Vous êtes sur la page 1sur 5

GRH : Q & A

Mohamed sbaouni
1- L’anticipation : une forme de prévention adoptée par les directeurs
des RH en vue de mieux agir en cas de changement de l’environnement
de l’entreprise
Exemple :
GPEC : la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, après
une prospérité due à la consommation de masse des années 50-60, une
gestion anticipée des E/R est devenue ainsi un mot d’ordre à tous les
niveaux
Quel-intérêt ?
Anticiper c’est le fait de se préparer contre les changements, la turbulence
bien plus que la variation des indicateurs de performance pour éviter les
décisions au moment des urgences
2-la compétence : s’atteint par la combinaison de trois éléments qui
sont
le savoir : connaissance académique et théorique
le savoir-faire : l’aptitude de mettre sur le terrain le savoirs acquis ;
expériences professionnelles
le savoir être : mesuré par la capacité de communiquer
professionnellement, de gérer les conflits, de prendre toujours l’initiative,
l’esprit d’équipe
La capacité : il s’agit de répondre à la question suivante ; comment je
peux exploiter mes compétences pour agir sur le plan réel et de résoudre
les problèmes au sein de mon entreprise ? ; alors cette notion tourne
autour l’effort consenti par le collaborateur en termes d’harmonisation des
compétences
3 – la fiche de poste : un document détaillé et délicat qui décrit d’une
manière directe et précise le besoin en personnel d’une entreprise.
- Une forme de communication entre l’employé et l’employeur pour
se mettent d’accord sur le poste à occuper
- Une sorte d’optimisation des ressources pour l’entreprise à travers
la description des tâches d’une manière restreinte.
4- les données : le cadre financier est en congé
: Contrat CDD
; un nouveau collaborateur
Q : quel profile candidat vous proposez ?
Réponse : le profile du candidat doit comporter les caractéristiques d’une
personne avec des hautes qualifications en finance (savoir-faire) puisque
l’entreprise n’aura pas assez de temps pour lui faire une formation de mise
à niveau, plus la flexibilité dans la mesure ou la durée d’intégration n’est
pas longue et que la mission d’un cadre nécessite une intervention, des
observations et des responsabilités.
5 - l'employabilité ; la capacité d'un employé au sein d'une entreprise de
trouver une opportunité en dehors de son entreprise dans la même fonction
occupée,
l'effet de l’employabilité atteint un grand périmètre, pour l'employé cela
signifie que ces compétences ne sont pas obsolètes ou périmées mais à
l'inverse cela montre qu'il est capable de trouver à n'importe quel moment
un bon travail avec des bonnes conditions
pour l'entreprise ; cela donne un aperçu sur l'importance accordée à la
gestion des ressources humaines au sein de l'entreprise, plus précisément
qu'elle effectuent des formations, des mises à jour permanentes pour ces
collaborateurs, alors une bonne image de cette entreprise auprès des
partenaires ainsi que les concurrents
6 – le recrutement comme forme d’investissement en capital
humain ?
les impératifs de la compétitivité des entreprises ont poussé les recruteurs
à penser en l'investissement dans le capital humain pour plusieurs raisons
à savoir la préparation des collaborateurs techniquement pour gérer le
rythme de la mondialisation et ce par le développement des
caractéristiques de sélection, optimiser les ressources financières par
l'appuie sur l'attraction au sein de l'entreprise les candidats polyvalents,
on peut dire ainsi qu'il y a une convergence entre le mode de sélection et
le profil du candidat, de même investir c'est une opération que son résultat
ne se réalisera immédiatement , alors il faut mettre en place une vision
stratégique partagée ouverte sur l'extérieur sans oublier l'amélioration de
l'employabilité et son effet surprenant sur le carrière de l'employé bien
plus que la compétitivité de l'entreprise
7 – Quoi faire en cas de déficit au niveau du personnel (sous-effectif)
?
- Le recrutement
- La formation
- Affectation
Quel effet ?
Globalement : Le sous-effectif entraine la surcharge des tâches, les
retards, les erreurs, le mauvais climat social
Individuellement : La sous qualification entraine un mauvais travail, les
erreurs
8- Quoi faire en cas d’excédent d’effectif du personnel (sureffectif) ?
- Licenciement
- Départ négocié
- Sous-traitance
- Mutation
Quel effet ?
Globalement : Le sureffectif (les ressources supérieures aux besoins)
entraine un aboutissement des couts et des charges, le gaspillage des
ressources.
Individuellement : La sur qualification entraine le découragement,
l’inertie
9- c’est quoi un effectif ?
L’effectif c’est l’ensemble des salariés liés à l’entreprise par un contrat de
travail à temps partiel ou complet
10- un emploi - un poste ?
Un emploi : L’emploi est une description de fonctions confiées à une ou
plusieurs salariés. Exemple : un emploi de secrétaire.
Un poste est un emploi complété par une localisation c’est-à-dire qui
décrit les activités que le personnel exécute en permanence. Exemple :
poste de secrétaire du directeur du personnel.