Vous êtes sur la page 1sur 4
Université Hassan II Mohammedia – Casablanca. Ecole nationale de commerce et de gestion Casablanca. Théories

Université Hassan II Mohammedia Casablanca.

Ecole nationale de commerce et de gestion Casablanca.

Ecole nationale de commerce et de gestion Casablanca. Théories des organisations Travail de synthèse N°1:

Théories des organisations

Travail de synthèse N°1:

L’approche systémique

Travail de synthèse N°1: L’approche systémique Objet :  Le fondement de base de l’approche

Objet :

Le fondement de base de l’approche systémique.

Les points forts et les points faibles de l’application de l’AS sur l’entreprise.

Document :

Diffusion de la pensée systémique (Donnadieu, Durand, Neel, Nunez, Saint-Paul).

Réalisé par : DEMKAL Ayoub Encadré par : Mr. GASSEMI Karim

ENCG Casablanca

Théories des organisations

Les hommes ont continuellement prospecté pour trouver des explications aux

systèmes complexes qui existaient et qui subsistent toujours dans le monde en utilisant la philosophie et la science positive, mais avec la prise de conscience de la complexité qui ne cesse de s’amplifier, ces méthodes se sont avérées médiocres. Avec la mondialisation et l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication ainsi qu’en termes de développement humain cette complexité s’est intensifiée menant ainsi à la nécessité d'une nouvelle approche prenant en

compte tous les aspects perçus auparavant comme ascientifique (instabilité, flou

).

L’approche systémique est décrite comme étant un champ interdisciplinaire relatif à l'étude d'objets dans leur complexité. Pour tenter d'appréhender cet objet d'étude dans son environnement, dans son fonctionnement, dans ses mécanismes, dans ce qui n'apparait pas en faisant la somme de ses parties. Cette méthode relie deux pivots fondamentaux qui sont: le « SAVOIR » et la « PRATIQUE ».

En parlant de savoir, il s’agit de la connaissance des concepts. Dans les quatre premiers concepts de base, on retrouve :

Complexité : difficulté de compréhension à cause du manque d’information Globalité : aborder le système de façon générale et s’intéresser ensuite aux détails Interaction : entre les éléments du système Système : un système est : « un ensemble, formant une unité cohérente et autonome, d'objets réels ou conceptuels (éléments matériels, individus, actions, etc.) organisés en fonction d'un but (ou d'un ensemble de buts, objectifs, finalités, projets, etc.) au moyen d'un jeu de relations (interrelations mutuelles, interactions dynamiques, etc.), le tout immergé dans un environnement »

Dans les 11 autres, on retrouve : l’Information, Finalité, Rétroaction, Ago- Antagonisme, Causalité circulaire, Régulation, Structure et les Niveaux d’organisation, Variété, Ouverture/Fermeture, Boite Noire/Boite Blanche, Synchronie et Diachronie.

En revanche, dans le coté pratique de l’approche, on parlera de méthode qui est composée de démarche et d’outils. Pour la démarche générale, elle se fait en 4 étapes:

L’Observation du système, par divers observateurs et sous divers aspects L’Analyse des interactions (entre les sous systèmes), et des chaînes de régulation La Modélisation, en tenant compte des enseignements issus de l'évolution du système. La Simulation et l’Expérimentation et confrontation à la réalité (expérimentation) pour obtenir un consensus.

Pour ce qui est des outils, ils sont au nombre de cinq :

La triangulation systémique : c’est un outil d’observation des systèmes complexes qui porte sur trois différents aspects complémentaires ; l’aspect fonctionnel, l’aspect structural et l’aspect historique.

2
2

ENCG Casablanca

Théories des organisations

Le découpage systémique : c’est un outil qui permet l’identification claire des sous systèmes qui jouent un rôle dans le fonctionnement du système, il repose sur la décomposition des sous-systèmes pour analyser leurs relations et leurs finalités de manière correcte. L’analogie : c’est le fait de relier deux idées choses différentes, il existe trois niveaux d’analogie :

La métaphore : qui indique une ressemblance entre deux systèmes différents sur la base de leurs apparences.

L’homomorphisme : établit une similitude entre quelques éléments du système et quelques éléments d’un modèle réduit.

L’Isomorphisme : assimile l’ensemble du système à tout le modèle.

Le langage graphique : il est généralement utilisé dans le domaine technique, il permet de symboliser les éléments du système de manière claire La modélisation : c’est un processus technique qui a pour objectif la représentation du système sous forme de modèle tout en respectant certaines règles. Ce processus nécessite le passage par quatre étapes inévitables :

L’investigation systémique

La modélisation qualitative

La modélisation dynamique

La simulation

Comme toute approche humaine, l'approche systémique connait des points forts mais se caractérise par plusieurs point faibles ayant été la cause à pousser plusieurs à se diriger vers l'approche sociologique. En tant que force, la systémique permet une grande cohérence ainsi qu'une compréhension des systèmes complexes. Et finalement, elle conduit à une action par objectifs. Au niveau de l'organisation, elle permet au manager une démarche pragmatique et une modélisation du pilotage et de la régulation. Malheureusement, une action par objectifs a pour conséquences une incertitude liée à l'approche systémique et elle conduit à une difficulté pour les managers de surmonter leur approche traditionnelle sans oublier , qu'une approche systémique est une traduction technique et précise de la réalité sauf que dans plusieurs domaine il est intolérable de considérer les événements ou les éléments d'une façon seulement technique .Comme par exemple dans l'organisation familiale, la traiter en utilisant l'approche systémique conduit nécessairement à une dévalorisation de l'être humain.

La systémique procure une vision globale, ouverte, qui prend le contre-pied d’une vision qui a prédominé jusqu’à ces dernières années et qui est une vision analytique et limitée, plus orientée vers la recherche d’un équilibre stable que vers la promotion du changement. Aujourd’hui, toute organisation se trouve confrontée à un environnement fluctuant qui exige une adaptation souple. Ce qui impose aux organisations de se renouveler et de s’inscrire dans une évolution permanente. Le management d’une organisation implique aujourd’hui plus qu’hier la capacité de se confronter à l’incertitude et la pratique de l’intuition raisonnée. La systémique est une approche qui permet de se distancer de ses propres schémas mentaux pour pouvoir apporter une réelle réponse créative et innovante à des problèmes anciens. Il est assez fréquent que les préconisations du systémicien

3
3

ENCG Casablanca

Théories des organisations

prennent des allures de paradoxes. En fait, dans une approche systémique, il ne s’agit de rien de moins que de se tenir sur le balcon tout en se regardant passer dans la rue. Il s’agit d’apprendre à rester toujours en mouvement.

4
4