackova et Lucie Hradecka, têtes de série N.2, en deux sets 6-1, 6-4, di- manche à Istanbul. Qualifiée in extre- mis pour le dernier rendez-vous de la

saison, la paire russe, tombeuse des fa- vorites italiennes Sara Errani et Roberta Vinci (N.1) en demi-finale samedi, n'a pas échoué lors de la dernière marche face au duo tchèque finaliste à l'US Open, à Wimble- don et aux JO, qui visait son cinquième titre de la saison. C'est le trophée le plus impor- tant que Kirilenko et Petrova, médaillées de bronze aux Jeux de Londres, remportent ensemble, leur quatrième au total (après Cincinnati 2008, Moscou 2009 et Miami 2012). APS

Jeux de Londres, remportent ensemble, leur quatrième au total (après Cincinnati 2008, Moscou 2009 et Miami

22

DK NEWS

SPORTS

Mardi 30 Octobre 2012

USM ALGER Courbis : «Il y a du boulot» Membre de la Dream Team de
USM ALGER
Courbis :
«Il y a du boulot»
Membre
de
la
Dream
Team
de
RMC
Sport,
Rolland
Courbis,
qui
pourrait
rejoindre
prochainement
le
club
y de
l’USM
Alger,
as-
sisté
au
derby
opposant
l’USM
Alger
l'USM
El-Harrach
(0-0).
L’ancien
mar-
seillais
a
livré
ses
premières
y impressions. Et entraîneur
avait
une
ambiance
sympa,
de
bonnes
et
de y
moins
bonnes
choses.
Il
du
boulot,
mais
s’il
n’y
en
avait
pas,
on
ne
m’aurait
pas
appelé.
On
est
l’intersaison,
un
moment
l’on
quand
même
mettre
des
choses
en
place
dans
un
à stage pas
de
préparation…
là,
après
journées,
on
ne
m’appelle
plus
pour
construire,
mais
pour
réparer.
On
va
à ou essayer
de
faire
les
deux
pour
terminer
premier
ou
se-
cond
de
ce
championnat
a d’Algérie,
ce
qui
ne
sera
évident
parce
qu’il
a
quatre
a peut cinq huit non «Il très
bonnes
équipes,
mais
pas
impossible
plus. »

CHAMPIONNAT D'ESPAGNE (9 E JOURNÉE)

L'Atletico Madrid ne lâche pas le Barça

Le coude à coude en tête du classement de la Liga se poursuit entre le FC Barce- lone et l'Atletico Madrid après le succès de ce dernier (3-1) contre Pampelune di- manche, les deux co-lea- ders préservant 8 points d'avance sur le Real Madrid qui est allé pulvériser Ma- jorque (5-0), pour la 9 e jour- née du Championnat

d'Espagne. l'Atletico affiche ainsi ses ambitions : seuls encore invaincus de la Liga avec le Barça, les hommes de Diego Simeone semblent suivre sans peine le rythme imposé par les Catalans. Avec 25 points, ils sont tou- jours dans le sillage des Blaugrana. Samedi pro- chain, un premier test les attend toutefois face à Va-

lence, même si les parte- naires de l'Algérien Fe- ghouli traînent leur spleen en ce début de saison (11 es ). Dimanche, les Rouge et Blanc, sans être brillants, n'ont en tout cas jamais souffert face à un Osasuna sans grandes idées offen- sives et qui végète toujours à la dernière place. Miranda (3