Vous êtes sur la page 1sur 6

REPUBLIQUEREPUBLIQUEREPUBLIQUEREPUBLIQUE DUDUDUDU SENEGALSENEGALSENEGALSENEGAL

Un Peuple – Un But – Une Foi

----------

MINISTERE DES MINES, DE L’ENERGIE

ET DE L’HYDRAULIQUE

--------------------------------------------

DIRECTIONDIRECTIONDIRECTIONDIRECTION DEDEDEDE L’ENERGIEL’ENERGIEL’ENERGIEL’ENERGIE

IN/mld

RAPPORT DE MISSION
RAPPORT DE MISSION

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de diversification des Combustibles Domestiques et de substitution au bois énergie, une mission d'experts du sous secteur s'est rendue à Paris dans la période du 23 février au 12 mars 2003 pour assister à des séances de démonstration de carbonisation de biomasse organisées par la l’association Eco Carbone. Suite à une requête de la Direction de l’Energie, la mission a été entièrement financée par le PROGEDE, dans le cadre de son appui institutionnel aux structures de tutelle tel que stipulé dans son Programme de Travail Annuel 2003.

I.I.I.I.

JUSTIFICATIONJUSTIFICATIONJUSTIFICATIONJUSTIFICATION DEDEDEDE LALALALA MISSIONMISSIONMISSIONMISSION

Grâce aux nouvelles technologies de carbonisation, la biomasse, entendu dans un sens large, constitue aujourd’hui pour le Sénégal et les pays de la zone sub-saharienne, une importante source énergétique susceptible de contribuer à l’approvisionnement durable des ménages en combustibles domestiques.

Au Sénégal, l’Ong PRONATURA a mené, de 1999 à 2000, à Ross-Béthio, des essais de carbonisation de biomasse notamment la balle de riz et le typha. Ce projet test a donné des résultats probants et a surtout permis d’identifier les améliorations technologiques à apporter. Ceci a conduit à la conception, par les ingénieurs de Eco Carbone, d’une nouvelle machine installée au sein d’une société de production de Charbon de bois « Carbonex » à Troyes (France).

La participation aux séances de démonstration de carbonisation à partir de la nouvelle machine devait permettre aux experts du sous secteur des combustibles domestiques d’apprécier objectivement la fiabilité de la technologie et la qualité du charbon produit

Ont participé à la mission:

Ibrahima NIANG, chef de la Division Combustibles Domestiques de la Direction de l'Energie ; Pape Alassane DEME, expert en Combustibles Domestiques du PROGEDE ; Alassane Ségou NDIAYE, coordonnateur du PSACD.

; Pape Alassane DEME, expert en Combustibles Domestiques du PROGEDE ; Alassane Ségou NDIAYE, coordonnateur du
; Pape Alassane DEME, expert en Combustibles Domestiques du PROGEDE ; Alassane Ségou NDIAYE, coordonnateur du

II.II.II.II. DEROULEMENTDEROULEMENTDEROULEMENTDEROULEMENT DEDEDEDE LALALALA MISSIONMISSIONMISSIONMISSION

En marge des séances de démonstration et des visites de terrain, la mission a tenu plusieurs séances de travail avec les experts de Eco Carbone et de Altran International. Au cours des discussions, plusieurs thèmes ont été abordés :

Le prix de la Fondation Altran et son accompagnement technologique ; Les améliorations technologiques du biocarbonisateur ; Le financement par les crédits carbone du projet charbon de biomasse.

améliorations technologiques du biocarbonisateur ; Le financement par les crédits carbone du projet charbon de biomasse.
améliorations technologiques du biocarbonisateur ; Le financement par les crédits carbone du projet charbon de biomasse.

II.1II.1II.1II.1 PRIX DE LA FONDATION ALTRAN

La Fondation Altran, créée en 1997 s’est fixée comme objectif de promouvoir l'innovation technologique. Chaque année, elle met en compétition un prix qui récompense la performance technologique d’un promoteur autour d'un thème retenu.

Pour la 6 ème édition de l'année 2002, la machine à carbonisation de la biomasse conçue par Pronatura / Eco Carbone a remporté le premier prix du thème "Energie pour les pays en voie de développement".

Comme pour chaque lauréat, la Fondation accompagne pendant un an les techniciens de Eco Carbone dans le perfectionnement et le développement de la technologie. C’est ainsi qu’il a été mis en place un centre de démonstration à Troyes où les ingénieurs de

Altran travaillent en étroite collaboration avec ceux de Eco Carbone pour améliorer le système de séchage de la biomasse et de refroidissement de la fine de charbon.

II. 2 AMELIORATION TECHNOLOGIQUE

La technologie développée par Pronatura / Eco-Carbone est basée sur l'utilisation d'une cornue chauffée à 500° C. A travers cette cornue où s’écoule de façon continue la biomasse, la température est maintenue constante par la combustion des gaz de pyrolyse qui sont recyclés et brûlés dans une deuxième chambre. Une des originalités du procédé est qu’une fois que la machine est préchauffée, le processus produit sa propre énergie ne nécessitant pas une grande consommation d’énergie électrique. Il est adapté au traitement des produits à faible granulométrie: balle de riz, végétaux broyés dont le typha, sciure, copeaux et brisures de bois.

Par rapport au prototype testé à Ross Béthio, la nouvelle version installée à Troyes offre les avantages suivants :

- La modularité du système

La chambre de combustion est séparée du récupérateur de chaleur et de la cheminée. Cette nouvelle option permet d’éviter l’accumulation des goudrons dans la chambre de combustion qui à la longue diminue la performance thermique de la machine.

- L’optimisation du brûleur

Le dégagement du gaz de pyrolyse responsable du maintien de la chaleur dans la machine est optimisé avec le nouveau brûleur.

- L’alimentation continue

Alors que pour l’ancienne machine l’alimentation de la biomasse se faisait directement dans la cornue, pour la nouvelle version, elle se fait d’une manière continue en biomasse à cause de la vis sans fin de 5 mètres.

Avec l’appui de Altran technologie, des additifs seront apportés en amont pour sécher la biomasse à 20% d’humidité et en aval pour rendre le système de refroidissement du charbon plus performante.

II.3II.3II.3II.3 FINANCEMENT DU PROJET PAR LES CREDITS CARBONE

La production de charbon de biomasse par la technologie proposée par Eco Carbone permet de réduire la pression exercée sur les massifs forestiers et d’éviter l’émission de CO2 par rapport à la carbonisation traditionnelle. Les études environnementales menées par les experts de l’association Eco-Carbone spécialisée dans le domaine des changements climatiques démontrent qu’un biocarbonisateur de capacité annuelle de production de 1.000 tonnes de charbon de biomasse, permet d'éviter l’émission de 3.800 tonnes de CO2.

Dans le cadre de la convention de Kyoto sur les changements climatiques, il est possible d'obtenir des financements à partir des crédits carbone équivalent à 5 $US la tonne de CO2 évitée. Ainsi, pour la production annuelle de la machine, la vente des crédits carbone rapporterait annuellement quelques 19.000 $US (13 millions de FCFA). Par ce système, le projet pourrait s'autofinancer en vue de son développement.

Pour accéder à ce mécanisme de financement, il est nécessaire de disposer, au préalable, d'une unité pilote à partir de laquelle les premiers enregistrements de carbone évités seront effectués.

L’acquisition de l’unité pilote dont le coût est estimé à 35 millions de FCFA pourrait être recherchée soit auprès des projets du sous-secteur des combustibles domestiques, soit auprès des compagnies pétrolières engagées dans la bataille pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

A ce propos, la société TOTALFINA-ELF majoritaire dans le capital de la SAR sera sollicitée pour le financement de l'unité pilote qui sera installée à Ross Béthio.

III.III.III.III.

SUIVISUIVISUIVISUIVI DEDEDEDE LALALALA MISSIONMISSIONMISSIONMISSION :::: PLANPLANPLANPLAN D'ACTIONSD'ACTIONSD'ACTIONSD'ACTIONS AAAA COURTCOURTCOURTCOURT TERMETERMETERMETERME

L'une des conclusions majeures de la missi on est de disposer au Sénégal d’une unité pilote de carbonisation de biomasse placée sous la responsabilité du Ministère chargé de l'Energie qui pourra confier la gestion à un privé par le biais d'un protocole d’exécution. Pour atteindre cet objectif dans les meilleurs délais, les tâches suivantes ont été arrêtées :

PourPourPourPour lalalala partiepartiepartiepartie sénégalaise:sénégalaise:sénégalaise:sénégalaise:

Faire accompagner le rapport de mission d’une lettre d’intérêt signée par le Ministre d'Etat, Ministre des Mines, de l'Energie et de l'Hydraulique adressée au Président de Eco-Carbone afin de faciliter les démarches auprès de TOTALFINA-ELF pour rechercher le financement de l’unité pilote ;

Contacter le CILSS, à travers le PREDAS qui porte un grand intérêt à la valorisation de la biomasse comme combustibles domestiques. Ce dernier pourrait contribuer à la réalisation de l'unité pilote de Ross Bethio qui deviendra ainsi, une station de démonstration sous régionale ;

Insérer dans le Plan de Travail Annuel du PROGEDE et dans le Plan d’Opérations du PSACD des activités et une contribution financière à la mise en place de l'unité pilote de démonstration.

Dans le soucis de procéder à un réel transfert de technologie, la mission recommande :

- la fabrication locale du biocarbonisateur

- l’implication du secteur privé dès le début du projet.

PourPourPourPour EcoEco-EcoEco--Carbone-CarboneCarboneCarbone

Achever avant la fin de l'accompagnement de Altran prévue en juin 2003, la mise au point de la machine de carbonisation en insistant sur les aspects de refroidissement et d’agglomération du charbon de biomasse ;

Contacter le siège de TOTALFINA-ELF de Paris pour l'obtention du financement de l'unité pilote du Sénégal.

IbrahimaIbrahimaIbrahimaIbrahima NIANGNIANGNIANGNIANG

PapePapePapePape AlassaneAlassaneAlassaneAlassane DEMEDEMEDEMEDEME

AlassaneAlassaneAlassaneAlassane SégouSégouSégouSégou NdiayeNdiayeNdiayeNdiaye

PERSONNESPERSONNESPERSONNESPERSONNES RENCONTREESRENCONTREESRENCONTREESRENCONTREES

N°N°N°N°

PRENOMSPRENOMSPRENOMSPRENOMS &&&& NOMNOMNOMNOM

FONCTIONSFONCTIONSFONCTIONSFONCTIONS //// STRUCTSTRUCTURESSTRUCTSTRUCTURESURESURES

01

Mr Pierre DREUX

Vice-Président de la Fondation Altran

02

Mr Chirstian LELIEPVRE

Directeur Technique de la Fondation Altran

03

Mme Naomi BERTHENEAU

Responsable communication de la Fondation Altran

04

Mme Luce CASTAGNAS

Consultante pour le prix Altran pour Pronatura

05

Mr Guy REINAUD

Président Eco Carbone / Pronatura

06

Mr François EGEGUT

Projet de biomasse Sénégal / Pronatura

07

Mr Pierre SOLER - MY

Usine CARBONEX Troyes

08

Mr Christopohe RAGOT

Fondation Altran

09

Karire GENSER

Pronatura

10

Mr Muriel MAZEL

Fondation Altran

14

Mr Rémi LEPELTIER

Pronatura

15

Mr Rachid HADIBI

Ingénieur Pronatura