Vous êtes sur la page 1sur 8

«DE NOUVEAUX MODULES HO» (N° 14):

Un commerce florissant.
Par Hervé LECLERE

Voilà un N°14 qui pourrait être un N°13 /2 avec, d'entrée, ce squelette de bâtiment en carton découpé déjà
juxtaposé à celui du Café-Bar-Restaurant décrit dans le N°13. Un apprêt grossier, qu'il faudra poncer
soigneusement une fois sec, donnera l'aspect d'un surfaçage en ciment.
Cette photo rapprochée montre clairement que l'apport de textures Redutex® va faire oublier que c'est bien
du carton. Le modéliste prévoyant se doit d'avoir ce type de texture de base (brique et parements divers) en
stock!

Quel commerce implanter à ce coin de rue? Au cours de mes recherches j'ai imaginé différentes
enseignes: une agence d'intérim , un commerce de vêtement, ou bien une banque, ou encore autre chose
sorti des sentiers battus; bien entendu, j'ai trouvé sur la 'toile' * toutes sortes de devantures intéressantes,
issues des sites les plus divers. [* Sur un navigateur web, rechercher «Devantures de commerces» -en
mode -Images- juste pour voir.....]

Le commerce de vêtements est bien tentant, mais tout serait à reprendre.....


Un Salon de thé, ce serait
original, mais trop peu
encombrant pour tout ce rdc,
et donc, que faire du reste?

En attendant, j'en suis venu à


imaginer une extension au
café-bar pour y loger un débit
de tabac; à gauche du
restaurant par exemple. ...

Au vu de la surface existante et comme il s'agit du même propriétaire, un «coin tabac» positionné en angle
peut tout à fait s'installer dans l'alignement du local actuel. Le chantier est rondement mené: les plans à
peine déposés, l'autorisation obtenue, et le poseur de menuiseries alu est déjà à l'œuvre....
Vue de l'implantation de la structure accueillant le «coin tabac» de type véranda, très proche d'une situation
réelle témoignant de d'évolution des pas de porte commerciaux.

Dans le même temps, le projet prévoit le revêtement de la rue en pavés, la révision du trottoir et de la terrasse
du café. Enfin, non seulement la célèbre carotte de tabac va être installée mais elle sera accompagnée de la
non moins évitable enseigne PMU. Il faut ce qu'il faut!

L' exemple d'une carotte réelle montre la variété des


supports et donc de l'utilisation des pattes d'une led pour la
rendre éclairable.

Reste à reproduire la forme par enveloppement d'un ruban


adhésif rouge de la led blanche. On peut également
fabriquer beaucoup d'autres enseignes lumineuses; on a le
choix dans les logos, tel celui du PMU par exemple,
récupéré sur internet, remis parfaitement à l'échelle et
imprimé puis collé de chaque côté de la led.
Ambiance de nuit avec la carotte signalant un débit de tabac et l'enseigne PMU formées autour de LED
blanches. (La véranda a été démontée pour les besoins de la photo).
L'enseigne de l'établissement a été modifiée pour intégrer le PMU et la rue pavée et le trottoir
contribuent largement au nouveau visage du «complexe». Les tables de terrasse sont devenues rondes
(avec de simples punaises rouges!) pour un encombrement moindre. Un store va protéger les clients
des ardeurs du soleil.
Les pavés ont été obtenus par emboutissage d'un carton-plume noir à l'aide d'un tube mis au carré, puis
colorés par un jus d'acrylique noir/ocre jaune; le bombement de la rue est volontairement prononcé.
Les stores, obtenus par
impression couleur sur papier,
viennent opportunement
abriter du soleil les tables en
terrasse, sans craindre
d'estomper l'intérieur
puisque... «la lumière fût»!

Comparaison de recouvrement en pavés : à gauche une plaque ''FALLER®'' et à droite, le carton-


plume par encore coloré (carton-plume noir en épaisseur 5 mm).

Fin de l'épisode N°14 .

Textes & photos : Hervé Leclère

À TELECHARGER:

Episode N°12 « Coup de jeune au Café-Bar »

Episode N°13 « Du monde au restaurant... »

Centres d'intérêt liés