Vous êtes sur la page 1sur 7

Préparation au concours d’adjoint d’animation

Questions à choix multiples

Psychologie du développement (50 questions)

1. L’ORIGINE LATINE DU MOT « ENFANT » (= INFANS) SIGNIFIE :

Qui a fini de grandir


Qui est en train de grandir
Qui ne parle pas

2. CLASSEZ DANS LE BON ORDRE (1, 2, 3) CHRONOLOGIQUE LES 3 P RINCIPAUX


STADES DE DEVELOPPEMENT DE L’INTELLIGENCE SELON JEAN PIAGET :

Le stade des opérations concrètes


Le stade sensori-moteur
Le stade des opérations formelles

« Le stade du personnalisme (de 30 mois à 6 ans) est caractérisé par une prédominance, à
nouveau, des fonctions affectives sur l'intelligence. C’est une période d’opposition, de narcissisme
et d’égocentrisme fort. »

3. CETTE DEFINITION CORRESPOND A UN STADE DU DEVELOPPEMENT SELON :

Jean Piaget
Lev Vygotski
Henri Wallon

4. LE STADE « ORAL » SELON LA TERMINOLOGIE DE FREUD CORRESPOND CHEZ


PIAGET :

Au stade des opérations concrètes


Au stade sensori-moteur
A la période préopératoire

5. SELON LA PSYCHANALYSE, LA SOCIALISATION DU J EUNE ENFANT SE FAIT EN


OPPOSANT LE PRINCIPE DE PLAISIR AVEC :
Le principe de réalité
Le principe de déplaisir
La pulsion libidinale

© Textes d’Emmanuel Kerdraon – Tous droits réservés aux Éditions Vuibert


Préparation au concours d’adjoint d’animation
Questions à choix multiples

6. LE REFLEXE DE MORO CHEZ LE NOURRISSON :


Est un réflexe de succion
Est un réflexe de marche automatique
Est un réflexe de grasping
Est un réflexe d’embrassement

7. SELON LE PSYCHIATRE JOHN BOWLBY, L'ATTACHEMENT:

Est l'un des besoins primaires du jeune enfant


Est un moyen pour l'enfant de développer une sécurité qui le mènera vers la possibilité
d'explorer autour de lui puis vers l'autonomie
Génère des troubles irréversibles de la socialisation sous forme de difficultés d’adaptation

8. « AWA », « AYA », « ABADA », « TABADA »… CE LANGAGE DE LA PRIME ENFANCE


EST APPELE :

Gazouillis
Babillage

9. LES CINQ SENS SONT A LA BASE DES CONSTRUCTIONS MENTALES DE L’ENFANT


QUI FONDENT SON IMAGINAIRE :

VRAI
FAUX

10. LE BEBE EST SURPRIS ET DERANGE PAR LES VISAGES HUMAINS IMPASSIBLES :
VRAI
FAUX

11. A 2 ANS, UN ENFANT MESURE EN MOYENNE :

0,50 M 0,80 M 1, 10 M 1,30 M

12. COMBIEN, EN MOYENNE, UN ENFANT DE 2 ANS UTILISENT-ILS DE MOTS ?

100 300 700 30

13. COMMENT APPELLE-T-ON LA PERIODE OU L’ENFANT MAITRISE DE MIEUX EN


MIEUX SON CORPS ET APPREND DE NOUVEAUX GESTES ?

« L’âge des grasses » « l’âge de grâce » « l’âge de glace »

© Textes d’Emmanuel Kerdraon – Tous droits réservés aux Éditions Vuibert


Préparation au concours d’adjoint d’animation
Questions à choix multiples

14. DANS SA DESCRIPTION DES ETAPES SUCCESSIVES DU DEVELOPPEMENT


MOTEUR ET POSTURAL CHEZ L’ENFANT, ARNOLD GESELL A PARLE :

De développement « céphalo-caudal »
De développement « proximo-distal »
De développement psychoaffectif
De développement sphinctérien

15. UNE CROISSANCE DE 5 A 6 CM PAR AN, CELA CORRESPOND A :

L’enfant de 2 à 8 ans
L’enfant de 12 à 16 ans
L’enfant dans sa 1 année
ère

16. LES PREMIÈRES PHRASES (ASSOCIATION DE 2 MOTS POUR DESIGNER UNE


ACTION) ENTRE 18 ET 24 MOIS S’APPELLENT :

Le babil
Le protolangage
Les vocalisations

18. LA PERIODE DU REALISME MANQUE QUI SE PRODUIT VERS 3 ANS C’EST :

L’enfant découvre de manière fortuite un sens à ses tracés qu'il a exécutés initialement sans désir
de signification.
L’enfant réalise des tracés à visée signifiante mais ses expériences souvent tâtonnantes ne
sont pas assurées systématiquement de succès.
L’enfant représente les objets en essayant de se conformer aux critères de l'adulte.

19. QUE SIGNIFIE L’« ANIMISME » CONCERNANT DES ENFANTS D’AGE MATERNEL ?

L’enfant confond l’imaginaire et le réel


La difficulté à établir un lien social et à communiquer avec son environnement
La tendance à croire que les choses sont vivantes et conscientes comme les êtres
humains

20. DANS QUELLE TRANCHE D’AGE SE SITUE LA PERIODE « PREOPERATOIRE »


SELON PIAGET ?
0-2ans 2-7 ans

21. LE « REALISME ENFANTIN », SELON LA TERMINOLOGIE DE PIAGET, EST UN


PROBLEME :

D’égocentrisme
De subjectivité
D’animisme

© Textes d’Emmanuel Kerdraon – Tous droits réservés aux Éditions Vuibert


Préparation au concours d’adjoint d’animation
Questions à choix multiples

22. CLASSER DANS UN ORDRE CROISSANT (1 A 4) LES DIFFERENTES ETAPES DE


PROGRESSION DES DESSINS D’ENFANT :

Réalisme manqué
Gribouillis
Bonhomme têtard
Réalisme fortuit

23. SELON HENRI WALLON, PSYCHOLOGUE DU DEVELOPPEMENT, LE STADE DU


PERSONNALISME ENTRE 3 ET 6 ANS EST CARACTERISE PAR UNE PREDOMINANCE :

Des fonctions affectives sur l’intelligence rationnelle


De l’intelligence rationnelle sur les fonctions affectives

24. L’ARTIFICIALISME EST LE MODE DE RAISONNEMENT CHEZ L’ENFANT QUI TEND


A CONSIDERER QUE TOUT CE QUI EXISTE A ETE FABRIQUE PAR ET POUR L’HOMME
EN VUE DE SON BIEN-ETRE, ET POUR L’ENFANT CELA SIGNIFIE « POUR LUI » :
VRAI FAUX

25. QUEL EST LE NOM DU « DOUDOU » DANS LE LEXIQUE PSYCHOLOGIQUE ?


Objet de substitution
Objet transitionnel
Objet transrelationnel

26. COMMENT APPELLE-T-ON L'ETAPE DE DEVELOPPEMENT DU PETIT ENFANT AU


COURS DE LAQUELLE IL COMMENCE A RESSENTIR UNE FORME D'IDENTITE ?
Le stade du miroir
L'étape du « Je »
La phase de la projection

27. A 6 ANS COMBIEN PESE UN ENFANT EN MOYENNE ?


30kg 15kg 20kg 10kg

28. LA LATERALITE :
C’est la reconnaissance de la gauche et de la droite
C’est l’emploi préférentiel d’un côté du corps dans les gestes moteur

29. L’ENFANT EST AMOUREUX DU PARENT DU SEXE OPPOSE QU’IL CHERCHE A


SEDUIRE ; LE PERE EST UNE MENACE POTENTIELLE QUI ACCAPARE LA MERE ET,
SELON FREUD, LE GARÇON VA EPROUVER L’ANGOISSE DE CASTRATION ET LE
DESIR DE SUPPRIMER LE PERE :
C’est le complexe du homard
C’est le complexe d’Œdipe
C’est l’anti-Œdipe

© Textes d’Emmanuel Kerdraon – Tous droits réservés aux Éditions Vuibert


Préparation au concours d’adjoint d’animation
Questions à choix multiples

30. LORS DE LA PERIODE PREOPERATOIRE, ENTRE 2 ET 7 ANS, LES JEUX


SYMBOLIQUES SERVENT PARTICULIEREMENT A :

Se faire des amis


Opérer par le jeu un renversement des rôles d’autorité
Favoriser la décentration et l’extension du « Moi »
Développer sa connaissance des symboles
Compenser des besoins non assouvis

31. LE DEPASSEMENT DE L’ŒDIPE VERS 6 ANS PERMET NOTAMMENT :

D’instaurer des relations interpersonnelles saines à l’âge adulte


De participer au développement de l’internalisation des normes sociales
De maîtriser progressivement ses sphincters

32. CLASSER, GROUPER, DIFFERENCIER, ORGANISER, MESURER, COMPTER, SE


DECENTRER, COOPERER, TOUS CES TERMES CORRESPONDENT PRINCIPALEMENT :

Aux enfants de 12 à 14 ans


Aux enfants de 6 à 11 ans
Aux enfants de 2 à 5 ans

33. LA DEUXIEME DENTITION CHEZ L’ENFANT COMMENCE VERS :

4-5 ans
6-7 ans
10-12 ans

34. VERS QUEL AGE COMMENCE LA PUBERTE ?

15-18 ans
11-13 ans
8-14 ans

35. « THELARCHE », « PUBARCHE », « MENARCHE », CES MOTS CORRESPONDENT :

Aux étapes de la conception


Aux étapes de la puberté chez la fille
Aux étapes de la vieillesse

36. « PROCESSUS HYPOTHETICO-DEDUCTIF », UNE EXPRESSION SYNONYME


SERAIT :

Stade projectif
Stade des opérations formelles
Stade symbolique

© Textes d’Emmanuel Kerdraon – Tous droits réservés aux Éditions Vuibert


Préparation au concours d’adjoint d’animation
Questions à choix multiples

37. SELON LES TRAVAUX DE LAWRENCE KOHLBERG SUR LES STADES DU


DEVELOPPEMENT MORAL, LORSQUE L’ENFANT DECIDE QUE CE QUI EST « MAL »
EST CE QUI LUI PROCURE DES PUNITIONS ET CE QUI EST « BIEN » EST CE QUI LUI
APPORTE DES BENEFICES AGREABLES, ON PARLE ALORS DU STADE :
Pré-conventionnel
Conventionnel
Post-conventionnel

38. LA « DECENTRATION » :
Se distingue de la « décentralisation » et permet à l’administration centrale d’être plus efficace
en agissant plus rapidement au niveau local
Permet d’envisager la perspective d’autrui

39. POUR JEAN PIAGET, LE DEVELOPPEMENT DE L’INTELLIGENCE CHEZ L’ENFANT


SE FAIT PAR ALTERNANCE DE PERIODES D’ASSIMILATION ET D’ACCOMODATION ?
VRAI FAUX

40. LORS DE LA PERIODE PRE-OPERATOIRE, ON PARLE « D’EGOCENTRISME » CHEZ


L’ENFANT, CELA SIGNIFIE :

Que l’enfant ne peut adopter en pensée un autre point de vue que le sien
Qu’il ne s’intéresse qu’à lui, au mépris des autres

41. ARRIVE AU STADE DES OPERATIONS CONCRETES (7-11 ANS), L’ENFANT


ACQUIERT LA NOTION DE CONSERVATION DE LA QUANTITE GRACE A 3
ARGUMENTS :
La réversibilité
L’identité
La compensation
La logique formelle

42. SERIER, CATEGORIER, CLASSER, MESURER, CES CAPACITES CORRESPONDENT:

Au stade sensori-moteur
A la période préopératoire
Au stade des opérations concrètes
Au stade des opérations formelles

43. « IDENTITE », « REVERSIBILITE », « COMPENSATION », SONT DES INVARIANTS


QUI CORRESPONDENT :
Au stade sensori-moteur
A la période préopératoire
Au stade des opérations concrètes
Au stade des opérations formelles

© Textes d’Emmanuel Kerdraon – Tous droits réservés aux Éditions Vuibert


Préparation au concours d’adjoint d’animation
Questions à choix multiples

44. QUELLE EST LA GRANDE THEORIE DE FRANÇOISE DOLTO ?


Il faut décrypter les messages envoyés par son inconscient
Il faut arriver à dire à ses proches qu’on les aime
Il faut considérer l’enfant comme une personne

45. À QUEL MOMENT DE LA VIE LE CERVEAU SE DEVELOPPE-T-IL LE PLUS ?


Aux environs de 6 ans quand l'enfant commence à être scolarisé
Aux environs de 18 ans lorsqu'un adolescent entame des études supérieures et doit résoudre des
problèmes analytiques complexes
Avant l'âge de 3 ans

46. LE SYNDROME DE SILVERMAN DESIGNE :


Le syndrome des enfants battus
Le syndrome des os de verre
Le syndrome de la mort subite du nourrisson

47. SELON HENRI WALLON, LA PREDOMINANCE DE L’INTELLECT, LA PENSEE PAR


COUPLE, LA PERSONNALITE POLYVALENTE, TOUS CES ASPECTS CORRESPONDENT :
Au stade du personnalisme
Au stade catégoriel
Au stade des opérations concrètes

48. LE SYNDROME DE PETER PAN CARACTERISE :


Des adultes refusant l’idée d’avoir grandi et restant attachés au monde de l’enfance
Des enfants à l’imaginaire débordant
La volonté de vouloir sauver le monde

49. LA MYOPATHIE DE DUCHENNE EST UN HANDICAP MOTEUR :


VRAI
FAUX

50. POUR GUIDER UN ENFANT DEFICIENT VISUEL IL FAUT :


Le tirer ou le pousser dans la direction où vous voulez qu’il aille
Le guider par la voix en l’appelant
Marcher devant en lui donnant le bras

L’AUTISME :

Est un trouble de la communication


Est un trouble du langage et du comportement
Est une dépendance pour les actes de la vie quotidienne (habillage, toilette, repas)
Est dû à la maltraitance de la mère lors de la petite enfance

© Textes d’Emmanuel Kerdraon – Tous droits réservés aux Éditions Vuibert