Vous êtes sur la page 1sur 33

Le chevalier

double
Préparé par:

Rabab BOUREZGI
Safaâ RIFKI

LA NOUVELLE
FANTASTIQUE
ALLPPT.com _ Free PowerPoint Templates, Diagrams and Charts
Phase pré pédagogique :

Niveau : tronc commun, sciences expérimentales.

Projet pédagogique : lire une nouvelle fantastique Le chevalier double de


Théophile Gautier.

Projet séquentiel : étudier l’incipit d’une nouvelle réaliste.

Activité : travaux encadrés.

Compétence : reconnaitre un genre littéraire : la nouvelle fantastique.

Objectifs :

- reconnaître le contexte littéraire et historique de la nouvelle.

- sélectionner les informations importantes sur la vie de l’auteur. .


Phase pré pédagogique :

Place dans la progression : 1ère activité du P.S.

Type de cours : Cours hybride.

Méthode pédagogique : travail en groupes/ méthode interrogative.

Outil pédagogique : power point.

Intérêt : susciter l’intérêt des élèves sur ce thème/ Rythmer la séance/

mettre ‘le fantastique en exergue et favoriser la compréhension voire

la mémrisation.
Plateforme moodlecloud

https://safae.moodlecloud.com
Définition du fantastique :
La nouvelle fantastique :

Un récit bref et concis, qui se ba


se sur le ‘fantastique’, ‘le merve
illeux’, ‘l’extraordinaire’. L’histoi
re est souvent liée à une atmos
phère particulière : celle de la pe
ur et de l’angoisse.
Le cadre spatio-temporel d’une nouvelle
fantastique:

L’espace : les lieux choisis par l’auteur sont isol


és (la plupart du temps hantés par des forces e
xtrêmes : démons, diables, fantômes…). Des ch
âteaux, des forêts, des vieilles maisons inhabit
ées.
Le temps : la nuit (absence de lumière, ce qui f
avorisera cette ambiance de peur) / l’hiver (te
mps glacial, présence du vent, de pluie, des te
mpêtes, des orages…).
Les thèmes:
-La peur.
-Les fantômes et les vampires.
-Le dédoublement de la personne.
-La mort inexpliquée, la folie…
-Les objets et les endroits qui disparaisse
nt.
-L’existence autour de nous, d’un univers
que ne nous voyons pas.
-Le rêve qui devient réalité.
-La malédiction.
-Les pactes avec le diable.
-Les créatures invisibles mais présentes…
LA BIOGRAPHIE DE

THÉOPHILE
GAUTIER
(1811- 1872)
Théophile Gautier

Théophile Gautier est un


critique d’art et romancier
français du XIXème siècle.
Parcours personnel et littéraire :
-Sa famille fait partie de la nouvelle bourgeoisie.

-Il a commencé son parcours comme un peintre.

-Il devient écrivain après sa rencontre avec Victor Hugo en 1829.

-En 1830, il a publié son premier recueil de poésie.

-En 1836, il commence à écrire pour le journal La chronique de

Paris à la demande d’Honoré de Balzac.

-Il a écrit des pièces de théâtre et même un opéra ‘Griselle’ en

1841 qui a eu un grand succès.


Traces écrites :

Les élèves recopient les


définitions et la biogra
phie de Théophile Gaut
ier.
Phase pré-pédagogique :

 Module : N° 3
 Niveau : tronc commun.
 Projet pédagogique : étudier une nouvelle fantastique Le chevalier
double de Théophile Gautier.
 Projet séquentiel : étudier l’incipit d’une nouvelle fantastique.
 Activité : étude de texte.
 Objectif : - reconnaitre les spécificités de l’incipit d’une nouvelle réali
ste.
 Support : passage1 « Qui rend donc la blonde…qui fascine l’oiseau.»
 Place dans la progression : 2ème activité du P.S.
Mise en
situation du passage. Identification Hypothèses :
situation :
Poser Ce passage est tiré de la 3-Type du texte Formuler la
quelques nouvelle fantastique et indices de ou les
questions intitulée « Le chevalier justification : hypothèses
relatives à la double », écrite par de lecture
Narratif,
séance Théophile Gautier. Cet susceptibles
descriptif.
précédente. extrait constitue l’incipit de guider
de la nouvelle où sont 4-Enonciation : l’analyse du
présentés les -Qui parle ?A chapitre :
personnages, le lieu et le qui ?Où ?Quand
temps de l’action. ?De quoi ?
Les tâches de l’élève

 Les élèves répondent aux questions pour


amorcer le cours.
 Faire lire silencieusement le texte par les é
lèves.
 Faire situer le texte selon son contexte.
Portrait physique Portrait moral

Edwige : Blonde- p Triste- assise à l’écart- désespérée- chagrinée- pleura


âle- petites mais d nt sans cesse/des larmes qui ne tarissent jamais.
iaphanes, amaigrie
s et fluettes- fem
me enceinte

Le comte Lodbrog Noble-généreux.

L’étranger : beau c Comparaison avec un tigre- Il charmait à la manière


omme un ange-so d’un serpent- personnage double.
urire- regard doux.
Axes de lecture
 Axe 1 : la description des personnages (portrait physique et moral).

 Relevé des mots indiquant le portrait physique et moral des personn


ages.

 Interprétation des éléments relevés.

 Aboutir à une conclusion partielle relative à la description des person


nages.

 Axe 2 : le champ lexical de la tristesse.

 Relevé du vocabulaire appartenant au champ lexical de la tristesse.

 Aboutir à la deuxième conclusion partielle concernant l’usage du cha


mp lexical de la tristesse.
 Axe 3 : le retour en arrière (l’analepse).
 Relevé des indicateurs temporels :
 Relevé des temps du récit :

 NB : le début de la narration est différent du début de l’hist


oire. Le narrateur fait appel à des analepses pour rapporter
des événements antérieurs.
 Axe 4 : l’usage des interrogations réthoriques.
 L’histoire commence par une série d’interrogations directes
(fantastique) contrairement au début de l’incipit de Aux cha
mps (description des personnages et du lieu)
 Le narrateur n’attend pas de réponse en posant ce genre de
questions. Il veut créer un suspense chez le lecteur.
Synthèse :

Faire une synthèse


générale utilisant
les conclusions
partielles.
-Traces écrites :
Porter au tableau l’une des synthèses des élèves
qu’ils noteront sur leurs cahiers.

- prolongement :
Les élèves imagineront une situation initiale à la
nouvelle.
Faire rédiger la synthèse par les élèves :

Dans cet incipit, Gautier nous introduit dan


s le monde fantastique de sa nouvelle en c
ommençant par des
phrases interrogatives dans le but d’accent
uer le suspense et en présentant un person
nage mystérieux. Ainsi, le lecteur se trouve
dans l’obligation de lire la suite de la nouv
elle pour répondre à la question suivante :
pourquoi Edwige est-elle désespérée si elle
devait être heureuse ?
Phase pré-pédagogique :

 Module : N° 3
 Niveau : tronc commun.
 Projet pédagogique : étudier une nouvelle fantastique Le chevalier
double de Théophile Gautier.
 Projet séquentiel : étudier l’incipit d’une nouvelle fantastique.
 Activité : langue.
 Objectif : reconnaitre l’une des figures de style (la comparaison).
 Support : passage 2 « Qui rend la blonde Edwige…qui fascine l’oiseau

 Place dans la progression : 3ème activité du P.S.
Mise en Observation
situation
Poser des questions relativ 1-Qui rend donc la blonde Edwige si
es à la séance précédente. triste ?....plus morne que le désespoir.

2-La blonde Edwige….plus pâle que la


statue d’albâtre.

3-Une grosse larme…comme une goutte


d’eau qui suinte des voûtes du rocher.

4-Vos petites mains diaphanes amaigries et


fluettes comme celles des Elfes et des
Wilis.

-Lecture du support.
Conceptualisation :

Poser des questions susceptibles de guider l


es apprenants, par exemple :
Le compar L’outil de comparaiso Le comparant
é n
1-Edwige Plus…que (supériorité). Le désespoir.
2-Edwige Plus…que (supériorité). La statue d’albâtre.
3-Larme Comme (ressemblan Une goutte d’eau.
ce- égalité).
4-Mains Comme (ressemblan Les mains des Elfes et des W
d’Edwige ce- égalité). ilis.
Synthèse :

Une figure de style est un procédé d’expression qui vise à pr


oduire un effet, une impression (séduire- émouvoir- convainc
re- attirer l’attention…). Les figures de styles les plus fréquent
es sont celles exprimant : l’analogie- l’insistance ou l’amplific
ation- l’atténuation- la substitution- l’opposition…)
La comparaison est une figure de style qui consiste à établir
un rapport de ressemblance entre deux éléments (le compar
é et le comparant) appartenant à deux champs sémantiques
différents, à l’aide d’un outil de comparaison (comme, ainsi q
ue, plus…que, moins… que, de même que, semblable à, parei
l à, ressembler, on dirait que…)
V- Traces écrites :
-Le contenu de la synthèse.

VI- Exercices :
Exercice guidé.
Exercice semi-guidé.
Réemploi libre.

VII- Prolongement :
Les élèves seront censés employer la c
omparaison lors de l’activité de produc
tion écrite.
Phase pré-pédagogique :

 Module : N° 3
 Niveau : tronc commun.
 Projet pédagogique : étudier une nouvelle fantastique Le chevalier
double de Théophile Gautier.
 Projet séquentiel : étudier l’incipit d’une nouvelle fantastique.
 Activité : production écrite.
 Objectif : - rédiger une situation initiale à la nouvelle.
 Support : consigne.
 Place dans la progression : 4ème activité du P.S.
Phase pédagogique :

I-Observation :
-Ecriture du texte sur le tableau.
-Lecture magistrale du texte.
Consigne :

« Imaginez la situation initiale du chevalier double. »


-Repérage des mots clés.
-Attirer l’attention sur le type de texte visé (texte narratif, descriptif).

II- Plan :
-La chasse aux idées :
-Ecouter les élèves et transcrire leurs idées sur le tableau.

-Classement et organisation des idées sur le tableau.


III-Rédaction individuelle :
-Rédaction individuelle des apprenants.

IV-Rédaction collective :
-Correction collective (chaque élève qui produit une phrase, passe au tab
leau pour l’écrire lui-même.)

-Lecture à haute voix du texte par quelques apprenants.

V-Affinement :

-Correction du sujet.

VI-Traces écrites :
-Inviter les apprenants à recopier le texte écrit sur le tableau.
Indiquer le rapport établi par la comparaison dans
chaque phrases:
Question 1

1. Le train est plus rapide que la voiture.

A Infériorité

B supériorité

C égalité

Question 2

2. Il fait moins froid que l'hiver dernier.

A Infériorité

B supériorité

C égalité

Question 3

3. Cet enfant apprend mieux à la maison qu'à l'école.

A Infériorité

B supériorité

C égalité

Question 4