Vous êtes sur la page 1sur 7

Identifier le verbe ou groupe verbal

Document de synthèse des maîtres d’adaptation de Marseille 11 – janvier 2011.

Définition du verbe :

On appelle « verbes » les mots qui expriment qu'une personne ou une chose :

- existe,
- est dans tel ou tel état,
- fait telle ou telle action.

Exemples :
Pierre est sage.
Le chat mange la souris.
La terre tourne.

Astuces pour identifier les verbes conjugués dans un texte :

1- Soit je reconnais tout de suite les verbes conjugués grâce :

- à leurs terminaisons spécifiques :

Ils feront ; nous mangerons ; le chien aboyait …

- à leur sens (les verbes indiquent une action ou un état) :

Il joue ; il travaille ; elle semble malade

C’est l’action que fait le sujet :

Ex : Le chat miaule.

On peut poser la question suivante pour trouver le verbe :

« le chat fait quoi ? » « Que fait le chat ? » …. … Il miaule.

Miauler est le verbe de cette phrase.

c’est l’état du sujet :

Ex : Cette fleur est jaune.

1
2- Soit j’hésite et dans ce cas je peux faire des hypothèses que je dois ensuite
valider en m’appuyant sur différentes stratégies :
Plusieurs stratégies peuvent être utilisées. Certaines sont plus pertinentes
que d’autres en fonction du contexte de la phrase mais aussi en fonction des
élèves.

Changement de temps :
- Je change le temps de la phrase (passé, présent, futur) :

Exemple : Hier, la fille jouait sur la piste de danse.


Demain, la fille jouera dans la cour.

Une des astuces, pour repérer facilement un verbe dans une phrase est de
changer le temps de cette phrase.

Exemple : le chat la souris.


Phrase au présent : Le chat mange la souris.
Phrase au futur : Demain, le chat mangera la souris.

est le mot qui subit une transformation lors du changement de temps de


la phrase. C'est le verbe. C'est lui qui indique le temps d'une phrase.
Dans le dictionnaire, on le trouve à l'infinitif : manger
(mang- est le radical, -er est la terminaison)

Quand on change le temps d’une phrase


le seul mot qui change
s’appelle le verbe

Pour cela, on peut aider les élèves en leur indiquant de placer au début de la
phrase :
Un mot du Passé : Hier, l’année dernière, …
Un mot du Présent : Aujourd’hui, en ce moment, maintenant…
Un mot du Futur : Demain, l’année prochaine, …

=============================================================
Changement de la personne qui fait l’action:
- Je change la personne qui fait l'action ( le sujet) :

Exemple : Jean poste une lettre.


Nous postons une lettre.

On reconnaît qu'un mot est un verbe quand on peut mettre, devant ce mot, un
des pronoms : je, tu , il, nous, vous, ils
Exemples :
Janick parle à son amie.
Elle parle à son amie.

2
*On sait maintenant que le mot parle est le verbe.
Paul fait ses devoirs.
Il fait ses devoirs.
*On sait maintenant que le mot fait est le verbe.

=============================================================

Recherche de l’infinitif :
Je peux aussi vérifier en cherchant son infinitif :
Il court vite. « Il est en train de » …… courir - C’est le verbe courir.
….ou encore : il faut, on peut, on doit, etc.

Ainsi chanter, dormir, voir …sont des verbes car on peut dire : on doit chanter,
il faut dormir, on peut voir,….

Pour trouver facilement l'infinitif d'un verbe, on peut transformer la phrase au futur
proche (en utilisant le verbe aller) :
Le chat se régale----------Le chat va se régaler.
va : verbe aller au présent de l'indicatif.
se régaler : infinitif de se régale.

=============================================================

Stratégie d’encadrement : ne …… pas


Un VERBE est un mot essentiel dans une phrase.
Il permet à la phrase d’avoir du sens.
Pour trouver le verbe, mets ta phrase à la forme négative : le
verbe sera toujours entre ne … pas
Le chat joue avec la pelote.
Non, le chat ne joue pas avec la pelote.

Prévoir deux étiquettes aimantées avec « ne » et « pas », pour les placer


encadrement sur une phrase écrite au tableau.
On trouve une vidéo sur le site québécois :
http://www.atelier.on.ca/edu/core.cfm?p=videoBrowser.cfm&L=2&modID=52&c=3&navID=videoBrowser

la stratégie d'encadrement avec NE...PAS ne fonctionne pas lorsque le


Attention :
verbe est conjugué à une forme composée.
=============================================================

Il est important de bien savoir différencier les verbes d'action (sauter, dormir, courir,
venir, aller, prendre, etc...) des verbes d'état (être, paraître, sembler, etc...).

Astuce : Un verbe d'état peut toujours se remplacer par le verbe être.

Je parais grand Je suis grand.

=============================================================

3
4
Identifier le sujet ou groupe sujet
le « sujet » :

On appelle « sujet », le mot qui représente la personne, ou l'animal, ou la


chose, et qui fait l'action, qui existe, ou qui est dans l'état exprimé par le verbe.

Exemples de sujets :
Pascal étudie l'anglais.
La terre est ronde.

Manière de trouver le sujet :

Qui est-ce qui ? Qu’est-ce qui ? : ( On cherche qui fait l’action )

Pour trouver le sujet d'un verbe on se pose, avant ce verbe, la question :


- « qui est-ce qui… ? » pour les personnes,
ou
- « qu'est-ce qui… ? » pour les choses, les animaux, etc…

Par exemple :

Pascal étudie l'anglais….Qui est-ce qui étudie l'anglais ? = Pascal ! (donc


Pascal est le sujet)

La terre est ronde….Qu'est-ce qui est ronde ? = La terre ! ( donc la terre est le
sujet)

=============================================================

Si je dis « Qui est-ce qui... » avant un verbe,


alors la réponse s’appelle le sujet.
Très souvent, le sujet est un nom.
Parfois, on retrouve il, elle, ils, elles...

Ex : Le docteur arrive.
Qui est-ce qui arrive ? le docteur
« le docteur » est le sujet du verbe « arrive »
! On peut aussi poser la question « qu’est-ce qui...? »
ex : La pluie tombe. / qu’est-ce qui tombe ? la pluie

=============================================================
L’encadrement par c’est …. qui :
L’encadrement consiste à encadrer un élément de la phrase pour en déterminer la fonction
et les limites. Par exemple, l’encadrement par c’est… qui permettra d’identifier le groupe sujet
à l’exclusion des autres groupes.

5
Exemple :

La Ville a présenté un nouveau plan d’urbanisme.

C’est la Ville qui a présenté un nouveau plan d’urbanisme.

Groupe sujet Groupe prédicat

Prévoir deux étiquettes aimantées avec « c’est » et « qui », pour les


placer encadrement sur une phrase écrite au tableau.
On trouve une vidéo sur le site québécois :
http://www.atelier.on.ca/edu/core.cfm?p=videoBrowser.cfm&L=2&modID=52&c=3&navID=videoBrowser

On trouve dans la grammaire traditionnelle un usage limité de certaines manipulations; c’est par
exemple la substitution qu’on utilise lorsqu’on remplace a par avait pour distinguer les homophones a
et à. Dans la grammaire moderne, l’usage des manipulations est généralisé et systématique. Il suffit
d’en faire bon usage. L’emploi de l’une ou l’autre des manipulations est pertinent dans la mesure où il
facilite l’analyse grammaticale.

Les manipulations (syntaxiques) ne sont ni des trucs, ni une fin en soi, mais bien
des moyens dont on se sert pour comprendre la construction de la phrase et des
différents groupes.

=============================================================

Le remplacement par un pronom : il, elle, nous, vous, ils, elles,


On cherche de qui ou de quoi on parle. On peut faire une hypothèse
pour le Groupe sujet. Ce mot ou groupe de mots peut alors être
remplacé par un pronom.
Si cette hypothèse est validée, on peut considérer qu’il est le sujet de
phrase.
Exemple :
(La voiture de mon père) est en panne.
De quoi on parle ? ……… de (la voiture de mon père).
Par quel pronom je pourrais remplacer (la voiture de mon père) ? par
(elle)
Elle est en panne.
(la voiture de mon père) est donc groupe sujet de la phrase.
On trouve une vidéo sur le site québécois :
http://www.atelier.on.ca/edu/core.cfm?p=videoBrowser.cfm&L=2&modID=52&c=3&navID=videoBrowser

6
Un peu plus institutionnel et théorique…

Que disent les programmes du Cycle 3 ?


Le verbe est identifié dans la phrase en repérant les modifications qui peuvent
l’affecter (personne, nombre, temps…) ou les éléments qui peuvent l’entourer (la
négation, le nom ou le pronom sujet…).

L’élève ne doit pas être conduit à imaginer qu’il existe une procédure
automatique pour découvrir le verbe. Il doit être au contraire familiarisé avec
l’idée qu’il ne peut s’agir que du constat de critères convergents.

Que dit la recherche ?


•Le critère «Le verbe est un mot qui dit ce qu’on fait» fonctionne mal : des verbes
comme penser, souffrir, recevoir, ne véhiculent pas l’idée d’action.

•En revanche, des noms comme cueillette, départ, sont des mots qui indiquent une
action !

•Le seul critère propre au verbe est la variation dans sa forme pour indiquer le temps
: je pars, je partirai. Hélas cette définition du verbe n’est pas compréhensible ni
même perceptible pour beaucoup d’élèves de 7/8 ans…

Que propose la recherche ?


•Proposer des tris de mots, des activités de commutation (changer le temps) et de
verbalisation (changements de sens, d’orthographe).

•Proposer des activités de classement nom/verbe, sans justifier à l’aide d’une


définition, mais en effectuant des permutations.

•En fin de cycle 3, justifier l’appartenance à la classe des verbes en formulant un


certain nombre de caractéristiques que l’on est capable de tester sur le verbe
étudié.

•La définition arrive en fin de parcours, élaborée par les enfants eux-mêmes.
(d’après les travaux de Carole Tisset)